-50%
Le deal à ne pas rater :
BOSCH Tassimo Style – Machine à café multi-boissons compacte
24.99 € 49.99 €
Voir le deal


Yulian Kristianov
Elève ; en 3ème année
Yulian Kristianov
■ Age : 24
■ Messages : 758
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
Il y a encore de l'espoir MzrdKEg Il y a encore de l'espoir 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov

Il y a encore de l'espoir Empty Il y a encore de l'espoir

Dim 4 Juin 2023 - 23:44

Une matière à son avantage qui le désavantage.

Il y a encore de l'espoir


Yulian se devait de faire en sorte de gagner le plus de points possible dans les matières scientifiques afin de pouvoir valider son année. En effet, bien que ses notes ne soient pas mirobolantes non plus, elles permettaient de compenser ses matières plus déficientes. C'est donc pour ça qu'il misait beaucoup sur le TP de physique-chimie, il devait ne pas se foirer afin de compenser ses matières littéraires.

En arrivant dans la salle, il salua Seito qui allait travailler à côté de lui et échangea rapidement quelques banalités avant que le silence ne soit demandé pour le début de l'épreuve. Au début, tout se passait plutôt bien, ses calculs étaient corrects selon lui et il obtenait à chaque fois ce qu'il souhaitait. Pourtant, à la dernière étape, il dût oublier quelque chose ou faire une erreur dans son calcul car ce qu'il avait produit ne correspondait pas à ce qu'il attendait. Frustré, il essaya de comprendre, de trouver pourquoi et où il avait merdé mais en vain. L'épreuve se termina, le jeune homme rendit sa solution étiqueté à son nom, sa copie et alla ranger ses affaires, particulièrement frustré. Est-ce la fatigue qui jouait sur ses performances ? Peut-être. Le stress ? C'était aussi une possibilité.

Yulian jeta son sac sur son épaule et sortit de la salle, s'éloigna un peu plus loin dans la couloir et alla s'adosser contre le mur, passant sa main sur son visage, se frottant les yeux avant de la passer dans ses cheveux. Qu'il avait envie de dormir... Mais il devait encore réviser l'épreuve de littérature du lendemain afin de limiter au mieux la casse. Il espérait simplement ne pas y passer trop de temps et pouvoir aller se coucher. Cependant, au vue de sa fatigue, il ne savait pas combien de temps ses révisions allaient s'avérer efficace ni jusqu'à quel point. Du coin de l'oeil, Yulian vit Seito sortir à son tour de la salle de TP. S'en était-il sorti ? Il espérait pour lui, ce pourquoi il lui adressa la parole afin de savoir comment il s'en était tiré.

"Alors ?"

Seito

---------------------------------

Il y a encore de l'espoir Gr6s
Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1363
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Il y a encore de l'espoir DOAUR5R Il y a encore de l'espoir UvBe1PB Il y a encore de l'espoir 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

Il y a encore de l'espoir Empty Re: Il y a encore de l'espoir

Mar 6 Juin 2023 - 23:25
LUNDI 05 MARS 2018



Déjà une semaine d'examens passée. Plus qu'une et deux jours. Dans sa chambre aux allures de cellule, Seito coche chaque jour d'un trait vers la liberté. Il n'a jamais été aussi concentré de toute sa vie. Ses neurones sont focalisés sur sa réussite uniquement, au point d'en délaisser volontairement tous les autres aspects de sa vie. Comme une simple conversation avec ses camarades de classe ou se vider la tête à l'entraînement de foot. Même lire lui est difficile tant il s'épuise les yeux dans ses manuels. Pas de grasse matinée ce matin, il révise. Et les heures défilent plus vite que ses yeux alors qu'il les relève pour s'enquérir de l'heure. A la cantine, il engouffre sa portion de riz sans réel plaisir. A ce stade, il est plus proche de la survie qu'autre chose. En dessert, une simple salade de fruits. La déprime dans son plus simple appareil.

Mais l'heure n'est pas aux atermoiements. Un TP de physique-chimie l'attend. Manipuler, bidouiller, expérimenter, c'est son truc. Les applications concrètes des formules sont bien plus efficaces que des pages et des pages d'exercice. Son compagnon de paillasse n'est autre que Kristianov-kun, parfait ! Le japonais le salue avec moins d'entrain que d'habitude. La faute au sérieux qui l'habite lorsqu'il se prépare mentalement à une épreuve. Cependant, cela ne l'empêche pas un brin de causette avant qu'ils ne soient interrompus par la distribution des sujets. Va pour la chimie. Et ça tombe bien car c'est probablement l'une des seules matières scientifiques qu'il apprécie. Alors il ne se fait pas prier et se lance dans les mélanges et en tire les conclusions nécessaires pour alimenter sa copie jusqu'à ce que les quatre heures soient épuisées.

Plutôt confiant, il remet son devoir au professeur et s'empresse de sortir de la classe. Qu'elle n'est pas sa surprise quand il est alpagué par le blond. Il s'arrête net et soupire un grand coup avant de répondre :

« Content qu'ce soit fini. Mais j'crois que j'ai réussi. »

Inclinant sa tête de gauche à droite, il fait craquer sa nuque et finit par s'étirer, les bras au-dessus de la tête.

« J'ai les épaules super tendues. C'est limite j'avais peur que ma solution explose à chaque fois que j'rajoutais un truc dedans. Mais on est toujours en vie alors c'est plutôt bon signe. »

Le regard pétillant de malice, il lui sourit et lui retourne la question :

« Et toi alors ? »




---------------------------------

Il y a encore de l'espoir 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Yulian Kristianov
Elève ; en 3ème année
Yulian Kristianov
■ Age : 24
■ Messages : 758
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
Il y a encore de l'espoir MzrdKEg Il y a encore de l'espoir 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov

Il y a encore de l'espoir Empty Re: Il y a encore de l'espoir

Sam 10 Juin 2023 - 12:03

Une matière à son avantage qui le désavantage.

Il y a encore de l'espoir


Au soupir exprimé par son camarade, Yulian resta un instant interdit. Aurait-il dû l'interpeller ? Seito semblait mettre ses examens au coeur de ses journées dernièrement. Peut-être qu'une discussion avec le russe allait retarder la suite de son programme et l'espace d'un instant, le Kristianov hésite à couper court à la conversation et s'en aller, afin de le libérer d'une discussion qu'il ne voulait peut-être pas. Après tout, il n'était pas le plus bavard non plus, ce n'était donc pas si grave s'il reste dans son coin une nouvelle fois.

Cependant, Seito reprend bien vite la parole pour alimenter la discussion, son interprétation devait sans doute être erronée. Tant mieux, en soit. Un furtif sourire en coin fit son apparition, amusé par les propos de son ami.

"Ce n'est pas avec ces produits et ces quantités que tu aurais fait exploser quelque chose, ou alors, tu serais devenu alchimiste et j'aurais certainement dû m'éloigner très vite de toi."

Après tout, à chaque fois qu'il voyait un alchimiste à l'oeuvre dans un récit ou autre, il faisait exploser quelque chose, volontairement ou non. Lorsque Seito lui retourne la question, Yulian poussa à son tour un soupir avant d'expliciter la raison de son agacement.

"Je pense avoir réussi toutes les étapes jusqu'à la dernière. J'ai dû foirer un calcul, c'était pas totalement le résultat attendu, ça me saoule. Je pouvais gagner des points ici et j'en perds bêtement. C'est pas comme si j'avais de l'avance non plus, à ce rythme, je vais foirer mon année."

Ce n'était pas totalement des points perdus bêtement, il n'avait pas entièrement la main mise sur ses productions tant la fatigue et le manque de concentration jouent en sa défaveur, cependant, au fond de lui, Yulian était certain qu'avec un peu de temps supplémentaire, il aurait pu trouver son erreur et se corriger. Au moins, dans sa copie, à défaut de pouvoir recommencer la manipulation depuis le début.

"Mais bon, c'est fait. Je devrais pouvoir m'en sortir aux prochains examens et limiter la casse."

Seito

---------------------------------

Il y a encore de l'espoir Gr6s
Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1363
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Il y a encore de l'espoir DOAUR5R Il y a encore de l'espoir UvBe1PB Il y a encore de l'espoir 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

Il y a encore de l'espoir Empty Re: Il y a encore de l'espoir

Sam 10 Juin 2023 - 16:21
LUNDI 05 MARS 2018



Seito n'est pas d'accord avec ce qu'énonce son camarade. Bien sûr que l'école ne va pas leur révéler qu'il fabriquent des solutions hautement risquées, sinon les élèves – comprenez par là Seito – feraient du chaos un mode de vie. Le japonais préfère largement s'imaginer qu'il est un apprenti maître des potions plutôt qu'un simple mélangeur de bas-étage. Ils manipulent quand même de l'acide chlorhydrique, si ça ce n'est pas risqué ! Il émet donc une objection faussement outrée.

« T'éloigner ? Pourquoi ça ? C'est super utile un alchimiste ! Ça peut faire des remèdes ou des explosifs ! D'où tu voudrais pas d'un alchimiste pour ami ? »

Un sourire taquin se niche sur ses lèvres tandis qu'il s'enquiert de la réussite de Kristianov. Sourire qui s'efface sous l'embarras de ne pas avoir une réponse aussi enjouée que lui. Il aurait aimé que son camarade se sente aussi serein que lui après l'épreuve. Mais il connaît bien ce cercle vicieux. Ce tourbillon infini où l'échec appelle l'échec et conditionne tout ce qui suit comme une grande fresque de dominos qui se révèle à mesure que les tuiles tombent. Malgré tout, il tente une approche réconfortante.

« Ah m*rde. Si ça se trouve, tu t'es pas trompé de grand-chose et le prof' qui te corrigera sera indulgent. Des fois, c'est pas le résultat qui compte mais la méthodologie pour y arriver. »

Enfin, c'est ce qu'il a entendu mais il n'y croit pas des masses. Cependant, voyant que le russe ne baisse pas complètement les bras face à l'adversité, il poursuit sur sa lancée :

« C'est pas complètement fichu. T'as encore d'autres épreuves pour te rattraper. Genre la littérature demain. Ou le sport mercredi ! Et puis si tu foires pas trop le TP de bio au dernier exam', ça devrait être suffisant pour passer, non ? »

Après énumération, cela fait peut-être un poil trop de conditions pour juger de la faisabilité d'une telle entreprise mais ne dit-on pas qu'avec des « si » on peut refaire le monde ? Seito a beau se délecter d'hypothèses en cascade, il ne dit jamais non à du concret. Et les cernes du blond ne lui ont pas échappé. Son ton se fait plus doux alors qu'il lui glisse, l'air de rien :

« Et tu devrais dormir un peu, j'suis sûr que ça aiderait. Même si c'est un peu l'hôpital qui s'fout d'la charité, j'avoue. J'dors pas beaucoup non plus... »



---------------------------------

Il y a encore de l'espoir 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Yulian Kristianov
Elève ; en 3ème année
Yulian Kristianov
■ Age : 24
■ Messages : 758
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
Il y a encore de l'espoir MzrdKEg Il y a encore de l'espoir 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov

Il y a encore de l'espoir Empty Re: Il y a encore de l'espoir

Lun 19 Juin 2023 - 11:56

Une matière à son avantage qui le désavantage.

Il y a encore de l'espoir


Yulian fit un léger sourire en coin en voyant son ami défendre corps et âme l'utilité d'un alchimiste. Bien que cette idée soit séduisante, le Russe doutait réellement des capacités de son ami à de telles transformations. Après tout, ils n'étaient que des lycéens et pas sûr qu'ils puissent un jour transformer du plomb en or ici. Après, peut-être était-il mauvaise langue et qu'un jour, Seitô sera la clé de ce mystère. Cependant, pour l'instant, il préférait ne pas prendre de risque.

"Je n'ai pas dit que je n'avais pas envie d'en avoir un comme ami. Mais que je me tiendrais éloigné pour des raisons évidentes de survie. Je me cacherais sous la paillasse et j'agiterai un petit drapeau pour t'encourager si cela peut te faire plaisir !"

Le Mori n'avait pas tort, beaucoup d'enseignants valorisent la méthode et bien que le résultat ne soit pas correcte, des points sont tout de même accordés. Cependant, pas la totalité et Yulian aurait eut besoin de ceux-ci pour être sûr de pouvoir réussir son année. Et avec la chance qu'il avait, il risquait de tomber sur le mauvais correcteur au mauvais moment... Mais il était bien trop tôt pour baisser les bras et les armes. Après tout, il était encore en capacité de tenir le coup, le rythme et réussir un minimum les épreuves à venir. Il restait encore le sport et la musique où il devrait s'en sortir, pour les arts plastiques, cela dépendra du medium utilisé. Pour la biologie, il n'a aucune raison de s'en faire selon lui, il maîtrisait plutôt bien ce domaine. Cependant, pour la littérature... Ce n'était pas tout à fait avec la même sérénité qu'il aborderait l'épreuve.

"J'espère. Espérons que le correcteur soit de bonne humeur lorsqu'il corrigera ma copie. J'aurais peut-être dû y glisser un billet ou des chocolats."

Cette idée lui fit repenser un instant à l'incident qu'il avait eut avec un enseignant l'année de son arrivée à KHS, cela avait été loin, très loin. Depuis, il n'avait jamais recommencé mais il avait développé un art très précieux pour les devoirs et les examens... L'art du brodage ! En effet, ces dernières années, le brodage avait su lui garantir quelques points ci et là et il était presque devenu un maître en la matière. Cependant, il ne pouvait pas extorquer tous les points avec une telle pratique, il lui fallait du contenu et du contenu solide. Chose qu'il n'avait pas souvent dans cette matière.

Yulian écouta Seito tenter de le rassurer en lui parlant des épreuves à venir en lui garantissant qu'il pouvait s'en sortir sous certaines conditions. Conditions qui semblaient nombreuses en l'entendant...

"La littérature, c'est pas mon truc, si le sujet est complexe, je vais me faire défoncer, si le sujet est simple, je devrais pouvoir broder et avoir quelques points. Le sport, la bio et la musique ne m'inquiètent pas vraiment par contre..."

Yulian détourna le regard, gêné par la remarque de Seito concernant le sommeil, il se doutait bien que son état était difficilement masquable. Cependant, il pouvait pas vraiment faire autrement, pour l'instant. Comment lui faire comprendre qu'il aimerait dormir aussi paisiblement qu'avant ? Qu'avant la perte de son frère. Ce n'était plus possible, du moins... Pas avant encore un bon moment, selon lui. Et il n'était même pas sûr de retrouver un sommeil apaisé sans aide médicamenteuse un jour. Yulian posa son regard, à nouveau, sur Seito en lui expliquant à voix basse sa situation, afin que personne d'extérieur à leur duo puisse entendre.

"Crois-moi, j'aimerais bien. Mais je ne peux pas vraiment. Quand je prends mes somnifères, j'ai des effets secondaires pas cools et vraiment pas compatibles avec les examens. Je les reprendrais après et je ferais certainement une bonne sieste après le tp de bio... Et toi ? Pourquoi tu ne dors pas beaucoup ? Stress ? Révisions nocturnes ? Coloc' qui ronfle ?"

Seito

---------------------------------

Il y a encore de l'espoir Gr6s
Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1363
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Il y a encore de l'espoir DOAUR5R Il y a encore de l'espoir UvBe1PB Il y a encore de l'espoir 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

Il y a encore de l'espoir Empty Re: Il y a encore de l'espoir

Dim 25 Juin 2023 - 12:00
LUNDI 05 MARS 2018



« 'tain, t'aurais dû m'dire. On aurait révisé ensemble, j'aurais pu t'aider. Moi c'est l'inverse. Le sport, ça dépend sur quoi on tombe, la musique et l'art plastique laisse tomber, enfin pas pour la théorie mais pour la pratique c'est pas... ouf. Et la bio... on verra selon l'inspiration du moment. Par contre, la littérature, c'est MA matière. Genre, c'est impossible que j'foire ça ou j'te jure que je me fais hara-kiri. »

Le japonais souffle du nez, faisant passer cette vérité pour une blague. Plutôt que s'aventurer sur ce terrain glissant, il préfère se concentrer sur son interlocuteur et mettre son sens de l'observation à l'épreuve. Provoquant chez le blond un embarras non dissimulé que Seito interprète comme un énième raté dans un plat dans lequel il n'aurait pas dû sauter. D'où sa surprise lorsque Kristianov adopte le ton des confidences pour lui livrer un morceau de la vérité. Ses paupières papillonnent, il balaie les questions d'un revers de la main.

« C'est surtout du stress, le classique. Sato-chan me tuerait si j'disais qu'elle ronfle. » Il rigole. « Nan, j'déconne. Personne ronfle dans ma chambre. Ou p't'être moi mais j'm'entends pas donc soit j'ronfle pas soit personne a osé m'le dire. »

Un sourire idiot illumine son visage. Pour autant son cerveau est resté bloqué sur cette information capitale concernant la prise régulière de somnifères. Et sa curiosité ne peut se contenter de ces quelques miettes. Néanmoins, il parvient à se contenir de tout balancer en vrac dans le couloir et déclare, sur la même tonalité :

« J'ai envie de te poser plein de questions sur ce que tu viens de me dire mais je sais pas si c'est une bonne idée. Et puis t'as sûrement pas envie d'en parler. Même si j't'ai déjà vu prendre des médocs, je pensais pas que tu devais aussi prendre des somnifères. J'espère que- »

Bon sang, qu'il lui ait difficile de dompter sa bouche. Le lycéen se mord la lèvre et affiche une petite mine contrite. Il ne sait quelle raison peut amener quelqu'un d'aussi jeune à consommer ce genre de médicaments mais il se doute que cela ne présage rien de bon. Et c'est bien ce qui l'inquiète. Car il ne connaît rien de la vie de son camarade, à part ce qu'il a bien voulu montrer. Et tout ce pan médicamenteux n'en fait évidemment pas parti. Ou si peu que la décence a suffi à freiner l'indiscrétion de Seito. Plantant un regard mitigé sur le blond, sa voix se fait hésitante alors qu'il demande :

« Mais... tu vas bien ? Enfin, j'veux dire, malgré les exams, pas dormir beaucoup et un mec chiant qui te pose dix mille questions ? » Il passe une main pleine de gêne sur sa nuque. « L'avantage, c'est que le mec chiant tu peux lui dire de s'occuper d'son c*l... » ironise-t-il nerveusement.



---------------------------------

Il y a encore de l'espoir 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Yulian Kristianov
Elève ; en 3ème année
Yulian Kristianov
■ Age : 24
■ Messages : 758
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
Il y a encore de l'espoir MzrdKEg Il y a encore de l'espoir 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov

Il y a encore de l'espoir Empty Re: Il y a encore de l'espoir

Lun 3 Juil 2023 - 22:39

Une matière à son avantage qui le désavantage.

Il y a encore de l'espoir


Le jeune homme fit un léger sourire en coin. Certes, il aurait pu réviser avec Seito mais cela aurait-il vraiment changé quelque chose ? Après tout, au final, ce ne sont pas tant les contenus de cours qui lui posaient problème, ce sont surtout les pensées qui l'envahissaient à l'étouffer. Après tout, auparavant, il n'était pas si mauvais élève que ça, il avait une bonne moyenne, il était bon voire excellent dans certaines matières ce qui lui donnait une moyenne appréciable durant plusieurs années. Cependant, depuis l'accident, tout avait chuté et depuis il se battait pour essayer de rattraper son retard et avoir la moyenne.

"Je me contenterais de copier sur toi alors."

Une remarque lancée à la rigolade, après tout, il ne souhaitait pas entraîner son camarade si jamais il venait à se faire prendre. D'ailleurs, il n'avait même pas envie de le faire, la triche, c'était comme un acte de désespoir. Pourtant, Yulian avait dépassé ce stade depuis bien longtemps. S'il passe, tant mieux. S'il redouble, ce sera juste une déception de plus pour lui et ses parents. Etait-il capable de les rendre pleinement fier ? Il ne le pensait pas. Dans tous les cas, le russe voulait réussir par lui-même et échouer... Par lui-même. Après avoir tout donné pour essayer. Cela amoindrirait la déception, non ?  

Alors que la conversation prenait une tournure plus sérieuse, Yulian cru percevoir le trouble de Seito. Cela pouvait se ressentir dans son débit de paroles, ses phrases moins assurées. D'ailleurs, son visage dévoilait très bien l'incertitude dans lequel il avançait. Le jeune homme commença à marcher, cherchant à mettre de l'ordre dans ses pensées et réguler son coeur qui commençait à accélérer. La position inconfortable dans laquelle il s'était fourrée lui rappelait à quel point il avait encore beaucoup de travail à faire sur lui-même et son passé.

"Je n'ai pas forcément envie de parler de la raison qui fait que j'en prends actuellement. Pas maintenant du moins, rassure-toi, t'es pas chiant, t'es juste curieux."

Que dire ? Comment rassurer Seito et lui apporter une raison qui pourrait satisfaire sa curiosité sans trop mettre à mal le faible équilibre de Yulian ? Après tout... On ne cessait de lui demander de s'ouvrir aux autres, d'avancer. Et Yulian travaillait justement tout ceci en cessant d'être un simple spectateur de la vie à KHS, en prenant de plus en plus part aux conversations, aux activités. Et il sentait que cette conversation, il en avait besoin, son inconscient lui hurlait depuis une salle verrouillée à triple tour qu'il devait faire un effort. Tout confier était cependant trop tôt, trop dur.

"Je ne vais pas spécialement "bien" ni "mal", j'ai des hauts, des bas. Mais l'équipe qui me suit et ma famille s'accordent à dire que je suis sur la bonne voie."

Seito

---------------------------------

Il y a encore de l'espoir Gr6s
Seito Mori
Elève ; en 3ème année
Seito Mori
■ Age : 32
■ Messages : 1363
■ Inscrit le : 27/02/2021

■ Mes clubs :
Il y a encore de l'espoir DOAUR5R Il y a encore de l'espoir UvBe1PB Il y a encore de l'espoir 6Wkp4qc


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Fin Novembre 2016
Seito Mori

Il y a encore de l'espoir Empty Re: Il y a encore de l'espoir

Lun 31 Juil 2023 - 10:24
LUNDI 05 MARS 2018



Tricher lui paraît extrême mais Seito n'est pas certain qu'il l'empêcherait de le faire. Parfois il ne suffit que d'un petit coup de pouce pour réussir et si cela nécessite de piocher deux ou trois réponses chez l'autre, où est le mal ? Tourner différemment, il y a moyen que ça passe. Mais le blond ne semble évoquer la supercherie que sur le ton de la rigolade alors Seito sourit avec lui. Un sourire qui s'efface sous l'embarras que suscite sa curiosité à mesure qu'il lutte pour ne pas ensevelir Kristianov sous une montagne de questions.

Pour autant, s'il y a bien quelqu'un qui peut comprendre ce besoin d'intimité, c'est lui. Gardant lui-même un énorme secret, il ne peut décemment réclamer une réciprocité sincère. Mais c'est plus fort que lui, il ose quand même gratter un peu. Voir s'il peut en récolter quelques miettes à se mettre sous la dent. Satisfaire, ne serait-ce qu'un temps, son appétence au savoir, quel qu'il soit.

Et il peut se targuer d'avoir réussi à ne pas offusquer son interlocuteur. Un miracle. Seito n'est pas déçu. L'honnêteté dont fait preuve son camarade est plus importante à ses yeux que la raison de ses insomnies. Il note néanmoins la possibilité qu'un jour il se montre digne de cette raison et cela propage une onde de chaleur dans sa poitrine. Le japonais esquisse un sourire timide alors que son regard tombe au sol.

« Trop curieux. »

Comme d'habitude, lorsqu'il est sur un terrain glissant, Seito s'en aperçoit trop tard. Il ne voit pas d'échappatoire à part dévier complètement de sujet ou prétexter vouloir continuer ses révisions pour l'examen suivant et ainsi échapper à ce silence étrange qui suit. Mais le russe n'est pas de cet avis et lui livre une pièce du puzzle. Aussitôt son regard revient se braquer sur lui. Par équipe, son camarade ne mentionne évidemment pas celle de foot bien qu'une bonne ambiance règne entre eux. Oh non, Seito sait très bien de quelle équipe il parle. La sienne est une équipe solo mais elle penche du même côté de la balance. Tout en conservant la métaphore, il répond :

« De mon côté, j'ai pas d'équipe. J'ai juste un capitaine mais il est arrivé à la même conclusion. On est tous les deux sur la bonne voie. »

Les traits de son visage se détendent alors qu'il poursuit :

« Sans chercher à comparer ou quoi, je pense avoir déjà été dans cet état que tu décris. Ni dans le bien, ni dans le mal. Au milieu des montagnes russes... Et je dis pas ça parce que t'es russe. » Il laisse échapper un rire. « Les sensations fortes, c'est cool quand c'est de temps en temps. Quand ça devient tout le temps, t'as juste envie que ça s'arrête. Tu... »

Son regard se fait plus intense alors qu'il dévisage Kristianov.

« Tu me le dirais si ça allait de nouveau mal ? »



---------------------------------

Il y a encore de l'espoir 75366_s
Comme un jour sans lumière | Ou un orage sans éclair | Emerger sans toi n'aura aucun sens.
Une route pleine de dangers, on adhère, alors... | Risquons tout pour s'accorder cette chance.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Il y a encore de l'espoir Empty Re: Il y a encore de l'espoir

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum