Elève ; en 3ème année
Tatsunosuke Takayanagi
■ Age : 25
■ Messages : 259
■ Inscrit le : 01/04/2020

■ Mes clubs :
Quintessentiel toi WRd3ES9


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Tatsunosuke Takayanagi

Quintessentiel toi Empty Quintessentiel toi

Mer 1 Sep 2021 - 1:24
14 février 2017

Je crois que peu importe les années qui passent, cette célébration est toujours malaisante. Pour nous, les célibs, j'veux dire. On arrive devant nos casiers en espérant avoir eu un truc et des fois on découvre des choses, ou pas. Moi, j'me faisais pas d'illusions, c'est impossible qu'il y ait une love letter dans mon casier, quoi. Sauf que quand je l'ai ouvert, j'ai découvert quelques paquets... J'ai tant le côte que ça ?! J'me suis exclamé en voyant les cadeaux. J'ai fait flipper les gens autour de moi.

Le premier cadeau que je prends, d'après le mot laissé, ça vient de Mitsuki. Mais... elle a un crush sur moi en fait ? Nan, quand même pas. Même si elle est plus en couple avec Thomas c'est un peu bizarre. J'avale ma salive. J'y crois pas j'ai reçu un truc d'une vraie fille, j'en peux plus ! J'ai envie de pleurer. Je sens le paquet. Punaise, ça sent la femelle, trop bien ! Apparemment, ce sont des chocolats de l'amitié... je comprends pas le délire mais ça doit être une façon de me friendzoner. Je préfère ça à la limite, c'est moins malaisant que de découvrir qu'elle a quitté Thomas pour moi.

Le second cadeau... c'est une boîte en forme de coeur, le gros cliché des shojos mangas, wow. Je me demande ça vient de qui. Je l'attrape et le retourne vite fait. Je l'examine puis je souris parce que je vois un dragon. Alors, soit c'est Ryû qui est revenu et qui est gay, soit c'est Meyu ! Mon intuition est bonne parce que sur le message dessus, y'est écrit que ça vient d'elle. J'hume aussi le paquet. Oh bon sang, cette odeur de chocolat qui sort du four, hmmm. Je tire le ruban et je regarde dedans. Poh lolo, des chocolats, des pralines, des biscuits. Elle est vraiment bonne cuisinière. J'suppose qu'elle a eu pitié de moi et qu'elle m'a offert ces chocolats pour me remonter le moral.

Je sais pas trop pourquoi mais le cadeau de Meyuki retient toute mon attention. Je repense à ce qu'elle m'a raconté la dernière fois. Sur le coup, je me souviens que j'ai pas su quoi répondre... elle m'a sorti un truc sentimental tellement inopinément que j'ai juste répondu sans trop comprendre. Elle disait ne plus vouloir me perdre, hé oh, c'est quand le moment où j'me cache ?! On a mal vécu le départ de Ryû, elle et moi. Je pensais pas que ça l'avait autant affectée à la base, j'ai su que plus tard. C'est qu'après avoir partagé tout ce qui m'avait posé problème avec Ryû et après qu'elle m'ait parlé de son ressenti, que j'ai vraiment compris à quel point c'était difficile de composer avec ça. Au final, on se ressemble pas mal à ce propos. Ça m'a beaucoup étonné. Elle tient tellement à nous, je m'y attendais pas.

Pour moi, à nos retrouvailles, Meyuki c'était juste un nom vague associé à des souvenirs de gamins. Je pensais pas qu'on redeviendrait amis et je croyais qu'avec Ryû en moins, c'était comme si notre histoire n'avait pas de sens. J'étais prêt à y renoncer au fond d'moi. J'sais pas trop. C'est peut-être ça qui fait que ça m'a surpris qu'elle soit si directe, à l'infirmerie... J'aurais voulu lui dire que, moi non plus, j'veux pas la perdre. Je referme la boîte et je regarde le papier avec le mot. Je soupire, sans trop d'assurance. Mes yeux sont rivés sur son nom qui est écrit dessus. Je me sens bizarre. J'arrête pas de penser à Meyuki.

J'approche le bout de papier de mes lèvres et, truc de ouf, j'embrasse là où est écrit son nom. Ouais bon, de le raconter comme ça, c'est flippant et chelou mais j'ai pas honte du geste. Parce que je sais et j'ai compris quelque chose de super important. Meyuki est précieuse à mes yeux. J'ai pas besoin d'autres cadeaux. Alors je prends que le sien.

---------------------------------

Quintessentiel toi Tatsun11
A l'université ; 1è année
Meyuki Harada
■ Age : 23
■ Messages : 1830
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :
Quintessentiel toi FRFf7at Quintessentiel toi KbCJmVA Quintessentiel toi LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada

Quintessentiel toi Empty Re: Quintessentiel toi

Jeu 2 Sep 2021 - 16:10

Quintessentiel toi

Ça y est, LE jour est arrivé. Aussitôt réveillée et préparée, autour de 10h, j’ai récupéré tous les chocolats pour aller dans ma chambre et fermer les paquets. Je les ai emballés un par un et j’ai terminé par la boîte rouge. Pourquoi ? Parce que je devais y ajouter d’autres sucreries faites maison, mais aussi et surtout car c’est celle qui m’a pris le plus de temps. Je ne sais même pas pourquoi je me suis lancée dans un truc aussi ambitieux, d’habitude je me contente de les peindre et de les décorer facilement mais là… J’avais envie de me donner à fond. Je voulais peaufiner les détails des dessins que j’ai fait sur toute la tranche de la boite et Tessa m’a été d’une grande aide, parce que je ne sais pas si j’aurai aussi bien réussi le tracé du dragon sans elle. Je noue un ruban blanc sur la boite, assez large et en m’appliquant sur le nœud, avant d’écrire un petit mot pour l’accompagner :

Mon Tatsu,
Je te souhaite une belle fête de la Saint-Valentin.
Régale-toi bien !
Meyuki <3

Je regarde la petite carte en souriant, puis la coince sous le ruban délicatement dès que l’encre a séché. Si ça bavait, ça aurait tout fait foirer ! J’attrape un sac pour y mettre tous mes paquets, et prends la boîte rouge sous mon bras pour être sûre de ne pas l’abimer. Tout le monde est en cours à l’heure actuelle, ou presque, alors ce sera plus simple d’aller mettre les boîtes dans leurs casiers. Je passe quand même frapper à la porte de Tessa et Yukiko pour leur donner leurs chocolats en mains propres. C’est toujours le froid avec ma sœur, mais je tiens quand même à elle. Et puis, j’avais promis à Tessa de lui montrer la boîte une fois terminée. J’suis un peu stressée quand je lui montre, parce que j’ai peur d’avoir foiré quelque chose ou que ça ne rende pas aussi bien que je voudrais. Quand elle me dit qu’elle est stylée et qu’il ne pourra pas refuser, je rougis un peu en la remerciant, puis lui fait un bisou sur la joue avant de partir en mission.

Mes pas foulent le couloir des casiers de l’université, faisant quelques arrêts pour introduire mes paquets et les petits mots avec dans certains. Je souris en voyant certains casiers déjà à moitié remplis, le succès est au rendez-vous. Je sors du bâtiment et me dirige vers le lycée, toujours le sac à la main et la boite sous le bras. Je salue quelques personnes en passant et ouvre la porte quand j’arrive enfin. Une fois de plus, je foule le couloir des casiers, du lycée cette fois, pour distribuer mes petits cadeaux.

Le sac se vide et il ne reste désormais plus que celui de Tatsunosuke à trouver. Mais c’est là qu’une boule se forme dans mon ventre. Le stress, les questionnements, le cerveau qui se met à turbiner. Et si il était vexé de ne pas les avoir en mains propres ? Et si ça ne lui plaisait tout simplement pas ? Peut-être que je devrais retirer les chocolats pour ne laisser que des cookies, après tout le chocolat en général ça le tente moins… Mais j’en ai mis moins que des cookies alors ça devrait aller. Et ce rouge, je pense que ça devrait se rapprocher de ce qu’il aime. Un rouge profond et intense, comme cette sensation au creux de mon ventre.

Je lève les yeux pour lire le nom sur son casier, pose la main sur la poignée et souffle lentement. Ca va aller. Ca va toujours entre lui et moi. Je ne sais pas trop pourquoi je me mets plus de pression pour lui que pour d’autres, mais… c’est peut-être simplement qu’il n’a pas la même valeur qu’eux à mes yeux ? Déjà tout petit, on s’appréciait énormément et aujourd’hui, on a retrouvé une complicité qui saute aux yeux, toute autre que celle de deux enfants. C’est plus fort, tout comme mes sentiments j’ai l’impression.

J’ouvre la porte et dépose la boîte, repositionne la carte délicatement en caressant la boîte, puis referme en souriant. Je m’adosse au casier, pousse un soupir et fait demi-tour pour rentrer à ma chambre, l’esprit et le cœur léger. Ah, ce Tatsunosuke. Je ne veux plus m'en séparer.


---------------------------------

Meyuki parle : Japonais en #901e62, Français en #339999 et Anglais en #3366cc

Quintessentiel toi Bffsas10
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum