Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -62%
DODO Oreiller Grand luxe Quallofil Allerban ...
Voir le deal
14.99 €

Partagez
 

 [Flashback] The point of no return

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryosuke Ogawa
■ Age : 27
■ Messages : 987
■ Inscrit le : 15/08/2015

■ Mes clubs :
[Flashback] The point of no return MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 38 ans
❖ Chambre n° : B-504
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Ryosuke Ogawa
« Personnel ; prof de musique »
http://www.sanger.dk/
(#) [Flashback] The point of no return  [Flashback] The point of no return EmptyDim 16 Mai 2021 - 18:53

" Vraiment, je m'excuse encore d'être arrivée à l'improviste un jour comme aujourd'hui ! Je n'imaginais pas tomber aussi mal ! "

La voix qui s'élevait de ce qui était à ce jour mon bureau était celle de Jun, mon ex-femme. Sa visite était un total imprévu et même si sa présence ne me dérangeait nullement en temps normal, il fallait reconnaître que pour une fois, elle ne tombais pas du tout au bon moment.

" Ca ne fait rien. J'espère juste que tu ne m'en voudra pas si je ne t'aide pas à faire le tri dans tes affaires. Le plus gros est dans le bureau de mémoire mais n'hésite pas à vérifier dans la chambre. Il y a peut-être encore deux trois cartons dans la penderie. "

Depuis notre divorce, celle qui fut ma partenaire pendant de nombreuses années avait eu besoin de temps pour redevenir pleinement indépendante. Elle avait déménagé quelques temps chez ma sœur, sa meilleure amie, puis avait loué un petit studio le temps de trouvé un logement plus adéquat.

Cette situation était le statut quo depuis de longs mois. Le plus gros des affaires de Jun trônaient toujours dans mon appartement, tout comme notre chien Franck qu'elle comptait reprendre un jour d'accord à accord. Cependant, en arrivant en ce début d'après-midi sur le pas de ma porte, j'eu la surprise d'apprendre que les choses allait enfin bouger. Il lui avait fallut du temps mais, en ce début de mois de novembre, elle avait enfin trouvé un nouveau domicile. Assez grand, près de son travail, acceptant les animaux, ... Elle s'attendait à me soulager d'un poids immense en débarquant aujourd'hui pour faire place net mais... C'était bien tout le contraire.

Je n'avais pas beaucoup dormi cette nuit. Ni les nuits précédentes d'ailleurs pour tout avouer car... après des semaines et des mois d'hésitation, j'étais enfin décidé à faire ma demande en mariage à Sakura. Après avoir déjà connu la vie de couple marié durant des années, on pouvait se dire que je savais dans quoi je m'engageais. Cependant, même si mon premier mariage fut un échec... l'amour et l'affection que je ressentais pour cette femme me donnait à nouveau envie de sauter le pas. De la faire mienne pour le pire mais surtout le meilleur.

Tout ça pour dire que ces derniers temps, et aujourd'hui en particulier, je n'avais pas du tout la tête ni de temps à consacrer à autre chose qu'aux préparatifs de la soirée. Cela faisait des semaines que je ne m'attardais plus réellement dans mon propre appartement. La plupart du temps, je restais en bas avec les Sakura et les enfants. C'était plutôt une bonne avancée pour notre relation mais pour ce qui était de préparer une surprise de grande envergure derrière son dos, c'était une toute autre affaire. Entre les divers achats à faire à droite et à gauche, l'aménagement de l'appartement pour rendre l'endroit un tant soit peu romantique, les coup de fil à passer pour réserver tel ou tel plat pour le jour J... Car oui, il y avait aussi ce point là à prendre en compte. Si la plupart des gens se seraient afférés aux fourneaux de bonne heure pour que tout soit parfait, il valait mieux pour ma compagne et moi que je ne fasse pas de zèle sur mes piètres talents de cuisiner pour la journée si nous voulions nous réveiller tout les deux le jour suivant. L'appel à un traiteur avait donc été de mise et c'est avec la plus grande discrétion que tout avait été apporté ici aujourd'hui.

Si tout cela pouvait paraitre "simple" pour un plan de demande en mariage, sachez que j'avais pourtant eux bien d'autres idées avant celle-ci. Lui demander sa main lors d'un voyage dans un belle endroit, préparer quelque chose en extérieur en essayant de rappeler notre première rencontre, ect... Mais la réalité de notre situation faisait qu'on ne pouvait pas ignorer nos responsabilités de parents en partant se détendre sans nos enfants ni mettre notre santé en danger en restant dehors trop longtemps en pleins hiver. Cependant, avec beaucoup de travail sur moi je l'avoue, je m'étais fait une raison à l'idée qu'il n'était pas nécessaire de faire une demande grandiose pour qu'elle soit parfaite pour autant.

Alors que je courais dans tout les sens pour être dans les temps avant que Sakura ne revienne de sa sortie, Jun faisait ses allées et retours entre les différentes pièces pour transporter ses derniers cartons. C'est sous un regard bienveillant et quelque peu hilare par instant qu'elle me voyait partir de droite à gauche en essayant de ne pas paniquer. C'est au bout de quelques dizaines de minutes et plusieurs allé-retours vers sa voiture qu'elle eu finalement pitié de moi.

" Ryo, tu veux un coup de main ? Tu vas faire un infar' si tu continue comme ça mon pauvre. " Dit-elle en rigolant.

" Je... Je veux bien oui. " Répondis-je à bout de souffle.

Si l'idée d'être aidé par mon ex-femme pour en demander une autre en mariage aurait de quoi en faire sourire plus d'un, personnellement ca ne me posait pas réellement de soucis. Jun était maintenant pour moi plus une amie qu'une ex mes yeux et j'espérais qu'il en était de même pour notre entourage, histoire qu'ils ne se fassent pas de mauvaises idées.

Le temps de terminer ce qu'il restait à faire, j'eu droit à quelques "conseils" de sa part pour que la soirée se passe bien, deux trois aménagements avait été fait dans mon plan de base et j'avais téléphoné une fois de plus à ma sœur pour savoir si tout allait bien avec les jumeaux qu'elle gardait pour la première fois aussi longtemps. L'heure H allait bientôt arrivée et c'est le cœur battant que je me retrouvait maintenant seul dans l'appartement. J'avais laissé un message sur la porte de Sakura pour qu'elle passe par ici plutôt que chez elle alors elle ne devrait plus tarder.

---------------------------------

[Flashback] The point of no return 6s37
► Ryosuke s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)

[Flashback] The point of no return FZIXsdv
Revenir en haut Aller en bas
Sakura Iroka
■ Age : 30
■ Messages : 1237
■ Inscrit le : 22/08/2012

■ Mes clubs :
[Flashback] The point of no return RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : B-203
❖ Arrivé(e) en : Oct. 2012
Sakura Iroka
« Personnel ; infirmière »
(#) Re: [Flashback] The point of no return  [Flashback] The point of no return EmptyVen 4 Juin 2021 - 13:27

Samedi 12 Novembre

Arrivée sur le parking, je remercie Keiko de m'avoir accompagnée pour mon rendez-vous et surtout, d'avoir accepté de faire le taxi pour moi mais aussi pour Mitsuki qui devait retourner au campus après le repas. Je l'avais invitée pour qu'elle fête mon anniversaire également mais elle m'a dit que c'était un moment à passer en famille, qu'elle aurait son moment rien qu'avec moi après. Vu qu'elle m'a traînée pour papoter dans un café avec de délicieuses pâtisseries et qu'on y a papoté pendant plusieurs heures, pas étonnant qu'elle ne soit pas venue.

Malgré le fait que je me sentais mal de laisser les jumeaux pendant tout ce temps à Ryôsuke – que j'ai prévenu quand même pour qu'il ne s'inquiète pas – j'ai adoré cet instant à nous rappeler nos anecdotes d'anciennes colocataire. Évidemment, elle n'a pas pu esquiver celle où je l'ai découverte en train de chanter du métal, en shorty blanc à pois rose, avec un balais tout en étant grimpée sur le canapé. Qu'est-ce qu'on a pu en rigoler !

Alors qu'elle me dit « prends soin de toi et profites bien de ta soirée », je lui souris et la remercie.


« Merci ! Je n'ai pas fais grand chose mais je vais apprécier de me poser tranquillement dans le canapé haha ! À la prochaine Keiko ! »

Elle démarre et je lui fais des signes de la main jusqu'à ce qu'elle quitte le parking. Allez ! Il faut rentrer maintenant ! Mister Caféïne doit avoir besoin d'un soutient supplémentaire pour les petits. Ils n'ont pas l'habitude de ne pas me voir aussi longtemps le week-end. J'espère qu'ils ont été sages aujourd'hui ! Les portes de l'ascenseur dans lequel je suis montée s'ouvre et une fois devant ma porte, je vois un mot. Etrange ça ! Qu'est-ce que... Oh ! Ryô ? Il a emmené les enfants dans son appartement ? Peut-être pour leur montrer les tortues ? Je fais quoi, je dépose mes affaires et j'y vais où... Non, si je rentre, je vais vouloir me mettre dans le canapé et ne plus bouger donc il vaut mieux que j'y aille directement.

Demi-tour, ascenseur et hop ! 5è étage s'il vous plaît ! Les portes s'ouvrent à nouveau et j'avance tranquillement jusqu'à sa porte. Je toque à la porte et l'ouvre lentement pour simplement passer ma tête, un peu hésitante.


« Ryô ? Les enfants ? Vous êtes... là ? »

Mais... Que s'est-il passé ici?

---------------------------------

Japonais: indigo  « Langue des signes»
[Flashback] The point of no return Free_Choco_Chips_Cookie_Avatar_by_Myotsuki
Cookie Master
Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] The point of no return
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Les logements-
Sauter vers: