Revenir en haut
Aller en bas

-27%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI POCO X3 64Go – Gris
176 € 240 €
Voir le deal

Recensement des membres jusqu'au 30 Avril !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Le poids d'un frère (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soren Haruka
■ Age : 29
■ Messages : 845
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
Le poids d'un frère (Libre) GkZd5iQLe poids d'un frère (Libre) Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Le poids d'un frère (Libre)  Le poids d'un frère (Libre) EmptyMer 7 Avr 2021 - 1:25

Hrp:
 

Il y a des matins où on ne devrait pas se lever. Cette journée-là en était un bon exemple. Soren avait tout juste fini ses cours pour la journée et se dirigea vers la salle de club de Kendo. Bon, aujourd’hui, personne ne devait venir ce qui lui laisserait le temps de s’entraîner un peu. Parfois, l’étudiant se demander encore pourquoi il s’entraînait ? À quoi bon ?

Le jeune homme avait changé de tenue pour une tenue de sport simple, inutile de s’habiller avec le Hakama, il ne comptait pas vraiment faire autre chose qu’une simple révision des mouvements de base. Soren ne voyait aucun intérêt à perdre du temps pour se changer deux fois entre chaque entraînement s’il était seul.

- Eh, mais ? C’est… Oh… Non.

Il ne rêvait pas. Alors qu’il revenait du dortoir après s’être changé, son père sortait du bâtiment universitaire. Que faisait-il-la ? Pas quelque chose de positif, plus maintenant que Soren se retrouva face à lui. L’homme le jaugea un petit instant avant de le saluer rapidement pour s’approcher… Ce salut était tellement froid pour un père qui croise son fils. Il n’avait pas du tout prévenu qu’il venait en plus.

Altercation entre Soren et son père.:
 

Il gagna la salle de Kendo avec la tête bien lourde, beaucoup de chose tournaient dans son esprit et il ne savait toujours pas ce que son père était venu faire ici. Probablement se renseigner sur le paiement de la prochaine année ? C’était probablement le plus plausible dans la mesure où ce n’était pas vraiment public ici, non ? Il ne restait que trois mois et encore. Ce n’était pas le principal… Soren était surtout énervé du fait qu’il voulait que Riku puisse avoir la chance de connaître le père qu’il avait connu. Mais il ne savait pas comment s’y prendre, l’étudiant se sentait particulièrement impuissant…

Il était là, dans une salle de Kendo, à donner des coups de shinaï dans le vide une demi-heure après sa rapide discussion avec le mur froid et impénétrable qu’était son père. Ça avait fait remonter tellement de souvenirs, des mots prononcer à son encontre. Soren se sentait rabaissé à chaque fois que son père lui avait adressé la parole depuis ses cinq dernières années. Chaque phrase remontait dans son esprit à ce moment et l’étudiant arrêta de donner des coups dans le vide. Sous la pression, il lâcha d’une voix forte, presque un petit cri avant d’exploser en larmes.

- Fais chier !!!

« L’arme » fut envoyée un peu plus loin même s’il ne l’avait pas vraiment lancé à proprement parler. Soren s’assit contre un mur et enfoui sa tête dans ses bras pour pleurer. D’une certaine façon, ça lui faisait du bien d’évacuer. Le jeune homme avait le sentiment que personne ne pourrait le trouver ici, non ? Soren voulut hurler, mais aucun son ne sortit, il sentait les larmes coulé jusqu’à son menton et sa respiration se saccada par moments. Combien de temps ca durerait ? Il n’en savait rien. L’étudiant cru un moment que la porte de la salle s’était ouverte, mais il pensa que c’était une impression seulement. Personne ne l’avait entendu crier non ?

Tout ce qu’il voulait, c’était une famille normale, un père correct, une mère en bonne santé, une sœur heureuse… Soren n’en pouvait plus de n’avoir rien de tout ça, il pleurait pour ça. Son père l’avait vendu et le traité comme un objet, sa mère ne pouvait pas apprendre une mauvaise nouvelle sans être alité pendant plusieurs jours et sa sœur n’était pas en meilleur état que lui. Pourtant, il voulait arranger tout ça. Soren se sentit profondément impuissant et ça l’énervait encore plus. Il ne savait même plus pourquoi il pleurait à force, de colère ? De peine ? Ou c’est l’accumulation de plusieurs années qui sortait enfin ? Quoi qu’il en soit, il se trouva pitoyable à ce moment précis. N’osant plus relever la tête enfouie dans ses bras, qui était posée sur ses genoux relevés.

---------------------------------

Le poids d'un frère (Libre) Psx_2047

En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
 
Le poids d'un frère (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le gymnase-
Sauter vers: