Le deal à ne pas rater :
Code promo Cdiscount : 7€ dès 50€ et jusqu’à 100€ d’achat ...
Voir le deal

A l'université ; 2è année
Tamika Jinken
■ Age : 22
■ Messages : 655
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue] MzrdKEgL'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue] IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken

L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue] Empty L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue]

Ven 30 Juil 2021 - 12:20

    
L'Art de réfléchir malgré tout

    
feat : Momoko Inoue

    

Samedi 25 février à 14h

Cela fait quatre jours que je pense souvent à Ikuko, non plus en tant qu'amie, mais en tant que fille que j'aime de tout mon cœur. Alors, à chaque fois qu'il y a de la place pour y penser, et il suffit d'assez peu, je ne peux pas m'empêcher de penser à Ikuko. Puisque ce n'est pas la première fois que je suis tombée amoureuse, je parviens malgré tout à faire en sorte que cette pensée ne soit pas envahissante et ne m'empêche pas de réviser, et même de jouer, que ce soit au piano ou au théâtre.

Ces sentiments ne m'empêchent pas de dessiner. Au contraire, ces sentiments sont capables de m'inspirer. Si je le veux, si ça me tient réellement à cœur, je peux dessiner moi et Ikuko, ensemble. Pas forcément en train de nous embrasser, bien sûr, mais en me montrant avec les yeux remplis de tendresse et d'amour envers celle que j'aime. Je suis capable de dessiner autre chose, comme le décor où je me trouve, certains environnements, Kino, et même quand je suis dans d'autres situations. Après tout, ce que je dessine, joue ou compose dépend directement de mes envies, et ici l'envie de dessiner moi et Ikuko m'est déjà passée par la tête plus d'une fois… mais pour réviser au dessin, ce n'est pas ce que je fais. Dessiner les personnes que l'on a envie de dessiner à l'instant, c'est bien, mais dessiner toutes sortes de personnes, même ceux qui n'existent pas avec un décor assez détaillé, c'est mieux.

Cependant, si je veux réviser, il faut que ce soit dans un lieu où on ne croirait pas me voir, afin que je ne me sente pas dérangée. Certes, nous sommes en période d'examen et donc il y a moins de chances, par nature, de se faire déranger, mais quand un ami ne veut pas réviser ou qu'il juge qu'il a assez révisé, et qu'il a envie que l'on fasse quelque chose pour se divertir, ça peut me déranger. Alors, je révise le dessin dans la bibliothèque, où peu de personnes ne se douteraient que j'y sois. Je pense sincèrement qu'Ikuko ne se douterait pas non plus que j'aille à la bibliothèque, d'autant plus que j'y vais aussi rarement.

Je suis donc sur une table, où je suis en train de dessiner dans un décor naturel, à l'extérieur. Une plaine où chaque brin d'herbe a une attention telle qu'on croirait réellement qu'il s'agisse de la vraie herbe. La plaine étant par nature dégagée, il y a un fond bien visible qui fait voir une forêt qui n'a encore jamais été touchée, aucun arbre visible n'a été coupé. Il n'y a cependant pas que de la forêt, car elle n'occupe qu'une bonne partie du décor en arrière-plan, il y a aussi un océan magnifique, avec de petits vagues. Bien sûr, le décor se passe le jour, où tout est visible.

Cependant, on peut voir sur cette plaine un Golden Retriever en position assise. Ce chien contemple l'immensité de ce qu'il y a en arrière-plan, admirant ce joli paysage. Je suis justement en train de dessiner ce chien, c'est d'ailleurs pour cette raison que ce dessin est encore en nuances de gris. Le contenu n'est pas encore terminé. Je prévois même qu'il n'y ait pas que le chien sur cette plaine, et je prévois d'effacer encore une partie de la plaine pour incorporer ce que je veux. Je tâche de manquer le moins de détails possible. Si je fais le plus détaillé possible, c'est pour m'entraîner à avoir l'attention au détail, qui peut être important au dessin. Pour m'entraîner, il faut un grand décor, qu'il faut qu'on puisse se concentrer sur le dessin, avec des personnages qui sont petits en comparaison, et je m'y concentre, pour qu'on puisse croire en ce décor dur comme fer.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #157A37 en Anglais.
L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue] Signature_Tamika
A l'université ; 2è année
Momoko Inoue
■ Age : 24
■ Messages : 50
■ Inscrit le : 13/04/2021

■ Mes clubs :
L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue] C29Z2B4


Mon personnage
❖ Âge : 68 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Momoko Inoue

L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue] Empty Re: L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue]

Lun 16 Aoû 2021 - 13:39
Samedi25 février

Les examens arrivaient à grands pas sur le campus. Ils allaient signifier l’obtention ou non de l’année qui s’était écoulée. Momoko prenait cela réellement au sérieux et cela lui tenait à cœur de pouvoir continuer dans cette filière littéraire qui la passionnait tant. Malheureusement être passionnée ne signifiait pas tout comprendre du premier coup et, ce semestre, il lui avait fallu fournir quelques efforts supplémentaires en philosophie pour comprendre tous les tenants et aboutissants du cours. Ils avaient commencé à étudier Les entretiens de Confucius et leur professeur avait insisté sur l’importance de bien comprendre sa pensée afin d’en comprendre le rayonnement.

Momoko s’était efforcée de tout bien prendre en notes, mais lorsque leur professeur partait dans une idée, son discours devenait tellement prolixe, qu’il était difficile de trier ses idées dans un ordre d’importance. C’est pourquoi, elle se retrouvait aujourd’hui à la bibliothèque espérant y voir un peu plus clair dans son cours, et enfin mieux le comprendre.

Cela faisait déjà une heure qu’elle était plongée dans ses fiches. Elle se trouva alors face à une note qui lui disait « Voir la citation dans le livre », livre qu’évidement elle n’avait pas pris la peine d’amener avec elle. Elle se décida à se lever pour aller chercher dans les rayonnages si par hasard il n’en restait pas un à consulter. De plus, cela lui ferait un peu d’exercice, ses pauvres os étaient tout ankylosés à force de rester penchée sur la table.

Tout en se dirigeant vers les étagères, elle regarda autour d’elle les étudiants en train de réviser. Beaucoup étaient venus trouver calme et sérénité dans ce lieu où ils étaient sûr de ne pas être dérangés. La plupart étaient penchés sur des bouquins et ou sur des fiches et certains semblaient déjà épuisés face à ce marathon de révisions. Mais le regard de la grand-mère fut attiré par une jeune fille dégageant une concentration plus sereine que les autres. Momoko ne put s’empêcher de s’approcher et de regarder ce qu’elle faisait. L’adolescente était plongée en plein dessin au crayon. Momoko ne voulait surtout pas la déranger mais elle ne put s’empêcher de rester à ses côtés quelques temps afin d’observer son processus créatif.


Fiche by Epsilon
.

A l'université ; 2è année
Tamika Jinken
■ Age : 22
■ Messages : 655
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue] MzrdKEgL'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue] IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken

L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue] Empty Re: L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue]

Dim 22 Aoû 2021 - 18:04

    
L'Art de réfléchir malgré tout

    
feat : Momoko Inoue

    

Je suis très concentrée sur ce que je suis en train de dessiner. Ce Golden Retriever, dont je connais le physique par cœur grâce à Kino, contemplant le paysage, et qui sera bientôt accompagné. En attendant, je dessine son pelage, pendant qu'il est en position assis. Je n'entends plus rien dans la bibliothèque, pas même les bruits de pas, pas même la mouche qui vole. C'est comme si j'étais dans mon monde, ou alors dans mon propre décor que je suis en train de dessiner. Je n'ai pas envie de m'arrêter tant que le canidé ne soit pas entièrement dessiné.

Le Golden Retriver finit par être entièrement dessiné, avec tous les poils qui vont avec. Je ne compte pas le colorier tout de suite, car pour le moment, c'est encore trop tôt. Je me dois de regarder si quelque chose pourrait ne pas aller avant de colorier tout ça, et encore je ne le ferai que lorsque tout ce que je voulais dessiner a été dessiné. Il se pourrait que ce ne soit jamais complètement terminé, mais ça montre justement le perfectionnisme de la chose.

Une fois que j'ai terminé de dessiner le Golden Retriver, je sors un moment de mon dessin, pour m'étirer un peu, car j'ai passé un bon moment dessus. Je me rends compte que mon dessin a déjà un spectateur. Je regarde en direction de cette vue, et je me rends compte qu'il est regardé par une personne d'âge vénérable. Elle a l'âge d'être la grand-mère, voire l'arrière-grand-mère de n'importe quel étudiant ou lycéen. Je ne peux pas m'empêcher de lui sourire.

"Bonjour madame. Est-ce que vous êtes ici pour mieux connaître mon dessin ?"

Je sais qu'elle n'est pas près moi par pur hasard. Il doit y avoir une part de hasard, bien sûr, mais je pense sincèrement que c'est par rapport à moi ou mon dessin qu'elle est intriguée, surtout en sachant que je suis tout à fait sereine dans ma période d'examens. Il faut dire que j'en ai déjà fait de cette année, alors je ne pense avoir aucune raison d'échouer.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #157A37 en Anglais.
L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue] Signature_Tamika
A l'université ; 2è année
Momoko Inoue
■ Age : 24
■ Messages : 50
■ Inscrit le : 13/04/2021

■ Mes clubs :
L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue] C29Z2B4


Mon personnage
❖ Âge : 68 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Momoko Inoue

L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue] Empty Re: L'Art de réfléchir malgré tout [PV Momoko Inoue]

Mer 25 Aoû 2021 - 19:25
Samedi25 février

La jeune fille était tellement absorbée par son dessin qu’elle ne remarqua pas tout de suite Momoko.  Elle était attelée à la représentation d’un labrador. Celui-ci avait l’air très expressif, la grand-mère aurait presque envie de l’adopter et aller se balader avec lui !
Une fois que la jeune fille eut fini l’animal elle s’étira et remarque la spectatrice penchée sur elle. Elle lui demanda si elle voulait connaître mieux son dessin. Le connaître ? Elle ne savait pas mais l’admirer oui ! Elle sourit à la jeune fille et lui répondit :

- Je révisais et j’avais envie d’une petite pause, vous voir dessiner m’a attiré et je me suis arrêtée pour vous admirer, vous avez un réel talent, c’est envoûtant. Comment comptez-vous le colorer ?

Momoko lui adressa un sourire encourageant afin de lui signifier qu’elle était réellement enthousiaste grâce à cette activité.


Fiche by Epsilon
.