Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth M. Jones
■ Age : 22
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-104
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher)  Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EmptyJeu 28 Jan 2021 - 17:34

Destination "cause bien ou l'un de nous saute"Dimanche 13 novembre 2016. Fin après-midi.

D'un geste lent, elle raccroche et range son portable dans sa poche, poussant un long soupire d'agacement. Ce n'est pas qu'elle en veut à sa tante, c'est juste que la situation ne l'arrange absolument pas. - "La poisse ! C'est quoi ce début de mois tout pourri ?!" - Non parce que elle en a eu des bonnes depuis le début du mois de novembre (et elle n'est pas encore au bout de ses surprises), à croire qu'elle a fait quelque chose qui ne fallait pas (ce n'est pas faux mais chut, ce n'est pas équitable). Elle penche la tête en arrière, observe le ciel qui s'est relativement couvert depuis ce matin. - "De mieux en mieux." - La journée avait pourtant bien commencé. Elizabeth s'était levée tôt sans trop de difficultés, avait un peu étudier avant de se préparer pour aller rejoindre sa tante qui l'attendait devant l'école. Elles ont rapidement dîné* dans un petit café avant de reprendre la route vers une ville assez éloignée de Kobe. Lizzy avait rendez-vous là-bas afin de pouvoir travailler sur un cours. Et puis, ce qui tombait super bien, c'est qu'elle devait se rendre chez un tailleur situé dans la ville voisine juste après, tailleur qui était également un ami de la famille. Et tout s'était bien passé. Elle a pu poser tout un tas de questions, discuté de tout et de rien avec la vieille dame, récupérer la commande de sa mère et encore discuter. Encore et toujours. La journée était donc passée à une vitesse folle. Il ne restait plus qu'à attendre que sa tante vienne la récupérer. Et c'est là qu'on arrive au moment problématique : elle ne sait pas. Un problème urgent avec sa fille à régler. - "Je fais au plus vite mais je ne sais pas quand je serais là !" - et son oncle qui travaille, forcément. Le hasard fait sacrément bien les choses ! Soit...  Peut-être qu'elle peut prendre un transport en commun mais...Elle ne sait pas où ils se situent ni même lesquels prendre pour ne pas se retrouver à l'autre bout du Japon. Ou alors elle marche un peu et attend patiemment que sa tante se libère et vienne la chercher. Ouais. C'est plus sûr. Tant qu'elle ne s'éloigne pas trop, il n'y a pas de soucis. Et puis, ça ne peut que l'occuper.

Enfin... C'était sans compter sur le temps qui tourne et l'air qui de refroidit. Et l'attente...

La brune ferme davantage sa veste avant de s'enfoncer dans son écharpe, tout en déambulant dans les rues comme une pauvre malheureuse qui ne sait pas quoi faire de sa vie. Et si elle faisait du stop ? Non. Ce n'est pas son genre et ses parents lui ont toujours dit d'éviter de faire ce genre de chose. Trop dangereux, peu importe l'endroit où nous sommes. Mais elle en a encore pour combien de temps sa tante au juste ? - "Rah, fait chier !". -

*au sens belge du terme.
©️️ CRIMSON DAY

---------------------------------


Japonais en cc3333 - Anglais en 996699 - Français en 0099cc - Discord (Titi#2262)
Revenir en haut Aller en bas
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 72
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EVhjYnq Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) OmmuPHDDestination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher)  Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EmptyVen 29 Jan 2021 - 19:31

13 novembre 2016. Sur la route de Wakayama

Elizabeth M. Jones

Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) 7s0r

« I woke up this morning, the future was calling and I can't ignore it no more… »

Quincy bat la mesure avec ses doigts sur le volant, agite la tête en rythme aussi alors qu’il sort du parking de la plage. Il adore cette chanson, putain. Il l’a remise six fois de suite à l’aller tellement elle lui filait une pêche d’enfer. Tout l’album est trop bien en fait, il est trop content de l’avoir commandé et qu’il soit arrivé aussi vite après sa sortie. En même temps, vu comme il a kiffé l’EP que Kali lui a envoyé pour son anniv’ c’était obligé qu’il le prenne. C’est trop cool comme musique. Il était dans un mood parfait pour faire du surf après ça.

« Like a chosen ooooooone ! Like a chosen ooooooone ! »

Il fait quand même gaffe dans les petites rues et à la signalisation même s’il chante sans se retenir. Il a pas envie d’abîmer la caisse de Leo et qu’il lui refasse la gueule, même si c’était pas lui qui a fait cette putain de rayure la première fois. Déjà qu’il la lui prête un dimanche alors qu’il aime pas ça d’habitude, il a vraiment pas droit à l’erreur, faut surtout pas qu’il fasse le con s’il veut pouvoir retourner surfer tranquillou le week-end. En plus il en a besoin en ce moment. Ça paraît un peu con dit comme ça mais avec la Winter Cup qui arrive, il est trop à fond dans le basket. Mais genre littéralement trop à fond. Ils s’entraînent de ouf, ils étudient les autres équipes et lui il pense plus qu’à ça. Il a trop hâte et trop peur de se foirer en même temps. Et même si franchement y a pas de problème, il est bien décidé à aller jusqu’au bout du truc et à emmener l’équipe aussi loin que possible, il faut qu’il relâche la pression de temps en temps. Heureusement, Leo comprend ça. Leo comprend toujours comment il fonctionne et comme de toute façon, il fait trop froid pour lui pour aller à la plage, il le laisse aller tout seul à Wakayama. Une heure de route, c’est pas loin pour avoir des meilleures vagues que dans la baie de Kobe, même si c’est pas le spot du siècle. Là, il y a passé presque trois heures et il a eu plusieurs bonnes vagues donc il est super content. Il sourit en s’éloignant du centre-ville pour récupérer la route de Kobe et gueule à plein poumons sur le refrain pour couvrir le bruit de la pluie qui commence à tomber sur son pare-brise :

« DON’T YOU KNOW THAT WEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!! WE LIVIN’ IN A GOLDEN AAAAAAAAAAAAAAAAAAAGE !!! »

Ah la la… On croirait pas en le voyant et surtout en l’entendant beugler dès qu’il ouvre la bouche mais il adore chanter. Il paraît même qu’il a une super jolie voix. Quand ils font des duos avec Leo, ils cassent toujours la baraque. Ma dit qu’ils auraient pu en faire leur métier et des fois il se dit que ça serait cool d’être genre une rockstar mais au final, il est aussi bien à chanter tranquille sous la douche ou en bagnole comme maintenant. Enfin, jusqu’à ce qu’il repère la fille qui marche sur le bas côté, alors qu’il sort tout juste de la ville. Il fronce les sourcils. C’est bizarre d’aller par là à pieds, y a pas grand-chose et plein d’autres endroits chouettes pour se promener ailleurs. Peut-être qu’elle va faire du stop ? Oh merde, sous la pluie là comme ça ? Oh non, la pauvre. Allez, il va pas la laisser en rade comme ça, en plus il est encore tôt, c’est pas comme s’il pouvait pas faire un détour. Il ralentit, fout son cligno et s’arrête à sa hauteur en baissant la vitre :

« Eh, Mam’selle ! Vous allez où ? J’peux p’tet’ vous avancer avec le temps tout pourr-… Oh. Salut, Lizzy. »

Putain, c’est pas possible. C’est juste pas possible d’avoir autant la poisse en fait. Il sait pas combien y a de meufs sur cette île mais il sait que ça fait un sacré paquet. Et faut quand même qu’il tombe sur elle ? La seule qu’il a pas envie de voir en ce moment ? C’est du gros foutage de gueule. Il sent déjà toute sa bonne humeur se barrer. Il ferait peut-être mieux de faire pareil. Refermer la portière et se casser comme le dernier des connards. Même comme ça, il sait pas si ça serait pire que la dernière fois qu’ils se sont retrouvés tous les deux. Là aussi, il a bien fait sa tête de con. Mais bon, évidemment qu’il va pas la laisser en rade sur la route maintenant qu’il s’est arrêté. On l’a pas élevé comme ça.

« Bon ben… J’peux t’ramener du coup. S’tu veux. »

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth M. Jones
■ Age : 22
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-104
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher)  Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EmptySam 30 Jan 2021 - 7:58

Destination "cause bien ou l'un de nous saute"Quel temps pourri. Il fallait forcément que ce soit aujourd'hui qu'elle quitte Kobe (ce qui en soit n'est pas tant le problème). Il fallait que ce soit aujourd'hui que sa cousine fasse des siennes visiblement. Il fallait forcément que ce soit sa tante qui règle le problème. Il fallait forcément qu'il commence à pleuvoir quand elle n'a pas d'autres choix que d'être dehors. Et dire que tout allait pour le mieux il y a encore peu de temps. Encore, si le ciel s'était contenté de rester couvert, ça aurait pu le faire... Mais là, c'est carrément une blague de mauvais goût. Ok : elle en a marre et...
Hm ?
Elizabeth tourne la tête vers la voiture qui vient se stopper près d'elle, se stoppant elle-même par la même occasion. Elle l'a déjà vu cette bagnole, non ? Si si, elle en est certaine. Et c'est quand elle entend cette voix si familière que ça lui revient en tête, qu'elle sait dire qui elle a déjà vu au volant de cette voiture. Il n'y avait que deux possibilités... Et de ces deux possibilités... Fallait que ce soit juste cette foutue voix ! Que ce soit justement lui.

▬ Salut, Quincy.

Comment est-ce possible de passer d'un tel intérêt, à une telle tête ? Comment est-ce possible de dire "Lizzy" si naturellement et d'être aussi déçu qu'un gosse qui s'est fait arnaquer au niveau de ses cadeaux pour ses fêtes de fin d'année ? Elle ne sait pas. Il y a tout un univers entre le "Lizzy" et cette tête. La concernée ne sait même pas dire si c'est la colère ou la tristesse qui domine ses sentiments à l'heure actuelle. Enfin, il y a aussi une belle couche de déception. Finalement, la pluie s'était bien. C'était pas mal. Pas mal du tout. Elle avait bien envie de refuser, Elizabeth, de simplement dire à Quincy de continuer sa route si l'emmener ne lui plaît pas. Sa bonté, il peut bien se la garder s'il ne l'aide pas de bon cœur. Qu'il fasse au moins semblant. Elle a assez de jugeote pour savoir ce qui peut se cacher derrière un sourire ou geste généreux. Des hypocrites, elle en a déjà croisé plus d'un, sa mère l'a armée contre eux, quelque chose de bien nécessaire, surtout quand on a de l'argent. Et pourtant, c'est tout autre chose qui s'échappe de ses lèvres. Car son corps a beau hurler qu'elle aurait préféré quelqu'un d'autre, qu'elle aurait préféré avoir une autre réaction, ça reste Quincy. C'est aussi simple que ça. Enfin non, ce n'est pas simple. Rien n'est simple. Mais... Si pour une fois depuis deux ans, ça pouvait l'être. Si seulement... Mais non.

▬ Vraiment ? Tu veux bien ?

Il y avait plus "d'innocence" que de sarcasme dans sa voix, en réponse directe à la réaction du jeune homme lorsqu'il a compris à qui il parlait. L'inverse n'aurait sûrement fait qu'empirer les choses, alors tant mieux.
Elizabeth attendit donc un court instant, au cas où Quincy déciderait que non finalement, qu'il préfère la laisser dans sa merde. Et constatant que la voiture est toujours là, elle finit enfin par prendre place à l'intérieur. Décidément, c'est dans ce genre de moment qu'elle regrette de ne pas avoir la sienne avec elle au Japon ou de ne pas avoir insisté pour prendre une de la famille.

▬ Merci.

Elle attache sa ceinture, car sécurité avant tout, et se laisse donc ramener à Kobe sans dire un mot de plus... Du moins au début. Car c'est pesant tout de même de faire le trajet dans de telles conditions. Même pour Lizzy. Elle envoie un message à sa tante, lui dit de ne pas se tracasser, qu'elle a croisé un ami qui la ramène. Et qu'elle peut tabasser sa cousine pour elle au passage ! Puis elle verrouille son portable, se retient pour ne pas pousser le plus gros soupire de toute sa vie.

▬ Je suis surprise de te croiser par ici. T'es venu faire quoi dans le coin ?

Ouais bon elle fait comme elle peut hein. À ce stade, elle a l'impression qu'un rien peut entraîner une réaction qui ne lui donnera qu'une seule et unique envie : ouvrir la portière et se barrer.
©️️ CRIMSON DAY

---------------------------------


Japonais en cc3333 - Anglais en 996699 - Français en 0099cc - Discord (Titi#2262)


Dernière édition par Elizabeth M. Jones le Sam 30 Jan 2021 - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 72
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EVhjYnq Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) OmmuPHDDestination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher)  Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EmptySam 30 Jan 2021 - 12:56

13 novembre 2016. Sur la route de Wakayama

Elizabeth M. Jones

Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) 7s0r

« Ouais, monte. »

Et il se penche pour lui ouvrir la portière, sans trop la regarder. Il sait que Lizzy est loin d’être conne et qu’elle a sûrement capté qu’il aurait bien aimé la rater, rentrer tout seul pépère à Kobe en chantant à fond sans avoir à remettre le nez dans toute la merde qu’ils traînent à leurs pompes. Mais elle accepte quand même et quelque part ça le soulage parce qu’il aurait pas pu la forcer mais il aurait détesté la laisser toute seule comme ça. Sans rire, c’est à moitié dangereux, avec la pluie on voit pas bien et on sait jamais, elle pourrait tomber sur un con. Et puis merde, c’est bon, c’est pas parce qu’ils sont fâchés que ça lui file un passe-droit pour se comporter comme un tocard. Du coup elle monte et elle s’attache, Quincy hoche vaguement la tête quand elle le remercie et baisse la musique avant de repartir. Il décroche pas un mot et il garde les yeux sur la route mais bon. Il sait qu’elle est là, quoi. Il l’entend respirer, bouger sur le siège quand elle range son portable et il sent l’odeur de la pluie sur ses cheveux. Lui, il doit surtout sentir l’eau de mer mais c’est pas comme s’il en avait quelque chose à branler. Il désigne du pouce la banquette arrière par-dessus son épaule, là où il a mis ses planches après avoir rabattu les sièges et mis des serviettes partout.

« Surf. Y a une plage pas trop mal à Wakayama. »

Et c’est tout. Il a pas envie de parler. Ça serait trop bizarre de parler, de faire semblant que tout va bien et qu’il y a rien qui cloche alors que rien va bien, que tout est foutu en l’air. Putain, et y a 1h10 de trajet entre Wakayama et Kobe, ça va juste être l’enfer en fait… C’est peut-être pour ça qu’il finit par faire un effort, au bout de genre dix secondes :

« Et toi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth M. Jones
■ Age : 22
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-104
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher)  Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EmptySam 30 Jan 2021 - 19:43

Destination "cause bien ou l'un de nous saute"Bon, au moins, elle ne devra pas rester sous la pluie et dans le froid encore longtemps, c'est déjà ça. Mais elle se dit qu'attendre n'aurait pas été plus mal d'une certaine manière. Mais (parce qu'il n'y a jamais assez de mais) en même temps, elle ne va pas refuser de faire un petit trajet avec Quincy. Peut-être que ça ne servira à rien. Peut-être que si. Elle ne peut pas savoir avant d'avoir essayé. Alors elle prend place tout en veillant à ne pas mouiller le siège avec ses cheveux mouillés, appuyant sa tête sur sa main, coude appuyé sur la porte.

Au moins, elle a une réponse à sa question. Elle ne lui est pas offerte avec grand plaisir mais au moins, Quincy ne se terre pas dans le silence. Pas totalement. La brune se tourne pour observer les planches de surf, un profond sentiment de nostalgie lui serrant le cœur. Elle aussi, elle sait se servir d'une planche et ça, c'est grâce à Quincy justement. Chaque été, quand elle revenait à San Francisco, il était là, à l'attendre pour lui apprendre à surfer et se perfectionner. Parce qu'il sait que quand il y a de l'eau, elle est au paradis. Parce qu'il sait qu'elle aime ça depuis son plus jeune âge.

▬ Je vois. C'est chouette.

Et elle le pensait vraiment. Mais sa voix trahissait clairement ce qu'elle ressentait. Avec Lizzy, ce n'est pas parce qu'elle ne dit rien qu'on ne remarque rien. Il y a quasi toujours quelque chose pour la trahir. C'est comme ça. Mais elle prend sur elle, surtout quand une fois de plus, le "et toi" du jeune homme sort encore plus difficilement qu'un "désolé" de la part de la brune. Ce n'est pas qu'elle veut faire comme si de rien n'était. Mais ce silence la dérange au plus haut point. De toute façon, c'est clair et net qu'aucun n'agit comme si de rien n'était. Si c'était le cas, ils seraient en train de chanter comme des dégénérés, pas de chercher à éviter le malaise ! Si on peut appeler ça "essayer"...

▬ J'étais partie interroger quelqu'un pour un cours et chercher une commande pour ma mère.

Elle prend son téléphone, le temps de regarder la réponse de sa tante, avant de le ranger une fois de plus.

▬ T'as pas eu trop froid à surfer avec ces températures ? Je ne suis pas si frileuse que ça mais je doute que je ne tremblerais pas comme une feuille en sortant de l'eau.

Ouais ben excusez-la de ne pas savoir quoi dire !
Mais ça reste une vraie question : Quincy n'est pas un gamin fragile mais tout de même. On est jamais à l'abri d'un rhume ou pire.

©️️ CRIMSON DAY

---------------------------------


Japonais en cc3333 - Anglais en 996699 - Français en 0099cc - Discord (Titi#2262)
Revenir en haut Aller en bas
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 72
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EVhjYnq Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) OmmuPHDDestination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher)  Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EmptyDim 31 Jan 2021 - 19:09

13 novembre 2016. Sur la route de Wakayama

Elizabeth M. Jones

Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) 7s0r

Putain… Sa voix lui fait mal au cœur. Et il peut rien dire parce que c’est pas de sa faute et y a rien de méchant mais ça le lamine quand même. Évidemment qu’elle est un peu triste, peut-être pas qu’un peu, d’ailleurs. Lui aussi ça le bouffe chaque fois qu’il repense à avant, quand les choses entre eux étaient simples et belles et trop cools, pleines de vagues, de rire et de soleil. Ça fait tellement mal de se dire que tout ça c’est fini pour des conneries, qu’il peut pas lui parler des figures qu’il a réussies aujourd’hui à cause de cette grosse connerie qu’elle a faite sans savoir et qu’il arrive pas à lui pardonner. Ça serait tellement bien s’ils pouvaient juste… rembobiner le temps et revenir à cet avant qui lui manque. Mais il peut pas faire ça, et il peut pas se mettre à parler non plus. Il aurait l’impression de mentir s’il faisait ça, de faire semblant d’être content pour pas la mettre mal à l’aise et si y a bien un truc qu’il a jamais fait avec Lizzy et qu’il fera jamais, c’est lui mentir. Parce qu’elle détesterait ça autant que lui, elle qui avait plein de menteurs à lui sourire tout le temps quand elle ne le rejoignait pas en vacances. Il hoche vaguement la tête quand elle répond à sa question, n’arrive pas à ajouter quoique ce soit et finit juste par laisser tomber pour regarder la route, de plus en plus grise à cause de la pluie. Comment c’est trop relou, franchement… Tellement relou qu’il ne capte même pas comment ce qui arrive après peut arriver.

Elle lui pose une question qui lui fait lever les sourcils, poser les yeux sur elle une demi-seconde avant qu’ils reviennent devant lui. Et il sourit.

« J’ai jamais froid quand j’surfe. »

Il dit ça en souriant parce que c’est vrai. Parce que quelque soit le temps, été comme hiver, du moment qu’il a une combi quand ça caille vraiment, au bout d’un moment il sent plus le froid. Tout son corps est chaud, fluide, affûté comme une lame qui prend les vagues sur le tranchant de la planche. Il en est fier, faut pas se mentir. Même si c’est pas la même histoire quand il sort de l’eau et que là bah il a pas pris la route avant d’avoir passé dix minutes avec ses chaufferettes pour les mains et les pieds, mais ça y a pas besoin de le dire. Et puis surtout, il sourit parce que Lizzy le sait déjà. Il lui a dit plein de fois pour la frime, et pour la faire rire. Elle sait comment il est, comment ils sont tous les deux dans l’eau, à faire ce qu’ils aiment. Ça aussi ça le ramène en arrière, ça aussi ça lui fait mal mais… Il sait pas. Se rappeler de ça maintenant, d’un seul coup, ça lui fait pas pareil. C’est bizarre…

« Ah, t’as p’tet’ froid, toi ? Tu peux mettre le chauffage s’tu veux. »

Il dit des trucs pour éviter de trop penser parce qu’il y a un truc qui lui dit que ça va mal finir s’il cogite trop.

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth M. Jones
■ Age : 22
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-104
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher)  Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EmptyLun 1 Fév 2021 - 11:52

Destination "cause bien ou l'un de nous saute"Elle attend cette réponse qu'elle a entendu tellement de fois. Cette réponse qu'il a tant l'habitude de lui sortir pour frimer et la faire rire. Cette réponse où il joue les grands bonhommes bien résistants. Et cette réponse, contre toute attente, elle arrive. Les yeux ambrés de la brune se posent instantanément sur son chauffeur du moment qui... Sourit ? Genre, vraiment. Il sourit vraiment ! C'est possible ça ? C'est possible qu'il lui offre ainsi l'une des choses qui lui manque le plus chez lui ? Ce sourire qu'elle n'a que trop vu.

▬ Mais bien sûr. "Pendant". dit-elle aussitôt sur un ton amusé et ironique.

Ça, c'est sa réponse. C'est celle qu'elle lui offrir à chaque fois, les bras croisés sur sa poitrine, les yeux levés aux ciel et un léger rire amusé traversant des lèvres. Il ne pouvait pas la faire à elle. Il n'y a pas que durant les vacances d'été qu'elle se rend à San Francisco. Alors forcément, il lui est déjà arrivé d'aller à la plage avec Quincy lorsque les températures étaient plus basses. Si, tout comme lui, elle ne ressentait pas le froid une fois dans l'eau et mouvement, après, c'était une autre histoire. Et le jeune garçon avait bien difficile à lui cacher que lui aussi avait froid, pour son plus grand amusement. Mais après avoir rit, elle lui glissait toujours un essuie sur les épaules, frottant (à moitié) délicatement ses bras avec ses mains. Et elle lui répétait toujours la même chose ; "Aller, la castagnette sur pattes, on rentre". C'est ce qu'elle lui disait, tout en tremblant elle-même comme une feuille morte en hiver. À eux deux, c'était un véritable concert !
D'ailleurs, avec la pluie qu'elle s'est ramassée sur la tête, elle a un peu froid, il faut bien l'avouer. Mais elle ne dit rien. Pas d'elle-même. Car c'est Quincy qui s'en charge, comme un sauveur qui en est à sa deuxième bonne action de la journée. Le première étant qu'il la ramène en voiture. Ça la fait sourire, amusée.

▬ Je t'avoue que je ne suis pas contre.

Elle allume le chauffage et augmente doucement la température. Pas trop non plus.

▬ Tu me dis si tu as trop chaud, hein ?! Le but n'est pas que tu t'évanouisses et qu'on finisse dans le décor.

Ce n'est même pas une moquerie en plus, même si elle ne le dit pas en étant totalement sérieuse. Mais elle se souviendra toute sa vie du jour elle n'a pas supporté la chaleur d'une pièce au point où son corps a lâché et qu'elle est tombée sur sol. Elle avait une belle migraine après ça ! Et n'était pas bien du tout. Elle se souvient en avoir parlé à Quincy de cette histoire. Les chutes de tensions, qui surviennent comme ça d'un coup, c'est limite traumatisant pour elle ! Elle n'ose même pas imaginer une telle chose arriver à son chauffeur. Enfin... Il faudrait vraiment une sacrée température pour mettre Quincy à mal : il y a une différence entre son corps et celui de Lizzy qui est une véritable crevette à côté de lui !

En tout cas, elle se sent déjà mieux et ne le cache pas en poussant un léger soupire de satisfaction, prend ensuite sa petite boîte de chewing-gum.

▬ T'en veux ? J'en ai à la menthe ou à la cannelle. Demande-t-elle en l'agitant légèrement pour qu'il comprennent de quoi elle parle. Cannelle pour elle. Car c'est son parfum préféré.

Puis elle la range et regarde à l'extérieur. De pire en pire !

▬ C'est déprimant un temps pareil. Heureusement que je suis tombée sur toi, sinon j'aurais été dans un bel état d'ici deux jours.

Elle se voit déjà bien malade et incapable de se concentrer pour étudier. La poisse. Au moins, là, au pire des cas, elle aura juste un petit rhume. Pas de quoi s'affoler. C'était donc une remarque tout à fait innocente. Une constatation comme on dit.

©️️ CRIMSON DAY

---------------------------------


Japonais en cc3333 - Anglais en 996699 - Français en 0099cc - Discord (Titi#2262)
Revenir en haut Aller en bas
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 72
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EVhjYnq Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) OmmuPHDDestination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher)  Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EmptyVen 5 Fév 2021 - 17:48

13 novembre 2016. Sur la route de Wakayama

Elizabeth M. Jones

Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) 7s0r

« C’est ça, ouais. C’toi ou le vibreur de ton portable qui fait trembler toute la caisse ? »

Merde. Il a pas pu s’en empêcher. Et il sourit encore, en plus. En même temps, il aurait du le voir venir. C’est pour ça qu’il voulait pas parler avec elle, ou passer trop de temps avec elle. Ils ont passé trop d’étés ensemble. Ils ont trop de souvenirs, trop de trucs drôles et cons, trop de choses qui n’appartiennent qu’à eux et qui se sont pas fait la malle même s’il lui parle plus. Non non, tout est là, et tout lui revient dans la tronche parce qu’ils sont ensemble dans la bagnole et qu’il a oublié, pendant une seconde, d’être en colère contre elle. Il voit pas comment ça pourrait bien se passer maintenant, même si en vrai on pourrait croire que tout va bien se passer. Parce que même si c’est cool, il peut juste pas prétendre que tout est normal. C’est pas faute d’essayer pourtant, quand il accepte son chewing-gum d’une main :

« À la menthe, j’veux bien. Merci. »

Comment elle fait pour bouffer ces merdes à la cannelle, sérieux ? Elle lui a fait goûter une fois et c’était dégueulasse. En plus il a avalé sans faire exprès et il a failli gerber. Il gobe le truc à la menthe et commence à mâcher en négociant les virages à la con de la route à flanc de falaise. Il roule à deux à l’heure en vrai mais tant pis. Il pleut comme vache qui pisse et il veut ramener sa caisse en un seul morceau à Leo. Ah putain non, il aurait pas du penser à Leo, pas maintenant…

« Comment ça s’fait, d’ailleurs ? T’avais personne pour t’ramener ? »

Tant pis, il faut qu’il cause. Faut juste qu’il arrête de penser.

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth M. Jones
■ Age : 22
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-104
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher)  Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EmptyDim 7 Fév 2021 - 21:55

Destination "cause bien ou l'un de nous saute" Pendant un instant, elle hésite. Doit-elle le prendre bien ou mal ? Car autant la réplique peut être vue comme du sarcasme, autant elle peut avoir un petit côté insultant selon les circonstances. Mais en voyant le petit sourire de Quincy du coin de l'œil, Elizabeth en conclu qu'il l'a dite sans méchanceté. Il ne manquerait plus que ça aussi ; qu'il soit méchant alors qu'elle ne lui a rien dit qui mériterait ça.

▬ La question se pose-t-elle ? Dit-elle en levant légèrement la main, coupable.

Capable de tenir l'alcool mais merdique quand il s'agit de ne pas prendre froid. Bravo Lizzy ! Heureusement qu'elle n'est pas dehors par un temps pareil : la météo s'est dégradée en si peu de temps. Encore... Si ce n'était qu'un peu de pluie, ça ne l'aurait pas dérangé plus que ça d'attendre dehors, et de laisser Quincy filer (s'il se serait arrêté pour si peu !)... Mais là, c'est un peu trop pour elle. C'est cool à regarder, bien que déprimant, mais c'est tout. Ça lui rappelle le jour où elle a été nager alors qu'il pleuvait. "Mouillée pour être mouillée !", avait-elle répondu à sa mère qui avait peur que sa fille se chope une pneumonie. Cindy, qui était venue voir sa petite sœur de cœur préférée, riait et tentait de la  défendre. "Mais laisse-la faire. Il fait chaud et elle peut se le permettre. Elle est en excellente santé physique ! Après mentalement..."
Ouais bon d'accord : la défendre à moitié. Mais c'est un bon et précieux souvenir, aussi con soit-il.

La brune tourne doucement la tête lorsque Quincy lui demande si elle n'avait personne pour la ramener.

▬ À la base, c'est ma tante qui devait venir mais il y a eu un problème avec Nami alors...

Ça devrait suffir. Quincy a déjà entendu parler de Nami et l'a même déjà vu une fois, bien que brièvement. Si on peut traiter Elizabeth de tornade (par moments), Nami est un ouragan les trois quarts du temps. Elle a beau être plus japonaise qu'américaine, ce n'est pas clairement pas une experte du self-control. Une vraie fille à problèmes, bien que rarement méchante.

▬ J'sais pas encore ce qu'il s'est passé et ça m'étonne que ma tante ne m'ait encore rien dit à ce sujet.

Elle pousse un long soupire, craignant déjà la réponse à cette question qui lui trotte dans la tête. Que s'est-il passé ? Qu'est-ce qu'elles ont les femmes dans cette famille sérieux ?!?!
Et sérieux, c'est quoi ces routes là ? Pas que ça dérange la brune de mettre trois heures pour rentrer mais... C'est tout comme quoi... Après mieux vaut rester prudent comme le fait Quincy que de finir dans le fossé. Ils n'auront même pas le temps d'avoir mal vu la hauteur. Et en parlant de ce genre de choses... Elizabeth tourne doucement la tête vers son ami d'enfance, peu assurée. Elle sent qu'elle va le regretter... Certainement...Peut-être... Mais ça la tracasse depuis qu'elle a vu Quincy au club de natation pour la première fois.

▬ Je peux te poser une question ?

Pas du tout assurée !
Enfin, il doit déjà savoir qu'elle va le faire de toute façon.

▬ T'es pas obligé d'y répondre si tu ne veux pas mais, ça m'inquiète depuis un moment... Elle marque une pause, le temps de prendre son courage à deux mains. ▬ Qu'est-ce que tu as au bras ?

Elle ne demande pas le pourquoi du comment ... Juste... Ce qu'il a.
©️️ CRIMSON DAY

---------------------------------


Japonais en cc3333 - Anglais en 996699 - Français en 0099cc - Discord (Titi#2262)
Revenir en haut Aller en bas
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 72
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EVhjYnq Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) OmmuPHDDestination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher)  Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) EmptyDim 21 Fév 2021 - 21:37

13 novembre 2016. Sur la route de Wakayama

Elizabeth M. Jones

Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) 7s0r

Il lui jette un coup d’œil en coin et se marre doucement. Elle est drôle. Elle l’a toujours suivi quand il disait de la merde, que ce soit pour se moquer de lui ou d’elle. Et lui, il faut qu’il arrête de se souvenir du passé parce que ça lui fait de plus en plus mal. C’est comme regarder une super belle photo d’un endroit qu’on a adoré et où on ira plus jamais. Il hausse les sourcils quand elle lui parle de Nami. Il se souvient vaguement d’elle. À chaque fois qu’elle arrivait dans la conversation, c’était parce qu’elle avait fait soit un truc démentiel, soit une grosse connerie. Pour cette fois on dirait plutôt une grosse connerie.

« J’espère que c’est rien d’grave… »

Pas qu’il soit vraiment en position de s’inquiéter pour la cousine d’Elizabeth ou qu’il en ait vraiment envie. C’est plus pour continuer de discuter de trucs sans trop d’importance avant que d’autres choses plus importantes, plus graves, s’invitent entre eux. Comme ça, par exemple : Quincy tourne un bref instant la tête pour la regarder alors qu’elle finit par poser timidement la question sur son bras. Il sent ses épaules se tendre, un truc se serrer dans son bide et il rajuste sa manche par réflexe, les yeux fixés sur la route. Il a pas envie d’en parler. Ça voudrait dire qu’il devrait parler de Jody et putain, il a tout sauf envie de rajouter Jody dans ce merdier. Ça serait juste la voix royale pour que tout parte en clochettes et il a pas besoin que les choses partent en clochettes alors qu’il conduit sous la pluie. Ouais sauf que du coup, qu’est-ce qu’il peut répondre ?

« Sharks. »

Et il secoue la tête tout de suite après. Putain, mais à quoi il joue sérieux ?

« Non, c’est pas vrai. J’déconne. Franchement, ça aurait p’tet’ été mieux… »

Il soupire, se gratte la tête d’une main. Il arrive pas à réfléchir avec cette fille. Il arrive plus à réfléchir alors qu’avant y avait même pas besoin. Tout était simple et brillant comme le soleil sur la mer, le sel qui séchait sur leurs peaux. Mais même comme ça, même maintenant que tout est devenu trop compliqué, ben il peut toujours pas lui mentir. La vérité c’est trop dur mais il peut pas faire autrement que lui en donner des petits morceaux en espérant que ça suffise :

« J’étais dans une maison, y a eu une fuite de gaz, la maison a explosé et a pris feu. J’ai eu l’bras cassé, des brûlures un peu partout dessus, un gros bleu à la tête et rien d’autre. J’ai vraiment, vraiment eu beaucoup d’chance. J’porte ça parce que les cicatrices sont moches et qu’j’ai pas envie d’faire flipper tout l’monde. »

Y a eu des articles dans les journaux de San Francisco, un tout petit reportage à la télé, aux infos locales. Rien de ouf, c’était juste un peu flippant parce qu’il y avait deux gosses blancs dans la maison et que c’est toujours plus vendeurs quand il arrive des trucs à deux gosses blancs plutôt qu’à une tripotée de blacks ou de latinos. Il avait détesté le reportage et les articles. Ils l’avaient mis en colère. Ça racontait tout et rien à la fois. Rien de ce qui s’était vraiment passé, de tous les trucs durs et coupants qui avaient volé en même temps que les murs de la maison et lui mettaient toujours le cœur en pièces. Putain, voilà, il en était sûr. C’était vraiment pas un bon plan de parler de tout ça… Sa voix est plus sèche, plus froide quand il reprend la parole :

« C’tait l’an dernier. Ça m’fait plus mal. T’as pas b’soin d’t’inquiéter. »

Il se rend compte qu’après avoir parlé que c’est super cruel ce qu’il vient de dire.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher)  Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Destination "cause bien ou l'un de nous saute" (Ft. Quincy Gallagher)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: En dehors de la ville-
Sauter vers: