-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

Recensement des membres jusqu'au 29 Mai ! (début d'après-midi)
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Personnel ; prof de sport
Shizuka Matsuda
■ Age : 30
■ Messages : 83
■ Inscrit le : 09/03/2022


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2017
Shizuka Matsuda

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Mar 15 Mar 2022 - 14:22
Le jour où j’aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Le samedi 8 juillet 2017


- Papa, je t’ai dit de rien porter. Le médecin a dit que c’était mauvais pour ton cœur. Lâche ce carton.

- Oui, oui. Je vais juste le poser dans l’ascenseur.

Shizuka leva les yeux au ciel avant de pousser un profond soupire. Elle avait logé chez ses parents depuis son retour à Kobe, et elle y laissait d’ailleurs une partie de ses affaires. Le pire à déménager était ses livres et ses bibliothèques. Un ami était sensé venir, mais il lui avait fait fauxbond. Elle aurait certainement pu trouver de l’aide auprès des membres de son ancien dojo, qu’elle fréquentait à nouveau depuis son retour, mais elle avait eu la flemme de passer des coups de téléphone.

Elle posa un carton dans l’ascenseur et fit les gros yeux à son père.

- Ne t’inquiète pas, ça va aller. Je vais appeler les gars du dojo au pire.

- Bien sûr que je m’inquiète, tu es trop bornée et tu ne sais pas t’organiser ! Si tu avais laissé faire ta mère, il y aurait dix personnes pour t’aider. Mais non, tu dis que ça va aller, que tu as géré et bla. Bla. Bla. Et quoi ? Tu vas t’occuper de ça toute seule ?

- Ouaip. C’est pratique d’être sportive.  

Shizuka ne parlait pas d’un ton particulièrement insolent, mais son attitude suffisait généralement à énerver son père, qui était aussi impulsive qu’elle.

- Et tu te crois drôle ? Tu vas vraiment porter ça ? Toute seule ?!

- ‘Pa, on bloque l’ascenseur.

Et parle moins fort. Y a surement une partie de mes futurs collègues ici…

Elle poussa un profond soupire, exaspérée. Ils montèrent avec l’ascenseur rempli de carton et elle le vida à son étage. Cependant, à peine redescendue que le sermon continua. Elle n’écoutait même plus et se contenter de prendre un nouveau carton dans le camion.

- Pose ce carton papa ! C’est pas bon pour ton cœur !

Et voilà, le père et la fille étaient à présent énervés tous les deux. Elle ne remarqua enfin qu'à ce moment là un spectateur. Merde, c'est qui ? Depuis quand il est là lui ?


Tenue de Shizuka:
Personnel ; prof d'arts plastiques
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 26
■ Messages : 703
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Jeu 17 Mar 2022 - 22:58



♫ Des déménageurs.. C’est quoi ? ♫
Le meilleur moment de la journée c’est quand on se réveille le samedi en voyant qu’il est dix heures. D’habitude c’est la voix de Chiaki qui me réveille. C’est tellement rare que j’en profite pour me prélasser. Jusqu’à ce que la faim se fasse sentir. Ce n’est pas que je n’aime pas être réveillé par lui, c’est toujours un plaisir mais les grasses matinées me manquent affreusement et non par flemmardise. Je suis épuisé...

La matinée se passe tranquillement, je déjeune, allume la télé avec le réflexe de mettre le dessin animé de Chiaki alors qu’il est chez sa mère. Au moins ça me fait un fond sonore pendant que je dessine un peu. Je me rappelle dans un flash que je n’ai pas pris mon courrier hier en rentrant. J’entends d’ailleurs du bruit dans le couloir. On nous a dit sur le campus que nous aurions une nouvelle collègue. D’habitude c’est calme le samedi, ça doit être elle...

Je quitte le canapé pour aller me doucher une bonne dois pour toute puis sort pour aller à la boîte aux lettres. Eh ben, c’est animé ! Papa n’est pas content. C’est donc elle. C’est plutôt une jolie femme. Bornée et sportive, je sens que la salle des professeurs va être animée. Bon, pas d’ascenseur, les escaliers m’attendent. Ça ne m’empêche pas d’entendre leur échange et j’en souris, amusé.

Quand j’arrive devant les boîtes aux lettres, je remarque sans problème le camion de déchargement. J’ouvre la mienne, l’oreille qui se balade, je suis curieux moi ! Et puis, c’est plutôt drôle comme première rencontre avec sa future collègue. Voir ses parents me rappelle les miens, ils me manquent... Qu’elle en profite, elle se sentira sûrement seule ensuite... Son père a des problèmes de cœur de ce que je comprends. Pas étonnant qu’elle veuille le ménager, mais bon, les pères et leur fierté. Oups, je suis démasqué ! Souriant, je referme ma boîte, deux courriers dans les mains et m’incline pour saluer la petite famille.

« Bonjour, je ne voulais pas interrompre votre conversation. »

Même si on ne peut pas dire qu’ils aient été discrets, je ne peux pas en vouloir à mes oreilles de faire leur travail. Malgré ma politesse, je n’arrive pas à dissimuler mon sourire, amusé de la situation.

« Bienvenue dans l’immeuble, vous voulez un coup de main ? Je m’appelle Gareth Kobayashi, professeur d’arts plastiques. »

Tenue:

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Personnel ; prof de sport
Shizuka Matsuda
■ Age : 30
■ Messages : 83
■ Inscrit le : 09/03/2022


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2017
Shizuka Matsuda

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Dim 20 Mar 2022 - 14:48
Le jour où j’aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Le samedi 8 juillet 2017


Ouais… Super façon de rencontrer mon voisin et collègue. G-é-n-i-al ! Quoi de mieux qu’une petite dispute familiale ? Shizuka était abasourdie. C’était toujours mieux que de mourir de honte. Elle se rendit compte que sa bouche était ouverte, et la referma aussitôt. Si t’as l’air d’une cruche en plus de ça…  Elle allait décliner pour le coup de main, mais son temps de réaction ayant été un peu longuet, son père en profita :

- Bonjour Kobayashi-san, je suis Matsuda Daiki et voici ma fille Shizuka.

Paye ta honte, pensa-t-elle. Mais elle savait son père plutôt à cheval sur la politesse et elle ne voulait pas le voir embarrassé et furieux si elle lui coupait la parole. Elle se contenta d’hocher la tête.

- C’est vraiment gentil à vous, ça ne vous dérange pas ? Ma fille a été incapable de prévenir suffisamment ses amis à l’avance pour qu’ils puissent se libérer.

Elle poussa un profond soupir malgré elle et leva les yeux au ciel. Il y en avait un de libre, ce traite.

- C’est bon papa, je vais m’en sortir toute seule. On ne peut pas déranger… Kobayashi-san plus longtemps.

Elle posa son carton dans l’ascenseur. La politesse la forçait à parler ainsi, mais en son for intérieur elle ne voulait qu’une chose : qu’on l’aide à en finir au plus vite. Elle voulait également voir ses parents partir au plus tôt.

- Sauf si… Ca ne vous dérange vraiment pas ?

Elle se tourna vers son futur collègue et lui adressa un sourire. Shizuka prit ensuite rapidement le carton des mains de son père pour le poser au-dessus du sien, dans l’ascenseur.


Tenue de Shizuka:
Personnel ; prof d'arts plastiques
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 26
■ Messages : 703
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Mar 22 Mar 2022 - 22:35



♫ Des déménageurs... C’est quoi ? ♫
Il me faut une bonne dose de volonté pour ne pas rire à l’expression de ma future collègue. J’ai quelque chose sur le visage ? Son père est donc plus rapide qu’elle pour me répondre.

« Enchanté Matsuda-san. »

Je ne peux m’empêcher de jeter un regard amusé et légèrement espiègle à sa fille. Son père a l’air d’être sacrément têtu et elle a de toute évidence hérité de ce trait de caractère.

« Non bien sûr, il faut s’entraider entre collègues. Peut-être avait-elle peur des au revoir ? »

Je taquine. A mon arrivée aussi j’avais trouvé âme charitable. C’était à mon tour de rendre la pareille. Même si... Shizuka ne semble pas vouloir de mon aide. Enfin, il est de coutume de refuser au premier abord pour ne pas avoir l’air de profiter. A peine son carton posé dans l’ascenseur, elle se tourne vers moi.

« Ça ne me dérange vraiment pas. »

Un rire léger s’échappe de mes lèvres à la vitesse à laquelle le carton disparaît des mains de son père. Je me rapproche du camion et scrute ce qui s’y trouve.

« Lesquels sont lourds ? »

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Personnel ; prof de sport
Shizuka Matsuda
■ Age : 30
■ Messages : 83
■ Inscrit le : 09/03/2022


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2017
Shizuka Matsuda

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Jeu 24 Mar 2022 - 8:46
Le jour où j’aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Le samedi 8 juillet 2017


Shizuka se senti de trop. C’était très désagréable de s’entendre parler de soi entre deux personnes, juste devant nos yeux. Peur des aurevoir ? Je change juste de quartier… En tout cas, elle n’allait pas refuser cette aide venue du ciel.

– Ils sont tous lourd ! Cette enfant adore les livres.

Shizuka était entrain de revenir vers le camion quand elle entendit ça. Elle toussa pour chasser sa gène et lacha d’un ton qui ne laissait pas place au doute :

- Papa, tu veux bien aller aider maman en haut ? Telle que tu la connais, elle doit être en train de tout déballer.

– Hm, oui. Normal. Sinon tes affaires seront encore en cartons dans six mois !

Shizuka leva les yeux au ciel, mais regarda son père partir tout de même. Comme elle n’était qu’au premier étage, il prit l’escalier. Elle soupira de soulagement de le voir partir. Trop gênant.

Elle se tourna vers son futur collègue, et ajouta :

- Laisse-moi les plus lourds, je ne voudrais pas que tu te fasse mal. Merci pour ton aide.

Comme d'habitude, elle parlait d'une manière assez familière. C’était son déménagement après tout. Et elle était bien assez sportive pour les porter. Elle prit un carton sur lequel était écrit « LIVRES » et le souleva avec une petite grimace.


Tenue de Shizuka:
Personnel ; prof d'arts plastiques
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 26
■ Messages : 703
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Jeu 24 Mar 2022 - 16:50



♫ Des déménageurs... C’est quoi ? ♫
Décidément son père me fait beaucoup penser à ma mère. Je n’imagine pas s’ils se rencontraient, j’en prendrai aussi pour mon grade. Oh et la sienne est présente aussi. C’est vrai que j’avais cru entendre une autre voix féminine dans le couloir. Je me contente de sourire sans rien ajouter. Shizuka aurait mieux fait de s’abstenir, son père n’a pas l’intention de lâcher le fusil pour le moment. Cette fois je pouffe de rire, je ne peux plus me retenir.

« Ma mère m’a fait une remarque similaire quand je suis arrivé, de ne pas laisser mes cartons traîner. »

C’est à croire qu’on est tous pareil sur ce point. Se laisser vaincre par le flemme est plus facile. Heureusement, j’ai trouvé la force de tout déballer durant le mois d’août. J’avais besoin de place pour ranger mes affaires de cours également. Son père nous laissa et j’attendais de savoir ce que je devais porter.

La réponse de ma collègue me fait lever les sourcils. Ben je croyais être là pour empêcher son père de porter le plus lourd justement ? Je note qu’elle me tutoie déjà aussi, heureusement grâce à mon métissage mon système d’alerte à l’impolitesse reste silencieux.

« Il n’y a pas de quoi et ne t’inquiète pas, je porte un bout d’chou gigotant de 12 kilos tous les jours alors des cartons ne vont pas me blesser. »

Et puis, sans vouloir être macho, c’est elle qui grimace et qui risque de se faire mal.

« Et je vois bien que tu peux porter toi-même mais fait attention toi aussi. »

Après un sourire j’attrape un carton rempli de livre et le pose dans l’ascenseur. Il y a juste assez de place pour qu’on puisse monter également. Les portes se referment sur nous et nous font grimper jusqu’au premier. A peine ouvertes, j’appuie sur le bouton pour bloquer les portes et me charge les bras.

« Je te suis. »

Voyons voir à quoi ressemble la maman.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Personnel ; prof de sport
Shizuka Matsuda
■ Age : 30
■ Messages : 83
■ Inscrit le : 09/03/2022


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2017
Shizuka Matsuda

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Jeu 24 Mar 2022 - 21:43
Le jour où j’aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Le samedi 8 juillet 2017


Soit on a les mêmes parents, soit il essaye de détendre l’atmosphère, songea Shizuka. Elle balaya bien vite ce genre de pensées. Elle n’était pas en mesure de connaitre la vérité et émettre des conjonctures était fatiguant.  Une autre information ne lui échappa cependant pas. un bout d’chou de 12 kilos ? Il est papa ?! Elle ne l’aurait pas deviné, vu qu’il avait l’air aussi jeune qu’elle. Cependant ses parents n’arrêtaient pas de lui répétait qu’il était temps qu’elle trouve un mari, et leur donne un petit enfant. Ouais, logique le gamin du coup.

Elle lui adressa un sourire lorsqu’il lui intima de ne pas porter que le lourd. Entre eux deux, qui était le plus fort ? Elle se le demandait. Cependant, elle se contenta d’hocher la tête. Il avait déjà la bonté de l’aider, elle n’allait pas en plus pinailler sur le fait qu’elle soulevait sans doute plus de poids que lui à la salle.

Dans l’ascenseur, Shizuka laissa son regard trainer sur les traits de son sauveur du jouer. Il est pas moche. Ce qui signifiait dans son langage qu’il était même plutôt très beau. Elle sorti de l’ascenseur, elle aussi avec un carton et en fit glisser un autre pour bloquer la porte.

- Par ici. T’es à quel étage, toi ? , lui demanda-t-elle.

Il était toujours bon de savoir où se trouvait ses voisins. Elle passa devant et poussa de son coude la porte de son appartement, laissé entre-ouverte.

- Shizu ? Je t’ai mis des condiments et des plats dans le frigo. J’ai commencé à ranger ta vaisselle aussi et… OH !

Et oui, sa mère venait d’apercevoir le beau voisin. T’inquiète maman, tu ne pourras pas me caser avec, il a un enfant, pensa Shizuka avec un sourire. Elle senti qu’elle allait être de trop, aussi elle s’avança pour poser le carton. Son père était entrain de monter une des bibliothèques neuves. Il s’affairait en silence. Elle le regarda, remplie d’affection. Merci papa.

Pendant ce temps…

- Oh, vous êtes le gentil voisin ! Je m’appelle Matsuda Sakura, enchantée. Je vous remercie pour votre aide !

Et elle inclina légèrement son buste. Elle était déjà en train de le détailler et le voir comme un homme potentiel pour sa vie, Shizuka le savait.

- Vous voulez boire quelque chose Kobayashi-san ?

Tiens donc, ils en ont déjà parlé ensemble. Et pour ne pas bloquer l’ascenseur trop longtemps, Shizuka retourna dans le couloir afin de le vider, adressant un sourire désolée à son nouveau collègue au passage.


Tenue de Shizuka:
Personnel ; prof d'arts plastiques
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 26
■ Messages : 703
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Jeu 31 Mar 2022 - 18:45



♫ Des déménageurs... C’est quoi ? ♫
Dans l’ascenseur je me sens observé et me retiens de la prendre en flagrant délit. Son appartement n’est pas très loin de l’ascenseur, ce qui va nous faciliter la tâche.

« Au troisième. »

Je ne les ai entendu que parce que l’isolation laisse à désirer dans les immeubles japonais en général, les plus anciens en tout cas. A peine arrivés dans l’appartement, sa mère l’interpelle déjà. Elle a l’air très attentionnée, c’est mignon.

« Bonjour. »

Après lui avoir sourit, je me défait aussi de mon carton pour le poser à côté de celui d Shizuka. Sa mère en profite pour se présenter. Qu’elle m’appelle le gentil voisin me fait rire doucement. On dirait que son mari a déjà vanté mon CV de voisinage.

« Enchanté Matsuda-san et c’est normal ! »

Je m’incline également et regarde un peu l’appartement. Son père est dans un coin en train de monter une bibliothèque, au moins là personne n’ira le déranger ! Pauvre papa qui se fait sermonner. C’est étonné que mon regarde recroise celui de Sakura-san, enfin, c’est logique qu’il lui ait dit mon nom cela dit.

« Oh je veux bien, merci beaucoup. »

Ma soif n’est pas spécialement présente mais ça ne se refuse pas. Shizuka en profite pour s’enfuir - oui en faisant semblant d’aller chercher un carton j’en suis persuadé, sinon elle ne sourirait pas comme - et je me retrouve seul avec ses parents. Hum... Meubler la conversation, meubleeeer, avant que ça ne soit gênant.

« Vous avez l’air très proches de votre fille. Vous me rappelez un peu mes parents, je ne les vois plus très souvent depuis que je suis ici. J’ai grandi à Tokyo. Vous êtes de Kobe ? »

Leur accent ne laisse pas beaucoup de place au doute. L’accent du Kansai comme on dit.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Personnel ; prof de sport
Shizuka Matsuda
■ Age : 30
■ Messages : 83
■ Inscrit le : 09/03/2022


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2017
Shizuka Matsuda

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Ven 1 Avr 2022 - 17:59
Le jour où j’aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Le samedi 8 juillet 2017



Alors que Shizuka se munissait d’un carton, la conversation continuait dans l’appartement. Sakura s’en donnait à cœur joie. S’ils avaient l’air de beaux-parents idéals, peut être pourraient ils caser enfin leur fille, avec un homme charmant qui plus est ? Ils lui avaient déjà proposé des rendez-vous arrangés, mais elle y allait en trainant les pieds et les hommes partaient en courant. Pourtant, elle avait beau manquer de volonté, Shizuka était gentille et mignonne aux yeux de ses parents.

Elle se demanda aussitôt ce que le jeune homme allait vouloir boire, mais il continua de parler et la prit de court.

- Oh je vois. C’est dommage. Shizuka aussi, on la voyait peu jusqu’à l’année dernière. Elle a fait le tour du Japon. Vos parents doivent sûrement être très heureux de vous voir, quand vous leur rendait visite ! Et oui… Nous sommes des purs produits kobéens, répondit la mère de Shizuka, Nous tenons un restaurant ici, que nous à léguer mon père. Venez y manger, un jour !

Elle lui adressa un tendre sourire, avant de se tourner vers la petite partie cuisine.

- On a du thé glacé, cela vous irait ? Je peux faire du thé classique sinon ! Ou du café ? La cafetière doit être par là …

Shizuka revint à ce moment là dans l’appartement. Elle posa le carton dans la partie salon.

- Arrêtes de faire de la pub pour le resto maman, la sermonna-t-elle avec un petit sourire.

- Ce n’est pas de la pub, il sera mon invité !


Tenue de Shizuka:
Personnel ; prof d'arts plastiques
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 26
■ Messages : 703
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Mer 13 Avr 2022 - 23:20



♫ Des déménageurs... C’est quoi ? ♫
Le tour du Japon, elle en avait de la chance ! C’est quelque chose que j’aimerais bien faire. J’emmènerai Chiaki faire le tour du Japon un jour ! Quant à mes parents, n’en parlons pas. Chaque fois que je vais les voir, c’est comme s’ils accueillaient deux bébés à la maison.

« C’est une belle chance qu’elle a eu, j’aimerais faire pareil. Et oui, ils sont toujours très contents, moi aussi d’ailleurs. Comment s’appelle votre restaurant ? J’y passerai avec plaisir. »

Sa mère était tout bonnement adorable et serviable. Bon, comme le voulait le couple traditionnel, mais on voyait qu’elle le faisait avec le cœur.

« Du thé glacé c’est parfait, merci encore. »

Leur fille revient pile à cet instant et à ses mots je comprends qu’elle n’a pas raté grand chose de notre échange. Je ris doucement au petit sermon puis cligne des yeux à la réponse de sa mère.

« Oh vraiment ? C’est très gentil Matsuda-san. »

Et soudain aussi. Je veux dire, pourquoi ? Je lance un regard plein de questions à ma futur collègue et hausse les épaules.

« Il reste des cartons ? Ou vous voulez de l’aide pour le meuble ? »

Il va me dire que non j’en suis sûr mais je ne peux pas rester planté dans leur salon.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Personnel ; prof de sport
Shizuka Matsuda
■ Age : 30
■ Messages : 83
■ Inscrit le : 09/03/2022


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2017
Shizuka Matsuda

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Jeu 14 Avr 2022 - 21:20
Le jour où j’aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Le samedi 8 juillet 2017


Plus vive qu’à son habitude, Shizuka ne laissa pas son père répliquer, ni sa mère. Aucun des deux.

- Il reste des cartons, oui.

Elle adressa un sourire à Gareth, et tira légèrement sa manche pour qu’il la suive. Elle devait le sortir de là tant qu’il était temps.

- Papa, maman… Vous devriez y aller. Vous allez vous fatiguer ici. Et puis, vous ouvrez le resto ce soir, non ?

Son père allait protester, mais sa mère sembla comprendre le message et assura qu’ils partiraient dès que Daiki aurait fini cette étagère. Ouf. Un peu plus et ils vont essayer d’arranger un rendez-vous avec mon collègue. Elle était certaine que sa mère lui reparlerait plus d’une fois de « ce beau Kobayashi, courageux et gentil ». Elle en avait déjà un frisson de dégoût à l’idée de ces discussions.

Une fois de nouveau dans l’ascenseur, elle présenta un sourire d’excuse à Kobayashi. D’ailleurs, maintenant qu’elle ne se disputait plus avec son père, elle avait retrouvé ses manières et parlait un peu plus poliment :

- Ils ne vous ont pas trop dérangé ? Ils adorent les gens, mais peuvent être parfois étouffant… Mais ils ont bon fond.

Elle se gratta la nuque, gênée. Y a mieux comme première rencontre, quand même.


Tenue de Shizuka:
Personnel ; prof d'arts plastiques
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 26
■ Messages : 703
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Ven 6 Mai 2022 - 20:39



♫ Des déménageurs... C’est quoi ? ♫
Shizuka répond plus vite que ses parents, comme si elle craignait qu’ils ajoutent quelque chose. Elle doit même avoir carrément peur qu’ils finissent par lui faire honte à en juger par son petit tirage de manche. Je la suis sans rien ajouter, amusé par la scène. Je les aime bien pourtant moi.

De retour dans l’ascenseur, je regarde un peu ce qu’il reste, deux trois bricoles. Shizuka en profite pour s’assurer que je vis bien la rencontre, ou pour se rassurer elle-même de ne pas finir dans la case «petite fille à son papa chéri». Oups, déjà coché ! C’est mignon.

« Non non, pas du tout. Au contraire ils sont plutôt agréables oui. Ils ont prévu de vous appeler une fois par semaine comme de vrais parents poule ? »

J’attrape un carton en riant doucement. Être materné à notre âge peut être épuisant sur le long terme mais personnellement en me retrouvant seul, ç’a finit par me manquer un peu. Lorsqu’on revient, son père a presque fini avec l’étagère. Au bout de quelques minutes, ils finissent par s’en aller et je les salue poliment.

« Un peu d’aide pour le rangement ? Ça ira plus vite. »

Shizuka me désigne le coin où elle a déposé les cartons les plus essentiels. J’en prends un et me bat un peu avec le scotch qui finit par céder. Des draps ? Enfin il y en a un qui a l’air d’entourer quelque chose. Je l’attrape et sent des boîtes. Plusieurs s’échappent du drap et tombent au sol... Je regarde et... Ah !

« Eh ben, j’aurais pas assez de dix doigts pour faire la moitié de tout ça... »

Est-ce que j’ai parlé à haute voix ? Oui. Est-ce que ça devient gênant ? Noooon à peine ! Je ris nerveusement et me mord la lèvre pour arrêter mais c’est difficile.

« Pardon ! Je... Me suis trompé de carton, je n’ai rien vu d’accord ? »

Je repose le drap et les boîtes qui restent dans le carton... Je me demande ce qu’il y a d’autres en dessous n’empêche. Non, stop, ça ne me regarde pas ! Il fait un peu chaud au niveau des joues là. Je ramasse ce qui a parterre ou pas... Non, il vaut mieux pas, ahem. Un autre carton...

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Personnel ; prof de sport
Shizuka Matsuda
■ Age : 30
■ Messages : 83
■ Inscrit le : 09/03/2022


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2017
Shizuka Matsuda

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Mer 11 Mai 2022 - 15:07
Le jour où j’aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Le samedi 8 juillet 2017


- Ma mère m’appelle même une fois par jour, répond Shizuka avec un sourire.

Cela ne la dérange pas. Ils ne s’éternisent jamais aux téléphones. Elle sait que ça les rassure et elle aussi est rassurée de les avoir. La santé de son père est mauvaise, après tout.

Heureusement, la camionnette était déjà presque vide. Heureusement, il ne reste qu’un aller-retour. Et heureusement encore, ses parents partent enfin, pour ramener ladite camionnette à leur voisin et reprendre leur quotidien.  Sa mère lui rappelle tout ce qu’elle lui a laissé au frigo, et lui dit qu’elle repassera la semaine prochaine. Elle lui dit aussi de venir au restaurant après sa prochaine séance de karaté. Shizuka ferme la porte de chez elle, soulagée.

- Oh, bah si vous voulez, mais je ne veux pas vous déranger.

Enfin, c’est un bon moyen de faire connaissance, et elle ne va pas refuser du boulot en moins. Elle sort d’ailleurs du carton ses enceintes, et y loge son téléphone portable pour mettre de la musique. Elle ne sait pas ce que Gareth écoute, alors elle lance une playlist aléatoire de BO de films. Son nouveau collègue attend ses instructions et elle lui montre ce dont il peut se charger.

Ce n’est que quand elle remarque les objets tombés au sol qu’elle devient livide. Oh, m*rde. Oh p*ta*n de m*rde. Peut être qu’il n’a pas vu, peut être qu’il ne sait pas. Ce sont juste les emballages, cela pourrait être un gadget… Mais il ouvre la bouche. Oh, p*ta*n de m*rde, il sait.

Elle ne sait pas vraiment comment prendre sa remarque. C’est… Délicat. Terriblement gênant. Horrible, même. Elle a juste envie de disparaitre. Aller se coucher. Mourir. Un truc du genre. Lui, il rit nerveusement mais elle… Toute couleur a disparu de ses joues. Son teint est livide. Sa bouche sèche. Aucun son ne sort de sa bouche. Elle ne parvient même pas à trouver une excuse quelconque. Si seulement je savais faire des m alaises sur commande, est la seule pensée qui lui traverse enfin l’esprit.

Elle regarde les boites qui restent au sol et le carton. Alors qu’il s’excuse, elle se racle la gorge. Il est japonais. Il ne dira rien à personne. Je peux toujours me faire un harakiri, sinon. Et soudainement, elle pense encore : Heureusement que mes parents sont partis.

- Ah ? Il n’y a rien à voir de toute façon, hahaha, lache-t-elle d’une voix bien trop aigue pour être naturelle.

La playlist enchaine avec une chanson de 50 nuances de grey. Une reprise de Beyonce. Langoureuse. Puta*n !! Shizuka affiche un sourire poli et ramasse les boites qui sont restées au sol, avant de les mettre dans le carton sans aucune douceur. Elle le prend dans ses bras, prête à aller le cacher dans sa chambre.

- Je reviens !

Hop, repli stratégique. Elle ouvre son dressing et balance le carton sur l’étagère du haut. Elle soupire encore et passe par la salle de bain pour remettre de l’eau sur son visage. Ses joues sont à présent écarlates. Elle revient dans la pièce principale, Gareth étant entrain d’ouvrir un autre carton. Heureusement tous les autres sont sûr.

- Vous voulez boire quelque chose en travaillant ?

Elle ouvre le frigo. Sa mère lui a même mit sa bière préférée en cannette dedans.

- Eau ? Bière ? Thé glacé ?


Tenue de Shizuka:

---------------------------------

Parle en japonais #d58013 & en anglais #139ed5.
Flemme.
Personnel ; prof d'arts plastiques
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 26
■ Messages : 703
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Jeu 12 Mai 2022 - 21:00



♫ Des déménageurs... C’est quoi ? ♫
Une fois par jour ? Eh ben. Je lui réponds qu’à sa place j’aurais déjà suggérer d’attendre d’avoir des choses à lui raconter dans la semaine ! On se retrouve rapidement seuls dans son nouvel appartement et je lui propose de l’aider un peu tant qu’à faire.

Tout allait bien jusqu’à ce que je tombe sur le fameux carton. Celui qu’il ne fallait pas toucher. J’aurais pu prendre celui des sous-vêtements que le malaise aurait été minime par rapport à celui qui nous anime dans l’instant présent. Je ne sais plus où me mettre et c’est encore pire du côté de Shizuka. Quelle première rencontre ! Le visage de ma voisine passe par plusieurs couleurs. D’abord blanc livide, puis rose et enfin rouge comme une pivoine.

J’essaie de la rassurer comme je peux, en faisant mine d’oublier ce que je viens de voir. Ça ne me choque pas à proprement parler... Hanae était plutôt à l’aise avec ce genre de jouets. C’est le contexte qui ne se prête pas du tout à ce genre de découverte...

« Oui, rien du tout ! »

Shizuka ramasse les boîtes au sol à la hâte. Si je m’étais baissé pour ramasser, elle se serait sans doute précipité vers vers en criant «Nooon laissez ça !». Pendant qu’elle s’en va dans sa chambre, trouver une bonne cachette j’imagine, j’ouvre un autre carton contenant de la vaisselle. Je place le tout sur le meuble de cuisine, la laissant le loisir de ranger comme elle le souhaite.

Son retour me fais presque sursauter et j’ose enfin la regarder dans les yeux avant de sourire.  

« Ou une Lemon mint ? »

Lemon, jouets, ahem, la ferme Gareth. Riant doucement, je me retiens de dire qu’on en a bien besoin pour nous rafraîchir. Hmm de quoi est-ce qu’on peut bien parler ? Un silence un petit peu gênant s’installe. J’espère que ça n’affectera pas nos rapports sur le campus ou à l’extérieur.

« Pardon, j’ai pas su me retenir ! Une bière ce sera très bien merci. Et donc, tu as dis être sportive. Qu’est-ce que tu pratiques ? »

A part le sport solitaire. Il faut vraiment que j’empêche mon esprit tordu de se manifester.

« Ça m’arrive de courir un peu. Je ne vais plus autant qu’avant à la salle, mais être référent du club de basket ça aide. »

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Personnel ; prof de sport
Shizuka Matsuda
■ Age : 30
■ Messages : 83
■ Inscrit le : 09/03/2022


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2017
Shizuka Matsuda

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Lun 16 Mai 2022 - 22:06
Le jour où j’aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Le samedi 8 juillet 2017


Son collègue se prend au jeu de n’avoir rien vu, et ça arrange totalement la jeune femme. Quelle honte, pour une jeune femme. Quelle honte pour une femme japonaise. Shizuka n’a pas la référence quant à la boisson qu’il demande. Elle doit avoir une tête interrogatrice, mais bien vite son cerveau s’enclenche et ses joues rougissent à nouveau.

Son voisin et collègue devient moins poli tout à coup. Il prend ses aises à cause du carton ?, se demande Shizuka. Elle est toujours gênée, mais elle préfère lui parler de cette façon. Passer à autre chose, faire semblant de rien… C’est LA marche à suivre.

Elle sort deux cannettes de bières légères du frigo.

- Oh ! Moi aussi je vais à la salle. Sinon je fais du karaté en club, du footing. J’aime le beach volley aussi. Et tout ce qui peut être amusant. Ca doit être pour ça que je suis prof de sport. Tu voudras t’entrainer avec moi à l’occasion ? Voir qui soulève le plus de poids, lui lance-t-elle d’un air taquin et avec un soupçon de défis.

Shizuka lui tend une cannette, avant de décapsuler la sienne.

- Et merci pour ton aide…, ajoute-t-elle aussitôt.


Tenue de Shizuka:

---------------------------------

Parle en japonais #d58013 & en anglais #139ed5.
Flemme.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi Empty Re: Le jour où j'aurais dû faire appel à des déménageurs |ft. Gareth Kobayashi

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum