-25%
Le deal à ne pas rater :
PC portable GIGABYTE AERO 16 15.6” Ultra HD 120Hz RAM 16 Go
1499 € 1999 €
Voir le deal


A l'université ; 1è année
Mathéo Takahashi
■ Age : 25
■ Messages : 45
■ Inscrit le : 09/12/2022

■ Mes clubs :
Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] QSZRG60 Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Vi4Mx2U Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] DaRFlGw


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Mathéo Takahashi

Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Empty Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu]

Mer 11 Jan 2023 - 22:38

Ce reflet que je ne veux pas voir

Le jeudi après-midi était un temps sacré pour Mathéo. La matinée, il avait ses cours. Il passait ensuite son début d’après-midi à la bibliothèque pour étudier avant d’enfin pouvoir se détendre en allant au club de natation. Puisqu’il avait absolument voulu s’inscrire dans trois clubs différents au début de l’année, il avait dû sacrifier certaines journées d’entraînement, ce qui ne les rendait que plus précieuses. Le lundi, il venait s’entraîner. Le mardi, il était avec le club de littérature. Le mercredi avec celui de traditions japonaises. Enfin, il pouvait à nouveau s’entraîner le jeudi. Il lui fallait donc tenir deux journées sans entraînement chaque semaine et mine de rien cela lui était plus difficile qu’il ne l’aurait cru. L’entraînement de natation n’était pas seulement un entraînement, c’était son exutoire. Il avait besoin de ses temps dans l’eau pour décompresser et dépenser toute l’énergie bloquée dans ses articulations et sous ses muscles, faute d’être resté assis sur une chaise à bosser ses cours trop longtemps. Il avait essayé de faire du jogging ou de la musculation sur son temps libre à la place mais cela n’avait pas été aussi efficace. L’eau était sans doute pour beaucoup dans son apaisement. Il s’y sentait comme un poisson, y retrouvant un peu de liberté et de paix. Dans l’eau, il ne pensait plus aux examens ou à ses problèmes, il nageait, se concentrait sur ses mouvements et sa respiration. Cela avait une sorte d’effet méditatif. Sous l’eau, c’était alors le monde tout entier qui n’existait plus. Tout ce qui l’oppressait ou le stressait s’y évaporait. Il ne restait plus que lui.

Il en avait tellement besoin qu’il avait sacrifié la moitié de son temps alloué au club de littérature le vendredi pour faire une heure d’entraînement avant le week-end. A l’origine, il ne comptait pas se rendre à la piscine trois fois par semaine mais le stress des examens l’avait récemment rappelé à la raison. Il n’aimait pas nager le week-end car la piscine était souvent envahie de pensionnaires qui grouillaient de partout et pensaient davantage à s’amuser qu’à nager. Il devenait pourtant une espèce de bombe à retardement le week-end s’il ne nageait pas, sacrifier une heure du club de littérature avait donc été sa seule solution pour tenir ses week-end de révisions.

A peine aperçu-t-il le carrelage verdâtre de la piscine que ses épaules tombèrent, soulagées d’un poids. Il alla se changer dans les vestiaires pour y enfiler son maillot de bain et le bonnet qui allait avec. Avec les années, il avait appris à ne plus avoir honte de le porter. C’était devenu si habituel qu’il l’oubliait d’ailleurs souvent. Il déposa ensuite ses affaires personnelles dans l’un des casiers mis à disposition, dont il accrocha la clé autour de son poignet avant de passer sous les jets chauds de la douche et de rejoindre le bassin. Il était encore un peu tôt, l’heure des clubs ayant à peine sonné. Il n’était pas encore bien nombreux. Il salua deux camarades qui nageaient déjà de leur côté tandis qu’il posait sa serviette et sa bouteille d’eau dans un coin. Il lui fallait commencer par l’échauffement habituel, qu’il commença en douceur : rien de bien compliqué, quelques rotations des épaules, de la tête et du bassin. « Bonjour » lâcha-t-il au passage à un autre membre qu’il reconnut un peu plus loin. Ses yeux avaient du mal à rester fixé sur un objectif lorsqu’il était à la piscine. Ils avaient toujours tendance à se balader par-ci par là, vaguant d’un camarade à un autre. Heureusement, ça aussi cela disparaissait une fois qu’il était sous l’eau. Il jeta un nouveau coup d’œil au camarade en question, profitant de son échauffement jambier pour l’observer discrètement. Il n’avait jamais vraiment eu l’occasion de discuter avec lui, les fois où ils se croisaient au sein du club, ils se contentaient souvent de s’entraîner chacun de leur côté. Rares avaient été les fois où ils s’étaient retrouvés pris dans les mêmes conversations de groupe également, il ne connaissait donc pas grand-chose de lui. Si ce n’était son nom : Nobu Yoshimoto, et le fait qu’il étudiait en deuxième année de littérature. Nobu faisait partie des rares personnes qui ne le sollicitaient pas intempestivement donc il profitait souvent de la tranquillité qu’il lui offrait, au risque de ne pas en savoir davantage sur lui. Il ne l’ignorait pas pour autant, loin de là. A vrai dire, il aurait préféré être en mesure de l’ignorer mais Nobu faisait partie de ceux dont il peinait à détourner le regard un fois en maillot de bain. Le pire, c’était lorsque Evan et lui étaient tous les deux présents au club… ses entraînements se transformaient alors en entraînement de survie. « Être aussi bien foutu, ça devrait être interdit » pensa-t-il avec désespoir. Comment était-il censé leur survivre ?

Ses yeux traînèrent sur les abdos et les bras musclés de Nobu, puis croisèrent son... regard ? URH. Il était démasqué ? Avait-il remarqué qu’il le matait ? Ni une ni deux il s’avança vers lui. Son cœur battait à mille à l’heure, encore peu remis de l’effet de surprise qui venait de le frapper mais il tâcha de ne rien laisser paraître. Le mieux était d’assumer ce regard, il lui fallait trouver une excuse, n’importe laquelle, tant qu’elle justifiait un regard insistant.

« Yoshimoto-Senpai, tu veux bien qu’on s’entraîne ensemble ? Je comptais faire quelques longueurs pour m’échauffer avant de faire du crawl… et je me demandais si ça te gênerait de me chronométrer ? » lui demanda-t-il en se grattant derrière l’oreille, un peu gêné par son mensonge tout de même.





A l'université ; 2è année
Nobu Yoshimoto
■ Age : 25
■ Messages : 48
■ Inscrit le : 08/01/2023

■ Mes clubs :
Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] KzskKPn Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-101
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2017
Nobu Yoshimoto

Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Empty Re: Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu]

Sam 14 Jan 2023 - 16:46
Ce reflet que je ne veux pas voir
Avec Mathéo
Le jeudi 21 décembre 2017

PLOUF.

Tête baissée, yeux fermés, bras tendus, Nobu plonge dans le grand bain. La piscine universitaire, ça ne vaut pas la mer. Mais à défaut de mieux, le club de natation lui permet de se vider la tête. Les examens de décembre sont passés, et se sont bien passés. Le niveau d’études à Kobe est à peu près le même que celui de sa précédente université. Alors, Nobu n’a pas eu à rattraper de retard.

Pourtant, les semaines dernières, il n’a pas voulu jouer avec le feu. Il a préféré, le temps de quinze jours, être absent de ses clubs. Ces créneaux horaires ont été réservés à des révisions plus ou moins intenses, entrecoupées de siestes, et de pauses écriture.

Nager lui a manqué. Alors il brasse, il papillonne, il crawle. Il pourrait rester dans l’eau des heures et des heures, jusqu'à ce que la peau de ses doigts tire à force de se plisser. Il profite de son temps libre, de ses vacances. Ce Noël, il ne rentre pas à Ine. Il ira voir ses parents pour le nouvel an. Il a besoin de prendre du temps pour lui, à Kobe.

Et puis, il a un show de Drag Queen le 25 au soir.

Alors qu’il nage, il réfléchit. Quand il y pense dans son lit, ça le rend tout anxieux. Il n’est encore jamais monté sur la scène du bar gay. Sa Drag Mother l’encourage souvent. Si elle est certaine que Nobu serait un excellent performeur, l’étudiant en est bien moins sûr. Il n’aime pas vraiment la lumière.

C’est dans quatre jours, et Nobu a de plus en plus de mal à penser à autre chose. Il a réfléchi à la musique, à la tenue, aux pas de danse. Les paroles de sa chanson, il les connaît par cœur. Il ne peut pas se tromper au lip sync. Et alors qu’il nage, il se les répète, juste pour se rassurer.

Il a l’impression d’être tout seul, dans cette grande piscine. Pourtant, ses camarades du club profitent également de l’eau. Ils sont un peu moins, aujourd’hui. Certains sont rentrés dans leurs familles pour les fêtes de fin d’année. Nobu aimerait que ce soit tout le temps comme ça.

Mais Mathéo croise son regard.

Nobu tourne la tête, immédiatement. Il veut rester seul, il a encore beaucoup trop de choses en tête. Il a besoin de se vider, pour sortir de l’eau complètement assagi. Et alors qu’il se pensait clair,  prêt à se lancer pour une énième longueur, seul, vraiment tout seul, avec personne d’autre, Mathéo l'interpelle. Oh non. Non non non non non.

Pourtant, Nobu aime bien Mathéo. Il est du genre à lui laisser la paix. Ils se saluent, et c’est tout. Mathéo, il ne veut rien savoir de la vie de Nobu, et c’est parfait. Pas de questions sur ses passions. Pas de questions sur ses études. Pas non plus de comparaison de performances. Ils se contentent d’être là, et de supporter la présence l’un de l’autre.

Pas cette fois.

Pourquoi, pas cette fois ?!

Et voilà qu’il bafouille. C’est ridicule. Nobu cherche quelques instants ses mots.

Il aurait pu refuser. Il allait, même, refuser. Mais il a remarqué l’air gêné de son camarade. Nobu se sait parfois distant. Est-ce qu’il met mal à l’aise Mathéo ? Peut-être que oui. Peut-être qu’en fait, c’est pour ça qu’ils ne se parlent jamais, et qu’ils préfèrent simplement se saluer au détour des vestiaires. A milles années lumières d’imaginer Mathéo homosexuel, Nobu ne voit pas à mal ce premier pas vers lui. Et puis, ce n’est qu’un chrono.

En quelques brasses, il nage jusqu’au bord, sort de l’eau et récupère un petit chronomètre. La brise fraîche dresse tous les poils sur sa peau. C’est très désagréable, mais Nobu n’a pas prévu de serviette à se mettre sur les épaules. Il revient à Mathéo, et pousse un soupir de soulagement au contact de l’eau.



KraKhot
A l'université ; 1è année
Mathéo Takahashi
■ Age : 25
■ Messages : 45
■ Inscrit le : 09/12/2022

■ Mes clubs :
Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] QSZRG60 Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Vi4Mx2U Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] DaRFlGw


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Mathéo Takahashi

Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Empty Re: Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu]

Mer 18 Jan 2023 - 23:40

Ce reflet que je ne veux pas voir

Mathéo regardait Nobu sortir de la piscine avec soulagement. Il ne s’en était pas si mal tiré. Ce dernier avait accepté de le chronométrer, ce qui voulait sans doute dire que son mensonge était passé. Pourtant, à la tête que Nobu avait tiré lorsqu’il l’avait interpelé, il s’était imaginé le jour de sa fin arriver. L’expression déconvenue de son senpai lui avait filé plus d’une sueur froide. Nobu lui avait semblé mal à l’aise alors il ne savait pas s’il croyait son mensonge à cent pour cent ou s’il avait accepté d’y croire pour ne pas lui porter préjudice seulement. Il espérait sincèrement avoir réussi à le berner, les tabous n’avaient jamais été son fort. Il passa une main sur son front pour retirer les goûtes de sueur qui s’étaient mêlés à l’eau qui lui dégoulinaient des cheveux, humides à cause de la douche. Okami-sama… qu’on lui vienne en aide avec cette faucheuse tendance à laisser ses yeux se balader sur ses collègues masculins ! Il avait terriblement honte d’avoir à mentir pour effacer toute trace de son méfait. Combien de temps allait-il tenir comme ça ? A bien y penser, cela relevait déjà du miracle qu’il ne se soit jamais fait prendre jusque là. Pour cette fois encore, il s’en sortirait sûrement, mais la prochaine pouvait être la dernière… Il n’osait même pas y penser. Il poussa un soupire discret en baissant les yeux sur ses propres doigts de pieds. Posés là, ces derniers ne risquaient pas de le trahir. L’idée qu’un jour on pourrait découvrir qu’il était attiré par les hommes lui glaçait le sang. Il s’imaginait devoir se défendre, mentir davantage, s’engouffrer un peu plus dans le déshonneur… et perdre totalement la face. Rien que d’y penser, il en avait mal au ventre. Peut-être qu’il lui faudrait encore se trouver une petite amie pour cacher la triste vérité ?… Hah… Mais, il n’aimait pas faire perdre leur temps aux femmes, ni feindre de les aimer. L’expérience avait prouvé qu’il n’était pas doué pour cela. Heureusement, le retour de Nobu le ramena à la réalité. Pour l’instant, il n’en était pas encore là, il ne servait à rien de se rendre malade.

« Sur les 100 mètres, s’il te plaît, Senpai » répondit-il, le visage fermé. Nager allait lui rafraîchir les idées…

Il s’avança jusqu’au plot, réalisant de nouveau quelques échauffements pour les épaules avant de se mettre en position. « Je vais d’abord faire un aller-retour simple, tu peux arrêter le chrono quand je touche le mur de départ », ajouta-il, plus pour laisser le temps à son coeur de se calmer que pour informer Nobu. C’était évident, il avait déjà du chronométrer une longueur. Il prit une grande respiration, attendit que son camarade lui donne le départ et plongea dans l’abîme réconfortante de l’eau. Son corps s’y engouffra quelques secondes avant d’onduler pour remonter à la surface. Son coeur lui sembla malgré tout si lourd qu’il se demanda si cela lui serait possible. Il n’eut pas à se questionner bien longtemps, l’habitude de l’entraînement le sauva. Il commença à crawler, aussi vite qu’il le pouvait, dans un enchaînement libérateur. Chaque fois qu’il nageait, le reste du monde perdait de son importance. Il n’y avait plus que lui et sa nage, qu’il menait comme si sa vie en dépendait. A cause du stress, il avait encore un peu de mal à bien gérer sa respiration, ce qui finirait par le ralentir, mais il faisait avec. Après tout, en compétition, il serait sans doute stressé aussi. C’était sa nature, qu’il le veuille ou non. Ah… Si seulement il pouvait se dire ça pour son homosexualité aussi. Il ne fallait plus y penser !

A défaut de bien respirer, il avait au moins une certaine technique. Elle était loin d’être parfaite, mais elle donnait une petite importance aux heures d’entraînements qu’il y avait passé ces dernières années. Lorsqu’il arriva au mur, il tenta un virage culbute pour se remettre les idées en place. Il s’y entraînait régulièrement et cela commençait enfin à ressembler à quelque chose lorsqu’il l’effectuait mais il lui fallait encore se perfectionner. Il profita de la poussée maladroite du mur pour laisser ses muscles se reposer un peu avant de reprendre de plus belle. A mi retour, il commença à payer sa mauvaise respiration et ralentit malgré lui. Il estimait ne pas être en train de faire un trop mauvais temps et c’était le principal, tant pis s’il perdait l’occasion de surpasser son record. Pour cette fois, il avait une excuse et il pouvait toujours faire mieux après. Arrivé au mur de départ, il s’y accrocha pour reprendre son souffle. Il essuya ses yeux d’un revers de la main et les leva sur Nobu, tout essoufflé. « A...Alors ?… Com...bien ? »




A l'université ; 2è année
Nobu Yoshimoto
■ Age : 25
■ Messages : 48
■ Inscrit le : 08/01/2023

■ Mes clubs :
Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] KzskKPn Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-101
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2017
Nobu Yoshimoto

Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Empty Re: Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu]

Jeu 19 Jan 2023 - 16:48
Ce reflet que je ne veux pas voir
Avec Mathéo
Le jeudi 21 décembre 2017



Un exercice simple, en somme. Accoudé au rebord de la piscine, Nobu tient fermement le chronomètre dans ses mains. Il n’est pas habitué à ces objets. Au lycée, il ne fréquentait que très rarement la piscine municipale. Couvert de sa combinaison, il préférait passer du temps dans la mer. Il a découvert le goût du chlore lors de sa première année d’études. L’année dernière, il a préféré nager dans la piscine d’Osaka, plus proche du campus universitaire.

Il ne nage guère pour la compétition. A vrai dire, il n’est même pas certain de son chronomètre. S’il peut prendre goût pour la compétition, la plupart du temps, il s’agit pour lui davantage d’être endurant que d’être rapide.



Néanmoins, Nobu ne peut pas cacher le plaisir qu’il passe à regarder ses camarades nager. Leurs corps, frappés par la pression de l’eau, sont magnifiques. Qu’ils soient flasques, ou musclés, c’est moins un exercice de désir que de beauté. Nobu est touché par l'effort de la natation. Et Mathéo nage bien.

Chacun de ses gestes est précis. Son kohai contrôle chaque parcelle de son corps. Du bout de l’orteil jusqu’au haut de sa tête. C’est impressionnant. Même si la technique pourrait être améliorée, Nobu ne s’en rend pas compte. Il a appris à nager avec son père, et non en compétition. Sa technique à lui est très imparfaite. Alors, une nage comme celle de Mathéo, ça a quelque chose de sublime.

Nobu regarde, et en oublie le chronomètre. Donc, quand Mathéo arrive au bord, il oublie complètement de l’arrêter. Les secondes continuent de filer, et à la question de son kohai, Nobu, interdit, répond :

Il se sent tout bête.

KraKhot
A l'université ; 1è année
Mathéo Takahashi
■ Age : 25
■ Messages : 45
■ Inscrit le : 09/12/2022

■ Mes clubs :
Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] QSZRG60 Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Vi4Mx2U Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] DaRFlGw


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Mathéo Takahashi

Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Empty Re: Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu]

Sam 21 Jan 2023 - 18:50

Ce reflet que je ne veux pas voir

Il lâcha tout d’abord un « Ah ». Il faut dire qu’il s’attendait à tout sauf à cette réponse. C'était une simple onomatopée, énigmatique pour lui-même et qui ressembla davantage à un soupire qu’à une tentative de communication tant il était essoufflé. Était-il frustré ? Surpris, peut-être seulement ? Ou bien perplexe ? Déçu ? Il ne pouvait pas encore le dire. La seule chose à laquelle il pouvait penser maintenant qu'il se retrouvait à nouveau devant lui, c’était sa honte. Sa honte et le fait qu’il n’avait sans doute pas su suffisamment cacher son étonnement à Nobu. Or, il ne souhaitait ni l’embarrasser ni lui donner l’impression qu’il l’accablait.

Comme il avait déjà vu des feux de colère démarrer avec moins que ça, il s’empressa d’ajouter un « C’est pas grave. ». Grave, effectivement, ça ne l’était pas. Mais tout de même, il s’attendait à plus de sérieux de son senpai. Oui, voilà, un début d’explication lui sautait à la gorge : il était bien frustré. Son cerveau, embrumé par sa respiration saccadée, finit par retrouver un taux d’oxygène suffisant pour fonctionner correctement. Il prit alors la mesure de la réponse de Nobu. Il venait de lui avouer avoir été trop concentré sur sa nage ? Pourquoi ? Il sentit une pointe de stress lui titiller le ventre à nouveau.

Est-ce qu’il avait si mal nagé que ça ? Il n’en avait pas eu l’impression pourtant. Est-ce que sa technique lui semblait trop superficielle ? Parfois, il s’en faisait la réflexion mais comme il se savait exigeant envers lui-même, il avait essayé de ne pas trop s’attarder sur ce détail, supposant que peu de ses camarades de club pourraient le constater aussi. Avait-il eu tord ? Nobu avait-il vu la supercherie ? Le peu de traces qu’il laissait de ses éventuels moments de faiblesse ? Ou peut-être était-il plus crispé qu’il ne le ressentait et que la tension qui lui griffait l’intérieur du corps depuis que leurs regards s’étaient croisés lui avait donné une allure étrange ou un rythme tanguant ? Il mit fin au supplice en demandant, la mine très sérieuse. « Tu peux être honnête, Yoshimoto senpai. Qu’est-ce qui n’allait pas ? »  




A l'université ; 2è année
Nobu Yoshimoto
■ Age : 25
■ Messages : 48
■ Inscrit le : 08/01/2023

■ Mes clubs :
Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] KzskKPn Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-101
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2017
Nobu Yoshimoto

Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Empty Re: Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu]

Dim 22 Jan 2023 - 15:57
Ce reflet que je ne veux pas voir
Avec Mathéo
Le jeudi 21 décembre 2017

Nobu est un piètre senpai. Ce rôle, il ne l'aime pas vraiment. Si en littérature, il peut jouir d’une certaine expérience, en natation, il aimerait mieux qu’on le laisse tranquille. Alors, il préfère envisager sa relation avec Mathéo comme une simple camaraderie, de laquelle il peut apprendre.

Voilà pourquoi il n’a aucune honte lorsqu’il répond : , le plus simplement possible. Pas question de mentir, et d’imaginer de faux problèmes pour garder la face. Un peu désinvolte, Nobu hausse simplement les épaules, avant de remonter sur le bord de la piscine et s’asseoir.

Sans nager, l’eau commence à être froide, et il préfère finalement profiter quelques minutes du chauffage extérieur.

Pourtant, sa réponse ne semble pas suffisante. Mathéo attend plus de lui. Nobu peut le lire, dans son regard. Et pour éviter une discussion désagréable, il se contente de souligner :



Mais pour qui il se prend ? Il se mord immédiatement la joue. Même s’il pense ce qu’il dit, Nobu se sent frauduleux. Il nage moins bien que son kohai.



Qu’on en finisse une bonne fois pour toutes.

KraKhot
A l'université ; 1è année
Mathéo Takahashi
■ Age : 25
■ Messages : 45
■ Inscrit le : 09/12/2022

■ Mes clubs :
Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] QSZRG60 Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Vi4Mx2U Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] DaRFlGw


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Mathéo Takahashi

Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Empty Re: Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu]

Lun 30 Jan 2023 - 23:45

Ce reflet que je ne veux pas voir

Nobu sortit de l’eau pour s’asseoir sur le rebord. Alors, comme pour relever un défi personnel, Mathéo se força à garder les yeux rivés sur ceux de son Senpai. De cette façon, il pouvait les empêcher de se balader ailleurs. Il lui semblait prohibé de se permettre une telle folie. Il était trop proche, trop à découvert. Mieux valait être prudent. Il pouvait bien réussir à garder ses yeux en laisse quelques minutes, ça ne le tuerait pas, il n’était pas un animal sauvage !

Il écouta la critique de Nobu quant à sa nage avec une extrême concentration. Peu importe ce que le jeune homme pouvait bien avoir à y redire, tant qu’il lui parlait de sa nage, Mathéo pouvait s’en sortir. C’était la part facile dans cette situation : nager. Inconsciemment, il se toucha l’épaule en prenant note des conseils de son camarade.  « Je vois » lâcha-il en s’empressant de baisser les yeux vers le fond de la piscine. Nobu commençait à frissonner et malheureusement pour lui, Mathéo le remarqua. L’engouement dans lequel son corps se retrouva plongé lui fit suffisamment peur pour qu’il préfère redoubler de prudence. Il ne pouvait prendre le risque de ne pouvoir retenir ses yeux de dévorer son pauvre Senpai. « reprends toi ! » s’ordonna-t-il mentalement tandis qu’il constatait son impuissance face à l’irrésistible tentation d’observer Nobu au travers de son reflet dans l’eau. Maintenant qu’il avait perdu sa concentration, chaque millimètre de peau que son camarade exposait à l’air libre devenait une douce torture. Plaisante pour le regard, terrifiante pour l’âme. « D’accord, merci, Senpai » répondit-il à la proposition de Nobu, acceptant de refaire une longueur pour se faire chronométrer pour de bon cette fois-ci. Il cala ses pieds contre le carrelage du mur sans plus attendre, se positionnant pour faire face à son destin et s’élança dans l’eau à la force de ses jambes. Très bien, cette fois-ci, finit de rigoler Mathéo Takahashi.

Il tenta de suivre le conseil de Nobu en relâchant davantage les épaules, ce qui lui fit effectivement gagner en vitesse et en précision. Ses mouvements s’enchaînèrent, plus fluides, plus vigoureux. Il était toujours autant stressé mais la déception et le dégoût qu’il éprouvait pour lui même l’obligeait à reprendre le contrôle de son corps. C’était le sien, non ? Pourquoi devrait-il le subir ? Il redoubla d’efforts, donnant plus de puissance aux mouvements de ses jambes également. Il se détestait d’objectiver ainsi les hommes qui pouvaient l’attirer physiquement. Ils n’étaient pas que des corps, ils n’étaient pas là pour le plaisir de ses yeux, ni pour nourrir ses fantasmes les plus dégoûtants. C’était des personnes, des camarades, des gens à qui il devait un minimum de respect. Dire que le pauvre Nobu acceptait naïvement de l’aider à s’entraîner… S’il savait ! A mesure qu’il se rapprochait de l’autre rive, l’image du reflet de Nobu dans l’eau lui revenait plus vivement à l’esprit. Elle se fit si nette qu’il finit par s’obliger à garder les yeux ouverts une fois sous l’eau, effectuant son virage culbute. Si seulement le chlore pouvait lui brûler la rétine, il lui en serait reconnaissant. Il profita de l’élan offert par sa poussée contre le mur pour reposer ses muscles avant de reprendre de plus belle, plus énergétiquement encore. S’il déchargeait dans l’eau suffisamment de ses pulsions, elles finiraient peut-être par disparaître ?

Une fois de retour près de Nobu, il se hissa hors de l’eau tel un poisson volant. Sa respiration était toujours un peu saccadée et ses yeux étaient rougies par le chlore, mais il n’en avait que faire. Il posa un regard déterminé sur le jeune homme et lui demanda : « Cette fois-ci... s’était mieux ? ». Il en avait oublié son histoire de temps.




Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu] Empty Re: Ce reflet que je ne veux pas voir [PV Nobu]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum