Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -37%
Promo sur la Trottinette électrique GoRide Pro
Voir le deal
219 €

Recensement des membres jusqu'au 30 Avril !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Stained Glass

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 1203
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
Stained Glass FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Stained Glass  Stained Glass EmptyLun 1 Mar 2021 - 12:23

Mercredi 23 novembre

C’est un désastre.

Il s’en veut comme il s’en est rarement voulu avant—et pour quelque-chose d’absolument stupide qui ne lui aurait jamais posé le moindre problème lorsqu’il habitait encore Paris. Être psychologue, professeur, médecin ou qu’importe n’empêche pas les gens d’a voir leur vie privée et c’est une chose que les élèves savent et comprennent, en général. Mais il y a un monde entre apprendre que le psychologue scolaire sort avec le médecin scolaire au Japon et en France. C’est pour cette raison qu’ils font preuve de discrétion—tout du moins autant que possible. Ils ne veulent pas s’excuser de vivre non plus, mais ne laissent aucun indice visible sur le campus.

C’est un désastre. Il s’en rend d’autant plus compte alors qu’il croise son reflet dans la glace. Soren et lui sortent d’une petite session de leur entraînement hebdomadaire et—oh, le jeune homme fait des progrès, cela va sans dire. Ce n’est pas ça qui l’inquiète.

Soren est au courant. Et c’est un désastre. Il est déjà en train de réfléchir à la façon dont il va devoir expliquer tout ça à Ashton et il n’y a pas une seule version du scénario où les choses se passent bien. Pas une seule.

Comment est-ce que j’ai pu être aussi con ?

. . .

C’est une journée… longue et épuisante. À la fois parce que les élèves qu’ils voient sont un peu plus difficiles que d’autres, portant une peine plus lourde et plus enfouie, dont le vécu est semé de tourments… mais aussi parce qu’il a atrocement mal dormi. Évidemment, les deux vont particulièrement mal ensemble. Et en plus… il entraîne Haruka-san le soir puisque c’est Mercredi. Pour une fois, il aimerait pouvoir se désister et prétexter un imprévu. Mais par respect pour le jeune homme et parce que ce n’est pas son genre… il accepte son sort et se rassure en disant qu’au moins, la journée est bientôt terminée et que se vider la tête dans le sport n’est pas plus mal d’un côté.

Ça ne se fait pas sans embûche parce que son dernier rendez-vous s’est quelque peu éternisé. Il n’en veut pas le moins du monde à Maeda-san qui avait besoin de relâcher la pression et de toute façon—il ne compte pas. Il n’a jamais compté et n’a certainement pas l’intention de s’y mettre aujourd’hui. Cela dit, la chose le met légèrement en retard vis-à-vis de son kohai qui doit déjà être en train de l’attendre. C’est donc dans la précipitation qu’il attrape ses affaires, ferme son bureau à clé et saisit son téléphone pour régulariser sa situation auprès de ceux qui l’attendent. Sa fille passe évidemment avant tout le monde.

« Désolé, j’ai pris un peu plus de temps. Pas de soucis pour la carte, commande ce que tu veux avec. Faites attention à vous. À demain ma puce. »

S’ensuit du plus urgent, qui poireaute déjà sûrement depuis cinq bonnes minutes.

« Bonjour Haruka-san. Je serai en retard d'une dizaine de minutes car un rendez-vous m'a pris plus de temps. Tu m'en vois sincèrement désolé. Je me dépêche. »

Et le meilleur pour la fin, le plus léger et celui qui lui a le plus manqué au cours de la journée.

« Iroka-san va bien ? Et pour te répondre, je ne sais pas encore. Je passe à l'infirmerie juste après l'entrainement avec Soren, ou alors on se rejoint dehors et on verra ça ce soir. Je t'aime, à tout à l'heure. »

Sauf que.

Il lui faut une ou deux secondes pour comprendre l’ampleur de son erreur et se rendre compte qu’il a oublié de changer de contact entre les deux derniers SMS. Son sang ne fait qu’un tour et avant qu’il ne puisse faire quoi que ce soit—

« Le dernier SMS n’était pas pour toi, je me suis trompé de contact. Encore désolé, Haruka-san. »

Et il perd trois teintes. Il ne s’arrête pas de marcher jusqu’à la salle du club mais son esprit est vide, tant il est abasourdi par sa propre erreur. Oh mon Dieu. Marcher ne suffit pas pour réaliser à quel point il vient de se tirer une balle dans le pied. Je suis mort. Je suis complètement mort. Si bien qu’une fois devant Haruka-san, il est strictement incapable d’aborder le sujet et préfère faire l’autruche en enfouissant sa tête dans le sol.


. . .


Et finalement, il se souvient parfaitement comment est-ce qu’il a pu être aussi con. Il ne sait pas l’expliquer, parce ça ne fait absolument pas sens dans sa tête mais… oh bon sang. Il y a un silence de mort qui règne dans la pièce et il a le sentiment que tout est étrange. Les regards que lui lance Haruka-san, chaque pause qu’il fait entre chaque mot. Pourtant, il sait que tout est normal. Que le comportement du jeune homme en face de lui n’a absolument pas changé. Mais Hisao est paranoïaque et même s’il travaille à améliorer cet aspect de lui-même… c’est un fait.

Alors sans même qu’il ne prenne la peine de réfléchir, il prend une grande inspiration et se tourne vers l’étudiant, alors qu’ils ne sont pas encore sortis de la salle.

« Je suis vraiment désolé pour ce SMS. Je t’en conjure, Haruka-san, ne le mentionne surtout pas devant Ash— » il plisse les yeux, réalisant son erreur. « Devant Kelly-san. Kelly-san. Ne l’appelle pas Ashton. »

Quel enfer. Il se sent piégé. Peut-être aurait-il dû laisser couler cette histoire sans lui en dire un mot. Peut-être Haruka-san n’avait-il pas compris de lui-même. La panique lui noue l’estomac et il n’a pas la moindre idée de comment se sortir de cette situation horrible.

« Écoute, je ne te demanderai qu’une seule chose, c’est de ne pas l’ébruiter… s’il te plaît. »

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
Stained Glass L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Stained Glass GkZd5iQStained Glass Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Stained Glass  Stained Glass EmptyMer 3 Mar 2021 - 11:51

On pouvait faire plus bizarre comme journée ? Pas sûr, Soren devait admettre que celle-ci était bien l’une des plus particulières qu’il ai eu. Bon autant expliquer tout depuis le début. Le jeune homme avait eu des indices est, c’était peu dire. Déjà, les matins, quand ils les voyaient venir ensembles sur le campus. Mais l’étudiant s’était dit qu’il faisait sûrement du co-voiturage ou simplement le trajet ensemble.

Il y avait aussi ce jour au centre commercial ou Hisao s’était fait remarquer avec l’écharpe du médecin scolaire… Mais bon sang quand on veut être discret, on évite de mettre ce genre de chose qui peut se voir à des kilomètres à la ronde. Sans vouloir critiquer les goûts d’Ashton naturellement. Soren avait donc cru qu'il y avait une explication logique sans penser directe à cette idée et même prit la défense d’Hisao auprès de deux étudiantes qui avaient commencé à supposer des vérités.

Le troisième indice, mais non des moindres, c’était ce message. Autant admettre que Soren avait perdu son visage habituellement statique en lisant les mots. Le jeune homme par élimination, ne songea pas au médecin scolaire en premier lieu, mais plutôt à la fille d’Hisao. Surtout après avoir reçu un message d’excuse. Bon, ce n’est pas grave, de toute façon, Soso n’avait même pas envisagé l’évidence. Jusqu’à….

L’entrainement c’était bien passé, enfin, mise à part le fait qu’Hisao n’était pas du tout à ce qu’il faisait. Puis d’un coup, la bombe fut lâchée, sans prévenir !!! Hisao pouvait se montrer particulièrement direct et cette fois, Soren n’était pas prêt. Pourquoi ne voulait-il pas que le jeune homme en parle à Ashton ? À part si ? Oui, bon, Soren avait beau être plutôt naïf ! Là, le psy lui avait quand même donné un sacré fil rouge qui avait relié tous les éléments entre eux. Pourtant, si Hisao avait réfléchis un petit peu, il aurait pu aisément trouver une parade à sa bourde… Il aurait pu, il aurait dû, il ne pourra plus !

- Mais pourquoi je devrais …. Attendez… Ce message n’était pas pour votre fille, mais pour … Ooooh…

Ah ben voilà ! L’info avait fini par trouver le bon chemin et cette fois, la vivacité d’esprit de Soren prit le relais. Ne laissant malheureusement plus aucune chance au psychologue de se sortir de cette situation. Il fit quelques pas tout en développant ce qu’il savait tout en se montrant plutôt surpris, se massant les tempes en faisant les cent pas. Laissant involontairement tout le loisir au psy de constater qu'il s'était lui-même vendu.

- Donc, vous est … Le médecin… C’est pour ça que vous venez ensemble tout les matins. Je comprends mieux aussi pourquoi vous aviez son écharpe la dernière fois. Mais de … depuis quand ? Purée… Holala …

Néanmoins, Hisao avait demandé quelque chose à Soren et il était vrai que le milieu traditionaliste aurait pu ne pas l’aider sur le sujet… Mais c’était avant que sa mère lui enseigne d’autres bases. Soren dit pour le rassurer en arborant un léger sourire avec un ton faussement outré par la suite en espérant que ça aide à détendre l’atmosphère en faisant références aux rumeurs.

- Pourquoi j’irais ébruiter ça ? Vous faites bien ce que vous voulez… D’ailleurs, c’est un peu vexant de penser ça de moi ! Comme si j’étais du genre à faire des ragots… Vous êtes pourtant bien placé pour savoir que je les subis plus que je les ébruite !

Il rigola doucement, depuis qu’il avait eu cette discussion avec sa sœur, beaucoup de chose évoluée et Soren avait appris à être plus naturel. Il s'affirmait même un peu plus, mais ça, c'était parce qu'il avait confiance en Hisao.

---------------------------------

Stained Glass Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Hisao Tenma
■ Age : 21
■ Messages : 1203
■ Inscrit le : 10/07/2020

■ Mes clubs :
Stained Glass FWWIEvm


Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Hisao Tenma
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Stained Glass  Stained Glass EmptyHier à 12:59

S’il pensait que la journée ne pouvait pas empirer, il se trompait.

C’est ce qu’Haruka-san lui prouve dès l’instant où il comprend petit à petit ce qu’il se passe. Et le problème est bien là : il comprend petit à petit. Ce qui signifie qu’il ne sait pas. Haruka-san n’a pas la moindre idée de ce qu’il se passe entre Ashton et lui. Il n’a absolument rien deviné. Et en laissant parler sa paranoïa plutôt que sa réflexion—Hisao s’est vendu. Tout seul, comme un grand et sans l’aide de personne. Comment va-t-il annoncer ça à Ashton ? Il n’en a pas la moindre foutue idée. Mais il va falloir qu’il assume sa connerie.

Dans l’immédiat, il reste néanmoins silencieux—accroché aux lèvres d’Haruka-san comme si sa vie en dépendait, attendant de connaître sa réaction. Réaction qu’il ne peut s’empêcher de comparer à la lame tranchante d’une guillotine. Qui sait ? Même si son élève n’a pas l’air d’être quelqu’un de fermé d’esprit, il sait très bien que ce genre de choses peuvent être traîtres. Surtout au Japon—où l’ouverture d’esprit ne rime pas forcément avec le fait d’accepter l’existence d’autre chose que l’hétérosexualité.

Sans même qu’il ne s’en rende compte—il retient son souffle. Ça n’a l’air de rien, mais il est pourtant terrifié à l’idée qu’Haruka-san soit au courant. Et s’il avait de mauvaises intentions ? Il pourrait littéralement foutre en l’air leurs carrières dans cet établissement. Si seulement Ashton n’était pas impliqué… Parce qu’il y a un monde entre avoir peur pour soi-même et pour quelqu’un d’autre—et la seconde option est toujours infiniment plus dure pour Hisao. Malgré tout, Haruka-san ne semble pas dégoûté—mais surtout surpris. Que son étonnement soit négatif ou positif, Hisao est bien trop ébranlé pour s’en rendre compte dans l’immédiat et essayer de lire quoi que ce soit sur son visage.

La barre dans son abdomen disparait lorsque l’étudiant lui sourit et semble scandalisé à l’idée d’être comparé une commère. Chose qu’Hisao peut comprendre dans l’absolu, mais merde—bon sang… Rassuré à l’idée qu’Haruka-san ne va pas essayer de détruire sa vie au Japon, il expire tout l’air de ses poumons et passe une main dans sa nuque, nerveux.

« Je sais, Haruka-san. Je sais. J’avais juste—peur », autant être honnête. Ce n’est pas comme si Hisao avait peur d’exposer ce genre de choses. Notamment face à cet étudiant-là en particulier, devant lequel il se devait d’être un bon exemple—et s’ouvrir au sujet de ses sentiments sans avoir honte de ces derniers en faisant partie. « Merci. Je n’ai pas d’aprioris à ton sujet, surtout concernant les ragots, comme tu le dis. Mais c’est une partie délicate de ma vie privée. Il est plutôt naturel que je sois méfiant à son sujet. »

Et maintenant—il doit se détendre. Ce n’est pas chose facile, mais il y a tout de même un lot de détails qui peuvent lui permettre de relativiser. Le premier, c’est qu’il s’agit d’Haruka-san. Même s’il ne peut toujours pas être sûr de ses bonnes intentions, il a envie de croire en sa bonne volonté et préfère mille fois que ce soit lui plutôt qu’un autre.

« Alors… tu n’avais pas deviné ? Je me suis grillé tout seul, c’est ça ? » Lui demande-t-il avec un demi-sourire, se sentant à la fois stupide et désarmé, sur une note tout juste plus légère.

Même si Haruka-san n’a pas l’air de vouloir lui faire du mal—il va quand même devoir expliquer la chose à Ashton. Ashton qui n’a pas nécessairement envie que l’un de ses patients possède un tel fragment de sa vie privée.

---------------------------------

Hisao s'exprime en #3d7355. || Discord : Medryan#0203.
Stained Glass L7sy
désolée ash. je te bisoute quand même.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Stained Glass  Stained Glass Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Stained Glass
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le bâtiment Yamanaka :: Salles des clubs-
Sauter vers: