-38%
Le deal à ne pas rater :
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To 2,5″ SATA III à 64,99€
64.99 € 104.99 €
Voir le deal


A l'université ; 3è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 24
■ Messages : 414
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Sam 9 Juil 2022 - 18:09

F. Shintaro

Te souviens-tu, Lizzy, du premier jour où tu as goûté de l'alcool ? C'était sucré, doux. Tu aimais bien. Tu allais bien. Te souviens-tu de ta première vraie soirée ? Tu as été plus loin. Un verre. Deux verres. Trois verres. Tu ne sais plus trop. En revanche, tu te souviens parfaitement de ce que tu ressentais : tu étais bien, plus extravertie, osait. Ta tête tournait, selon tes mouvements, mais c'était gérable. Le temps a fait son boulot, ton corps aussi ; c'est devenu un petit plaisir de la vie. Te relâcher sans en assumer les conséquences, être assez bien le lendemain pour qu'on oublie que tu as certainement finit alcoolisée la veille. Pour qu'on oublie que tu as sans doute embrassé un garçon. Pour qu'un oublie que quelques fois, tu n'es pas raisonnable...

L'alcool glisse sur ta langue, coule le long de ton œsophage. Ça brûle un peu. Beaucoup. Depuis quand tu n'as plus ressenti pareil sensation ? Longtemps. C'était ton dernier verre. Dans un élan de lucidité, tu viens t'extirper des bras du jeune homme qui t'accompagne, dépose un rapide baiser sur ses douces lèvres. Il est temps pour toi de prendre congé. Il est pourtant encore tôt pour finir la soirée mais tu te sens déjà à bout de force. Ta tête tourne. Tu ne marches plus la tête haute, totalement droite. Tu fais pourtant des efforts pour limiter les dégâts, trop fierté pour te faire raccompagner - ou plutôt escortée - par qui que ce soit.

Tu as mal. Tu t'es mise mal. Tu risques gros. Capuche sur la tête, tu saisis ton portable, fais mine de le fixer et ne perds pas de temps. Tu as chaud. Très chaud. Un petit slalom pour esquiver deux autres étudiants qui n'y voient que du feu. Non, ils ne remarquent pas que tu aurais pu tomber au moindre choc, pensant juste que tu es une fille discrète un peu trop prise par son portable. C'est le but.

Telle un ninja, tu parviens à atteindre le couloir où se situe ta chambre, sans te faire remarquer. Tout le monde traîne dans sa chambre à cette heure-ci, à moins de cinq minutes du couvre-feu. Tu ne sais pas comment tu peux avoir autant de chances : tu n'as pas croisé le moindre surveillant sur ta route. Tu as du bol cette fois, Lizzy. Tu en viens à croire que ce n'est pas un bon signe. De la chance ? Tu n'en a pas. Pas dernièrement. Tu es noyée dans un océan de peine dont chaque tasses avait le goût de la vodka. Ton péché mignon.

Maya n'est pas là ce soir. La porte de votre chambre est donc fermée à clefs. Après avoir retirer ta capuche pour respirer un peu, tu parviens à trouver ta clef dans ta poche et, frénétiquement, tu tentes d'ouvrir la porte. Échec. Tes clefs tombent sur le sol froid du couloir et tu pousses un soupire bien bruyant, pestant dans ta barbe inexistante. Tu devrais surtout faire attention en te baissant...

Boum.

Ça, c'est le bruit que ça fait lorsqu'un joli petit front fait la connaissance d'une poignée de porte. Une rencontre tout en douceur...
Non c'est faut.
C'était violent.

▬ S*lope !

Parce que oui, c'est elle qui est venue à toi et pas l'inverse.
Une vive douleur. Ta tête te fait mal. Ça tourne. Tu veux vomir. Tu respires rapidement pour te calmer, calmer cette bien désagréable sensation qui parcourt ton corps à cause du choc. Tu masses ta tête... Ou plutôt une bosse naissante qui risque de te laisser un bleu. Voir une mini plaie. Tu ne penses même plus à ta clef ; tu veux juste pleurer, accroupie devant la porte de ta chambre au milieu du couloir.
Entends-tu mes cris,  artiste ?


HRP:

---------------------------------


[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) J1gs

Japonais en F79D6C - Anglais en A75502
- Français en ff9999 - Discord (Titi#2262)
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) 2YMBWIF

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Eliz10




A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 363
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) MzrdKEg [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Lun 11 Juil 2022 - 10:41
Dernière clope avant de ne plus pouvoir sortir librement jusqu'au lendemain matin, j'ai pris l'habitude de revenir juste avant le couvre feu dans les dortoirs. Ce n'est sûrement pas ce qu'il y a de mieux, mais pour l'instant c'est le meilleur moyen que j'ai trouvé pour réussir à dormir tranquille. Je repasse par ma chambre chercher le nécessaire avant de me diriger vers la partie sanitaires. Brossage des dents, coup d'eau sur la tronche, bref, routine habituelle avant de rester enfermé dans ma chambre. Comme toujours, je me contente du minimum d'interactions sociales. C'est donc avec ma serviette autour des épaules, brosse à dent et dentifrice en main, que je retourne vers ma chambre.

Rien de très excitant. Soirée tout à fait banale à l'université. Sauf qu'en arrivant près de ma destination, je ne peux pas louper le spectacle qui se déroule juste sous mes yeux. Même de dos j'imagine sans mal que c'est Elizabeth qui est en plein combat contre la porte de sa chambre. En tout cas c'est sûr, ça ne peut pas être Maya. J'aurais pu continuer mon chemin sans m'en soucier pour aller ouvrir la porte voisine et disparaitre. Ou à la rigueur lui envoyer une remarque sûrement mal accueillie sur le ridicule de la situation. Mais ça, c'était jusqu'à ce que ce bruit de choc retentisse alors que j'arrivais presque à sa hauteur. En entende le juron associé. Mais ça, ce n'est pas ce que je retiens.

Évidemment, je stoppe mon avancée. Non, je ne suis pas un c*nnard fini non plus, et bien sûr que je ne vais pas faire comme si je n'avais rien remarqué à la laisser seule devant sa porte finir la nuit dans le couloir. Enfin, il y aura sûrement un surveillant qui passera la récupérer à un moment mais ce n'est sûrement pas ce qu'il y a de plus enviable. Et comme il n'y a visiblement personne d'autre dans le couloir... Je "range" ma brosse à dent et le dentifrice dans une poche et m'approche d'Elizabeth, sans vraiment savoir ce qu'il convient de dire dans une telle situation. C'est clair que n'importe qui présent à cet étage serait bien plus conseillé que moi pour intervenir dans un cas pareil mais... Il va falloir faire avec.

- "Tu... As besoin d'aide ? ... Pour rentrer."

Debout à deux pas de la demoiselle qui a l'air au bout de sa vie, je n'ai rien trouvé de mieux. Ma voix manque sûrement d'empathie et l'inconfort que je ressens moi-même n'aide probablement pas à ce que ma présence paraisse plus agréable. Mais de toute façon, aussi près d'elle, je ne peux que constater qu'elle n'est sûrement pas en état de se soucier de ce genre de détail.


Tenue de Shintaro:


---------------------------------



[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) X4dq

Shintaro s'en fout en [#cc6666]
A l'université ; 3è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 24
■ Messages : 414
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Mer 13 Juil 2022 - 0:39

F. Shintaro

Ça lance, dans ta tête, ton corps. Seule la douleur compte. Elle prend toute la place. Te voilà bien pathétique, accroupie devant la porte de ta chambre sans même pouvoir l'ouvrir. Sans oublier ce coup qui doit clairement être visible sur ton front parce qu'évidemment, tu ne t'es pas loupée. C'est même surprenant que personne ne soit encore venu voir ce qu'il se passait... Quoi que, tu n'es pas seule pour autant. Cette voix... Tu la reconnais sans mal. Shintaro. Misère, comme s'il ne te voyait déjà pas assez mal comme ça... Il faut que tu lui offres ce lamentable spectacle.

▬ Non ça... ça va aller. Merci.

Tu restes pourtant plantée là, le souvenir de ta première vraie soirée te revenant en tête. C'était à San Francisco, quand tu logeais chez tes grands-parents. Nostalgie. Honte. Tout se mélange. Tu te déçois. Tu te demandes presque comment certaines personnes peuvent avoir une vision si "parfaite" de ta personne. Tu t'enfonces... Tes yeux piquent, ton corps tremble, et quelques perles commencent à couler le long de tes joues. Un peu. Beaucoup. De pire en pire. Tu ne parviens plus à les retenir.

▬ Je... Shin'... J-je v-veux bi-bien...

Ouais, tu t'en fou un peu de lui donner un surnom. Tu arrives à peine à parler correctement alors il ne va pas vraiment t'en vouloir pour ce détail... Si ? Peu importe. C'est le cadet de tes soucis. Tu parviens par tu ne sais quel miracle à te redresser - non sans avoir manqué de peu une nouvelle agression de la poignée, que tu as regardé avec mépris - les clefs toujours au sol. Tu n'arrives pas à t'arrêter de pleure, viens essuyer tes larmes avec les manches de ton pull.
Entends-tu mes cris,  artiste ?

---------------------------------


[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) J1gs

Japonais en F79D6C - Anglais en A75502
- Français en ff9999 - Discord (Titi#2262)
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) 2YMBWIF

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Eliz10




A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 363
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) MzrdKEg [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Dim 17 Juil 2022 - 21:57
Je le sais pourtant que poser une question de ce type ce n'est jamais une bonne idée. Les gens se sentent toujours obligé de répondre par la négative alors qu'il parait évident que là tout de suite, je ne peux pas accepter une telle réponse et continuer ma route. Mais je me suis fait avoir et maintenant il faut que je trouve comment je suis censé faire pour qu'elle puisse malgré tout rentrer dans sa chambre sans être trop brusque. En temps normal ce genre de paramètre je m'en fiche un peu mais je n'ai pas très envie d'empirer son état.

Sauf qu'il va définitivement falloir que j'apprenne à réagir plus vite. Le visage fermé, je m'apprêtais à lui demander ses clés quand elle relève la tête vers moi et... Je me fige en voyant ces yeux plein de larmes qui ne tardent pas à se déverser sans retenue. Oh merde. Non non non tu ne peux pas me faire ça !! Je ne suis absolument pas taillé pour réconforter les jeunes femmes malheureuses moi !!

J'essaie d'ignorer ce sentiment ultra malaisant qui nous entoure et qui ne fait que se renforcer, mais je ne suis pas très doué pour faire comme si tout allait bien. Je hoche pourtant simplement la tête à sa demande (au moins elle a changé d'avis, pas besoin de la forcer) et prends les clés pour ouvrir la porte. Même ce surnom n'arrive pas à m'énerver. Je la laisse entrer (elle a l'air d'être capable de faire les quelques pas nécessaires sans s'écrouler, ce qui est déjà pas mal) et évidemment, je ne peux pas m'en tenir là. Elle n'est clairement pas en état de rester seule là tout de suite, et comme Maya n'est pas là eh bien... Ça ne m'enchante pas mais je sais aussi prendre sur moi de temps en temps.

- "Qu'est-ce que t'as pris ?"

Je referme la porte derrière moi (personne n'a besoin d'assister à ça ni d'entendre quoi que ce soit) et reste à son niveau, ne m'avançant pas trop dans la chambre. Mon ton n'est pas vraiment accusateur, même si le manque de sympathie dans ma voix pourrait faire penser à un quelconque reproche. Non, je cherche juste à identifier d'où vient cet état dans lequel elle se trouve. Parce que s'il y a d'autres substances que de l'alcool en jeu, je préfère être au courant. Les risques ne sont pas exactement les mêmes. Même si pour en arriver là, elle a sacrément dû forcer compte tenu de ce que j'ai déjà pu voir d'elle. Oui, forcément je ne peux pas m'empêcher de trouver ça un peu bizarre. Sans même parler de ces larmes que je ne m'attendais pas à voir chez elle.


---------------------------------



[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) X4dq

Shintaro s'en fout en [#cc6666]
A l'université ; 3è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 24
■ Messages : 414
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Dim 17 Juil 2022 - 22:57

F. Shintaro


C'est horrible. Tu détestes ça. Te sentir impuissante, dépassée, plus minable que jamais. Ce n'est pourtant pas si rare mais d'ordinaire, tu ne flanches quasi jamais devant les autres.  Quasi. La dernière personne à t'avoir vu dominée par l'alcool au point que tes émotions te dépassent, c'est Leo. Et c'était il y a bientôt un an. Le jour où ton grand-père a eu cet accident qui l'a certainement conduit où il  est aujourd'hui. Eh puis zut. Tes larmes ne font que couler davantage. Tu as honte, mais pas parce qu'il s'agit de Shintaro. Peu importe qui aurait pu être là, à sa place ; le résultat aurait été le même. Ça te frustre mais tu tentes de prendre sur toi, de te concentrer sur ce qui compte le plus à cet instant précis : te cacher dans ta chambre. Alors, une fois la porte ouverte, tu ne perds pas une seconde de plus et t'engouffres dans ton petit cocon, à l'abris des regards indiscrets. Tu jettes tout de même un rapide coup d'oeil au jeune homme pour lui faire comprendre qu'il peut te suivre. Ou peut-être que tu lui supplies de le faire, sans même t'en rendre compte.

Qu'est-ce qu'il t'a pris ?

Tu te figes sur place, tête basse, silencieuse, poings serrés. Tu sens tes ongles s'enfoncer dans la paume de tes mains. Ça fait mal. Tu pourrais presque saigner si tu forçais davantage. Mais ça te permets de rester ancrée dans la réalité, de trouver un semblant de courage.

▬ Je... J'ai un peu trop forcer sur l'alcool.

Tu es un peu plus calme. Juste un peu. Tes pleures se sont presque arrêtés - mais pour combien de temps ? -. Tu prends place sur le bord de ton lit, vient poser ta tête entre tes mains et frottes ta tignasse brune. Inspire. Expire. Dégages ces mèches rebelles de ton visage.

▬ Je... Tu te mordilles la lèvre inférieure, reste silencieuse un petit instant. ▬ Je n'y arrive pas. Je n'arrive pas à gérer. Du coup j'ai fait ce que je sais faire de mieux ; boire, m'amuser. Sauf que je finis comme une m*rde cette fois.

Tu ne cherches pas à ce qu'il nie cette réalité. Tu lui énonces juste les faits, honnête envers lui mais surtout envers toi-même et ta façon de te voir en cet instant précis. Ta lèvres inférieure vient trembler et tes yeux brûlent une fois de plus. C'est repartis : des nouvelles larmes viennent glisser le long de tes joues, mais moins nombreuses que tout à l'heure.

▬ Vas-y, tu peux me les cracher les insultes. dis-tu d'une voix fébrile.

Dans ton état, ce n'est pas comme si tu allais le frapper ou quoi que ce soit du genre.
Un soupire. Tu as chaud. L'effet de l'alcool sans doute. Ou de tes pleurs.

▬ J'ai chaud !

Et comme tu ne réfléchis pas plus que ça... Ou peut-être que tu t'en fiches simplement - oui, c'est surtout ça -, tu retires ton pull. Puis ton top. Puis ton pantalon... Tu ne sais pas trop comment mais tu parviens à atteindre rapidement la fenêtre que tu ouvres, cherchant un peu d'air.

Ta tête tourne. C'est atroce. Ça fait une éternité que tu n'as plus été dans un état pareil.
Entends-tu mes cris,  artiste ?

---------------------------------


[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) J1gs

Japonais en F79D6C - Anglais en A75502
- Français en ff9999 - Discord (Titi#2262)
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) 2YMBWIF

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Eliz10




A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 363
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) MzrdKEg [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Lun 18 Juil 2022 - 10:56
Étrangement, je crois que je suis soulagé de ne l'entendre parler que d'alcool. Le problème c'est que maintenant, je ne sais pas bien ce que je peux faire. Enfin si, attendre là qu'elle arrive à se calmer et qu'elle finisse par s'endormir, ouais, ça c'est le plan, mais a priori, ça risque d'être long et passer des heures à attendre dans le silence le plus total c'est pas non plus ce qu'il y a de plus passionnant. Mais finalement, elle enchaine facilement sans que je n'ai à poser la moindre question. Ce qui est à la fois pratique, mais en même temps, ça ne résout pas davantage mes soucis. Sauf peut-être quand elle se montre un peu plus directe. Ouais, tout de suite ça me parle beaucoup plus.

- "J'comptais pas t'insulter. Tu fais c'que tu veux de tes soirées. Par contre c'est clair que décider de rentrer ici dans cet état, c'est carrément une idée stupide. Trouver une chambre d’hôtel avant de finir comme ça, ça aurait été plus intelligent."

Je ne sais pas franchement quelles sont ses habitudes en matière de fête, mais faut reconnaitre qu'il est particulièrement tôt pour être déjà aussi mal. De toute façon, je n'aurais pas besoin d'en dire davantage puisqu'elle fini par aborder ses difficultés à supporter la chaleur et... Agit en conséquence.

- "Eh, qu'est-ce que tu fous ?!"

Ouais, là je ne contrôle pas trop quand je ne peux que la voir enlever la dernière couverture de tissu en haut. Mes yeux se détournent naturellement du spectacle qu'elle offre mais en même temps je n'ai pas trop envie de la lâcher du regard. Enfin, pas à cause de sa tenue actuelle hein, pour ça ce serait même l'inverse, mais parce que là elle pourrait se casser la figure à n'importe quel moment ou se faire mal je ne sais comment. D'ailleurs je ne sais pas par quel miracle elle arrive à enlever tout ça. Parce que oui, quand elle entre à nouveau dans mon champ de vision, elle est bel en bien seulement en sous-vêtements. Oh merde.

- "Tu peux pas rester comme ça là ! On t'a déjà appris que ça s'fait pas de se foutre à moitié à poil devant n'importe qui ?!"

Bien sûr que c'est gênant eh ! Et forcément dans ce genre de situation, je m'emporte un peu facilement. Elle a beau être bourrée ça ne change strictement rien. C'est une meuf, je suis un mec, et j'ai pas franchement pour habitude de voir une nana autre que ma copine du moment dans ce genre de tenue ! Et comme j'ai bien compris que ce n'est pas elle qui va résoudre quoi que ce soit à ce problème cette fois, c'est sans aucune gêne que je commence à fouiller dans son armoire à la recherche de... Je ne sais pas exactement, quelque chose à lui faire enfiler, qui soit moins chaud que ce qu'elle avait mais qui camoufle un peu plus de peau que ce qu'elle ne montre là.


---------------------------------



[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) X4dq

Shintaro s'en fout en [#cc6666]
A l'université ; 3è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 24
■ Messages : 414
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Lun 18 Juil 2022 - 23:08

F. Shintaro

Pas d'insultes ? Juste une petite leçon déguisée en une sorte de conseil ? Quoi que...

▬ C'est un peu insultant quand même là.  Mais tu as raison : j'aurais dû faire autrement.

Un léger sourire vient étirer tes lèvres - très léger -. Oui, c'était peut-être stupide de rentrer ici dans un état pareil mais tu n'avais pas prévu le coup, tout simplement parce que tu ne comptais pas finir dans cet état, à la base. Mais tu t'es laissée allée, dominée par des émotions qui te déchirent encore en ce moment. Tu connais pourtant tes limites mais tu les a complètement ignorées, piétinées. Ô que tu le regrettes maintenant ! Tu as honte mais surtout, tu as chaud. Alors tu n'hésites pas, ta déshabille devant ce jeune homme que tu connais à peine comme si de rien n'était. Tu n'es pas pudique, ni même mal à l'aise avec ton corps, alors ça n'a rien d'anormal pour toi... Tu estimes avoir encore le droit de te mettre à l'aise dans ta propre chambre.

Appuyée contre le mur, près de la fenêtre, soudainement prise d'un vertige suite à ton effort surhumain, tu regardes le jeune homme, sourcil haussé. Pour info, il n'y a que toi qui a le droit de te décrire comme "n'importe qui".

▬ Tu n'es pas n'importe qui.

Bon, ce n'est pas non plus ton meilleur ami. Mais ce n'est pas un total inconnu non plus.
Tu le suis des yeux. Tu ne t'en rends même pas compte mais, même si tes yeux restent humides, tu ne pleures plus. Comme si ton cerveau n'était plus capable de se concentrer sur deux choses en même temps.

▬ Dis, tu réagis aussi comme ça quand une femme est en bikini sur la plage ? Tu marques une pause, le temps de réfléchir à tes mots... Mots pourtant simples que tu as prononcé plus d'une fois. ▬ Ça couvre la même chose. Alors c'est bon, je n'ai pas non plus mis de la petite dentelle. Je n'avais pas prévu de m'amuser de cette façon...

Le message devrait passer. Tu retournes - non sans difficultés - jusqu'à ton lit. Tu ne marches même plus droit, ou peut-être que ce n'est qu'une impression. En tout cas, tu te sens tanguer et c'est limite si tu ne te laisses pas tomber sur ton lit une fois arrivée à sa hauteur.
Tu restes sur le ventre un moment, juste le temps de te remettre du choc. Puis tu te mets sur le dos, le regard rivé sur le plafond qui est étonnement beau ce soir.

▬ Tu as une petite-amie ?

Quelle question. Mais tu la poses pour une bonne raison.
Entends-tu mes cris,  artiste ?

---------------------------------


[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) J1gs

Japonais en F79D6C - Anglais en A75502
- Français en ff9999 - Discord (Titi#2262)
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) 2YMBWIF

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Eliz10




A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 363
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) MzrdKEg [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Mar 19 Juil 2022 - 11:00
Un peu insultant ? Peut-être, mais je pourrais faire bien pire. Enfin, un autre jour, pas maintenant. Ce serait nul d'en rajouter vu son état actuel. Frapper les gens déjà à terre, ce n'est pas dans mes habitudes. Et puis j'avoue que je suis aussi assez intrigué. A moins qu'elle ne pleure à chaque fois qu'elle a trop bu (et pour certains c'est malheureusement le cas), ça reste vraiment bizarre. Cela dit, je ne suis pas non plus certain d'avoir très envie de connaitre trop de détails. Non mais si elle se remet à pleurer en me donnant les raisons je vais être obligé de faire un effort pour trouver les mots pour la réconforter et tout le monde sait que j'en suis incapable.

Mais la suite m'enlève de toute façon bien vite ce genre de préoccupation de l'esprit. Oui, priorité, trouver une solution pour éviter d'avoir cette vue trop longtemps. Peut-être qu'elle s'en fout, mais ce n'est clairement pas mon cas ! Sauf que sa réponse me stoppe quelques secondes dans mes recherches. Et forcément, je ne peux pas m'empêcher de la regarder avec une légère incompréhension. Avant de me rendre compte que bien sûr, elle est toujours aussi peu vêtue. Argh c'est pas possible d'être aussi à l'aise là !!

- "Peut-être que pour toi on se connait assez pour que tu te puisses te désaper de la sorte, mais c'est clairement pas mon cas !"

Ouais, d'accord, sûrement que l'alcool entre en ligne de compte dans son comportement, mais là tout de suite je suis beaucoup trop mal à l'aise pour être capable de prendre de la hauteur vis à vis de tout ça. Et puis déjà je lui ai ouvert sa porte hein, alors faudrait pas trop en demander non plus ! Je retourne la tête vers son placard, me concentrant sur ce qui est sur cintre (a priori c'est ce qu'il y a de plus stratégique). Mais j'ai un peu de mal à me concentrer avec toutes ses remarques là !

- "Ça n'a rien à voir ! A la plage c'est fait pour alors que là on est dans ta chambre et... Enfin ça s'fait pas c'est tout ! Quels que soient tes projets."

Ok, je me rends compte que ça peut vite être mal interprété tout ça, mais c'est de sa faute aussi à faire des trucs comme ça ! Non, je ne vais pas pour autant avoir une envie irrépressible de lui sauter dessus ! C'est juste que c'est carrément chelou comme situation ! En plus elle est bourrée, mais moi je suis en parfaite maîtrise de mes moyens hein, et j'ai pas non plus envie que ça me retombe dessus quand elle sera en capacité de se rendre compte qu'elle s'est montré de la sorte. Dentelle ou non, ça ne change rien.

Finalement, je finis par trouver quelque chose qui devrait faire l'affaire. Ça ressemble à un peignoir mais dans une matière ultra fluide, suffisamment légère pour que ça ne doive pas lui porter beaucoup plus chaud que ce qu'elle porte actuellement. Mais on dirait qu'elle n'en a pas fini avec ses remarques malaisantes, puisque c'est cette fois une question carrément déplacée qui m'arrive. Je prends quand même la peine de refermer correctement son armoire, avant de m'approcher de quelques pas, le visage suffisamment fermé qui doit bien retranscrire ce que je pense de tout ça.

- "C'est pas franchement dans mes projets du moment non. Mais ça ne change strictement rien au fait que j'ai pas pour autant envie de te voir te balader en sous-vêtements sous mes yeux. Et puis c'est quoi cette question ?!"

Ouais je suis célibataire et ça me va très bien comme ça. Mes journées sont largement assez remplies pour que je ne me rajoute pas des obligations avec tout ça. Et pourquoi j'ai l'impression d'avoir à me justifier ?! Arrh c'est l'horreur ! Je m'arrête au plus loin possible du lit pour juste tendre le bras avec le peignoir au bout en direction de la miss.

- "Enfile au moins ça."

Non, je ne vais pas non plus lui balancer dessus. Elle serait capable de se casser la figure en perdant le peu de repaires qu'elle a encore.

---------------------------------



[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) X4dq

Shintaro s'en fout en [#cc6666]
A l'université ; 3è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 24
■ Messages : 414
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Mar 19 Juil 2022 - 18:30

F. Shintaro

Sa réaction te laisser perplexe mais tu n'as même pas envie d'y penser, de te prendre la tête pour savoir comment tu es censée interpréter ses paroles. Alors tu te contentes de mettre le peu de force qu'il te reste dans tes jambes pour regagner ton lit... et le peu de cerveau pour éviter de perdre l'équilibre. Dans cet état, tu en serais bien capable et ça, tu t'en rends bien compte. C'est déjà ça.  Quoi que... Peut-être que tu es loin d'avoir finit d'utiliser ton cerveau ce soir, car tu ne peux pas vraiment rester silencieuse face à ses paroles qui te feraient bien rire si rester debout n'était pas ta priorité à l'instant.


▬ Parce que la chambre c'est fait pour rester en robe de soirée ?

C'était clairement ironique.Non parce que... Toi, tu as justement l'habitude de te mettre à l'aise, genre vraiment à l'aise. Bon tu te limites à cause de ta colocataire mais quand même ; tu t'es déjà promenée en sous-vêtements plus d'une fois devant elle.


▬ Et même si je te trouve très attirant, j'ai dis que j'avais chaud, pas que je voulais m'envoyer en l'air. dis-tu juste avant de tomber sur ton lit.

Tu es bien là. Ta tête tourne, tu as mal, mais tu es déjà plus à l'aise que debout. Inspire. Expire. Maintenant tu peux te concentrer sur d'autres détails ; La situation amoureuse de ton interlocuteur, par exemple. Car oui, c'est important pour toi de savoir ce qu'il en est pour des raisons évidentes, du moins à tes yeux.


▬ En bref, ça veut dire non. tu hausses les épaules.
▬ Juste pour savoir. Je ne voudrais pas causer de disputes.

S'il t'avait dit avoir une petite-amie, tu aurais enfilé quelque chose sans faire d'histoire, par respect. Tu es  certes sous l'effet de l'alcool mais tu ne perds pas tes principes pour autant ! Cependant, ce n'est pas suffisant pour ton interlocuteur qui insiste, t'arrachant un soupire.
Tu décolles enfin  tes yeux du plafond pour le regarder te tendre l'un de tes "peignoirs" les plus fins. 

▬ Plus loin aussi ! tu grimaces un peu tout en te redressant afin de te mettre en position assise.
▬ Ça te met si mal à l'aise ?

Nouveau soupire. Tu ne t'attends pas vraiment à une réponse, lèves les yeux au ciel. Tu as compris. Tu plies donc le bras mais ne le tends pas pour attraper le tissu, un léger sourire étirant tes lèvres, malicieux. Ah il ne fallait pas être ainsi car maintenant, tu ne veux plus qu'une chose : l'embêter un peu, le taquiner. Juste un peu. Du Lizzy tout craché.


▬ Aller, donne. ou comment lui dire de façon à peine subtile "c'est à toi d'approcher sinon je ne le mets pas".
▬ Je te promets que je ne vais pas te faire le coup de t'attraper pour te tirer vers moi, même si c'est tentant.

Et tu tiens toujours tes promesses. Du coup, même si ton visage n'inspire pas spécialement la confiance à cet instant précis, tu veux qu'il ose se fier à tes paroles et vienne un peu plus près.

Une fois que tu as ton peignoir en main, ton sourire se fait plus doux. Tu ne l'enfiles pas pour autant, même si tu n'en es clairement pas loin.

▬ En échange, tu me joueras un morceau un jour ?

Tu le dis de façon un peu trop enjouée pour qu'il y croit. Certes, ça t'intéresse mais certainement pas pour les raisons qu'on pourrait croire. Cela dit, tu sais qu'il est très facile de se tromper, que rares sont ceux qui s'intéresseront au "pour quoi" plutôt qu'à la mauvaise idée, aka "le romantismeeeeeuh ! Trop miiignooon !". Non rien à voir te concernant. Et comme tu ne t'attends pas à une réponse positive, tu commences à enfiler ton peignoir pour cacher le plus important.
Entends-tu mes cris,  artiste ?

---------------------------------


[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) J1gs

Japonais en F79D6C - Anglais en A75502
- Français en ff9999 - Discord (Titi#2262)
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) 2YMBWIF

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Eliz10




A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 363
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) MzrdKEg [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Mar 19 Juil 2022 - 22:10
Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que cette conversation ne mène nul part ? Parce que la fille avec qui je discute est complètement déchirée sûrement. Ou parce que même sans ça la communication n'est pas ce qu'il y a de plus évident entre nous. Je ne sais pas si elle est toujours comme ça, mais quelque part je crois que je préfèrerai que ça vienne uniquement de l'alcool. Histoire qu'elle se rende compte demain des absurdités qu'elle pouvait bien balancer. Je fais d'ailleurs bien gaffe à ne pas m'attarder sur ce pseudo compliment qui ne fait que rendre tout ça encore plus gênant.

- "Tant mieux, autrement t'aurais définitivement mieux fait de rester à l’hôtel."

Un ton particulièrement peu engageant dû à la situation fort inconfortable, forcément que je ne vois pas comment je peux réagir autrement. Et puis c'est quoi ces sourires là, elle a l'air beaucoup trop en forme soudainement pour une fille qui il y a quelques minutes était en larmes sur le seuil de sa porte ! Faut pas s'étonner que je ne sois pas super enclin à venir aider mon prochain avec tout ça !

Et je ne suis pas au bout de mes peines, même une fois avoir trouvé la tenue idéale à lui faire enfiler. Pourquoi est-ce qu'elle ne peut pas juste le prendre et qu'on en finisse. Non. Il faut que mademoiselle s'amuse avec les limites et avec ses questions toutes plus dérangeantes les unes que les autres.

- "Donc que je me dispute avec une hypothétique petite amie à cause de ton manque de civisme ça t'embête, mais que moi ça me dérange, aucun soucis ?!"

J'en reviens pas que ce soit moi qui dise ce genre de chose. Mais c'est de sa faute aussi ! J'essaie de respirer un grand coup pour revenir à un état plus stable quand elle se permet une provocation supplémentaire en n'acceptant ma demande qu'à condition que je m'approche plus. Non mais ce n'est pas comme si c'était la première fois que je voyais une fille comme ça, c'est juste que c'est ma voisine de chambre, qu'on est par conséquent amenés à se recroiser souvent à l'avenir et que j'ai pas envie de me remémorer ce passage gênant à chaque fois !

- "Je t'ai vraiment donné l'impression d'être à l'aise depuis que tu t'es désappée ?!"

C'est pourtant clair non ?! Rah elle va réussir à me faire péter les plombs à force. Mais je crois que mon égo n'a pas l'intention de lâcher la barre et me maintient encore fermement à flot. Cela dit, j'accepte quand même de me rapprocher un peu plus. De toute façon au point où j'en suis.

- "Comme si t'étais de taille pour m'embarquer de force aussi facilement." Je soupire tout en déposant directement le peignoir sur elle. "Tu veux pas que je te l'enfiler non plus ?"

Ouais, parce qu'elle a beau répéter depuis le début qu'elle n'a pas l'intention de s'envoyer en l'air ce soir, au cas où ce ne serait pas assez clair, moi non plus. Et surtout pas avec une fille complètement bourrée incapable de rentrer seule dans sa chambre. Quand bien même ça a encore l'air d'être la solution la plus efficace pour la voir enfin pioncer. Nan je déconne hein, allez pas vous faire d'idées stupides.

- "Tu peux m'entendre jouer tous les morceaux que tu veux en allant sur Youtube, pas besoin de réclamer de concert privé."

Ce n'est pas franchement dans mes habitudes de me donner en spectacle. Je crois qu'elle m'a définitivement trop perdu pour que j'arrive encore à savoir à quel moment elle est sérieuse et quand est-ce qu'elle ne l'est pas.

---------------------------------



[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) X4dq

Shintaro s'en fout en [#cc6666]
A l'université ; 3è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 24
■ Messages : 414
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Mer 20 Juil 2022 - 21:33

F. Shintaro
▬ Question de priorité.

Car oui, depuis la perte de ton grand-père, tu t'en fiches. Tu te fiches de mettre quelqu'un mal à l'aise parce que toi, tu as besoin de te mettre à l'aise, dans un moment de grande faiblesse. Certes, tu es en partie responsable, peut-être même totalement, et tu l'assumes... Mais tu en as marre. Tu t'es trop souvent retenue pour les autres, pour des personnes dont tu n'avais rien à faire. Pour une fois, tu veux être un peu égoïste... Être faible. Mais ça ne semble pas t'être accordé. Au fond, tu restes une sentimentale. Non, tu ne feras plus - pendant un moment en tout cas - d'efforts pour les gens qui se tournent autour. Mais un couple... Non, tu refuses de foutre la merde.

Alors tu hausses les épaules à sa question qui n'en est pas vraiment une, le laisses t'approcher tout en restant bien sage malgré ton sourire. Il dépose directement le peignoir sur toi et tu n'en demandais pas autant. C'est bête mais cette futilité te fait quand même plaisir. Tu secoues donc la tête, l'enfile seule tout en écoutant sa réponse à sa demande. Soupire. Tu t'y attendais.

▬ Ce n'est pas pareil. dis-tu simplement.

Tu l'as très bien compris : tu joues avec les limites, te rapproches un peu trop des siennes. Tu le savais dès le départ, mais tu as quand même joué. Tu auras essayé... Tout redescend.
Tu es à bout de forces. Tu t'allonges sur ton lit, tourne le dos au jeune homme et fixe le mur. Quoi que... ton regard est perdu dans le vide.
Tu ne dis rien. Tu penses. Pendant un moment, tu avais cessé... Cesser de broyer du noir. Maintenant, tout te revient en pleine face. Tu as encore chaud mais cette fois, il n'est plus question de vêtements, d'alcool et autres... C'est juste ton état, tes yeux brillants... Non, tu ne t'es pas tournée parce que tu râles... Mais parce que tu replonges dans tes faiblesses, que tu as le temps de penser à ce qui te blesse, provoque ta peine.

▬ Shintaro ?

Ta voix est fébrile. Mais tu tiens encore le coup. Un peu. Assez pour avoir le temps de lui exprimer une dernière demande. Peut-être...

▬ Tu veux bien rester un peu avec moi ? S'il te plaît... Parle, râle, fais ce que tu veux mais ne me laisse pas seule... Je ne veux pas être seule.

Tu craques, sens tes larmes couler le long de tes joues une fois de plus. Mais tu essaies de rester silencieuse, du moins le plus possible.
Entends-tu mes cris,  artiste ?

---------------------------------


[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) J1gs

Japonais en F79D6C - Anglais en A75502
- Français en ff9999 - Discord (Titi#2262)
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) 2YMBWIF

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Eliz10




A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 363
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) MzrdKEg [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Ven 22 Juil 2022 - 12:42
Nouveau changement dû à je ne sais quoi encore. Je sais bien que quand on a trop bu l'humeur peut vite jouer aux montagnes russes, mais là c'est quand même vachement brutal. En tout cas, je ne crois pas que ce soit mon refus de la laisser m'entendre jouer si facilement qui la replonge subitement dans un état proche de la dépression, alors qu'il y a quelques secondes elle était toute souriante à l'idée de m'obliger à davantage d'efforts.

Je ne sais pas trop comment prendre ce retournement soudain. Au sens propre, puisqu'elle est désormais de dos. Au moins, elle n'est plus seulement en sous-vêtements, on va dire que c'est déjà pas si mal. Bon, par contre ça ne me dit pas plus quoi faire. En plus comment est-ce que je peux vérifier si elle dort comme ça ? Mais je crois que ce silence soudain me permet au moins de reprendre un peu plus contenance et de calmer mon état émotionnel qui était une fois de plus devenu bien trop instable. Jusqu'à ce qu'elle prononce mon prénom sur un ton qui n'augure rien de très positif. Je ne dis rien, attendant la suite et..

Retour aux difficultés. Parce qu'avec cette façon qu'elle a de me demander de rester, ce n'est cette fois que plus évident qu'il y a forcément quelque chose d'autre que juste l'alcool. Sauf qu'une fois de plus, je ne sais absolument pas ce que je peux bien faire dans une telle situation. Ce n'est franchement dans mes habitudes. Enfin, pas avec quelqu'un que je ne connais pas assez en tout cas.

- "Bien sûr que je reste, t'as vu ta tête ? Ce serait un coup à c'qu'on m'accuse de non assistance à personne en danger ça..."

Peut-être que j'exagère. Mais non, je n'avais de toute façon pas l'intention de la laisser seule à broyer du noir en étant dans cet état. Ça ne se voit sûrement pas, mais j'ai quand même le sens des responsabilités. Même si ce n'est pas ce qui me fait le plus plaisir. Au moins, j'ai le droit de râler, ce qui est pas mal. Je m'adosse au mur non loin de son lit avant de me laisser légèrement glisser jusqu'à avoir les fesses par terre. Je ne sais pas pour combien j'en ai, mais mieux ne vaut pas être trop optimiste là.

- "Mais ce serait bien que tu réfléchisses à ce genre de détail plus tôt dans la soirée à l'avenir, histoire de te trouver quelqu'un de plus adapté pour te tenir compagnie. J'ai pas franchement pour ambition de jouer les nounous pour ado rebelle."

J'ai déjà bien assez à faire avec mon frère, j'ai pas vraiment envie de me retrouver dans la même situation ici aussi. Bon, elle a sûrement dépassé le stade d'ado ok, mais là tout de suite, on ne peut de toute façon pas dire qu'elle soit très crédible dans le rôle de la jeune femme responsable. Oui, il y a sûrement mieux à faire que de continuer à lui faire remarquer ses fautes. Mais il n'est pas question que je mette en place le moindre geste d'affection classique dans cette situation mais qui impliquerait également un contact physique. Et j'ai déjà dit que les belles paroles de réconfort, je ne sais pas comment ça fonctionne. Alors s'il faut que je parle, ça ne me laisse pas beaucoup d'autre choix.

- "T'as de l'eau au moins ?"

---------------------------------



[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) X4dq

Shintaro s'en fout en [#cc6666]
A l'université ; 3è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 24
■ Messages : 414
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Dim 24 Juil 2022 - 0:45

F. Shintaro
Tu ne veux pas être seule, tu as été claire là-dessus, honnête. Peu importe s'il râle, tant que tu ne t'endors pas en pure solitaire. Tu as juste besoin qu'il soit là, qu'il parle ou reste silencieux. Tu en demandes beaucoup, Lizzy mais sans ça, tu pourrais te mettre encore plus mal ce soir. Broyer du noir n'est pas dans tes habitudes ou du moins, tu essaies de ne pas tomber dans le piège. Mais y a des jours comme ça... Où quelque chose te dit que tu as trop pris sur toi, accumulé trop de choses. Sauf que cette fois, ça n'a rien à voir avec les autres. Tout est différent... Il ne s'agit pas seulement de toi ; il s'agit de ta famille. Ton coeur est serré, ton souffle court, jusqu'à ce qu'il accepte. Une pression en moins. Tu en pleurais presque... Plus.

▬ Oui, je fais peur à voir.

Une réalité. Tu es loin d'être sous ton meilleur jour ce soir, de renvoyer une bonne image de toi. Physiquement. Mentalement. Rien ne va.

▬ Je te l'ai dis, je n'avais pas prévu de finir comme ça. dis-tu entre deux sanglots.

Bon, qu'il te compare à une ado rebelle ne te fait pas vraiment plaisir mais tu ne peux pas lui en vouloir pour autant. Tu n'en as pas la force, encore moins pour essayer de lui prouver le contraire. Tu serais tout sauf crédible dans ton état actuel.

▬ Oui, dans la table de nuit. Tu peux te servir si tu en veux. Pause.

Oui, tu sais ; il ne te demandait pas  ça pour lui, mais ça ne change rien à te proposition. Et au pire, s'il n'aime pas l'eau, tu as deux ou trois autres boissons.
Tu serres ton second coussin contre toi, t'y accroches. Ça t'apaise, t'aide à te sentir à l'aise, à t'endormir.

▬ C'est peut-être culotté mais... Mes amis ont déjà bien assez à gérer. Je ne pouvais pas leur imposer ça en plus.

Tu brises le silence, insistes bien sur le "ça" censé te représenter, décrire ton état.

▬ Oui, je sais : "mais si c'est moi, pas de problèmes ?!". Nouvelle pause. ▬ Je ne veux pas te faire chier mais... Je suis plutôt contente d'être tombée sur toi. Je n'ai pas besoin de doux mensonges supplémentaires. J'en ai marre d'entendre des "ça va aller", ou des "c'est juste la vie", ou le fameux "il est toujours dans ton coeur". J'ai envie de vomir. J'avais...

Tu te mords la lèvres inférieure, détends un peu les muscles tendus de ton corps.

▬ ... J'avais besoin de penser à autre chose. Et j'ai laissé la situation me dépasser.

Tu te retournes enfin vers ton voisin de chambre, plus calme. Tu ne pleures plus mais tes yeux sont encore rouges et humides.

▬ Je t'inviterai quelque part pour te remercier pour ce soir. Tu aimes quoi ?
Entends-tu mes cris,  artiste ?

---------------------------------


[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) J1gs

Japonais en F79D6C - Anglais en A75502
- Français en ff9999 - Discord (Titi#2262)
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) 2YMBWIF

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Eliz10




A l'université ; 1è année
Shintaro Lawson
■ Age : 30
■ Messages : 363
■ Inscrit le : 04/08/2021

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) MzrdKEg [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Shintaro Lawson

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Jeu 28 Juil 2022 - 21:51
Au moins, elle ne me contredit pas. Ça aurait été embêtant de devoir la mettre devant un miroir. Pas vraiment que ça me dérange qu'elle ne soit pas parfaitement apprêtée. Je crois même que je préfère encore la voir ainsi, ne cherchant pas à cacher à tout prix cette mauvaise mine qui, d'après je ne sais quelle règle établie, ne doit pas être montrée en public. Ce qui est aussi paradoxal, puisque c'est bien parce qu'elle est totalement honnête et reconnait qu'elle ne va pas bien du tout, que je me retrouve coincé ici.

- "C'est pas moi qui vais avoir besoin d'un litre de flotte en me réveillant dans la nuit."

Bien sûr que c'était pour elle que je posais la question. On ne sait jamais, je ne voudrais pas qu'elle se retrouve à nouveau coincée je ne sais où en ayant voulu aller chercher de l'eau. Je ne fais donc pas le moindre geste pour aller vérifier dans la table de nuit (si j'ai soif je saurais très bien me débrouiller autrement) et laisse ma tête reposer contre le mur, observant le plafond pendant qu'Elizabeth reprend la parole, laissant à nouveau entrevoir ses pensées négatives. Ce qui s'accompagne également d'une remise en question personnelle du supposé rôle d'un ami.

Franchement, est-ce que moi j'ai l'air de n'avoir que ça à faire ? Je ne sais pas ce que ses amis ont de plus de prévu dans leur emploi du temps, mais là tout de suite, ça me fait remettre en question la stratégie de ne surtout pas devenir trop proche de qui que ce soit. A priori, ça peut tout autant me retomber dessus. Et je crois que je deviens un peu trop prévisible. Comment ça elle se permet même d'anticiper mes remarques ?!

- "Tss, tu ne peux pas m'ôter mes occasions de râler et trouver ensuite quelque chose de sympa à dire."

Bon ok, peut-être que je tourne quand même un regard légèrement inquiet quand elle parle de son envie de vomir. Non mais parce que là, ce ne serait pas étonnant que ce soit réellement le cas. Et je n'ai pas la moindre envie d'avoir ce genre de débordement à gérer en plus. Mais par chance, on dirait que tout va bien à ce niveau là. Bien sûr que je ne peux pas la contredire. Je ne pensais pas trouver quelqu'un capable de reconnaitre que cette bienveillance à outrance, c'est gonflant. Alors oui, peut-être que ça me fait un peu plaisir de l'entendre dire ce genre de chose.

Et je crois qu'avec tout ça, la raison de son excès de ce soir devient plus claire. Alors ouais, je vais sagement éviter le sujet. Ou ne pas lui proposer d'en parler en tout cas. Parce que non, bien sûr que je ne serai pas capable de lui dire que tout va bien. Sauf qu'elle n'a pas non plus besoin de m'entendre affirmer que ouais, la vie c'est clairement de la merde. J'ai jamais dit que je suis d'un grand soutien, c'est déjà un miracle qu'elle soit "contente d'être tombée sur moi".

- "Tu devrais te concentrer sur toi avant d'envisager de m'inviter tu ne sais où. Ce n'est vraiment pas une bonne idée de faire des propositions que tu vas regretter une fois que t'auras dégrisé. Parce que je t'assure que t'as aucune envie de m'entendre te rappeler à quel point tu avais besoin de moi et de ma super présence rassurante ce soir !"


J'esquisse un demi sourire en prononçant la fin de cette phrase. Ce qui est sûrement plus que ce que beaucoup ont pu voir. Mais... Bizarrement, je crois que je me sens finalement plutôt à l'aise dans cette situation. Oui, ça contraste avec les minutes précédentes, je sais.

- "Surtout que si on doit sortir quelque part, j'te jure que je ne te laisserais pas boire plus qu'un cocktail sans alcool !"




---------------------------------



[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) X4dq

Shintaro s'en fout en [#cc6666]
A l'université ; 3è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 24
■ Messages : 414
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Dim 7 Aoû 2022 - 0:53

F. Shintaro
▬ Deux litres... ce sera deux litres.

Cette réponse sonne presque trop sérieuse, alors que ce n'est pas le cas. Te moquer de toi-même... Exagérer... C'est ta façon de dédramatiser la situation. De toute façon, tu es rarement sérieuse... Enfin, sauf quand la situation l'exige. C'est une facette de ta personne qui peut en agacer certains mais tu t'en fiches pas mal ; tu ne forces personnes à te supporter après tout. C'est assez ironique car c'est exactement ce que tu fais en ce moment, d'une certaine manière. Tu as pris ton pauvre voisin de chambre en otage. Tu as l'impression de lui avoir imposé ton état, de l'avoir forcé à rester pour prendre soin de toi... Parce que oui, attendre - pas - patiemment que tu t'endormes alors que tu es bourrée et triste, c'est comme prendre soin de toi. Comme quoi, tu sais te contenter de peu, parfois.

▬ Il faut croire que si... murmures-tu alors qu'un léger et doux sourire vient étirer tes lèvres.

Alors comme ça ... Tu as réussi à dire quelque chose de sympa à ses yeux ? Ou qu'il définit comme tel. Bizarrement, ça te fait plaisir. Sans doute parce que l'alcool te rend plus sensible, plus émotionnelle.

▬ Ce n'est pas un refus.

Après la douceur, la satisfaction... Et une pincée de malice. Il n'a pas refusé ton invitation après tout. Et puis...

▬ Je sais assumer mes conneries. Et j'y tiens. Je préfère que tu me rappelles que tu as été là pour moi alors que tu aurais simplement pu m'ignorer, plutôt que de faire comme si rien ne s'était passé. Ça, ce serait une bonne source de regret.

Tu fermes doucement les yeux, pour t'aider à faire passer ce mal de tête que tu ressens... C'est que ça tourne quand même autour de toi lorsque tu bouges !

▬ Bon sang, c'était nias sur les bords ! Bon,  condition acceptée. Alors, tu me dis que tu aimes ?! Que ce soit en nourriture ou même en activité, peu importe ! Promis, je ne te sortirai pas des belles paroles  comme ce soir... Ce sera pire !

Tu ouvres un œil, souris, indiquant clairement que tu plaisantes. Tu es certes peut-être une romantique dans l'âme... Mais tu as des limites, pour ne pas tomber dans la niaiserie justement. Toi, tu es plus dans les gestes que dans les paroles. C'est bien pour ça qu'inviter le jeune homme a plus de valeur qu'un merci à tes yeux.

Entends-tu mes cris,  artiste ?

---------------------------------


[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) J1gs

Japonais en F79D6C - Anglais en A75502
- Français en ff9999 - Discord (Titi#2262)
[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) 2YMBWIF

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Eliz10




Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

[U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson) Empty Re: [U-11] Entends-tu mes cris, artiste ? [Ft. Shintaro Lawson)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum