Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Nintendo Switch Bleue disponible en précommande ...
Voir le deal
199.99 €

Recensement des membres jusqu'au 30 Avril !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Winter Cup - Demi-finale masculine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 25
■ Messages : 442
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Winter Cup - Demi-finale masculine Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-703
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Winter Cup - Demi-finale masculine  Winter Cup - Demi-finale masculine EmptyLun 1 Mar 2021 - 19:40




♫ Winter Cup - Fight ! ♫
Tôkyo - Vendredi 2 décembre - Matinée

Quand les premiers matchs ont eu lieu hier, ça m’a rendu très nostalgique, j’ai moi-même joué ici, je me rappelle des défaites et des victoires de mon équipe et ça me secoue un peu. C’était il n’y a pas si longtemps, mon dernier match n’a que deux ans. J’ai miraculeusement croisé quelques coéquipiers toujours aussi passionnés de basket, ça m’a mit du baume au cœur. Mais ce qui m’a le plus ramené en arrière, c’est retrouver mon ancien coach aux préliminaires, en effet le lycée Sanda de Shinjiku était le mien à l’époque. J’ai bien sentie les larmes me monter aux yeux, sacré vieil homme, toujours en forme.

Mais trêve de rêverie ! Hier, les garçons ont arraché une belle victoire contre Adachi, ils ont tenu jusqu’au bout et je suis très fier d’eux ! C’est une joie différente qui me traverse en étant à la place de l’entraîneur, je revois juste tous leurs efforts qui paient. On ne peut pas s’arrêter en si bon chemin, en tout cas ce n’est pas ce que la foule des gradins veut ! L’équipe est bien échauffée, ça va bientôt commencer.

« Aujourd’hui c’est un peu spécial. Vous rencontrez de nouveau Sanda, c’est le moment de prendre votre revanche ! Ne les laissez pas vous intimider, jouez ensemble et faites vous confiance ! Restez concentrés et garder votre calme, vous pouvez le faire ! Cap’tain ? »

Je souris à Keitô-kun, il s’est beaucoup amélioré niveau relationnel, et c’est important qu’il prenne la parole. L’arbitre le laisse à peine le temps de dire quelques mots et appelle déjà les joueurs à entrer sur le terrain. Petit cri de guerre trouvé par notre Milan-kun national et c’est l’heure. J’ai le cœur qui tambourine comme si j’étais sur le terrain. Quelques formalités plus tard, le voilà au centre, balle à bout de bras, c’est partie ! Milan-kun fait face à Murasaki pour frapper la balle, ce n’est pas le point fort de ce dernier, on a l’avantage.

Un peu trop avantagé même, Milan-kun touche la balle avant qu’elle ne redescende, l’arbitre siffle la faute, ça commence mal mais rien n’est joué !

« Faut pas être si impatient senpai... » Murmure Murasaki avec un sourire en coin.

Je n’entends pas ce qu’il se dit mais je me doute que ce n’est rien de très intelligent. Je me contente de hausser le ton pour parler à notre meneur.

« C’est pas grave Milan-kun, respire et détend-toi, ne stress pas ! »

Remise en jeu au niveau de la ligne centrale pour Sanda, Hikaru s’en charge et fait la passe à Hiro. Lui ne perd pas de temps et tente une percée. Stoppez-le, il m’agace ce gosse !

Récapitulatif:
 

Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 

---------------------------------

Winter Cup - Demi-finale masculine Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 29
■ Messages : 966
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Winter Cup - Demi-finale masculine M9CeBJb Winter Cup - Demi-finale masculine TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Winter Cup - Demi-finale masculine  Winter Cup - Demi-finale masculine EmptyMer 3 Mar 2021 - 16:32

C'EST PARTIIIIIIIIII !!!

Demi finale de la winter cup, forcément je suis trop surexcité au moment où on quitte les vestiaires avec les gars de l'équipe. Tellement que je manque de peu de me prendre les pieds dans un sac qui traine et de me rétamer avant même d'avoir posé un orteil sur le terrain. Mais je n'y prête pas attention, trop motivé que je suis par la déferlante d'adrénaline qui m'envahit en voyant l'équipe adverse et les spectateurs dans les gradins.

J'écoute les conseils du coach tout en terminant de m'échauffer sur le côté avec le reste de mes équipiers, essayant de contenir au maximum toute cette énergie qui cherche à se manifester. Oui, j'ai tendance à vite m'éparpiller quand je suis trop content, je sais. Alors je me concentre autant que je peux, mais je ne suis pas sûr que le discours de Keito réussisse vraiment à canaliser mon attention.

- "Montrons leur que nous ne sommes plus les mêmes que la dernière fois. Cette fois ci, nous serons les vainqueurs et pourrons fouler le terrain de la finale. Koobeeee !"

- "Tous ensemble pour gagner !!"

Je réponds avec mon entrain habituel au lancement de notre cri de guerre !! Parce que toutes les équipes se doivent d'avoir un cri de guerre ! Et que ce speech a réussi à augmenter d'encore un cran le niveau d'énergie qui bouillonne déjà en moi. Dans mon cas, c'est pas dit que ce soit une bonne chose mais eh, si je pouvais contrôler ce serait beaucoup trop simple...

Est-ce que je stresse ? Bah ouais, carrément ! Mais ça ne m'empêche pas de garder mon large sourire et ma bonne humeur d'affichés. Je sautille d'un pied à l'autre en attendant qu'on soit autorisés à entrer sur le terrain, prenant sur moi pour contenir le déluge de mots qui voudraient se déverser sur mes coéquipiers qui n'ont pas nécessairement besoin de choper un mal de crâne avant de commencer le match (chacun manifeste son stress à sa façon...).

Bon, par contre on ne va pas se mentir, l'entre deux, ce n'est pas franchement mon point fort. Déjà parce que ça nécessite d'être à 100% d'entrée de jeu (bah ouais, faire un jump comme ça même après un bon échauffement, c'est pas mon truc !) et en plus... En plus je sais pas, j'aime pas trop ça c'est tout ! Mais je ne vais pas râler non plus, c'est pas mon genre, alors je me place au centre face au capitaine adverse (qui a toujours ce petit air provocant/adorable qui m'empêche de savoir si je l'aime bien ou non, mais dans le doute je fais toujours genre que oui parce que je suis un gentil moi !) et... J'attends le coup de sifflet qui tarde à venir. Bah oui, mais c'est que dans ces conditions les secondes paraissent éternelles !

Ah !

- "Pshiiiiiit" (oui, c'est le bruit du coup de sifflet !)

Je saute. Je touche le ballon.

- "Pshiiiiiiit" Nouveau coup de sifflet.

Double ah. Le bras de levé de l'arbitre signifie très clairement qu'il y a faute en faveur de Sanda. Ouais ouais, j'ai raté, ok, trop de précipitation, le ballon n'a pas eu le temps de redescendre, c'est pas autorisé. Mais j'avais dit que c'était pas mon fort ! Et en face, Hiro ne rate pas l'occasion pour m'envoyer cette petite pique faussement innocente... Ça va, c'est de bonne guerre, j'en aurais probablement fait autant dans le cas inverse...

- "C'est pour ménager le suspens, si on marquait d'entrée de jeu ce ne serait pas intéressant !"

J'ai beau garder mon grand sourire pour lui répondre, commencer par une faute, c'est pas super encourageant (bah non, bien sûr que ce n'était pas intentionnel vous croyez quoi ?). En tout cas moi, ça ne me plait pas du tout, et le stress de départ ne fait que se renforcer. Pourtant, je réponds d'un grand sourire au coach qui essaie de m'encourager. Je fais toujours genre que oui, tout va bien, je gère, il en faut plus pour m'atteindre mais... Le contrôle des émotions c'est pas tout à fait ça. Même si j'arrive très bien à ne rien laisser paraitre physiquement, sur le terrain, ça se ressent malheureusement facilement à travers mes actions et là...

Nouvel échec. Et pas qu'un peu... Le ballon revient sur Hiro, le capitaine de Sanda que je continue à marquer. Je sais d'expérience qu'il est plutôt doué quand il a le ballon entre les mains, alors je ne compte pas lui laisser l'occasion de faire trop de tours de passe-passe. Je viens rapidement m'interposer pour lui bloquer la progression.

Un rebond, deux rebonds, je tends rapidement le bras sur la trajectoire que prend le ballon. Je le touche. Mais c'est encore loin d'être synonyme de succès puisque si le haut de mon corps agit correctement, je me retrouve encore je ne sais comment à trébucher sur le pied de Hiro qui ne se trouve pas du tout là où je l'avais anticipé et...

- "Ziiiiiiip"

Ça, c'est le bruit que je fais en me rétamant pour finir ma course par une jolie glissade par terre, sur le ventre... Bon, en entrée de jeu on aura vu plus classe, ok... Et avec ça, je suis sûr que le Hiro va encore trouver un moyen pour se foutre de moi. Même si pour le coup, c'est plutôt mérité, j'en convient.

HRP:
 

---------------------------------


"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb


Winter Cup - Demi-finale masculine 58318_s

Winter Cup - Demi-finale masculine G0xm

Milan parle régulièrement en japonais :#cc3333
Revenir en haut Aller en bas
Keitô Heiki
■ Age : 30
■ Messages : 3548
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :
Winter Cup - Demi-finale masculine TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: Winter Cup - Demi-finale masculine  Winter Cup - Demi-finale masculine EmptyMar 16 Mar 2021 - 17:47

Durant l'échauffement, je fais tout pour me concentrer, repasser en mémoire les conseils du coach et les actions de nos adversaires. Ne pas montrer tout notre potentiel mais en montrer assez pour leur faire comprendre que nous ne sommes pas rester sans rien faire depuis notre dernière rencontre. Mes parents sont là et je n'ai envie de les voir déçu ou triste en cas de défaite. Il en va de même pour mes co-équipiers que j'ai appris à connaître et dont je me suis rapproché. Je me suis engagé à tout faire pour les mener à la victoire, à moi de leur montrer que malgré mon passé sans motivation, je suis prêt à en découdre.

Le coach nous appelle, l'échauffement est terminé et le match ne va pas tarder à commencer. La pression monte d'un cran et j'écoute silencieusement le discours de Kobayashi-sensei. Prendre notre revanche, ne pas être intimidé, jouer ensemble, nous faire confiance et surtout rester calme et concentrer. Il a tout dit mais se tourne vers moi. Je ne suis pas un grand orateur mais je sais que je ne parle pas, l'équipe pourrait perdre en motivation ou en cohésion. Mes efforts d'élocution ne seront pas vain et je parviendrais à les booster.


« Montrons leur que nous ne sommes plus les mêmes que la dernière fois. Cette fois ci, nous serons les vainqueurs et pourrons fouler le terrain de la finale. Koobeeee !  Tous ensemble pour gagner ! »

À l'unisson sur les derniers mots prononcés, je sens un peu de la pression s'envoler mais motivé à en découdre. J'espère qu'il en est de même pour les autres et nous nous dirigeons vers le terrain. Après avoir serré la main du Capitaine adverse, qui me sourit en me souhaitant un bon match, comme s'il était déjà vainqueur. Je réponds d'un hochement de tête en lui souhaitant la même chose, déterminé à lui faire perdre son sourire. Je laisse Milan au centre pour l'entre-deux face au renard et serre les dents se moquer lorsque notre meneur fait une faute. Milan réplique en plaisantant mais quelque chose ne semble pas comme d'habitude. Pour l'avoir fréquenté en dehors du club pendant pas mal de temps, je sais lorsqu'il feint un sourire et celui-là n'a pas l'air sincère du tout. Le mot d'encouragement du coach semble faire son effet mais il va falloir que je garde un œil sur lui.

Le ballon est à peine remis en jeu que Milan, de nouveau face au capitaine, trébuche en interceptant le ballon, provoquant une nouvelle faute pendant sa chute... Rapidement, je le rejoins et lui tends la main pour l'aider à se relever avant que quelqu'un d'autre ne le fasse. Murasaki lui demande tout de même s'il va bien avant de se diriger vers son équipe pour remettre à nouveau en jeu. Une fois debout, je place une claque bien placé entre les omoplates de Milan pour le ramener sur terre avec un léger sourire.


« Don't mind* ! » T'en fais/préoccupe pas !

Il s'excuse, me promet qu'il va faire mieux et je commence à me dire que mon discours l'a plus stressé que motivé... J'espère que je ne leur ai pas trop mis la pression...

« Reste toi même et fais comme d'habitude, c'est un match comme les autres ! »

Je me remets en place et ne lâche pas des yeux celui qui va relancer le jeu. Nous sommes proche de la raquette, il va falloir une défense sans faille si nous voulons ouvrir le score. Lorsque le ballon est en jeu, je ne réfléchis plus et fais tout pour le récupérer avant qu'ils ne la passe au géant de le équipe mais... Je ne fais que la toucher pendant qu'il l'attrape sans problème avec un:« Donne ça petit. » très agaçant. Ne pas le laisser filer si facilement, le gêner au maximum jusqu'à son face à face avec notre géant bleuté. Montre lui que les « petits » savent se défendre.

HRP:
 

Récaputilatif:
 

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
Winter Cup - Demi-finale masculine Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_MyotsukiMasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Quincy Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 85
■ Inscrit le : 13/12/2020

■ Mes clubs :
Winter Cup - Demi-finale masculine EVhjYnq Winter Cup - Demi-finale masculine OmmuPHD Winter Cup - Demi-finale masculine L7PAl8i


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Quincy Gallagher
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Winter Cup - Demi-finale masculine  Winter Cup - Demi-finale masculine EmptyJeu 1 Avr 2021 - 11:42

2 décembre 2016. À Tokyo

Le club de basket

Winter Cup - Demi-finale masculine D527

« TOUS ENSEMBLE POUR GAGNEEEEER !!! »

Quincy lève le poing au plafond pour appuyer le cri de guerre, le sourire jusqu’aux oreilles. Il le sent bien, ce match. Ils vont pas se faire rétamer comme l’année dernière, ça non. Son petit Milan qui est tout stressé et qui fait des conneries en début de jeu, il va vite reprendre du poil de la bête et montrer tout ce qu’il a dans le bide. Et ce branleur de Nikola qui se la pète parce qu’il rend une demi-tête à tout le monde, il va vite redescendre. Sans déconner, comment il parle du Cap’tain celui-là ? Petit, sérieux ? Quincy l’a peut-être un peu dans le pif parce qu’il sort avec Ayano mais personne parle du Cap’tain comme ça, ça se fait trop pas ! Nan mais c’est pas grave. Qu’il vienne voir papa, il va lui apprendre ce que c’est que le fair play…

Heiki-sempai n’arrive pas à intercepter la passe, alors il rabat Nikola sur lui. Nickel. Quincy fléchit les genoux, étend les bras, se décale vers leur point de chute et dès qu’il voit le pivot adverse armer son tir, il bondit aussi haut qu’il le peut, bras tendu. La balle lui atterrit pile dans la main et il n’a même pas encore touché le sol qu’il la récupère, assure sa prise et fait la passe à Kakeru, sur un plateau d’argent. Quincy sourit en retombant par terre, brûlant d’excitation des pieds à la tête. Ça c’est du basket comme il aime. Et parce qu’il peut pas s’en empêcher, il jette un petit sourire à Nikola avant de suivre les potes en attaque.

« Boom, babe. »

Voilà ce qui se passe quand on respecte pas un peu mieux ses adversaires. Bouffon, va. Bon par contre pour l’attaque, c’est un peu mort. Il va vraiment pas assez vite…


En bref:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Winter Cup - Demi-finale masculine  Winter Cup - Demi-finale masculine Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Winter Cup - Demi-finale masculine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: En dehors de la ville-
Sauter vers: