-42%
Le deal à ne pas rater :
Hot Wheels Coffret 20 véhicules
19.99 € 34.55 €
Voir le deal

A l'université ; 1è année
Emily Nakamura
■ Age : 30
■ Messages : 58
■ Inscrit le : 02/08/2021

■ Mes clubs :
Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson KbCJmVA Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Emily Nakamura

Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson Empty Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson

Dim 26 Sep 2021 - 15:21
Mon cher némésis |ft. Shintaro Lawson

Mercredi 12 avril 2017


Emily se rendait pour la seconde fois au club de musique. La première, elle n’était pas restée longtemps. Après les présentations, elle avait discuté un peu avec chaque membre présent. Elle n’avait même pas joué. Cette fois, elle était bien décidée à faire du piano. Elle avait un bon niveau. Elle avait pratiqué longuement durant son enfance. Elle avait ensuite laissé un peu tomber cette activitée, frustrée par un commentaire de son professeur particulier avant son départ pour le japon « Votre technique est parfaite Miss Winteralter, mais votre interprétation est sans âme. Je m’ennuie profondément à vous écouter. »  Elle n’avait pas retouché au piano pendant de longs mois après son arrivée au Japon, mais elle avait fini par s’y remettre petit à petit chez son père. Elle ne savait toujours pas comment jouer avec émotions, alors qu’elle arrivait très bien à s’exprimer au travers de la danse.

La jeune femme était bien décidée de le découvrir cette année. Elle arriva dans les premières, et entra presque timidement. Elle demanda si elle pouvait utiliser le piano, et sorti son téléphone avec une partition affichée. Moonlight Sonata. Rien de bien joyeux, mais elle connaissait ce morceau. Ce serait donc un bon début. Elle remonta les manches de sa robe, puis fit glisser ses doigts graciles sur les touches d’ivoire. Les joues légèrement rouges de jouer devant d’autres personnes que sa famille ou Neil, Emily commença la partition.

Tout se passait plutôt bien, mais un bruit attira son attention et elle fit une fausse note, puis une deuxième. Elle soupira, ferma ses yeux et recommença, espérant ne plus se tromper. Emily était une fois de plus focalisée sur la perfection de sa représentation. Cela l’éloignait de l’objectif initial : transmettre des émotions.



Tenue d' Emily:
Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson 002_sh10
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 29
■ Messages : 32
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson MzrdKEg Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson Empty Re: Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson

Lun 27 Sep 2021 - 13:23
Franchement ? Je trouve que j'm'en sors pas si mal que ça. Les cours n'ont pas l'air particulièrement complexes, l'emploi du temps est suffisamment light pour me laisser gérer mes journées selon mes envies, et je ne me suis toujours pas pris la tête avec qui que ce soit. Alors j'ai pas forcément adressé la parole à grand monde non plus, ok, même mon colloc. Faut dire qu'il n'est pas ultra bavard, mais ça me convient parfaitement comme ça.

En fait bizarrement, là où je me sens le moins à l'aise, c'est pendant les heures de club. Sûrement parce que c'est plus difficile de garder la tête baissée sur une feuille à ignorer superbement le reste de la population. Vraiment, je ne vois toujours pas l'intérêt de se forcer à sociabiliser. Encore moins quand je me retrouve entouré de mioches qui pour certains n'ont jamais dû toucher le moindre instrument de leur vie et se contentent de rêver de gloire en chantant avec leur brosse/micro devant leur miroir.

Forcément, cet après-midi ne fait pas exception. Moi qui pensais pouvoir me détendre un peu dans ce club, je commence à me dire que j'aurais sûrement mieux fait de choisir un club typique des bizuts de l'école et me contenter de jouer sur mon temps libre. J'crois bien avoir vu un club de littérature ou de traditions. Mais bon, je ne vais pas abandonner si vite. Cela dit, de voir machin qui s'la raconte devant ses potes parce qu'il arrive enfin à enchainer chaotiquement ses trois accords à la gratte, et machine qui se prend pour Esméralda avec son tambourin qu'elle agite dans tous les sens, ça ne me motive pas des masses. Je ne comprends toujours pas cette organisation. Pourquoi ne pas proposer des musiques communes sur lesquelles bosser plutôt que de laisser chacun faire ce qu'il veut dans son coin ?

C'est donc toujours aussi dépité que je m'avance un peu plus dans la salle, essayant d'ignorer au mieux cette cacophonie générale qui me file déjà mal au crâne, préférant rejoindre les rangs de ceux qui observent plus que jouent. Et quitte à me forcer à écouter, autant préserver ce qu'il me reste d'audition. Je repère donc une nana postée au piano un peu plus loin qui a l'air de pas trop mal se démerder. En tout cas, c'est ce que je trouve de mieux dans l'échantillon d'apprentis musiciens présents aujourd'hui. Et visiblement, je ne suis pas le seul à avoir choisi cette option, puisqu'une autre fille et deux gars paraissent aussi s'intéresser aux notes produites. Beethoven, un grand classique, pas forcément évident et qui prouve au moins qu'elle n'est pas dans le rang des grands débutants, en plus d'avoir un peu de goût.

Mais si j'étais du genre à me contenter du minimum ça se saurait. J'attends évidemment qu'elle termine sa partition, observant le spectacle de ses doigts se déplaçant mécaniquement de touche en touche, produisant la majorité des notes attendues, les quelques ratés auxquels on peut classiquement s'attendre dans cet endroit n'étant pas des plus gênants non plus. Une fois la note finale abattue, les trois autres gus ne manquent pas de donner leur approbation de façon un peu trop exagérée (à mon goût) suite à cette démonstration. L'un d'eux s'essaye même à un applaudissement timide.

- "Ouah tu joues super bien, c'était trop beau !"

Ce qui ne manque évidemment pas de me faire réagir, avant même la principale intéressée.

- "Beau ? N'importe quoi, y avait pas grand chose de beau là d'dans. C'est beau quand on ressent du plaisir. Là, c'est à se demander pourquoi tu t'infliges ça. Franchement, si ça t'fais pas kiffer de jouer, tu devrais arrêter."

Je ne dis pas que ce n'était pas bon. D'ailleurs si ça ne l'était pas, je ne m'emmerderais pas à rétablir la vérité. Mais je ne peux pas laisser des ignorants déballer des conneries dans le seul but de se faire bien voir (ou alors ils n'y comprennent vraiment rien et là ce serait encore plus triste pour eux).

Tenue de Shintaro:

Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson Z2kq

---------------------------------



Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson 3kgs

Shintaro parle en [#cc6666]
A l'université ; 1è année
Emily Nakamura
■ Age : 30
■ Messages : 58
■ Inscrit le : 02/08/2021

■ Mes clubs :
Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson KbCJmVA Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Emily Nakamura

Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson Empty Re: Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson

Mar 28 Sep 2021 - 16:14
Mon cher némésis |ft. Shintaro Lawson

Mercredi 12 avril 2017


La torture de la jeune fille prit fin avec la dernière note jouée. C’est en attendant des commentaires beaucoup trop positifs pour sa piètre performance, qu’Emily se rendit compte qu’elle avait un petit public. Elle ne voulait pas avoir l’air médisante, négative, ou donner l’air de vouloir se plaindre pour glaner plus de compliment. Aussi, plutôt que de leur avouer le fond de sa pensée profonde, à savoir - Non, c’était décevant. Passablement médiocre. Dénué de vie. Vous n’avez aucune oreille pour trouver cela beau - elle se contenta de leur sourire poliment.

Elle allait leur répondre tout de même qu’il exagérait, quand une autre personne prit la parole. Le regard azuré d’Emily se posa sur le jeune homme. Il était vêtu d’une façon appréciable. Ce n’était pas un style qu’elle portait elle-même, mais elle l’avait souvent vu sur des danseurs et l’association qu’il avait choisie n’était pas de mauvais goût. Si sa couleur de cheveux l’interpella, c’est sa voix insupportable qui le classa aux yeux de la brune dans les personnes insupportables.

Il l’agaça profondément. Il était bien trop proche de la réalité. Ses paroles faisaient bien trop échos à ses pensées. Elle ne pouvait le contredire sur le fond. C’était tout juste passable, il avait raison. Par contre, la forme était à revoir. Là où elle avait accepté les propos acerbes de son maitre, elle ne les acceptait pas d’un parfait inconnu dont elle ne connaissait pas le niveau. Qui était-il pour lui intimer d’arrêter ? Personne. Par ailleurs, personne ne devait suggérer cela à quelqu’un qui faisait des efforts. Elle avait toujours admiré les débutants – quelque soit leur âge ou leurs difficultés – qui se donnaient à fond pour essayer d’apprendre. C’était beau. C’était le propre de l’homme. Elle le méprisa dès ce premier instant.

- Vous me voyez sincèrement désolée de vous avoir imposé cet écoute. J’essaye sincèrement d’améliorer mon jeu, répondit-elle d’un air angélique, dénoté d’une certaine pointe de tristesse.

La réaction de ses admirateurs fut sans appel. Bien entendu, elle s’était attendue à cela. Attirer la sympathie des autres était inné pour elle.

- Ne l’écoute pas, il exagère ! C’était très bien !

Emily adressa un sourire au jeune garçon, dont les joues prirent une tête rosée.

- Merci, mais je pense qu’il n’a pas totalement tort. Même si sa façon de donner un avis non sollicité est impolie. Vous devriez aller vous entrainer, vous aussi.

Une façon polie de les congédier. Elle était déjà bien assez irritée, elle ne voulait pas s’encombrer d’un pseudo fan-club. La confiance d’Emily en avait pris un coup, mais elle ne se laissa pas démordre pour autant. Aussi, elle proposa :

- Montrez-moi comment je devrais jouer, si vous êtes si sûr de votre avis.

Elle ne voyait pas comment il pourrait refuser, sans passer pour un couard, une grande bouche qui n’avait rien dans le doigté. Emily était prête à accepter la critique, mais seulement face aux plus talentueux qu'elle-même.



Tenue d' Emily:
Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson 002_sh10
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 29
■ Messages : 32
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson MzrdKEg Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson Empty Re: Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson

Mer 29 Sep 2021 - 22:35
J'ai l'habitude de mettre les autres mal à l'aise, de m'attirer des regards outrés et de provoquer des réactions souvent un peu trop vives par mes paroles sans filtre. Évidemment que je me fiche royalement du lèche botte qui s'offusque que j'ai osé émettre un avis qui ne colle pas au sien. C'est à peine si je lui ai jeté un regard. Parce que dès l'instant où il a ouvert la bouche j'ai su qu'il rentrait de la catégorie de ces gens insignifiants qui ne sont rien de plus qu'une perte de temps. Pour ce qui est de cette fille installée au piano, c'est différent.

Non, elle a une technique qui reste intéressante. Et malgré les nombreuses heures qu'elle a du passer assise à parcourir toutes ces touches, elle ne cherche pas à me contredire en se raccrochant pitoyablement à des avis extérieurs basés sur un manque de connaissance attristant. Ce n'est pas pour autant que j'apprécie le ton sur lequel elle me répond. Cette espèce de retenue qui passe bien en société, cette absence de personnalité derrière ces mots récités comme on a dû sagement lui apprendre, cet espoir de ménager chaque partie pour éviter la confrontation.

C'est typiquement ce qui me fait gerber. Pas difficile de comprendre pourquoi malgré la maîtrise technique la mélodie sonnait creux. Une gentille fille à papa qui a bien suivi ses cours comme on lui demandait sans jamais se demander pourquoi elle jouait. Un rapide regard sur sa tenue et j'ai quand même quelques doutes. Elle ne pue pas le fric à des kilomètres, ce qui serait plutôt rassurant, pourtant tout, dans sa posture et dans sa façon de s'exprimer, laisse deviner un certain niveau d'éducation. Le genre de personne avec qui je suis assez classiquement en désaccord constant.

Le seul avantage à tout ça, c'est qu'elle arrive à se débarrasser plutôt habilement des gêneurs là où ça me demanderait beaucoup d'énergie. Je dois bien lui accorder. Je me passerais bien de public pour la discussion qui s'annonce. Pas que je ne sois pas habitué aux détracteurs, mais ça a tendance à vite me gonfler. Et comme j'aurais dû m'y attendre, elle fini par vouloir un aperçu de ce que j'ai à proposer. Ouais bon, j'anticipe aussi souvent mal les choses, ok. Parce que ce n'est pas franchement ce à quoi je voulais en venir. Mais je dois admettre que cette demande est plutôt légitime. Mais avant de la satisfaire, un petit préambule est de mise.

- "J'ai pas dit savoir comment tu devais jouer. C'est une question personnelle. Un truc que tu dois trouver et qui dépend de ta propre sensibilité, de la raison qui te pousse à jouer ce morceau en particulier. Si tu m'dis que tu cherches juste à améliorer ta technique alors ok, dans c'cas je dirais juste que c'est pas si mal mais que t'as encore du taff. Si tu joues pour le plaisir alors là, ça s'ressens pas. Et si t'es juste en manque de compliments bah, on dirait qu'tu t'en sors pas trop mal. Une robe plus courte tu seras au top."

Le ton professoral que certains jugent de désagréablement supérieur que j'emploie pour entamer ma réponse tourne finalement à la simple provocation. Ouais, c'est assez récurent chez moi, j'y peux rien, c'est de cette façon que je me sens le plus à l'aise pour tenter de communiquer avec mes semblables.

Tenue de Shintaro:

Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson Z2kq


---------------------------------



Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson 3kgs

Shintaro parle en [#cc6666]
A l'université ; 1è année
Emily Nakamura
■ Age : 30
■ Messages : 58
■ Inscrit le : 02/08/2021

■ Mes clubs :
Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson KbCJmVA Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Emily Nakamura

Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson Empty Re: Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson

Ven 8 Oct 2021 - 10:55
Mon cher némésis |ft. Shintaro Lawson

Mercredi 12 avril 2017


Emily lança un regard appuyé à ceux qu’elle avait congédié et qui n’étaient pas encore partis. Elle détestait qu’on lui tienne tête, et elle pouvait passer de la gentille fille au regard glacial s’ils insistaient un peu trop. Heureusement, ils ne trainèrent pas et disparurent pendant que son réel interlocuteur ouvrait la bouche pour l’abreuver de son pseudo-savoir.

Là où elle s’attendait à de veines paroles sans fondement, Emily fut surprise de la perspicacité du jeune homme. Jamais on ne lui avait conseillé aussi précisément comment essayer d’y parvenir. On lui avait soulevé le problème, on lui avait dit que « ça finirait par venir », on ne voyait bien souvent même pas pourquoi elle se frustrait autant. Là, en quelques paroles – certes désagréablement dites – on lui ouvrait une toute nouvelle voie, qu’elle allait pouvoir explorer.

Malheureusement, le sentiment de reconnaissance laissa bien vite de la place à du mépris. Comment quelqu’un d’aussi bons conseils pouvait être aussi bête en même temps ? Elle ? Vouloir des compliments ? Sa tenue ? Elle haussa un sourcil et un sourire moqueur se déssina sur son visage.

- De nous deux, je me demande bien lequel est le plus en manque d’attention, à voir tout le tapage pour donner simplement un conseil à un camarade.

Maintenant qu’il n’y avait pu de témoins directs, chacun étant retourné à sa propre cacophonie, elle répondait spontanément. Sa voix douce contrastant avec l’acerbité de ses paroles. Elle se poussa sur le petit banc, et tapota la place libre à côté d’elle.

- Je préfère entendre tes doigts jouer plutôt que ta bouche, si tu parles pour ne rien dire. Sauf si tu n’es pas si bon que ça ?



Tenue d' Emily:
Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson 002_sh10

---------------------------------

Parle en japonais en #8B14B3 et en anglais en #F06A27

Les propos tenus par le personnage ne reflètent pas les pensées de la joueuse. Merci ♥️
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 29
■ Messages : 32
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson MzrdKEg Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson Empty Re: Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson

Ven 8 Oct 2021 - 16:27
Honnêtement, je ne m'attendais pas à grand chose venant de cette fille. A la rigueur qu'elle s'indigne de ce raccourci fort peu flatteur que j'ose faire à voix haute mais pas beaucoup plus. Alors forcément, je ne peux qu'afficher un léger sourire en coin face à sa réponse. Donc la gentille fille à papa qui fait bien attention à ne surtout pas vexer qui que ce soit quand elle se trouve face à son public, peut aussi se montrer moins complaisante et dévoiler les crocs une fois les toutous partis ? Voilà qui s'annonce intéressant.

- "J'faisais que rétablir la vérité. J'y peux rien si tout le monde n'est pas capable de l'accepter. Et rêve pas, c'était pas un conseil."

Parce que ça impliquerait que je me soucie suffisamment de son niveau et de son potentiel d'évolution pour m'attarder à formuler des paroles qui l'aident à progresser.

Tout en répondant sur ce même ton qui n'a certes rien d'agressif mais qui ne transpire pas la sympathie pour autant, je m'installe à côté de miss parfaite. Parce qu'aussi étonnant que ça puisse paraitre, on dirait qu'il y a bien une chose sur laquelle on est d'accord. Les paroles ne règlent pas tout.

- "J'espère que t'es prête à reconnaitre ma supériorité princesse."

Ouaaaaais bon ok, mais des fois ça fait quand même vachement plaisir !

Bref, je chope à mon tour une partition du même morceau sur mon téléphone histoire de comparer ce qui est comparable. Parce que non, ce n'est pas le genre de truc que je connais par cœur. Mais même s'il y a bien longtemps que je suis mon propre chemin dans la musique, je suis aussi passé par les classiques. Et en venant de réentendre le morceau à l'instant, ça aide pas mal faut dire.

Je laisse reposer mes doigts quelques secondes sur les touches avant d'appuyer sur la première pour entamer la mélodie. Ma main droite est rapidement rejointe par la gauche qui vient plaquer les basses en accompagnement. Les notes s'enchainent avec une fluidité qui ne s'acquiert que grâce à l'expérience. Et non seulement le piano est le premier instrument auquel je me suis essayé, mais de tous ceux dont j'ai appris à jouer depuis, il est toujours resté mon préféré. Enfin, je devrais davantage parler de synthé dans ce cas, les multiples possibilités d’arrangements sonores qu'il offre m'intéressant davantage, même si je ne peux nier la puissance qui se dégage d'un vrai piano. A condition de savoir comment gérer ces touches.

Mes doigts enchainent les notes d'abord de façon légère, laissant seulement entendre l'harmonie, puis se font plus agressifs à mesure que j'avance, donnant davantage d'intensité aux sons qui se dégagent. Je joue de cette alternance, laissant certaines notes timides, presque absentes, pendant que d'autres s'affirment davantage, laissant presque entrevoir une nouvelle mélodie dans le schéma général déjà connu de tous (du moins de ceux qui ont un minimum de culture). Et si je suis scrupuleusement l'enchainement de notes qui s'affichent sur mon écran, je me laisse la liberté de quelques légères variantes sur le rythme. Pas grand chose. Une noire transformée en croche ou à l'inverse une note qui reste plus longtemps en suspend.

Comme toujours lorsque je joue, ce n'est pas ma tête qui décide de quoi que ce soit. La partition passe bien par le biais de mes yeux, mais c'est mon corps qui gère seul tout le reste. Et je le laisse s'exprimer sans lui mettre la moindre barrière.

Après plusieurs minutes passées ainsi, presque à oublier la raison pour laquelle je me retrouve à jouer ce morceau en particulier, j'en vient à bout et la note finale retentit. Mais évidemment, ce n'est qu'un presque, et je reviens très vite à ma voisine, vers qui je tourne désormais la tête, un sourire affreusement satisfait collé au visage.

- "Alors ? Tu comptes m'appeler maître maintenant que tu m'as entendu jouer ?"

Je ne risque pas de m’apitoyer sur les quelques rares notes que j’ai dû modifier parce que leur arrivée dans cet ordre a réussi à me surprendre suffisamment, la position initiale de ma main n’étant pas en mesure de me permettre d’appuyer sur la bonne touche au bon moment. Rien de dissonant parce que je connais bien assez mes gammes, mais suffisant pour qu’on ne puisse pas non plus évoquer la perfection.

Tenue de Shintaro:

Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson Z2kq



---------------------------------



Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson 3kgs

Shintaro parle en [#cc6666]
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson Empty Re: Mon cher némésis| ft. Shintaro Lawson

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum