Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Nike fin de saison : jusqu’à -50% sur une sélection d’articles
Voir le deal

Recensement des membres jusqu'au 30 Avril !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] GkZd5iQRévision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptyDim 21 Mar 2021 - 23:06

13 décembre 2016
Dans la matinée.

Soren avait rejoint la bibliothèque vers 10 h. La chance avait doté le jeune homme d’une mémoire particulièrement utile pour les examens théoriques et il put donc se permettre une journée de libre afin de continuer à travailler sur ses propres recherches. À savoir, remonter le fil de sa propre famille. Une recherche plutôt longue, qui était encore loin d’être finie.

Le jeune homme était parvenu à remonter jusqu’à la fin de l’époque d’Edo, au vu de ce qu’il avait appris. Son ancêtre aurait donc vécu sur une île au nord du Japon. Un samurai, comme bon nombre d’ancêtres dans de nombreuses familles japonaises. C’était assez courant au final et il n’y avait pas de quoi se vanter. Cette recherche avait pour unique but, son propre enrichissement personnel et une meilleure connaissance du passé de sa famille, pas la vantardise.

Habillé simplement d’un jean et d’un haut gris-clair. Soren s’était installé dans un fauteuil avec un livre sur l’époque d’Edo. Il s’intéressa plus particulièrement à l’ère Keio qui s’avéra être la dernière ère avant l’ère Meiji. Celle dans laquelle avait visiblement débuté l’histoire de ses ancêtres… Ou en tout cas ce qu’il en savait.

Fait intéressant, c’est durant l’ère Keio que la ville d’Edo sera rebaptisé Tokyo. Visiblement, le nom de l’ère en question fut choisi en rapport à un incident sur la tentative d’enlèvement d’un empereur. Soren se laissa concentrer dans la lecture jusqu’à ce qu’il entende deux jeunes lycéens se prendre la tête pour un livre. Tiens, les révisions et les exams avaient le don de mettre les nerfs à vif. Soren remarqua d’ailleurs que l’un des deux était justement au club de Kendo, un élève en 2ème année de lycée. Un jeune homme qui n’était pas vraiment agressif en temps normal. L'autre en revanche était inconnu au bataillon, un nouveau ?

Soren intervint calmement avant qu’un membre du personnel ne les remarques. Bien que les esprits ne soient pas encore trop échauffés, il avait la sensation que ce n’était qu’une question de temps.

- Hanawa-San, il y a un souci ?
- Haruka-Sempaï ?! Oui ... enfin ... Non aucun, j’ai juste besoin de ce livre pour étudier, sauf qu'il l’a pris en premier. Tout les autres sont pris aussi.

Soren observa l’autre lycéen et soupira en se grattant le front. Mais sérieux, Hanawa était doux comme un agneau d’habitude, cependant, il se rappelait qu’il avait une pression de la part de ses parents… Le pauvre. Le président du club de Kendo chercha une solution afin de régler la situation.

- Vous ne pourriez pas simplement vous le partager ? Hanawa-San, je comprends que tu veuilles réussir tes exams, mais tu n’es pas tout seul ! Tache de ne pas l’oublier d’accord ?

Il lui fit un léger sourire et trouva une autre solution… Mais qui lui prendrait son temps libre.

- C’est quelle matière que tu dois réviser pour le moment ?
- La, c’est l’histoire, notre exams est le 15.
- Je vois. Au pire, si c’est de l’histoire, je viendrais t’aider à réviser plus tard et demain. On ira en salle de club, ce sera plus calme. En attendant, essaie de réviser les autres matières qu’il te reste.

Hanawa sembla plutôt content de cette solution plutôt que le partage du dit livre. Il savait que Soren était d’office doué en histoire et donc lui faisait confiance. C’est ainsi qu’il s’excusa auprès de l’autre élève et se retira en laissant l’étudiant seul face à lui. Il lui dit d’un ton détendu en souriant.

- Ce n’est pas quelqu’un de méchant, juste qu’il a peur de décevoir ses parents. Excuse-le pour son comportement. J’espère que ça ira pour tes révisions.

---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Seito Mori
■ Age : 29
■ Messages : 49
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] UvBe1PB


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptyMar 23 Mar 2021 - 0:10

MARDI 13 DÉCEMBRE 2016



Il est évident que le deuxième lieu que Seito ait visité après sa chambre en arrivant sur le campus est la bibliothèque. Il y a dans l'odeur des livres un aspect rassurant qu'il ne se lasse pas de humer et dans laquelle il puise sa force. Cela fait maintenant un peu plus d'une semaine que l'adolescent a débarqué dans ce nouvel environnement et contrairement à ce qu'il avait imaginé, il a un mal fou à s'intégrer. Le bureau dans lequel il créchait chez ses parents lui manque et il en vient à regretter les échanges abrupts avec son père. Cependant, ces états d'âme ne durent jamais bien longtemps dès que le cours de ses pensées s'étend à la Chose. Rien de mieux pour stopper net tout étalage de bons sentiments. La liberté a du bon et il se doit d'en savourer chaque seconde. Ce qu'il fait volontiers en passant une bonne partie de son temps dans la bibliothèque. Au vu de la situation actuelle, on pourrait penser que Seito passe son temps à réviser. En effet, la période des examens n'épargne personne, pas même lui. Pourtant le garçon, bien que toujours accompagné d'un livre, est de très loin ce qu'on appelle un bon élève. Il a su briller certes mais pas par ses notes, ni par son implication.

Après avoir survécu à l'épreuve théâtrale, avoir sérieusement patiné en informatique, avoir touché le fond en anglais – le professeur se serait pendu à la fin de l'épreuve qu'il n'en aurait pas été surpris – avoir peiné en physique-chimie et finalement excellé en japonais, Seito s'accorde bien généreusement quelques jours de répit. Car tout ce cirque est loin d'être terminé et sa seule hâte est que cette effervescence soit derrière lui. Et dire qu'il va devoir bouger son corps outre mesure demain dans le seul but de rentrer dans un barème de notes débile. Plus que cinq épreuves, faites qu'il n'implose pas avant. Heureusement l'histoire-géo est un sujet qui intéresse le japonais. Rectification, l'histoire est ce qui l'intéresse. La géographie, ça ne sert pas vraiment à grand chose à part savoir que Paris est la capitale de la France. Tandis que l'histoire, celle avec un grand 'H', c'est vivant, c'est cru, c'est prenant. S'imaginer que certains événements ont vraiment eu lieu, réfléchir à leurs conséquences et en tirer des leçons. Combien de fois Seito s'est visualisé fier samouraï, dégainant son sabre pour défendre la veuve et l'orphelin de l'envahisseur, quel qu'il soit.

En l’occurrence, l'envahisseur prend actuellement la forme d'un garçon récalcitrant. Le sujet de la dispute ? Un livre d'histoire. Après le cahier à problème de son jour d'arrivée, voici le livre. Il fallait bien qu'il y ait un nouveau chapitre à cette saga. Le garçon qui lui fait tête a beau être plus grand que lui, il ne gagnera pas la bataille pour autant. Ses mots se font tranchants à mesure que le garçon insiste pour avoir le livre qu'il a pris en premier sur l'étagère. Seito n'a pas le temps de se mettre vraiment à table qu'il est interrompu par un grand brun. Qu'est-ce qu'il veut celui-là ? Il ne manquerait plus qu'il veuille le livre lui aussi pour que la patience de Seito soit définitivement enterrée. Au contraire, il s'adresse à l'autre – si je te revois Hanawa, fais gaffe – qui se confond en pleurnicherie bidon. Seito arbore une moue dédaigneuse alors que ses yeux naviguent discrètement sur le nouveau venu. De toute façon, il n'a rien d'autre à faire puisque les deux énergumènes semblent soudain avoir occulté sa présence. Et bien vous gênez pas surtout. Et vas-y que ça lui propose de l'aide, que ça tartine de la gentillesse à plus savoir qu'en faire.

« Ouais, c'est ça, va voir ailleurs si j'y suis. » grommelle-t-il.

Partager, quelle idée saugrenue. Pas moyen qu'il partage SON livre avec ce gars. Il avait qu'à se réveiller avant s'il voulait réviser. Le grand prend sa défense et Seito fait mine d'en avoir quelque chose à faire. Ce qui n'est pas le cas, vous l'aurez deviné. Et pour vous en assurer, le garçon fait une remarque :

« Si il avait si peur, il avait qu'à s'lever plus tôt. » Voilà, c'est dit. Le livre toujours à la main, Seito montre du menton la table sur laquelle sont posées les affaires de l'étudiant et demande : « J'peux m'asseoir là ? »

La chaise racle contre le sol sans attendre d'approbation et il s'échoue dessus en soupirant. Il ouvre alors le livre d'histoire et feuillette deux-trois pages sans vraiment s'attarder. Finalement, il relève les yeux et les pose sur le jeune homme qui s'est rassis entre temps. N'a-t-il pas mentionné une aide bienvenue à l'autre glandu ? Seito se refuse à être aussi direct et se questionne sur la meilleure approche. Il finit par en choisir une et s'éclaircit la gorge avant de l'interpeller :

« Dis, senpai, t'aurais pas une idée du thème de l'examen d'histoire de cette année pour les deuxième année par hasard ? »

Et là vous vous demandez sûrement quelle était l'approche plus directe à laquelle il avait pensé.




---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Seitom14
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] GkZd5iQRévision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptyMar 23 Mar 2021 - 12:58

L’inconnu réagit de façon un peu directe, mais Soren ne lui en tint pas rigueur. Hanawa avait été un peu brusque après tout. Ouf, aucun mal pour cette fois, c’était déjà une bonne chose. L’étudiant afficha un air sérieux lorsqu’il avoua que son cadet aurait pu se lever plus tôt tout simplement.

- Ce n’est pas totalement faux.

Il sourit doucement, l’étudiant n’avait pas particulièrement envie de prendre un parti en réalité. Il retourna donc s’asseoir pour reprendre ses recherches, mais visiblement, avant cela, le lycéen en avait décidé autrement et demanda s’il pouvait s’installer. Soren hocha la tête… Quoi qu’un peu tard et s’assit à son tour pour chercher ou il s’était arrêté dans sa lecture.

Ça ne dura pas vraiment très longtemps et pile au moment où l'étudiant avait retrouvé sa ligne de mots, le jeune homme lui posa une question concernant l’examen d’histoire qui laissa Soren dubitatif un moment. Le sujet de cette année ? Le président du club de Kendo n’en savait absolument rien, on ne pouvait que spéculer sur la dessus. Il observa le jeune lycéen et répondit tant bien que mal à une question dont il n’avait pas la réponse.

- Eh bien, la seule chose dont on peut être sur, c’est qu’il s’agit de quelques choses que vous avez vu dans les huit derniers mois. Éventuellement même un sujet de 1re année. Autant dire que c’est assez vaste. Je peux même ne pas être sûr que ce soit un sujet tourné sur le Japon dans la mesure où c’est une école international ici.

Il haussa donc les épaules avant de conclure.

- Donc, en gros, je n’en sais rien du tout. Ça peut être n’importe quoi. Ils ne vous ont pas donné au moins un ou deux indices en cours ? Tu comptais réviser quoi à la base ?

La question était plutôt censée, l’inconnu serait sûrement plus à même d’aiguiller Soren, même si au final, c’était une fausse piste, ce serait toujours mieux que de chercher encore un chemin sans avancer. Donc, un rien suffirait au jeune homme pour être sur la voix d’un sujet hypothétique de l’examen d’histoire. Soren ajouta d’un ton plus détendu.

- Au fait, je m’appelle Soren Haruka.

Le jeune homme se demandait en quelle classe il était. Peut-être dans celle de sa petite sœur, quoi qu’il ne pourrait pas vraiment voir la ressemblance physique quasi-inexistante. Maintenant, avec le nom, on pouvait faire un lien en revanche. Le sujet n’était pas là, Soren était encore en train de réfléchir a un sujet possible et attendit donc la réponse du lycéen pour avoir un angle un peu moins large dans sa réflexion.

---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Seito Mori
■ Age : 29
■ Messages : 49
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] UvBe1PB


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptyMar 23 Mar 2021 - 23:52

MARDI 13 DÉCEMBRE 2016



Loin de lui l'idée de tricher mais Seito se convainc qu'il n'a rien à perdre à essayer. De plus, au vu de l’acquiescement précédent de l'étudiant quant aux lève-tard, il s'en trouve agréablement surpris et se dit qu'ils sont potentiellement tous les deux sur la même longueur d'ondes. Fait rare qu'il est important de souligner. Cependant la réponse que lui donne l'étudiant est loin de lui convenir. C'est tellement évasif qu'on pourrait se noyer dedans et s'il y a bien une chose que Seito s'impose, c'est de garder la tête hors de l'eau et ce, en toute circonstance. Dans le flot de paroles, une phrase en particulier le fait tiquer :

« Attends, t'as dit quoi ? Même un sujet de 1ère année ? T'es sérieux ? » Paniquer serait un mot trop fort pour exprimer ce que Seito ressent actuellement. « Sans déconner c'est vaste. » Il se peut simplement qu'il sombre dans un profond abattement. Et puis l'autre qui en rajoute une couche en mentionnant l'école dans laquelle ils se trouvent. « C'est encore pire que c'que j'pensais... » laisse-t-il échapper.

S'en suit un soupir dont la signification est très facilement interprétable, à savoir c'est la merde. Rien d'autre ne lui vient en tête tandis que le brun persévère dans l'anéantissement des espoirs de Seito. Parce qu'en plus de lui écraser son peu de motivation, il lui pose des questions gênantes. Somme toute très basique mais qui impliquerait que le plus jeune explique sa situation. Sans savoir pourquoi, il ne veut pas tout de suite tomber dans les mauvaises grâces du senpai et en même temps, ce serait malhonnête de lui mentir. Le japonais se crispe légèrement et balaie d'une main nerveuse ses cheveux. Finalement il se décide à répondre :

« Tu t'doutes bien que j'demanderais pas s'ils avaient donné des indices. Et puis de toute façon, ça fait qu'une semaine que j'suis là. Donc s'ils les ont donnés, c'était avant qu'j'arrive. » Son regard se repose sur le livre d'histoire qu'il feuillette à nouveau sans s'arrêter sur une page en particulier. « Donc je comptais... – oui, que comptait-il faire ? – et bien, je comptais relire un peu l'tout, histoire  – la bonne blague –  de me remémorer les événements majeurs quoi... Mais j'me suis dit que t'aurais p't'être une idée de ceux qui sont plus importants que d'autres. Comme ça j'fais le tri et ça en fait moins à relire. »

Cette explication est si bancale que pour rien au monde Seito ne s'appuierait dessus. Heureusement il peut se rattraper sur un sujet familier, se présenter.

« Hajimemashite, Haruka. Moi c'est Mori. Mori Seito. »

Quoique ce sujet a perdu de la familiarité depuis qu'Iroka lui a affirmé que tout le monde se fait appeler par son prénom dans cette école. En toute honnêteté, le japonais n'est pas un franc partisan de cette familiarité et se complaît dans l'emploi du patronyme.




---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Seitom14
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] GkZd5iQRévision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptyJeu 25 Mar 2021 - 12:46

L’inconnu semblait de plus en plus déprimé au fur et à mesure que Soren lui expliquait son point de vue. Effectivement, ce n’était pas simple de savoir ce que les profs et tout le système scolaire avaient en tête. Soren pataugeait dans le noir autant que Seito. Cependant, sa sœur semblait beaucoup réviser l’histoire du Japon avec lui. Donc, on pouvait aisément se fier à son intuition féminine qui était rarement mauvaise.

Le lycéen lui expliqua un peu mieux sa situation ainsi que ce qu’il avait prévu de faire. Soren ne put s’empêcher de sourire doucement, pas pour se moquer mais parce qu’il avait fait exactement la même chose à son arrivé ici il y a quelques mois. Puis les présentations furent faites et il avait enfin un prénom à mettre sur le visage de ce nouveau venu. Le jeune homme rigola de façon rassurante et lui dit.

- Ne t’en fais pas, je vais t’aider. Je peux ?

Demanda-t-il en montrant le livre du doigt. Une fois qu’il put se saisir du bien tant convoité, Soren feuilleta rapidement jusqu’à trouver le sommaire et observa les époques d’un air sérieux. Hanawa semblait aussi s’intéresser au Japon alors ce n’était pas une simple coïncidence non plus. L’étudiant étudiait aussi en histoire à l’université, donc ses connaissances théoriques étaient suffisantes pour lui permettre de repérer les époques clé. Il expliqua calmement.

- Alors ! Je suppose que l’idéal, c’est déjà d’éliminer les époques où il ne se passe rien de réellement important. Donc je ne pense pas que le sujet tournera autour de Yamato, Asuka, Nara et Heian. Ca limite déjà un peu plus les champs des recherches.

Soren se saisit de son stylo et prit une feuille blanche de son carnet à dessin en reprenant tout en notant les époques à voir.

- Si je me fie à mon jugement. Tu devrais plus te tourner vers Kamakura, Muromachi, Edo et Meiji. Pour le reste, je doute que vous soyez déjà aussi loin dans l’histoire. En somme quatre époques au moins pour le Japon. Mais je te conseille de commencer par la plus récente qui en est une à avoir beaucoup marqué le Japon. L’industrialisation par exemple ou l’ouverture des frontières.

Il lui sourit et ajouta pour le rassurer et l’aider à se détendre.

- Si tu te concentres uniquement sur les moments clé, c’est jouable. Cela dit, je suis assez surpris qu’ils ne t’aient pas donné une liste des cours à rattraper. Ça aurait été plus simple de t'orienté dans tes révisions. Tu es en droit de demander à ton prof d’histoire de le faire. Quand j’ai basculé en histoire il y a deux mois, on m’avait filé tous les cours que je devais revoir.

Il lâcha un soupir désespéré et conclut.

- Je ne sais même pas si j’ai eu le temps d’en faire la moitié pour le coup… Heureusement que j’ai beaucoup appris l’histoire du Japon avec ma famille. Ça m’a sauvé la vie en ce qui me concerne.

---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Seito Mori
■ Age : 29
■ Messages : 49
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] UvBe1PB


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptyVen 26 Mar 2021 - 23:32

MARDI 13 DÉCEMBRE 2016



Une chose étonnante se produit. Trois petits mots qui lui font l'effet d'un baume protecteur inattendu. Seito se fige l'espace d'une seconde – je vais t'aider – et jette un regard surpris au plus âgé. Et dire qu'Haruka en rigole. Ces secondes de battement permettent à l'étudiant de lui subtiliser le livre d'histoire sans qu'il ne trouve rien à rétorquer. L'adolescent suit les mouvements du garçon et se retrouve suspendu à ses lèvres alors qu'il entreprend réellement de lui porter conseil. Seito observe silencieusement son visage concentré. Des mèches noires de jais obstruent ses yeux alors qu'il consulte le sommaire. Les secondes s'étirent à mesure que Seito réalise l'ampleur de la situation. C'est fascinant comme un simple acte de gentillesse l'affecte. Après tout, l'étudiant ne le connaît ni d'Eve ni d'Adam. Il aurait été presque logique qu'il lui dise d'aller se faire voir. Mais c'est tout l'opposé qui se produit et tous ses repères s'en voient bousculés.

Les noms défilent et Seito peine à revenir à la réalité. Il serait dommage de gâcher cet acte altruiste par son inattention. Surtout que les paroles du senpai s'accompagnent d'une liste qu'il écrit à mesure qu'il récapitule les possibilités. Quatre périodes y figurent et le japonais en appelle à sa mémoire pour collecter toutes les informations dont il dispose à leurs sujets. Il est néanmoins aussitôt interrompu dans ses réflexions par les derniers commentaires de son aîné. Maintenant qu'il le dit, il se peut que le professeur d'histoire l'ait aidé. Et que Seito, jouant la biche effarouchée, lui ait fait comprendre qu'il se débrouillerait très bien seul. Oui, plus il y pense, plus il se revoit déclarer avoir lu entre autre Le dit du Genji à plusieurs reprises et que cette œuvre rapportait mieux l'histoire que n'importe quel bouquin d'école. La conversation s'était terminée sur la remise d'un papier jugé important par le professeur. Où avait-il bien pu mettre ce polycopié ?

« Alors attends... » intime-t-il à Haruka.

Par habitude il lance sa main vers le sol et s'aperçoit que son sac n'y est pas. Le japonais fronce les sourcils et regarde autour de lui. Ca lui revient, il a laissé son sac au pied de l'étagère qui regorge de haïkus. Il fait l'aller-retour rapidement et, une fois rassis, il fouille dedans. La pêche est fructueuse. Il en sort la fameuse feuille, toute froissée et... serait-ce une trace de chocolat ? Peu importe. Seito la pose sur la table et tente de la défroisser tant bien que mal pour en déchiffrer le contenu.

« T'avais raison, c'est sûr que ça s'ra ciblé sur l'Japon. » annonce-t-il finalement. La photocopie lui ayant révélée tous ses secrets, il la repousse sur le côté et reprend : « Donc on en était où ? » Il cale son coude droit contre la table et y pose son menton, l'air pensif. Sauf qu'il ne garde rien dans sa tête et démarre une longue énumération :

«  L'ère Yamato, on laisse tomber. Pour Asuka, c'est vas-y que j'copie la Chine parce que c'est plutôt pas mal ce qu'ils ont inventé. Après y'a Nara, les empereurs, tout ça. Mouais, ils ont construit des temples mais pas de quoi en faire tout un flan. T'as dit quoi après déjà ? Ah oui, Heian... Bah si Heian, y'a un truc ! Le dit du Genji – le fameux – de Murasaki Shikibu ! Tu peux pas ne pas l'avoir lu. J'l'ai lu au moins trois fois. C'est incisif, intimiste et on s'laisse tellement vite emporter dans le jeu de pouvoir et de séduction qui opère à la Cour. En même temps le Genji est décrit comme un pur beau gosse qui collectionne les conquêtes plus vite que les cartes Pokémon. Et ces descriptions des parfums, on a limite l'impression de les sentir à travers les lignes. »

Seito pourrait parler de ce livre pendant des heures sauf qu'il préfère s'arrêter là. Déjà pour reprendre son souffle mais aussi parce qu'il n'est pas certain que ce qu'il raconte intéresse Haruka.




---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Seitom14
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] GkZd5iQRévision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptySam 27 Mar 2021 - 21:28

Finalement, Seito réfléchit à ce que lui avait dit Soren au sujet des cours que l’on donne à rattraper aux élèves qui arrivent en cours de route. Visiblement, il avait bien une feuille qui confirmé qu'ils leur fallait orienter les révisions sur l’histoire du Japon, ce qui était une très bonne chose. L’étudiant ne dit rien en attendant que son collègue arrive doucement à la même conclusion que lui.

Du moins, en partie, car il tiqua sur une époque en lui parlant d’un livre. Bon Soren n’avait pas lu l’ouvrage en question. Son expérience personnelle l’incitait à croire qu’il ne se passait pas grand-chose à l’époque d’Heian. Enfin, si, il y a bien quelque chose d’important, mais ce serait plus pour un examen linguiste que pour de l’histoire en soi. Soren sourit doucement, ne tenant pas vraiment à remettre en doute le jugement de Seito qui semblait plutôt bien connaître pour le coup.

- Mise à part ce que tu avances, je parle d’époque qui a eu un impact sur l’histoire du Japon. Je ne doute pas que le livre dont tu parles doit être probablement instructif… Mais je suppose qu’il aurait plus sa place dans un examen de Japonais comme étude de texte à mon avis. Cependant, tu marques un point en disant que l’époque d’Heian mérite un peu d’intérêt… C’est plus ou moins dans ces eaux-là que les syllabaires Hiragana et Katakana sont apparus, ce qui est un point important pour la culture écrite Japonaise… On peut aussi noter que la capitale Japonaise est devenue Kyoto, il me semble.

Il sourit doucement, prouvant ses connaissances en histoire au lycéen en passant. Même si la plus grande partie lui avait été rappelée avec sa sœur récemment. Le jeune homme réfléchit un peu avant d’ajouter.

- Quand bien même, tu sembles déjà bien connaître l’époque d’Heian visiblement, alors autant ne pas s’attarder dessus et se concentrer sur des époques que tu connais moins bien, je suppose. Comme ça, tu seras armé pour tes exams.

L’étudiant avait fait la même chose pour ses propres examens. Mais chacun marché différemment dans les moments-là. Soren cherchait simplement à lui venir en aide de la façon la plus objective possible. Il sourit doucement afin de rassurer le lycéen, une façon de lui faire savoir que ça aller bien se passer, mais même lui n’en était pas sûr. Le seul bon point, c’est qu’ils rétrécissaient la zone de révisions de Seito. Il demanda au sujet du reste des cours à rattraper, car le lycéen était bien partit.

- Il te restait quoi d’autre comme époque à revoir… j’imagine que ça ne doit pas aller jusqu’au milieu de celle d’Edo. Si on peut éliminer Meiji de la liste, ce sera un gros gain de temps pour toi.

---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Seito Mori
■ Age : 29
■ Messages : 49
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] UvBe1PB


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptyDim 28 Mar 2021 - 15:30

MARDI 13 DÉCEMBRE 2016



Malheureusement pour Seito, il ne reçoit pas l'accueil escompté. Le livre dont il parle ne semble pas attirer l'étudiant outre mesure. Pire encore, il le qualifie de probablement instructif. Le japonais ne peut laisser passer un tel outrage, il embraye :

« Pour sûr que c'est instructif. Franchement, si t'as l'occasion, lis-le. C'est une mine d'or d'informations. Bon, il est un peu long à lire... mais ça vaut vraiment l'coup ! »

Un peu long est un euphémisme pour signifier que le livre est composé de plusieurs tomes correspondant à plus de mille pages cumulées. Ce qui amène une perspective nouvelle sur son aveu de l'avoir lu trois fois. Ce garçon a eu du temps à tuer. Beaucoup de temps à tuer... Haruka en profite pour corriger ses oublis concernant l'ère d'Heian avec des faits bien plus terre-à-terre. L'adolescent se gratte le menton et, très confiant, il déclare :

« Ouais t'as raison. L'ère d'Heian, je maîtrise. »

Un début de sourire étire le coin de ses lèvres tandis qu'il jette un œil aux noms sur la feuille. Autant poursuivre l'ordre chronologique. Il se console en se disant qu'il n'y en a que quatre. Il enchaîne :

« Du coup, on part sur l'époque de Kamakura. Et tu sais quoi, j'adore cette époque ! Il faudrait que l'exam soit là-d'ssus. J'trouve qu'on parle pas assez des samouraïs. Si j'dis pas d'bêtises, c'est à c'moment-là qu'le premier shogunat est créé. Y'a la guerre entre plusieurs clans et les mongols tentent une première invasion. »

On aurait presque l'impression que Seito sait de quoi il parle. Mais ce sentiment est volage et déjà ses pensées voguent sur des plaines labourées par le vent. Son cheval file au grand galop, si vite que le bruit des sabots fait de l'ombre aux gémissements de la nature. Sa course effrénée l'emporte vers la victoire qu'il sait inévitable. Ses frères d'arme le talonnent et il puise sa force dans cette cohésion. Le katana maintenu à la ceinture lui tape sur la cuisse à chaque enjambée, le fil aiguisé de sa lame réclame le sang de ses ennemis. Dans un soupir, il laisse échapper :

« Ah... quelle vie ! » Le japonais cligne des yeux et se reconnecte à la réalité. Il s'accroche au regard du senpai et poursuit : « Imagine y'aurait encore des samouraïs maintenant, j'en aurais été un direct. » Il fait appel à sa mémoire pour citer : « Quand tu te retrouveras au carrefour des voies et que tu devras choisir la route, n'hésite pas : choisis la voie de la mort. Putain, ça en jette quoi ! »

Seito aurait été un samouraï exemplaire. Difficile à croire à l'heure actuelle. Sur son jean noir un trou bée au niveau du genou gauche et sa minceur peine à se camoufler dans son tee-shirt XL. Au diable le physique, c'est avant tout une histoire d'honneur et de vertus morales. Une ode au courage, à la loyauté et à la sincérité.

« Il y a déjà tellement de principes du Bushido que j'applique. Gi, Yu, Meiyo, Chu et Makoto*. Gi et Makoto sont les plus importants selon moi. » avoue-t-il. Pas peu fier de lui, il reconnaît ensuite : « Il m'en manque deux. Mais c'est vraiment mais alors VRAIMENT pas évident... » Il plante son regard dans celui d'Haruka et complète : « Mais toi, t'as l'air de les maîtriser. Alors dis-moi, Sensei... »

Seito, la main sous le menton, approche légèrement sa tête de l'étudiant réduisant nonchalamment la distance qui les sépare. Sans ciller, il finit tranquillement sa phrase :

« Comment as-tu triomphé des vertus Rei et Jin ? »

La politesse, la courtoisie et la compassion sont des mots aux syllabes acérées qui lui écorchent les lèvres à chaque tentative. Bien souvent il s'est fait berner par leurs promesses d'un monde meilleur. Illusion futile que la force ne résout rien. Seito a cette sensation permanente d'être un animal en cage. Et les manques de respect continues qu'il a perpétrées ont scellé les barreaux.


*Gi : droiture et justice – Yu : courage héroïque – Meiyo : honneur – Chu : devoir et loyauté – Makoto : sincérité totale




---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Seitom14
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] GkZd5iQRévision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptyMar 30 Mar 2021 - 12:14

Il ne fallut pas vraiment longtemps avant que Seito ne reparte dans un autre monde. Soren sourit doucement en l’entendant parler des samurais et du bushido. Énonçant les vertus du bushido souvent respecté par les anciens grands guerrier du Japon et encore aujourd'hui bien ancré dans la société japonaise. L’étudiant le laissa parler se rendant compte qu’il semblait bien plus passionné par les grandes histoires que par les leçons à réviser. Il était bien mal parti pour ses exams.

Soren sursauta doucement lorsque le lycéen lui demanda comment il avait su maîtrisé la Bienveillance et la Politesse. Le jeune homme ne savait pas trop comment répondre à cela. On l’avait bassiné avec les vertus depuis sa naissance… Enfin, plutôt depuis ses 5 ans… Ses ancêtres étant samurais, autant dire que le passif familial était assez lourd. Quoi qu’il avait pu souffler avec sa mère qui n'était pas du tout Japonaise. Enfin bref, tout se mélangea l’espace de quelques instants dans sa tête. Pourquoi une telle question ? Ce n’était absolument pas le sujet. Il sourit doucement.

- J’ai grandi dans la culture du Kendo et tout le coté traditionnel qui va avec, alors forcément, on m’a imposé les vertus très tôt. Surtout pour L’Iaido que j’ai surtout pratiqué en famille. Enfin bref, je m’égare… Pour répondre à ta question, je ne pense pas qu’il faut triompher des vertus… Enfin, si je ne me trompe pas, il ne faut pas s’imposer un code de vie, mais plutôt l’assimilé et l’adapté. Je prends l’exemple de Yu, il y a pas une forme de courage, mais plusieurs. Parfois même en contradiction les unes avec les autres. La vertu n’impose pas de faire preuve de toutes les formes de courage, mais plutôt celle qui nous représente le mieux. Le principal étant de ne pas faire preuve de lâcheté avant tout.

Ce n’était pas simple pour lui d’expliquer ça, il avait grandi dedans et n’était même pas sur dès les avoirs assimilé lui-même. Notamment, la politesse, Soren avait de sérieuses lacunes et s’était fait reprendre à l’ordre plusieurs fois par ses ainés, pas méchamment cela dit. Hisao aurait sûrement été plus à même d’expliquer ça en réalité. Le jeune homme réfléchit un instant et dit d’un ton calme.

- Le Bushido n’est pas un simple code dans tous les cas, c’est une façon de vivre avant tout. Pourtant, l’histoire nous montre que même les plus grands samurais ne l’ont pas respecté à la lettre. La bienveillance impose également d’en avoir pour son adversaire. Par exemple, un samurai qui se fait attaquer par un bandit solitaire et le décapite sans aucun procès sans même connaître ses raisons. Un samurai qui aurait respecté les vertus aurait demandé au bandit pourquoi il faisait ça, il aurait découvert que c’était pour nourrir une famille et à défaut de laisser vivre l’homme, aurait au moins envoyé des vivres à la famille des bandits. En faisant les choses sans procès, il a manqué à la vertu de la bienveillance.

Soren se rendait compte qu’il était lui-même partit dans ses explications tout ça sur une simple question. L’étudiant conclut alors.

- En gros, ne cherche pas à t’imposer les dernières vertus, adapte-les simplement à ta façon de vivre. Il existe plusieurs façons d’être bienveillant par exemple aussi, trouve simplement la tienne.

---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Seito Mori
■ Age : 29
■ Messages : 49
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] UvBe1PB


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptyJeu 1 Avr 2021 - 19:06

MARDI 13 DÉCEMBRE 2016



Vu de l'extérieur, la situation peut sembler quelque peu étrange. En effet Seito n'a pas vraiment conscience qu'il bafoue les règles tacites de bienséance concernant le respect de l'espace personnel de tout un chacun. Il ne décroche pas des yeux Haruka et s'abreuve de ses paroles comme si sa sagesse allait se déposer en gouttelettes sur sa personne. Haruka étant plus âgé, il ne peut qu'être plus sage. Seito est d'autant plus fasciné lorsqu'il apprend que l'étudiant baigne dans ce cocon de traditions depuis toujours. Mieux encore il pratique le kendo depuis son enfance. Seito n'en revient pas, un rêve se réalise aujourd'hui. Un rêve d'enfant qu'il ne pensait pas réaliser un jour. Comme quoi tout arrive à qui sait attendre.

« Depuis l'temps que j'veux rencontrer un samouraï ! Et voilà, j'en ai un sous les yeux et en plus je parle avec lui ! » s'exclame-t-il. Ses yeux pétillent d'excitation et il se retient vivement d'être plus expansif. Il se retient raisonnablement à présent. Non, c'est plus fort que lui, trop de questions se bousculent à ses lèvres. Il veut des réponses.

« Tu fais du kendo depuis que t'es enfant ? Mais tu dois être trop fort, non ? T'en fais toujours ? T'as participé à des championnats ? Et t'en as gagné ? » déballe-t-il sans prendre la peine de respirer entre chaque question.

La discussion se transforme alors tranquillement en un cours de philosophie et il se prend au jeu sans rechigner. Depuis que la Chose est née, il a eu l'occasion de réfléchir à sa vie. De décortiquer son existence au point d'avoir eu envie de s'en détacher le plus possible, de se réinventer. Ses méthodes sont pour le moins douteuses mais elles ont eu le mérite d'engendrer une réaction. Ainsi Seito reconnaît qu'il y a en effet plusieurs formes de courage. Certaines plus subtiles que la bravoure ostentatoire d'un preux chevalier. Sa rébellion a recouru une bonne dose d'audace et il s'en félicite tous les jours. Pourtant ces actions sont en totale contradiction avec une autre forme de courage, celle d'accepter l'inévitable et de s'excuser auprès de ceux qu'il a blessés. Sauf que ce n'est pas lui, ça ne peut pas. Seito ne voit pas cette contradiction comme de la lâcheté, au contraire. Il en profite pour répondre :

« J'te rejoins là-d'ssus. Il faut rester fidèle à soi-même et toujours défendre son bout d'gras. Quand on fait ou dit un truc, bon ou mauvais, faut assumer derrière, pas s'défiler. Y'a trop d'gens qui balancent des paroles en l'air sans réfléchir aux conséquences. Sans s'rendre compte qu'y'a pas d'retour en arrière possible. Et après ça vient pleurnicher que ça a fait d'la merde et ça espère que les choses reviennent à leur état initial. C'est juste chiant. »

Haruka enchaîne sur le bushido et ouvre une toute nouvelle perspective de réflexion. L'adolescent finit par se reculer – l'espace personnel de l'étudiant le remercie silencieusement – et appuie son dos contre le dossier de la chaise tout en croisant les bras.

« J'avoue que respecter ceux qu'on déteste, c'est chaud. J'ai déjà pas toujours d'respect pour ceux qui m'cherchent pas des noises alors pour les autres, laisse tomber. Mais t'as pas tort, le bushido c'est pas un livre de bonne conduite qu'il faut suivre ligne par ligne. Ca vient au feeling et si le feeling c'est de buter un gars et bien soit, butons-le et tant pis pour la bienveillance. » déclare-t-il pensif. Sa dernière phrase pouvant être jugée trop vindicative, il complète : « En vrai, c'est pas que j'suis pas poli ou même compatissant, c'est juste que j'choisis les gens avec qui j'veux l'être, c'est différent. Si leurs têtes me r'vient pas, j'ai pas envie d'faire d'efforts. Et c'est pas bien, je l'sais, mais c'est pénible d'être bienveillant avec tout l'monde. Surtout sans assurance que l'monde va être bienveillant avec toi en retour. Alors moi j'veux bien revoir les règles du jeu mais jusqu'à présent, ça a pas eu l'air d'amuser beaucoup d'monde. »

Euphémisme est son deuxième prénom au cas où vous auriez encore un doute.




---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Seitom14
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] GkZd5iQRévision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptyMer 7 Avr 2021 - 21:17

Sur le moment, l’étudiant ne s’était pas vraiment attendu à un tel retournement de situation. Seito avait réagi d’un coup et fit un rapprochement entre Soren est les samurais. Le jeune homme ne sut pas trop ou se mettre d’autant plus que la réaction de Seito avait eu le don d’attirer un peu l’attention autour d’eux. Il n’eut d’ailleurs pas vraiment le temps de s’expliquer qu’un flot de questions lui tomba dessus sans qu’il ne puisse rien faire pour l’arrêter. Autant lui répondre… Au point où il en était.

- Depuis que je suis en âge de tenir un shinaï oui. Je ne suis pas si fort que ça en réalité, ma petite sœur me surpasse même. Oui, j’en fais toujours, mais plus en compétition, seulement pour moi et pour apprendre aux autres dans le club de Kendo.

Il évita volontairement de répondre à la dernière question. Ce n’était pas qu’il n’avait pas gagné un tournoi, si plus jeune. Mais le dernier en date lui avait laissé un souvenir plutôt désagréable et il n’avait pas envie de laisser remonter le passé dans ce genre de conversation. Il écouta donc ce qu’avait à dire Seito. Le jeune homme resta contenter tant bien que mal jusqu’à comprendre à peu près pourquoi de telle question. Alors autant le rassuré du mieux qu’il le pouvait sur un point.

De ses connaissances sur les samurais, on ne leur demandait pas de montrer bienveillants avec tout et tout le monde, même leur pire ennemi. Il devait surtout ne pas s’en prendre à eux sans raisons. Avoir des gens qu’on n’aime pas est une chose, mais si ceux-là ne font rien contre nous, alors, il n’y aucune raison d’aller chercher querelle et c’était principalement sur ce point-là que s’appuyer le bushido. Être honorable pouvait s’appliquer pour les autres, mais également à soi-même. Enfin, après, personne ne pouvait se vanter de bien connaître les samurais sur ce point. Sauf que les temps, on évoluait et la mentalité aussi, l’honneur n’a plus la même conception aujourd’hui que durant l’ère Edo.

- En fait, pourquoi tu veux être bienveillant avec tout le monde ? La bienveillance, ce n’est pas se montrer gentil même avec ceux qu’on déteste au plus haut point. C’est avant tout ne pas dépasser les limites entre le respect et la violence. Je m’explique, tu n’aimes pas quelqu’un, c’est une chose, ça arrive et ça ne se contrôle pas. Mais tant que cette personne ne te donne pas de raison d’entreprendre une action envers elle, de ton côté, ne cherche pas à t’en prendre à elle tout simplement. Pas besoin de se montrer gentil, le simple fait de l’ignorer ou de ne rien lui faire sans raison peut suffire, j’imagine.

Il lui sourit doucement avant d’ajouter.

- Comme je te l’ai dit, il n’y a pas une façon de faire les choses. Tu en as plusieurs, tout s’adapte en fonction des gens. Trouve ta façon de fonctionner. J’imagine que dans ton cas, il suffit de rendre la pareille à ceux qui t’auront aidé, tout simplement. Ne pas leur tourner le dos quand ils seront dans le besoin, mais pas plus. En attendant, ignore ceux que tu n’aimes pas, parce que tu n’auras pas besoin de respecter ceux que tu ignores. Et s’il te donne une bonne raison de les respecter, alors tu seras fixé à ce moment.

---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Seito Mori
■ Age : 29
■ Messages : 49
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] UvBe1PB


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptyJeu 8 Avr 2021 - 22:01

MARDI 13 DÉCEMBRE 2016



Peu lui importe les regards de travers des gens assis aux tables plus loin. Peu lui importe le volume sonore qu'il s'est autorisé en montrant son enthousiasme. Peu lui importe aussi le fait qu'ils aient momentanément dévié de leur sujet initial. L'adolescent se repaît de ces discussions animées où soudain l'autre se dévoile en exprimant son point de vue. Il aime mettre en pratique ce qu'il a lu. Testé ses connaissances, se mettre à l'épreuve et voir les choses sous un angle nouveau. Il aime d'autant plus que la personne accepte de se livrer rien qu'un peu. Cette soudaine confiance le surprend même. Il jongle actuellement avec des émotions contradictoires qui virevoltent dans sa tête. A force de longs monologues et de discussions stériles, Seito semble découvrir qu'en grattant légèrement la surface, une autre couche s'y cache et qu'elle renferme parfois de la gentillesse. Une bonté sincère et sans fard. Mais il se méfie. Cette chaleur lui fait peur et l'attire à la fois. L'étudiant répond à ses questions, une à une.

« Trop bien ! » est la seule exclamation qui lui vient sur la durée de la pratique. Quand Haruka mentionne sa sœur, ses lèvres se fendent d'un sourire alors qu'il ironise : « Et après on dit que les mecs sont des brutes... » Ayant la nette impression que l'étudiant se sous-estime, il ajoute : « Pas besoin d'être si modeste. J'suis sûr que tu t'défends pas trop mal. »

Il a posé tellement de questions et tellement vite qu'il ne remarque pas les deux dernières sans réponse. Alors que la discussion se poursuit, le japonais tique sur la première interrogation que le plus âgé soulève. C'est vrai ça... pourquoi être bienveillant avec tout le monde ? Parce que la société le veut. Parce que tu es fiché si tu hausses le ton, si tu sors du rang, si tu bifurques à l'opposé. Et personne n'aime se sentir exclu. Certaines personnes aiment à le faire croire mais en vérité, elles en souffrent. Marcher à contre-courant est une épreuve de tous les instants. Un marathon sans fin que Seito lui-même a entrepris il y a maintenant cinq ans.

« Même si j'le voulais, j'pourrais pas être bienveillant avec tout l'monde. Y'a une fille dans ma classe, Iroka-chan, on dirait que rien ne l'affecte. J'pige pas, elle doit avoir un super pouvoir, c'est obligé. Alors oui, y'a toujours une limite à pas dépasser. Tu crois qu'on me l'a pas déjà dit vingt fois ? Que la violence résout rien, qu'il vaut mieux communiquer. Mais moi j'dis que dans certaines situations, la violence est justement le seul moyen de s'exprimer quand les mots sortent plus. » répond-il tranquillement.

L'étudiant avait raison sur un point. Tant que la Chose ne lui aurait pas donné de raison de la respecter, il ne s'en donnera pas la peine. Entreprendre une action comme il le dit requiert une raison valable. Finalement il a bien agi en l'occultant complètement de sa vie. En agissant de la sorte, il évite tout conflit inutile. Il se préserve de bavures ridicules et d'esclandres fumeuses. Alors qu'il décroise les bras et repose les coudes contre la table, il reprend :

« De toute façon, ça se saurait si on pouvait plaire à tout l'monde. Moi j'me trouve pas trop mal comme je suis. Et toi ça va, tu l'vis bien d'être toi ? En tout cas, tu peux être fier de toi parce que, jusqu'à présent, c'est un sans-faute. T'as mon respect et pas que parce que t'es un samouraï ! »

Sa touche d'humour le fait sourire et il marque une légère pause. Il n'ose pas plus gratter la surface. Il a soudain la sensation que si il le fait, l'édifice s'écroulera et dévoilera la supercherie. Le regard dans le vide, toute cette philosophie fait écho à des souvenirs. Il en ressort un trait d'esprit :

« J'sais pas pourquoi, ça m'fait penser à un haïku que j'ai lu récemment. » Il fronce les sourcils et réfléchit : « C'était quoi déjà ? Ah oui ! » Il s'éclaircit la gorge et récite :

« Ce chemin -
Seule la pénombre d'automne
L'emprunte encore. »


Il laisse un blanc presque théâtral et finit par dire : « Faut que j'me mette à écrire des haïkus. Ca en jette. » Seito est sans doute le seul sur cette planète à penser cette affirmation mais il s'en contre-fiche. A tel point qu'il raccroche les wagons et déclare fièrement : « Les haïkus ayant été littéralement propulsés au rang de poésie subtile par Matsuo Bashô pendant la période Edo. »

N'y avait-il pas une autre période avant l'époque Edo ? Boarf, sûrement sans intérêt vu qu'il ne s'en souvient pas.




---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Seitom14
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] GkZd5iQRévision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptySam 10 Avr 2021 - 23:16

Soren avait donné son point de vue. Chose qui était loin d’être universelle ou généralisé. Seito avait parfaitement le droit de ne même pas en tenir compte en fait. Cependant, l’étudiant voulait simplement lui faire savoir que tout n’était pas noir ou blanc… « Ce monde n’est fait que de gris dont les nuances sont si profondes qu’elles dépassent les frontières de l’imagination humaine. » Cette phrase lui venait de … Boarf, ce n’était pas si important.

Quoi qu’il en soit, le jeune homme ne releva pas la partie ou Seito tentait de lui dire qu’il ne devait pas être mauvais au kendo. Eh bien, un œil en moins… Enfin, la vision d’un œil en moins plutôt. C’était assez compliquer de conserver un bon niveau. Riku avait la décence de ne pas utiliser la faiblesse de Soren à son avantage lors des entraînements. D’autres n’en feraient pas autant s’ils le savaient. Il n’en voulait pas au lycéen, son handicap n’était pas visible et la cicatrice qu’il portait au crâne été bien camouflé dans ses cheveux. La suite du dialogue fit doucement froncer les sourcils de l’étudiant pendant qu’il croisait doucement les bras.

D’une certaine façon, les paroles de Seito lui donnaient matière à réflexions. Pas sur le comportement du lycéen, mais plutôt sur sa manière d’agir à lui. Avant, il aurait volontiers dit la même chose que lui. Agir avec véhémence pouvait devenir la meilleure façon de régler un problème. Mais maintenant… Soren lâcha d’un ton calme.

- Tu peux aussi essayer de comprendre les autres. Personne n’est violent sans raison au fond. Si quelqu’un te donne une raison de le devenir. Avant d’agir avec tes poings… Peut-être que tu devrais d’abord comprendre pourquoi il fait ça. Je suis d’accord avec toi sur un point, la violence peut devenir une solution unique… Cependant, pas avant d’avoir envisagé d’autres pistes. Une sorte de dernier recours quoi.

Il sourit doucement en l’entendant parler à nouveau d’Edo tout en citant un Haïku ce qui donna une idée au jeune homme. Il dit d’un aussi calme que sérieux.

- Ca me parle un peu, j’ai rapidement étudié les Haïkus avec mon grand-père. Enfin, composé un Haïku est une façon de méditer sur certains sens de la vie. Tout comme on peut composer un Haïku pour une chose insignifiante. Tiens exemple… « Soumets le passé, dans les livres dévoilés, à l’encre tracé » Bon c’est pas parfait… . Ça fait longtemps que je n’ai pas fait un haïku.

Quelques années, l'étudiant avait fini sa phrase en se grattant la joue avec l'index... Un petit tic nerveux. Mais là n’était pas le principal. Soren voulant donner un exemple de bienveillance se dit qu’une petite mise en situation conviendrait parfaitement. Il commença alors.

- Admettons que tu es un samouraï de l’époque d’Edo. Tu découvres qu’un type a tenté de voler ton arme. Cette arme, c’est aussi précieux que ton honneur et il s’agit d’un affront particulièrement grave. La logique voudrait que tu le tues sur-le-champ… Le tuerais-tu ?

---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Seito Mori
■ Age : 29
■ Messages : 49
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] UvBe1PB


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptyDim 11 Avr 2021 - 13:15

MARDI 13 DÉCEMBRE 2016



Essayer, comprendre, réfléchir. Du vocabulaire somme toute admirable mais qui requiert un self-control et une empathie que Seito ne possède pas. Ou tout du moins qu'il n'essaie pas de développer parce que ça demanderait un trop grand effort à fournir. L'étudiant a beau lui sortir de beaux discours, tout ce que Seito finit par retenir c'est qu'on peut quand même se servir de la violence. Dernier recours ou pas, ce n'est pas interdit. Il n'en faut pas plus pour le conforter dans l'idée qu'il a raison. Néanmoins, il se retient de s'en vanter et préfère simplement dire :

« Va pour le dernier recours, ouais. »

De toute façon, l'esprit du japonais a déjà éludé ce pan philosophique de leur discussion pour se concentrer sur ce qui importe vraiment. Seito n'est pas fou, l'étudiant vient vraiment de lui réciter un haïku qu'il a composé. Y a-t-il quelque chose qu'Haruka ne sait pas faire ? Son visage n'est plus qu'étonnement et il parvient par miracle à retenir son menton de tomber. Car oui, il aurait pu gober les mouches tant il est soudain admiratif. Un samouraï poète, il n'en demandait pas tant ! C'est inespéré, c'est incroyable, c'est fantastique ! C'est... oh bon sang, Seito en perd ses mots. Ses yeux pétillent d'excitation, la machine s'emballe. Au diable la discrétion !

« Tu... attends... quoi ?! » tente-t-il d'articuler en se redressant brusquement sur sa chaise. Il se peut qu'il ait légèrement hausser le ton, ce qui lui doit d'être fustigé par de nombreux 'Chuuut' agacés. « Tu écris des haïkus ?! Genre vraiment ? C'est pas une blague ? Tu dis pas ça pour m'impressionner ? » enchaîne-t-il plus bas après avoir retrouvé l'usage complet de la parole. « C'est trop dingue quoi, t'en as écrit d'autres ? J'aimerais trop les lire à l'occasion et j'pourrais te montrer les miens quand j'en aurais écrits. Waow, j'en r'viens pas ! » finit-il très enthousiaste.

Et il n'est pas au bout de ses surprises. L'étudiant le met face à un dilemme et Seito l'interprète comme une sorte de challenge. Il faut absolument qu'il donne la bonne réponse pour marquer des points auprès d'Haruka. Parce qu'aux yeux de Seito actuellement, l'étudiant est sur un piédestal très très haut. Il sait manier les mots et un shinai, y a-t-il vraiment besoin d'en dire plus ? La phrase d'accroche du dilemme le captive instantanément et il se laisse prendre au jeu. Mais le problème se révèle ardu et lui qui est si prompt au verbe facile se voit dans l'obligation de réfléchir avant d'ouvrir la bouche.

« Dans un jeu vidéo j'aurais choisi de le tuer direct. Pas d'pitié pour les faibles et les voleurs. Mais bon... on est pas dans un jeu vidéo et si je rate, j'peux pas reloader un point de sauvegarde. » dit-il avec une moue.

S'en suit une longue pause où Seito pèse le pour et le contre. Déjà parce que l'époque Edo est à des années lumière de celle dans laquelle ils vivent et aussi parce que tuer quelqu'un et affirmer qu'on en est capable sont deux choses complètement différentes. Des envies de meurtre, qui n'en a pas eu ? Mais de là à les exécuter, on bascule dans une autre dimension. Plus noire et carrément délirante. Alors pourquoi Seito hésite ? Il se mord la lèvre inférieure alors que ses yeux cherchent une réponse sur le bois de la table. Finalement, il prend une grande inspiration et se lance, les yeux toujours baissés :

« Je suppose que la bonne réponse c'est que je devrais d'abord lui demander d'expliquer son acte avant d'exécuter la sentence. Parce qu'il a p't'être une bonne raison de voler mon arme, pour sauver quelqu'un ou je sais pas. Et sans doute que j'ferai la même chose si j'étais dans son cas. Parce que si t'es pas prêt aux plus grands sacrifices pour tes proches, t'as aucun honneur, tu vaux rien. » Plus sûr de lui, il plante son regard dans celui d'Haruka avant de poursuivre : « Par contre, si j'apprends que sa seule motivation c'est le plaisir de voler, c'est la mort. »




---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Seitom14
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] GkZd5iQRévision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] EmptyLun 12 Avr 2021 - 14:10

La réaction sur les Haïku de Seito laissa Soren un peu surpris. Pour lui qui avait baigné dans le traditionalisme, il n’y avait rien de choquant a savoir-faire ça. La règle du 5-7-5 des Haïku n’était pas non plus compliquée a maîtrisé. Cependant, Soren n’avait jamais vraiment pris la peine de les écrire en dehors de ceux qu’il faisait avec sa famille. L’étudiant observa Seito et dit de façon un peu désemparé.

- Eh bien, j’ai grandi le dedans. Le Haïku fait aussi partit des traditions. Il y a d’autres formes d’art qu’on m’a enseigné. La calligraphie, l’Origami, le Kenbu et j’en passe. Euh, oui pourquoi pas. On aura toujours temps de voir ça plus tard, mais ce sera avec plaisir. Par contre, freine un peu tes ardeurs. J’aimerais éviter que le responsable de la bibliothèque nous invite à sortir.

Soren voulait encore travailler sur son projet. Seito se mit à réfléchir au petit dilemme que Soren lui avait posé. Le jeune homme l’observa calmement en suivant le déroulement de sa pensée. Tout d’abord, il fit référence aux jeux-vidéo. Soren fut d’ailleurs surpris qu’on puisse parler de meurtre aussi facilement dans les jeux vidéo… Mais bon, il n’avait eu qu’un seul contact avec l’univers vide ludique de toute sa vie. L’étudiant préféra ne rien dire à ce sujet et attendit la conclusion de Seito.

- Oui, disons que c’est plus ou moins la réaction à avoir.

Il sourit, évidemment que Soren avait piégé la situation intentionnellement. C’était la meilleure façon de faire comprendre les limites de la bienveillance. Le jeune homme croisa doucement ses mains pour poser son menton dessus avant de dire d’un ton amusé.

- Sauf que… en admettant qu’il ait une bonne raison de te voler. Un crime reste un crime. Un vol reste un vol. Ne pas faire un châtiment à titre exemple peut devenir à long terme particulièrement plus négatif qu’un acte de bienveillance. Ce genre de dilemme n’était pas rare et dans ce genre de situation, pas sûr qu’une bienveillance excessive soit de mise.
Si ces proches sont dans le besoin, il est normal d’agir pour eux et leur venir en aide. Mais l’acte de l’homme est une condamnation. Ne pas marquer le coup, pourrait amener d’autre personne à tenter de profiter de la situation, à plus forte raison quand tenter de voler le sabre d’un samurai s’avère être la pire des insultes. Les sept vertus du Bushido sont là pour éviter justement des débordements de haine ou de gentillesse. Offrir un juste-milieu à tout ça et agir quand la situation l'exige. Enfin, c’est ce qu’on m’a appris en ce qui me concerne. Je sais que c’était une façon de vivre qui devait s’appliquer à chaque situation qu’un samurai pouvait rencontrer.


Il lui sourit doucement, Soren avait tellement lu les histoires qu’on avait sur les samurais dans sa famille qu’il aimait cette façon d’agir quand il le fallait. En bien où en mal. Le fait qu’un acte de justice soit parfois plus efficace qu’un acte de générosité pouvait choquer. D’ailleurs, il cita les paroles de Masamune Date sur le sujet.

- « Le droit porté à l’excès se fige en dureté, la bienveillance pratiquée sans mesure dégénère en faiblesse ».

---------------------------------

Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]  Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Révision et stress... Le duo gagnant. [Pv Seito]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: La bibliothèque-
Sauter vers: