-54%
Le deal à ne pas rater :
-54% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
21.79 € 47.19 €
Voir le deal

Elève ; en Classe C
Maka Nakajima
■ Age : 27
■ Messages : 684
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Sauvez-moi quelqu'un! TaFwF3A Sauvez-moi quelqu'un! RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Sauvez-moi quelqu'un! Empty Sauvez-moi quelqu'un!

Sam 23 Jan 2021 - 23:02
Aujourd'hui est le dernier jour. Aujourd'hui tout sera fini. Aujourd'hui, je serai enfin libre. Aujourd'hui, après les cours, j'ai une rencontre avec le psy... Et ma mère... C'est lui qui a demandé cette réunion parce que je crois que ça l'énervait que je vienne à mes séances et que je reste là sans rien dire en l'ignorant ou encore en faisant mes devoirs. que veux-tu mon vieux, on ne peut pas tout avoir dans la vie et je te l'ai déjà dit, tu n'auras jamais mon âme!

Quand il m'a dit qu'il voulait convoquer ma mère pour une réunion, je n'ai aucunement protesté. C'est simple, je lui ai expliqué même que c'était une bonne idée. Comme ça, il pourrait voir que ma maman s'inquiète pour rien et il pourra lui dire que je n'ai pas besoin de soins et tout le monde. Ma mère sera rassurée, lui pourra voir à la place un élève à l'âme faible qu'il pourra conditionner à sa guise et moi, je ne le verrai plus. Fin de l'histoire, yes!

Bon... Je sais que j'aurais du aller chercher ma mère à l'entrée, mais c'est juste trop honteux de se promener sur le campus avec sa mère quand c'est pas portes ouvertes ou autre activités. Je lui ai donc donné rendez-vous à l'administration devant le bureau de Hisao.

Nous voila donc toutes les deux installées en face du psychologue. Bien sûr, ma mère s'est présentée, toute polie et ravie de pouvoir lui parler. Comment peut-on être ravie de lui parler à lui? Moi, je préfère juste faire acte de présence sans rien dire en grognant dans mon coin.

---------------------------------


Personnel ; psychologue
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 1226
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
Sauvez-moi quelqu'un! FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma

Sauvez-moi quelqu'un! Empty Re: Sauvez-moi quelqu'un!

Sam 30 Jan 2021 - 17:32
Rencontrer les parents des élèves qu’il suit n’est jamais une partie de plaisir.

Pour la simple et bonne raison que c’est – quasi – tout le temps pour la même raison ; son patient est forcé d’être là où il se trouve. Et oh—il ne cessera jamais de le répéter… la psychothérapie n’est pas de la psychiatrie. Elle ne fonctionne que sur la base du volontariat et Hisao ne peut pas forcer ces jeunes à parler s’ils n’en ont pas envie. Cela va à l’encontre de ses principes et n’est agréable ni productif pour personne.

Pourtant, certains parents s’évertuent à confier lui confier leurs enfants contre leur gré. Peut-être s’imaginent-ils qu’Hisao sera la solution miracle pour pallier aux erreurs d’éducation qu’ils ont commis par le passé mais—la vie ne marche pas comme ça. Son travail n’est pas de corriger une mauvaise éducation. Il peut éventuellement encourager les jeunes à communiquer davantage avec leurs parents… mais c’est un effort qui doit aller dans les deux sens. Un souci de communication vient rarement d’une seule des deux parties et les parents se complaisent souvent à penser qu’ils n’ont rien fait de mal et que seuls leurs enfants – qui n’ont clairement pas le recul nécessaire – sont en tort.

C’est une vision pessimiste, mais c’est surtout ce que l’expérience lui a appris, hélas. Alors il espère toujours sincèrement que ce rendez-vous se passera bien… mais il commence à être habitué. Il a un mauvais présentiment.

Chose qui ne l’empêche pas d’être souriant et avenant devant Nakajima-san et sa fille Maka. Leur faisant signe de s’asseoir devant lui, il prend également place à son bureau et joint ses mains ensemble.

« Merci d’être venue, Nakajima-san, Maka-san », ajoute-t-il après les présentations. « Avant de commencer, j’aurais aimé savoir quelles sont les raisons qui vous ont poussé à demander à votre fille de consulter un psychologue ? »

Pour poursuivre, il se devait de comprendre les motivations de la mère de Maka.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
Sauvez-moi quelqu'un! L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Elève ; en Classe C
Maka Nakajima
■ Age : 27
■ Messages : 684
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Sauvez-moi quelqu'un! TaFwF3A Sauvez-moi quelqu'un! RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Sauvez-moi quelqu'un! Empty Re: Sauvez-moi quelqu'un!

Lun 1 Fév 2021 - 3:11
C’est le psy qui prend la parole en premier. J’espère qu’il se souvient son mandat de dire à ma mère que je n’ai aucunement besoin de ses services et que je suis complètement.. saine.. d’esprit.. Enfin.. Je crois? Je le suis tant qu'on ne me pose pas de questions existentielles et qu'on ne me force pas à trop réfléchir. Réfléchir c’est mauvais pour l’esprit moi je dis. Bref, je continue à regarder ailleurs tandis que ma mère prend la parole.

-Oui euh.. En fait, c’est parce que je m’inquiète pour Maka. Vous savez, juste dans les derniers mois elle a enfreint le règlement.. Elle est rentrée après le couvre-feu avec un garçon de l’université, elle s’est battue avec d’autres garçons de l’université… Il y a même un moment elle a chassé les fantômes en pleine nuit avec un garçon un peu plus vieux-

-Comment tu sais ça??

Je regarde ma mère les yeux ronds, vraiment outrée.

-Tu en parlais avec Misaki et-

-QUOI?? Ce que je dis à mon frère c’est privé maman!!

-Oui mais tu parles fort…

-ET ALORS!! JE PARLES PAS FORT!! T’A QU’A PAS ÉCOUTER OU QUITTE LA MAISON POUR PAS ENTENDRE!!!

Je me lève d’un coup et me dirige vers la porte d’un pas bruyant.

-J’en reviens pas! Tu m’espionnes!

J’ouvrai la porte d’un coup sec et sortit en la claquant très fortement derrière moi. Je m’effondrai alors sur une chaise dans le couloir. Elle m’énerve ma mère, je préfère attendre là.


La mère soupira, un peu désemparée lorsque sa fille referma violemment la porte. Peut-être était-ce mieux ainsi, elle pourrait parler en toute honnêteté, mais elle était déçue parce que sa fille ne comprendrait probablement pas les raisons de sa demande.

-Pardon.. Pour son comportement.. En fait, c’est ça qui m’inquiète. Plus j’essaie de discuter avec elle, plus elle se renferme alors j’avais un peu espoir qu’elle s’ouvre à quelqu’un d’autre… Je ne sais pas ce qui se passe dans sa tête, mais elle est de plus en plus violente, voir… délinquante. La bagarre, je comprends qu’elle l’a fait par esprit chevaleresque, mais elle ne semble pas comprendre qu’il y a d’autres façons que les coups pour aider quelqu’un… Et puis… Et puis je m’inquiète… Elle semble parfois tourmentée… Dans son historique de recherche il y avait des truc sur les drag queen, sur les changements de.. de

Elle chuchota

-Changement de genre..

Puis elle reprit un ton plus normal bien que toujours inquiet.

-Enfin, d’habitude c’est seulement rempli de trucs d’idoles.. Enfin… Comment peut-elle réussir à monter sur scène avec un si joli costume et ensuite se rabaisser autant à l’idée de mettre une robe simplement pour aller à l’école. J’ai peur qu’à la longue.. Ma petite Maka s’enferme dans un monde avec ses chasses aux trésors et ses fantômes et qu’elle se brise ou encore qu’il lui arrive quelque chose de grave en voulant protéger tout le monde ou faire ses preuves pour je ne sais quoi. Elle vient d’être engagée dans un studio qui me semble bien pour qu’elle réussisse enfin à réaliser son rêve… Mais elle pourrait tellement tout gâcher si elle continue comme ça.. Ou se faire manger toute crue…

---------------------------------


Personnel ; psychologue
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 1226
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
Sauvez-moi quelqu'un! FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma

Sauvez-moi quelqu'un! Empty Re: Sauvez-moi quelqu'un!

Lun 1 Mar 2021 - 11:20
Ce n’est pas le genre d’Hisao que de fouiller dans le passif de ses patients pour valider son appréciation de ces derniers. En réalité, il sait même la chose contre-productive et son métier ne requiert pas d’analyser les personnes qui lui font face tout en prenant en compte l’arrière-plan. Ça, c’est celui des psychiatres, qui ont besoin d’un aperçu plus factuel qui mène souvent à une prescription médicale là où Hisao essaye de guérir l’esprit ou tout du moins, d’en dénouer les nœuds les plus douloureux.

Alors lorsque la mère de Nakajima-san lui sert les péripéties de sa fille sur un plateau d’argent, Hisao ne peut s’empêcher d’être sceptique. Bien qu’il fasse l’effort professionnel de toujours garder une certaine distance et de rester impartial… même s’ils font mine de les connaître par cœur et en sont même intimement convaincus, les parents sont rarement au fait de qui sont réellement ceux qu’ils chérissent—ou non—et logent sous leur propre toit.

Au premier abord, Hisao n’a pas l’impression d’être face à une femme qui méprise sa propre fille ou maltraite cette dernière. Cela semble peut-être excessif, mais il préfère toujours partir du principe qu’il peut faire face à absolument n’importe qui—n’importe quelle ordure, n’importe quel parent désespéré, tout comme il lui arrive d’avoir de bonnes surprises. Des mères et pères qui veulent réellement faire de leur mieux pour que leurs enfants se sentent bien.

Quels qu’ils soient, ces parents ont souvent un point commun ; ils ont peur. D’avoir raté quelque-chose, d’avoir échoué un pan de l’éducation de leur enfant, d’avoir manqué le mal-être de ce dernier. C’est une peur qu’Hisao est enclin à comprendre, à la fois en temps que psychologue suffisamment expérimenté dans l’enfance mais aussi en tant que père. Alors il écoute attentivement les inquiétudes de Nakajima-san tandis que Maka, elle, semble s’indigner de ces dernières. Lorsque cette dernière s’emporte, il n’intervient pas—ce n’est pas son rôle et il ne veut pas interférer dans la discussion. D’autant plus que ce serait se mettre à deux contre Maka et la dernière chose qu’il souhaite, c’est oppresser la jeune fille. Quand cette dernière décide de quitter la pièce, il prend une grande inspiration et adresse un regard compréhensif à la mère.

Il n’est pas particulièrement surpris par les questions que cette dernière se pose. Même s’il n’avait pas forcément spéculé à ce sujet, ses interrogations font parfaitement sens avec l’aperçu qu’il a eu de Maka lors de ses séances. Alors il reste pensif un instant quand cette dernière attend quelque-chose de sa part, choisissant soigneusement ses mots avant de lui répondre.

« Je pense que c’est une question de communication. Maka semble avoir besoin d’extérioriser davantage que les autres adolescents de son âge. Me consulter n’a hélas pas l’air d’être la bonne solution puisqu’elle y est particulièrement réticente et que la psychothérapie n’aura aucun effet sur elle si elle n’est pas volontaire. C’est quelque-chose qui nous ne pouvons et ne devons pas forcer », lui répond-il avec un sourire désolé. « Si j’en crois ce que vous me dites, Maka est dans une période charnière de sa vie. Elle s’apprête à poser les pieds dans un monde qui la passionne, d’après vos dires, mais qui se montrera très ingrat et intransigeant avec elle. Elle va nager dans une véritable mer de requins et elle a besoin d’être solidement entourée. Devant ses doutes et ses inquiétudes, il faut que vous lui montriez que vous la soutiendrez quelles que soient ses décisions pour que ses choix ne lui pèsent pas d’un point de vue familial. Elle a besoin que vous lui fassiez confiance et que vous lui laissiez son jardin secret. Son historique de recherche, ses discussions avec son frère… si elle s’aperçoit que vous miroiter trop souvent autour de ce qu’elle souhaite garder pour elle-même, la communication en pâtira. »

Il marque une légère pause. Il y a un autre sujet qui le chiffonne—mais il est bien plus délicat et les années lui ont appris que même si les gens semblent tolérants et avenants… ils en cachent parfois bien plus qu’ils ne le laissent penser. C’est notamment au sujet de l’identité de Maka que la question se pose.

« Elle est encore jeune. Il est tout à fait normal de vouloir conserver une part d’enfance à cet âge-là—ou de se poser des questions sur soi-même. Sur son corps, sur la vie en général. Y a-t-il quelque-chose qui vous fait peur à ce sujet ? »

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
Sauvez-moi quelqu'un! L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Elève ; en Classe C
Maka Nakajima
■ Age : 27
■ Messages : 684
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Sauvez-moi quelqu'un! TaFwF3A Sauvez-moi quelqu'un! RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Sauvez-moi quelqu'un! Empty Re: Sauvez-moi quelqu'un!

Lun 5 Avr 2021 - 4:02
Madame Nakajima écouta les propos du psychologue. Bien sûr, elle n'allait pas contredire les propos de celui-ci. Elle était même en accord avec plusieurs de ses affirmations.. Mais.. Il y a toujours un mais, toujours un instinct maternel qui se sent incompris, qui est toujours un peu perdu, qui veut probablement trop le bien de son enfant. Si elle n'entendait pas les conversations entre sa fille et ses frères, si elle ne vérifiait pas les historique et que sa précieuse Maka ne lui ouvrait pas plus son coeur et sombrait dans la délinquance, l'illégalité, les bagarres, peut-être même la drogue? Elle ne se le pardonnerait jamais. Elle ne fit cependant aucun commentaire à ce sujet et continua d'écouter jusqu'à ce que Hisao lui tendent la parole par une question à laquelle elle prit quelques secondes de réflexions avant de répondre.

- J'ai peur de perdre ma fille. Elle est une fille très jolie et semble incapable de se voir ainsi. Mais si elle devenait un garçon... Ce serait... Enfin, elle se ferait probablement persécutée à répétition et elle ne pourrait plus devenir l'idole donc elle rêve.. et je n'ose pas parler du rejet de ses grands-parents... J'ai peur qu'elle ne réussie jamais à s'apprécier en tant que fille... C'est ma seule fille... Et puis... Je ne veux pas qu'elle devienne une délinquante... Elle est déjà engagée sur cette pente et si elle n'y revenait jamais? Elle est intelligente et peut avoir un avenir des plus brillants si elle y met les efforts! J'ai peur qu'elle se sabote volontairement... Enfin... À part quelques camarade de classes, elle semble se tenir avec des personnes beaucoup plus vieilles qu'elle et qui ne sembles pas tous des plus fréquentables. Vous savez? Elle a raté un couvre-feu! Et à cause d'un garçon au nom étranger.. Malone? Milou? qui l'a emmené voir des courses de voitures de rues! Il aurait pu lui arriver tellement de choses là-bas, pire! Elle aurait pu se faire arrêter par la police!

Décidément, la mère paraissait un peu en colère du comportement de sa fille, mais surtout terrifiée et inquiète de son avenir.

---------------------------------


Personnel ; psychologue
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 1226
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
Sauvez-moi quelqu'un! FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma

Sauvez-moi quelqu'un! Empty Re: Sauvez-moi quelqu'un!

Mar 13 Avr 2021 - 13:09
Évidemment, il ne peut que comprendre Nakajima-san. Il ne peut retenir la façon dont son regard passe rapidement sur la photo de son bureau—une photo de lui et sa fille. Lui aussi est passé par là, lui aussi passe par là en ce moment-même. C’est une réalité qu’il a gravé dans sa peau, même si celle de la mère en face de lui est très certainement bien différente de la sienne. Et être psychologue ne lui donne pas la réponse à tout, mais le point de vue extérieur qu’il porte sur la situation lui permet d’être bien plus objectif qu’il ne le serait face à Kana.

D’autant plus qu’Hisao s’estime chanceux. Kana ne lui a jamais posé de problème particulier—si ce n’est quelques notes plutôt basses et des difficultés en classe, mais rien qui ne soit particulièrement réprimandable. Certes—il lui est déjà arrivé de se retrouver impliquée dans une bagarre à l’école, mais ce n’était rien de véritablement grave.

« Il est tout à fait naturel d’avoir peur, cependant… »

Il prend une grande inspiration, choisissant soigneusement ses mots avant de répondre à Nakajima-san.

« Les enfants ont un rapport mimétique à leurs parents. En empiétant sur sa vie privée et en fouillant dans ses affaires—vous provoquez un effet de réactance. C’est-à-dire qu’elle commencera à se méfier et à vous cacher toujours plus de choses en réponse à cela. Ce qui n’est absolument pas surprenant venant d’une adolescente—et plutôt normal, en réalité. Si vous voulez essayer de faire entendre votre point de vue pour la raisonner, il faut que vous lui montriez que vous lui faites confiance pour qu’elle vous rende la pareille. Que peu importe où ses fréquentations la mènent—vous continuerez d’être à ses côtés pour la supporter et l’aider à trouver une solution si jamais il se trouve qu’elle fait des erreurs », il marque une pause, adressant un sourire attendri à la mère en face de lui. « Les adolescents passent leur temps à faire des erreurs. C’est à nous d’être capables de les aider à se relever lorsqu’ils dessinent leurs propres limites et apprennent à les comprendre. »

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
Sauvez-moi quelqu'un! L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Elève ; en Classe C
Maka Nakajima
■ Age : 27
■ Messages : 684
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Sauvez-moi quelqu'un! TaFwF3A Sauvez-moi quelqu'un! RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Sauvez-moi quelqu'un! Empty Re: Sauvez-moi quelqu'un!

Mar 20 Avr 2021 - 4:39
La maman écouta la conversation avec sérieux bien que ses lèvres pincèrent légèrement, quelque peu agacée. Elle comprenait ce qu'il lui disait. Elle voulais justement aider sa fille. Cependant, il ne semblait pas comprendre que parfois, elle avait l'impression que ce n'était simplement une question de crise d'adolescente.

-Ce que vous suggérez, c'est de laisser ma fille devenir une délinquante, être violente et se faire renvoyer de l'école? Ses relation, ça passe encore, faire des erreur aussi, mais je n'arrive pas à lui faire comprendre qu'elle n'est pas obligée d'en venir aux poings, de confronter tout le monde et d'arrêter de se laisser prendre à la colère. Même ses frères qui, croyez-moi, étaient de vraies tornades à leur heures se sont montré plus délicats et respectueux des règles. Elle est allez se mettre en plein milieu d'une bagarre entre universitaires pour "sauver" un garçon qu'elle ne connaissait presque pas. Elle a faillit avoir une fracture des côtes! En quoi c'est normal? Et c'est sans parler de ses délires alimenté par ce club bizarre des aventuriers... J'en viens à me demander si elle différentie la réalité de la fiction...

---

C'est long... Mais qu'est-ce qui prend autant de temps? Tenma sensei m'a promit de juste confirmer à ma mère que j'ai pas besoin de psy.... À moins que... Il est peut-être en train de me trahir??? Oh non! Ma mère doit être plus fragile mentalement que moi! Je me lève d'un bond et ouvre la porte d'un grand coup, allant se cogner contre le mur.

-MAMAN!! Laisse pas ce démon de laver le cerveau!!!

Je vois alors ma mère qui soupire et me désigne.

-Vous voyez?

-HEY!! Il voit quoi?? Et vous...

Je regarde Hisao plutôt faché.

-Vous aviez dit que vous diriez à ma mère que j'était ok et ça devait être fini. J'en ai marre d'attendre là!

---------------------------------


Personnel ; psychologue
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 1226
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
Sauvez-moi quelqu'un! FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma

Sauvez-moi quelqu'un! Empty Re: Sauvez-moi quelqu'un!

Mer 28 Avr 2021 - 0:02
Cette discussion n’a rien de simple. Il comprend parfaitement les raisons de Nakajima-san et ses peurs, mais il sait aussi que la frontière entre la peur et l’obsession est très fine. Même si la mère n’en est certainement pas à ce stade là… il ne veut pas qu’elle bascule comme le font tant d’autres parents qui commencent par fouiller innocemment dans les affaires leurs enfants.

« Ce n’est pas ce que je suggère. Je vous suggère d’adopter des méthodes différentes qui privilégient la communication tout en étant loin de dire que c’est quelque-chose de facile et d’inné à tous les parents—il est normal d’être perdu et de ne plus savoir quoi faire. Surtout si vous me dites que c’est cet aspect de votre relation avec votre fille qui pose problème et j’entends tout à fait votre problème. »

Surtout, il ne veut pas lui apporter de solution toute faite et bateau. Il ne connait pas suffisamment Maka-san pour être précis et soutenir les propos de sa mère, même s’il lui fait confiance tout en prenant du recul.

« Si Maka se montre violente, si elle cherche à contester l’autorité et laisse sa colère parler à sa place—c’est parce qu’il y a une raison à cela. Je ne peux pas m’avancer car je n’ai pas toutes les clés en main puisqu’elle a globalement refusé de me parler, mais ces soucis-là viennent souvent d’un problème de reconnaissance. Maka veut se faire entendre, a beaucoup de choses à dire mais peine à les exprimer de la manière adéquate. Et il est tout à fait possible qu’elle choisisse de s’enfermer dans ce monde enfantin parce que grandir l’effraie, et qu’il est infiniment plus simple de rester dans ce confort-là que d’affronter ce qui l’attend dehors. »

Il est le premier à le savoir. Personne n’aime être arraché à sa jeunesse et le « monde des adultes » est cruel. Plus encore, on ne nait pas parent—on le devient et il y a toujours des ratés dans le processus.

Lorsqu’il entrouvre les lèvres pour reprendre, il se fait interrompre par l’ouverture de la porte de son bureau. Son visage se détend lorsqu’il se rend compte qu’il ne s’agit que de Maka-san et non pas d’un collègue qui aurait omis de frapper avant d’entrer. S’ensuit une conversation au moins aussi surréaliste que toutes celles qu’il a pu avoir avec la jeune fille par le passé.

« Maka-san. Pardonne-moi si nous nous sommes mal compris, mais nous n’avons jamais convenu un quelconque accord de la sorte », lui répond-il sur un ton calme, revenant à Nakajima-san. « Cela dit et comme je le soutiens depuis le début, la psychothérapie ne fonctionne que si le patient est consentant et volontaire. Si Maka-san refuse de me parler et n’en ressent pas le besoin, je ne peux pas la forcer. D’autant plus qu’elle ne nécessite pas—de mon point de vue—de soins psychiatriques, qui sont différents de ma propre spécialité. »

Ça c’est une chose. Mais… alors que Nakajima-san et sa fille se tiennent devant lui, il reste un instant à se demander s’il ne pourrait pas proposer une thérapie entre mère et fille, agissant comme tiers. Avant de dire une chose pareille cependant, il lui fait du temps et de la réflexion. Son attention se porte de nouveau sur l’élève.

« Je me dois tout de même de te corriger, je suis une personne comme toi. Je ressens des choses et je suis doté d’une sensibilité. Alors j’aimerais savoir pourquoi est-ce que tu es persuadée que je te veux du mal ? »

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
Sauvez-moi quelqu'un! L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Elève ; en Classe C
Maka Nakajima
■ Age : 27
■ Messages : 684
■ Inscrit le : 03/01/2018

■ Mes clubs :
Sauvez-moi quelqu'un! TaFwF3A Sauvez-moi quelqu'un! RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Avril 2015
Maka Nakajima

Sauvez-moi quelqu'un! Empty Re: Sauvez-moi quelqu'un!

Lun 24 Mai 2021 - 1:25
Je
Rage
Intérieurement.

Il ose me dire qu'on a aucune entente et que sont but n'est plus de m'analyser. C'est clairement pas ce qu'on avait dit. Je croyait qu'il était finalement un minimum sympa et qu'il me comprenait, mais voila qu'il mettait son chapeau à l'envers. Mais qu'est-ce que ma mère lui a dit? Peu importe, je réussis à glisser un " Traitre" entre mes lèvre alors qu'il reprend de plus belle.. Bon.. au moins il a l'amabilité de dire que je n'ai pas besoin de soin psychiatrique

-Eh bien j'espère!!

Non mais où a-t-il cru un instant que je pouvais en avoir besoin? Franchement! Je sais bien que tout le monde me trouvent, bizarre, anormale et que je n'arrive pas à entrer dans aucun moule et que j'en fais fuir plus d'un, mais ça va! Je ne suis pas aliénée ou quoi que ce soit!Juste.... une anomalie.... enfin bref, le voilà qu'il me demande pour je le traite de démon en spécifiant qu'il est humain, comme si je n'avais pas remarqué.

-C'est une figure de style! Les psy, ça nous pose toujours toutes les questions auxquelles on n'a pas de réponses pour nous faire sentir ignorants face à eux. Ça nous manipule le cerveau en disant que c'est normal de ressentir telle ou telle chose pour ensuite nous mettre au pas pour qu'on rentre dans les moules de la société. Ils nous obligent à nous poser des questions et à réfléchir alors qu'on a rien demandé et qu'au final on était mieux avant de réfléchir. Et puis ils ne pensent qu'à l'argent et le temps c'Est l'argent. Les personnes qui voient des psy sont supposées aller mieux, mais elles sortent inchangées alors que parfois on aimait mieux les personne d'avant. Ce sont donc des manipulateurs mental qui tente de nous reprogrammer le cerveau et nous faire croire au prétexte qu'on va mieux... tant qu'il font de l'argent et qu'ils ne considèrent pas perdre leur temps.

Je terminai en croisant les bras. Il était comme les autre. Il ne tenait pas parole et tentait de me manipuler en plus qu'il m'a clairement fait savoir qu'il perdait son temps qu'and j'étudiais dans nos séances. J'entends alors ma mère qui soupire à côté pour prendre la parole.

-Elle dit ça parce que ma soeur lui a conté qu'elle voyait un psy dans le temps et qu'une fois, elle est arrivée en retard et la psy lui a fait des reproches à ce sujet comme quoi le 30 minutes couterait le même prix qu'une heure. Ma soeur a faillit se suicider suite à cela, mais elle ne voulait pas abandonner sa fille....

Je détournai le regard parce que cette histoire me mettait vraiment en rogne.

---------------------------------


Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Sauvez-moi quelqu'un! Empty Re: Sauvez-moi quelqu'un!

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum