-30%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
119 € 170 €
Voir le deal


Personnel ; prof d'histoire-géo
Yukio Ogawa
■ Age : 26
■ Messages : 94
■ Inscrit le : 09/05/2021

■ Mes clubs :
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire JfL0rDF


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2017
Yukio Ogawa

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Ven 3 Sep 2021 - 23:50




Cours d'histoire - Jamais deux sans trois !
mardi 4 avril 2017 - 14h30 - Rentrée universitaire


[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Image_13

Le professeur Ogawa pénétra dans l'amphithéâtre par la porte arrière située en haut des gradins, poussant les battants avec un fracas soudain, et surprenant les étudiants qui s'attendaient à le voir se présenter par le côté de l'estrade. Dévalant les marches de la rangée centrale de la salle avec la grâce d'une boule de bowling dans un jeu de quilles, il souriait intérieurement, fier de son débarquement en trombe propre à couper la chique aux étudiants les plus impressionnables. Une fois de plus, il avait su ménager ses effets et démontrer sa théâtralité dès la rentrée: il adorait faire ça. Bien sûr, les étudiants qui l'avaient eu l'année dernière étaient moins surpris, il leur avait déjà fait le coup une fois, et si on pouvait surprendre une fois mille personnes, on ne pouvait pas surprendre mille fois mille perso... Enfin, vous avez compris.


*Attaque ton ennemi quand il n'est pas préparé, apparais quand tu n'es pas attendu. Merci Sun Tzu...*


Grimpant sur l'estrade avec rapidité mais en prenant soin de ne pas froisser son costume, Yukio se tourna enfin vers ses futurs étudiants, et les toisa pendant quelques secondes comme pour créer une attente. Un léger sentiment de malaise se mit à monter dans l'assistance, dont il se délecta avec dignité, avant de sauver l'instant par une prise de parole dynamique, servie par une voix grave et forte:

-Mesdames, Messieurs, la fête est terminée ! J'espère que les vacances ont été reposantes, parce qu'on a du travail ! La deuxième année vous a peut-être paru difficile... Je préfère être clair: ça n'était rien face à ce qui vous attend. Jusqu'ici, vous avez ingurgité du savoir, maintenant, il va vous falloir en produire. Vous êtes en troisième année, j'espère que vous avez eu le temps de comprendre ce qui vous plaisait, parce que je vais vous demander un investissement de nature bien plus personnelle qu'auparavant.

Voyant quelques regards paniqués apparaître dans l'amphi, surtout au premier rang, l'enseignant attrapa une craie et s'approcha du tableau afin de repréciser les bases. Inscrivant son nom à la vue de toutes et tous par de grands mouvements dignes d'un gymnaste, il joignit la parole au geste:

-Pour ceux qui ne n'ont pas encore eu à subir les affres de mon mauvais caractère, je suis le professeur Ogawa, et je déteste les moufles. Si je vois un étudiant porter des moufles dans cette salle, il pourra aller s'inscrire en section sportive. C'est peut-être toléré là-bas, mais pas ici. La principale règle ici, c'est PAS DE MOUFLES.

Yukio détestait les moufles, il fallait brûler ces objets du Démon.

-Pour le reste, je suis beaucoup plus tolérant. Vous pouvez m'interrompre si vous ne comprenez pas quelque chose, et si vous êtes timide vous pouvez poser votre question à la fin du cours ou me déposer un mot dans mon casier. La porte de mon bureau est toujours ouverte. Au moindre problème, vous devez venir me voir. N'attendez pas le dernier moment: quelque soit votre problème, ça fait toujours plus de paperasse si vous attendez. Vous vivez une période de votre vie compliquée, et j'ai conscience de vous demander des efforts que vous serez parfois dans l'incapacité partielle de produire. Sachez que je le fais parce que la vie ne vous fera pas des cadeaux tous les jours, et qu'elle vous reprendra souvent les espoirs qu'elle vous aura laissé la veille. Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins. Il n'est pas nécessaire de le dire aux enfants. Vous n'en êtes plus.

L'ambiance était redescendue d'un niveau sur l'échelle de la bonne humeur. Yukio termina sur un ton plus rassurant:

Je suis là pour vous guider et vous préparer à votre vie future, et que ce soit dit, je n'abandonne personne sur le bord du chemin. Si j'en vois un qui flanche et qui est absent parce qu'il est démotivé, j'irai le chercher chez lui pour le ramener dans cet amphi en l'attachant s'il le faut au pare-choc arrière de ma voiture. Je suis votre filet de sécurité, et je préfère prévenir, je ne suis pas tissé de soie et de coton, mais je peux vous éviter de sombrer, et je ne me gênerai pas pour le faire, et je veux que vous le gardiez à l'esprit.

Il avait suffisamment cadré les choses. Il était temps de passer à la suite:

-Bien ! Je vais vous détailler le programme de l'année. Avant cela, si quelqu'un a une question sans rapport avec le programme, c'est maintenant ou jamais.








Liste des élèves:

-Elizabeth M. Jones
-Neil I. Marshall
-Tessa Yorke

---------------------------------

Si vous avez le temps de lire cette phrase, c'est que vous avez fini vos devoirs, n'est-ce pas ?

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Signat10
A l'université ; 3è année
Tessa Yorke
■ Age : 31
■ Messages : 6519
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire GkZd5iQ [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty Re: [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Dim 5 Sep 2021 - 23:58


Cours d'histoire - Jamais deux sans trois !

avec Yukio, Neil et Elizabeth

Je suis en retard ! Non pas vraiment en retard, je suis juste arrivée un peu plus tard que d'habitude, assez pour qu'on prenne ma place près de l'entrée/sortie de la salle. Tout ça à cause de cette foutue robe trop serrée. Pourquoi je débarque habillée comme ça en cours ? Pour le savoir, il faut retourner quelques heures en arrière. Afin d'aider ma mère et commencer à apprendre le métier, elle m'a invité à une exposition de son entreprise, surtout pour le marché chinois. Alors, c'était tenue correcte exigée, en l'honneur des invités de préférence. Alors, pour l'occasion, j'ai ressorti une robe que j'avais acheté dans le quartier chinois de Kobe l'année dernière. Comme l'exposition avait lieu jusqu'à 13h, je n'ai pas eu le temps de me changer avant le cours de Design. Évidemment, avec la robe, le maquillage plus prononcé que d'habitude, je ne passe pas vraiment inaperçue mais j'évite d'y prêter attention. Le problème avec cette robe, c'est que je ne peux pas marcher aussi vite que d'habitude, par conséquent, le temps d'arriver dans l'amphi d'histoire, on m'a volé ma place.

F*ck

Avec une légère moue, je me dirige vers le milieu des sièges et m'arrange pour m'asseoir dans la rangée DEVANT Neil. Je ne pourrais jamais être concentrée si je suis derrière. Le temps que j'arrive à la hauteur de ma place du milieu, j'ai retrouvé un visage neutre et m'assieds lourdement sur ma chaise.

Le cours commence et je suis perplexe sur le discours du prof. Plus d'investissement ? Ok mais qu'est-ce qu'il raconte sur les moufles ? C'est quoi ce racisme vestimentaire ? Même si je suis plutôt mitaine pour des raisons de pratique. En tout cas, je vais devoir aller le voir si j'ai des questions vu que Neil m'a clairement fait comprendre que c'était mort pour son aide. Qui aurait cru qu'il prenne si mal le fait que je le batte dans les notes ? Il philosophe encore sur la vie. D'accord. Je soupire un peu et prends un stylo pour être prête à prendre des notes sur le programme de cette année. C'est ce qui m'intéresse vraiment, je n'ai pas besoin de lui poser des questions inutiles.
Code by Meuh


Tenue Tessa:
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire 64579b20b39ba746c7bbe74b2f5122eb

---------------------------------

Tessa parle en Japonais (#9966ff) et en Anglais (#cc66ff)
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Signature%20Tessa
Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie
Tessa's voice: Par ici
A l'université ; 3è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 23
■ Messages : 272
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty Re: [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Mer 8 Sep 2021 - 9:07
Cours d'Histoire : Jamais deux sans troisMardi 4 avril 2017.

D'un pas nonchalant, tu t'avances vers l'amphithéâtre dans lequel aura lieu ton premier cours d'Histoire de cette nouvelle année scolaire. Année que tu appréhendes énormément car tu sens qu'elle va être difficile. Tu ne sais pas expliquer pourquoi. Ta conversations houleuse avec ta mère ? L'état de ton grand-père qui empire à vue d'œil depuis sa chute ? Une réalité que tu ne te sens pas capable d'avouer au concerné ? Tes propres états d'âme ? Tu le sens au plus profond de toi-même : tu vas t'effondrer tôt ou tard.

Mais tu préfères ne pas y penser, tapant un rapide petit message sur ton portable que tu envoies au camarade qui t'intéresse le plus, là tout de suite ; Neil. "T'es déjà en classe je parie ? Garde-moi une place, tu veux ?!" Tu verouilles aussitôt ton portable et accélère le pas, désireuse de chasser de ton esprit tes tracas. Tant que le pire n'est pas encore arrivé, autant rester positif, non ?

Tu ne tardes pas à franchir les portes de l'amphithéâtre, ton regard se posant aussitôt sur la place où doit déjà se trouver Neil. Bingo. Il s'assied toujours au même endroit. Tu le rejoins rapidement, volant la place qui se trouve à ses côtés.

▬ Salut toi !

Sourire aux lèvres. Ce type, ce n'est pas Le plus gentil de cet univers mais tu sais que tu peux toujours compter sur lui, notamment pour te changer les idées.

▬ Alors ces prétendues vacances ? T'en en profiter pour te taper un tas de films ?

Tu coupes la sonnerie et le vibreur de ton portable, car tu es une élève modèle (enfin...Pas toujours) et que tu ne veux pas être dérangée en plein cours. Encore moins le premier jour.

▬ En parlant de film... Qu'est-ce que tu préfères entre des tickets pour un nouveau en avant-première et... Des petits gâteaux ?

C'est bien de parler. De se retrouver. Pourtant, ce n'est pas comme si ces vacances avaient duré bien longtemps. C'était même beaucoup trop court à ton goût.

Entre temps, le professeur est arrivé, toujours aussi discret. Toujours aussi... Ce type n'est pas normal ! C'est l'unique conclusion qui te vient à l'esprit après son discours. Au moins, vous pourrez compter sur lui cette année, à ce qu'il paraît. Non parce que certains professeurs ont un peu de mal à saisir le principe de leur métier.
Tu n'as toutefois pas encore de questions, attendant patiemment le programme de cette année.
©️️ CRIMSON DAY

Tenue de Lizzy:

Avec le pull rouge.
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire 33031da11da3158cd777a8c7c337d6ba

---------------------------------


[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Wp7143285

Japonais en cc3333 - Anglais en 996699
- Français en 0099cc - Discord (Titi#2262)
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire 2YMBWIF



A l'université ; 3è année
Neil I. Marshall
■ Age : 25
■ Messages : 914
■ Inscrit le : 08/04/2018

■ Mes clubs :
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire DOAUR5R [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Neil I. Marshall

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty Re: [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Sam 25 Sep 2021 - 3:50
3ème Année – Cours d’Histoire
avec les Tessa, Elizabeth et Ogawa-Sensei
Les vacances avaient été hautes en couleur, tant et si bien que Neil avait du mal à s’en remettre. Il avait dû continuer ses sucreries pendant quelques temps à faible dose, histoire de ne pas avoir trop d’effets secondaires, mais son traitement ajouté à cela ne faisait pas super bon ménage. Certes, il était bien détendu depuis le jour fatidique, mais… un peu trop même. Heureusement, il en était presque sevré. Après ça, il pourrait reprendre son traitement dans sa normalité.

C’est donc avec une nonchalance peu habituelle que Neil alla s’installer à sa place. Dans les premiers, comme d’habitude, ce qui lui garantit sa place au centre de la salle, mais il ne prit pas la peine de sortir son ordinateur tout de suite pour prendre des notes. A la place, cette fois, il préféra profiter pleinement du « spectacle » du professeur d’Histoire, à laquelle il n’avait prêté que peu d’attention l’an dernier. L’homme savait soigner ses entrées autant que son style vestimentaire. En attendant, la sacoche près de la jambe, il tapota sur son téléphone pour répondre à Elizabeth, lui garantissant une place à ses côtés.  

Neil : Un tas de film, et pas que !

C’est que, ces vacances, elles avaient été agitées. Il lui lança un clin d’œil bourré de sous-entendus, puis l’observa d’un œil circonspect quand elle posa sa question :

Neil : Une avant-première ou des gâteaux ? Tu me poses vraiment la question ? Le cinéma, évidemment ! C’est pour mon anniversaire, c’est ça ?

Il esquissa un sourire des plus satisfait, comme un enfant trop gâté à chacun de ses anniversaires, puis posa les coudes sur sa table en tournant la tête. Une silhouette avait attiré son attention et c’est avec surprise qu’il regarda Tessa s’installer devant lui. Il baissa les yeux pour la dévisager puis se pencha en avant, pour parler à voix basse sans déranger tout l’amphi :

Neil : Jolie robe Yorke, mais c’est pas un gala ici. T’as dû te tromper de salle !

Neil lui fit un clin d’œil charmeur, puis échangea un rire bref avec sa voisine. Il se réinstalla au moment où les portes claquèrent au loin derrière eux, s’assit à son aise et donna un petit coup de coude à Elizabeth quand le prof passa dans l’allée de façon théâtrale. Il sait dans quelle matière se reconvertir, si jamais ça finit par foirer en Histoire, ajouta-t-il. Neil écouta le speech du professeur avec attention, les bras croisés sur son torse, avec un air suffisant et à la fois amusé. Lorsqu’il mentionna la quantité et la nature des efforts qu’il y aurait à produire cette année, Neil s’adressa une fois de plus à Elizabeth et à Tessa.

Neil : Comptez pas sur mes notes cette année les filles, ce sera chacun pour soi. Et t’auras pas de points douteux en plus, Yorke.

Il écouta le reste du speech avec attention, puis leva la main lorsque vint le moment des questions, sur un ton taquin mais pas insultant pour autant, puisque ça l’intéressait vraiment :

Neil : Sans parler du programme, est-ce que tout se passera ici ou alors comptez-vous nous emmener nous imprégner de lieux historiques, pour accompagner vos théâtralités ?


Tenue de Neil:
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire A9abbe356717e5a365e811dce06e9b12


Code by Fushi

---------------------------------

Neil parle en #255965 (Neil's voice here )
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Neilsigna
Neil's Theme
Personnel ; prof d'histoire-géo
Yukio Ogawa
■ Age : 26
■ Messages : 94
■ Inscrit le : 09/05/2021

■ Mes clubs :
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire JfL0rDF


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2017
Yukio Ogawa

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty Re: [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Dim 3 Oct 2021 - 0:01



Cours d'histoire - Jamais deux sans trois !
mardi 4 avril 2017 - 14h30 - Rentrée universitaire


[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Image_13


Bien, personne n'avait levé la main, le professeur allait pouvoir passer à la suite et dérouler le programme comme on déroule un plan sans accrocs, à moins que... Pas de doute possible, une main s'était levée, et ce ne pouvait être que celle du grand Neil Marshall, objecteur de conscience dans la communauté des modestes amis de l'humilité, chevelure flamboyante se détachant dans le ton terne de l'amphithéâtre, moue surplombante du prince charmant trop sûr de lui, aura générant chez ses interlocuteurs d'inexplicables pulsions relatives à des envies de filer des gifles. Heureusement, il s'agissait d'un bon élève, et Yukio percevait bien que le masque suffisant du garçon n'était pas complètement honnête. Il y avait sous ces atours de gendre idéal quelque chose d'un peu plus profond et d'un peu plus imparfait, donc plus humain. D'un léger geste de tête, l'enseignant donna la parole à son impertinent élève, qui ne se fit pas prier pour s'exprimer avec la facétie d'un sale gosse:


"Sans parler du programme, est-ce que tout se passera ici ou alors comptez-vous nous emmener nous imprégner de lieux historiques, pour accompagner vos théâtralités ?"


Ce fut au tour du professeur de sourire d'un air légèrement narquois. Monsieur Marshall voulait découvrir des lieux insolites, il allait être servi. L'année allait faire découvrir à tous ces étudiants le lieu où tout bon historien trouve la paix de l'esprit. Un endroit empli de noirs secrets et de révélations attendant patiemment l’œil acéré du chercheur de vérité, un véritable monastère pour les éclaireurs du passé, un espace de méditation où le temps a appris, sous la main de l'homme, à s'arrêter. L'idée de faire découvrir cet endroit à cet impatient de Neil amusait beaucoup Yukio: il allait détester, au moins au début...

Sans chercher à dissimuler son sourire en coin, l'enseignant répondit à la question sans sobriété:


-Que voilà une question intéressante Monsieur Marshall, je m'attendais évidemment à ce qu'une personne de qualité la pose. Je ne doute pas qu'un étudiant aussi sérieux que vous sera ravi d'apprendre qu'une partie des cours sera consacrée à des apprentissages plus pratiques. En particulier, je suis certain que vous serez enchanté de savoir que vous allez passer une part de nos cours dans un lieu sacré pour les hommes de science que nous sommes. Je sais que vous êtes déjà tous excités à l'idée de vous rendre dans un tel endroit, mais vous ne l'êtes pas autant que moi. Cette année, chers amis, nous allons découvrir ensemble l'incroyable ambiance d'une salle d'archives, lieu important s'il en est pour la matière que nous étudions. Calmez vos ardeurs, je sais que vous en êtes déjà tout émoustillés !

Se laissant aller à des divagations émues, Yukio continua d'un ton songeur et inspiré:

-Je me rappelle encore la première fois que j'ai parcouru, encore plongé dans ma romantique jeunesse pleine de passions, les couloirs interminables d'une salle d'archives administratives. Mes pas résonnaient comme les échos du passé qui emplissaient les rayonnages surchargés, et mon regard se perdait dans les méandres insondables de tous les souvenirs conservés là, ébloui par la possibilité offerte de trouver, au milieu de ces millions de feuilles empilées, quelque nouveauté qui ferait trembler notre vision du monde. Le royaume du passé s'étendait devant moi, et j'ambitionnais d'y chercher des vérités universelles. Je n'avais pas encore compris que dans cet endroit, on ne rencontre pas le passé objectivé, mais seulement ceux qui l'ont peuplé, et que les morts sont aussi subjectifs que nous...

Laissant planer quelques secondes de silence, le professeur finit par enchainer d'une voix plus enjouée:

-Tout cela m'amène au programme ! Cette année, je compte vous préparer à rendre des travaux personnels qui ne seront pas de la simple régurgitation indigeste de mes élucubrations ô combien pertinentes, mais malgré tout limitées. Nous commencerons donc par une bonne dose de méthode et d'épistémologie, puis je vous demanderai de rendre des travaux personnels sur des sujets orientés mais relativement libres. Ces travaux seront alternativement réalisés en groupe, et en solitaire. L'idée est qu'à la fin de l'année, vous soyez capables de déployer une méthodologie complète de recherche scientifique en science historique, et en capacité de rendre, en un temps donné, un travail innovant fondé sur des sources primaires, et non pas seulement sur des sources secondaires.

Yukio fit une pause et plissa légèrement les yeux:

-A tout hasard, si quelqu'un est déjà largué, c'est maintenant qu'il faut poser sa question, pas dans dix minutes...







---------------------------------

Si vous avez le temps de lire cette phrase, c'est que vous avez fini vos devoirs, n'est-ce pas ?

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Signat10
A l'université ; 3è année
Tessa Yorke
■ Age : 31
■ Messages : 6519
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire GkZd5iQ [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty Re: [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Dim 3 Oct 2021 - 11:12


Cours d'histoire - Jamais deux sans trois !

avec Yukio, Neil et Elizabeth

Si le compliment allait me faire plaisir, il est gâché par le rire qu'il échange avec sa pote et ça me donne envie de le frapper parce que j'ai l'impression qu'il se fiche de moi. Je n'en laisse rien paraitre jusqu'à ce qu'il ouvre de nouveau la bouche pour dire des bêtises. Avec un sourire angélique, je me tourne un peu pour lui dire à voix basse:

Peut-être que c'est toi qui devrait m'emprunter mes notes Marshall, peut-être que tu trouveras les deux pourcents qu'il te manque pour me battre.

J'insiste bien sur son nom de famille avant de regarder de nouveau le prof. Je n'aime pas quand on m'appelle par mon nom et il le sait très bien. Bref, je me concentre sur la réponse du prof et je ne peux être que contente de ce qu'il annonce. J'aime les salles d'archives, même si c'est poussiéreux, ça ressemble à une bibliothèque et c'est un lieu que j'aime. Faire des recherches et tout ça, c'est ce que je préfère. Par contre, la suite me fait nager dans l'océan de l'incompréhension.Des sujets libres ? Je n'aime pas trop ça. Je suis perdue quand c'est libre, je ne sais jamais quoi choisir et mon petit sourire satisfait disparait. Surtout quand il évoque les travaux de groupe. Ma hantise, personne n'a jamais voulu travailler avec moi vu mes antécédents. Quelle horreur ce programme. Je finis par lever la main et dès que j'ai la permission de parler, je demande:

Libre à quel point les sujets ? Et ça sera quoi le ratio travail de groupe, travail solo ?

Trop de choix tue le choix après tout.
Code by Meuh

---------------------------------

Tessa parle en Japonais (#9966ff) et en Anglais (#cc66ff)
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Signature%20Tessa
Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie
Tessa's voice: Par ici
A l'université ; 3è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 23
■ Messages : 272
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty Re: [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Dim 17 Oct 2021 - 7:45

     

Ft. Yukio, Neil, Tessa
     

     
Cours d'Histoire; Jamais deux sans trois

     
Franchement, tu ne t'étonnes même pas de la réponse du blond. Quand il s'agit de films, il est certainement le premier à foncer, tel un animal affamé. Alors tu fouilles dans ton sac et lui tends une belle enveloppe dans laquelle se trouvent trois billets, sans le moindre pli, comme si tu l'avais gardée bien précieusement. Ce qui n'est qu'à moitié le cas. Parce que autant tu ne veux pas donner un torchon à ton pote, autant ce n'est pas du verre non plus. Mais tu aimes faire des cadeaux, offrir, c'est un fait.

▬ Joyeux anniversaire ! Dis-tu avec ce sourire qui te caractérise tant.

Ton regard se pose sur Tessa lorsqu'elle vient s'installer face à vous. Tu la trouves belle sa robe. En faite, Tessa elle-même est une très belle jeune femme. Mais tu restes surprise par ce choix de tenue ; elle n'aurait quand même pas mis ça juste pour le cours, si ? Tu en doutes fortement. Tu n'oses toutefois rien lui demander, ni même la complimenter... Surtout après le commentaire de Neil qui pourrait lui laisser penser que tu n'es pas sincère et que tu en rajoutes une couche. Alors tu te contentes, presque par réflexe, de donner un coup de coude à ton voisin, partagée entre le rire et le désespoir. Ce mec est irrécupérable. Par contre, tu ne lui caches pas ton amusement suite à sa remarque sur l'entrée du professeur. Certains peuvent se tromper de vocation, que voulez-vous...

Le professeur commence à parler du cours et tu écoutes attentivement ses paroles. Comme celles échangées par les deux autres étudiants... Tu claques ta langue sur ton palais à la réponse de la brune, tes yeux ambrés tournés vers le blond. Tu dois bien l'avouer, tu te retiens pour ne pas enfoncer le clou. Non parce que tu adores embêter Neil... Mais tu te passeras bien de le voir râler aujourd'hui... Ou de lui rappeler certaines choses...

Tu écoutes les questions et les réponses du professeur et bon sang, tu es entourée de zigotos. Avec le professeur en chef de file et Neil en second ! En réalité, tu adores. Et tu aimes encore plus l'idée de te rendre dans une salle d'archives. L'odeur du papier... Tous ces vieux documents renfermant tout un tas d'informations intéressantes... Des points vues... Des choses personnelles... Ou pas, ça dépend.

Bref. Si tu es assez ravie concernant cette nouvelle, la suite te fait hausser un sourcil. Des travaux personnels ? De groupe ? Ça ne te dérange absolument pas mais...  Tu lèves la main après ta camarade, désireuse d'avoir davantage de détails, attends que le professeur te donne la permission de parler.

▬ Concernant ces sujets "libres" justement ; est-ce que vous pouvez déjà nous donner des exemples ? Quels genre de sujets va-t-on devoir traiter ?

Non parce que tu aimes prendre le temps de faire les choses. Le stresse, ça ne te réussi pas trop à l'heure actuelle. Et puis, quand il faut faire un choix, autant tu peux être très rapide, autant ça peut te prendre des jours... Voir plus.
     
(c) crackle bones

     

---------------------------------


[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Wp7143285

Japonais en cc3333 - Anglais en 996699
- Français en 0099cc - Discord (Titi#2262)
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire 2YMBWIF



Personnel ; prof d'histoire-géo
Yukio Ogawa
■ Age : 26
■ Messages : 94
■ Inscrit le : 09/05/2021

■ Mes clubs :
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire JfL0rDF


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2017
Yukio Ogawa

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty Re: [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Mer 27 Oct 2021 - 22:10



Cours d'histoire - Jamais deux sans trois !
mardi 4 avril 2017 - 14h30 - Rentrée universitaire


[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Image_13


Les questions fusèrent avec une vélocité qui parvint presque à surprendre le professeur. C'était vraisemblablement proportionnel au stress induit par les annonces de la journée. La nouveauté effrayait tous ces étudiants aux épaules bien lourdes, il n'y avait là rien de très étonnant. Yukio eut un pincement de cœur. La pression était peut-être un peu trop forte pour qu'ils en viennent à s'inquiéter d'abord, sans penser à s'émerveiller des perspectives ouvertes. Il aurait voulu les prendre dans ses bras pour les rassurer, mais ça n'était pas très indiqué, et ça aurait pris beaucoup trop de temps, vu l'assistance présente dans l'amphithéâtre. Il en vient à se maudire, il aurait dû préparer un gâteau. La pâtisserie, ça fait toujours passer le stress, et ça empêche les gamins trop bavards d'ouvrir la bouche. Dans le pire des cas, le gâteau aurait aussi pu servir à entarter un étudiant dissipé. Non vraiment, la pâtisserie n'avait que des avantages. Il eut fallu écrire un essai pédagogique sur le sujet, ça aurait cartonné. Il avait toujours les bonnes idées en retard.

Sortant de sa rêverie aux odeurs de génoise fourrée, l'enseignant entreprit de répondre aux inquiétudes qui émanaient des étudiants comme la suffisance pouvait parfois suinter de certains de ses élèves à tête blonde:


-Je conçois que la liberté puisse vous effrayer. Cette peur est normale. Elle est l'ombre dégénérée de l'aveuglante lumière du devoir que l'on a allumé dans vos cœurs depuis votre plus tendre enfance. Quelque part, c'est tout à votre honneur, mais la recherche scientifique ne se fait pas sous les torches rassurantes posées par les générations précédentes, elle se fait dans le noir, à tâtons, avec le risque constant de se prendre un mur sans le voir venir. On n'éclaire pas le passé sans attiser, à son tour, partout où l'on passe, le feu de la connaissance, et si je puis vous léguer, au fond du cœur, une étincelle de ce feu sacré, vous n'aurez aucun mal à l'entretenir, précisément parce que vous êtes des gens brillants.

Il fit une pause de quelques secondes, avant de compléter:

-Les sujets seront de plus en plus libres au cours de l'année, on va y aller doucement. Pour le début d'année, le principe sera de vous faire travailler sur un sujet libre à l'intérieur d'un thème précis. Pour être plus concret, je vous donnerai un thème, ce pourra être une période, comme "le début du 20ème siècle", ou un angle d'analyse historique, comme "la patrimonialité du pouvoir politique", et ce sera à vous de choisir un angle intéressant à traiter en rapport avec ce thème. Il vous faudra penser votre travail comme un véritable projet de recherche, ce qui veut dire, certes, choisir un angle qui vous intéresse et vous motive, mais également penser en amont la question de l'accès aux sources secondaires et surtout primaires. Par exemple, je ne doute pas qu'il soit très motivant de travailler sur un sujet aussi intéressant que le hooliganisme sous la Rome antique, qui est par ailleurs mon sujet de thèse, mais si vous n'avez pas prévu au cours de l'année une petite escapade en Italie pour aller scruter le Colisée à la recherche de traces de violences sportives, et que vous ne lisez pas couramment le latin, le traitement du sujet parait difficile d'approche. Donc, certes, la liberté qui vous est offerte vous laisse la possibilité de travailler sur des sujets qui vous tiennent à cœur, mais je vous invite à conserver un certain sens des réalités. Mieux vaut un sujet peu ambitieux mais très bien traité, et qui mette en valeur un vrai travail d'analyse de sources primaires, qu'un sujet grandiose dont le traitement s’essouffle car vous n'aurez rien su y apporter de vraiment novateur.

Reprenant sa respiration, il souffla sur un ton moins sérieux:

-Pour ce qui est du ratio entre travail individuel et en groupe, ce sera 50/50, et puisque je sais que votre curiosité est aussi profonde que la fosse des Mariannes, et que vous êtes avides de savoir à quelles sauce vous allez être cuisinés, le premier sujet que vous aurez à traiter, ce sont les sous-cultures. C'est un sujet qui est parfait pour exercer votre nouvelle liberté. Il est à la fois pleinement accessible, à votre portée, et vous donnera l'occasion de déployer tous vos talents pour l'histoire vivante. Il y a une multitude d'angles possibles pour traiter le sujet, et tous sont intéressants. Vous pourrez choisir d'analyser des archives de presse, de littérature grise, de vous entretenir avec des témoins directs... Bref, il y aura forcément quelque chose qui vous conviendra, autant pour choisir un angle que dans les méthodes mobilisables pour le traiter.

Il pensait avoir tout dit, mais il percuta au dernier moment qu'il avait complètement omis de mentionner quelque chose. Alors que ses précédentes tirades avaient créé un peu de remous parmi les jeunes, il leva la main et prit sa voix la plus forte pour ajouter à son propos:

-J'allais oublier: dans la vie, on ne choisit pas toujours avec qui on travaille, croyez-moi, j'en sais quelque chose. Par conséquent, les groupes de travail seront composés par moi-même de manière complètement arbitraire, parce qu'il faut bien que vous ayez une vraie raison de me maudire. J'attends de vous que vous vous enrichissiez des rencontres que vous allez faire, et que vous coopériez avec la meilleure volonté. D'ailleurs, si j'apprends qu'un groupe a laissé quelqu'un sur le carreau, je mettrai zéro à tout le groupe. Ici, on ne laisse personne derrière, on est solidaires les uns des autres. On se porte et on se supporte, à coups de grandes effusions de larmes et de sueur s'il le faut. Et pour la question suivante, oui j'ai déjà fait les groupes pour votre premier projet.







---------------------------------

Si vous avez le temps de lire cette phrase, c'est que vous avez fini vos devoirs, n'est-ce pas ?

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Signat10
A l'université ; 3è année
Neil I. Marshall
■ Age : 25
■ Messages : 914
■ Inscrit le : 08/04/2018

■ Mes clubs :
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire DOAUR5R [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Neil I. Marshall

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty Re: [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Ven 29 Oct 2021 - 22:45
3ème Année – Cours d’Histoire
avec les Tessa, Elizabeth et Ogawa-Sensei
Neil remercia Elizabeth en sortant les billets de l’enveloppe, puis en les humant, victorieux. Ça sent la bonne séance de ciné ! Il remarqua le nombre mais se retint de questionner Elizabeth, puisque Tessa arrivait et qu’il la charria aussitôt. Celle-ci ne manqua pas de le lui rendre, et elle fit de nouveau avec sarcasme à sa deuxième remarque. Cela le fit sourire en roulant des yeux, avant de s’offusquer au coup de coude d’Elizabeth.

L’attention générale se replongea alors sur le divertissement pour lequel ils s’étaient tous inscrit : le cours d’Histoire. Neil posa une question en étant presque sûr qu’ils iraient dans un quelconque lieu un peu historique, notable du moins, dans lequel il pourrait s’imprégner du paysage pour s’y ancrer, voir l’Histoire y défiler. Il fanfaronna un peu quand le professeur flatta son égo, cependant, le fils Marshall déchanta bien rapidement quand il entendit la réponse du professeur.

Neil : Une salle d’archives ?!

Il ne le dit pas assez fort pour que cela arrive aux oreilles du professeur, en bas de l’amphithéâtre, mais les personnes qui l’entouraient l’entendait sans mal. Tout autant que le ton déconfit et dégouté qu’il employa pour le dire, d’ailleurs. Neil en frissonna de dégout. Une salle d’archive, remplie de paperasse rangée en vrac et couverte de poussière, dans une salle normalement climatisée, sinon qui sentait l’humidité. Une horreur pour le maniaque qu’il est et pour sa presque phobie des microbes. A côté de lui, certains s’émerveillaient, d’autres soupiraient à l’idée de mettre les pieds dans une salle d’archive. Neil peinait alors à retrouver le sourire. Cette année d’Histoire va être une plaie.

Il croisa les bras sur son torse et se colla au dossier de sa chaise, se contentant d’écouter la suite. Le type de devoir qu’annonçait Ogawa-sensei ne le fit pas sourciller plus que ça, au contraire. Il écouta les questions des filles et les réponses associées. Le travail en groupe ne le dérangeait pas tant que les camarades qui lui étaient attribués faisaient leur part de travail et ne plombaient pas sa moyenne. Les sujets libres, eux, l’inspiraient d’autant plus qu’il était curieux de nature et du genre à pousser ses recherches jusqu’à satisfaction personnelle. Il haussa un sourcil à la dernière annonce du professeur et leva une nouvelle fois la main :

Neil : J’imagine que, puisque les groupes sont faits et que vous avez énoncé tout le programme de l’année, on va pouvoir prendre connaissance de nos groupes et de nos thèmes ? Oh et, cette salle d’archives, on est obligé de s’y rendre pour chaque travail ?

A ajouter sur sa liste : prévoir du gel hydroalcoolique à chaque fois qu'il sortirait de cette pièce de malheur. Ou des gants en tissu pour feuilleter les documents, comme le faisaient les archivistes.

Tenue de Neil:
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire 99f4bad033142e4efeb2a388f4502990


Code by Fushi

---------------------------------

Neil parle en #255965 (Neil's voice here )
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Neilsigna
Neil's Theme
A l'université ; 3è année
Tessa Yorke
■ Age : 31
■ Messages : 6519
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire GkZd5iQ [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty Re: [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Sam 30 Oct 2021 - 0:37


Cours d'histoire - Jamais deux sans trois !

avec Yukio, Neil et Elizabeth

Je crois que j'ai envie de disparaitre à mesure des réponses du professeur. Non seulement les sujets sont trop vague mais en plus, les groupes imposés ? Je n'ai clairement pas envie de tomber avec certaines personnes, j'aurais préféré que les groupes soient libre, j'aurais eu une partenaire attitré : Yukiko, la sœur de Meyuki. Mon ancienne colocataire, même si je ne l'apprécie pas spécialement, je sais que je peux travailler avec elle. Pour une fois, j'ai envie d'abandonner les cours d'Histoire/Géo. Ça me semble bien trop abstrait, rien que d'y penser, ça me décourage. Evidémment, il a déjà désigné les premiers groupes pour commencer le premier projet. Alors que je m'inquiète avec qui je vais tomber, Neil demande si on va devoir aller dans les archives pour chaque travail. Je crois entendre le dégoût dans sa voix quand il pose la question. Ça me ferait presque sourire si je n'étais pas aussi stresser. Il faut que je le note pour plus tard, à ressortir à l'occasion. Je lâche quand même à voix basse:

C'est cool les salles d'archives pourtant.

Je n'ai pas grand chose à rajouter à sa question alors, je me contente d'attendre et me prépare à mourir intérieurement à l'annonce des groupes.
Code by Meuh

---------------------------------

Tessa parle en Japonais (#9966ff) et en Anglais (#cc66ff)
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Signature%20Tessa
Tessa's Theme: Mansion-NF ft Fleurie
Tessa's voice: Par ici
Personnel ; prof d'histoire-géo
Yukio Ogawa
■ Age : 26
■ Messages : 94
■ Inscrit le : 09/05/2021

■ Mes clubs :
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire JfL0rDF


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2017
Yukio Ogawa

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty Re: [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Dim 14 Nov 2021 - 18:59



Cours d'histoire - Jamais deux sans trois !
mardi 4 avril 2017 - 14h30 - Rentrée universitaire


[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Image_13


L'annonce avait produit son petit effet. Ce cours était mené avec une théâtralité maitrisée de bout en bout. Les twists et les retournements de situations provoquaient des sidérations dont Yukio se délectait avec une joie discrète, mais bien réelle. Il leur en mettait plein la vue dès le premier cours, ça les maintiendrait captivés et motivés pour l'ensemble du semestre. Rien de tel qu'une volée de baffes métaphoriques pour réveiller une jeunesse endormie par le ronronnement du monde universitaire. Maintenir un tel niveau toute l'année allait être compliqué, mais c'était déjà ça. Tant d'émoi, d'inquiétude et de surprise, voilà qui comblait l'attrait coupable du professeur pour le chaos entourant sa personne. Même s'il aimait l'ordre, il n'avait jamais su détester la sensation qu'il pouvait ressentir en agissant comme une boule dans un jeu de quilles. Bousculer les certitudes de ses semblables les ramenait toujours à l'humilité de leur condition humaine, et c'était une bonne chose. Quelque part, c'était presque de la philanthropie, indirectement.

Il se plut à laisser planer l'angoisse pendant de longues secondes, comme pour achever de briser la surconfiance des étudiants les plus sûrs d'eux, puis, par des gestes d'une lenteur calculée, il entreprit de se saisir d'une feuille présente dans ses affaires, sur laquelle il avait noté la composition des groupes. S'éclaircissant la voix par quelques toussotements inutilement appuyés, il reprit la parole:


-La présence à la salle d'archives ne sera obligatoire que lors des deux premières séances de travail, pour les explications sur le fonctionnement de la chose. Les initiations à la lecture critique des sources et le recoupement se dérouleront à l'université. Pour le reste, vous êtes libres de ne pas vous rendre à chaque séance aux archives, si tant est que vous ayez trouvé d'autres moyens de travailler sur des sources primaires, mais je vous enjoins à bien considérer la chose. Vous devez adapter vos sources à votre objet d'étude, et non rejeter certaines sources par principe, ou parce que ça ne vous plait pas. Je vois que certains d'entre vous trépignent d'impatience à l'idée d'apprendre quels seront leurs compagnons d'étude pour ce premier travail. Si vous permettez, je vais maintenant annoncer les groupes composés au hasard.

C'était faux, les groupes n'avaient pas été composés au hasard, Yukio les avait montés en fonction des dossiers des élèves, histoire de leur donner un peu de diversité, et forcer chaque étudiant à sortir de sa zone de confort. Mais ça, ils n'avaient pas à le savoir. La magie devait illusionner les foules, et l'idée que les jeunes allaient se penser victimes de coups du sort et autres malédictions l'amusait. Ils le remercieraient dans 10 ans, quand ils seraient en capacité de comprendre ce que l'expérience avait pu leur apporter. Il avait prévu d'autres petits coups tordus de ce genre, histoire de distiller la difficulté en fonction de l'avancée des groupes et des individus, et au cas où certains ne rencontreraient aucune difficulté. On n'apprend rien en nageant dans la félicité. Il avait aussi quelques coups de pouce inattendus en réserve, prêts à sauver les galériens en pleine noyade. Il songeait à appeler ce concept la pédagogie de l'élastique: les plus rapides étaient retenus par l'élastique à mesure qu'ils avançaient, et les plus en difficulté disposaient de tout le mou nécessaire pour déployer leur course. Néanmoins, il n'était pas certain du potentiel rythmique de l'expression.

Il commença à égrener, un à un, les groupes et les noms:


"[...]
Groupe 6: Tessa Yorke, Elisabeth Mérédith Jones, Neil Ichiro Marshall
[...]"  


A chaque annonce, on entendait, alternativement, des soupirs de soulagement et d'autres de dépits. Les minutes s’égrenèrent. Lorsqu'il eut terminé, un certain silence emplissait l'atmosphère, seulement troublé par quelques chuchotements, qui révélaient de menus tractations par dessous les pupitres. Au milieu de cette drôle guerre froide, Tessa leva la main, et d'un ton étonnamment neutre, envoya au professeur:

"Vous êtes sûr qu'on ne peut pas changer de groupe, même en cas de force majeur ?"







---------------------------------

Si vous avez le temps de lire cette phrase, c'est que vous avez fini vos devoirs, n'est-ce pas ?

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Signat10
A l'université ; 3è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 23
■ Messages : 272
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty Re: [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Mar 23 Nov 2021 - 0:56

     

Ft. Yukio, Neil, Tessa
     

     
Cours d'Histoire; Jamais deux sans trois

     
Plus le temps passe, plus tu as l'impression de te noyer dans les paroles du professeur. Et pas dans le bon sens du terme ! Tu en viens à te demander s'il n'a pas trop de salive à utiliser, trop d'idées à partager, trop de nuances de folies à vous faire vivre... Et ces nuances ne sont là pour votre plus grand plaisir. Si l'idée des sujets libres à de quoi en séduire plus d'un, toi, ça t'effraie un peu. Si tu n'aimes pas être dirigée dans la vie de tous les jours, il y a des moments où c'est bien de se contenter de faire ce qu'on nous demande. Et travailler sur un sujet imposé en fait parti, surtout quand il s'agit du cours d'Histoire-géo. C'est un sujet d'études vaste, très vaste, tellement vaste que tu ne sais même pas de quoi parler, sur quoi travailler, comment aborder les choses.  Par moments. Tu n'es pas idiote non plus et tu es toujours parvenue à maintenir une moyenne assez satisfaisante.

Le professeur commence à énoncer les groupes et c'est avec une grande attention que tu l'écoutes. Et quand tu entends le nom de tes deux partenaires, tu ne sais pas si tu dois être contente ou pleurer. Travailler avec Neil, ce n'est pas une première pour toi. Mais Tessa ? Tu ne sais pas trop à quoi t'attendre, ni combien de temps il te faudra pour t'habituer à sa présence. Et autant dire que sa question ne fait qu'accroître tes doutes.

▬  C'est encourageant...  Dis-tu à voix basse.
     
(c) crackle bones

     

---------------------------------


[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Wp7143285

Japonais en cc3333 - Anglais en 996699
- Français en 0099cc - Discord (Titi#2262)
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire 2YMBWIF



A l'université ; 3è année
Neil I. Marshall
■ Age : 25
■ Messages : 914
■ Inscrit le : 08/04/2018

■ Mes clubs :
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire DOAUR5R [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire OmmuPHD


Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Neil I. Marshall

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty Re: [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Aujourd'hui à 18:25
3ème Année – Cours d’Histoire
avec les Tessa, Elizabeth et Ogawa-Sensei
Tessa trouvait les salles d’archives cool, Neil c’était tout le contraire, alors il répondit du tac-o-tac :

Neil : Pas quand t’es allergique à la poussière et j’en passe…

Il soupira en s’adossant à son siège, croisant les bras pour écouter la suite. Les répartitions arrivèrent alors. Le blond se demanda avec quel idiot il allait se retrouver, priant pour ne pas tomber sur les rebut de l’humanité, mais fut rassuré quand il entendit le nom des demoiselles. En effet, il avait déjà travaillé avec chacune d’elle et savait qu’elles n’étaient pas du genre à se peigner la girafe. Un bon point très notable. Ce qui le rassurait moins, c’était la réaction de Tessa qui demandait à changer de groupe. Neil grimaça à la remarque d’Elizabeth, car ce n’était en effet pas encourageant.

Neil : Ouais, j'aime pas trop ça...

Il se pencha pour tapoter l'épaule de Tessa et la dévisagea en haussant les sourcils, presque déçu :

Neil : T’as vraiment pas envie de bosser avec nous à ce point ? Tss...

Non seulement déçu de la réaction de Tessa, mais aussi dégouté à l’idée d’avoir à se coltiner un idiot de leur promo, Neil retrouva sa position initiale en soupirant une nouvelle fois, croisant les bras en attendant la réaction du professeur. La seule chose qui pouvait le décevoir encore plus, ce serait qu’il accepte sa requête.

Tenue de Neil:
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire 99f4bad033142e4efeb2a388f4502990


Code by Fushi

---------------------------------

Neil parle en #255965 (Neil's voice here )
[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Neilsigna
Neil's Theme
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

[3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire Empty Re: [3ème Année - Littéraire] Cours d'Histoire

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum