-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

Recensement des membres jusqu'au 29 Mai ! (début d'après-midi)
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

A l'université ; 1è année
Haruko Fujiwara
■ Age : 23
■ Messages : 10
■ Inscrit le : 10/04/2022

■ Mes clubs :
L'ascenseur... de l'amitié ? [ft. Nissa] C29Z2B4 L'ascenseur... de l'amitié ? [ft. Nissa] UvBe1PB


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Haruko Fujiwara

L'ascenseur... de l'amitié ? [ft. Nissa] Empty L'ascenseur... de l'amitié ? [ft. Nissa]

Ven 22 Avr 2022 - 0:19
L'ascenseur... de l'amitié ?
Cela fait maintenant plusieurs mois que je suis arrivée à l’université de Kobe et j’ai encore un mal fou à me faire des amis. Il faut dire que je ne fais pas grand-chose pour me trouver de nouveau amis non plus, mais j’ai beaucoup de mal à aller vers les autres. Bien que cela ait beaucoup de bons côtés vu qu’à la place de sortir, j’étudie, j’ai aussi envie de vivre ma vie d’étudiante à fond et de profiter de mes amis en allant boire des cafés ensemble par exemple. Enfin futurs amis.

Bon. C’est bien beau d’être motivée, mais passer à l’acte… C’est autre chose. J’eus alors une idée. Me rendre au centre commercial pour y trouver des livres sur l’amitié ou la timidité. C’est vraiment la loose d’en arriver à ce stade, mais je me dis que je dois mettre toutes les chances de mon côté si je veux me faire de nouveaux vrais amis. Il y a sûrement pleins de personnes sympas à l’université en plus.

J’enfile alors une de mes tenues préférées. Un petit t-shirt blanc avec une sorte de soleil dessus, une veste basique marron, un pantalon kaki et des baskets. J’attache mes cheveux en une queue de cheval et laisse dépasser deux petites mèches un peu ondulées sur les côtés de ma frange. Me voilà fin prête pour me rendre au centre commercial.

Cela faisait un moment que je n’avais pas fais du shopping. Depuis mon arrivée ici à vrai dire je n’avais pas fais grand-chose ci ce n’est étudier et… lire. Et dessiner aussi ! Je me suis beaucoup améliorée d’ailleurs. Je cherche un plan du centre commercial pour pouvoir me diriger facilement vers ce qui semblait être une librairie.

Je n’ose évidemment pas demander conseil à une vendeuse et je cherche donc mon bonheur pendant quelques longues minutes. Je trouve un livre qui parle de la timidité et qui donne quelques conseils sur comment la vaincre, ou du moins comment en passer outre. Je saute alors sur l’occasion et l’achète. Après quoi je décide de faire un peu de lèche vitrine et d’explorer le centre commercial. J’y suis, autant en profiter.

Je me rends donc vers l’ascenseur le plus proche pour faire l’étage du dessus. Je salue la jeune fille qui se trouve déjà à l’intérieur puis entre dans l’ascenseur avant de cliquer sur le bouton du deuxième étage. Je déteste le silence des ascenseurs, surtout quand nous sommes plusieurs à l’intérieur. J’ai toujours trouvé ça un peu… malaisant. Malheureusement, quelques secondes après le départ de cet ascenseur, il s’arrête net et la lumière s’éteint. Il vient littéralement de tomber en panne.

« C’est pas vrai... »

Je soupire alors et regarde la jeune fille avec moi. Nous voilà bloquée dans un ascenseur. J’attends un instant, espérant que le problème se règle assez rapidement mais ça ne semblait apparemment pas être le cas…
agora




La tenue d'Haru ♥:
Elève ; en 3ème année
Nissa Tanaka
■ Age : 30
■ Messages : 618
■ Inscrit le : 04/04/2022

■ Mes clubs :
L'ascenseur... de l'amitié ? [ft. Nissa] GXkLotl


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Juin 2016
Nissa Tanaka

L'ascenseur... de l'amitié ? [ft. Nissa] Empty Re: L'ascenseur... de l'amitié ? [ft. Nissa]

Ven 22 Avr 2022 - 17:29
Haru
L'ascenseur... de l'amitié ?
22 Juillet
Je pète la forme ! Hina et Tsumugi viennent de me confirmer toutes les deux qu'elles venaient la deuxième semaine d'Août. Et si tout se passe bien, je repartirai avec elles à Nagoya pour le reste du mois !

Alors pour préparer leur arrivées, je décide d'aller au centre commercial pour faire quelques achats et probablement quelques petits cadeaux au passage. Sur le chemin, j'ai du mal à ne pas danser sur le rythme de la musique que les écouteurs crachent dans mes oreilles.

Je souris au passant, je me sens pousser des ailes et je m'arrête devant un fleuriste pour renifler des fleurs aux pétales magnifiques. J'hésite à acheter un bouquet pour Momo mais au final, je me dis que ce serait plus sage de le faire sur le retour.

Quand j'entre dans le centre commercial, une vague d'anxiété - à cause du monde, et du brouhaha, me traverse avant de disparaître tout aussi vite. Même si je suis seule, j'ai beaucoup à faire alors je n'ai pas le temps de stresser dans mon coin.

Première direction : Un magasin de parfum dont j'ai oublié le nom. Je n'ai pas fait attention à la façade en rentrant... Mais je me faufile vers les rayons des parfums aux notes florales. J'en essaye plusieurs avant d'en trouver un qui ferait plaisir à Tsumugi, elle qui se plaignait de ne plus en avoir à son goût. Une marchande m'accoste pour demander si j'ai besoin d'aide, et je lui rétorque :

« Ça-ça ira merci ! J'ai déjà trouvé ce parfum !»

Je m'incline pour la remercier et lui sourit avant qu'elle n'aille s'occuper d'un autre client et que je m'en vais payer.

Maintenant direction les courses en vitesse ! J'ai l'impression de briller, et souris à toutes les personnes que je croise... Surtout le petit bambin tout chou qui tient une poupée de Hello Kitty. Je sautille de rayons en rayons jusqu'à trouver celui des snacks en tout genre. J'achète une tonne d'omaibos vu que les filles en raffolent en plus d'autres Cheetos ou autre marque moins connus. Les sucreries, c'est toujours Tsumugi qui en ramène – logique vu que sa famille tient une confiserie. Je passe vite fait à la caisse, paye, puis fourre tout dans mon sac avant de souhaiter une bonne journée à la caissière.

Sans la musique, le monde serait bien fade me fais-je la réflexion en gambadant jusqu'à l'ascenseur. J'enclenche le numéro 3, et retiens de justesse la porte qui allait se fermer avant l'arrivée d'une demoiselle. Je lui fais grand sourire quand elle me salue. Je chantonne dans ma tête la musique de ma playlist jusqu'à ce que...

Ce soit le drame.

L'ascenseur s'est arrêté net et les lumières se sont éteintes.

J'enlève mes écouteurs tout juste le temps d'entendre ce que dit la fille à côté de moi.

« Tout devrait aller bien» Je n'ai pas envie de redescendre de mon petit nuage juste à cause d'un arrêt de deux minutes, et j'essaye de donner courage à ma compagne de malheur « Il y a le bouton d'appel qui devrait être juste.. là»

Je l'éclaire avec mon téléphone, et j'appuie dessus tranquillement.

Sauf que... Il ne se passe rien.

« On est dans un endroit bon-bondé, il devrait vi-vite s'apercevoir que l'ascenseur est blo-bloqué...»

Je bafouille plus qu'à mon habitude, mais le stress est en train de monter à mesure que je me décompose. Je garde tout de même mon sourire, et regarde la fille à mes côtés. Je ne dois pas lui transmettre mon stress, alors j'envoie des ondes positives imaginaires à travers la sorte de rictus que j'arrive à afficher.

code by emme



Tenue de Nissa:

---------------------------------

Japonais #009d9f
Anglais #9966A2
L'ascenseur... de l'amitié ? [ft. Nissa] B8jOpbR
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum