Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 Zénith Suprême : où trouver les coffrets ...
Voir le deal


Elève ; en 1ère année
Sorin Wiesemann
■ Age : 32
■ Messages : 79
■ Inscrit le : 29/03/2022

■ Mes clubs :
pas si vite ! ( joy) C29Z2B4


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Sorin Wiesemann

pas si vite ! ( joy) Empty pas si vite ! ( joy)

Dim 15 Jan 2023 - 11:13
Le dernier jour avant les vacances de noel, la fin des examens. Ce fut la joie chez la plupart des élèves de kobe, ils étaient tous un peu foufou de cette journée. Ils étaient pleine d'énergie, avaient tendance à courir, à chahuter dans les couloirs, à se faisaient des petites blagues entre eux. Sorin en fut l'une de leur victime, à deux reprises. Il avait retrouvé au fond de  son sac pleins de petits papiers de toutes les couleurs comme des confettis et un drôle de dessin accroché à son cassier.  C’était juste des vilaines farces amusantes, pas méchantes, aucune méchanceté la dedans or ça n’avait pas passé. Le petit allemand fut contrarié, frustré de ses mauvais tours. C’était pas drôle ( Sorin n’avait pas un grand sens de l’humour,  ce genre de délire), pénible à retirer, peu mature. Ce genre de conneries se faisait au primaire, pas à l’heure niveau. Le petit artiste était fatigué de subir leur immaturité. Il dut aller  dans son dortoire, se mit sur la table pour retirer tous ses livres, les ouvrir un à un pour dégager les petits intrus. Longs, chiants, il en mit du temps, maudissait les coupables de toutes ses forces. Le pire fut l obligation de passer le balais, de faire le nettoyage sur le bureau. Ces fichues bouts de papier avaient l’art et la manière de voler dans tous les sens.

Une fois fini, il remit ses affaires dans son sac, ressortit de sa chambre d’un pas décidé. Il allait se venger, contre attaquer avec une vilaine connerie mais avant tout, il devait trouver les coupables. Il eut la brillante idée d’aller se poser dans un coin au milieu d’une foule comme si de rien n’était. Il avait prit un livre comme couverture, faisait semblant de lire. Toute son intention était sur les bavardages, les paroles qui lui revenaient à ses oreilles grandes ouvertes. Il cherchait ceux qui lui avaient fait ses deux blagues, il y passa un long moment mais cela se solda par un échec. Dix minutes à attendre, toujours rien, Sorin abandonné, jeta l’éponge. Il en avait eut marre de poiroter pour rien, ce passe temps s’avérait être nul et chiant comme la pluie. Il avait mieux à faire, surtout à cette heure ci. Il referma son livre, fit demis tour. Il devait aller dans sa chambre pour se préparer, ranger ses affaires. Son objectif fut détourné en chemin: Un autre élève vint de faire tomber quelque chose par terre, ne l’avait pas vu. Sorin s’était pressé de le ramasser et voulu lui rendre or il l avait perdu des yeux à cause de tout ce monde dans les couloirs. Il mit l’objet en question dans sa poche. Il se mit à marcher en sa direction, alla le plus vite possible sans faire trop de dégats. Il tenta de se frayer un chemin dans ce nuage de monde. Il ne savait d’ou venait cette agitation, il en avait cur pour l’instant

“ ATTENDS ! tu as fait tombé ! aie !”  

Sorin avait juste cligné des yeux, se retrouva les quatre fesses par terre sans rien comprendre. Il avait été bousculé par une autre personne pressé; elle n avait meme pas pris le temps de s excuser, de l’aider a se relever ni rien, l’avait abandonné à triste sort.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum