Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal


Personnel ; prof d'histoire-géo
Yukio Ogawa
■ Age : 27
■ Messages : 205
■ Inscrit le : 09/05/2021

■ Mes clubs :
[FB] Si t'es morose, plonge dans le glucose ! JfL0rDF


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : 1
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2017
Yukio Ogawa

[FB] Si t'es morose, plonge dans le glucose ! Empty [FB] Si t'es morose, plonge dans le glucose !

Mar 2 Aoû 2022 - 23:46




Si t'es morose, plonge dans le glucose !
Dimanche 10 septembre 2017


Musique d'ambiance

[FB] Si t'es morose, plonge dans le glucose ! Image_28


En cette après-midi de septembre, le Neko Café bruissait des conversations facétieuses des clients tout autant que de l'odeur du sucre. Sur une table, une coupe glacée dépassait d'une tête le jeune couple qui l'attaquait par la face Nord. Sur une autre, des chocolats liégeois faisaient flotter une ambiance neigeuse, la crème fouettée semblant flotter au dessus des tasses comme si des nuages miniatures, aussi doux que du coton, avaient su se frayer un chemin jusqu'à l'intérieur des lieux. Du glucose, du sorbet, du caramel, l'amertume du café, des émanations de lait chaud et le bruit des siphons à chantilly détendant dans l'air du protoxyde d'azote. Le frottement des chaises sur le parquet, les éclats de rire étouffés par la musique entrainante mais laissée à faible volume, les couleurs vrillées des pailles dépassant des contenants, et une pluie de billes de tapiocas dans des mètres de verres bariolés. Aucun doute, le Neko Café était l'endroit adapté, le lieu parfait pour ensevelir n'importe quelle peine de cœur sous des mètres cubes de produits à l'indice glycémique plus élevé que la ligne de Karman.

Il était seize heures, il était l'heure du goûter, le calcul était correct. Arrivé nonchalamment dix minutes plus tôt, Yukio avait été surpris de l'affluence. En cette période de l'année, les jeunes ne devaient pas encore avoir rempli leur cartable de devoirs et de cours à réviser, car ils étaient plutôt nombreux à avoir pris d'assaut le café pour se gaver de confiseries. Ils pouvaient bien profiter les sagouins, il ne leur restait pas énormément de temps avant que leurs corps ne se mettent à stocker le trop plein de calories. C'était maintenant ou jamais, minuit moins quart avant que le moindre gâteau ne condamne à une heure de footing.

Il avait fallu, d'une certaine manière, jouer des coudes pour obtenir une table. Qu'à cela ne tienne, le professeur d'histoire était retors, une qualité essentielle à mobiliser quand il s'agit de s'assurer une place confortable dans un endroit bondé. Scrutant la salle, il avait repéré un juvénile consommateur seul à une table pour deux, habillé avec un effort certain, et en proie à un stress palpable. Cible parfaite, il n'avait eu qu'à s'approcher, et lancer sur un ton calme mais empreint de reproches:
"Je suis son père, elle ne viendra pas. N'essaie plus de la recontacter sinon tu auras des problèmes. " pour que le gamin prenne ses jambes à son cou. Il n'avait même pas eu un début de remord: s'il avait tenu à elle, une discussion mouvementée se serait tenue séance tenante entre le courtisan et le géniteur. Il s'était enfui, garçon de peu de foi.

Table libérée, siège disposé avec soin à distance optimale de la table, il ne restait plus qu'à attendre Maya. Yukio n'avait pas souhaité en savoir plus par message téléphonique, les afflictions du muscle cardiaque ne pouvaient être traitées par téléconsultation. Rendez-vous avait été pris, et si l'enseignant ne connaissait pas la nature exacte du problème, il se doutait de sa teneur. Une méchante dame devait avoir cassé le kokoro de Mademoiselle Wayne, il s'agirait de recoller les morceaux.

Le carillon de la porte d'entrée le fit sortir de ses réflexions. Il leva les yeux, mais il ne s'agissait pas de celle qu'il attendait, tout juste d'une jeune fille seule et apprêtée, qui sembla chercher du regard quelqu'un dans la salle, visiblement sans succès. Ostensiblement déçue de s'être fait posé un lapin, elle ne tarda pas à tourner les talons, beaucoup moins souriante qu'à son arrivée. Le professeur d'histoire soupira avec commisération: les hommes ne savaient décidément pas tenir leurs promesses.

Le regard désabusé et circonspect, il se mit à consulter la carte, qu'allait-il bien pouvoir proposer comme défi à son pancréas ?








---------------------------------

[FB] Si t'es morose, plonge dans le glucose ! KqsJ31X
A l'université ; 3è année
Maya Wayne
■ Age : 24
■ Messages : 829
■ Inscrit le : 16/02/2022

■ Mes clubs :
[FB] Si t'es morose, plonge dans le glucose ! C29Z2B4 [FB] Si t'es morose, plonge dans le glucose ! Fv3F7ep [FB] Si t'es morose, plonge dans le glucose ! UvBe1PB


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-11
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Maya Wayne

[FB] Si t'es morose, plonge dans le glucose ! Empty Re: [FB] Si t'es morose, plonge dans le glucose !

Mer 3 Aoû 2022 - 0:14

Tu es juste... détruite, il n’y a pas d’autre mot. Et tu as failli faire faux bond au gentil professeur qui a libéré du temps pour toi. Tu as tellement pleuré que tu n’as plus d’eau à l’intérieur de ton petit cœur, une chose bien évidement impossible mais il faut croire que certaines lois biologiques ne s’appliquent pas à toi.

Alors bon, te voir débarquer dans un neko café, les joues creusées par les larmes, et les yeux rougis... bon, on t’a vu dans un meilleur état que ça. Là, tu es juste pitoyable. Et monsieur Lapin est de sortie, et visible, chose rare. Niveau âgé mental ? Gamine de 3 ans, environs. Mais tu arrives à arracher un visage quand tu vois le prof.

"Bonjour pro..."

Non. Si tu dis ça ici ça va répandre des rumeurs, et une étudiante qui pleure avec un prof...

"Yukio c’est ça ?"

C’est presque pire...

"Vous allez bien ?"

Tu renifles un coup. Au moins lui n’a pas besoin de poser la question.

---------------------------------

[FB] Si t'es morose, plonge dans le glucose ! JMpaqaD
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum