Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -72%
Cdiscount à Volonté à 8€ au ...
Voir le deal
8 €

Partagez
 

 C’est pas un temps pour le zoo ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ikuko Ninagawa
■ Age : 23
■ Messages : 219
■ Inscrit le : 12/05/2021

■ Mes clubs :
C’est pas un temps pour le zoo ? Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ikuko Ninagawa
« A l'université ; 1è année »
(#) C’est pas un temps pour le zoo ?  C’est pas un temps pour le zoo ? EmptyLun 7 Juin 2021 - 19:58

C’est pas un temps pour le zoo ?
dimanche 12 février
feat Soren Haruka
Ikuko est exaltée. Elle attend ce jour avec impatience, depuis que Soren a accepté de l’accompagner au zoo ! Ils vont pouvoir croquer un tas de grosses bêtes : est-ce qu’il y aura des lions ? Des girafes ? Certainement des serpents ! Peut-être même des tortues. Ikuko se fait toute la liste dans la tête et elle ne sait même pas par où elle voudrait commencer. Les singes, c’est bien pour l’anatomie, ça fonctionne presque comme un homme. Mais les éléphants, c’est tout de même bien plus impressionnant ! Pour tout dire, il semble qu’une journée au zoo ne suffise pas pour rassasier la jeune étudiante en arts.

Ikuko sort de sa chambre les mains dans les poches ! Sans sac. En oubliant derrière elle cahiers de dessin, crayons gris. Pourtant, elle a même prévu la veille un peu d’aquarelle, on ne sait jamais, ça permet de rajouter de la texture et de la couleur ! Elle marche, marche, se rapproche du point de rendez-vous. Elle est prise d’une certaine fierté : non seulement elle n’est pas en retard, mais en plus, elle est en avance ! Et elle s’imagine, carnet à la main, sur un banc à croquer. Et soudainement, elle se rend compte de son oubli. Alors, elle s’élance, court, vole, et retourne jusqu'à sa chambre. Dans l’élan, elle essaie de taper tant bien que mal un sms pour prévenir Soren :

Citation :
Dsl, en retard, oublié cahier

Le message s’envoie. Ouf ! Elle récupère ses affaires, reprend ses jambes à son cou et ne s’arrête plus. Elle ne marche pas, mais court, et ce jusqu’au point de rendez-vous. La température extérieure est glaciale et pourtant, Ikuko aimerait retirer son manteau, son pull, et s’asperger d’eau. Elle dévale les escaliers, prend les pentes et les montées comme une forcenée et finalement, haletante et suante, arrive devant les portes de l'école, presque à la l'heure. Elle y trouve Soren et le rejoint.

Dé...désolée ! Essoufflée, elle reprend son souffle et semble s’étirer les jambes. J’avais oublié mon carnet à dessin…. Une respiration. Et mes crayons ! Une autre respiration. Mais j’ai tout !

Fièrement, Ikuko brandit le sac face à Soren. Elle le repose ensuite sur son épaule. Ikuko fait signe à son camarade de rentrer dans le bus, direction le zoo ! Une fois arrivés, et les places payées, les deux étudiants en arts plastiques ont le choix : par où commencer ?

Dis, tu as envie de dessiner quelque chose en particulier ? Elle s’arrête, avant d’offrir à Soren un sourire désolé. Ne me dis surtout pas “comme tu veux”, parce que j’aimerais tout faire et incapable de décider.




---------------------------------

Ikuko Ninagawa.Parle en japonais en #3399cc et en anglais en #cc6699.
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 30
■ Messages : 1065
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
C’est pas un temps pour le zoo ? GkZd5iQC’est pas un temps pour le zoo ? Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: C’est pas un temps pour le zoo ?  C’est pas un temps pour le zoo ? EmptyMar 8 Juin 2021 - 18:54

Une longue journée était prévue aujourd’hui et Soren avait pris le temps de passer faire un tour pour voir Lily dans sa chambre avant de rejoindre l’entrée du portail. Il était parfaitement conscient qu’il valait mieux lui en parler histoire qu’elle soit au courant plutôt que de l’apprendre par quelqu’un d’autre. Heureusement qu’elle lui faisait confiance à ce sujet au passage, une confiance que l’étudiant ne pourrait jamais trahir.

Quoi qu’il en soit, après un moment avec elle, l’heure avait tourné et il devait rejoindre Ikuko. Un dernier bisou, Lily qui lui dit de bien s’amuser et Soren rejoignit le portail… Un peu en retard. Il avait failli accélérer quand un sms d’Ikuko lui parvint pour lui faire savoir qu’elle serait en retard… La chance ! L’étudiant put donc rejoindre l’entrée du campus sans trop de soucis.

Une fois qu’elle l’avait rejoint, il lui sourit en la rassurant sur le fait que ce n’était pas grave. Rigolant limite de la voir autant essoufflée.

- Tu n’étais pas obligé de courir ! Je ne serais pas parti sans toi. Prends le temps de respirer, j’ai tout mon temps.

Avoua-t-il en penchant doucement la tête sur le côté. Puis les voilà partis pour le Zoo avec un petit trajet en bus qui permit à Ikuko de reprendre son souffle. Le trajet fut assez rapide et ils se retrouvèrent rapidement sur place, en train de se demander par où ils allaient commencer. Ikuko ouvrit le débat en ne laissant pas vraiment le choix à Soren de se défiler.

- Eh bien, visiblement, c’est diviser en plusieurs zones et chacune est thématique d’un endroit du globe. Donc tout dépend du style d’animaux qu’on veut voir en premier.

Il réfléchit un petit moment, c’était un de ses petits défauts, tergiversé sur un concept simple et cherché la complexité là où se trouve la simplicité.

- Donc ça dépend si tu préfères dessiner des grands animaux, l’idéal, c’est plutôt d’aller dans la partie Africaine, mais si tu préfères des animaux plus fin et harmonieux, le vivarium ne me semble pas plus mal. Sinon….

Il réalisa alors une petite erreur de ses parts et soupira en se penchant doucement vers l’avant tout en ajoutant sur un ton penaud.

- Ça revient à dire « Comme tu veux », c’est ça ?

Puis après un petit silence, il éclata de rire. Ce n’était pas bien grave, du coup, il trancha dans la décision avant qu’ils perdent du temps inutilement.

- Tu m’as dit par message que tu voulais des animaux gros, alors direction la zone Africaine pour commencer ? Ça te va Ikuko ?  

---------------------------------

C’est pas un temps pour le zoo ? Psx_2047
Merci Ikuko pour ce beau vava **
En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ikuko Ninagawa
■ Age : 23
■ Messages : 219
■ Inscrit le : 12/05/2021

■ Mes clubs :
C’est pas un temps pour le zoo ? Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ikuko Ninagawa
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: C’est pas un temps pour le zoo ?  C’est pas un temps pour le zoo ? EmptyMar 8 Juin 2021 - 21:21

C’est pas un temps pour le zoo ?
dimanche 12 février
feat Soren Haruka
Heureusement qu’Ikuko a prévenu Soren : “pas de comme tu veux”. Parce qu’à l’entendre, il semble ne pas avoir compris le concept. Ikuko ne lui en veut pas, mais lorsqu’il présente le zoo et ses différents espaces, elle ne peut retenir un petit rire. Personne n’a envie de choisir, jamais. Elle, la première. Et finalement, il décide !

Les gros animaux, c’est parfait ! J’espère qu’il y aura des éléphants !

Ikuko croise tous les doigts de son corps, même ceux de ses pieds. Elle a trop peu de souvenirs du zoo. Ses parents préféraient les centres commerciaux. Les expositions. Et pourtant, c’est l’endroit parfait pour elle : il y a du bruit, de l’odeur, un tas de choses à découvrir et surtout, plein de place pour courir. Du coup, elle ne connaît pas très bien les éléphants, elle ne sait même pas si elle en a déjà vu un. Leurs grandes oreilles, leurs grandes défenses, leurs grosses pattes. Tout lui semble démesuré et hors normes. Et ça l’exalte.

L'excitation monte. Et ça commence à se voir. Ikuko ne marche plus, elle sautille. Comme un enfant. Elle ne s’en rend même pas compte elle-même. C’est parce qu’elle est pressée d'y être. Si Soren n’était pas à côté, en train de marcher calmement, elle serait partie en courant. Comme une flèche. Mais elle essaie de se retenir. C’est pour ça, qu’elle sautille.

Et toi, c’est quoi le gros animal que tu aimerais voir ?

Après l’éléphant, Ikuko liste dans sa tête les animaux d’Afrique. Girafe. Hippopotame. Gazelle. Lion ! Elle espère tous pouvoir les voir. Tous pouvoir les dessiner. Mais c’est sans compter la température extérieure, ainsi que l’humidité. Alors, lorsque les deux camarades s’arrêtent devant l'enclos de l’éléphant, ils ne voient rien. Juste de l’herbe, boueuse. Beaucoup d’herbe.

Beh… Il est où ? Elle soupire. Haruka-san, dis moi que tu le vois...

Et Ikuko ne peut pas cacher sa déception. Son sourire s’est éteint et elle ne sautille plus du tout, non. Son cœur loupe un battement et elle sent comme une boule de vide remplir son ventre. Elle avait tellement espéré le voir, cet éléphant. Elle se tord dans tous les sens, prend des positions improbables pour tenter de voir ne serait-ce qu’un bout de peau grise. Mais rien n’y fait.




---------------------------------

Ikuko Ninagawa.Parle en japonais en #3399cc et en anglais en #cc6699.
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 30
■ Messages : 1065
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
C’est pas un temps pour le zoo ? GkZd5iQC’est pas un temps pour le zoo ? Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: C’est pas un temps pour le zoo ?  C’est pas un temps pour le zoo ? EmptyMar 8 Juin 2021 - 23:24

Heureusement que Soren avait finalement prit une décision, qui sait combien de temps, ils auraient passé là à se demander par où commencer ? Le bon côté, c’est qu’une fois qu’il reviendrait à ce point, il aurait un choix en moins dans les options. Ça ne rendait pas la tâche plus facile, mais au moins, ça avançait d’une certaine manière.

Durant le moment où ils marchaient pour se rendre sur place, Soren glissa un œil sur les quelques enclos ou zone contenant divers animaux. Il était clair qu’Ikuko avait surtout envie de voir les éléphants en premier et le jeune homme ne pouvait s’empêcher de sourire face à tant d’agitation de la part de la jeune femme. Elle lui faisait décidément beaucoup penser à Riku sur ce point. Si un jour, les deux filles venaient à se rencontrer, aucun doute qu’elles s’entendraient à merveille.

Elle lui avait posé une question d’ailleurs, sauf que Soren ne savait pas vraiment quel animal il voulait voir en réalité. La taille importait peu au fond, il aurait bien voulu dessiner des animaux plutôt colorés, car il devait vraiment s’améliorer sur les couleurs. En y réfléchissant, il y avait bien une sorte d’animal qui avait un certain don pour le mariage des couleurs. Soso avoua.

- Eh bien, ce n’est pas vraiment des gros animaux en un sens, mais j’aimerais bien voir s’il y a des Ara dans ce zoo. Pour les couleurs, ça doit demander beaucoup de boulot et me permettrait de m’améliorer. J’ai toujours eu l’habitude de faire des nuances de noirs sur mes croquis.

Ce qui était assez pertinent, dessiner des Aras, ça devait vraiment en valoir la peine et ce serait un dessin qu’il pourrait montrer à sa grand-mère qui adorait les oiseaux en général. Ils arrivèrent devant l’enclos des éléphants, mais aucun animal en vue. Ikuko semblait déçu et demanda au jeune homme s’il parvenait à voir quelques choses.

Soren se mit sur la pointe des pieds pour repérer dans un renfoncement sur le coté, au bout de l'enclos où se trouvé les grandes cages dans lesquelles devait se reposer les éléphants pour échapper aux yeux humains. Une forme grise… Oui, il était là, mais Ikuko ne pourrait pas le voir si déjà Soren parvenait à peine le voir. Il y avait une haie qui bouchait un peu la vue, ce n’était pas volontairement posé là, mais l’effet était le même. Il y avait peut-être un autre point de vue d’où on pourrait les voir ? Après tout, il n’était pas dans la cage, mais juste devant.

- Oui, je le vois, il est là-bas, au fond. Eh, attends, je crois que…

Il regarda un peu plus et remarqua une petite forme bougé en dessous de la première. Soren avoua.

- Je crois qu’il y a un petit avec, mais ils sont vraiment loin. Tu veux qu’on essaie de trouver un autre point de vue ? Pour que tu puisses voir ?

---------------------------------

C’est pas un temps pour le zoo ? Psx_2047
Merci Ikuko pour ce beau vava **
En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ikuko Ninagawa
■ Age : 23
■ Messages : 219
■ Inscrit le : 12/05/2021

■ Mes clubs :
C’est pas un temps pour le zoo ? Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ikuko Ninagawa
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: C’est pas un temps pour le zoo ?  C’est pas un temps pour le zoo ? EmptyMer 9 Juin 2021 - 12:26

C’est pas un temps pour le zoo ?
dimanche 12 février
feat Soren Haruka
Ikuko n’avait même pas fait attention, lorsque Soren lui avait montré son carnet de dessin, à la prédominance du gris. Elle avait pensé que ce n’était qu’un carnet de tests, le genre que l’on a pour préparer d’autres toiles, plus grandes. Pour elle, la couleur est primordiale. Et c’est peut être la raison pour laquelle elle est si peu à l’aise avec le tracé. Il lui semble nécessaire de poser les lumières, les ombres, avant les lignes. Parce qu’elle n’est pas encore assez expérimentée, les résultats ne sont pas toujours satisfaisants.

On ira à la volière alors, ensuite. J’aimerais bien aussi peindre un ara. J’ai pris de l’aquarelle, c’est ce qu’il m’a semblé le plus simple à transporter pour croquer. Tu as avec toi quels médiums ? Pour pouvoir utiliser de la couleur ?

En fait, Ikuko, elle aimerait bien peindre tout. Alors, elle est prête à suivre Soren où il le souhaite. Il lui semble intéressant, aussi, de mettre en images les environnements dans lesquels les bêtes évoluent. Les paysages. C’est ce qui lui plaît beaucoup, dans ce zoo. Elle a la sensation de pouvoir voyager tout autour du monde en une seule journée. Et même si elle n’a aucun point de comparaison, dans le district africain, il lui semble pouvoir appréhender la savane.

Mais, revenons-en à nos moutons. Enfin, nos éléphants. Après avoir tenté toutes les positions possibles et imaginables, Ikuko abandonne. Tant pis, ce n’est pas pour aujourd’hui. Et elle tourne son regard vers Soren. Evidemment, il est bien plus grand qu’elle. Surtout s’il se met sur la pointe des pieds. Et il semble voir quelque chose.

Vraiment ?! Vraiment ! Tu vois l’éléphant !

La lueur qui s’était éteinte dans le regard d’Ikuko se rallume immédiatement. Après tout, il y allait bien avoir une solution. Peut-être qu’elle ne va pas pouvoir le croquer, mais le voir, même un tout petit peu, oui. Elle essaie de se mettre sur demies-pointes, de sauter, elle ne voit rien.

Un petit ?

Plus il parle, et plus Ikuko veut voir. A noter pour la prochaine fois : ne pas sortir sans ses échasses. Elle regarde tout autour d’elle pour trouver un moyen de prendre de la hauteur. Elle a pensé à demander de l’aide à Soren, mais ils ne sont pas assez proches pour ça. Au bout de l’allée, elle trouve une chaise en plastique. Comme une chaise de pique-nique. Peu solide, mais ça devrait faire l’affaire.

Sans prévenir Soren, Ikuko court jusqu’à la chaise, l’attrape, la porte, la pose juste à côté de son camarade, et monte dessus. Le meuble n’est pas solide, mais Ikuko n’est pas lourde. Alors, ça tient. Miraculeusement. Elle s’accroche tant bien que mal à la cage et se met sur la pointe des pieds. Elle ne peut pas tenir la position très longtemps, mais :

Je crois que je les vois !

Elle descend quasiment aussitôt, heureuse et satisfaite d’avoir vu des éléphants, même de très loin. Elle reprend la chaise entre ses bras, et avant de la replacer là où elle l’a trouvée, elle sourit très largement à Soren.

A priori, on ne va pas pouvoir les croquer, mais je suis déjà contente. Je reviendrai un autre jour, pour les voir. Je pose la chaise, et on va à la volière ?

Elle en oublie presque tous les animaux de la savane. L’idée de l’oiseau multicolore lui plaît, et avec l’échec de l’éléphant, elle n’a pas envie de s’exciter de nouveau. Alors, pour le moment, elle va suivre Soren. Juste pour éviter d’être déçue. Elle lui fait signe de l’attendre deux minutes et trottine jusqu’au bout de l’allée pour déposer la chaise. Elle rejoint ensuite son camarade, prête à rebrousser chemin.



---------------------------------

Ikuko Ninagawa.Parle en japonais en #3399cc et en anglais en #cc6699.
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 30
■ Messages : 1065
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
C’est pas un temps pour le zoo ? GkZd5iQC’est pas un temps pour le zoo ? Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: C’est pas un temps pour le zoo ?  C’est pas un temps pour le zoo ? EmptyJeu 10 Juin 2021 - 0:13

Elle lui posa une question, sauf qu’elle ne semblait pas vraiment consciente que Soren n’était pas doué en peinture. Il répondit simplement qu’il avait pris quelques crayons avec lui, mais que les couleurs attendraient pour la simple et bonne raison que…

- En fait, j’ai surtout besoin de voir les modèles que je vais reproduire, je pourrais appliquer les couleurs une fois que je serais posé durant les prochains jours. C’est l’avantage de ma mémoire, il me suffit de croquer une base pour ensuite la peaufiné sans forcément avoir mon modèle sous les yeux.

Les éléphants n’étaient malheureusement pas tout prêt et ils ne pourraient pas faire grand-chose en dessin. Ikuko ne les verrait pas sûrement pas… Malheureusement pour elle, ce n’était pas faute d’essayer en plus, car Soso la voyait bien tout faire pour gagner les quelques centimètres qui lui manquaient, mais en vain. Soren s’en voulait un peu au fond, mais il ne pouvait rien faire de plus.

Jusqu’à ce qu’elle décide d’aller prendre une chaise au bout de l’allée, sous le regard un peu surpris du jeune homme qui finalement sourit. Elle avait de la ressource, pensa-t-il.  Soren la laissa donc faire en s’assurant juste d’être la si jamais elle perdait l’équilibre, sauf que rien de tout ça n’arriva, Ikuko avait même enfin pu voir ce qu’elle voulait.

Ikuko semblait déjà plus heureux, ce qui fit plaisir au jeune homme, ce dernier lui fit un sourire puis réfléchit un petit moment à ce qu’elle avait dit. Elle voulait voir des gros animaux, mais voulait déjà s’arrêter aux éléphants. Tout en attendant qu’elle revienne près de lui, Soso observa le plan. Il ne semblait pas vraiment y avoir de volière, mais il y avait bien des aras dans la zone tropicale qui était littéralement de l’autre côté du zoo.

- Ben en fait, il n’y a pas de volière, je me suis trompé. Il faudra aller dans la zone tropicale. Tu ne voulais pas voir d’autres animaux un peu imposants. On n’est pas loin des Rhinocéros par exemple. Sinon, qui à s’y rendre, on pourrait faire un détour par là ?

Il indiqua une zone plus Européenne avec des animaux comme les loups, les renards, les loutres et bien d’autres. Ce n’était pas vraiment le chemin le plus court. Seulement, pour Soren, la plupart des animaux sur ce chemin semblaient pouvoir fournir l’occasion d’avoir des modèles, puis Soso avoua aussi.

- De toute façon, on aura le temps de tout voir, ce n’est peut-être pas utile de se précipiter non plus sur un animal en particulier, autant profité de la journée avant tout. D’ailleurs, il y a les zèbres et les hippopotames sur le chemin, tu voulais vraiment louper ça ?

---------------------------------

C’est pas un temps pour le zoo ? Psx_2047
Merci Ikuko pour ce beau vava **
En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ikuko Ninagawa
■ Age : 23
■ Messages : 219
■ Inscrit le : 12/05/2021

■ Mes clubs :
C’est pas un temps pour le zoo ? Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ikuko Ninagawa
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: C’est pas un temps pour le zoo ?  C’est pas un temps pour le zoo ? EmptyJeu 10 Juin 2021 - 10:56

C’est pas un temps pour le zoo ?
dimanche 12 février
feat Soren Haruka
Décidément, la mémoire de Soren épate Ikuko. Cette fois, elle ne la remet pas en question. Même si, d’une certaine manière, Ikuko trouve ça triste. C’est le principe de croquer, de ne pas dessiner nos souvenirs mais de s’attacher à l’instant. De ne plus voir par nos pensées mais pas nos yeux seulement. Et puis, même si sa mémoire est bonne, le souvenir est forcément déformé par le temps, idéalisé, modifié, changé. Alors, elle lui propose :

Je te prêterais mon aquarelle. Le but de croquer, c’est bien de dessiner ce que l’on voit au moment où on le voit ! Et puis, sinon, tu vas m’attendre super longtemps. Je compte bien colorer tous mes dessins !

Non. Ikuko ne compte pas colorer tous ses dessins. Pour la plupart elle va simplement prendre un crayon gris et posera sur le papier les traits et les lignes. Mais elle espère pouvoir inciter d’une certaine manière Soren à tenter de nouvelles choses. Il est sympathique, mais il semble attaché à ses habitudes. Il faut absolument les bouleverser, s’amuser ! Si on ne tente rien, on n’évolue pas. Alors, Soren n’a pas intérêt à refuser son aquarelle. De toute manière, elle ne lui laisse pas la place de refuser, et si jamais il le fait, il est trop poli donc si elle insiste un peu, il finira par céder. C’est certain.

Ikuko essaie de passer une tête à côté de Soren pour pouvoir voir le plan. Elle lui fait signe de pencher un petit peu le papier afin qu’elle puisse le détailler. Pas de volière. Mais plein d’autres choses. Et d’un coup elle s’excite de nouveau, elle a envie de tout faire d’un coup. Elle a envie de voir toutes les zones, toutes les bêtes. Mais la voix de Soren la réveille et la calme un peu.

Tu as raison, restons un peu ici. Puis les rhinocéros, c’est un peu comme des éléphants, en moins gros et avec des cornes.

Oui, donc pas vraiment un éléphant, Ikuko.

Va pour les rhinocéros, puis les zèbres ! Comme ça tu restes dans ta zone de confort, ce sont des animaux pas trop colorés.

Ikuko donne un coup de coude gentil sur le bras de Soren, comme pour l’embêter. Il n’a pas fini de l’entendre sur le sujet de la couleur. Et sans lui laisser le temps de vraiment répondre, elle part en trottinant. Vers le mauvais sens, Ikuko ! Ce n’est pas du tout le chemin pour aller vers les rhinocéros. Mais peu importe, elle fonce.




---------------------------------

Ikuko Ninagawa.Parle en japonais en #3399cc et en anglais en #cc6699.
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 30
■ Messages : 1065
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
C’est pas un temps pour le zoo ? GkZd5iQC’est pas un temps pour le zoo ? Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: C’est pas un temps pour le zoo ?  C’est pas un temps pour le zoo ? EmptyJeu 10 Juin 2021 - 17:19

Le jeune homme était amusé par la façon de faire d’Ikuko, en soit, elle avait raison de vouloir mettre de la couleur partout. Il avait tout son temps et pourrait donc facilement attendre qu’elle puisse faire les dessins qu’elle voulait, mais semblait vouloir que le jeune homme partage un peu ce moment artistique.

Il n’avait pas vraiment eu le temps de refuser, car entre temps, ils étaient passés par la case éléphant, ce qui n’était pas sans rappeler une petite anecdote au jeune homme durant une soirée jeu, heureusement qu’Elizabeth ou Nolan n’était pas présent pour le lui rappeler… Si tant est qu’il ait besoin d’eux pour ça.

Le zoo en tout cas semblait vraiment immense et Soso se faisait déjà une joie d’en faire le tour. Ikuko n’était clairement pas une personne avec qui on pouvait passer un mauvais moment. Bon, elle avait la bougeotte, c’était admis. Mais Soso appréciait le fait qu’elle semble vraiment vivre dans le présent. La jeune femme avait beau avoir eu un passé difficile, elle n’en faisait pas étalage et ne semblait pas se laissé rattraper. D’une certaine façon, il aurait bien voulu savoir comment elle s’y prenait.

Après avoir observé le plan. Ils avaient convenu que ce n’était pas utile de se presser et déjà, la jeune femme semblait partir dans un autre endroit à tout allure. Ce qui ne manqua pas de faire sourire le jeune homme qui la suivit, bien que la petite pique volontaire où non de la jeune femme avait eu le mérite de réveiller un des bons côtés du jeune homme, qui rétorqua d’un ton calme en attendant qu'ils aient fait assez de chemin pour que la révélation sur l'erreur de trajectoire d'Ikuko soit plus évidente.

- Au pire, si j’ai besoin d’un sujet coloré, tu feras parfaitement l’affaire. Mais bon, je n’ai pas le droit de croquer les autres sans autorisation. Par contre, c’est sûr que les ours blancs seront parfaitement dans ma zone de confort aussi.

Un petit sourire, il avait bien vu que sur le plan, elle était partie dans la zone arctique et ce n’était pas du tout le chemin vers les autres animaux qu’elle souhaitait voir. Soso se dit qu’il valait mieux la laisser percuter toute seule, c'était plus drôle. L’étudiant croisa doucement les bras et l’observa avec un air amusé, limite moqueur puis continua.

- Puis concernant ce que tu as dit tout à l’heure, ça ne me gêne pas d’attendre que tu aies fini de peindre ce que tu veux. En fait, la peinture, ce n’est pas vraiment mon domaine. Ma mère a essayé de m’apprendre, encore et encore. Sauf que j’ai toujours eu du mal pour le mariage des couleurs et tout ça. Ce qui paradoxalement, est plus simple que la gestion des ombres sur un croquis… Selon elle bien évidemment.

Parler de celle qui était la véritable artiste de sa famille était sûrement pas une mauvaise idée. Après tout, Soso tenait principalement ses dons d’elle. Il fit un signe à Ikuko tout en lui souriant doucement. Histoire de faire un sujet de conversation le temps qu’ils rejoignent un autre animal qui pourrait devenir un futur modèle.

- Pourquoi tu avais à ce point envie de voir les éléphants d’ailleurs ? Tu les aimes bien ?

---------------------------------

C’est pas un temps pour le zoo ? Psx_2047
Merci Ikuko pour ce beau vava **
En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ikuko Ninagawa
■ Age : 23
■ Messages : 219
■ Inscrit le : 12/05/2021

■ Mes clubs :
C’est pas un temps pour le zoo ? Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ikuko Ninagawa
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: C’est pas un temps pour le zoo ?  C’est pas un temps pour le zoo ? EmptyJeu 10 Juin 2021 - 20:36

C’est pas un temps pour le zoo ?
dimanche 12 février
feat Soren Haruka
Ikuko ne se rend pas tout de suite compte de sa maladresse. Après tout, dans la zone africaine, le paysage reste globalement le même. Alors, comme Soren ne la reprend pas, il lui semble naturellement prendre le bon chemin. Il n’est pas assez méchant pour la laisser partir dans la mauvaise direction sans lui dire ? Et puis, s’il le faisait, il perdrait du temps. Ikuko lui fait déjà confiance. Un peu trop, apparemment.

La remarque de Soren lui fait un peu rire. Elle ne sait pas vraiment elle-même pourquoi elle a eu envie d’être si vive, si visible. Enfin, si, un peu. Parce que les personnes avec des styles très marqués, elle a toujours trouvé ça cool. Comme s’ils assument quelque chose de très personnel. Comme s’ils osent parler et dire “regardez-moi, inspirez-vous de moi, et je m’en fous”. Et quand elle a changé de lycée, qu’elle a quitté Tokyo pour Osaka, c’était comme une page blanche qu’elle pouvait enfin remplir. Moment parfait pour devenir l’une de ces personnes qu’elle admire. Et sa personnalité acidulée transparaît maintenant sur ses cheveux, sur ses pupilles et dans ses vêtements. Et aussi, ça lui fait plaisir, que Soren pense qu’elle est colorée. Parce qu’avec ses robes noires à froufrous et ses gros nœuds, certains la perçoivent davantage comme une poupée effrayante que comme un personnage sympathique.

Autant que tu veux ! Je peux même prendre la pause !

Elle se retourne vers Soren, et en marche-arrière, prend quelques poses ridicules. Jusqu’à comprendre. Les ours blancs. Il ne parle pas d’ours blanc pour rien. Et là, Ikuko se tourne, et regarde tout autour d’elle. Définitivement, ils ne sont pas vers les rhinocéros. Sur la carte, ça semblait vraiment plus proche.

Ah non mais ça ! C’est pas cool ! Ikuko ne perd pourtant pas son sourire, elle est plus amusée que vexée. Fallait me le dire que je lisais la carte à l’envers ! C’est pas ma faute, je suis trop petite, j’ai pas pu bien voir.

Bien l’excuse de la taille. Ça fonctionne quasiment à tous les coups. De toute manière, c’est pas comme s’il pouvait imaginer, ce que ça fait, de faire moins que la moyenne nationale. Alors elle hausse les épaules, un peu espiègle, et fait signe à son camarade de dessin de rebrousser chemin. Les ours blancs, c’est sympa, mais ce n’est pas le bon animal. Alors, pendant qu’ils marchent vers le bon enclos, elle lui répond.

Pourquoi tu étudies la peinture, si tu n’aimes pas ? Mes parents sont journalistes et pourtant, je ne fais pas de journalisme.

Evidemment, Ikuko est à mille lieux de savoir ce que c’est d’avoir une famille exigeante, des parents traditionalistes et le poids des responsabilités sur les épaules. Elle vient d’une famille normale, classique, assez progressiste même. Ils l’ont encouragé à faire de l'art, parce qu’elle aimait ça plus que tout. Sans avoir peur de l’après.

Les éléphants ? C’est parce que c’est vraiment très gros. Vraiment ! C’est pas appréhendable quelque chose d’aussi gros. Impossible de m’imaginer à sa place. Son point de vue. Comment ça marche ? Comment ça mange ? Comment ça vit ? Je pense que c’est pour ça, je trouve ça fascinant. C’est très éloigné de moi. Et en même temps, tu me diras, impossible de savoir ce que vit une souris non plus, parce que c’est tout petit. Mais ça me fascine moins. Je pense que c’est l’aspect débordant, sublime du volume.

Elle pourrait continuer à parler, à dire combien elle se ressent toute petite. Combien elle se demande, comment serait la vie dans la préhistoire, avec tous ces animaux géants. Comment elle vivrait, aussi, si elle était aussi grande. Mais elle s’arrête. Soren est peu bavard et semble apprécier discuter, mais elle ne veut pas non plus tout monopoliser. Et puis, de toute manière, ils arrivent près du rhinocéros. Cette fois, on le voit bien.

A priori, il doit aimer le froid. Tu penses que leurs enclos sont chauffés ? Ikuko s’arrête et regarde tout autour d’elle. Il n’y a pas de chaise. J’ai du mal à dessiner debout des tout petits dessins. Je vais m’asseoir par terre !

Ikuko n’invite pas Soren à en faire de même, elle ne sait pas s’il est à l’aise avec le fait de s’asseoir à même le sol, et probablement se salir. Elle plie ses jambes, dépose son sac sur le sol, en sort ses affaires. Un carnet et quelques crayons. Pas l’aquarelle, pas tout de suite.




---------------------------------

Ikuko Ninagawa.Parle en japonais en #3399cc et en anglais en #cc6699.
Revenir en haut Aller en bas
Soren Haruka
■ Age : 30
■ Messages : 1065
■ Inscrit le : 22/07/2020

■ Mes clubs :
C’est pas un temps pour le zoo ? GkZd5iQC’est pas un temps pour le zoo ? Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Août 2016
Soren Haruka
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: C’est pas un temps pour le zoo ?  C’est pas un temps pour le zoo ? EmptyMar 15 Juin 2021 - 21:35

Elle avait bien pris la petite remarque de Soren, un peu moins le fait qu’il se moque ouvertement d’elle sur le trajet qu’ils avaient pris de son fait. Mais au final, rien de méchant même si l’excuse de la taille laissa un étudiant sceptique en face d’Ikuko. La question qui avait suivi alors qu’il rebroussait chemin fit sourire doucement Soso qui répondit d’un ton calme.

- C’est assez personnel, je voudrais vraiment m’améliorer parce que je sais que ça lui fera plaisir. Puis, c’est dur oui ! Mais ce n’est pas une raison pour abandonner, je vais travailler encore et encore jusqu’à y arriver.

Soren ne voyait pas trop comment l’expliquer, il voulait simplement y arriver. Peu importe la difficulté, c’était bien une chose qu’il pouvait faire. Mais déjà, Ikuko répondait à sa question sur les éléphants et l’étudiant comprit un peu mieux les raisons qui avaient poussé la jeune femme à choisir cet animal en particulier. Malgré tout, il y avait bien d’autres animaux, certes pas aussi gros, mais avec lesquelles on pouvait se poser des questions existentielles tout aussi intéressante.

Prenons l’exemple des oiseaux, des animaux d’une taille modeste dans le règne animal. Pourtant, une fois les ailes déployées, ce sont bien eux qui dominent tout d’une certaine façon. On pouvait bien se demander ce que ça pouvait bien faire de voler non ? Combien les éléphants devaient leur paraître tout petit de leur point de vue. Car oui, la taille n’était qu’une question de point de vue. Il suffit de se rapprocher d’une coccinelle pour pouvoir en compter les points noirs. Ou alors, que pourrait bien dire une souris à propos d’un éléphant ? Sa perspective n'était pas la même après tout. Soso était parti loin dans sa réflexion et revint à lui lorsqu’Ikuko lui fit savoir qu’elle se mettait par terre pour dessiner.

Le jeune homme s’installa en tailleur à côté d’elle et sortit son carnet avant de répondre d’un ton calme.

- Possible, je n’y connais pas grand-chose en rhinocéros, mais il me semble que ce zoo assure un certain confort envers les animaux. Du coup, si je peux t’aider dans ton dessin, n’hésite pas, je ferais de mon mieux.

Demanda-t-il d’un ton calme tout en ouvrant jusqu’à une page vierge et son crayon noir. Il n’allait pas faire quelque chose de très avancé dans l’immédiat. Après tout, il ne voulait pas non plus perdre trop de temps sur un croquis quand ils avaient le reste du zoo à voir. L’étudiant sourit doucement et demanda avec curiosité.

- Ça fait combien de temps que tu dessines du coup ? Je n’ai pas pensé à te le demander la dernière fois.

---------------------------------

C’est pas un temps pour le zoo ? Psx_2047
Merci Ikuko pour ce beau vava **
En Japonais :#999999 ////En Anglais :#999900 ////Discord : Math#6188
Revenir en haut Aller en bas
Ikuko Ninagawa
■ Age : 23
■ Messages : 219
■ Inscrit le : 12/05/2021

■ Mes clubs :
C’est pas un temps pour le zoo ? Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Ikuko Ninagawa
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: C’est pas un temps pour le zoo ?  C’est pas un temps pour le zoo ? EmptyHier à 9:24

C’est pas un temps pour le zoo ?
dimanche 12 février
feat Soren Haruka
Personnel ? Ikuko hoche la tête. Soren semble si sérieux, si motivé. Elle aimerait en savoir plus, comprendre qui est sa mère ? Pourquoi le pousse-t-elle à dessiner ? Quelle relation entretiennent-ils ? Puis aussi, qui sont ses parents ? Il n’en parle pas beaucoup. Mais après tout, ça ne veut pas dire grand chose, Ikuko ne parle pas vraiment de sa famille non plus. Alors qu’elle est excessivement classique. Mais elle comprend, tout de même, que le sujet n’est pas facile d’accès. Alors, elle décide de ne pas poser toutes ces questions.

Jolie motivation ! C’est chouette d’avoir un but, et de savoir où tu vas.

Après tout, c’est bien pour ça qu’ils sont là aujourd’hui, pour s’améliorer. En dessin, en tracé, en prise sur le vif. Ikuko ne griffonne pas tout de suite sur son carnet. D’abord, elle observe l’animal. La manière dont il se meut, la taille de ses pattes, ainsi que la forme de son visage, massive et allongée. C’est étonnant, assez différent des animaux qu’elle a pu dessiner auparavant. Principalement des petits oiseaux, des chats, des chiens. Bref, tout ce qu’elle a pu déjà croiser.

Mais étonnamment, cette forme lui plaît. Elle n’est pas fine, lascive, sportive. Elle apprécie la lourdeur de la bête et surtout, l’animal l’inspire. Alors, finalement, elle commence à poser son crayon à mine de graphite sur son carnet. Son regard fait des allers-retours réguliers entre l’animal et le dessin. Très vite, elle se laisse aller de nouveau à ce qu'elle aime. Une forme d’abstraction, de naturalité du mouvement. Mais ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose. La forme de l’animal, on peut la comprendre. Néanmoins, ça manque de précision. Une fois le premier croquis fini, elle le tend à Soren.

J’ai essayé ! Petit rire nerveux. C’est un bel animal, c’est peut être pas assez précis. J’aime bien ce que j’ai fait, mais je pense que ce n’est pas vraiment la consigne. Elle glisse un œil vers le dessin de Soren. Tu commences comment, toi ? Il me semble qu’il y a cette technique avec les cercles et les traits pour commencer la marionnette… Ça te parle ?

La technique de base pour l’anatomie. Commencer par la forme et affiner petit à petit. C’est ce qui permet d’avoir l’idée d’ensemble et de partir ensuite dans le détail. Ikuko a certainement entendu ce principe dans un cours d’arts plastiques. Certainement à l’université. Mais elle ne le place plus vraiment. Elle se souvient juste de la théorie, mais n’a pas vraiment pratiqué. Elle ne serait pas contre une petite démonstration.

La question de Soren prend Ikuko de court. Après tout, elle n’a pas beaucoup réfléchi à sa pratique. Elle le fait, machinalement, depuis si longtemps… Mais finalement, il ne lui faut pas beaucoup de temps pour remettre les pièces du puzzle en place. Son histoire avec l’art est finalement assez classique :

Pour répondre à ta question, je ne sais pas trop quand j’ai commencé à dessine. Je pense depuis toute petite ! Comme pas mal d’enfants après tout. Et puis, j’ai vraiment voulu m’améliorer et le faire sérieusement au collège. Je dessinais pour moi, principalement. Puis, petit à petit, on découvre ce qu’on aime, on grandit, on voit d’autres images et vers le lycée j’ai commencé à m’intéresser à des courants de peinture plus contemporains. Ou modernes. Les deux. Et je me suis dit : “ah ça c’est pour moi !”. Alors, j’ai un peu laissé de côté le dessin pur, pour vraiment m’attacher à la peinture. Mais je sens bien, aujourd’hui, qu’être complet c’est mieux. Et toi ?




---------------------------------

Ikuko Ninagawa.Parle en japonais en #3399cc et en anglais en #cc6699.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: C’est pas un temps pour le zoo ?  C’est pas un temps pour le zoo ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
C’est pas un temps pour le zoo ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: