Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Local hero [Aya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 75
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
Local hero [Aya] EVhjYnq Local hero [Aya] OmmuPHD Local hero [Aya] L7PAl8i


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Local hero [Aya]  Local hero [Aya] EmptySam 20 Fév 2021 - 19:08

26 novembre 2016. En ville

Ayame Kûga

Local hero [Aya] Rh49

La journée est cool. Nan, vraiment ! Il s’est levé pas fatigué, y avait des bons trucs à manger au p’tit dej’ à la cantine, ça l’a soûlé mais il a réussi à se motiver pour faire tous ses devoirs pour lundi du coup il est tranquille tout le week-end, la crêpe à la banane qu’il est en train de bouffer est vachement bonne, il a des potes, il a son frère et tout et tout… Franchement, y a rien dans sa vie qu’est nul, il a tout ce qu’il faut pour être content. Sauf que c’est ça le problème en fait : il est pas content. Enfin si ça va, mais pas aussi content qu’il pourrait, quoi. Ça le fait souffler alors qu’il se balade dans une rue commerçante sans trop savoir où aller et quoi foutre à part bouffer des trucs. Il avait envie d’être un peu tout seul. Genre, lui. Tout seul. C’est vraiment nimp quand il y réfléchit mais voilà, il voit pas comment il pourrait faire autrement. Y a des trucs qui se bousculent dans sa tête en ce moment. Des trucs pas cools qui lui font oublier que sa vie est bien et qu’il a pas à se plaindre. Genre, c’est le bordel avec Lizzy et puis ça a l’air d’être la même merde du côté de Watanabe même s’il veut pas trop en parler et il sait pas comment faire pour régler tout ça. Enfin, pas qu’il puisse régler les problèmes de Watanabe, c’est lui que ça regarde mais voilà quoi. Ça le travaille et il a pas besoin de ça en ce moment parce qu’il y a aussi la Winter Cup bientôt et il commence à stresser bien comme il faut. Bref ça soûle et il est là à bouffer sa crêpe comme s’il pouvait trouver la solution miracle en faisant du shopping, tsé. Franchement il ferait mieux de se casser et de rentrer chez Leo pour jouer à LoL…

« Hé ! Mon sac ! »

Il tourne la tête en fourrant la dernière bouchée dans sa bouche, surpris. C’est une voix de meuf qui crie sur sa droite. Elle crie parce qu’un mec vient de lui tirer son sac à main avant de se barrer vers une ruelle. Oh putain.

« Au secours ! »

Alors là, il réfléchit même pas.

« HEY !!! REVIENS ICI, ENFOIRÉ !!! »

Dunkant le papier de sa crêpe dans une poubelle au passage, il se met à courir derrière le type aussi vite qu’il peut. C’est-à-dire pas aussi vite qu’il voudrait parce qu’il y a un peu de gens devant lui et qu’il est obligé de les bousculer en s’excusant et tout avant de pouvoir y aller à fond. Mais il s’en bat les steaks, c’est pas important. L’important c’est qu’il va rattraper ce connard et lui flanquer une bonne pâtée pour lui apprendre à tirer les sacs à main des meufs, putain ça le met trop à l’envers, ça se fait trop pas. Ça lui rappelle les brutes qui se mettaient à deux sur Jodi alors qu’il était tout maigre, juste parce que c’était une tête à l’école et ça le fout encore plus en rogne. Tous des gros cons qui méritent des gros pains.

Il débouche dans une autre rue et il tourne la tête pour chercher le voleur. Il était pas loin devant lui, il a eu le temps de le voir avant qu’il se barre. C’était un mec aux cheveux longs avec une petite barbe et un manteau noir. Bon okay, c’est pas ouf mais il va falloir faire avec et en vrai, des mecs aux cheveux longs y en a pas non plus des tonnes. Par exemple y a ce type, là, qui marche normalement pour faire genre ! Mais il croit quoi celui-là ? Qu’il va le blouser comme ça ?! Mais il sait pas à qui il cause, wesh ! Remonté comme un coucou, Quincy se jette sur lui.

« HEY ! »

Il lui pousse l’épaule pour le retourner vers lui et le chope par le col, le soulevant du sol. Les gens crient et s’écartent autour de lui mais même pas il fait gaffe.

« Ça va, on t’gêne pas connard ? Tu veux d’l’aide pour tirer les sacs des meufs dans la rue, p’tet’ ?! »

Bon il a pas le sac avec lui mais il l’a peut-être déjà jeté après avoir récupéré la thune et le portable. Aucun risque qu’il se trompe en vrai.

Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: Local hero [Aya]  Local hero [Aya] EmptySam 20 Fév 2021 - 19:45

Local hero

Jeudi 12 juillet 1990

Il faisait chaud sur le chemin du retour de l’école. Le soleil semblait vouloir faire fondre le bitume et Ayame regardait les rayons danser devant lui. Les lanières de son sac à dos le faisaient transpirer sous son uniforme mais il s’en fichait. Il préférait aller observer les insectes dans l’herbe sur le bord du chemin. Il ne voulait pas rentrer tout de suite parce qu’il savait que Maman allait le forcer à prendre un bain et il n’avait pas envie. Il voulait continuer à jouer. Malheureusement Kiro-kun était malade aujourd’hui et n’avait pas pu faire le trajet avec lui puisqu’il était tout simplement absent à l’école. Le petit garçon avisa une tâche rouge dans l’herbe un peu plus loin et la curiosité le poussa à aller ramasser le jouet abandonné. C’était une vieille épée en plastique toute cabossée, dont le bout était tombé. Un large sourire étira ses lèvres et il donna un coup dans le vide.

« Ouaiiiiis ! Je suis un puissant samourai ! »

Il se mit à courir, son épée à la main, donnant des coups autour de lui, pour vaincre ses nouveaux ennemis invisibles. Il se figea alors en voyant le gros chat roux de la voisine sur le muret plus loin. Il se cacha derrière un arbre et l’observa en inclinant la tête sur le côté.

« Le méchant a été repéré. Il faut avancer sans bruit pour le battre… »

Lentement, il sortit de sa cachette et s’avança vers le chat, l’épée à la main. De temps en temps, dès que l’animal ouvrait les yeux, il se figeait dans une imitation du jeu « un, deux, trois soleils » puis il repartait.

« Yaaaaaaa ! »

Le chat feula quand il lui sauta dessus et partit en courant.

« Wéééééé ! J’ai gagné ! »

Heureux d’avoir vaincu, Ayame reprit le chemin de la maison, fier comme un paon.


Samedi 26 novembre 2016

Ayame n’aimait pas vraiment les samedis, ou plus particulièrement ses jours de congé. Il ne savait jamais comment occuper son temps sans que cela ne lui semble improductif. Il lisait parfois mais cela lui donnait rapidement l’impression de ne rien faire de constructif. Alors, des jours comme aujourd’hui, il passait la matinée dans un centre de soutien pour SDF afin d’aider au maximum. Lui-même ayant bénéficier de l’appui d’un centre de ce style, il estimait que ce n’était pas grand-chose de donner un peu de son temps pour rendre la pareille. Il y avait donc passé une bonne partie de la journée jusqu’à ce qu’on le congédie en début d’après-midi pour qu’il puisse rentrer se reposer. Mais avant, Ayame se dirigea vers le centre-ville pour prendre un peu l’air et se dégourdir les jambes. A force de passer ses journées sur le campus, il en oubliait parfois que Kobe ne se résumait pas seulement à l’école.

La journée était belle, le soleil présent et les gens souriant. Ayame observait autour de lui, regardait les boutiques, les enfants aux mains de leurs parents. Il s’arrêtait pour jeter un œil sur les devantures puis repartait. Il avait craqué et acheté deux dorayakis pour grignoter en marchant. Il devait admettre que cette petite promenade lui faisait le plus grand bien, et il se morigénait dès que son esprit partait vers les tâches qu’il devait faire au travail. Quand il repensa à sa vie un an plus tôt, il se félicita du chemin parcouru même s’il en restait encore beaucoup et il sourit en croquant dans son goûter…

… avant de le lâcher sous la stupeur quand une main lui attrapa l’épaule pour le forcer à se retourner brusquement. Un cri de surprise lui échappa quand un grand gaillard l’attrapa par le col, le soulevant du sol et il porta ses mains – libres maintenant que ses friandises se trouvaient par terre – par réflexes sur les bras qui le tenaient. Il écarquilla les yeux face à ce visage qu’il connaissait pour l’avoir déjà vu sur le campus. Il fallait dire qu’un garçon de cette taille, de cette carrure et avec des cheveux bleus ne passait pas vraiment inaperçu.

« Q-Quoi ?! Mais de quoi tu parles ?! »

Les battements de son cœur s’étaient accélérés sous l’adrénaline et il regarda le jeune homme sans comprendre. Autour d’eux, des gens les observèrent sans savoir s’ils devaient appeler la police ou non.

« Je n’ai rien volé du tout ! Tu fais erreur sur la personne Gallagher-kun ! »

Revenir en haut Aller en bas
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 75
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
Local hero [Aya] EVhjYnq Local hero [Aya] OmmuPHD Local hero [Aya] L7PAl8i


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Local hero [Aya]  Local hero [Aya] EmptyDim 21 Fév 2021 - 12:42

26 novembre 2016. En ville

Ayame Kûga

Local hero [Aya] Rh49

« Joue pas au con avec moi, tocard ! J’t’ai vu lui tirer son sac dans la rue d’à côté ! Où tu l’as foutu ?! »

Non mais l’autre, comment il fait trop genre avec ses dorayakis, là ! Comme s’il allait se laisser prendre à un truc aussi débile ! Il l’a reconnu et c’est tout, il a plus qu’à faire ses prières et à abouler le sac vite fait avant qu’il s’énerve ! Bon en vrai, il va pas trop s’énerver non plus dans il va pas commencer à lui mettre des mandales en pleine rue parce que c’est lui qui va avoir des problèmes mais voilà quoi, il peut bien le secouer un peu comme dans les films jusqu’à ce qu’il rende le sac à main. Enfin, c’était ça le plan de base mais le gars joue super bien la comédie. Il fait vraiment comme s’il avait rien à se reprocher. Et surtout, à un moment il l’appelle par son nom et ça, ça le laisse sur le cul. Quincy ouvre grand les yeux en entendant ça :

« Hein ? Mais genre, d’où tu sais comment j’m’appelle ? T’es qui en fait ? »

C’est chelou, quand même. Ça veut pas dire qu’il est innocent hein, mais bon. C’est bizarre qu’il sache qui il est. Il devrait pas à moins de l’avoir déjà croisé et y a pas trente-six endroits où c’est possible à par le camp– Oh mais attends. Quincy plisse les yeux pour examiner la tronche du type plus en détail. Comme il l’a toujours pas reposé c’est facile et c’est trop bizarre mais… Mais il l’a peut-être déjà vu en fait. Par contre putain, il se souvient ni où ni comment.

« Euh… J’vous connais en vrai, M’sieur ? »

Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: Local hero [Aya]  Local hero [Aya] EmptyDim 21 Fév 2021 - 12:57

Local hero

Quincy Gallagher. Il s’était souvenu de son nom par miracle. Dans les situations d’urgence, le cerveau pouvait faire des merveilles. Ayame connaissait son nom car il savait que c’était le petit frère de l’un des surveillants du campus et qu’il était extrêmement difficile de ne pas repérer un géant pareil, surtout au Japon où la taille moyenne d’un homme était plutôt proche de la sienne que de celle du lycéen. Taille qui devenait très impressionnante quand le gars vous tenait par le col, vous laissant toucher le sol que du bout des pieds pour vous menacer en hurlant dans la rue. Mais le gosse se calma rapidement dès qu’Ayame usa de son nom. Il allait lui répondre mais il se tut quand Quincy plissa les yeux et rapprocha son visage du sien de façon suspicieuse.

Être aussi proche d’un homme, qui plus est un gamin, le mit soudain très mal à l’aise et les mots moururent dans sa gorge avant qu’il ait pu en prononcer un seul. Il se sentit scruté et analysé pendant des secondes qui lui parurent interminables. A sa question, Ayame tenta de reprendre contenance.

« O-Oui. Enfin, peut-être. Je suis Kûga Ayame, le concierge du campus de Kobe. »

Connaître était sûrement un bien grand mot. Quincy l’avait peut-être déjà aperçu sans réellement avoir connaissance de son nom.

« Maintenant si tu pouvais avoir l’amabilité de me reposer par terre, je t’en serais très reconnaissant. Car j’ignore de quel vol de sac à mains tu parles, mais de toute évidence, tu te trompes de coupable. »

Revenir en haut Aller en bas
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 75
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
Local hero [Aya] EVhjYnq Local hero [Aya] OmmuPHD Local hero [Aya] L7PAl8i


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Local hero [Aya]  Local hero [Aya] EmptyDim 21 Fév 2021 - 16:09

26 novembre 2016. En ville

Ayame Kûga

Local hero [Aya] Rh49

Ça met un peu de temps. Avec lui, ça prend toujours un peu de temps, surtout quand il a réagi à chaud et s’est tapé un sprint juste avant. Mais alors qu’il louche sur les cernes et la tronche mal rasée du gars qu’il tient à bout de bras, Quincy commence à réfléchir. À se dire que quand même, le gars a été super rapide pour s’acheter un gâteau pour faire genre. Qu’il a pas l’air du tout essoufflé alors qu’il est censé avoir couru juste avant. Que putain oui, maintenant qu’il le dit bah il a raison, il l’a déjà vu, c’est le mec qui change les ampoules et le PQ. Du coup bah, pas le choix : Quincy pâlit, a très froid, panique et le repose tout de suite en lui époussetant les épaules parce qu’il se sent très, très, très con :

« Oh merde ! Merde, merde, pardon, Kûga-san ! J’vous ai pas fait mal, dites ? J’suis trop désolé, j’vous ai pris pour– Oh putain, vot’ gâteau ! Pardon, pardon, j’suis trop con, j’ai vraiment cru qu’vous étiez le– J’vais vous r’payer un gâteau si vous voulez, j’suis trop désolé… »

Et il peut. En plus y a tout le monde qui les regardent autour, il a envie de disparaître dans le sol mais y a jamais de trous assez gros pour lui quand ça lui arrive, ce genre de merde. Bordel, c’est pas possible d’avoir autant de poisse. Il fallait vraiment qu’il y ait un autre mec brun aux cheveux longs avec un manteau noir juste à ce moment-là, quoi. Parce qu’en plus maintenant, il l’a perdu pour de bon le voleur c’est sûr. Il a eu tout le temps de le repérer et de se barrer plus loin avec le barouf qu’il a fait pour rien. Putain, le héros en carton sérieux… Il est tellement dépité qu’il sait pas quoi faire d’autre à part continuer de s’excuser envers le concierge dont il a bien pourri l’après-midi avec ses conneries :

« J’suis désolé, en fait y a un mec qu’a volé un sac dans la rue d’à côté, du coup j’l’ai suivi et comme il avait les ch’veux longs et un manteau un peu comme le vôtre, j’ai cru qu’c’était vous mais j’vous ai pas reconnu tout d’suite, sinon j’vous jure que j’vous aurais pas soulevé et traité de connard comme ça, putain j’suis vraiment désolé M’sieur… »

Revenir en haut Aller en bas
Ayame Kûga
■ Age : 29
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 18/11/2020


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Ayame Kûga
« Personnel ; concierge »
(#) Re: Local hero [Aya]  Local hero [Aya] EmptyDim 21 Fév 2021 - 16:44

Local hero

Pendant de longues secondes, Ayame vit les neurones de Quincy s’agiter dans son regard. C’était une vision assez étrange de le voir réfléchir autant en l’observant d’aussi près. Il en oublia presque le malaise de la situation. Puis la lumière se fit dans l’esprit de l’adolescent et il perdit trois teintes de couleur avant de le reposer sur le sol, époussetant ses épaules comme pour s’assurer qu’il était aussi impeccable qu’avant de lui avoir sauté dessus. Le flot de paroles du garçon lui fit esquisser un sourire tandis qu’il remettait son col en place, content de pouvoir s’assurer également que ses deux pieds étaient bien sur le sol. Il n’eut pas le courage de couper la parole du garçon qui continuait de s’excuser en expliquant les raisons de son geste, parlant d’un vol à l’arrachée et d’un homme aux cheveux longs et au manteau noir. Effectivement, il pouvait comprendre la méprise.

« Ce n’est pas grave, ne t’inquiète pas. Il y a plus de peur que de mal, je t’assure. Je me doute bien que tu ne m’as pas insulté gratuitement. »

Ayame posa sa main sur son épaule – leva serait plus exact – pour le rassurer. Ce gosse était vraiment un géant, il devait faire au moins vingt centimètres de plus que lui. Il se demanda ce que ses parents lui avaient donné à manger pour qu’il pousse autant.

« C’est tout à ton honneur d’avoir voulu rattraper un voleur soi-dit en passant. »

Il regarda autour de lui, comme s’il pouvait apercevoir ledit voleur resté quelque part autour d’eux. Evidemment, il ne vit personne correspondant à la description, en dehors de lui-même.

« Malheureusement, je ne sais pas si tu pourras l’attraper. Il a dû profiter de la confusion pour partir au plus vite. »

Son regard tomba sur le cadavre de son goûter. Les deux doriyakis lui avaient échappés et se retrouvaient maintenant sur le sol. Il soupira et se baissa pour ramasser le tout afin de le jeter à la poubelle.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Local hero [Aya]  Local hero [Aya] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Local hero [Aya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville-
Sauter vers: