-37%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – Nitro 23,6″ FHD 165 Hz 1ms
179.99 € 286.99 €
Voir le deal

Recensement des membres jusqu'au 31 Janvier !
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 548
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase DOAUR5R [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase UvBe1PB [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Dim 5 Déc 2021 - 22:06
SAMEDI 20 MAI 2017



RP aléatoire : Vous étiez au bord de la piscine à vaquer à vos occupations quand tout à coup, quelqu'un vous pousse/vous entraine dans l'eau avec lui. Accident ? Mauvaise blague ? Une chose est sûre, vous êtes tous les deux trempés !

Seito est dans sa chambre et, croyez-le ou non, il étudie avec un sérieux rare. Peut-être que sa concentration vient du fait qu'il rédige un texte pour le cours de littérature, toujours est-il qu'il n'a pas bougé de son bureau depuis qu'il a mangé à midi. L'agitation de la chambre ne l'avait pas dérangé. Il avait cependant entendu Mitsuki mentionner qu'elle irait à la piscine dans le courant de l'après-midi mais n'avait pas relevé la tête de sa feuille. Finalement, il écrit son dernier mot et se redresse. Empli d'une satisfaction orgueilleuse, il s'étire de tout son long et relit sa rédaction avec attention. Il décide de ne rien changer et fourre le tout dans la pile qui s'entasse. Assez travaillé, il mérite bien une récompense ! Sa main fouille dans la poche de devant de son sac à dos et en ressort deux bonbons qu'il gobe plus vite que son ombre. Un soudain besoin de se dégourdir les jambes et s'aérer la tête se fait sentir et bien qu'il ait bientôt fini le livre qu'il est en train de lire, il cherche une autre occupation. C'est alors qu'il repense aux paroles de Mitsuki. Elle ne devrait pas lui en vouloir d'aller la voir nager.

Pas besoin de veste, la piscine n'est pas si loin. Il quitte sa chambre le pas léger et le changement de bâtiment se fait sans encombres. Après avoir poussé les portes de l'installation, il longe le mur et remarque un banc libre où il s'assoit. Du regard, il scrute la piscine. Il n'a pas vraiment le temps de regarder quoi que ce soit qu'il entend une voix familière sur sa droite. Sa tête pivote sur un petit groupe d'adolescents qui s'amusent dans l'eau. Et soudain, son cerveau associe la voix au visuel, qu'il ne connaît que trop bien, il se fige. Que fait Mora ici ? Et serait-ce sa copine sur le rebord, les pieds dans l'eau ? Le japonais détourne le regard et cherche plutôt celle qu'il est venue observer. Sauf qu'il semblerait avoir mal compris car, il n'aperçoit aucune silhouette correspondant à la jeune fille. Il tâte sa poche de jean et constate que son portable n'y est pas, il a sûrement dû l'oublier sur son bureau. Quelle plaie.

Il soupire et se relève. Mora fait toujours autant de bruit, sans qu'il veuille savoir pourquoi. Mais évidemment, le sort décide qu'il ferait bien de se tenir au courant des agissements de l'espagnol, surtout quand ce dernier sort de l'eau – bonjour torse mouillé, adieu lucidité – une balle à la main tout en narguant l'un des garçons encore dans la piscine. Seito voit alors une immense silhouette passer devant ses yeux mais ne s'attarde pas dessus. Tout ce que ses yeux voient, c'est ce maillot de bain trempé et M*RDE ! Le lancer de Mora est puissant mais terriblement hasardeux, au point qu'il se dirige vers une victime innocente. Basculé en caméra omnisciente, il se voit courir vers la personne, s'élancer dans les airs pour attraper la balle, percuter de plein fouet la muraille humaine, se sentir partir en arrière - quelques secondes de flottement pendant lesquelles son cerveau reconstitue le puzzle pour réaliser que cette géante n'est autre que la CPE – et son corps perce la surface tendue de l'eau. Pas même le temps de crier, il boit la tasse et dérive vers le fond, à moitié assommé par le choc.

Une petite voix intérieure lui chuchote qu'il est temps de bouger. Il a un regain de conscience et rapidement il combat de ses mains et ses pieds pour remonter à la surface. Ses mains agrippent le rebord, trop ébranlé pour se hisser complètement. Il tousse à s'en arracher les poumons mais la panique s'empare de lui alors qu'il tourne vivement la tête. Heureusement la CPE refait surface à son tour. Des mèches brunes plaquées sur le visage, il lui lance un regard horrifié.




---------------------------------

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Signature
Personnel ; conseiller d'éducation
Hanna Johansen
■ Age : 22
■ Messages : 30
■ Inscrit le : 02/11/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase IRBGRXv


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Hanna Johansen

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Lun 6 Déc 2021 - 17:00
J’avais prévu de rester à la maison aujourd’hui et de rattraper mon retard sur quelques papiers à remplir, quelques formalités rien de plus. Mais il a fallu que j’oublie d’emporter les dit papiers hier donc me voila au campus. Puisque c’est ça autant les remplir sur place.

J’ai de la chance et ça me prends moins de temps que prévu, j’hésite alors à rentrer directement mais c’est vrai que ça fait un moment que je voulais passer par la piscine du campus. A tokyo j’essayais d’aller nager assez régulièrement mais je ne l’ai pas fait depuis que je suis arrivée à Kobe, je voulais donc voir a quoi ressemblait celle du campus ainsi que voir si c’était possible que je l’utilise de temps en temps. Je ne pense pas que ça pose réellement un problème mais on ne sait jamais.

Il y a un peu de monde mais ce n’est pas non plus bondé, en même temps on est le week-end et il ne fait pas encore assez chaud pour que l’idée d’un moment à la piscine traverse l’esprit de tout le monde. Je me dirige donc vers le fond du bâtiment pour parler avec le surveillant attitré aujourd’hui, il saura surement répondre à mes questions.

Mais j’entends quelqu’un courir derrière moi, retenant un soupir d’exaspération je m’apprête à me retourner pour expliquer que courir à côté d’une piscine n’est pas très prudent mais je n’ai pas le temps de finir de me tourner que je sens quelqu’un me rentrer dedans.

« Put- »

Je n’ai même pas le temps de finir de jurer que me voila à l’eau, je prends quelques secondes pour assimiler tout ce qu’il vient de se passer et me redresse en vitesse. La partie ou je suis tombée n’est pas très profonde donc j’ai facilement pied.

Mon premier reflexe est de regarder autour de moi, est ce que la personne qui m’est rentrée dedans sait nager ? Est-ce qu’elle a besoin d’aide ? Cependant je ne vois personne autour de moi. Je jette donc un regard aux alentours et je le vois, agrippé au rebord. Ce n’est pas difficile de deviner que c’est lui le fautif, pour quel autre raison un élève habillé se trouverait dans la piscine en train de me regarder avec des yeux horrifiés comme ça.

Mais vu que personne n’est en danger immédiat je prends une seconde pour voir a quoi je ressemble, heureusement j’ai mis un t-shirt noir aujourd’hui, ça m’évite quelques soucis. Même si je sens que je vais entendre parler de cet incident pendant un moment. Une fois un long soupir poussé pour me calmer je me dirige vers le fameux fautif, son visage ne me dis rien mais c’est sur le point de changer.

« J’espère que tu as une bonne explication pour ce qu’il vient d’arriver jeune homme »

Son regard me laisse à penser qu’il n’a pas fait exprès mais cela pourrait tout aussi bien être le fait qu’il se rend compte de ce qu’il vient de faire. Une chose est sûre, si c’est intentionnel je ne vais certainement pas laisser passer ça.

---------------------------------

Hanna te parle en :

-Japonais : #078367
-Anglais : #630783
-Danois : #074584
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 548
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase DOAUR5R [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase UvBe1PB [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Jeu 9 Déc 2021 - 19:09
SAMEDI 20 MAI 2017



Seito n'a tout simplement pas les mots. Pas même un début de réponse qui pourrait expliquer ses agissements. Il aimerait que le simple acte d'ouvrir la bouche suffise à ce que des mots en sortent mais le son s'étrangle entre ses cordes vocales. De toutes les personnes de ce campus, il avait fallu qu'il mette à l'eau la CPE. Une ironie du sort qu'il a bien du mal à assimiler alors que son visage ne se départit pas de cet air ahuri. La voir se rapprocher n'aide en rien et ses doigts se crispent sur le rebord. Les retombées vont être proportionnelles aux excuses qu'il va être capable de fournir en pareille circonstance. Mais lorsque enfin elle lui permet de se justifier, il se retrouve démuni. Son regard se fait fuyant et c'est en regardant autour de lui qu'il constate l'horrible vérité : Pablo s'est sauvé. Quel bel enc... Il se mord violemment la lèvre et reporte son attention sur la victime de son héroïsme raté. A ce moment précis, il aurait préféré se noyer que d'avoir à affronter ce regard incisif dans lequel il décèle un agacement qu'il ferait mieux de ne pas embraser.

Et pourtant, malgré tous ces signaux d'alerte, son cerveau est dans l'incapacité de faire preuve d'un minimum de jugeote. Il n'est pas bête, il est juste complètement paniqué. Un tel incident le ramène plusieurs mois en arrière, dans son ancien lycée. Des flashs de ses frasques passées défilent dans sa tête, traumatismes d'une guerre pas encore achevée. Sauf qu'il ne peut se permettre une catastrophe de cette ampleur dans son parcours chaotique. Ce que Mora ne peut savoir – et ce que personne ne sait d'ailleurs – c'est que sa vie entière est en sursis. Courir au bord d'une falaise à pic ne l'avait jamais dérangé jusqu'à maintenant mais, suite aux vacances scolaires, il s'était promis de faire des efforts. Il lui est intolérable que ses résolutions soient tuées dans l’œuf par une tentative de sauvetage manqué. Une bouffée d'anxiété lui saisit la gorge, il déglutit difficilement. Son souffle se fait plus court à mesure que les secondes s'égrènent. Les traits de son visage sont toujours figés dans un patchwork d'émotions tourmentées dont il abandonne toute démarche de maîtriser.

Son esprit dresse un scénario beaucoup trop réaliste de ce qui se passerait s'il advenait qu'il soit renvoyé une seconde fois. Plus aucun établissement ne voudrait de lui, ses parents le jetteraient. Écrire – si tenté qu'il ait du talent – ne lui rapporterait pas un clou. Il ne reverrait plus Mitsuki parce qu'il aurait trop honte de s'être fait jeté. Et il se laisserait dépérir jusqu'à disparaître, laissant toute la place à la Chose de s'épanouir pour le remplacer complètement. Tout le monde en serait heureux, il en est réellement convaincu. Il n'a jamais eu autant peur d'ouvrir la bouche. Après avoir perdu pied littéralement, il perd pied métaphoriquement. La seule question rationnelle qui lui vient en tête aurait pu être évitée s'il parvenait à recoller les morceaux de sa conscience noyée au fond de la piscine. Mais encore une fois, à quoi bon s'échiner ? Son regard vient d'être attiré par une constatation incroyable. Aussi il élude royalement la demande de la CPE pour murmurer, tout à coup incrédule :

« Vous... vous avez pied ? »

Il a dû taper le fond en plongeant, c'est la seule explication logique à un tel contre-pied. Ou est-ce l'utilisation du mot 'pied' de manière aussi rapprochée, toujours est-il que son corps réagit au choc en frissonnant. Ses dents s'entre-choquent entre ses lèvres pâles. L'eau n'est pourtant pas si froide.




---------------------------------

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Signature
Personnel ; conseiller d'éducation
Hanna Johansen
■ Age : 22
■ Messages : 30
■ Inscrit le : 02/11/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase IRBGRXv


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Hanna Johansen

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Ven 10 Déc 2021 - 16:41
Il me regarde toujours avec son air ahuri comme si je lui avais demandé quelque chose de saugrenu, ça ne doit pas être bien compliqué de s’expliquer. Et puis il vaudrait mieux pour lui qu’il soit honnête, je serais bien plus à même d’être compréhensive s’il me dit la vérité dès le départ.

Mais non il reste là, accroché au rebord avec un regard mi terrifié, mi je ne saurais pas vraiment le décrire exactement. Puis pile au moment ou je commençais à perdre patience et à lui demander un peu plus fermement de s’expliquer il commence enfin à parler. Je m’attendais à entendre toute sorte d’explication saugrenue mais le murmure qui sort de sa bouche me désarçonne.

« Euh… oui… »

Je comprends que ma taille sorte de l’ordinaire par ici mais ce n’est pas vraiment le moment pour lui de faire ce genre de remarque. D’ailleurs je commence à me rendre compte que tout est devenu bien silencieux d’ailleurs, évidemment, ils viennent d’assister à un beau spectacle.

Je me pince l’arrête du nez tout en réfléchissant, évitons de se donner plus en spectacle, je me rapproche donc du rebord et m’immisce rapidement hors de l’eau. Heureusement pour nous le surveillant en charge aujourd’hui a su réagir et arrive avec deux serviettes à la main. Je les récupère puis me retourne pour m’apercevoir qu’il est encore dans l’eau.

« Tu compte rester la toute la journée ? »

Je lui tends la main pour lui proposer mon aide. Il s’en saisit ou non pour sortir de l’eau, une fois debout je lui tends une des deux serviettes pour qu’il puisse se sécher.

« Suis-moi dans mon bureau, évitons de faire cela devant tout le monde. »

Nous sortons donc du bâtiment et arrivons dans mon bureau, je me sens beaucoup mieux sans tous les regards autour. Je me dirige vers un carton qui traine dans le coin de la pièce, j’y garde toujours quelques affaires de rechanges, j’ai pris cette habitude après un incident dans le lycée ou je travaillais au Danemark ; disons qu’avoir des affaires de rechanges pour les élèves peut s’avérer pratique. J’attrape donc un jogging et un t-shirt, qui lui iront surement un peu trop grand mais ce sera toujours mieux que de rester dans ses habits trempés.

« Tiens je vais te laisser seul le temps que tu te changes, préviens-moi quand ce sera bon, j’attendrais devant la porte. »

Je sors donc et me dirige vers les toilettes pour me changer également, je n’ai pas de chaussures de rechanges malheureusement donc je reste pied nue. Espérons qu’elles auront le temps de sécher avant que je reparte ce soir. Une fois dans des vêtements secs je retourne attendre devant mon bureau puis rentre lorsqu’il ouvre la porte. J’espère qu’il a eu le temps de se reprendre un peu. Je m’assoie dans mon bureau puis le regarde droit dans les yeux.

« Bon maintenant que nous sommes plus au calme est ce que tu es prêts à m’expliquer pourquoi nous avons tous les deux finis dans cette piscine ? »

J’ai eu le temps de réfléchir un peu à la situation et s’il comptait juste me jeter à l’eau je ne comprends pas pourquoi lui aussi s’est retrouvé dedans. Il aurait tout aussi bien pu me pousser puis partir discrètement pendant que je remontais à la surface.

---------------------------------

Hanna te parle en :

-Japonais : #078367
-Anglais : #630783
-Danois : #074584
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 548
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase DOAUR5R [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase UvBe1PB [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Jeu 16 Déc 2021 - 20:33
SAMEDI 20 MAI 2017



Incroyable, elle a pied. Est-elle une demi-géante comme Hagrid ? Avec moins de pilosité évidemment. Est-elle tombée dans une marmite de soupe quand elle était petite ? Son cerveau s'active de façon plus intense. Est-elle une super-héroïne destinée à sauver les petits comme lui d'un mauvais pas ? Impossible, il est la raison pour laquelle elle est trempée. Alors qu'il dérive en totale perdition, il la suit du regard. Elle sort de l'eau et se dévoile de toute sa hauteur, il en est subjugué. A aucun moment il ne s'inquiète qu'elle puisse mal interpréter ce regard insistant sur ses habits mouillés. Alors qu'il est à des années-lumière de vouloir mater. Quand bien même ce serait le cas, il ne serait pas assez idiot pour le faire ouvertement. Ses jambes flottent mollement dans l'eau et de ses pieds il cherche à toucher le fond. Il en est si loin que le simple fait d'y croire en est risible. Alors qu'il baisse les yeux pour essayer d'estimer combien de centimètres supplémentaires il lui faudrait pour l'envisager, la CPE le rappelle à l'ordre.

Il relève vivement la tête, les joues rouges, et tente de se hisser à son tour hors de la piscine mais il constate ne pas en avoir la force. Sauf qu'il claque de plus en plus fort des dents alors il jette son honneur dans l'eau et agrippe la main de la jeune femme. La serviette dans les mains, il s'ausculte sans savoir où commencer. En effet l'eau ruisselle de tout son corps. Même si on lui ordonnait, il est inconcevable qu'il se déshabille à la vue de tous. Aussi il accueille les paroles de la conseillère avec soulagement. Bien vite anéanti par cette voix insidieuse au fond de sa tête qui lui susurre qu'il va passer un sale quart d'heure dans ce bureau. Il enroule la serviette autour de lui comme un plaid et consent à la suivre sans piper mot, juste en acquiesçant de la tête. Derrière lui, il croit entendre des rires, ses épaules se crispent. L'air du dehors le saisit et il resserre la serviette sur son corps. Il ne manquerait plus qu'il tombe malade. Parvenus au bureau fatidique, ses yeux ne se font pas curieux. Ils restent vissés au sol bien qu'il entende farfouiller à côté de lui. Le japonais est donc surpris quand des vêtements secs lui sont tendus.

Sans plus attendre, elle l'invite à se changer et le laisse seul dans la pièce. Seito relève le menton et sort doucement de sa léthargie. Ses yeux caracolent dans ce nouvel environnement avec curiosité. Mais très vite, la réalité le surplombe de son implacable ironie et il constate qu'il est en train de tremper le sol. Il ne sait combien de temps il a rêvassé, c'est pourquoi il ne perd pas plus de temps et se change. Ainsi vêtu, il se questionne sur la présence de ces habits de rechange dans le bureau de la CPE tout en frottant ses cheveux avec la serviette, déjà par trop imbibée. Sans surprise, le jogging est trop grand. Il tire sur la ficelle au maximum et fait un double nœud en espérant que cela suffira. Puis il retrousse le tissu au-dessus de ses pieds nus avant de se diriger vers la porte. La serviette rejoint le petit tas informe de coton aqueux, il se décale pour la laisser rentrer. Voyant qu'elle s'assoit à son bureau, il se prépare à la sentence. Sauf qu'encore une fois, elle ne vient pas. Encore faudrait-il pour cela qu'il se justifie ! Seito soutient son regard, quelques secondes pendant lesquelles il grappille du courage, et se courbe à quatre-vingt dix degrés, les bras le long du corps. Son discours est prêt. Il ferme les yeux et s'excuse :

« Je suis vraiment désolé, Johansen-san. C'est de ma faute si vous êtes tombée à l'eau. Je vous ai poussée. Je suis le seul responsable. »

C'était décidément bien mieux dans sa tête. Il met une demi-seconde de trop à se rendre compte qu'il n'est clairement pas lavé de tout soupçon. Pire, qu'il a rejeté la faute entièrement sur lui alors que son action est la conséquence d'une prise de décision irrationnelle face à un danger tangible mais finalement erroné. Il se mord violemment la lèvre inférieure, ce qui a le mérite de le faire agir. Toujours penché, il parvient à compléter :

« J'ai voulu vous éviter un danger et j'en suis devenu un. J'aurais dû réfléchir à deux fois. Je suis désolé. »




---------------------------------

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Signature
Personnel ; conseiller d'éducation
Hanna Johansen
■ Age : 22
■ Messages : 30
■ Inscrit le : 02/11/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase IRBGRXv


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Hanna Johansen

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Sam 18 Déc 2021 - 15:45
La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Seito Mori

Lorsque je rentre il est séché et changé, c’est déjà ça de fait, il ne manquerait plus qu’il tombe malade. Enfin bref lorsque je lui demande des explications il commence par me fixer dans les yeux, je m’apprête à lever un sourcil pour lui faire comprendre que j’attends mais il finit par se courber en avant – s’il continue il va toucher le sol – et avoue sa responsabilité.

Jusque-là je ne suis pas idiote, mais quel était donc le plan ici ? Me pousser à l’eau en tombant lui aussi et espérer que je ne verrais pas l’étudiant trempé avec des yeux de merlans frits sur le bord de la piscine ?

Mais il à l’air de comprendre que ce qu’il vient de dire ne le met pas vraiment en valeur puisqu’il poursuit ses explications. Un danger ? Il y en a plusieurs près d’une piscine mais j’ai du mal à voir ce qui aurait pu l’inciter à nous pousser à l’eau. Il n’a pas l’air de mentir et j’ai envie de le croire mais il va me falloir un peu plus que ça s’il compte partir d’ici sans répercussions.

« Je vois, je suppose que je devrais te remercier alors. Tu comprends bien que je vais avoir besoins d’un peu plus de précision que ça. Explique-moi donc, quel était ce fameux danger si terrible qu’il t’a incité à me plonger dessus. »

Ce qui m’intrigue le plus c’est qu’il a précisé qu’il était le seul responsable, je n’ai vu personne d’autre habillé dans l’eau en dehors de nous deux donc pourquoi mentionner ça. Est-ce qu’il essaye de couvrir quelqu’un ?
emme

---------------------------------

Hanna te parle en :

-Japonais : #078367
-Anglais : #630783
-Danois : #074584
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 548
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase DOAUR5R [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase UvBe1PB [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Mer 22 Déc 2021 - 21:39
SAMEDI 20 MAI 2017



Ce n'est pas suffisant, il aurait dû s'en douter. Petit à petit il se redresse et l'angoisse le reprend quand il pose son regard sur celle qui lui fait face. Il n'a pas devant lui un simple surveillant – non pas qu'il essaierait de l'embobiner si c'était le cas – mais la CPE. Alors oui, il comprend bien qu'il doit persévérer et lui livrer les détails de leur chute et ce, depuis le commencement... Pour cela, il décide, après avoir lorgné sur la chaise pendant deux bonnes secondes, de s'asseoir. Le bureau a beau les séparer, il n'en ressent pas moins de l'inconfort et tente de trouver une position convenable. Ni affalé, ni trop tendu, un juste équilibre entre la serpillière et le balai dans le c*l. Mais trêve de digressions, elle risquerait de s'impatienter sérieusement. Aussi il entrouvre la bouche, cherche ses mots et commence à raconter :

« Pour un samedi, j'ai été super sérieux, genre super investi. J'étais tellement à fond dans mes devoirs que j'ai pratiquement pas relevé le nez de mon bureau de tout l'après-midi. Sauf que j'avais fini ma dissertation et je vais pas vous mentir, j'en suis plutôt satisfait. J'espère que le sensei de littérature sera content parce que... »

Il s'interrompt brutalement. Par commencement il a peut-être un poil trop rembobiné. Heureusement qu'il ne lui a pas raconté sur quel rêve il s'était réveillé et ce qu'il a mangé au petit-déjeuner ce matin. Un bref coup d’œil sur la CPE le contraint à abréger au plus vite, ou tout du moins à parler concrètement du problème actuel. Si seulement il n'avait pas eu la merveilleuse idée d'aller regarder Mitsuki nager. Non pas qu'il cherche à rejeter la faute sur son absence mais il préférerait défaillir sur un devoir de mathématiques plutôt que de s'expliquer avec la conseillère dans des vêtements trop grands pour lui. Ses joues s'empourprent, il baisse les yeux.

« Oui donc à la piscine, hum... y'avait des... gens qui jouaient au ballon dedans. Je cherchais ma colocataire mais vu qu'elle était pas là, j'allais partir. » parvient-il à dire en guise d'introduction.

La suite nécessite un tout petit ajustement. Mora a beau être le pire des salopards, il ne souhaite pas lui donner plus de grain à moudre. En effet, le retour de la Golden Week n'a pas été tout rose. Sans trop qu'il sache comment, et ne voulant pas vraiment le savoir, leur escapade à Shibuya et notamment le partage d'une cigarette avait fuité. En résultait une nouvelle guerre froide entre eux qui lui avait foutu un coup au moral. Leur après-midi en tête à tête et la chambre commune à l'hôtel avaient fait germer une petite graine d'espoir dans la tête de Seito. Et si... ils devenaient amis. Il avait suffi que cet optimisme lui effleure l'esprit pour qu'aussitôt le karma le punisse. Après tout, la CPE n'a pas besoin de savoir le nom du fautif initial. Mora ou pas, le japonais aurait sans aucun doute réagi de la même façon. Et c'est en s'auto-persuadant de cette vérité douteuse qu'il poursuit :

« Sauf qu'il y a un garçon qu'est sorti de l'eau et il a lancé le ballon vers son pote. Mais il a SUPER mal lancé et le ballon il allait vers vous. Alors j'ai pas réfléchi, j'ai couru en pensant pouvoir le rattraper avant que ça vous atteigne. Mais l'élan... la vitesse... la distance, ça a fait que... enfin vous connaissez la fin. »

Tu parles d'un héros, pas foutu de rattraper une balle au vol. Il déglutit. Ses doigts triturent nerveusement la marge de tissu en bas du t-shirt.




---------------------------------

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Signature
Personnel ; conseiller d'éducation
Hanna Johansen
■ Age : 22
■ Messages : 30
■ Inscrit le : 02/11/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase IRBGRXv


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Hanna Johansen

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Jeu 23 Déc 2021 - 15:15
La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Seito Mori

Il finit enfin par venir s’asseoir, je commençais à me sentir mal à l’aise d’être la seule assise mais je sentais que me lever de nouveau ne l’aurait pas aidé à se détendre. Et ma priorité est toujours le bien être des élèves donc s’il se sentait plus à l’aise debout c’est son choix.

Il commence donc à s’expliquer et qui aurait cru qu’un moulin à parole se cachait derrière ses phrases courtes. J’entends donc parler d’à quel point il étudiait sérieusement, j’hésite à lui demander d’en venir au fait mais je me dis que c’est dans mon intérêt de le laisser parler. Il fini par se stopper lui-même en comprenant qu’il peut synthétiser un peu.

Je ne m’étais donc pas trompée, je ne suis pas née de la dernière pluie et je sais très bien qu’il connait le fameux garçon qui a lancé le ballon. Je pourrais très bien le forcer à me dire son nom mais à quoi bon. Lui non plus ne me visait pas et j’étais juste au mauvais endroit au mauvais moment. Je pousse un petit soupir et me détend un peu.

« Bon, je n’ai pas de raison de douter de ce que tu me raconte. C’était juste un accident, il n’y aura donc aucune punition. A l’avenir essaye tout de même d’être plus prudent, surtout près des piscines. »

Je n’ai jamais été convaincue de punir sans raison, il n’en tirerait aucune leçon puisqu’il ne l’a pas fait exprès et cela ne mènerait à rien. Je pense qu’il sera bien plus enclin à être plus prudent si je me montre compréhensive plutôt que sévère sans raison.

« Oh, et rappelle à ton ami qu’il manque d’entrainement, son tir laissait beaucoup à désirer pour m’être arrivé dessus. »

Il n’a jamais dit que c’était son ami mais comme je l’ai dit, je ne suis pas née de la dernière pluie. Il ne se serait surement pas gêné de me dire qui c’est s’il ne tenait pas un tant soit peu à lui.

A moins que… Ça pourrait aussi être qu’il a peur de lui. Imaginons qu’il se fasse harceler, cela pourrait tout aussi bien expliquer tout ce qui vient d’arriver. Ainsi que sa réticence à s’expliquer au début et son air terrifié dans la piscine. Laissons-lui la possibilité d’en parler si c’est le cas.

« Tant que tu te trouve dans mon bureau, y a-t-il le moindre problème dont tu voudrais me parler ? Que ce soit en lien avec le lycée ou non, si c’est dans mon possible de t’aider je le ferais. Et si jamais, mon bureau est toujours ouvert évidemment. »
emme

---------------------------------

Hanna te parle en :

-Japonais : #078367
-Anglais : #630783
-Danois : #074584
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 548
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase DOAUR5R [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase UvBe1PB [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Mar 28 Déc 2021 - 14:44
SAMEDI 20 MAI 2017



Seito relève vivement la tête pour planter son regard sur la CPE. De l'incrédulité à la première lecture, puis du soulagement entre les lignes pour finir par un doute insidieux caché derrière chaque mot. Rien n'est plus pernicieux que ces douces paroles qui lui promettent l'absolution totale. Il ne peut s'empêcher de penser qu'il y a forcément anguille sous roche. Tout est bien trop simple. D'autant qu'il n'a pas été complètement honnête avec la conseillère. Existe-t-il vraiment une réalité où omettre des informations est récompensé ? A bien y réfléchir, il ne devrait pas en être étonné. Après tout, même ses parents ont usé de ce stratagème un grand nombre de fois. Filouter dans les règles est un art que bien trop de gens maîtrisent et dont il répugne la pratique. Foutu espagnol ! Une chose est sûre : il n'est pas près de remettre les pieds à la piscine de sitôt. En tout cas, pas de sa propre initiative. Quand bien même la vue de ce torse... NON. Le japonais lutte pour s'ancrer dans la réalité et face à la remarque de la jeune femme, il se voit obligé de répondre :

« Ça, c'est clair. Mais j'vous assure que c'est pas mon ami. C'était un gars que... »

Oui, mais encore …? Fais-toi plaisir, Seito. Dis-lui donc ce que tu as sur le cœur et surtout prends bien soin de mettre les deux pieds dans le plat. Comme ça, Mora aura une nouvelle raison de te détester. Après tout, un problème de plus ou de moins, tu n'es plus à ça près. Peut-être auras-tu le privilège de goûter de nouveau à ses poings ? Jamais deux sans trois comme le dit le proverbe. L'ironie est que tu pourrais même lui demander de te frapper. Une juste rétribution après le malaise dans la chambre d'hôtel le premier soir de la Golden Week. Te toucher autrement, même une embrassade amical, ne pourrait t'effleurer l'esprit. Toi qui es si prude et frigide. Pas étonnant que tes parents aient choisi de faire un deuxième enfant. Tu n'inspires pas confiance. Pire, tu crois voir des possibles dans le néant que tu t'es construit. Sur un point néanmoins, tu n'es pas un menteur. Que cette petite voix sournoise se taise... Les yeux dans le vide, il termine sa phrase :

« ...que j'ai déjà vu quoi. Mais c'est pas mon ami. »

Maintenant que les choses sont claires, la petite voix embraye sur ce doute qui ne l'a pas quitté. La conseillère a forcément dû entendre parler de lui. Un élève transféré après un renvoi, ce sont des remous qu'il est difficile d'ignorer. Alors pourquoi enrobe-t-elle ses mots d'une telle gentillesse ? Il voit dans sa question une soudaine invasion de son jardin secret qui l'indispose et le pousse plus profondément dans ses retranchements. Si seulement son problème était moindre. De l'hésitation perle dans sa courte réponse :

« Euh... non. »

L'adolescent élude purement et simplement la possibilité de parler de sa vie en dehors du campus. Cela ne la concerne pas et il voit mal comment elle pourrait l'aider. Si tenté qu'il ait vraiment besoin d'aide. Il s'en sort comme un chef, non ? La triture de son tee-shirt reprend de plus belle. Il se mord la lèvre inférieure, les yeux baissés. La théorie est toujours la même. Combien de fois a-t-il entendu ces promesses ? Tu seras toujours écouté, Seito. Des mensonges. De la tromperie. Des sentiments inutiles qui parasitent la laideur de la vérité. Cependant, il craint que la CPE ne se contente pas de ce refus. S'il s'avère qu'elle lui pardonne véritablement son plongeon dans la piscine, il se doit de lui donner un petit quelque chose en retour. Un symbole de sa bonne volonté. Sans pour autant s'épancher sur ce qui lui tient intrinsèquement à cœur. Il lâche le tissu entre ses doigts et pose ses mains sur ses cuisses. Ses yeux se posent sur la jeune femme, une demi-seconde à peine avant de papillonner sur le contenu du bureau. Une question lui brûle les lèvres.

« Il vous est déjà arrivé de... » débute-t-il puis marque une pause.

Il cherche la bonne formulation, passe sa langue sur ses lèvres et, tandis qu'il rassemble ses pensées, il reprend :

« Ça doit être compliqué dans la vie de tous les jours d'être aussi grand. »

Ayant déjà par trop rallongé l'inévitable, il n'a plus d'autre choix que de se lancer. Un trop-plein sur le cœur l'empêche d'être frivole. Un problème ? Il a l'embarras du choix. A commencer par la raison pour laquelle il est dans ce bureau. La brûlure se fait plus intense. Son regard se fait à nouveau vague, il demande enfin :

« Vous avez déjà blessé quelqu'un au point qu'il veuille plus vous parler ? »




---------------------------------

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Signature
Personnel ; conseiller d'éducation
Hanna Johansen
■ Age : 22
■ Messages : 30
■ Inscrit le : 02/11/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase IRBGRXv


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Hanna Johansen

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Mar 28 Déc 2021 - 18:54
La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Seito Mori

J’avais donc vu juste, le fameux tireur ne lui est pas inconnu. Il y a toujours quelque chose qu’il ne dit pas, mais je ne veux pas le brusquer, l’amener à en parler lui-même est le plus judicieux ici. Malheureusement il se braque lorsque je lui en donne l’occasion. Je m’attends presque à le voir partir en courant mais à mon grand étonnement il commence une phrase et s’interrompt.

Je reste là, silencieuse, je sais que je pourrais le braquer à tout moment et j’ai appris que en ne répondant pas, ça incitait notre interlocuteur à combler ce vide. Il fait une petite réflexion sur ma taille de nouveau. Je ne m’en offusque pas, j’ai l’habitude que ça surprenne, encore plus par ici. Mais je lâche un petit sourire, juste de quoi lui faire comprendre que je l’écoute toujours.

Il continue donc et… c’est une question intéressante, je suppose que c’est toujours à propos de ce fameux tireur. Vu comment il a tourné la question je pense que c’est lui qui a blessé quelqu’un. S’il, m’en parle c’est surement qu’il s’en veut, c’est un bon début.

« La plupart des gens que j’ai blessé le méritait à mon avis. Mais je dois avouer que je me suis retrouvée du côté des blessés plus d’une fois. »

Magnus et Maggie… Mon père aussi je suppose, mais pour me blesser il aurait déjà fallu que je tienne à lui dans un premier temps, ce qui n’a jamais vraiment été le cas. Mais cette réflexion me fait penser.

« Mais pour se sentir blessé, il faut tenir à cette personne d’abord. Les coups qui font les plus mal sont ceux donné par ceux qui nous connaisse le mieux. Je ne sais pas ce qui t’es arrivé et je ne t’obligerais pas à me le dire, chacun à droit à sa vie privée. »

Comment essayer de guider ce gamin ? Je me lève et regarde au loin par la fenêtre pour me laisser le temps de réfléchir un peu. Je sais bien que je ne leur pardonnerais jamais mais qu’est-ce qu’ils pourraient faire qui m’atteindrait s’ils essayaient de reprendre contact ?

« Evidemment si tu veux en dire plus il n’y a pas de problème, et cela va de soi mais tant que cela ne rentre pas en conflit avec mes devoirs de CPE tout ce que tu diras dans ce bureau ne quittera pas ce bureau. Il est difficile de te conseiller avec seulement des suppositions, mais je sais qu’à une époque, des excuses sincères aurait pu me toucher. En règle générale, il vaut mieux parler des choses et ne pas les laisser trainer, tu peux me faire confiance là-dessus. »

Ça faisait longtemps que je n’avais pas pensé à Magnus, j’ai beau le détester il me manque encore parfois. Et en y réfléchissant, je pense bien que le fait qu’il ne se soit jamais excusé à été le dernier clou dans le cercueil de notre amitié. Pas d’excuse et il n’a jamais pris la peine de me demander comment ça c’était passé pour moi à cause de ses actes.

Mais assez perdu de temps dans mes pensées, je ne suis pas là pour remuer le passé, et puis c’est un peu tard pour moi. Je lui lance donc un regard empreint de tendreur sincère. J’espère qu’il osera parler. SI ce n’est pas le cas, éperons au moins que sa situation s’arrangera je ne sais pas pourquoi mais il me fait un peu penser à moi au lycée.
emme

---------------------------------

Hanna te parle en :

-Japonais : #078367
-Anglais : #630783
-Danois : #074584
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 548
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase DOAUR5R [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase UvBe1PB [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Jeu 30 Déc 2021 - 10:34
SAMEDI 20 MAI 2017



Amusant comme en voulant s'éloigner le plus possible de ses tourments, la réalité le surprend et le plaque au sol avec une violence inattendue. Lui qui se voulait évasif a plongé au cœur du problème plus vite qu'une grenouille sur une mouche. Maintenant que la question est sur la table, il n'a plus aucun moyen d'esquiver. Et, à bien y réfléchir, il n'est pas certain de le vouloir. Après tout, un avis extérieur ne saurait être de trop pour se pencher sur ce problème délicat. Ses connaissances en matière de relations ne sont pas aussi étoffées qu'il le souhaiterait, aussi il attend avec une certaine impatience ce que cette adulte pourrait bien lui servir. Non pas qu'il doute de ses capacités à émettre des opinions sensées mais les adultes ont toujours tendance à enrober leurs propos de mièvrerie. Une bonne dose de sucre pour faire passer la pilule. Combien de fois a-t-il croqué dans cette coque empoisonnée jusqu'à s'en casser les dents, il a arrêté de compter. Le résultat est qu'il se munie de pincettes et préfère y voir le mal en premier avant de démêler le vrai du faux. Prudence est mère de sûreté.

Pourtant la première réponse de la conseillère le sort de sa léthargie, il relève la tête. Ce qui l'étonne est qu'elle débute par une prise de position forte. A la hauteur de ce qu'il a toujours clamé concernant la Chose. Ses parents et elle méritent son mépris et sa colère. Il l'a toujours crié haut et fort et il ne conçoit pas que les choses puissent être autrement. Même si – se l'avouer n'est pas au programme du jour – parfois il se demande ce qui se cache derrière le rideau de la discorde. La lumière qui filtre semble accueillante. Mais l'animal blessé est craintif. La chaleur a beau se dégager de cette ouverture, il n'en reste pas moins sceptique. Abandonner ses convictions n'a rien d'aisé, surtout quand elles l'ont porté durant tout ce temps. Le japonais la dévisage et en vient à se demander dans quel camp elle se trouve à l'heure actuelle. De son côté, la frontière le transperce de part en part. Un pied sur chaque hémisphère, il goûte à la dualité de ses choix et de leurs conséquences. Une nouvelle leçon que le monde n'est pas tout noir ou tout blanc.

Seito manque de s'étouffer. Tenir à lui ? Il pouffe de rire et tousse pour se contenir de rire aux éclats. Si elle savait comme elle se trompe. Aucun univers, aucune dimension parallèle, aucun crossover ne saurait entrevoir l'éventualité d'un tel retournement de situation. Tenir à lui... et puis quoi encore, qu'ils soient véritablement amis ? La CPE a décidément beaucoup d'humour. Si elle poursuit sur cette lancée, il se pourrait qu'il finisse par l'apprécier. Totalement obnubilé par l'espagnol, il ne fait pas le parallèle avec sa propre situation. Trahison lui souffre son alter-ego de treize ans. Il la suit du regard quand elle se lève. Son sourire se fane, cet oubli aura été de courte durée. Mais il repousse sa famille dysfonctionnelle dans un coin de sa tête pour se concentrer sur le sujet de sa question initiale. Se faisant, une autre question franchit la barrière de ses lèvres jusque là closes :

« Et s'il refuse de m'écouter ? »

Cessons les semi-vérités, elle a déjà dû comprendre qu'il ne parlait pas d'un copain à lui.

« J'ai l'impression de m'excuser tout le temps. A peine je dis quelque chose ou je fais quelque chose, ça va pas. Je sais pas comment faire pour pas dire c'que j'pense, pour pas faire c'que j'fais. J'veux bien m'excuser mais j'suis pas sûr que ça change quoi que ce soit. P't'être qu'on est juste pas fait pour s'entendre. Ça peut arriver ça, non ? »

Il se tait mais ses pensées ne s'amassent pas moins pour autant. Elles s'accumulent tant et si bien qu'il reprend :

« C'est compliqué. Moi, on m'a dit que le temps guérissait les choses. Et vous, vous me dites qu'il faut pas les laisser traîner. Alors c'est quoi la bonne solution ? »

Il fronce les sourcils, agacé par cette rhétorique vide de sens. Cette pression sur le cœur le fatigue plus que de raison. Sa main droite parcourt son visage tandis que de ses doigts il se masse les yeux. Dans un soupir, il déclare :

« J'sais même pas pourquoi j'vous raconte tout ça. On pourrait juste plus se parler et les choses seraient réglées. J'vois pas pourquoi j'veux m'acharner sur un truc qu'a jamais existé. Genre s'il en avait eu quelque chose à faire de moi, on se parlerait toujours. Et y'aurait pas autant de drama pour de la m... pour rien. »




---------------------------------

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Signature
Personnel ; conseiller d'éducation
Hanna Johansen
■ Age : 22
■ Messages : 30
■ Inscrit le : 02/11/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase IRBGRXv


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Hanna Johansen

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Jeu 30 Déc 2021 - 12:15
La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Seito Mori

Sa première réaction m’interpelle, car je la comprends totalement. Si mon père ou Magnus essayaient de venir s’excuser je ne leur en laisserais peut-être même pas l’occasion, pour Maggie c’est moins sûr. Mais je ne sais pas si sa situation est aussi extrême que la mienne. Cependant il ne s’arrête pas la et comme avant, je ne veux pas l’interrompre, laissons-le dire tout ce qu’il a sur le cœur avant de réagir.

L’impression de marcher sur des œufs, de ne jamais pouvoir être soi-même devant les personnes à qui l’on tient de peur de les perdre. Je ne pense pas qu’il réalise à quel point je comprends cette sensation. Et à quel point je la déteste également. Je crois que je commence à comprendre pourquoi je me vois un petit peu en lui.

Il est perdu le pauvre, tout le monde le conseille différemment et malheureusement ce ne sera surement pas la dernière fois qu’il sera confronté à ça. Les gens sont complexes et il n’existe pas de solution miracle pour réparer toutes les relations. Lorsqu’il finit par passer sa main dans ses cheveux et soupire une dernière tirade j’estime que je peux lui répondre.

« Ça fait beaucoup de choses, je vais essayer d’y répondre dans l’ordre. Tout d’abord s’il refuse tout simplement de t’écouter, c’est dur, mais il n’y aura surement pas grand-chose à faire de plus. Certaines relations ont parfois dépassé le point de non-retour. »

Ça me fait mal d’être aussi honnête avec lui mais la vie est dure, et plus vite il acceptera que toutes les relations ne sont pas faites pour durer, plus ce sera facile sur le long terme. Cela m’aurait évité beaucoup de problèmes si je l’avais compris à son âge.

« Ensuite, oui, il arrive que deux personnes n’arrivent pas à s’entendre, mais de mon expérience cela se voit souvent très vite. Cependant il est possible que ce soit le cas pour vous deux, je ne connais pas l’étendue de l’histoire et de toute façon, c’est quelque chose que seulement vous pouvez savoir. »

Je ne n’aurais jamais deviné que cette journée se déroulerait ainsi. Mais si au final j’ai pu l’aider, ce sera déjà ça, en tout cas espérons que je n’empire pas les choses.

« Pour ce qui est du temps, tu dois te douter, chaque situation est différente et je ne peux me baser que sur mon expérience personnelle. Dans mon cas, disons que si certaine personne était venue me parler rapidement après un certain… problème, les choses auraient peut-être pu s’arranger. Tandis qu’à la place il à préféré ignorer tout ça. Autant dire qu’aujourd’hui je ne lui laisserais pas l’occasion de m’adresser la parole. Je ne peux pas dire ce qui peut ou non marcher pour ta situation, uniquement que chacun à sa vision des choses et expérience et tu ne trouveras jamais de formule magique permettant de tout résoudre tout le temps. Ou si ça fini par arrive je veux bien que tu me le dises. »

Peut être qu’une note d’humour détendra un peu l’atmosphère qui est devenue très lourde et sérieuse extrêmement vite.

« Sinon, en effet, il est possible que si tu ne lui adresse plus jamais la parole, les choses soit "réglés" »

Je dis ça en appuyant bien le mot car cela ne règlera pas vraiment le problème, il sera juste relégué à l’arrière-plan et il reviendra peut-être le hanter de temps en temps, c’est mon cas et je ne lui souhaite pas vraiment.

« Mais ce que tu dois te demander c’est : comment tu te sentiras si c’est le cas. Si c’est autre chose que soulagé, je te conseillerais au moins d’essayer. Ainsi tu seras fixé sur ce que lui en pense et tu pourras aller de l’avant. »

Est-ce que j’ai bien fait de m’impliquer autant dans ses problèmes ? Je m’en voudrais s’il essaye de suivre mes conseils et que ça ne lui apporte rien de bons. Je suis peut être trop aveuglés par mes propres erreurs passées.
emme

---------------------------------

Hanna te parle en :

-Japonais : #078367
-Anglais : #630783
-Danois : #074584
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 548
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase DOAUR5R [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase UvBe1PB [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Jeu 6 Jan 2022 - 22:03
SAMEDI 20 MAI 2017



Cette notion de point de non-retour est intéressante. Elle fait écho à sa propre vision des choses concernant sa relation avec ses parents. Finalement, qu'il atteigne à nouveau cette limite avec une personne supplémentaire n'est pas surprenant. Cela ne ferait que confirmer son incapacité à créer des liens durables. Il en vient soudainement à penser à Mitsuki. Combien de temps encore avant qu'elle ne réalise son erreur de s'être lié d'amitié avec un être aussi insignifiant que lui. Profite lui souffle son cœur, profite autant que tu le peux. Bientôt il sera de nouveau seul et alors le vide n'en sera que plus étourdissant. Car il aura goûté à la joie, l'espace d'un battement de cils, et pleurera ce silence qu'il avait mis tant de temps à trouver rassurant. Peut-être ne devrait-il pas trop s'accrocher à ces nouvelles rencontres. Il le sent, au plus profond de lui, que son cœur s'est attendri depuis qu'il est sur ce campus. L'espoir a fait jaillir une envie plus viscérale de faire table rase de son passé et de s’accommoder des morceaux qui lui restent pour les recoller et créer un avenir encore meilleur.

Le japonais voudrait faire des efforts mais il ne conçoit pas cet avenir sans ceux avec qui il se reconstruit doucement mais sûrement. Et, aussi étonnant que cela puisse paraître, l'espagnol en fait parti. Il a en horreur les étiquettes, aussi le garçon fait acte de présence sans qu'il ne se soucie véritablement de sa fonction. Autant il conçoit qu'avec sa famille, il ne parviendra jamais à y voir plus clair, autant avec Mora il est encore trop tôt pour clôturer l'affaire. Quand bien même il aurait terriblement merdé. A l'évocation des signes avant-coureurs d'une possible mésentente, il ne lâche pas la CPE du regard. Des insultes, des coups de poings, cela en fait-il parti ne peut-il s'empêcher de penser. Il tait ses doutes et enfouit l'évidence sous une bonne couche d'insolence. C'est à ça qu'on reconnaît les vrais mecs, à la virulence de leurs échanges, non ?

La bonne solution n'est malheureusement pas à l'ordre du jour et il semblerait que même la magie noire ne saurait résoudre l'ambiguïté de la nature humaine. Le japonais soupire. Il écoute néanmoins avec attention l'expérience de la conseillère, tout en essayant de décrypter le code secret qui se cache dans ses propos généraux. Bien que globalement vagues, ils l'impactent avec force et l'amènent à la réalisation qu'il n'a jamais reçu d'excuses de la part de sa famille. Pendant tout ce temps, on l'a jugé seul fautif de tout ce désordre. Comme si ce n'était pas le but d'une famille de s'épauler. Après tout, il y a bien eu un moment où ils ont voulu de lui, à moins qu'ils lui aient menti sur ça aussi. Le trait d'humour a le mérite de le dérider légèrement.

« Vous avez essayé Abracadabra ? » répond-il, un début de sourire étirant le coin de ses lèvres.

La suite le replonge dans un état second. La déflagration de cette soudaine introspection le souffle et cristallise les pensées qui affleurent instantanément à la surface de son esprit troublé.

« Pas du soulagement, non... » réalise-t-il en fronçant les sourcils.

C'est même tout l'opposé. Il sent monter en lui une vague grandissante de protestation. Elle n'a peut-être pas tort. Qu'a-t-il à perdre qu'il ne croit pas avoir déjà perdu ?

« Vous avez raison. » s'entend-il dire avant d'ajouter, en relevant la tête dans sa direction : « J'peux pas laisser ça comme ça. Faut que je fasse quelque chose. Et si parler peut résoudre le problème alors j'vais essayer. »

Maintenant qu'il l'a dit, il ne peut plus revenir en arrière. Comme elle l'a dit, il ne se voit pas continuer ainsi. Le flou de la situation le désespère, il se doit d'y mettre un terme. Il essaie de ne pas angoisser à l'idée de trouver les mots qui feront mouche. A la place, il ne cache pas son étonnement et déclare :

« J'pensais sortir de votre bureau avec des heures de colle, pas des conseils. C'est... nouveau. »

Ce qui ne veut pas franchement dire grand chose mais il n'a pas trouvé de meilleur adjectif pour traduire son trouble.




---------------------------------

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Signature
Personnel ; conseiller d'éducation
Hanna Johansen
■ Age : 22
■ Messages : 30
■ Inscrit le : 02/11/2021

■ Mes clubs :
[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase IRBGRXv


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Hanna Johansen

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Mar 18 Jan 2022 - 19:03
La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Seito Mori

Je ne retiens pas mon petit sourire lorsqu’il me conseille abracadabra, si seulement c’était aussi simple, ma vie serait bien plus tranquille. Mais je comprends son besoin de blaguer pour détendre l’atmosphère, ça ne doit pas être simple pour lui de parer de ce genre de choses.

Mais c’est vraiment sa prochaine réaction qui me donne chaud au cœur, il n’a vraiment pas l’air méchant et s’il peut renouer avec son ami après cette discussion ça suffira à rendre l’incident d’aujourd’hui utile.

« Eh bien j’espère sincèrement que ça se règlera entre vous deux. »

Je ne peux m’empêcher de penser au fait que je reverrais Asma bientôt et comment ça va se passer ? Bien sur on se parle souvent au téléphone maintenant c’est fini de devoir attendre un mois pour recevoir une lettre. Mais je ne l’ai pas vraiment vue depuis tellement d’années. Enfin bref ce n’est pas le moment de penser à ça. Il à dit quelque chose d’intriguant.

« Je ne jamais été très friande de la punition sans fondement, si je m’étais aperçue que tu m’avais poussée à l’eau intentionnellement tu te doute que ce petit entretien se serait passé bien différemment. Mais il arrive à tout le monde de faire un accident de temps en temps et je n’échappe pas à la règle. Te punir ne t’aurait rien appris, à part peut-être à me détester ainsi qu’à en vouloir a ton ami. »

Alors que j’espère bien qu’il sortira d’ici en se disant qu’il s’agit d’un endroit ou il peut se sentir en sécurité s’il a des soucis.

« Et pour ce qui est des conseils je t’avoue que je ne l’aurais pas deviné non plus. Mais si à l’avenir tu à un quelconque autre problème comme je te l’ai dit, ma porte est toujours ouverte et j’essaierais toujours de t’aider au mieux. Cela vaut aussi pour n’importe lequel de tes camarades aussi si jamais. »
emme

---------------------------------

Hanna te parle en :

-Japonais : #078367
-Anglais : #630783
-Danois : #074584
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

[Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase Empty Re: [Aléatoire] La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum