Personnel ; surveillant
Leonardo Gallagher
■ Age : 22
■ Messages : 84
■ Inscrit le : 12/12/2020


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : 2 (Appart B-603)
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Leonardo Gallagher

A thing of beauty will never fade away Empty A thing of beauty will never fade away

Sam 30 Oct 2021 - 20:04
Emily Nakamura
A thing of beauty will never fade awayMercredi 26 avril 2017
Pour être tout à fait honnête, ce n’était déjà pas une bonne idée à l’origine que de sortir un mercredi soir alors que je bosse le lendemain. Je serai au taff à l’heure, en règle, mais pas en forme—ça c’est sûr. Enfin, je donnerai le change hein. C’est pas ma première nuit blanche, pas la dernière. Mais bon… on va dire que j’essaye d’être responsable ici. C’est l’heure des résolutions que j’ai pris en venant vivre au Japon. Est-ce que ça marche ? Eh—un peu. La plupart du temps, en réalité.

Mais ce soir, je le sentais déjà pas. Je sais pas pourquoi, mon instinct me disait d’écraser devant The Office toute la soirée parce que j’avais la flemme et au final, un pote m’a proposé de sortir. Et comme je suis absolument faible d’esprit… bah j’ai dit oui. Tout naturellement. Et c’est qu’une fois sur place que j’ai compris que j’aurais dû m’écouter, parce qu’y avait son pote Joe la Déprime. J’ai rien contre lui hein, mais il s’est récemment fait larguer par sa copine parce qu’il l’a trompait – duh – et il passe son temps à se plaindre, à dire que sa nana lui manque et puis après deux verres, à la traiter de tous les noms. Et comme il ne tient pas l’alcool et qu’il s’envoie tout le bar pour être à découvert à la fin du mois… ça se finit toujours de la même manière.

Cette fois-ci, j’en ai un peu eu ma claque. Je suis pas un fier défenseur des femmes – elles le font très bien elles-mêmes – mais au bout d’un moment, ça devient juste chiant. Donc j’ai fini par m’embrouiller avec les deux, et puisque j’en avais rien à faire des autres, je me suis barré.

Bref, j’aurais dû rester chez moi et d’ailleurs, je rentre. Je vais aller m’endormir devant The Office et en prime, je serai pas éclaté demain au travail. C’est presque tout bénef. Les choses allaient donc rentrer dans l’ordre jusqu’à ce que je sente l’odeur de la nourriture agresser mes narines. Et ça, c’est criminel parce que quand je suis de mauvaise humeur, un petit remontant de street-food est toujours le bienvenu alors je m’approche sans trop réfléchir du stand pour m’asseoir sur l’un des tabourets devant le comptoir et loucher sur la carte pendant quelques minutes. Je finis par me commander un smoothie avec de la noix de coco et je me prends deux mini brochettes yakitori que je vais engloutir en deux bouchées parce que pourquoi pas.

Et au bout de quelques minutes, une jeune fille me rejoint. Elle a l’air d’avoir mon âge et elle est jolie alors évidemment… ça pique ma curiosité. Je n’ai qu’à lui lancer un regard très bref pour comprendre qu’elle n’a pas l’air dans son assiette.

« Mauvaise soirée ? » Je glisse avec un sourire en coin, bienveillant mais désolé pour elle.
Emme


---------------------------------

Leonardo te parlera en #c87d47. || Discord : Medryan#0203.
A l'université ; 1è année
Emily Nakamura
■ Age : 30
■ Messages : 93
■ Inscrit le : 02/08/2021

■ Mes clubs :
A thing of beauty will never fade away KbCJmVA A thing of beauty will never fade away MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Emily Nakamura

A thing of beauty will never fade away Empty Re: A thing of beauty will never fade away

Ven 12 Nov 2021 - 15:54
A thing of beauty will never fade away |ft. Leonardo Gallagher

Mercredi 26 avril 2017


Emily avait reçu un appel de ses « anciennes copines de soirées ». Celles qu’elle fréquentait pour boire, beaucoup. Celles avec qui elle sortait lorsqu’elle voulait repartir avec un homme le soir même. Cela lui semblait être une ancienne époque. Ce « groupe d’amis » auquel elle s’était rattachée avait ensuite été rejoins par des garçons. Ils étaient tous de la classe moyenne supérieur voir riches, et aimaient tous s’amuser de façon pas toujours noble. Elle ne les avait pas revu depuis son hospitalisation. Pour son anniversaire, elles voulaient donc passer une soirée avec elles.

Emily les avait prévenus qu’elle ne buvait plus, qu’elle ne faisait plus le même genre de soirée. Cependant, sa pote de soirée avait insisté, et Emily avait fini par céder. Dans le pire des cas, c’était un très bon exercice pour voir si son problème avec l’alcool était vraiment derrière elle. Si elle arrivait à y résister dans ce contexte, ce serait tout bon.

Elle s’était particulièrement apprêtée. Chaussures en faux cuir noir vegan, une robe blanche d’une marque étique dont elle était actionnaire, par-dessus laquelle la métisse avait enfilé une veste en faux cuir vegan. Elle avait tressé ses cheveux et les avais ensuite rattachés en chignon, pour ne pas être embêtée durant de la soirée. Son maquillage était léger : un réhausseur de teinte pour ses lèvres, à l’effet plutôt naturel, ainsi qu’un peu de poudre sur les yeux et du mascara.

Emily avait prévenu son absence pour la nuit, prévoyant de dormir à l’hôtel. Elle avait prétexté un rendez-vous le lendemain matin à Tokyo auprès de l’administration pour justifier de son découché. Elle avait prévenu Tessa à la dernière minute, pour éviter un interrogatoire. Elle lui racontera tout, en cas de réussite. A peine arrivée, Emily fut happée par l’ambiance et eu envie de boire. Elle parvint à se retenir, mais ses « potes » insistèrent toute la soirée pour la faire consommer, comme si c’était un jeu pour eux.

Elle savait qu’ils n’étaient pas amis. Ils étaient juste des personnes de classe sociale proches, qui s’amusaient à l’époque de la même façon, et avaient donc une raison de trainer ensemble. A présent, elle les trouvait tous bien bêtes. Ils gâchaient leur vie, dilapidant l’argent de leurs familles. Une dispute éclata finalement, puisqu’ils jugeaient Emily qui souhaitait rester sobre. Elle leur claque le fond de la pensée, puis sorti théâtralement comme la drama queen qu’elle pouvait être quand la situation l’exigeait. Elle devait à présent rejoindre sa chambre d’hôtel, ayant déjà gâché sa soirée.

Emily prit conscience qu’elle n’avait rien mangé depuis le midi, et encore son repas avait été frugal. Elle poussa un soupire. Elle avait bien mérité un bon réconfortant. Justement, une petite échoppe proposait des smoothies et c’était parfaitement ce dont elle avait besoin. Elle prit place sur un tabouret haut, à côté d’un jeune homme qui semblait étranger. Il y en a tellement à Kobe, c’est vraiment réconfortant.

- Bonsoir, un smoothie aux fruits rouges s’il vous plait !

Attendant sa commande, elle fut surprise d’être interpellée en japonais. Oh. Elle jeta un coup d’œil un peu plus appuyé au jeune homme. Il lui disait très vaguement quelque chose. Je l’ai déjà croisé en ville ? Vu le nombre de personnes dans la ville, elle le confondait surement avec quelqu’un d’autre. Elle avait une bonne mémoire visuelle mais ne pouvait pas faire de miracle avec autant d’étranger dans ce coin du Japon.

- On peut dire ça. Et vous ? Vous venez souvent en plein milieu de la nuit boire des smoothies ?



Tenue d'Emily:
https://i.servimg.com/u/f69/20/36/77/98/005_le10.png" alt=""/>

---------------------------------

Parle en japonais en #8B14B3 et en anglais en #F06A27

Les propos tenus par le personnage ne reflètent pas les pensées de la joueuse. Merci ♥️
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum