Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley  Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley EmptyVen 19 Fév 2021 - 19:48

Cachez ce journal que je ne saurai voir

Mercredi 13 juillet 2016

Mal à l’aise dans le fauteuil rouge sur lequel il était assis, Ayame tentait de soutenir le regard de la psychologue en face de lui. Celle-ci l’observait, le scrutait, comme si elle tentait de lire en lui aussi sûrement que dans un livre ouvert. Il avait l’impression que cela faisait déjà dix minutes qu’elle restait silencieuse, alors qu’il savait que ça n’en faisait même pas une. Finalement, elle bougea et sortit un petit carnet noir et vert sombre de son tiroir. Elle le fit glisser sur le bureau jusqu’à lui.

« Ce que je vous propose Kûga-san, c’est de prendre ce carnet et d’écrire dedans tout ce qu’il vous passe par la tête dans les jours à venir. »
« Tout ? »
« Disons tout ce que vous ressentirez le besoin d’écrire. Et quand nous nous verrons la semaine prochaine, nous pourrons regarder ensemble ce que vous avez écrit. Si vous le désirez. D’accord ? »


Il se contenta de hocher la tête en prenant le carnet, posant les yeux dessus en se demandant ce qu’il allait bien pouvoir y inscrire. Il se posait encore la question deux jours plus tard, assis sur un lit de camp au centre pour SDF où il s’était installé ces dernières semaines. Non loin de lui, deux hommes se disputaient à propos d’une couverture que l’un aurait subtilisé à l’autre. Ils attiraient l’attention sur eux bien évidemment et plusieurs personnes les surveillaient du coin de l’œil de peur que ça en vienne aux mains. Sans trop savoir pourquoi, Ayame attrapa son carnet et écrivit ce qu’il voyait.


Mercredi 2 novembre 2016

En plus des tâches qui lui étaient attribuées en tant que concierge, Ayame aimait aider là où il le pouvait. Depuis qu’il était jeune, il avait toujours aimé les livres, ce n’était d’ailleurs pas pour rien qu’il s’était fait embaucher dans une maison d’éditions à la fin de ses études. Même si elle était spécialisée dans les mangas, il aimait tous les types de livres et c’était en partie ce qui lui avait permis de tenir pendant l’année passée, lorsqu’il était au plus bas et qu’il ignorait s’il parviendrait à s’en sortir. C’était pour cette raison qu’il aimait venir donner un coup de main à la bibliothèque dès qu’il pouvait se le permettre, notamment quand les chariots de retour de livres étaient recouverts de ces derniers et que la pauvre bibliothécaire ne s’en sortait pas. La première fois qu’il lui avait proposé son aide, elle l’avait regardé avec méfiance avant d’accepter.

Aujourd’hui, Ayame rangeait tranquillement des livres dans le rayon littérature étrangère quand il avait surpris une conversation entre trois lycéens – deux filles et un garçon – visiblement très intéressés par les relations amoureuses d’un de leur camarade.

« Nobara-chan ne lui dira jamais oui. Elle aime Miwura-kun. »
« Peut-être mais il était vraiment déterminé à faire sa déclaration. »
« On devrait peut-être l’en empêcher non ? Il va avoir le cœur brisé sinon. »
« Hiroto est trop têtu pour ça. »
« Mais je croyais que Miwura sortait déjà avec une fille de seconde C ? »
« Ah ? »
« Mais oui ! Elle est espagnole je crois. »


Absorbé par la conversation qui se déroulait de l’autre côté des étagères où il se trouvait, Ayame ne fit pas attention qu’il avait arrêté de ranger les livres qu’il tenait à la main.

Revenir en haut Aller en bas
Riley Van Helden
■ Age : 21
■ Messages : 1090
■ Inscrit le : 10/04/2020

■ Mes clubs :
Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley 600bHqB Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Riley Van Helden
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley  Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley EmptyVen 19 Fév 2021 - 20:24

Mercredi 2 novembre

Je me considère comme étant quelqu’un de soigné. Je fais souvent l’éloge de mon improvisation sans égale mais c’est uniquement parce que c’est ma plus grande qualité. J’en ai un tas d’autres et on ne devient pas le meilleur sans une floppée de ces dernières. En plus d’avoir une imagination débordante de dernière minute, je suis également quelqu’un de très méticuleux. Quand je le peux… mes gestes, mes mots, même le plus insignifiant de mes actes sont scrupuleusement réfléchis pour ne pas faire d’écart.

C’est le deuxième journal intime sur lequel je tombe depuis que je suis arrivé dans ce lycée. Le premier était celui de Nakajima-san, et le second—que j’ai toujours en ma possession—appartient à Kûga-san, qui est le concierge. Parfois, je me dis que si je suis capable d’être aussi ordonné et aussi et méthodique dans mes façons de faire les choses, je ne peux m’empêcher de penser que tout le monde en est capable. Au final, je finis par me sentir supérieur—à raison—et méprisant à l’encontre de ces gens qui font si peu attention à leurs biens. Surtout lorsqu’ils s’agit d’effets aussi personnels qu’un journal intime.

En réalité, le concept en lui-même me fait hausser le sourcil. Je ne sais pas quels effets thérapeutiques les journaux intimes peuvent avoir, mais je suis sûr que les bienfaits ne sont pas assez importants pour contrebalancer les risques qu’ils impliquent. En bref ; je trouve ça stupide. Néanmoins, je ne peux pas nier que ces journaux m’ont permis de faire d’excellentes découvertes. Nakajima-san est… la première véritable amie que je me suis fait depuis des années et Kûga-san est un spécimen tout particulier qui m’intéresse au-delà du raisonnable.

Pourquoi ? Parce que je n’avais jamais vu ça avant. Son journal intime illustre son quotidien, mais d’une manière que je n’aurais jamais soupçonnée. Pour dire vrai, j’ai même sincèrement apprécié ma lecture. J’ai l’impression qu’il vit sa vie à travers les yeux d’autre. Bianca—avec qui j’essaye de recoller les morceaux, quand je suis d’humeur—m’a dit que c’est parce qu’il me ressemblait plus que je ne le laissais croire. Au départ, je l’ai insultée. Et puis j’ai fini par trouver ses mots pertinents, mais je ne suis pas excusé. Faut pas déconner non plus.

Ma curiosité a pris le dessus et c’est précisément pour cette raison que je me retrouve attablé à la bibliothèque, sur l’une des tables du fond assis à quelques mètres de Kûga-san qui s’occupe d’aider au rangement. Si seulement il rangeait, bien évidemment. Son chariot a tout juste avancé. En cause : des élèves de ma classe qui discutent histoires de cœur. De toute évidence, il ne m’a pas vu et ça me chagrine un peu mais me laisse également une opportunité assez… amusante. Ça fait quelques jours que je mène ma petite enquête sur lui, et même s’il n’y a jamais beaucoup de choses croustillantes à son sujet… j’ai pu m’assurer que le journal lui appartenait bel et bien. C’est quelqu’un de discret, mais ses yeux sont partout et difficile de lui échapper. Je ne serais même pas étonné qu’il m’ait remarqué et commence à me prendre pour un stalker.

Alors je ne le dis pas souvent, c’est vrai. Mais pour une fois, autant jouer franc-jeu. Je me lève silencieusement de ma chaise pour avancer vers le concierge absorbé par les ragots et, sans l’avertir de ma présence ou même lui toucher l’épaule pour me présenter, je me contente de dire quelque-chose. À voix relativement basse, puisque nous sommes dans une bibliothèque, évidemment.

« Alors ? » Je lui demande en souriant. « Est-ce qu’Hiroto devrait quand même se lancer selon vous ? »

---------------------------------

Ma plus grande fierté : Clique
Ce personnage tient des propos QUI NE REFLÈTENT PAS L'AVIS DE LA JOUEUSE !
Riley te ment en japonais en #525898 et en anglais en #a97494. || Discord : Medryan#0203
Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley J5i5
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley  Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley EmptySam 20 Fév 2021 - 11:37

Cachez ce journal que je ne saurai voir

Cela faisait de nombreuses années qu’Ayame avait appris à aimer écouter les gens autour de lui. Il avait toujours été si discret que ces derniers faisaient rarement attention à lui, se confiant parfois sur des choses particulièrement secrètes. Il avait donc mis à profit cette discrétion pour apprendre les ragots qui circulaient dans sa boite quand il travaillait encore dans la maison d’édition, puis par la suite, il avait continué. Jamais il ne se serait abaissé à se servir de ces informations dans un but malveillant. Ce n’était pas dans ses intentions, loin de là. Il aimait juste écouter, se renseigner, découvrir les histoires qui l’entouraient et il devait avouer que les adolescents étaient une mine d’or inépuisable pour ça.

Au-dessus des rangées de livres, il pouvait apercevoir les têtes des lycéens qui continuaient de discuter des amours de ce brave Hiroto. Le livre qu’il tenait toujours dans ses mains attendait depuis déjà quelques minutes d’être rangé quand une question lui fut clairement adressée, près de lui. Il répondit sans réfléchir.

« Oui. Ce serait idiot de garder ses sentiments pour soi. Puis je ne suis pas sûr que Nobara-chan aime réellement Miwura-kun. Celui-ci n’est clairement pas son ge- »

Il se stoppa brusquement et tourna la tête vers le jeune homme qui venait de lui adresser la parole. Une chevelure blanche, des yeux bleus qui l’observaient avec amusement et un visage angélique qu’il avait déjà eu l’occasion d’apercevoir sur le campus. Il lui fallut quelques secondes pour se souvenir de son nom. Un nom étranger un peu compliqué mais son prénom, lui, était gravé dans sa tête : Riley. Ce n’était pas la première fois qu’il l’apercevait non loin de lui, plus souvent ces derniers jours, et il s’en voulait de ne pas l’avoir vu s’approcher. Il savait également qu'il était le président du club de journalisme, puisque son nom était indiqué dans le journal qu'il lisait assidument tous les mois. Se reprenant, il remit le livre à sa place, un peu tendu d’avoir été pris sur le fait d’une écoute. Il n’avait pas l’habitude qu’on fasse attention à lui de la sorte et Riley semblait un peu trop le remarquer ces temps-ci.

« Je peux faire quelque chose pour toi… Riley c’est ça ? »

Feindre l’ignorance était un bon moyen de rester sur ses gardes.

Revenir en haut Aller en bas
Riley Van Helden
■ Age : 21
■ Messages : 1090
■ Inscrit le : 10/04/2020

■ Mes clubs :
Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley 600bHqB Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Riley Van Helden
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley  Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley EmptyDim 21 Fév 2021 - 0:07

La réaction de Kûga-san est… pour le moins inattendue, si je puis dire. C’est-à-dire que j’avais de forts soupçons et que j’étais sûr de moi en l’approchant mais je ne m’attendais pas à avoir tant raison. Il faut croire que la vie peut être faite de bonnes surprises. J’écoute donc attentivement sa réponse malgré la légère confusion qui se laisse aller sur mes traits et me reprend aussitôt, étirant mes lèvres de mon sourire bienveillant habituel.

Même si je dois dire que je ne suis absolument pas d’accord avec ses dires. Confesser des sentiments unilatéraux n’a rien de bon et ne soulage pas le cœur. Au mieux, la personne concernée dégradera sa vision du naïf en question, au pire ce dernier sera moqué. Mais je me garde bien de le dire parce que ce n’est pas l’image de quelqu’un de pessimiste que je veux renvoyer. En outre, je suis sur la même longueur d’onde que Kûga-san sur la suite. Nobara-san ne joue clairement pas dans la même ligue que Miwura-san et ils n’ont absolument rien à faire ensemble. Et je ne parle même pas d’Hiroto. Ces histoires de cœur sont une catastrophe parce que je sais qu’il n’y aura rien de concret à se mettre sous la dent en définitive.

Mais c’est un passe-temps agréable pour qui sait l’apprécier. Et ça a l’air d’être le cas de notre nouveau concierge. Si j’ai une idée derrière la tête ? Évidemment. J’ai toujours une idée derrière la tête. Le club de journalisme est actuellement référé par un membre du personnel qui ne fait rien de plus que de s’occuper de la paperasse. Appelez-moi exigeant si vous le voulez mais j’aimerais que celui qui doit garder un œil sur nous s’investisse davantage pour la paperasse et en ait réellement envie. Ce n’est peut-être pas le cas de Kûga-san pour le moment mais ça le sera. Il finira par craquer.

« Je vous cherchais, oui. Mais il semblerait que je vous ai interrompu dans votre rangement », il ne peut s’empêcher de changer de ton au mot « rangement ». « Ou dans autre chose. »

Passif agressif ? Moi ?! J’assure que non. Mais ce n’est pas la question. Je ne cesse d’être mielleux tandis que je m’adresse à lui. Je sais qu’il ne le prendra peut-être pas très bien, et c’est précisément pour cette raison que je vais m’occuper de rapidement noyer le poisson avec… eh bien, un plus gros poisson. Je m’empresse d’ouvrir mon sac à dos pour en sortir le petit calepin qui lui appartient et tapote doucement mes doigts dessus.

« C’est à vous ? »

---------------------------------

Ma plus grande fierté : Clique
Ce personnage tient des propos QUI NE REFLÈTENT PAS L'AVIS DE LA JOUEUSE !
Riley te ment en japonais en #525898 et en anglais en #a97494. || Discord : Medryan#0203
Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley J5i5
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley  Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley EmptyDim 21 Fév 2021 - 12:32

Cachez ce journal que je ne saurai voir

Le gamin sourit gentiment mais Ayame ne parvint pas spécialement à se détendre. Avoir été pris sur le fait d’un tel espionnage n’était pas vraiment agréable, peu importe la personne en face. Même si Riley ne semblait pas particulièrement vicieux au point de retourner ça contre lui, ça ne lui plaisait pas d’avoir été surpris. Ironique quand il était plus ou moins connu qu’Ayame avait tendance à apparaître derrière les gens sans qu’ils ne s’en rendent compte. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Le concierge détourna légèrement les yeux, prétextant le rangement d’un autre livre, quand le jeune homme se moqua un peu de lui sur l’interruption de son activité du moment.

« Ce n’est rien. »

Répondit-il en espérant se montrer un peu plus détendu. Il ne voulait pas non plus paraître trop mal à l’aise, cela ne ferait que confirmer que Riley l’avait surpris dans un moment de faiblesse. De l’autre côté des étagères, les trois lycéens continuaient de parler mais Ayame ne parvenait plus à se concentrer sur ce qu’ils disaient et ils avaient légèrement baissé le niveau de leurs voix. Il ignorait ce que lui voulait Riley mais celui-ci ne semblait pas avoir envie de partir et cela se confirma quand il se mit à fouiller dans son sac avant de lui tendre un carnet familier. De nouveau, le concierge stoppa brièvement son geste avant de mettre le livre à sa place et de récupérer le calepin.

Il l’ouvrit rapidement pour le feuilleter et vérifier le contenu, bien que ce ne soit pas réellement nécessaire. Il savait très bien que c’était à lui puisqu’il avait exactement le même dans la poche intérieure de sa veste. Il l’avait perdu quelques jours plus tôt, ce qui l’avait mis dans tous ses états, et il n’était pas parvenu à le retrouver. Il savait qu’il n’y avait rien de compromettant dedans – normalement – seulement le résumé de ses journées et quelques ragots qu’il avait pu entendre, mais il se sentit soudain mal à l’aise, même s’il fit de son mieux pour le cacher. Il releva les yeux vers Riley.

« Effectivement c’est à moi. Je l’ai perdu il y a quelques jours. Je ne pensais pas que quelqu’un le trouverait et encore moins me le rapporterait. Merci beaucoup. »

Et ces remerciements étaient sincères. Rien à l’intérieur ne pouvait réellement indiquer que le carnet lui appartenait puisqu’il n’avait pas indiqué son nom. Toutefois, quiconque le lisait pouvait comprendre que c’était là les descriptions d’une journée d’un homme à tout faire. Aucun doute donc sur le fait que le lycéen l’avait lu. Il rangea le carnet dans sa poche avec son jumeau.

« Tu es le président du club de journalisme c’est ça ? J’aime beaucoup ce que vous y faites, c’est du bon travail. »

Dit-il sur un ton plus léger afin de montrer que ces deux petits incidents ne l’atteignaient pas davantage. Ce qui n’était pas totalement vrai : Riley venait d’en savoir plus sur lui que quiconque en le surprenant ici et en trouvant son journal.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley  Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cachez ce journal que je ne saurai voir ;; Riley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: La bibliothèque-
Sauter vers: