Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

Recensement des membres jusqu'au 30 Novembre!
Les comptes non recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Elève ; en 3ème année
Livia de Carvalho
■ Age : 23
■ Messages : 14
■ Inscrit le : 07/10/2022

■ Mes clubs :
Quand le monde entier te persécute, fais du basket - feat Keitô OZxtvzt Quand le monde entier te persécute, fais du basket - feat Keitô WQvB4bM Quand le monde entier te persécute, fais du basket - feat Keitô DaRFlGw


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Livia de Carvalho

Quand le monde entier te persécute, fais du basket - feat Keitô Empty Quand le monde entier te persécute, fais du basket - feat Keitô

Jeu 17 Nov 2022 - 19:37
♥
quand le monde entier te persécute fais du basket
ft. Heiki Keitô
Elle a envie de tout casser, tout massacrer. Elle a envie de crier, hurler. Elle a envie de chialer. Son humeur est massacrante depuis qu’il l’a accuser d’être responsable de la défaites des deux équipes de basket dans une importante compétition. Son propre frère jumeau. Son JUMEAU ! Il est d’une mauvaise fois incommensurable tout de même. Le pire, c’est que, parfois, elle y croit alors qu’elle sait que ce n’est pas vrai, que c’est irrationnel. C’est pourquoi depuis quelques jours, elle évite avec beaucoup de précaution son frère. Parce qu’en plus d’être en colère contre lui, elle se sent grandement coupable parce qu’elle lui avait donner un coup de poing … Elle qui n’avait jamais frappé personne auparavant. C’est un peu Bagdad dans sa tête en ce moment. Totalement déstabilisée.

Livia a besoin de bouger. Elle tourne en rond comme un lion en cage. Elle a besoin, elle a envie de faire du basket car pour faire du kyudo, il faut être un minimum calme et ce n’est pas le cas actuellement. Elle enfile son uniforme d’entraînement, relève ses cheveux dans un chignon mal fait, attrape un ballon de basket et sort de sa chambre. Elle marche d’un bon pas, elle ne s’attarde pas dans les couloirs mais quand elle passe devant une personne qu’elle connaît et apprécie, elle lui dit « bonjour » tout de même, elle est peut-être un peu en colère, triste mais elle n’oublie pas non plus ce que lui a inculquer ses parents. Elle sait exactement où elle veut aller. Elle arrive devant le gymnase, elle sait parfaitement qu’il est fermé à clé alors elle n’essaie même pas de rentrer dedans. Elle contourne l’énorme bâtiment pour se retrouver derrière. Elle veut être tranquille pour s’entraîner même si, s’entraîner seule, c’est quand même un poil compliqué.

Avant de commencer, elle s’échauffe, elle n’a pas envie de se blesser sous prétexte qu’elle veut faire un entraînement seule. Elle s’étire, elle chauffe ses poignets, ses chevilles, elle court un peu et fait encore quelques exercices avant de se rendre compte qu’elle transpire déjà et qu’elle n’a même pas prit de quoi boire … Irresponsable. Elle soupire mais n’a pas envie de quitter son endroit caché, son petit cocon. Elle sent que cette petite séance à commencer à lui faire du bien. Elle attrape le ballon posé sur le sol, contre le mur du gymnase, le fait tourner sur son doigt avant de commencer à le faire rebondir sur le sol. Ce son à quelque chose d’apaisant. On dirait un coeur qui bat, c’est peut-être pour cela. Livia ferme les yeux un instant afin de se concentrer, il fallait qu’elle s’imagine sur un terrain de basket en face d’adversaires pour qu’elle puisse les éviter. Il est vrai qu’elle n’a pas ce genre d’imagination où elle peut créer une sorte d’illusion donc elle fait à l’instinct, selon ses propres souvenirs aussi. Elle évite un adversaire à droite, puis à gauche, fait passer le ballon entre des jambes qu’elle ne voit plus vraiment. Elle positionne ses mains pour pouvoir lancer le ballon dans le panier puis le rattrape lorsqu’il rebondit sur le sol. Elle recommence elle ne sait combien de fois avant de laisser échapper son ballon. Elle ne fait pas le moindre mouvement pour le rattraper. Elle pose ses mains sur ses genoux, légèrement courbée en avant, elle reprend son souffle comme elle peut.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum