Recensement des membres jusqu'au 31 Janvier !
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Personnel ; surveillante
Alix Wood
■ Age : 31
■ Messages : 78
■ Inscrit le : 15/11/2021


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Début Mai 2017
Alix Wood

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Jeu 2 Déc 2021 - 22:45
   La soirée venait de commencée, la température extérieur n'était pas très froide. Dans les vestiaires du personnel du campus, Alix était en train de se changer, la journée avait été plutôt calme, pas trop de retard et de manquement au cours. Une journée trop calme et rester assise derrière son bureau, la poussait a vite rentrer pour se préparer pour sa séance de sport. La surveillante mit son sac sur son épaule avant de filer rapidement vers sa voiture. Elle salua quelques collègues et arriva rapidement devant son véhicule. La route vers son appartement ne fut pas très longue, après tout l'immeuble était proche du campus. Une fois sur les lieux, la jeune fille se gara rapidement avant de rentrer chez elle.  Lâchant son sac négligemment sur le canapé, ainsi que son courrier, qu'elle avait prit dans sa boite aux lettres, celle ci se précipita vers son armoire, avant de sortir sa tenue de sport. C'est donc dix minutes plus tard qu'Alix se retrouva avec un legging noir, d'un débardeur beige et une veste noir légère. En passant devant le miroir, elle attacha ses cheveux en queue de cheval puis elle attrapa ses clefs, son porte feuille, ainsi que son téléphone avant de sortir de son appartement. En prenant les escaliers, pour redescendre vers la sortie. Alix s'étira tranquillement, avant d'entamer un jogging direction le campus. Après tout c'était le chemin qu'elle prenait souvent quand elle filait courir. La nuit était belle, les étoiles devraient normalement pointer le bout de leur nez. Soufflant et inspirant au rythme de sa course, la jeune fille avançait progressivement. Les lumières dans les rues étaient allumées. Les gens  sortaient et entraient dans divers bâtiments. La route n'était pas longue pour arriver devant le campus.  Elle ne mit pas si longtemps à arriver. la surveillante reprit son souffle tranquillement en observant les environs. C'est en regardant sur son téléphone, quelle se rendit compte qu'il y avait un Konbini non loin du campus et elle commençait à avoir soif et manger quelques choses seraient surement sympathique aussi. Après l'effort le réconfort.  C'est d'un pas décider qu'elle avança tranquillement vers ce petit magasin de fortune, qui dépannait bien.

En arrivant devant le Konbini, la jeune fille attrapa son téléphone pour s'observer rapidement. Histoire de ressembler à quelque chose en entrant dans un magasin. Elle replaça une mèche puis Alix finit par entrer dans le magasin. Il n'y avait pas beaucoup de monde, tranquillement, ses pieds la mena vers les bouteilles d'eau. La surveillante ne fit pas attention aux gens qui l'entourait; dans ses pensées, elle se dirigea vers les cup noodles et se mit à réfléchir. Lequel finirait dans son estomac ce soir. Après une séance de course, elle adorait manger un truc rapide. Puis Alix se perdit dans sa réflexion.




RP ALEATOIRE :Shintaro & Alix :

---------------------------------

« On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. »~Sam Keen

#Le japonais : #66cccc
#Le français : #660033
#L'anglais :#9933ff
Invité! tu veux un cookie ?  Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  1f36a
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 186
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  MzrdKEg Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Lun 6 Déc 2021 - 17:26
Je commence à gérer de mieux en mieux le rythme étudiant, mais concilier les heures de cours, les devoirs, anticiper un peu les révisions, et les heures de club par dessus ; tout ça en plus de mes projets persos, c'est toujours aussi complexe. Sauf que ce sont bien toutes ces vidéos que je poste sur les réseaux qui me rapportent le plus de thunes. D'autant plus maintenant que je n'ai que les week end pour bosser. Alors depuis quelques temps, j'ai décidé de mettre les heures au club de musique à profit. Plutôt que de m'emmerder à devoir supporter d'entendre des ados sans talent qui se prennent pour des futurs stars, autant en profiter pour mettre au point les arrangements qui serviront pour mes prochains morceaux.

Bref, j'ai assez peu d'heures de cours au final, ce qui m'arrange bien. J'ai passé quasi toute la journée à enregistrer les dernières parties de ce qui devrait être la version finale de cette nouvelle reprise. S'il n'y a rien qui me fait grincer des dents à l'écoute, je n'ai plus qu'à tout assembler avant de pouvoir enfin mettre tout ça en ligne (et apaiser tous ceux qui se demandent encore pourquoi je suis aussi lent dernièrement). Sauf que ça fait des heures que j'ai ces notes qui s'enchainent dans ma tête et je réalise à peine que je n'ai pas pris le temps de manger à midi. Mais aller à la cantine ultra bruyante entouré de gamins, non merci. Et puis je crois que j'ai bien besoin de prendre l'air. Marcher un peu. Ouais, une bonne pause avant de finaliser cette musique.

Le problème étant que même quand je fais une pause, mon esprit est totalement accaparé par les diverses possibilités d'arrangements qui s'offrent toujours à moi. Est-ce que je ne devrais pas passer l'interlude en mineur ? La fin n'est-elle un peu trop longue ? La partie guitare pourrait peut-être être scindée avec un ajout banjo ? Autant de questions absolument existentielles qui m'occupent l'esprit jusqu'à ce que je quitte l'enceinte de l'école. Bon après, je ne maîtrise pas encore suffisamment mon environnement pour avancer à l'instinct. Même si ce n'est pas la première fois que je vais à ce konbini, j'ai bien eu le temps d'apprendre que mon sens de l'orientation est quelque peu déficient et qu'il vaut mieux que j'évite de lui faire confiance.

Après avoir mis à contribution mes capacités de repérages et une observation maximale de mon environnement direct, j'arrive à destination sans m'être perdu (ou pas trop il me semble). Je ne porte évidemment pas la moindre attention aux autres clients présents (j'ai déjà l'esprit bien assez occupé comme ça) et c'est machinalement que je prends un plat préparé à base de riz, une bouteille de limonade et un paquet de clopes (c'est relou pour ça l'école mais ça permet quand même de réduire vachement ma consommation et donc mes dépenses).

Tout se déroule plutôt classiquement, jusqu'à ce que j'arrive à la caisse pour régler. Poche droite, poche gauche, arrière, sweat. Rien. Néant. Vide total. Ni téléphone ni clopes ni portefeuille. Pas le moindre yen. Tout se passait beaucoup trop bien. Évidemment, il faut toujours qu'il y ait quelque chose pour venir me prendre la tête. Les clients derrière moi attendent patiemment, tout comme le type qui attend gentiment que je règle mes articles. Je revérifie, encore, comme si passer mes mains dans mes poches pouvait révéler une poche cachée dans la poche, dans laquelle se serait faufiler quelques billets. Ce qui contribue à augmenter mon niveau d'agacement. Autant parce que je me sens absolument ridicule à ne rien trouver que parce que je suis persuadé de ne pas être parti les poches vides. Pourquoi j'aurais fait ça ? Mais en même temps, j'étais tellement dans mes pensées que je n'arrive pas à me revoir mettre ce foutu portefeuille dans ma poche.

- "Rah merde, j'comprends pas, j'suis sûr de l'avoir pris !"

Nouveau tour de poches tout en énonçant ce constat, je ne me vois pour autant pas repartir les mains vides maintenant.

- "Vous pouvez pas me laissez repartir avec, je vous paierai la prochaine fois ? Je viens régulièrement ici, j'suis étudiant à côté."


- "Heu, je suis désolé monsieur, mais je ne suis qu'employé, je n'ai pas vraiment le droit de décider de ce genre de choses..."

Son air faussement désolé me tape vite sur le système et je me sens de plus en plus énervé (il ne me faut pas grand chose de base). C'est pas comme si j'avais dévalisé les rayons non plus !"

- "Allez, j'ai pas le temps de faire l'aller retour. Et j'laisse la limonade."

- "C'est à dire que, c'est un peu compliqué, je... Je ne sais pas trop quoi dire parce que..."

Ok, là il me gonfle vraiment. D'autant plus que je suis quasi sûr que je ne vais rien trouver du tout en retournant dans ma chambre.

- "Vas y ok c'est bon, tu peux rien faire j'ai compris. Sers tes clients là, et appelle ton boss, p't'être qu'il me trouvera une autre réponse que '"j'suis désolééééé"."

Imitation pourrie mais j'suis grave énervé là !! Parce que je sens bien la pression de tous ces regards derrière qui doivent en avoir marre d'attendre, et l'autre qui est incapable de me trouver une solution ! Je prends donc mes articles (sous les excuses minables de ce type dont la voix m'insupporte désormais au plus haut point) et commence à me décaler sur le côté pour libérer la place. Super la pause pour décompresser !


Tenue Shintaro:

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  K5x4


---------------------------------



Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Dsk4

Shintaro parle en [#cc6666]
Personnel ; surveillante
Alix Wood
■ Age : 31
■ Messages : 78
■ Inscrit le : 15/11/2021


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Début Mai 2017
Alix Wood

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mar 7 Déc 2021 - 10:20
* Mais mince Alix décide toi non !! c’est pas compliqué de choisir si tu veux des noodles gout poulet ou bœuf ou encore crevette* Le choix était vraiment trop dure. Complètement dans sa réflexion… La demoiselle ne faisait pas attention à ce qui se passait dans le Konbini. Les gens faisaient leurs achats, d’autres comme elle, campait devant les rayons. Puis un vers les caisses, les clients payaient. Enfin là il y avait un bouchon. Un homme semblait un peu perplexe face au comportement du client juste devant lui. La surveillante toujours en pleines réflexions, fini par faire un choix. Tendant la main pour attraper les noodles, voir deux, (le choix est trop dur ah ah) elle fut étonnée d’entendre une voix forte dire des propos un peu discourtois. Alix se dirigea doucement vers l’endroit où une scène amusante se déroulait. On pouvait voir un jeune homme en train de croasser qu’il était sûr d’avoir quelque chose sur lui. Surement son moyen de paiement. La petite curieuse, se mit non loin pour écouter la suite. *décidément, les ragots lui manquaient…* Se postant devant un autre rayon, celle-ci tendit l’oreille. *quel culot* Il osait mettre mal alaise le pauvre vendeur. Le laisser partir sans payer. Et le plus fort là-dedans c’est qu’il était en train de limite accuser le jeune homme… Genre c’est de sa faute si Monsieur n’a pas son argent.  La surveillante trouvait cela un peu fort de la part de l’accusateur. Surtout que la, il commençait à bloquer un peu la caisse. Les clients commençaient à s’impatienter derrière lui.  D’ailleurs Alix quitta son endroit d’espionnage pour se mettre dans la file.

Le monsieur énervé fini par se mettre de côté, affirmant qu’il désirait voir le responsable du Konbini. Alix jeta à œil à son téléphone et vu l’heure, celui-ci ne devait pas être dans le coin. En approchant, au fur et à mesure, la jeune femme pouvait de plus en plus entendre la mauvaise foi du bonhomme. Cela l’embêtait un peu pour le vendeur. Une fois que se fut son tour, la demoiselle observa les produits laisser le coter, qui appartenait au jeune homme énervé. Regardant dans son propre portefeuille, la surveillante se dit que pour résoudre ce conflit et soulager le vendeur. Elle pourrait payer ses courses et lui demander de la rembourser plus tard. Elle regarda le caissier et dit :

« Est-ce que vous pouvez mettre les courses de ce jeune homme sur ma note. »

Celui-ci le fit avec un grand étonnement puis une fois que le tout fut payé. Alix regarda le malotru et lui fit un signe de tête pour qu’il la suive dehors. Tenant son sac de cours plus celui du garçon. La surveillante se dit qu’elle était dans son jour de bonté. Mais le comportement du jeune homme, ne lui avait pas plus. Elle l’observa. Puis Alix reconnu ce garçon. Elle l’avait déjà croisé dans un couloir, était-il étudiant ? on acceptait ce genre de gars mal poli ?

« Bravo pour ce scandale injustifié… »

Elle tendit le sac avec les courses du jeune homme.

« Tenez ! Vous ne pouviez tout simplement pas être un peu plus poli et courtois avec lui. Il ne vous avait rien fait. Même si vous étiez dans l’embarras, cela ne justifiait pas un tel comportement de rustre… !! »

Alix avait fini par haussé la voix. C’était étonnant pour elle. Rapidement elle rougit sous son aplomb de faire la morale a un jeune homme. Il allait surement l’envoyer chier… Voila que madame jouait les justicières maintenant.

---------------------------------

« On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. »~Sam Keen

#Le japonais : #66cccc
#Le français : #660033
#L'anglais :#9933ff
Invité! tu veux un cookie ?  Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  1f36a
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 186
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  MzrdKEg Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mar 7 Déc 2021 - 11:06
Il doit avoir la pression parce que voilà que le caissier commence à être ultra tendu. Ça s'voit à sa façon de passer les articles des clients suivants de façon beaucoup plus robotique, crispée, que jusqu'alors. Eh c'est bon, j'lui ai rien fait ! J'aurais pu me barrer direct sans payer et sans lui demander son avis, alors il peut se détendre hein ! J'accepte même de perdre mon temps ici en attendant que quelqu'un de plus compétent accepte de se pointer. Je vois bien tous ces clients qui font bien attention à ne surtout pas poser le regard sur moi en quittant ce lieu. Eux aussi ne doivent pas être ultra bien dans leurs pompes. Tss, ridicule, comme si j'étais un lépreux à ignorer sagement pour ne surtout pas prendre le risque de s'en approcher.

Je suis un peu résigné, regardant plutôt dans le vague, jusqu'à ce qu'une voix féminine me sorte de mes pensées. Je tourne le regard en direction de celle qui a visiblement bien dit ce que j'ai cru entendre. Forcément, je ne peux m'empêcher de la regarder un peu suspicieux. Est-ce qu'elle croit qu'il y a de quoi avoir pitié de moi ? C'est bon j'suis pas à la rue non plus ! Oui bah ça m'agace vite quand je ne comprends pas les gens. Ce qui est souvent le cas. Alors forcément, ça m'arrange un peu qu'elle veuille sortir. J'ai de toute façon bien assez vu ce magasin. Finalement, je ne sais pas si je vais y remettre les pieds. Ce qui est assez embêtant parce qu'il est quand même bien positionné.

Par contre... Elle essaie vraiment de me faire la morale ou je rêve ? Je la fixe un peu trop intensément, comme si cette façon de dévisager les gens pouvait me permettre de deviner ce qui se passe dans leur tête. Malheureusement, jusqu'à présent ça n'a encore jamais fonctionné. Mais je continue, on en sait jamais.

- "Ça va, j'vais me passer de la leçon de morale qui va avec, j'ai déjà une mère. Et j'me serai montré plus courtois que ça n'aurait rien arrangé du tout. Ça aurait même été encore plus long et tout le monde aurait perdu plus de temps pour rien du tout."

Je récupère les articles qu'elle me tend en essayant de ne pas me montrer trop agressif malgré mon ton pas franchement très engageant. Nan mais ok, c'est cool, je ne vais pas avoir à rester éternellement coincé dans ce konbini en ayant la dalle, c'est plutôt un bon point alors je peux faire un effort. Mais franchement, je ne sais pas trop ce qui est le plus humiliant. Alors je prends déjà énormément sur moi là, mais j'ai conscience que pour les gens, ça ne se voit pas.

- "Puis il n'avait qu'à se montrer plus direct au lieu de se ratatiner de façon aussi pitoyable. Il m'a énervé, c'est tout."


Je déteste l'indécision, surtout quand elle est seulement dictée par des principes soit disant supérieurs, que tout bon citoyen se doit de respecter. Il m'aurait clairement dit non en me demandant de me barrer, je l'aurais sûrement fait. Enfin, je vais éviter de trop y repenser sinon je vais continuer à m'énerver tout seul. Au lieu de ça, j'ouvre ce nouveau paquet de clopes pour en tirer une que je cale entre mes lèvres. Ça devrait m'aider à redescendre d'un cran. Et comme je ne suis pas un crevard non plus, je jette un coup d’œil à la miss, avant de lui tendre le paquet.

- "Tu.... Fumes ?"

Raté. Oui, je me suis souvenu quelques secondes trop tard de la façon dont elle s'est adressée à moi. Ce qui aurait aussi nécessité que j'emploie le même degré de distanciation. Mais franchement, on doit avoir à peu près le même âge, alors nan, vraiment, ça me parait totalement ridicule. Tant pis.

---------------------------------



Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Dsk4

Shintaro parle en [#cc6666]
Personnel ; surveillante
Alix Wood
■ Age : 31
■ Messages : 78
■ Inscrit le : 15/11/2021


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Début Mai 2017
Alix Wood

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mar 7 Déc 2021 - 11:38
*Mais pourquoi je m’en suis mêlée… j’aurai du prendre mes courses et me tirer, manger ces noodles, qui me faisaient de l’œil et rentrer chez moi* Alix venait vraiment de faire la morale a un inconnu. Bon d’accord son comportement l’avait franchement outrée. Et voir tous ces clients baisser la tête ou encore faire comme si de rien n’était. Ça l’avait franchement dégoutée. Pourquoi le monde ne pouvait tout simplement pas être solidaire. Voilà que maintenant, elle jouait les justicières. Elle lui ne hausse que rarement la voix. Sauf quand c’est nécessaire. Heureusement le jeune homme l’avait suivi quand elle sortit du Konbini, sinon elle aurait eu l’air con… Elle venait de lui faire la morale…Mais le jeune homme ne semblait bien le prendre, en lui faisant comprendre clairement. *Je ne suis pas sa mère… mais heureusement* Il ne lutta pas longtemps avant de prendre le sachet quelle lui avait tendu. Mais il restait de mauvaise foi.

« Vous… »

Attends mais il la tutoyait comme ci…*rahhhh* Tant pis, il avait commencé.

« Tu es quand même gonflé… Imagine que tu sois en train de travailler et qu’on vienne te parler comme ça. Bon d’accord je suis personne pour te faire la morale. Mais pense s’y la prochaine fois. Il ne faisait que son taff.. Si tu es en rade d’argent. Prends sur toi… »

Ouaaaa, mais c’est qu’elle continue sur sa lancée. Mais avec plus de douceur, après tout Alix n’était pas quelqu’un de violent ou de méchante. L’homme sortit son paquet de clope avant de le tendre vers elle. La surveillante l’observa, surprise par son geste. Elle hocha la tête.

« euh merci. »

Trouvant la situation un peu étrange… Une fois que madame avait fini de faire sa surveillante. Alix passa son sac derrière son épaule, cherchant dans sa poche son briquet avant de dire

« Hm...tu t’appelles comment ? Vu qu’on va être amener à se revoir »

La jeune femme s’avançait un peu. Ça se trouve elle ne le recroiserait pas. Mais demander comme ça ; Il ne fallait pas qu’il pense que c’était une technique de drague…Loin de là. D’ailleurs elle se justifia

« Ne vas pas croire que je te drague… »

Elle sortit de sa poche un briquet et alluma sa cigarette avant de dire :

« Du feu ? »


---------------------------------

« On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. »~Sam Keen

#Le japonais : #66cccc
#Le français : #660033
#L'anglais :#9933ff
Invité! tu veux un cookie ?  Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  1f36a
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 186
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  MzrdKEg Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mar 7 Déc 2021 - 15:36
Il y a bien longtemps que j'ai compris que ça ne servait à rien que j'explique mon point de vue. A priori, personne n'arrive à y adhérer. Mais ce n'est pas parce que je ne partage pas la même vision que la majorité de la population que je vais chercher à changer à tout prix. C'est comme ça, c'est tout. Alors ouais, il faisait peut-être son job mais il a choisi de bosser là. Moi aussi j'm'en suis pris des soufflantes au taff, je vais pas aller pleurnicher pour autant. C'est donc d'un haussement d'épaules qu'il faudra se satisfaire.

- "J'ai des thunes, c'est pas le problème ! C'est juste que, apparemment, je ne les ai pas sur moi."

Et ça, ça m’amène de nouveau à réfléchir à l'endroit où j'ai pu les laisser. Dans ma chambre ? Ça paraitrait le plus logique. J'espère vraiment que c'est là-bas, sinon... C'est le début de nombreuses galères. Mais en attendant, j'ai besoin d'une dose de nicotine pour calmer momentanément mes nerfs mis à rude épreuve.

- "Et j'ai bien l'intention de te rembourser pas de panique, faut juste que je retourne dans ma piaule récupérer mes affaires. J'ai dû partir un peu trop rapidement."

Bah ouais, je ne vois pas pourquoi est-ce qu'on serait amenés à se revoir autrement... Et puis de toute façon, je préfère largement lui rendre son fric plutôt que de me sentir redevable. Parce que je déteste vraiment ça.

- "Shintaro Lawson. C'est comme ça que je m'appelle. Parce que tu m'as plutôt bien aidé quand même alors, j'imagine que j'peux accepter de te donner mon nom. Et, il faut que je te demande le tien du coup."

Ça ne sonnait pas aussi désagréable dans ma tête. J'fais c'que j'peux ! Mais je dois admettre être assez satisfait de la voir prendre une clope. Au moins, ça lui évite la tentation de me dire à quel point c'est mauvais pour la santé. Par contre cette justification sortie tout droit de je ne sais où réussi à me dérider un peu.

- "J'crois rien du tout. Et j'espère pour toi que c'est pas une tentative de drague, parce que sinon, t'es vraiment pas douée pour ça !"

Non, ce n'est pas méchant, juste, franchement, quel mec aurait envie de sortir avec une nana qui lui balance d'entrée de jeu tout ce qui ne va pas dans son comportement ?! Je ne suis peut-être pas plus doué pour cet exercice, mais en tant que représentant masculin, je sais ce qui fonctionne ou non sur moi. C'est juste que chez les filles, ça parait assez différent.

J'accepte ce briquet qu'elle me tend (parce que quand je dis que j'ai les poches vides bah... Elles sont vraiment vides, heureusement qu'elle a du feu en fait !) et allume cette cigarette tout en tirant dessus. Y a pas à dire, ça a beau être rempli de merdes, ça fait vraiment du bien.

- "T'as un peu de temps ? Si tu veux venir avec moi que je trouve de quoi te rembourser, j'crèche pas très loin. Et... Ne va pas croire que j'essaie de te mettre dans mon lit."

Un sourire moqueur, je n'aurais normalement jamais ajouté ce genre de précision, mais comme mademoiselle trouve pertinent de bien dire les choses pour ne pas qu'il y ait de malentendu, je veux bien me plier à l'exercice.

---------------------------------



Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Dsk4

Shintaro parle en [#cc6666]
Personnel ; surveillante
Alix Wood
■ Age : 31
■ Messages : 78
■ Inscrit le : 15/11/2021


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Début Mai 2017
Alix Wood

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mar 7 Déc 2021 - 16:25
*Ahhh monsieur avoue* finalement la situation de toute à l'heure était bien un peu exagéré de sa part. Il reconnait qu'il n'avait pas de sous sur lui et que le moment, son embarras en a prit un coup et que son moyen de défense a été de rendre malaise le vendeur. Décidément c'était un drôle de bonhomme.  La jeune fille était ravis de voir qu'elle n'avait pas eu si tort que ça de l'engueuler entres guillemets. Même si de son coté, elle n'aurait pas aimé qu'on vienne lui faire la morale. Mais entre nous, maintenant que c'était fait; la surveillante ne pouvait plus reculer. Le haussement d'épaule du garçon lui montrait bien qu'il en avait rien a faire d'avoir pu vexé ou non le caissier. *Etait il dans un mauvais jour?* les questions cons qui pouvaient traversés l'esprit de la jeune fille parfois. Puis en quelques minutes, elle fut ravis d'entendre qu'il allait la rembourser. Même si techniquement elle y croyait moyennement, cela lui faisait plaisir de savoir que c'était pas un malotru jusqu'au bout des ongles.

"Okay, j'en doutais pas. "

*Mouai?! un peu tout de même* Alix ne se faisait pas vraiment confiance à première vu, mais après comme elle le disait souvent, il ne faut jamais se fier a la couverture d'un livre. Peut être que ce jeune homme a l'allure décontracté et avec un langage des plus familiers était en faite quelqu'un de bien. Qui sait ?  Une fois la clope au bec, la jeune fille en aspira une bouffé, ça faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas fumée.  Si ça pote d'enfance la cramait, elle allait encore se faire remonter les bretelles. Mais quand on te propose si gentiment une cigarette, c'est comme tenter un chocolat a une personne en manque. Bref, elle avait consentit a prendre cette clope. Elle recracha la fumé tranquillement en l'entendant se présenter.  "Shintaro Lawson" tiens, un étranger. Car oui tout comme elle, il n'avait pas un nom typiquement japonais. Après tout son voisin lui avait dit que dans l'université on avait de tout. Elle sourit avant de dire a sa remarque :

"Oh tu sais, si tu ne veux pas vraiment savoir mon prénom, je ne t'oblige pas Shintaro, mais ça serait déplacé de ma part de ne pas me présenter a mon tour. Alix Wood"

Elle continua de sourire, tout en reprenant un taff de cigarette, tout en soufflant par la suite tranquillement. Elle tiqua quand il lui dit qu'elle n'était pas douée pour draguer. Oh mais elle n'avait pas forcément chercher à le draguer. Cela la faisait rire, car d'habitude elle n'avait pas de souci avec ça. La jeune fille sourit puis répondit ;

"J'avoue que te sermonner alors que je ne te connais pas ... n'est pas a mon avantage. "

La surveillante rigola avant de lui passer son briquet. l'observant porter sa clope a ses lèvres, la jeune fille se dit que c'était un habitué de la cigarette. Mais bon qui ne l'était pas de nos jours. Quoiqu'elle connaissait du monde qui ne fumait pas. Mais bon chacun ses vices. Elle tendit la main pour récupérer son briquet en disant :

"Il s'appelle revient."

Tout en souriant, celle ci profita de ce moment de fraicheur et de fumée. Puis une proposition des plus amusantes arriva. Venir avec lui dans sa piaule. La maintenant ? tout de suite. Ah pour lui rendre son argent. J'espère qu'il ne comptait pas vendre son corps pour la rembourser. Quoiqu'en le reluquant de la tête aux pieds.. *Non mais oh!!* Alix secoua la tête et rit a sa remarque comme quoi, il ne voulait pas la mettre dans son lit. *pas sur*

"Comme si tu le pouvais"

La jeune femme reprit une taff et continua

"Allons y, comme ça tu seras peut être débarrasser de moi"



---------------------------------

« On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. »~Sam Keen

#Le japonais : #66cccc
#Le français : #660033
#L'anglais :#9933ff
Invité! tu veux un cookie ?  Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  1f36a
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 186
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  MzrdKEg Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mer 8 Déc 2021 - 15:43
Elle n'en doutait pas ? Je hausse légèrement un sourcil à cette affirmation. Faut être stupide pour payer un truc à un inconnu en espérant qu'il vous rembourse. Surtout s'il n'a visiblement pas fric sur lui... Mais comme j'ai dis que je faisais des efforts, je retiens bien sagement tout commentaire désobligeant qui irait en ce sens. Est-ce que j'en ai vraiment quelque chose à faire de comment elle s'appelle ? Qui sait. On verra si je m'en souviens demain. C'est souvent un bon indicateur. Mais pour l'instant, ça me permet au moins de savoir comment l'appeler. Bon par contre pour les "enchanté" et autres "ravis de te rencontrer" faut pas trop en attendre. Parce que pour le coup non, je m'en fiche.

Même si ok, elle me sort bien de la galère quand même. Genre j'ai un paquet de clopes ET un briquet en main, alors que sans elle, je serai probablement encore coincé à rager dans ma tête et à lutter pour ne pas tout envoyer balader. Alors je ne suis pas encore à son niveau de sourire, faut pas déconner, mais j'essaie au moins de ne pas me montrer trop détestable. Neutre. Oui, c'est déjà pas mal comme attitude. Et la cigarette aide. Bien sûr que je n'allais pas lui taxer son briquet !

- "J'croyais que tu me prenais pour un mec bien qui rend toujours ce qu'il doit !"

Un ton volontairement provocant en lui rendant son briquet, je crois que je commence enfin à sentir la pression redescendre légèrement. Ouais, je ne serai vraiment bien dans mes pompes que lorsque j'aurais remis la main sur mon portefeuille, que toute cette affaire sera réglée et que je pourrais de nouveau m'isoler.

Je me mets donc en route pour chercher de quoi éponger mes dettes (j'ai beau avoir un certain nombre de défauts, je ne suis pas un voleur), et c'est là qu'Alix (j'ai pas encore oublié) me sort ce genre de phrase qui a de quoi m'étonner. Ouais, nan, mais...

- "Ouah, fait gaffe, là j'pourrais carrément croire que t'es intéressée en fait ! Me mettre au défi comme ça, y en a qui seraient tentés pour moins que ça !"


Je plaisante à moitié en disant ça. J'veux dire, on ne vient pas au konbini pour rencontrer son futur plan d'un soir donc, a priori, non, ce n'est pas avec ce genre de pensées qu'elle me dépanne gentiment. Mais en même temps, je ne peux pas nier qu'il y a un petit côté challenge de ce propos qui peut vite enflammer n'importe qui. Surtout qu'elle n'est pas dégueu.

- "Enfin vu que j'crèche à l'université en ce moment, tu risques pas grand chose. C'est pas comme si les chambres là-bas donnaient très envie."

Peut-être que je devrais essayer de mettre quelques filtres, ce n'est sûrement pas le genre de discours le plus adapté après réflexion. Mais eh, elle pourrait aussi juste décider de m'avoir aidé par pure charité et ne pas attendre de remboursement. Nan mais parce que clairement, je ne suis pas sûr que de nous deux, ce soit elle la plus difficile à supporter.

---------------------------------



Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Dsk4

Shintaro parle en [#cc6666]
Personnel ; surveillante
Alix Wood
■ Age : 31
■ Messages : 78
■ Inscrit le : 15/11/2021


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Début Mai 2017
Alix Wood

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mer 8 Déc 2021 - 16:45
 La jeune fille souffla pour recracher la fumée de sa cigarette. La soirée avait plutôt débuté sur du sport avant quelle foire tout avec un clope... Un jour ses poumons lui feront payer cela. Mais bon, elle avait cédé si facilement. Si sa pote était là... Oui mais là, elle était livrée à elle même avec un jeune homme qui n'allait surtout pas l'arrêter. Après tout, il avait l'air d'un camé avec sa clope. Donc pire qu'elle. La surveillante sourit a cette pensée. Puis Alix reconnecta son cerveau avec la réalité. Il venait de lui faire une remarque sur le fait quelle pensait qu"il était un mec bien. Un sourire en coin apparu sur les lèvres de la demoiselle, avant qu'elle ne dise :

"Hm...c'est vrai, mais je ne me fais pas d'idée, ton allure de bad-boy ne me trompe pas. Et ne crois pas que je sois si naïve."

C'est vrai que sa réflexion concernant son briquet était un peu exagéré, mais on lui avait tellement taxé de feu que maintenant, que la personne soit gentille ou non, elle disait "il s'appelle revient" à chaque fois. Après tout, il lui sauvait bien la mise ce petit objet. Car quelle galère quand on se retrouve sans feu pour allumé l'objet de notre envie du moment. Et qu'elle cliché de demander a un homme ou une femme du feu... Sans passer pour une fille qui drague. La technique la plus connu au monde.   D'ailleurs en pensant à ça. La jeune fille venait de lui dire qu'il pouvait toujours courir pour la mettre dans son lit. Même s'il était mignon, elle n'allait pas ...*quoique* Non!!! La demoiselle secoua la tête avant de dire

"Moi être intéressé... ça va Narcisse tout va bien."

Elle regarda le Konbini et puis écrasa sa cigarette dans son cendrier de poche avant de dire :

"Attends j'arrive de suite"

Alix entra rapidement et alla prendre un paquet de clope. Une fois son bien en poche, celle ci revient a coté de son acolyte de la soirée. Il l'informa qu'il vivait à l'université. était ce vraiment une bonne idée de le suivre. La surveillante haussa les épaules et se dit qu'a cette heure ci, la chance qu'elle croise un de ses collègues. Et puis elle n'allait que chercher le fric qu'il lui devait. Il est vrai que ça pourrait paraitre suspect de la voir entrer dans le bâtiment des logements universitaires. Les rumeurs pourraient partir rapidement. Alix ne se prit pas la tête,  de toute façon, on s'en fichait du regard des autres non ? Et puis généralement, la jeune fille passait pour une étudiante.  Tant de questions tournaient dans la tête de la jeune fille. D'ailleurs celle ci se mit en route avec Shintaro. Marchant a ses cotés.  La nuit était fraiche mais supportable. Passant à nouveau la main dans sa poche, celle ci en sortit une clope à nouveau. L'allumant tout en marchant, avant de lancer un regard vers le jeune homme. Se rappelant qu'il avait dit que les  logements universitaires ne donnaient pas envie de faire quoique ce soit. Il devait rester cloitrer dans sa chambre c'est pas possible. Car elle avait déjà entendu des collègues lui dirent que certains étudiants menaient la belle vie... Dans le sens où ça y allait..

"Tu vis en coloc ? Quoique , vu ton scandale de tout à l'heure... Je me demande ah ah"

Pourquoi demander ça.. c'était étrange. ça pouvait même porter a confusion sur ses intentions. Mais Alix s'en moquait. Elle le provoquait et aimait bien le faire rager. Fumant tranquillement tout en avançant. Après tout, elle ne savait pas ce que cette soirée allait donner et puis, elle n'était pas en si mauvaise compagnie. Même s'il semblait avoir un certain caractère. Mais cela n'effrayait pas du tout Alix.



on reste sur ce rp, ou on clôture ici pour bouger sur le lieu des résidences universitaires ?

---------------------------------

« On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. »~Sam Keen

#Le japonais : #66cccc
#Le français : #660033
#L'anglais :#9933ff
Invité! tu veux un cookie ?  Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  1f36a
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 186
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  MzrdKEg Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mer 8 Déc 2021 - 17:43
Bad boy, vraiment ? Ouais ok, je n'ai sûrement pas le style du gendre idéal (ma mère me le répète bien assez souvent) mais c'est un peu fort non ? Non. Sûrement pas en fait. Surtout si on compare à la moitié des gosses de riche qui animent le campus où je dois désormais vivre. Mais bon, ce n'est sûrement pas ce qui va me gêner. Si mon style en dérange certains, je ne les oblige pas à me parler non plus. Pareil pour mon caractère. Mais la miss elle, n'a pas l'air particulièrement agacée ou effrayée alors, j'imagine que je ne suis pas si terrible. Ouais, d'ailleurs elle ne fait pas semblant en me traitant de Narcisse !

- "Bah quoi, j'vois pas en quoi ce serait improbable. Faut bien que certaines aient bon goût ! Et j'ai bien vu qu'tu matais !"

Je prends un sourire faussement arrogant parce que... On ne peut pas franchement dire que j'ai beaucoup de succès auprès de la gente féminine. Enfin tant que je ne leur parle pas, apparemment c'est pas trop mal, mais après deux minutes de conversation, la plupart trouvent vite une excuse pour disparaitre. Pour ce qui est de cette dernière phrase... Franchement je m'en fous, moi aussi je regarde toujours un peu, normal quoi, voir à qui on à affaire. Mais je sais que souvent, ça met légèrement mal à l'aise.

En tout cas, elle ne semble pas trop gênée puisqu'elle me demande de... L'attendre. Ok. Et après je ne dois pas la considérer comme une meuf naïve ? Tss, l'espace d'une seconde je me demande ce qui me retient de me barrer pour qu'elle se retrouve seule sans son fric à la sortie. Ce ne serait pas très cool ouais. Mais je ne suis pas un saint non plus hein. Elle a mon nom et l'endroit où je vis mais qu'est-ce que ça peut me faire qu'elle vienne me trouver ? Ouais ouais c'est bon, en fait il se trouve que je ne suis pas si horrible et je me contente de patienter gentiment en terminant ma clope. Heureusement, elle ne met pas trop de temps à ressortir (des fois que je change d'avis).

Et on peut finalement prendre la direction de l'école. Il n'y a franchement pas loin à aller alors à pieds, ce sera très bien. D'ailleurs elle peut me traiter de bad boy mais une nana qui enchaine les clopes, c'est pas ultra distingué non plus !

- "Ouais j'ai un colloc. Comme tout le monde en fait. Pas de chambre individuelle. Même pour les plus riches, ce qui est déjà pas mal. Et c'était pas du tout un scandale !! Je faisais juste remarquer ce qui n'allait pas, de façon peut-être un peu virulente mais comme personne n'écoute quand on parle gentiment, faut bien accentuer. Puis je n'vois pas où est le problème, tout se passe super bien avec mon colloc ! J'm'engueule pas avec tout le monde non plus !"

Nan mais c'est vrai, c'est quoi ce jugement là ? J'ai vécu une bonne parie de ma vie à partager ma chambre avec mes petits frères alors le manque d'intimité, je sais c'que c'est. Je sais tout à fait vivre dans ces conditions, alors non, ça ne me pause pas le moindre problème. Même si j'avoue que j'ai eu un peu de chance de tomber sur Stefan en colloc. Il y a beaucoup de personnes que je supporte bien moins que lui.

- "Et toi, tu fais quoi dans le coin ? A part sauver les clients en détresse ?"

Parce qu'on ne va pas se mentir, la plupart des jeunes que j'ai croisé par ici étaient aussi à Kobe High School. Sauf qu'en général ils me sortent bien vite un "oh c'est vrai t'es étudiant ? Moi aussi trop biiiiiien !!". Et là, ce n'est pas le cas.


---------------------------------



Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Dsk4

Shintaro parle en [#cc6666]
Personnel ; surveillante
Alix Wood
■ Age : 31
■ Messages : 78
■ Inscrit le : 15/11/2021


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Début Mai 2017
Alix Wood

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mer 8 Déc 2021 - 20:03
 *merde il m'a cramé quand je l'ai maté* Bon en même temps, la surveillante n'avait pas été discrète quand elle l'avait fait. Puis après tout pourquoi cela serait dérangeant d'observer un mec mignon quand elle en voit un. Donc narcisse savait qu'il n'était pas moche. La jeune fille ne rougit pas, elle s'était fait prendre et elle assumait parfaitement.

"Oui c'est vrai qu'il en faut pour tous les gouts."

Après tout, elle même devait plaire a quelques personnes de la gente masculine. la surveillante qui ne pensait pas en fumer plus que la cigarette que Shintaro avait eu la gentillesse de lui offrir. Mais une fois que la tentation accepter, la demoiselle se dit qu'autant profiter un peu plus. Donc c'est avec une assurance, qu'Alix lui avait demandé de l'attendre devant le Konbini. En entrant elle s'était quand même dit qu'elle avait une chance sur deux que son acolyte ne prenne la fuite et que son argent ne revienne jamais. Mais d'un coté, il était possible que ce bad-boy l'attend sagement qui sait.  La surveillante acheta rapidement un paquet de cigarette et sortit rapidement, ne prenant pas non plus trop de temps. On sait jamais...  Alix fut soulager de le voir devant le magasin.  Ils prirent donc le chemin de l'université.

Finalement, Alix retournait sur son lieu de travail. Remarque à cette heure ci, elle ne risquait pas de croiser un collègue. Après tous ils avaient une vie en dehors. La surveillante fumait sa deuxième cigarette. Profitant de cette marche pour prendre sa dose de nicotine.  Elle luit avait demandé sous le coup de la plaisanterie, si celui ci avait un colocataire. Car vu son caractère, ça se trouve non. Mais il semblait s'emporter en lui affirmant le contraire. Qu'après tous les chambres n'étaient pas individuelles et que même il s'entendait a merveille avec son colocataire. Et que pour lui la scène dans le Konbini, n'était pas un scandale. Que même s'il avait parler avec douceur, ça n'aurait rien changé à l'histoire. *Mais c'est qu'il monte sur ses grands chevaux le blondinet*. Avec franchise, la demoiselle se mit a rire à sa réaction.

"Ola doucement... je ne faisais que te taquiner."

Elle termina sa cigarette, l'écrasant dans son cendrier de poche puis enchaina

"Je suis contente pour toi, si tout se passe bien avec ton coloc. Je ne pensais pas que tu étais susceptible, dès qu'on te taquine un peu"

Alix lui adressa un sourire en levant les mains en signe de paix. Puis elle finit par les mettre dans ses poches, tout en écoutant sa question. * sauver les clients en détresse* Monsieur se prenait pour une jouvencelle en détresse ?  La demoiselle se mit a l'imaginer en tant que petite chose fragile qui avait besoin d'être sauver. Puis elle secoua sa tête pour se dire que cette image ne lui collait pas du tout à la peau.

"Je faisais mon jogging après cette journée de travail. Puis j'ai eu un petit creux ce Konbini m'a fait de l'oeil."

La fille se demandait si elle devait lui dire qu'elle n'était pas étudiante, après tout il devait s'en douter, donc autant jouer cartes sur table.

"En vrai je suis surveillante à Kobe High School.. donc oui, j'aurai fini par te recroiser quelques part au bahut, a moins que tu sois sèche les cours"

L'université arrivait à vu. La demoiselle observa le bâtiment avant de se penser que c'était bien la première fois qu'elle allait dans les logements universitaires. Elle avait hâte de voir si ça avait la même allure que lorsqu'elle allait en cours.




---------------------------------

« On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. »~Sam Keen

#Le japonais : #66cccc
#Le français : #660033
#L'anglais :#9933ff
Invité! tu veux un cookie ?  Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  1f36a
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 186
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  MzrdKEg Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mer 8 Déc 2021 - 21:57
Eh bien, elle ne se démonte pas si facilement on dirait bien. En tout cas, elle ne montre aucun signe de trouble quand je lui affirme avoir capté ses quelques regards, là où une bonne partie des filles se seraient mises à bafouiller que "non non pas du tout c'était pas pour ça". C'est plutôt intéressant. De toute façon, le temps de rentrer et que je trouve de quoi la payer (je ne sais toujours pas ce que j'ai bien pu faire de ce portefeuille) on va encore avoir un peu de temps alors autant en profiter pour tenter de discuter calmement pour une fois.

Mais on dirait que mes bonnes résolutions ne tiennent pas longtemps. Et je ne me rends compte que j'ai de nouveau dû aller trop loin que quand Alix se met à me signaler très clairement que... Ma réaction est une fois de plus un peu disproportionnée. Mais elle ne le fait pas de façon agressive ou apeurée. Juste... Avec des mots normaux. Sur un ton même sympa. Et bah, ouais, forcément du coup j'me sens un peu con encore. Tss j'sais pas pourquoi j'm'énerve toujours non stop au premier signal. Je prends une légère inspiration avant de soupirer, comme si ça pouvait me calmer.

- "Je... Ouais ok, j'm'emporte toujours un peu vite, c'est... Comme ça..."

Désolé. J'y ai pensé. Ça n'a pas voulu sortir. Tant pis, faudra se contenter du reste. Je cale mes mains dans mes poches et regarde juste bien droit devant moi pour faire le tri dans mes pensées. Ça ne va pas du tout. Et comme Alix accepte tout de même de répondre à ma question, ça me donne un nouveau point sur lequel me concentrer et essayer de faire redescendre mon rythme cardiaque qui s'est de nouveau emballé.

Qu'elle bosse je trouve ça plutôt cool, je ne suis pas un grand fan du système scolaire. Par contre... En tant que surveillante... Bah ouais bien sûr que ça me fait tout de suite plus tiquer !!! Je tourne de nouveau la tête vers elle, cette fois clairement étonné. Pas que ça change vraiment quoi que ce soit dans l'immédiat mais... Bah je ne m'attendais pas à ça...

- "Sérieux ? T'as rien trouvé de plus intéressant ? Ça doit être l'horreur de bosser ici. Mais non, je ne te ferai pas le plaisir de pouvoir me coller. Je suis un élève exemplaire malgré c'que tu peux penser !"

Ouais bon, ça se discute peut-être, mais je compte bien ne pas avoir le moindre écart de retenu ni une seule note de passable. Parce que ça fait un peu partie de l'accord que j'ai passé avec Yû ok, sinon je n'en aurais strictement rien à faire. Et je ne serai surtout pas là.

On arrive au niveau de l'entrée et je me dirige vers le bâtiment des étudiants.

- "Du coup, tu dois plutôt bien connaitre le chemin."

Au moins jusqu'aux dortoirs. Qu'on atteint assez vite. Je nous conduit jusqu'à la chambre que je partage en toute harmonie donc, et ouvre la porte qui donne sur... Un certain nombre d'instruments laissés en plan. Guitare, synthé, mandoline, flute traversière, basse, djembe, sans parler de tout l'arsenal d'enregistrement... Ce n'est pas très difficile de reconnaitre mon côté quand on me connait un minimum, mais sur le coup, j'assume assez moyennement je crois. Surtout qu'il va falloir que je retrouver mon portefeuille au milieu de tout ce foutoir....

---------------------------------



Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Dsk4

Shintaro parle en [#cc6666]
Personnel ; surveillante
Alix Wood
■ Age : 31
■ Messages : 78
■ Inscrit le : 15/11/2021


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Début Mai 2017
Alix Wood

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Jeu 9 Déc 2021 - 13:30
Plus la jeune fille discutait avec son acolyte plus elle se demandait s’il avait vécu quelques chose de dramatiques. Pour avoir se comportement un peu agressif quand on lui faisait une remarque. Même pour plaisanter. Son coté ours mal léché n’effrayait pas du tout Alix. Elle en avait l’habitude. Toute son enfance, elle avait dû supporter le caractère explosif de son paternel. Elle avait remarqué que lorsqu’elle s’adressait à lui avec douceur et calme… Celui-ci avait tendance à redescendre de ses grands chevaux. Cette technique semblait bien fonctionner avec son père. Donc autant l’utiliser avec les personnes un peu comme lui. D’ailleurs Shintaro avait l’air de se calmer un peu. Une bonne nouvelle en soit. Celui-ci reconnaissait qu’il avait été un peu brute avec sa réponse précédente. Mais la surveillante ne lui en tenait pas rigueur. Ça arrive d’être comme ça.  Tous les deux, ils continuaient d’avancer vers l’université. Alix du lui dire son métier, après tout pourquoi mentir. La réaction du jeune homme fut intéressante et amusante pour la jeune femme. Même s’il considérait quoique maladroitement, que son métier n’était pas intéressant. Et quelle aurait pu trouver mieux. La jeune fille le regarda avec étonnement.

« Et oui je n’ai pas trouvé mieux pour le moment. Après pour t’expliquer, je fais ce métier en attendant de trouver un poste dans le monde de l’art. »

*Lui un élève exemplaire ??* Alix esquissa un sourire avant de le taquiner

« Ah oui, monsieur ne sèche jamais les cours … Mais quel étudiant modèle »

Elle rit tout en se disant que son coté bad boy a première vu ne lui rendait pas justice et puis même ça se trouve c’était vrai. Ou alors pas du tout. La demoiselle observa l’université et ajouta

« Au pire, si tu dois être coller, sache que je suis assez cool comme surveillante »

Il lui fit remarquer que du tout coup, elle devait bien connaitre le chemin. La surveillante hocha la tête pour confirmer tout en souriant.  Ils entrèrent donc dans le bâtiment des logements universitaires. C’était bien la euh… seconde ? non première fois qu’elle venait là. Elle ne savait plus trop. Mais elle continua de le suivre. Quand ils arrivèrent devant sa piaule. Alix se permit d’entrer à sa suite et resta figé devant ce manque de rangement. Elle qui ne laissait jamais rien trainer chez elle.

Il y en avait partout. Des instruments ici et là. Était-il un musicien ? Ou bien peut être que tout ça appartenait a son colocataire. La demoiselle observa attentivement la chambre. Elle semblait assez grande pour accueillir deux étudiants. D’ailleurs en parlant de deuxième ; la surveillante pu voir qu’il y avait que son coloc était bien là. Poliment celle-ci s’exprima.

« Bonsoir »

Puis n’obtenant pas de réponse, celle-ci regarda à nouveau Shintaro avant de dire :

« Lequel est ton coté ? »

En espérant que ce soit le côté un peu plus rangé. Sinon elle allait attendre longtemps pour obtenir l’argent qu’il lui devait. Après il était de bonne compagnie. Mais Alix ne voulait pas déranger son coloc. D’ailleurs en y repensant, j’espère qu’il n’allait pas croire que Shintaro ramenait une fille dans la chambre et qu’il devait dégager ou autre. Après le « comme si tu le pouvais » qu’elle lui avait sorti avec une certaine arrogance. Alix se demanda comme la suite allait se dérouler.


---------------------------------

« On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. »~Sam Keen

#Le japonais : #66cccc
#Le français : #660033
#L'anglais :#9933ff
Invité! tu veux un cookie ?  Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  1f36a
A l'université ; 1è année
Stefan Allister
■ Age : 30
■ Messages : 66
■ Inscrit le : 06/06/2021


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2017
Stefan Allister

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Jeu 9 Déc 2021 - 17:56
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  DMFrxC1

Mais pourquoi je suis allée au konbini...
Ft. Shintaro Lawson & Alix Wood


Mercredi 24 mai 2017

Affalé sur son lit, Stefan faisait défiler son fil d’actualité Tiktok sans grande conviction. S’il passait les challenges stupides dans la seconde, il s’arrêtait plus volontiers sur les danses et les chorégraphies qu’il pouvait voir. Par moment, il se surprenait à observer un artiste en train de dessiner ou de peindre, un sentiment d’envie dans la poitrine, avant de passer la vidéo aussi vite que les précédentes. Il finit par quitter l’application pour lancer Spotify et se mit à traîner sur les réseaux, essayant de trouver des trucs intéressants à lire ou à voir. Il était en train de regarder le dernier clip mis en ligne par son studio de danse quand la porte s’ouvrit à la volée, le faisant sursauter sur son lit. La surprise lui fit lâcher son portable qu’il se prit sur la figure.

« Put- »

Stefan grommela en se massant le nez avant de se redresser pour voir son colocataire commencer à fouiller son bordel de son côté de la chambre. Il s'apprêtait à lui demander ce qu’il faisait mais une autre personne entra à sa suite et le jeune homme se figea en fronçant les sourcils. Il marmonna un « bonsoir » de politesse avant de laisser passer son regard sur les deux jeunes. La fille ne lui disait rien du tout. Sans doute une étudiante. A la question qu’elle posa, l’étudiant la regarda d’un air perplexe. Elle pense sérieusement que je me serai installé sur le lit de mon coloc ? Ignorant à moitié la fille, Stefan s’adossa contre le mur.

« Si vous voulez vous envoyer en l’air, allez ailleurs. Flemme de bouger. »


---------------------------------

A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 186
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  MzrdKEg Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Ven 10 Déc 2021 - 14:56
Le milieu de l'art ? Ah bah ouais, ce n'est clairement pas facile de s'en sortir quand on veut faire quelque chose qui sort un peu des sentiers balisés, j'en sais quelque chose. En revanche, je ne pense pas que de venir perdre son temps avec ce type de job inutile soit la bonne solution, mais après tout, elle est bien assez grande pour faire comme elle l'entend.

- "Exactement."

Bien sûr que je suis un élève modèle. Enfin, c'est ce que j'ai  l'intention d'être. On ne peut pas dire que je sois ici depuis très longtemps.

- "J'te manque déjà que tu cherches à me faire venir en colle avec toi ?"

Toujours cet air provocant, mais c'est que je suis un peu plus détendu. Disons que je me retrouve de nouveau en terrain connu alors ça aide pas mal. Même si en ouvrant la porte de la chambre, l'objectif portefeuille revient me troubler. Ouais, je suis tellement focus que je ne fais même pas gaffe au juron que laisse échapper Stefan et encore moins à l'inconfort que la situation pourrait avoir pour Alix.

Je me dirige juste vers mon bureau (encombré de tout le matos qui me sert à enregistrer mes videos). J'y trouve sans problème mon téléphone (que je place dans ma poche), un briquet (idem), une centaine de yens éparpillés en petites monnaie (je laisse sur place), mais pas de portefeuille. Tout ça en grommelant une réponse à peine compréhensible à Alix sur mon côté (ça va, j'ai bien conscience que ça n'envoie pas un super signal mais j'crois que je ne suis plus à ça près).

Du coup, je ne suis absolument pas opérationnel pour la remarque de Stefan.

- "Si on veut s'envoyer.... ? Hein ?!"

Me rendant compte de la portée de ses mots en commençant à les prononcer à voix haute, je me retourne vers lui, avant que mes yeux ne se posent sur la miss. Ah, oui c'est vrai que vu comme ça, ça peut prêter à confusion. Sauf que si je suis étonné par cette intervention (ce n'est pas comme si j'avais déjà ramené qui que ce soit ici), il doit y avoir une sorte de fierté purement masculine qui se mêle de tout ça, puisque c'est juste avec un air parfaitement arrogant que je réponds.

- "Nan c'est bon, j'préfère avoir un peu plus d'espace pour ça, on f'ra rien ici t'inquiète."

Ok, ce n'est pas la bonne réponse. Ouais bah à la base j'lui aurais bien dit que j'allais juste lui payer ce que je lui dois et qu'elle allait se barrer en suivant sauf que... Encore aurait-il fallu que je trouve de quoi la payer !! Mais où est-ce qu'il est passé sérieux ?? C'est pas possible ça !! J'veux bien que je sois bordélique, mais ça ne m'est jamais arrivé de perdre mon portefeuille ! Sûr on m'la chourré, j'vois pas d'autre explication.

Je recommence à bouillir dans mon coin, déplaçant mon bordel dans un sens puis dans un autre (en faisant gaffe à ce que ça ne tombe pas malencontreusement du côté de mon colloc, c'est pas le moment pour une engueulade) avant de baisser les bras. En râlant toujours, bien sûr.

- "P*tain, j'comprends pas ! T'façon j'étais quasi sûr de l'avoir avec moi en partant..."

Je pense à voix haute avant de pousser un soupire et de me tourner vers Alix.

- "Bon, bah en fait j'vais pas avoir de liquide pour régler... On va bouffer et j't'invite quelque part en compensation ? J'peux au moins payer avec mon téléphone."

Parce que je commence à avoir vraiment trop la dalle pour attendre davantage.


---------------------------------



Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Dsk4

Shintaro parle en [#cc6666]
Personnel ; surveillante
Alix Wood
■ Age : 31
■ Messages : 78
■ Inscrit le : 15/11/2021


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Début Mai 2017
Alix Wood

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Ven 10 Déc 2021 - 20:21
Les logements universitaires... Elle ne mettait pas souvent les pieds ici. Après tout elle n'était que surveillante depuis un mois à peut près. Normalement elle devrait faire les rondes de nuit la semaine prochaine. Au moins, grâce à Shintaro, elle découvrait ce bâtiment. Elle avait conscience qu'en venant ici avec un étudiant, avec son allure d'étudiante, les ragots allaient y aller. D'ailleurs le Shintaro la taquinait pas mal. Si celui ci lui manquait pour le revoir rapidement en colle. Alix esquissa un sourire mais ne releva l'information, même s'il était très sympa, les relations entre le personnel et les étudiants n'étaient pas vraiment autorisé. Ou alors il fallait être extrêmement vigilant et encore. ll y avait toujours une chance pour se faire cramer directement. Limite faudrait sortir comme les grandes star, casquette, masque, vêtement discret. Et encore... Rien que d'y penser, ça la faisait marrer. La surveillante ne se voyait pas du tout se cacher dans une relation. Mais après s'il désirait être un ami... Pourquoi pas. Mais aller savoir ce que l'avenir réservait à la jeune fille.

En passant dans le couloir, la demoiselle l'avait donc suivit et son entrée complètement pas discrète et le juron poussé par le colocataire de son acolyte, montrait qu'il avait rien à faire de gêner ses voisins. Alix s'était invitée elle même à entrer dans la pièce. Le jeune homme était partit directement à la recherche de son porte monnaie. La surveillante s'était contenté de dire bonsoir poliment a l'individu présent dans la chambre. En demandant en même temps à Shintaro lequel était son coté. Même si cela semblait évident. Le bordel... Les instruments présent pouvaient clairement faire penser qu'un orchestre vivait ici. Le coloc se leva en l'ignorant clairement, mais la demoiselle ne s'en formalisa pas plus que ça. Amusé de voir son acolyte de la soirée galérer avec ses affaires. Mais la bouche de l'autre blondinet se mit en mouvement pour sortir une aberration ...

Stefan :« Si vous voulez vous envoyer en l’air, allez ailleurs. Flemme de bouger. »

*Pardon!!!! mais qu'est-ce qu'il va imaginer l'autre blondinet là* La surveillante haussa un sourcil fasse à cette phrase. Est-ce que Shintaro était du genre à amener souvent des filles pour les ken sans pression dans leur chambre commune ? La jeune fille voulait bien qu'on l'ignore, mais qu'on ose dire une chose pareille. Elle s'apprêtait a lui répondre, quand elle entendit l'autre blondinet répondre que ce n'était pas la peine qu'il bouge de la chambre, vu que de tout façon se n'était pas assez grand ici et qu'il ferait rien. *Mais c'est une blague* Au lieu de lui dire simplement que c'était même pas envisageable, monsieur ne niait pas. Il les enfonçait clairement. La demoiselle ne mâcha pas ses mots

"Alors je t'arrête de suite, on est clairement pas la pour ça et je ne veux pas perdre mon job"

Pendant que monsieur cherchait activement son porte feuille, Alix se dit vraiment qu'elle aurait du attendre en bas de l'immeuble pour éviter cette situation. Et le faite qu'il propose ça de suite, montrait soit qu'il voulait faire passer Shintaro pour un playboy, ou alors qu'il était clairement agacé de les voir ici. Les deux jeunes hommes devraient clairement avoir une discussion sur les règles de leur chambre. Un dresse code, si l'un deux voulait passer du bon temps. La jeune fille sortit de ses pensées quand elle entendit pour la deux ou troisième fois de la soirée, Shintaro râler après son argent. Apparemment vu son comportement, il ne devait pas trouver ce qu'il cherchait. Alix se dit que peut être, elle ne serait pas rembourser. Remarque ça ne serait pas très grave. Puis soudain, il se met a lui proposer d'aller manger ensemble ailleurs, l'invité pour la rembourser comme ça. La demoiselle sourit puis ajouta :

"Au pire t'inquiète pas pour le remboursement. On va dire comme tu disais, que je suis venu en aide aux clients en détresses"

Elle s'amusa de la situation. Et pensait vraiment ce quelle disait, elle ne voulait pas qu'il se sente obliger de rester avec elle. La surveillante se sentait de trop dans cette chambre. Et puis, si on apprenait quelle restait aussi longtemps dans une chambre d'un étudiant, les rumeurs pourraient la nuire. Celui indiquait qu'il avait faim. Devait elle accepter tout de même de manger avec lui ? ça la changerait du repas rapide qu'elle mangerait dans son appartement. Mais Alix n'abusa pas plus que ça. Elle se dirigea vers la porte de sortie puis dit à Shintaro

"après si tu as vraiment envie de manger avec moi, c'est avec plaisir que j'accepte."



---------------------------------

« On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. »~Sam Keen

#Le japonais : #66cccc
#Le français : #660033
#L'anglais :#9933ff
Invité! tu veux un cookie ?  Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  1f36a
A l'université ; 1è année
Stefan Allister
■ Age : 30
■ Messages : 66
■ Inscrit le : 06/06/2021


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2017
Stefan Allister

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mer 15 Déc 2021 - 12:34
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  DMFrxC1

Mais pourquoi je suis allée au konbini...
Ft. Shintaro Lawson & Alix Wood


Shintaro eut l’air de ne pas comprendre ce que Stefan voulait dire et celui-ci haussa un sourcil perplexe. S’était-il trompé sur la raison de leur présence ici ? C’était probable étant donné que ce n’était jamais arrivé jusqu’à aujourd’hui - mais il fallait une première fois à tout et ça faisait à peine deux mois qu’ils partageaient leur chambre - et qu’il fouillait activement ses affaires à la recherche de quelque chose. Sa réponse remplie d’une certaine arrogance fit grimacer le jeune homme. Jamais il ne pourrait comprendre comment les gens pouvaient trouver du plaisir dans le sexe. La fille renchérit immédiatement pour contredire Shintaro et Stefan se sentit un peu perdu, ne comprenant pas de quel job elle voulait parler. Bossait-elle sur le campus ? Il n’avait pas le souvenir de l’avoir déjà vue.

« Ca me regarde pas… »

Marmonna-t-il avant de se réinstaller sur son lit avec son portable. Pourtant, il les écouta d’une oreille parler d’argent visiblement. Stefan leva les yeux au ciel face à la maladresse de son colocataire: comment pouvait-on perdre son portefeuille sans s’en inquiéter davantage ? Lui-même serait déjà en train de retourner le campus pour le retrouver. Quand ils se dirigèrent vers la porte de sortie, Stefan fit un bref signe de main à Shintaro.

« Amuse-toi bien. »

Sa voix manquait de sincérité mais il enfilait déjà ses écouteurs, n’entendant pas l’éventuelle réponse de Shintaro. Tout ce qu’il espérait c’était que ce dernier ne fasse pas de bruit en rentrant.


---------------------------------

A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 186
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  MzrdKEg Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Jeu 16 Déc 2021 - 11:27
Pourquoi est-ce qu'elle s'insurge comme ça, on dirait que je viens de dire une énormité qui nécessite à tout prix d'être clarifiée. Ça va devenir encore plus louche cette histoire. Et puis c'est quoi cette excuse ? On m'a souvent fait part de mon caractère odieux capable de repousser la majorité de la population féminine, mais le coup du renvoie, ça c'est la première fois. Mais je suis déjà bien assez agacé par la situation pour essayer de réfléchir au bazar actuel. Heureusement, Stefan n'est pas le mec le plus intrusif du campus et ne pose pas davantage de questions. Il sera toujours temps plus tard de lui raconter que rien de très emballant ne s'est dessiné durant la soirée. Parce que oui, je compte bien juste régler ce que je lui dois histoire de m'assurer que cette dette ne me retombe sur le coin du nez au plus mauvais moment. Alors forcément, je chasse bien vite d'un geste de la main sa proposition beaucoup trop généreuse pour ne pas cacher un piège à retardement.

- "Bah j'étais pas du tout en détresse donc j'vais trouver un moyen de te rembourser et qu'on soit quittes."

Comme si j'allais dire un truc aussi niais que "oui ça me ferait très plaisir de dîner en ta compagnie". N'importe quoi. C'est juste que j'ai toujours ce truc tout prêt sorti du konbini et que j'en ai marre de me le trimballer. Et qu'en plus, mon ventre me rappelle qu'il est vide depuis trop longtemps. Oui, voilà c'est acté, aller bouffer et en profiter pour savoir comment je peux lui rembourser ce que je lui dois.

- "Merci. A toi aussi."


Je ne sais pas trop comment est-ce que je dois interpréter cette remarque de Stefan. Il se fait toujours de fausses idées ? Tant pis. Ce n'est pas ce qui risque de me mettre mal à l'aise. Je le salue donc tout en ressortant, bredouille. Tout ça pour rien. Enfin si, pour me rendre compte que j'ai effectivement totalement paumé mon portefeuille. Non pas que j'ai des masses de liquide dedans, mais pour les papiers c'est relou. D'ailleurs, tout en me dirigeant vers la sortie du bâtiment j'en profite pour pianoter sur mon téléphone récupéré et bloquer tous les accès par carte à mes comptes. C'est pratique. On verra comment récupérer tout ça plus tard. Chaque problème en son temps.

- "Bon, on va se réchauffer ça quelque part et on se pose pour manger ?"


Dans un lieu pas trop fréquenté si possible, je ne suis pas d'humeur à supporter le peuple.

---------------------------------



Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Dsk4

Shintaro parle en [#cc6666]
Personnel ; surveillante
Alix Wood
■ Age : 31
■ Messages : 78
■ Inscrit le : 15/11/2021


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Début Mai 2017
Alix Wood

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Jeu 16 Déc 2021 - 13:52
* Mais qu'est-ce que je fou encore dans cette chambre* Les deux colocataires ont l'air aussi charmant l'un que l'autre.  La surveillante garda son calme, face à la situation, proposant avec la plus grande sagesse, de laisser l'argent. De seulement manger ensemble. Du moins si l'envie prenait le blondinet. Même si celui ci était toujours penché sur ses affaires, en panique ? ou alors ennuyé de ne pas trouver son bien. Perdre son porte feuille était vraiment agaçant. Les papiers importants qui mettent des plombs à refaire. L'argent après tout dépend si Shintaro se promène avec la fortune d'un roi, effectivement ça pouvait être chiant, mais il ferait un heureux (Ah ah). La surveillante revient à la réalité quand il lui dit qu'il n'était pas quelqu'un dans le besoin et encore moins en détresse.  Celui ci tenait à rendre l'argent. Alix se contenta de sourire à sa phrase et avait rapidement proposer de manger avec lui.  

Les deux acolytes quittèrent donc la chambre, la surveillante avait quand même tenu à dire au revoir au coloc. Une fois hors de ce lieu. La demoiselle se contente de suivre Shintaro. Marchant derrière lui, observant si elle ne croise personne dans les couloirs. Pendant ce temps le blondinet semble trafiquer je ne sais quoi sur son téléphone. *peut être qu'il bloque sa carte ?* Après tout, si Alix perdait son porte feuille, ça serait la première chose qu'elle ferait. Elle l'entendit parler de faire réchauffer leur plat  précédemment acheté avant de se poser quelque part.

"tu sais s'il y a un endroit où on peut justement réchauffer ceci ?"

La jeune fille montra son sac, ou deux noodles attendaient d'être consommés. Puis elle se mit à réfléchir sur un lieu. La surveillante se dit que peut être le toit serait une bonne idée. Mais normalement cela n'était pas très très conseillé. Elle s'en moquait un peu. Au pire, la surveillante pourrait dire, qu'elle avait surpris le blondinet sur le toit ? *Han!!!*

"Pour le lieu, je te propose le toit ? Sauf si tu es un frileux et que tu ne supportes pas la hauteur."

Elle le taquinait un peu. Ce grand blond pouvait très bien avoir peur du vide ? Alix attrapa son téléphone pour regarder l'heure. Le couvre feu était loin devant. Normalement, elle aurait le temps de le renvoyer dans sa chambre avant que l'heure ne passe. Ne voulant pas que le blondinet est des ennuis par sa faute. Au pire, elle se ferait taper sur les doigts, pour incité les jeunes à dépasser le couvre feu et à monter sur le toit.



HorsRP:
Désolé, c'est un peu court, mais je ne connais pas assez bien le lieu ou nous sommes pour me permettre de prendre des décisions, sur leur destinations et ne voulant pas contrôler ton personnage. :/

---------------------------------

« On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. »~Sam Keen

#Le japonais : #66cccc
#Le français : #660033
#L'anglais :#9933ff
Invité! tu veux un cookie ?  Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  1f36a
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 186
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  MzrdKEg Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Ven 17 Déc 2021 - 10:25
Ouah, pour la première fois j'ai l'impression de mieux connaitre mon environnement actuel que la personne qui se trouve avec moi. Non mais parce que depuis que je suis arrivé à Kobe j'ai l'impression de passer mon temps à me perdre. L'avantage, c'est que ça m'amène dans certains endroits dont je ne soupçonnais même pas l'existence. Et en l'occurrence, je dois connaitre une bonne partie des salles où il est possible de trouver un microonde. J'acquiesce donc machinalement, ruminant malgré tout encore cette perte déplorable. Ouais bah je ne suis déjà de base pas la meilleure compagnie qui soit, alors forcément que là, j'ai un peu de mal à me montrer particulièrement agréable. Mais je prends sur moi, histoire d'éviter de juste lui donner envie de se barrer direct.

Je nous guide en direction du bâtiment principal où plusieurs microondes sont disponibles au niveau du réfectoire. Pas besoin d'y rentrer. De toute façon à cette heure là, tout le monde a déjà quitté les lieux. Parfait. Mais quand Alix me fait part de sa super idée de dîner avec vue imprenable, je ne peux m'empêcher de la regarder avec un petit air provocant.

- "C'est un piège c'est ça ? Pour me prouver que je vais vraiment finir par me retrouver collé avec toi ? Désolé mais tu vois, j'ai pas juste fait semblant de lire le règlement alors, j'vais éviter d'aller dans un endroit interdit directement accompagné d'une surveillante."

Je place la barquette (que je n'ai toujours pas payé) dans le microonde le temps que ça chauffe.

- "Mais si tu tiens vraiment à être à l'extérieur, on peut aller se poser dans le parc. En plus y a des bancs, ce sera vachement plus confortable. J'suis pas si frileux."

J'ajoute cette dernière remarque sur un ton un peu plus insolent. Au moins, ça m'aide à oublier partiellement l'inconfort de la situation. Je récupère mon plat une fois qu'il a terminé de chauffer et attend que la miss soit prête elle aussi. Et comme le but de tout ça c'est quand même d'avoir une idée de la façon dont je peux m'acquitter de ma dette à court terme, je ne perds pas de temps.

- "Alors dis moi, comment est-ce que t'aime occuper tes soirées de libres ? Salles d'arcades, karaokés, bars à thèmes ? Ou, s'il te manque le dernier tome de je ne sais quelle série pour compléter ta collection, t'as juste à me dire ce qui te ferai plaisir et on y va !"

Après manger, bien entendu. Ouais, je propose peut-être seulement des trucs que je connais parce que bah, c'est juste des exemples qui me passent en premier par la tête. Je ne suis peut-être pas franchement riche, mais je n'en suis pas au point de gratter un plat de riz et un paquet de clopes !

---------------------------------



Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Dsk4

Shintaro parle en [#cc6666]
Personnel ; surveillante
Alix Wood
■ Age : 31
■ Messages : 78
■ Inscrit le : 15/11/2021


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Début Mai 2017
Alix Wood

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Ven 17 Déc 2021 - 11:36
La jeune fille devait vraiment passer pour quelqu'un qui débarquait. Mais en vrai, c'était presque ça. Elle avait pu faire le tour du campus, les couloirs, les salles de cours et les coins administratifs n'avaient plus de secret pour elle. Mais le bâtiment ou résidait les étudiants. Pour le coup, Alix ne connaissait pas grand chose. Ces rondes de nuit commençaient la semaine suivante. Donc elle aurait le plaisir de découvrir tout ça, plus tard. La surveillante suivit Shintaro vers le réfectoire, à cette heure ci, le monde avait disparu. Ils passèrent les portes, avançant vers la ligne de micro-onde, le blondinet ne mit pas longtemps à mettre son plat dans une des machines. De son coté, la surveillante sortit le noodles aux crevettes puis, ouvrant légèrement l'opercule, la jeune fille mit le tout dans un autre micro-onde. Pendant que la nourriture chauffait lentement. Le blondinet lui avec un air provocant que c'était peut être un piège? Comme quoi, il finirait coller avec elle. Un petit sourire naquit sur les lèvres de la jeune femme. Alors comme ça, il savait lire.

"Ravis de savoir que tu sais lire"

Elle rit un peu avant de continué avec une voix innocente, tout en observant celui ci

"Comment je suis choquée, tu penses sérieusement que je te piègerais. Si j'ai besoin de te revoir, je sais ou tu crèches maintenant."

La surveillante lui tira la langue sous cette remarque. Les plats continuèrent de tourner dans les machines, Le blondinet proposa de filer en extérieur vers le parc, confirmant qu'il n'était pas frileux. Cela arrangeait la surveillante de sortir, ne voulant pas passer plus de temps dans les logements universitaires. Ne voulant vraiment pas croiser du monde. Elle hocha la tête a sa proposition de lieu et entendit le "Diing" qui annonçait la fin de réchauffement du plat. Alix se positionna devant le micro-onde. Appuyant sur le bouton pour ouvrir la porte, la vapeur sortit et passant une main, la surveillante sortit avec précaution son plat. Sortant une serviette de son sac, celle ci attrape la boite, puis dit :

"Généralement je passe du temps à faire du sport. Ou alors je vais dans des salles d'arcades me bousiller les doigts. Je ne suis pas très fan des bars à thème et pour ton information, je chante un peu, mais ça ne sort pas de ma salle de bain. Je n'ai jamais été tenté l'expérience dans un karaoké. Je ne suis pas alaise pour chanter devant du monde"

En portant son plat dans une main, elle le remit dans son sachet pour éviter de se bruler. Puis elle se dirige vers la sortie du réfectoire avec lui, direction le parc. En marchant la surveillante se dit qu'elle se dévoile pas mal aujourd'hui. Si ça meilleure amie la voyait, elle se ferait charrier. Souriant intérieurement à cette idée. La jeune fille jeta un regard à Shintaro puis demanda :

"Et toi, tu fais quoi généralement de tes soirées ? tu prévois des mauvais tours avec ton coloc ? "


---------------------------------

« On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. »~Sam Keen

#Le japonais : #66cccc
#Le français : #660033
#L'anglais :#9933ff
Invité! tu veux un cookie ?  Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  1f36a
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 186
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  MzrdKEg Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mar 21 Déc 2021 - 12:38
Ça fait un moment que j'ai appris à me méfier des nanas qui ont l'air toutes mignonnes. Même de celles qui proposent de régler mes achats quand je n'ai pas de quoi payer, oui. Alors elle peut bien prétendre être choquée, ça ne fait qu'accentuer ce léger sourire qui se dessinait sur mes lèvres, mais ce n'est sûrement pas ce qui me fera changer d'avis.

- "Il me faudra plus que ce petit air angélique pour que je te fasse confiance."

Encore plus en sachant qu'elle est surveillante ! Eh, c'est vachement dangereux comme situation quand même. Genre, c'est un peu le pouvoir absolu vis à vis d'un simple étudiant. Raison de plus pour ne surtout pas la laisser repartir sans avoir pu lui offrir un dédommagement financier ! Je récupère ma barquette fumante (un peu trop chaude, je me crame légèrement les doigts mais je ne suis pas du genre à montrer un tel désagrément) et quand Alix est prête nous nous dirigeons vers l'extérieur.

Si l'évocation du sport ne me dit rien qui vaille (j'ai toujours eu un peu de mal avec les sportif/ve/s...), l'évocation des salles d'arcade me plait un peu plus. J'ai déjà mon lot de courbatures après chaque séance au club de danse (j'en soupçonne une de ne pas y être pour rien et d'y prendre un malin plaisir) alors si je peux éviter d'en rajouter ça m'arrange.

- "T'as jamais fait de karaoké ??!! Ouah mais va falloir remédier à ça !! J'sais bien que c'est pas forcément hyper répandu ailleurs qu'au Japon et les étrangers n'ont pas vraiment l'habitude, mais tu ne peux pas vivre ici sans savoir c'que c'est une soirée au karaoké ! Enfin, on n'est pas obligés d'y aller ensemble hein, mais, j'dis ça pour toi."

Ouais, j'essaie de faire légèrement redescendre cet enthousiasme du début parce que ça risque de sonner bizarrement. Non mais je ne tiens pas absolument à lui faire découvrir non plus hein, c'est juste que... Bah ça s'entend qu'elle n'est pas native d'ici et de ne pas avoir testé ce genre de distraction ça me parait inconcevable !

Au moins, ça m'a permis de perdre un peu de mon côté nonchalant alors qu'on arrive à hauteur d'un banc où on peut s'installer tranquillement. A part quelques sportifs (toujours les mêmes) il n'y a plus grand monde qui traine dans le parc à cette heure là. La plupart doivent être bien au chaud à mater une série ou à terminer des devoirs. J'ai un léger sourire moqueur quand Alix fait état de ses soupçons sur la façon dont je peux occuper mes soirées.

- "Tu crois vraiment que je suis du genre mauvais garçon hein ? Mais non, désolé, j'ai des occupations beaucoup plus intéressantes que de comploter. Quand j'arrive à avoir un peu de temps libre, et c'est assez rare depuis que j'ai repris les cours, je joue pas mal. A des jeux videos de temps en temps, mais je fais surtout de la musique. Enfin, ça j'imagine que t'as dû comprendre."

Faut dire qu'après avoir vu l'état de ma chambre, il y a peu de doutes sur ma passion n°1.


---------------------------------



Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Dsk4

Shintaro parle en [#cc6666]
Personnel ; surveillante
Alix Wood
■ Age : 31
■ Messages : 78
■ Inscrit le : 15/11/2021


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Début Mai 2017
Alix Wood

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mer 22 Déc 2021 - 14:27
 Comprenant que le jeune homme semblait se dérider un peu plus, perdant son air de mec grognon. La surveillante en fut ravie. Celui ci indiqua qu'il fallait plus qu'un air angélique pour qu'il lui fasse confiance. La jeune fille en sourit d'avantage pour dire le plus simplement.

"Tu sais, la confiance se gagne dans le temps. Peut être qu'un jour... qui sait"

Son rôle de surveillante ne l'empêchait pas de créer des amitiés avec les étudiants, du moment quelle ne favorisait pas un élève par rapport à un autre. Par contre ce qui était proscrit, c'était les rapports sexuelles ou même relation amoureuse avec un étudiant. Son statut de surveillante offrait cette contrainte. Quand la jeune fille avait signer son contrat de travail, la personne des ressources humaines lui avait bien spécifier les clauses. Donc si elle ne voulait pas perdre son travail. Reportant son attention sur le blondinet, Alix marchait tranquillement à ses cotés en répondant a ses questions. Oui elle n'avait jamais fais de Karaoké... était ce un crime ? D'après la réaction de Shintaro... oui...

"Oula... Je ne suis pas assez bonne en chant pour aller me taper la honte dans un Karaoké. Même si c'est une spécialité ici"

Il précisa qu'ils n'étaient pas obligé d'aller ensemble à ce genre de soirée. Alix sourit a sa réflexion et le taquina en disant

"Ah mince, moi qui pensait que peut être tu me montrerais comment tu pousses la chansonnette en public"

Une fois arriver dans le parc, l'air frais fit du bien à la surveillante. Il n'y avait pas grand monde, excepté les sportifs comme elle, qui adorait courir une fois la journée terminée.  Les étudiants étaient plus du genre à sortir profitant que le couvre feu ne soit pas encore dépasser. Ou encore ils adoraient trainés devant un bon film. Les activités nocturnes étaient nombreuses. Alix s'assoit sur le banc devant eux. Posant son sac sur ses genoux, elle sortit son plat avec des baguettes et l'écouta attentivement. Un mauvais garçon ?

"Je dois t'avouer qu'en voyant ton coloc avec toi dans cette chambre. Je ne me suis pas dit :*tiens ils ont l'air de respirer la joie de vivre et ne faire aucunes bêtises*"

Elle dit tout cela en mimant des guillemets puis sourit de nouveau face à sa réponse. Un joueur de jeux vidéos. intéressant. La surveillant se demandait quel genre de jeu pouvait bien le tenter. Par la suite, il explique qu'il faisait de la musique ? sans blague.

"Moi qui pensait que les instruments, c'était juste de la déco et que tu étais plutôt un danseur de claquette"

Alix le taquinait clairement. Ouvrant l'opercule de son repas, celle ci souffla  un peu avant de porter a sa bouche les noodles qui lui avait donner envie depuis le Konbini. Une fois une bouché d'avaler, celle ci prit soin d'avaler avant de dire par curiosité.

"Tu joues à quel genre de jeux en ce moment ?"



---------------------------------

« On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. »~Sam Keen

#Le japonais : #66cccc
#Le français : #660033
#L'anglais :#9933ff
Invité! tu veux un cookie ?  Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  1f36a
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 186
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  MzrdKEg Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Sam 25 Déc 2021 - 19:10
Qui se soucie de chanter juste pour aller au karaoké ? De toute façon, avec l'alcool qui y est généralement servit, ce n'est pas un détail de grande importance. Alors ouais, c'est clair que parfois, c'est vraiment douloureux pour les oreilles (raison pour laquelle j'y ai rarement été aussi c'est vrai, plus le fait que je n'ai pas vraiment d'amis avec qui partager ce genre de moments) mais du coup, c'est plus pour ceux qui doivent écouter que ceux qui chantent le problème.

- "J'veux bien te montrer, mais tu risquerais de grave complexer après alors, dis toi que c'est un acte de charité !"

Le ton de la provocation n'a pas l'air de lui faire peur depuis le début, alors je ne risque pas de me gêner. Et ça m'arrange bien. Bah non, je n'ai pas franchement de problème à l'idée qu'on puisse m'entendre chanter, ce serait un peu bête vu le nombre de videos que j'ai pu poster où ma voix accompagnait les instruments. Mais avoir tout le loisir de choisir LE bon enregistrement et devoir réaliser un tel exercice en one shot, ce n'est pas du tout la même chose.

J'entame mon riz accompagné de quelques boulettes de viande, quand la conversation dévie sur mes occupations et la relation paisible qui règne de notre chambre.

- "Tu viens seulement d'arriver, mais je suis sûr que si on en rediscute dans un mois, tu auras trouvé bien d'autres élèves plus importants à surveiller que nous. Même s'il faut bien justifier les emplois des surveillants de temps en temps."


J'ajoute cette dernière remarque avec un léger air moqueur. Bah ouais, si tout le monde était parfaitement sage et respectait l'intégralité des règles éditées, il n'y aurait pas besoin d'engager des personnes chargées de les faire respecter.

En tout cas, elle non plus ne semble pas vouloir se contenter d'une conversation plate et sans intérêt puisqu'elle fait état de ma supposée passion pour les claquettes. Mais bon en même temps, elle me demande ce que j'aime faire, forcément que la première réponse qui me vient à l'esprit c'est la musique. Il y a bien longtemps que ma vie tourne autour de ça. Et un peu des jeux videos, ok. Même si les deux sont souvent un peu liés mine de rien. Enfin, j'aime bien reprendre les thèmes de certains jeux en fait. Alors quand elle me demande à quoi je joue, ce ne sont pas les titres qui manquent.

- "Là je viens d'acheter le Nier Automata qui vient de sortir. J'ai pas encore eu le temps d'aller très loin mais je kiff déjà l'ambiance dans laquelle on est plongés. Juste avant j'ai fait le Horizon Zero Dawn qui est ouf lui aussi. Après je joue de temps en temps en ligne, genre sur Lol ou Civilization. Et ils ont annoncé pas mal de gros jeux à venir pour la fin de l'année aussi, mais j'suis sûr que j'aurais pas le temps de tout tester avec les cours..."

Et ça, c'est vraiment trop nul. On ne peut pas dire que j'avais un rythme de vie des plus tranquilles avant de reprendre les études, mais au moins je gérais mon temps comme je le voulais. Alors que là entre les cours, les devoirs à rendre, les heures de club, et je ne parle même pas des examens qui arriveront inévitablement, je suis sûr qu'il va falloir que je coupe du temps sur les jeux.

- "Et toi alors, t'es quel genre de gameuse ?"


---------------------------------



Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Dsk4

Shintaro parle en [#cc6666]
Personnel ; surveillante
Alix Wood
■ Age : 31
■ Messages : 78
■ Inscrit le : 15/11/2021


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Début Mai 2017
Alix Wood

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Mer 29 Déc 2021 - 10:24
*Kiaaaaa* décidemment ses noodles étaient vraiment bon. Mangeant son plat tout en écoutant le blondinet déblatérer sur le fait que monsieur était le pro de la chansonnette. La demoiselle lui sourit tout en essuyant sa bouche.

« Un acte de charité ? je fais si pitié que ça ? »

Bien entendu, la surveillante dit cela avec humour. Replongeant sa fourchette dans son plat, approchant celui-ci de sa bouche pour en reprendre une bouchée. L’extase de manger quelque chose de bon et de sentir l’air frais sur sa peau. Le combo la faisait frissonner. Alix l’écouta une fois de plus et pensa * Non mais il dénigra vraiment mon job ou c’est moi ?* Un haussement de sourcil après ce constat, la jeune femme remettait vraiment son choix de boulot. Oui ce n’était pas le job rêvé, mais ça lui permettait de mettre du beurre dans les épinards, même si son compte en banque était loin d’être vide.

« Tu sais, le métier de surveillant n’est pas si facile que ça. Les élèves ont du mal à supporter l’autorité parfois. Et quand je pense que je ne dois pas avoir plus d’un an ou deux d’écart avec vous tous. La tâche est quand même difficile. Mais oui comme tu dis, je trouverais surement d’autres étudiants à embêter. »

La jeune fille comprenait qu’il était seulement là pour accomplir une dette, par rapport au konbini. C’était bien dommage, Alix commençait à l’apprécier. Il était quelqu’un d’intéressant. La surveillante déposa son plat sur le banc avant de sortir de son sac deux canettes de soda, qu’elle avait acheté plus tôt dans la soirée. Elle en tendit une à son acolyte puis ouvrit la sienne. Portant celle-ci à ses lèvres. Après une gorgée, les bulles de cette boisson lui donnèrent le hoquet. Un peu gêné, elle fit comme si de rien.  Reportant son attention sur les jeux vidéo que l’homme énonçait. Il venait de dire *Horizon Zero Dawn* ! Vraiment ! Une étincelle d’excitation naquit dans le regard de la demoiselle qui dit.

« Alors là on va être copain ! Tu aimes Horizon Zero Dawn ! Mais il est génial ce jeu, je l’ai tellement farmé de long en large.  Parcourant les aventures de l’héroïne avec passion. Après il faut savoir que lorsque je me lance dans un jeu qui me plait, je peux passer des heures à jouer. Surtout que les graphismes sont fouuuu »

*Oula*, ne venait-elle pas de s’enflammer un peu. Il allait vraiment la prendre pour une folle. Alix reprit son côté calme et répondit avec un grand sourire à sa question.

« Alors je joue beaucoup à des jeux de combats, Tekken, Soulcalibur, mais j’aime de temps en temps revenir au temps rétro avec des jeux comme Rayman ou encore crash bandicoot.  Et les jeux d’aventure comme Horizon, tu t’en doutes maintenant, après mon engouement pour ce jeu. »

Déposant sa boisson au sol en prenant garde à ne pas la renverser. Alix reprit son plat de noodles et le termina tranquillement. Avant de remettre ses déchets dans son sac de course. Elle sortit de sa poche son paquet de cigarette, le posant sur le banc à côté d’elle. Alix pencha la tête vers le ciel puis dit.

« Tu as hâte de te débarrasser de moi par vrai… »

Elle lui fit un sourire puis ajouta.

« Personnellement je passe une bonne soirée. Je ne pensais pas revenir sur mon lieu de travail après mon jogging, mais au final, ta compagnie est plaisante blondinet. »


---------------------------------

« On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. »~Sam Keen

#Le japonais : #66cccc
#Le français : #660033
#L'anglais :#9933ff
Invité! tu veux un cookie ?  Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  1f36a
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 186
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  MzrdKEg Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Jeu 6 Jan 2022 - 17:23
- "De la pitié ? Nan, c'est pas mon genre. T'as qu'à considérer que c'est en remerciement de m'avoir aidé tout à l'heure ! En attendant que je te rembourse, bien sûr !"

Comme si c'était un acte de charité. Non mais c'est que je ne voudrais pas non plus que ça sonne comme une invitation ou je ne sais quoi ! Ce serait ultra gênant ! Encore plus maintenant que je sais qu'elle est surveillante ici. Enfin, déjà de base ça le serait mais... Ok faut vraiment que j'arrête de me prendre la tête avec ce genre de c*nneries. Heureusement, j'arrive à pas trop mal gérer, et me concentrer sur mon plat m'aide pas mal.

- "J'ai pas dit que c'était un job facile, seulement que c'est pas le truc le plus excitant du monde. Mais tu fais bien c'que tu veux."

C'est clair que c'est pas le genre de job vers lequel je me serai dirigé mais après tout, il faut bien bien qu'il y en ait qui se dévouent. J'imagine assez facilement que ce n'est pas par vocation, elle doit juste avoir besoin de thunes et n'a rien trouvé de mieux, alors je n'insiste pas. Je sais aussi ne pas toujours me montrer vexant.

Ouais, parce que ça parait à peu près évident que les jeux videos la motivent carrément beaucoup plus. Et c'est pas si mal. Non, en fait c'est même cool. C'est toujours beaucoup plus agréable de manger dans une ambiance détendue. Et trouver un sujet en commun ça aide beaucoup. J'ai quand même quelques notions de socialisation. Alors forcément, de l'entendre parler de la sorte de ce jeu ne peut que me faire sourire.

- "Ah ouais, les jeux de combat carrément ? C'est vrai que c'est sympa avec des potes en soirée. Ou avec ses frangins quand on n'est pas d'accord pour éviter de vraiment se foutre sur le gu*ule !"

Combien de fois on s'est retrouvés à décider de qui aurait raison avec mon frère grâce à une bonne vieille partie de DBZ. Mais je dois admettre que je ne m'attendais pas trop à ce qu'elle me dise être ce genre de fille. D'ailleurs, je ne m'attendais pas non plus à la suite. Me débarrasser d'elle ? Je lui jette un regard interrogateur, pas super sûr de savoir comment je dois prendre cette question (et encore moins de la réponse attendue) mais on dirait qu'elle cherche déjà l'inspiration dans les étoiles qui décorent le ciel. Et je me serai bien passé de l'ajout de ses explications avec ce surnom qui me fait grimacer.

- "Je trouvais ça pas si mal jusqu'à c'que tu m'appelles blondinet..."

Non mais... En plus ce n'est pas du tout du blond ! C'est vrai que les étrangers se permettent facilement toute forme de familiarité et en soit ça ne m'a jamais trop dérangé, au contraire, ça change de tous ces codes beaucoup trop stricts et hypocrites. C'est juste que là, je ne m'y attendais pas. Et autant être précis dans les termes dans ce genre de cas !

- "C'est vrai que si j'suis toujours là c'est parce que tu m'as bien dépanné tout à l'heure et que ça m'embête de ne pas être foutu de retrouver de la thune pour te rembourser. Mais si tu m'avais vraiment trop gonflé, je ne serai plus là. Ou, sûrement que c'est toi qui aurait vite eu envie de te barrer. Ouais, en fait c'est même sûr que dans ce cas, tu ne trouverais pas ma compagnie plaisante."

Un léger sourire moqueur en reprenant ses termes, il faut admettre que ce n'est pas le genre de chose que j'ai l'habitude d'entendre. En général, ce sont des qualificatifs négatifs qui sont employés pour évoquer ce que ma présence inspire. Je suis habitué, ça ne me dérange plus. Non, c'est juste qu'avec elle, c'est... Tranquille. Elle ne me donne pas particulièrement envie de me montrer insupportable. Et c'est déjà plutôt pas mal.

- "Il va sûrement être trop tard pour ce soir, et j'ai pas envie de prendre le risque de manquer le couvre feu, mais si ça t'dis, j't'invite à la salle d'arcade la prochaine soirée que t'as de dispo. Enfin, genre, je paye des parties et on s'affronte pour voir qui est le plus doué tu vois, pas dans le sens invitation..."

Romantique. Argh pourquoi je me retrouve encore empêtré à balancer des explications comme ça alors qu'il n'y avait probablement aucune ambiguïté de base. Nan mais parce qu'il y a mieux comme endroit pour un rencard. Et que c'est probablement le mieux que je puisse faire pour qu'elle arrête de penser que j'ai juste envie de me barrer.

- "Bref, juste de quoi sortir loin de l'école pour se faire quelques game tu vois."

---------------------------------



Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Dsk4

Shintaro parle en [#cc6666]
Personnel ; surveillante
Alix Wood
■ Age : 31
■ Messages : 78
■ Inscrit le : 15/11/2021


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Début Mai 2017
Alix Wood

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Ven 7 Jan 2022 - 18:34
« Je t’ai déjà dit, au pire on laisse tomber cette histoire de remboursement. Je ne veux pas que tu te sentes redevable »

Tu sentais bien que ce n’était pas une invitation de sa part. On sentait qu’il se forçait en quelque sorte à la rembourser par tous les moyens. Elle se demandait intérieurement s’il serait prêt à vendre son corps pour solder sa dette. La surveillante balaya cette idée, trouvant qu’heureusement elle n’avait pas bu d’alcool avec lui. Risquer de perdre son job pour un service rendu. Alix prit note que son acolyte aimait les jeux vidéo comme elle. La demoiselle se retrouvait enfin dans une conversation ou elle ne passerait pas pour une geek. Il semblait que Shintaro soit juste étonné par son choix de jeu. Elle aimait bien les jeux de combats, trouvant ça très amusant quand les autres perdaient. Alix n’était pas une mauvaise perdante, mais elle avait tendance à demander tout le temps une revanche pour pouvoir vaincre.

« Oui j’avoue qu’un bon jeu de combat à doit résoudre ce genre de conflit fraternels. Du genre qui met la table… on se la joue en trois manches gagnante »

Alix ne pouvait qu’imaginer comment ça devait être d’avoir un frère ou une sœur. Ça devait être chouette, mais ses parents n’avaient eu qu’elle. Passant une main dans ses cheveux, la surveillante regarda un peu le ciel ; trouvant que ce soir, le ciel nous offrait une vue sur les étoiles. Tout en lui demandant s’il passait une bonne soirée. Celui-ci tiqua au surnom débile que tu lui avais donné. Alix reposa son regard sur le blondinet ( :P) avant de dire :

« Roh tu sais, pour me faire fuir faut y aller. Mais je sais tirer ma révérence quand c’est le bon moment »

Le sourire sur son visage, le rend un peu moins ours mal léché. Celle-ci lui renvoi un sourire également, attrapant son paquet de clope posé précédemment. Tu sors une cigarette tranquillement avant de l’allumé. Tu recraches la fumée, trouvant fascinant cette façon dont le froid de la nuit, retient un peu plus cet aspect blanchâtre.  Alix le regard puis lui tend son paquet pour lui en proposer une. Avec ton briquet, vu que monsieur n’en avait pas. Puis tu l’écoutes parler d’aller faire un tour dans une salle d’arcade un soir. Enfin pas aujourd’hui, vu que le couvre-feu n’allait pas tarder à être dépassé. La surveillante se lève avec son sac remplit de ses déchets, puis dit

« Ne te justifie pas. Je sais que tu ne penses à rien en particulier quand tu me proposes cette soirée. »

La surveillante passe sa main dans sa poche, laissant le sac pendre et avec l’autre main, celle-ci rapproche de nouveau sa cigarette de sa bouche. Décidemment, Alix reprenait de mauvaise habitude. Tu observes le bâtiment à côté, les lumières des chambres sont presque toutes éteints. Elle reporta son regard sur Shintaro pour dire avec un sourire ;

« C’est avec plaisir que j’accepte, cette futur soirée. Mais ne  pense pas que tu me battras si facile. »

Tu lui tires la langue comme une gamine. Puis ne voulant pas qu’il est des soucis avec le couvre-feu, Alix fini par sortir son téléphone pour lui tendre.

« Donne-moi ton numéro et on se programmera ça. Et je pense que je vais te laisser. Le couvre-feu … »

La surveillante attend sagement le retour de son téléphone, avant de partir en lui faisant un signe de la main.

#Terminé

---------------------------------

« On ne devient pas amoureux en dénichant la personne parfaite, mais en apprenant à connaître parfaitement quelqu'un d'imparfait. »~Sam Keen

#Le japonais : #66cccc
#Le français : #660033
#L'anglais :#9933ff
Invité! tu veux un cookie ?  Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  1f36a
A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 186
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  MzrdKEg Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Lun 10 Jan 2022 - 12:37
Comme si j'allais laisser tomber. Bien sûr que je me sens redevable et ce ne sont pas quelques paroles qui vont y changer quoi que ce soit. Je n'insiste pas, parce que ce serait inutile, mais je compte bien lui régler ce que je dois. D'autant plus maintenant que je sais que vais forcément être amené à la croiser de temps en temps.

- "Ahah ouais, c'est à peu près ça."

Je souris à son exemple de tâches que le perdant doit effectuer. On est peut-être un poil plus hardcores avec mon frère mais... Je vais éviter de préciser ce genre de chose. Surtout que ce n'est pas le genre de sujet sur lequel j'aime m'étendre.

J'attrape l'une des cigarettes proposées en la remerciant (j'ai un minimum de savoir vivre faut pas croire) avant de l'allumer. J'imagine que puisqu'elle en a une également et qu'il n'y a personne autour de nous, ça ne pose pas vraiment problème ? Non mais je ne vais pas me plaindre de ne pas avoir à me taper la marche jusqu'à l'extérieur de l'établissement pour une fois.

Une légère grimace de retour quand elle affirme que je n'ai pas besoin de me justifier, je me sens de nouveau totalement à côté de la plaque. Mais en même temps, comment est-ce que je pouvais savoir qu'elle n'allait pas s'imaginer quoi que ce soit ? Nan mais parce qu'une mauvaise compréhension sur ce genre de détail et c'est un coup à foutre en l'air toute une soirée qui pourtant ne s'annonçait pas si mal. J'essaie d'ignorer comme je peux cette légère gêne qui s'installe malgré tout (et la cigarette aide bien pour ça), pendant que Alix me... Tire la langue. Ok, donc je suis bien le seul à être toujours aussi crispé. Pourquoi est-ce que je suis incapable de me détendre ? C'est relou ça ! Sûrement parce qu'on ne se connait pas. Et que je sens que ce n'est que le début de mes problèmes pour récupérer tous mes papiers...

- "Je ne pense rien du tout. J'attends juste de voir. Mais n'espère pas que je sois plus indulgent parce que t'es une fille !"

Probablement l'une des nombreuses raisons pour lesquelles j'ai toujours eu du mal à trouver une copine. Si je suis meilleur, il n'est pas question que je me rabaisse pour faire plaisir à qui que ce soit. Mais on n'en est pas encore là, et si ça se trouve, je serai étonné du résultat !

En tout cas, je ne suis pas mécontent de pouvoir mettre un terme à cette rencontre fortuite. Non pas que je n'apprécie pas cette fille, en fait, j'arrive même étonnamment assez bien à la supporter, mais je ne suis clairement pas fait pour les longues interactions sociales. Encore moins lorsqu'elles ne sont pas planifiées à l'avance. Et que je me retrouve d'entrée de jeu dans une situation aussi délicate. Je lui laisse mon numéro, préférant largement l'idée des échanges à distance le temps que je me remette de toutes ces émotions.

- "C'est clair, ce serait bête que tu te retrouves à bosser un soir alors que t'es censée être en repos ! On se contact plus tard pour essayer de se prévoir ça alors. A plus."

Oui, à plus. Je ne trouve rien de mieux. De toute façon, pour ça non plus je ne suis pas doué. J'écrase soigneusement mon mégot sur le sol avant d'aller le jeter dans une poubelle proche, et décide de profiter des quelques minutes qu'il me reste encore pour profiter de l'air extérieur. Je suis pourtant plus du genre à rester enfermé de longues soirées en solitaire plutôt qu'à observer les étoiles, mais ce soir, je crois que j'ai besoin de ça.

#Terminé


---------------------------------



Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Dsk4

Shintaro parle en [#cc6666]
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]  Empty Re: Mais pourquoi je suis allée au Konbini...[SHINTARO LAWSON]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum