Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -26%
Bose Enceinte Bluetooth SoundLink Mini II
Voir le deal
139.99 €

Partagez
 

 (Solo) Le début de la fin (Partie 1)(Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth M. Jones
■ Age : 23
■ Messages : 183
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
(Solo) Le début de la fin (Partie 1)(Terminé) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-104
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones
« A l'université ; 2è année »
(#) (Solo) Le début de la fin (Partie 1)(Terminé)  (Solo) Le début de la fin (Partie 1)(Terminé) EmptyLun 19 Avr 2021 - 12:19

Le début de la fin (partie 1)Samedi 14 janvier 2017.

L'atelier de Body Painting venait à peine de se terminer lorsque son téléphone a vibré dans sa poche. Sérieusement, avec la tête qu'elle se paie, elle est tentée de ne pas répondre et d'aller laver sa peau avec ses propres produits. Mais lorsqu'elle aperçoit le nom de la personne qui l'appelle, elle jette directement cette idée par la fenêtre sans parachute. C'est Cindy, son ancienne baby-sitter. Celle qui est comme une sœur pour elle. Le cœur d'Elizabeth palpite dans sa poitrine, causant une sensation extrêmement désagréable dans l'ensemble de son corps. Pourquoi est-ce qu'elle l'appelle à une heure pareille ? Est-ce qu'il lui est arrivé quelque chose ? Après quelques secondes d'hésitation à imaginer le pire, elle fait enfin glisser son doigt sur l'écran et amène son téléphone à son oreille.

▬ O-oui ?
▬ Lizzy ? Je te dérange ? Tu n'as pas l'air bien.

La voix fatiguée de Cindy ne fait que confirmer ce qu'elle pense ; elle devrait déjà être au lit depuis un moment. S'il est encore tôt en Japon, ce n'est pas du tout le cas en Amérique. Elle doit être épuisée et pourtant, c'est maintenant qu'elle lui sonne. Sans compter que, comme à son habitude, il lui suffit d'un seul mot pour savoir dans quel état est Elizabeth.

▬ Moi ça va mais toi... Est-ce que tout va bien ?
▬ Ben oui. Je n'ai pas le droit de prendre des nouvelles de ma petite chérie ?

Le rythme cardiaque de la brune diminue d'un coup. Cindy est fatiguée mais elle va bien et c'est tout ce qui compte. Elle n'aurait pas supporté une mauvaise nouvelle. Pas maintenant. Pas comme ça. Pas comme avec son grand-père.

▬ T'es folle de m'appeler à une heure pareille ?! Tu m'as fait peur.

La jeune femme entend Cindy rire à l'autre bout du fil. Ce n'est pas grand chose et pourtant, c'est largement suffisant pour qu'elle rit doucement à son tour.

▬ Désolée. Je voulais juste entendre ta belle voix et ton rire. Je veux une photo !
▬ Si c'est tout ce dont tu as besoin pour dormir et faire de beaux rêves, je t'en envoie autant que tu veux !

Les deux femme rient de bon cœur avant de se calmer et aussitôt, Cindy reprend la parole, un peu plus sérieuse.

▬ En fait, je t'appelle parce que je dois te parler de quelque chose ; j'ai deux annonces à te faire et j'estime que j'aurais dû le faire bien plus tôt mais... On attendait d'être sûrs avec Julian.
▬ Je pensais que vous aviez dit "jamais à trois".

Un mélange de rire et soupire se fait entendre. C'est devenu une petite blague entre eux au fil du temps, suite à un petit quiproquo. Maintenant, à chaque fois qu'elles parlent d'être "sûre avec Julian", elles y font allusion.

▬ Je m'y tiens, jamais à trois. Enfin... En ce qui concerne ce sujet...

Silence. Le temps qu'Elizabeth traite l'information.

▬ Tu... T'es enceinte ?

Nouveau silence. Mais elle a l'impression que Cindy sourit à l'autre bout du fil, à en juger par les légers sons qu'elle entend.

▬ Oui. J'aurais voulu te le dire plus tôt mais je voulais être certaine qu'on ne le perdrait pas avant de t'en parler. L'accouchement est prévu pour le mois de mai, si tout se passe bien.

Elle ne s'y attendait pas. Pas du tout. Elizabeth n'avait pas pu voir Cindy durant ses dernières vacances et cette dernière avait veillé à ne rien laisser fuiter. Mais la nouvelle est juste... Merveilleuse.

▬ Bon sang, si c'est pour le mois de mai, tu as plus qu'attendu là. À ce rythme, tu aurais dû me l'annoncer en salle d'accouchement !
▬ Arrête, tu vas me faire culpabiliser !
▬ Tant mieux ! Alors... Tu penses que ce sera une fille ou un garçon ?
▬  Tu es cruelle. Et je pense que ce sera un garçon. Je ne sais pas l'expliquer. Un truc de futur maman sans doute.
▬  Moi qui te voyais comme une éternelle enfant.


Elle rit doucement avant de reprendre.

▬ Tu sais déjà comment tu vas l'appeler ?

Un instant de silence pendant lequel Cindy sourit une fois de plus.

▬ Je te laisse décider, marraine.

Quoi ? Marraine ? Elle veut qu'elle soit marraine de son enfant ? Genre... Vraiment.
Elizabeth rit nerveusement, complètement prise au dépourvu.

▬ C'est toi qui est cruelle.
▬ Oh ne t'en fais pas ; tu as le temps d'y réfléchir.


Elle rit un peu, laissant à la brune le temps de profiter de cette bonne nouvelle et de sourire.

▬ Et c'est quoi la seconde annonce ?

Nouveau silence. À croire que c'est la journée.

▬ Je me marie en août. Et je voudrais que tu fasses partie des demoiselles d'honneur.

Faut-il vraiment préciser ce qu'il se passe ? Encore un silence.
Elle ne sait plus comment réagir, Elizabeth. Elle ne sait pas si elle veut hurler de joie ou pleurer. Sans aucun doute un mélange des deux. L'époque où Cindy venait la garder et lui disait qu'elle n'aurait jamais d'enfant semble si loin, tout à coup.

▬ Avec plaisir. M-merci, Cindy. Je...

Sa voix se brise et elle doit prendre sur elle pour garde son calme. Dire qu'il y a quelques minutes, elle imaginait le pire.

▬ Je t'enverrai ce que je veux dans les jours à venir. Je compte sur toi pour mettre le paquet et te faire encore plus belle.
▬ Je n'en ai pas besoin pour te faire de l'ombre. Si je mets le paquet, on risque d'oublier qui se marie vraiment !
▬ C'est drôle parce que je comptais te viser au lancé de bouquet.
▬ Tant qu'il y a le vase avec...
▬ Lizzy !
▬ Quoi ?!


C'est vrai non ? Ce n'est pas demain la veille qu'elle compte se marier. Elle n'y pense même pas. Et pour y penser, il faudrait déjà qu'elle trouve le bon. Celui qui saura lui ancrer dans sa tête qu'elle est assez bien. Celui en qui elle pourra avoir pleinement confiance à tout moment.
Mais à l'heure actuelle, elle mérite ce vase en pleine face.

▬ Bref. Je peux compter sur toi ?
▬ Garde cette question pour quelqu'un d'autre.
▬ Ça veut dire oui !


Les deux femmes rirent à nouveau de bon cœur. Des nouvelles comme aujourd'hui, Elizabeth en veut bien d'autres. Elle risque d'en avoir besoin...
©️️ CRIMSON DAY

---------------------------------


(Solo) Le début de la fin (Partie 1)(Terminé) Wp7143285

Japonais en cc3333 - Anglais en 996699
- Français en 0099cc - Discord (Titi#2262)
(Solo) Le début de la fin (Partie 1)(Terminé) 2YMBWIF



Revenir en haut Aller en bas
 
(Solo) Le début de la fin (Partie 1)(Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le bâtiment Yamanaka-
Sauter vers: