Le deal à ne pas rater :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga Frieren en ...
10.95 €
Voir le deal


Personnel ; prof d'arts plastiques
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 26
■ Messages : 719
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi

Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji Empty Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji

Dim 5 Juin 2022 - 17:01



♫ Can you strip my heart so I can't feel anything ? ♫
Jeudi 7 septembre 2017 - Après 14h30

C’est dur, d’ouvrir les yeux chaque matin et de n’avoir qu’une envie, les refermer. Dur d’attendre le jour où le retour à la réalité sera moins douloureux. Dur d’admettre que ce jour n’existe probablement pas car la blessure est trop profonde. De plus en plus dur de porter le masque du faux sourire, les yeux fixés sur les heures défilant à une lenteur sadique.

Je l’abandonne chaque fois que je franchis la salle des professeurs. Si lourd et brûlant au point qu’il me déforme les traits plus qu’il ne les embellie. Comment ne pas reconnaître quand il est porté par l’un des nôtres lorsqu’on y est abonné soi-même de toute façon ? Tous ici, avons déjà souscrit un abonnement à vie à ces masques faiseur de miracle, aspirateurs d’âmes et promoteur de bouclier en carton. Personne n’a le courage de se plaindre de la publicité mensongère, après tout nous sommes les clients stupides qui s’en laissent berner.

Il n’y a que deux moments où mon faciès s’accorde avec mon cœur. Quand mon regard se pose sur le seul petit ange capable d’effacer ma peine et lorsque chaque jour je découvre le sourire bienveillant de Matsuda-san, toujours le bras chargé d’un repas pour nous deux. Je ne trouve pas encore la force de la remercier comme il se doit, j’espère qu’elle ne m’en veut pas de n’avoir que des remerciements sincères à offrir pour le moment...

Soupire. Voilà quinze minutes que je fixe l’écran de mon ordinateur, incapable de formuler une phrase pour un prochain cours. Mes doigts traînent et accrochent les touches sans jamais se décider à les enfoncer. Tout ce qui s’imprime dans mon esprit est un visage que j’aimerais pouvoir oublier.

Codage par Libella sur Graphiorum


---------------------------------

Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Personnel ; prof de design
Ryūji Yamashiro
■ Age : 30
■ Messages : 293
■ Inscrit le : 11/04/2022

■ Mes clubs :
Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji SGEM8eH


Mon personnage
❖ Âge : 30 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1 Appart
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Ryūji Yamashiro

Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji Empty Re: Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji

Dim 5 Juin 2022 - 20:19


Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji D58ef5414220d4e29971a0c1ef14a59b
Can you strip my heart so I can't feel anything ?
7 septembre 2017, après 14:30 - Salle des professeurs
feat. Gareth Kobayashi

Deuxième quadrimestre, jour 4.

La semaine touchait à sa fin, une première semaine riche en rebondissements qui plus est ! Entre la reprise de ses activités de prof, un duel au sommet avec un collègue et ses retrouvailles avec sa douce coréenne, Ryuji en avait vécu des aventures et était passé par toute une panoplie d'émotions diverses et variées : de la motivation à la colère, de l'excitation à la frustration, en passant par toutes les nuances de mièvrerie que sa relation avec sa collègue cinéphile lui intimait. Pas qu'il s'en plaigne, loin de là d'ailleurs, mais peut-être avait-il imaginé sa semaine de rentrée autrement.

Ce jeudi était un jours sans comme on dit. Il était quelque peu fatigué et se raccrochait à chaque source de caféine et de sucre pouvant être à sa disposition. Il avait utilisé plus de la moitié de son "argent de poche" dans les distributeurs automatiques du campus, quand il ne s'agissait pas de paniers repas de saloperies aux kombinis du coin. Quant à sa consommation de tabac, elle crevait le plafond. Il avait grand besoin de repos ou tout au mieux de se détendre. Donc à l'issue d'une quatrième journée de boulot éreintante, il partit en quête d'un havre de paix symbolisé par la salle des professeurs en espérant ne pas y croiser encore une fois Ogawa ; une fois lui avait grandement suffi.

Il ouvrit la porte les bras chargés de cochonneries à s'enfiler, autant liquides que solides, et tomba nez à nez si on puit dire avec Kobayashi-san, le professeur d'arts plastiques. Ils se connaissaient de vue, comme deux collègues enseignant dans le même département se connaitraient mais ni l'un ni l'autre n'avait pris l'initiative d'approfondir leur relation. C'est donc avec un salut courtois et poli que le professeur de design fit son entrée, avant de refermer la porte derrière lui avec beaucoup moins de classe. Il posa son butin sur son bureau toujours autant en bordel, toujours aussi représentatif de sa personne puis décida de saluer son collègue un peu plus dignement, tout de même, ce n'est pas un animal.

Kobayashi-san, quelles nouvelles ? commença-t-il avec un entrain qui l'étonna lui-même. Y'a l'air que la rentrée soit aussi crevante pour moi que pour vous !

Son collègue ne transpirait pas la joie de vivre ou tout du moins semblait en fin de parcours lui aussi. La semaine a du être éprouvante pour tout le monde mais lui, il avait l'air au bout du rouleau. Ryuji regretta presque de ne pas avoir glissé un peu d'alcool frelaté dans son butin afin de rendre cette fin d'après-midi moins morose...


Code : Gin

---------------------------------

Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji 9qXxDFw
Au cas où ce n'était pas déjà suffisamment clair huhu
Merci Moon ♥️

Ryuji parle en Japonais comme ceci (#009966)
Et parle le Français comme cela (#2998e8)
Personnel ; prof d'arts plastiques
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 26
■ Messages : 719
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi

Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji Empty Re: Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji

Mar 7 Juin 2022 - 19:45



♫ Can you strip my heart so I can't feel anything ? ♫
Baigner dans la société japonaise depuis sa naissance donne apparemment quelques automatismes. Yamashiro-san, un collègue professeur de design entre dans la salle des professeurs. Je lui ai à peine rendu ses salutations que j’ai presque oublié de l’avoir fait, comme si un mini-pilote avait juste appuyé sur le bouton «bonjour» quelques part sous mon crâne.

Le fracas des cochonneries échouant sur son bureau ne me tire pas de la contemplation de ma page blanche. Le curseur de saisie clignotant me nargue. Là ou pas là, tu es incapable de me faire bouger petit prof de pacotille. Si une femme t’empêche de recracher tout ce que tu as bachoté pendant tant d’années, il serait temps de se poser des questions sur tes capacités mentales., tu ne crois pas ? Quelles nouvelles... Quelles nouvelles ?

« Hein ? »

On a connu réponse plus construite mais heureusement l’enthousiasme de mon collègue balaie bien vite l’impolitesse. Que j’aurais aimé qu’il ait raison et que je ne subisse que le poids de la rentrée. J’envie sa bonne humeur, qui n’a pas l’air de souffrir de la reprise, elle. Quoi que, mes souvenirs floues me rappellent ses allers et retours incessants à la machine à café et les petits tu-tu-tu mettant toute la salle au courant du volume de sucre mêlé à la caféine. Yamashiro-san serait à son pic de glucides ? Et il comptait bien le maintenir en hauteur.

« Si la rentrée était la seule responsable... »

Je regrette aussitôt mes paroles, qui me forceront sans doute à en dire plus quand je n’en ai pas la moindre envie. Soupire. Mon dos rejoint le dossier de ma chaise, j’abandonne.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Personnel ; prof de design
Ryūji Yamashiro
■ Age : 30
■ Messages : 293
■ Inscrit le : 11/04/2022

■ Mes clubs :
Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji SGEM8eH


Mon personnage
❖ Âge : 30 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 1 Appart
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Ryūji Yamashiro

Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji Empty Re: Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji

Mar 7 Juin 2022 - 23:35


Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji D58ef5414220d4e29971a0c1ef14a59b
Can you strip my heart so I can't feel anything ?
7 septembre 2017, après 14:30 - Salle des professeurs
feat. Gareth Kobayashi

Oh, c'est que le professeur d'arts plastiques était vraiment au fond du fond à l'entendre soupirer et geindre, presque. De quoi déprimer une compagnie de clowns sortant d'une toute petite voiture... Ryuji décida de ne pas se laisser démonter, lui, il était en forme et probablement assez pour deux, alors il ferait en sorte de remonter le moral de son collègue tout en faisant son possible pour ne pas se laisser submerger par son spleen. Il prit place sur le coin du bureau du professeur, une sucrerie à la main et l'autre entre les dents, tenue par l'emballage.

Allons allons, qu'est-che qui peut vous mettre dans chet état-là, alors, mon cher chollègue ? demanda-t-il l'emballage encore entre les dents avant de le retirer une fois le snack proposé à son collègue déposé juste devant lui. Je parie que c'est une histoire de coeur, c'est toujours une histoire de coeur... Qui vous a fait bobo au kokoro, dites-moi tout.

Il était presque penché sur lui, une position ô combien inconvenable pour deux collègues, d'autant plus lorsqu'ils ne se connaissaient pas plus que cela ; se croiser en salle des professeurs ou en intercours ne comptait évidemment pas dans le critère "faire connaissance", d'autant plus qu'il n'était pas venu à l'afterwork, si ses souvenirs embrumés étaient bons.


Code : Gin

---------------------------------

Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji 9qXxDFw
Au cas où ce n'était pas déjà suffisamment clair huhu
Merci Moon ♥️

Ryuji parle en Japonais comme ceci (#009966)
Et parle le Français comme cela (#2998e8)
Personnel ; prof d'arts plastiques
Gareth N. Kobayashi
■ Age : 26
■ Messages : 719
■ Inscrit le : 27/08/2020

■ Mes clubs :
Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji Rf83Pu6


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1 (Appart)
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2016
Gareth N. Kobayashi

Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji Empty Re: Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji

Jeu 16 Juin 2022 - 17:08



♫ Can you strip my heart so I can't feel anything ? ♫
Yamashiro-san... Si vous aviez pu ranger votre clairvoyance, pour le coup ça m’aurait arrangé... Quand il suppose une peine de cœur je soupire de plus belle. Le genre de soupire qui en dis plus que des mots.

Je ne réalise qu’après quelques secondes que mon collègue est pratiquement penché au-dessus de moi et assez proche. Sans en faire un scandale, je décale un peu ma chaise sur ses roues pour retrouver un espace vital correct. D’ordinaire je n’ai rien contre la proximité amicale mais voilà, nous ne sommes pas amis, pas encore du moins. Je ne suis pas fermé à l’idée, enfin là tout de suite, si, et un peu à tout ce qui à lien avec la joie de manière générale en fait...

« Vous devinez bien... »

J’attrape mollement le snack sur mon bureau, pas plus intéressé que ça par ce que propose l’emballage. Rien ne me fait envie, je mange parce qu’il me faut des forces pour m’occuper de Chiaki, autrement l’appétit, j’ai déjà oublié ce que c’est... Je repose le snack. Je n’ai pas non plus envie de l’envoyer bouler mais en même temps, en parler servirait à quoi ? La dernière fois c’était avec Ryunosuke-san... Quand il saura que c’est définitivement terminé... Bobo au kokoro... Il y a un côté mignon dans cette façon de le dire qui m’arrache un micro-sourire à peine perceptible.

« Vous avez vraiment envie d’entendre l’histoire de mon kokoro brisé ? Moi pas trop... Pour faire court, c’est fini entre ma compagne - et non pas ma femme, important comme détail au Japon - et moi, et je me retrouve seul avec notre fils... Pour la deuxième fois. »

Je pense que j’ai bien résumé... Une feuille vierge traîne sur le bureau, à peine entre mes mains je la froisse en boule, tourne sur ma chaise et la lance dans la poubelle à quelques mètres. Pile dedans. Me reste au moins ça.

« 4ème quart temps, le match est finit, belle défaite. »

Sarcasme, amertume et dégoût, que de saveurs, je ne sais laquelle choisir.

« Et vous, qu’est-ce qui vous mets de si bonne humeur ? »

J’ai besoin d’entendre quelque chose de positif, à défaut de pouvoir me réjouir pour moi, je peux pour les autres.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji Gareth10

Gareth gazouille en japonais #00cc99
Gareth gazouille en anglais #9933cc
Chiaki gazouille en japonais/anglais #6699cc
Hanae parle en japonais/anglais #cc99cc
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji Empty Re: Can you strip my heart so I can't feel anything ? Ft. Ryûji

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum