Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €

Recensement des membres jusqu'au 29 Mai ! (début d'après-midi)
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Elève ; en 3ème année
Riku Haruka
■ Age : 24
■ Messages : 174
■ Inscrit le : 21/11/2020

■ Mes clubs :
C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Ur9f7pDC'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Riku Haruka

C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Empty C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori)

Sam 12 Fév 2022 - 16:56
C'est ça, la famille...
Feat Seito Mori




Lundi 19 juin 2017.

D'un pas rapide, une petite tête blonde traverse les couloirs de l'école, évitant avec une incroyable agilité chaque obstacle osant se dresser devant elle. Cela ne fait même pas vingt-quatre heures qu'elle est revenue et pourtant, malgré son esprit prêt à partir en vadrouille à la moindre occasion, elle a déjà repris tous ses repères. La semaine dernière avait été difficile, animée par les pleures et les surprises, de quoi désorienter cette petite adolescente bien trop émotive pour son propre bien. Heureusement, elle avait pu compter sur la présence d'Elizabeth durant la semaine, puis sur celle de Nolan durant le week-end. Sans oublier son père qui, à la surprise générale de la famille, avait consacré la plupart de son temps à sa fille. Autant dire que Riku fût la première à se poser tout un tas de questions malgré la situation, elle qui, d'aussi loin qu'elle puisse s'en souvenir, a passé très peu de temps avec son père. Il l'a toujours évitée, ne lui adressait que rarement la parole, se contentait de l'ignorer la plupart du temps... Malgré tout, la blonde n'avait rien dit, avait simplement accepté sa présence à ses côtés. C'était le moins qu'elle puisse faire pour sa famille, pour sa mère. Le reste, elle verra plus tard... Pour l'heure, la demoiselle est bel et bien de retour à Kobe depuis la veille, dans le courant de la soirée, et veut simplement retrouver un semblant de vie sociale aux côtés de ses camarades. Mais alors... pourquoi se presse-t-elle autant ? Elle a une idée derrière la tête ou plutôt, une envie bien particulière ; celle de passer un peu de temps avec Seito. Depuis qu'ils ne sont plus dans la même classe, la blonde n'a plus passé énormément de temps avec lui, seuls à seuls... Un petit détail qu'elle veut corriger en cette belle après-midi ensoleillée. D'ailleurs, elle arrive juste à temps pour voir le brun sortir de sa classe et commencer à s'éloigner. Riku se permet une courte mais intense petite course, afin de le rattraper, sa main se posant sans la moindre délicatesse sur son épaule.

« Je t'ai eu ! »

Elle inspire et expire un grand coup, tout sourire.

« T'es occupé ? Bien sûr que non. Viens par là. »

Sans attendre la moindre réponse, la jeune fille saisit le poignet de son ami qu'elle commence à traîner avec elle vers l'extérieur.

« J'ai envie d'un bon bain de soleil ! Je nous ai même pris des boissons et de quoi grignoter. » ajoute-t-elle en pointant son sac à dos du doigt.



made by pandora.





---------------------------------

Like a bird
Riku parle japonais en #ff3366
et se débrouille en anglais en #0099cc.
Discord : Poupy#4890
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) DOAUR5R C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) UvBe1PB C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Empty Re: C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori)

Mar 15 Fév 2022 - 23:34
LUNDI 19 JUIN 2017



L'absence d'Haruka-chan n'est pas passée inaperçue. Bien que Mitsuki parvienne à occuper convenablement l'espace auditif, il manquait tout de même les remarques bien senties de la blonde ou l'un de ces débats endiablés dans lesquels ils pouvaient se lancer alors qu'ils auraient dû éteindre la lumière depuis plus d'une demi-heure. Bien sûr il ne s'était pas ennuyé pour autant. De brefs échanges avec Barrossa-kun ainsi que de longues sessions de travail avaient comblé le vide quand Mitsuki n'était pas présente. Mais il n'avait pu s'empêcher de se demander ce qui justifiait une aussi longue absence. De nombreuses hypothèses lui avaient effleuré l'esprit mais il n'était pas parvenu à une conclusion solide. Il n'avait même pas mentionné ses théories à Mitsuki tant il était incertain. Pourtant il avait bien remarqué un changement d'attitude chez la blonde. D'ordinaire éclatante et grandiloquente, elle avait montré de la fatigue et de l'indifférence. Non pas qu'il se trouve hilarant mais à plusieurs reprises, elle n'avait pas ri à ses blagues et avait préféré la solitude plutôt que le divertissement. Seito ne lui en tenait pas rigueur. Il avait lui-même ses phases et la bibliothèque restait son refuge numéro un en cas de trop-plein émotionnel. Alors quand la blonde était réapparue le soir d'avant, il avait éprouvé du soulagement. Ses traits étaient tirés mais elle était en vie et c'était bien tout ce qui lui importait sur le moment. Il avait eu la décence de ne pas poser de questions insistantes et était resté léger en échangeant des banalités sur les potins qu'elle aurait pu louper en son absence. Une fois dans son lit, il s'était tout de même questionné à nouveau sur les raisons de cette dernière puis s'était endormi comme une bûche.

La journée s'est déroulée sans accroc. Il n'a agacé personne et personne ne l'a agacé. Une excellente journée en somme. La sonnerie retentit et les libère de leurs obligations. Outre les devoirs, ils sont libres. Sa liberté est néanmoins de courte durée. A peine sorti de la salle de classe qu'il est victime d'une attaque sauvage et échappe de peu à la crise cardiaque. Dans un sursaut spectaculaire, il se tourne vers l'origine de l'impact et désamorce aussitôt toute tentative de défense quand il reconnaît la jeune fille.

« Tu m'as fait trop peur, p*tain ! » s'insurge-t-il sans retenue.

Pas le temps de se remettre de ses émotions qu'elle embraye rapidement. La bouche entrouverte pour répondre par la négative, elle ne lui laisse pas le choix et l'embarque sans ménagement vers le dehors. Le contact de sa main lui soutire un frisson, il lui laisse le temps de s'expliquer avant de libérer gentiment son poignet. Il justifie aussitôt son geste :

« C'est bon, pas besoin de me menotter, j'te suis ! En plus t'as tout préparé alors j'peux pas refuser. J'suis foutu, j'crois que j'ai déjà développé un syndrome de Stockholm. T'es forte comme kidnappeuse ! »

Le japonais rigole et lui emboîte le pas.




---------------------------------

C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Signature
Elève ; en 3ème année
Riku Haruka
■ Age : 24
■ Messages : 174
■ Inscrit le : 21/11/2020

■ Mes clubs :
C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Ur9f7pDC'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Riku Haruka

C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Empty Re: C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori)

Ven 4 Mar 2022 - 9:39
C'est ça, la famille...
Feat Seito Mori



Bon d'accord, Riku aurait peut-être pu y aller plus délicatement, parce que là, elle a manqué de peu de s'en prendre une par pur reflex. Pas que Seito soit quelqu'un de violent mais le corps à sa façon de réagir aux surprises peu subtiles. Heureusement, le pire est éviter, crise cardiaque du brun comprise, et aussitôt, la blonde en profite pour l'emmener avec elle vers l'extérieur sans lui laisser le choix. Si sa mère était redoutable au niveau des mots, Riku l'est beaucoup plus dand ses gestes d'une certaine manière. Cependant, elle sentant le poignet du jeune homme glisser de sa main, elle se retourne vers lui, sourit doucement. Seito n'est pas vraiment la personne la plus tactile de son entourage, c'est un fait, et elle a souvent tendance à l'oublier. Mais bon que voulez-vous ? Riku bouge avant de réfléchir la plupart du temps.

« Désolée, j'oublie souvent que tout le monde n'aime pas ça ! »  Dit-elle en faisant allusion aux menottes, même si ça reste aussi une excuse pour avoir forcé le contact.  Elle rit ensuite. C'est un début. « Ah oui ? Je suis contente de te l'entendre dire car ça ne m'arrive pas si souvent que ça... Tu dois être flatté d'être parmi les rares élus. »

Les deux adolescents se mirent en route vers le parc où ils trouvèrent une bonne petite place près d'un arbre avec tout juste ce qu'il faut d'ombre. Pour une fois, Riku fait même attention à son emplacement, afin que Seito puisse éviter de se taper le soleil en pleine figure. Eh elle pense parfois ; les yeux c'est précieux ! Encore plus pour des gens francs comme eux.
Une fois bien installés, la jeune fille ne perd pas de temps et commence à fouiller dans son sac à dos.

« Alors j'ai des ramunes, du soda ou du thé. T'as une préférence ? »

Bon d'accord, c'est en réalité une façon pour elle de se détendre et d'essayer de se préparer à ce qui risque d'arriver. Elle sait que certaines questions vont être inévitable et elle préfère donc qu'ils se mettent bien à l'aise avant.
Après avoir servi une boisson à Seito, Riku sort donc de quoi grignoter et les places entre eux, avant d'elle-même attaquer sa boisson.

« Je suis désolée pour ces derniers jours, je n'ai pas été très cool... » sans être méchante... Juste pas très participative par rapport à d'habitude. « Je me disais que ça faisait longtemps qu'on n'avait plus passé un peu de temps ensemble alors j'ai voulu rattraper le coup aujourd'hui. Promis, je ne vais pas te sauter dessus, pour des raisons évidentes ! »

Elle sourit un peu, malicieuse.

« Comment ça se passe avec Mitsuki ? »

Voilà, pour cette raison.



made by pandora.





---------------------------------

Like a bird
Riku parle japonais en #ff3366
et se débrouille en anglais en #0099cc.
Discord : Poupy#4890
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) DOAUR5R C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) UvBe1PB C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Empty Re: C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori)

Mer 9 Mar 2022 - 19:53
LUNDI 19 JUIN 2017



« Un élu... rien qu'ça ? T'es sûre que tu t'es pas trompée de personne ? » répond-il amusé.

Car clairement il ne saurait pas dire ce qu'elle lui trouve de bien spécial pour faire parti d'un cercle d'élus. Bien sûr, ils s'entendent bien mais est-ce suffisant pour s'élever au rang supérieur de l'amitié ? Tout ce qu'il sait est qu'il est bien content finalement qu'elle soit venue le chercher. Le poids des examens s'alourdit de jour en jour et il a bien besoin de souffler le temps d'une fin d'après-midi avant de se replonger dans des manuels. Bien vite, elle l'entraîne sous un arbre où il s'assoit dans l'herbe sans plus de cérémonie. La chaleur est acceptable et le soleil lui caresse les avant-bras alors qu'il la regarde s'affairer. La voir ainsi s'occuper de lui le met un peu mal à l'aise mais il ne lui fait pas remarquer sous peine de la vexer. Après tout, elle est venue le chercher exprès, il peut bien la laisser mener à bien sa mission jusqu'au bout. Un panel de choix s'offre à lui, il ne tergiverse pas longtemps :

« Une ramune s'te plait. »

La bouteille entre les mains, il attend qu'elle finisse de s'installer avant de l'entamer. D'autant qu'elle a aussi amené des snacks qu'il lorgne aussitôt du coin de l’œil avec envie. Mais il ne tarde pas à revenir sur elle, surtout quand elle s'excuse pour son comportement des derniers jours. Ne pas y aller par quatre chemins est une qualité qu'il apprécie chez la jeune fille et qu'il aime à cultiver chez lui.

« Ouais, si tu pouvais éviter ! Mais t'as pas besoin de t'excuser de quoi que ce soit. Ça arrive de pas avoir la super forme. » sourit-il avant de hausser les épaules.

La blonde doit forcément avoir ses raisons et il sent, qu'avec un peu de patience, il serait possible de les obtenir. La curiosité lui brûle les lèvres. Pour se contenir, il ouvre sa bouteille de ramune et en boit plusieurs gorgées d'un coup. Puis, ne se privant pas, il attrape quelques gourmandises et les fourre dans sa bouche. Avec lesquelles il s'étouffe à moitié en accusant le coup de la première question. Seito tape sur sa poitrine en toussant, tentant de rapidement évacuer l'aliment avalé de travers.

« Kof kof... Pas me sauter dessus, hein ? » demande-t-il ironiquement.

Il ne lui en veut pas, ils sont colocataires après tout. Le japonais a beau ne pas être très démonstratif en public, il n'en reste pas moins proche de Mitsuki et leur relation n'aurait jamais pu rester secrète. Néanmoins il n'en reste pas moins gêné d'aborder ouvertement le sujet alors ses joues s'en mêlent en rougissant. Son regard dévie sur l'herbe alors que ses doigts tirent sur quelques brins.

« Ça va... bien. Genre, vraiment bien, je crois... » entame-t-il un peu hésitant. Il s'explique : « C'est limite trop bien pour être vrai. C'est bizarre, non ? »

Son autre main balaie ses cheveux. Bizarre n'est pas le bon mot. Disons juste qu'il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'il soit possible de s'entendre aussi bien avec quelqu'un. Étant donné qu'il n'a pas de point de référence, il est quelque peu perdu. Seito reprend une gorgée de limonade et pose ses yeux sur la blonde.

« Je m'entends trop bien avec elle et en plus elle est jolie. Alors ouais, ça se passe bien. » conclut-il plus posément.




---------------------------------

C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Signature
Elève ; en 3ème année
Riku Haruka
■ Age : 24
■ Messages : 174
■ Inscrit le : 21/11/2020

■ Mes clubs :
C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Ur9f7pDC'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Riku Haruka

C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Empty Re: C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori)

Mar 22 Mar 2022 - 0:29
C'est ça, la famille...
Feat Seito Mori



La blonde sourit, plutôt amusée. Si Seito n'est pas son ami le plus proche, cela ne l'empêche pas de l'apprécier et de vouloir passer du temps avec lui à l'occasion. De toute façon, difficile de se rapprocher de quelqu'un avec qui on ne discute jamais, n'est-ce pas ? Riku, c'est le genre de fille qui n'a aucun mal à aller vers les autres et à s'ouvrir à eux, et il n'y a aucune raison que les choses soient différentes avec son ancien camarade de classe et colocataire. Parce que oui, il partage tout de même en partie son intimité, en quelque sorte : ce serait bien triste de ne jamais discuter hors du dortoir.

Une fois installés et leurs boissons entre les mains, la jeune fille s'excuse pour son comportement au cours de ces derniers jours, un peu mal à l'aise. C'est excusable, normal, vu sa situation. Mais elle n'a jamais aimé montrer ce genre de facette d'elle-même aux autres. Non, elle est du genre souriante, à s'occuper d'autrui ; ce n'est pas une question d'amour mais une question d'intérêt et d'ambiance. Et évidement, quand la blonde s'intéresse à quelqu'un, elle pose des questions. Les deux pieds dans le plat !

« Je voulais dire littéralement » Dit-elle avec malice avant de sourire.

Non, elle ne compte pas prendre de l'élan et le prendre dans ses bras, ni faire du dada sur son dos. Non seulement ils ne sont sans doute pas assez proches pour ça, mais en plus elle sait parfaitement que ça le mettrait mal à l'aise. En tout cas avec elle. Sans oublier que ce serait un peu beaucoup manquer de respecter à Mitsuki.
La réponse du brun a le don de surprendre la lycée qui hausse un sourcil. Enfin bon, elle n'est pas surprise à proprement parlé mais...La réponse de son camarade a quelque chose de...bizarre. Il croit ? S'entend trop bien avec elle ? Elle est jolie ? Bien sûr c'est important et tant mieux si elle lui plaît physiquement mais elle ne sait pas... Sans doute qu'elle se fait des idées, qu'elle doit juste s'habituer à l'idée de les savoir ensemble. Et puis, qui est-elle pour juger la façon dont les autres ressentent et décrivent leur relation ? Sans compter qu'elle se doute bien que ce n'est pas un sujet dont Seito pourrait parler pendant de longues minutes, sans malaise, sans gêne.

« Je ne pense pas que ce soit bizarre ? C'est encore récent. Je pense que... C'est normal que tout aille pour le mieux, au début. »

Même si ça reste une généralité.

« Ma mère disait souvent que les premiers jours, voir premières semaines, sont les plus magiques. Tout est simple. On est passionné. La suite ne dépend que de nous... Bon elle ne le disait pas comme ça mais c'était l'idée ! »

La blonde rit nerveusement avant de boire une gorgée de sa boisson... Sa mère... Elle sourit doucement, tente de se remotiver.

« Je suis contente pour vous en tout cas ! »



made by pandora.





---------------------------------

Like a bird
Riku parle japonais en #ff3366
et se débrouille en anglais en #0099cc.
Discord : Poupy#4890
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) DOAUR5R C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) UvBe1PB C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Empty Re: C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori)

Dim 27 Mar 2022 - 19:58
LUNDI 19 JUIN 2017



« Ouais, t'as sûrement raison. J'ai pas vraiment de repère vu que c'est la première fois que... enfin que bah... c'est ma première... copine... petit-amie... Bref, bizarre c'est pas le bon mot. C'est... nouveau. J'crois que c'est pour ça que ça me fait bizarre. Mais j'dis pas ça de manière négative, hein. » se justifie-t-il pauvrement.

Il ne manquerait plus qu'elle croit qu'il ait des doutes sur sa relation avec Mitsuki. L'idée-même d'être apprécié lui paraît incroyable alors... sortir avec lui ? C'est encore plus farfelu que n'importe quel roman de science-fiction. Il grignote deux-trois chips tout en écoutant sa camarade. En analysant les paroles, il y trouve une part de vérité attendrissante. Croire en la magie peut paraître enfantin mais il ne conçoit pas de chimie dans les affres du cœur. Toutes ces émulsions relèvent forcément d'une force qui dépasse le genre humain. Invisible, certes, mais néanmoins ancrée en chacun de nous et qui, contre toute attente, parvient à se frayer un chemin dans nos cœurs que l'on croyait surannés.

« Ta mère doit être une enchanteresse pour savoir autant de choses sur tout ça. C'est pas mes parents qui me parleraient de ça. » sourit-il.

Et il ne les écouterait pas dans tous les cas. Leur expérience ne l'intéresse pas. Il aura tôt fait de se faire sa propre opinion via ses ressentis, ses peines, ses espérances, sans avoir à y mêler ceux des autres. Tant pis si aux yeux de tous il apparaît comme un vil égoïste. Il sait bien au fond de lui que ce n'est pas le cas. La preuve, il est en couple. Il se soucie de l'autre, c'est un fait avéré. Pour autant, quand on l'en félicite, il ne peut s'empêcher d'éprouver de la gêne. Comme si en parler allait mettre en péril l'illusion savamment déployée. L'hésitation se ressent dans sa voix :

« Ah, et bin merci, j'imagine. »

Les joues toujours en surchauffe, il se replie sur sa bouteille de limonade dont il engloutit un bon tiers sans sourciller. Il se refrène sur le grignotage en cassant plus de brins d'herbe autour de lui. Son regard revient doucement se poser sur la blonde et il l'observe dans un premier temps silencieusement. Le japonais n'a jamais été doué pour lire entre les lignes, ce qui est ironique au vu de la quantité de bouquins qu'il s'est farcis. Au même titre que l'entrée en matière de la jeune fille, il met à son tour le doigt sur une interrogation qu'il contient depuis trop longtemps :

« Et toi, comment ça va ? T'étais pas là pendant un moment, c'était bizarre – encore ce mot, décidément – sans toi. T'étais malade ? »




---------------------------------

C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Signature
Elève ; en 3ème année
Riku Haruka
■ Age : 24
■ Messages : 174
■ Inscrit le : 21/11/2020

■ Mes clubs :
C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Ur9f7pDC'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Début Octobre 2016
Riku Haruka

C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Empty Re: C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori)

Sam 9 Avr 2022 - 10:59
C'est ça, la famille...
Feat Seito Mori



Riku ne peut s'empêcher de sourire face à la réponse de Seito qui lui semblait presque... Nerveux ? Perdu ? Elle ne sait pas trop quel terme convient le mieux, mais ça saute aux yeux qu'il n'est pas habitué à ce genre de chose. Ce n'est pas elle qui lui jettera la pierre : si Riku n'est pas étrangère aux relations, elle n'est encore jamais réellement tombée amoureuse et n'a donc pas eut de relation sérieuse. C'est peut-être pour ça qu'elle trouve sa réponse précédente un peu bizarre ? Peut-être que c'est une question de point de vue ?

« Elle n'en était pas loin ! » Dit-elle en riant, toute nerveuse.

"Était". Elle a encore du mal avec ce temps. Parler de sa mère au passé, c'est affirmer qu'elle n'est bel et bien plus là, qu'elle ne reviendra pas. Pourtant, Riku sourit, ne flanche pas encore. "Une enchanteresse", c'est un compliment si innocent. Comment pourrait-elle être totalement triste ?
Et puis ce n'est pas le sujet ! Ce qui compte, c'est Seito et Mitsuki ; la blonde est contente pour eux, espère que tout ira pour le mieux. Tout le monde autour d'elle semble  s'être donné le mot pour enchaîner les échecs. Il y en a bien deux pour qui ça peut fonctionner, non ? Pour lui offrir une petite lueur d'espoir ? Alors elle sourit de nouveau, prend un cookie qu'elle attaque aussitôt, avant la question fatale. La voilà figée, juste quelques secondes. Il fallait bien que ça arrive à un moment ou à un autre...

« Non.. » finit-elle par dire après avoir avalé son cookie. « J'étais... euh... »

Elle se gratte l'arrière de la tête. Comment est-elle censée l'annoncer ? Ça devrait pourtant être facile : Seito ne connaissait pas sa mère, ce c'est pas comme s'il allait verser toutes les larmes de son corps en apprenant sa mort. Non. Alors Riku inspire profondément, expire. Ça ne sert à rien de tourner autour du pot et encore moins de mentir.

« J'étais aux funérailles de ma mère. »

Voilà, c'est dit. Envoyer "ma mère est morte" à Nolan par message paraissait tellement plus simple. Mais à ce moment-là, Riku était encore en état de choc. À ce moment-là, elle était partagée entre un tas d'émotions contradictoires. À ce moment-là, elle avait Elizabeth à proximité. À ce moment-là, elle ne l'a pas dit de vive voix.

« C'était inévitable, elle était malade. Mais je ne m'en étais pas rendue compte... »

La blonde n'ose même pas regarder Seito dans les yeux. Elle reste là, le regard vide, tente d'attraper sa boisson qu'elle renverse.

« M*rde ! » grogne-t-elle dans sa barbe, sa main se resserrant de plus en plus autour de sa bouteille quasiment vide désormais.



made by pandora.





---------------------------------

Like a bird
Riku parle japonais en #ff3366
et se débrouille en anglais en #0099cc.
Discord : Poupy#4890
Elève ; en 2ème année
Seito Mori
■ Age : 30
■ Messages : 711
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) DOAUR5R C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) UvBe1PB C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Empty Re: C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori)

Lun 18 Avr 2022 - 18:18
LUNDI 19 JUIN 2017



Seito ne s'attend pas à de la joie dans sa réponse. Mais il est à des kilomètres de se douter de l'ampleur des retombées, une bombe que la blonde détient précieusement. Il s'imagine une grippe, un problème familial quelconque, un animal mal en point. C'est le summum du grave auquel il peut penser. Alors, quand la jeune fille hésite, il la regarde plus intensément. Les battements de son cœur s'accélèrent à mesure qu'il analyse son expression. Il attend fébrile qu'elle le délivre de cette attente insoutenable. Les secondes s'égrainent, il imagine le pire. Mais quel pire au juste ? Il fait bien de ne pas croquer dans le cookie qu'il a saisi car il en aurait sûrement fait tomber la moitié au sol alors que sa mâchoire se décroche sous le poids de la révélation tant anticipée. Seito reste interdit. Partagé entre une exclamation soudaine et un repli stratégique de pudeur, il se contente dans un premier temps de la regarder. D'observer les traits doux de son visage où il remarque soudain le passage de la tristesse. Alors qu'elle se mure derrière l'évidence, il encaisse le choc. Il ne connaissait pas sa mère mais cela n'est pas important. Il connaît Haruka-chan, cela est amplement suffisant à ses yeux pour compatir à son chagrin. Pour autant, il ne sait pas comment s'y prendre.

Le temps que ses neurones crépitent sur un retour viable, il est pris de vitesse par la maladresse de sa colocataire mais c'est surtout le juron qui le sort de sa torpeur. Il saisit le pull fourré dans son sac et entreprend d'éponger avec une manche le liquide qui a coulé sur elle. Voyant sa main figée sur la bouteille, il s'arrête un instant. Juste le temps de s'immerger complètement dans le désespoir de la jeune fille et toucher d'un doigt empathique la douleur qu'elle doit ressentir. Il faut pourtant une force incroyable pour en parler ouvertement et oser sourire quand le monde autour de soi s'est effondré. Seito se retrouve ébloui par cette force de caractère dont Riku a toujours fait preuve mais qui s'épanouit véritablement maintenant, au plus profond de la tempête, et qui découpe son visage soucieux au travers de cette nuit sans fin. Plus il la regarde, plus l'envie l'étreint de lui prouver qu'il se soucie de sa peine, qu'il est même honorée qu'elle ait choisi de se confier auprès de lui. Si la situation avait été inversée, il n'est pas certain qu'il aurait trouvé le courage de se laisser aller aux confidences. Il n'aurait sûrement pas accepté l'inévitable, têtu comme il peut l'être sur des sujets qui lui tiennent à cœur.

Tout doucement, il pose sa main sur la sienne et déplie ses doigts un à un. Le contact le fait frémir mais il se concentre sur sa tâche jusqu'à ce que la bouteille soit libérée de son emprise. Il s'en saisit avec lenteur et la pose au sol, sur son pull tâché. Sa main droite sous celle de Riku, sa jumelle se pose au-dessus et l'emprisonne dans un cocon de chaleur. Le regard baissé sur ce contact prolongé, il sent battre son cœur à tout rompre mais il tient bon. Le silence ne lui sied pas. Il retrouve finalement la capacité de parler, et quoi de mieux qu'un juron pour retrouver des couleurs.

« P*tain. » lâche-t-il sans préambule.

Un nouveau silence les enveloppe. Il n'ose pas la regarder dans les yeux, il a soudain peur d'y voir des larmes perler. Et il n'est pas certain d'être celui qui saura la consoler. Déjà qu'il est incapable de trouver les bons mots pour naviguer dans cette bouillasse. Être désolé pour elle est futile, cela ne ramènera pas sa mère. Ses dents agrippent sa lèvre inférieure. Puis après un temps infini, sa main toujours dans les siennes, il conclut :

« T'as raison, c'est de la m*rde. »




---------------------------------

C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Signature
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori) Empty Re: C'est ça, la famille (Feat. Seito Mori)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum