Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon dresseur d’élite ETB EV4.5 Destinées de Paldea : ...
Voir le deal


Jin Ashina
Non validé ; bouhouhou
Jin Ashina
■ Age : 25
■ Messages : 2
■ Inscrit le : 14/11/2023

Jin Ashina

À Modifier Jin Ashina

Mer 15 Nov 2023 - 1:26
Jin Ashina
Informations Générales
NOM : Ashina ♦ PRÉNOM : Jin ♦ DATE DE NAISSANCE : 02/01/1991 ♦ ÂGE : 27 ans ♦ LIEU DE NAISSANCE : Kobe ♦ NATIONALITÉ : Japonaise ♦ SEXE : Homme ♦ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle

MÉTIER : Professeur de sport. ♦ DATE D ARRIVÉE DANS L ÉTABLISSEMENT : Avril 2017 ♦ PERSONNAGE SUR L AVATAR : GIYU TOMIOKA : DEMON SLAYER de DEMON SLAYER

Souhaite être référent du club : Athlétisme  ♦ RAISON RP : Être un bon prof !


Code:
<b>DEMON SLAYER</b> ; GIYU TOMIOKA : DEMON SLAYER <span class="pris">▬</span> [i]Jin Ashina[/i]


Validé par Nassim
   
 
 
Physique & Caractère
TW : Cancer

Jin est un hommme d'origine japonaise à la stature athlétique et assez musclés bien que ses muscles sont bien déssinés, mais sa stature est plus svelte que massive.

Il mesure 1m78 pour 70 kilos.

Son corps est le résultat d'un entraînement intensif et d'une grande discipline que l'homme se donne chaque jour afin d'être un professeur en éducation physique crédible.

Son visage est sérieux et stoïque. Ses traits sont nets, avec des sourcils fins et des yeux perçants qui témoignent de sa vigilance constante pour ses élèves. Sa peau est pâle et contraste avec ses cheveux noirs. Ses yeux sont marron foncé.

Son style capillaire est plus pratique qu'esthétique. Des mèches noires et rebelles s'étendent de manière inégale autour de sa tête, formant des touffes indisciplinées.

Il les attache régulièrement en une queue-de-cheval basse, nouée à la base de son cou. Une frange inégale tombe sur ses yeux, ajoutant un aspect décontracté à sa coiffure.

En termes de caractère,Ashina Jin incarne la quiétude, la réflexion et le sérieux.

Ashina est en général un individu stoïque et renfermé, gardant ses émotions pour lui depuis le décès de sa femme il y a deux ans.

La concentration et le sérieux du professeur transparaissent dans sa manière d'aborder ses tâches, mettant un accent particulier sur l'efficacité de l'apprentissage de ses élèves.

Malgré son apparence parfois froide, il témoigne d'une compassion sincère envers ceux à qui il enseigne, faisant preuve de détermination pour les guider dans leur progression.

Au-delà de son aspect réservé, le professeur Ashina n'hésite pas à s'investir personnellement.
Il va à la rencontre des élèves en difficulté, cherchant des moyens de les motiver et de les aider à avancer dans leur apprentissage.
Cette démarche témoigne de son engagement profond envers la réussite de chacun de ses élèves.

Lorsqu'il est seul, Jin se laisse régulièrement tourmenter par la mélancolie. Le décès d'Harumi, sa compagne défunte il y'a deux ans d'un cancer du foie, le tourmente encore après deux ans.

C'est un homme brisé, peinant à faire son deuil.
 
Histoire
TW : Cancer

"Mon Jin, si tu lis ces mots, c'est que je ne suis plus de ce monde.

Je voulais coucher sur papier l'homme formidable que tu es, afin que tu te rendes compte à quel point tu as été un homme génial pour moi.

Je me replonge souvent dans nos souvenirs, et aujourd'hui, je ressens le besoin de te raconter notre première rencontre, ce moment magique qui a marqué le début de notre histoire.

C'était il y a de cela bien des années, à l'âge de sept ans. Nos parents, amis depuis l'université et travaillant comme ingénieurs dans la même entreprise, avaient décidé de se réunir pour une journée. Nous étions tous réticents au début, mais cette journée a forgé le destin de deux petits enfants curieux.

Je me souviens encore du parc Nunobiki où nous nous sommes retrouvés, un endroit baigné de soleil où l'herbe semblait danser au rythme du vent. On avait passé la journée dans ce parc, on adorait la cascade.

Tu étais là, avec tes yeux étincelants et ta curiosité infinie. Dès que nos regards se sont croisés, quelque chose de spécial s'est produit. C'était comme si le monde s'était arrêté pour nous laisser explorer cet instant unique.

Tu t'es approché avec ce sourire malicieux qui t'est propre, et moi, timide, mais intriguée, je t'ai laissé entrer dans mon univers.

Nous avons partagé nos jouets, nos rires, et cette connexion s'est établie, simple et pure. Ce jour-là, nous sommes devenus amis, complices d'aventures enfantines, sans même nous en rendre compte.

Nous étions inscrits dans la même école primaire et nous étions inséparables. Tu disais que j'étais une fille joueuse et pleine de vie, que je savais comment faire ressortir le meilleur chez toi...

Alors que toi, tu étais un enfant calme et discret bien que tu adorais me taquiner. Tu m'exaspérais à l'époque, mais bon, ton immaturité digne des petits garçons de l'époque faisait un peu ton charme... Dommage que tu n'avais pas de frère ou de soeur pour te rendre plus mature...

Au collège de Kobe College, nos vies étaient semblables à une palette de couleurs vibrantes, avec toi comme le pinceau qui donnait vie à chacun de mes jours.

Les salles de classe, les moments de récréation, et même les devoirs étaient autant d'occasions de partager des rires et des confidences. Nous étions inséparables, traversant les hauts et les bas de l'adolescence main dans la main.

Nos rêves prenaient forme au fil des années, et nos aspirations commençaient à se dessiner.

Je me rappelle de ces après-midi passés à discuter de nos espoirs, de nos craintes, comme si chaque mot échangé renforçait notre complicité. Déjà à l'époque, tu rêvais de devenir professeur de sport tandis que moi, j'étais indécise. Ton aspiration venait sûrement du professeur Miyazaki, le prof de sport des garçons.
Il était cool et tu le voyais comme un mentor pour toi... Je n'ai jamais compris cette admiration pour cet homme, mais qu'importe.


En arrivant au lycée "Kobe Hight School", le tableau de notre amitié a pris une teinte nouvelle. Des émotions indicibles ont commencé à bourgeonner, à s'épanouir comme une rose qui s'éveille au printemps. Les regards complices, les gestes tendres, tout prenait une signification plus profonde. C'est alors que l'amour a déployé ses ailes entre nous, doucement, naturellement, comme une évidence.

La première année de lycée restera à jamais gravée dans ma mémoire.

Les premiers frémissements de l'amour ont illuminé nos journées, et chaque moment partagé était une étape de plus vers ce que nous sommes aujourd'hui. Ces années ont été une symphonie, une douce mélodie qui a préparé le terrain pour notre histoire d'amour à venir.

Je suis reconnaissante pour cette amitié qui s'est épanouie, pour ces années d'apprentissage et de complicité qui ont jeté les bases de notre amour.

Nous avons passé toutes nos années de lycée ensemble, tu étais vraiment nul en mathématiques et en science, heureusement que je te soufflais les réponses pour te sortir de tes mauvaises passes.

Bon, tu me rendais l'appareil dans les cours d'Histoire et d'Anglais, mais ma mauvaise foi m'empêche de le reconnaître... oups, je viens de le faire.

Durant toutes ton adolescence, tu as enchainé les clubs sportifs. Athlétisme, Kendo et karaté, tels étaient tes piliers de vie. Tu excellais dans chacun d'eux, c'était agréable de t'admirer en action... Après tout, j'étais ta fane numéro 1.

Bon, tu n'as jamais compris mon intérêt pour le club de tradition japonaise et d'art, mais tu m'as toujours soutenue, c'est le principal.

Le jour de notre remise de diplôme au lycée de Kobe reste gravé dans ma mémoire comme une journée douce-amère. Les applaudissements retentissaient dans le gymnase, mais mon esprit était ailleurs.

Nous avions accompli une étape importante de nos vies, mais il y avait ce sentiment d'anticipation, une sorte de prémonition que notre chemin ne serait pas aussi lisse que nous l'avions imaginé.

Te souviens-tu de ce moment sur la scène, nos noms appelés l'un après l'autre, nos familles fières dans le public ? On aurait dit que le monde était à nos pieds, que rien ne pouvait nous arrêter.

Nous avons souri, posés pour des photos, échangés des rires et des regards complices. C'était une journée de célébration, mais au fond de moi, une inquiétude commençait à germer.

Puis, vint le moment de nos départs pour Tokyo, cette grande ville qui semblait regorger de promesses.

Tu as choisi la voie de l'éducation physique, et j'ai commencé mes études en physique. Nous étions excités à l'idée de poursuivre nos rêves, de découvrir de nouvelles perspectives. J'espérais que nos chemins resteraient parallèles, que nos aspirations grandiraient ensemble.

Cependant, le destin en avait décidé autrement. C'était quelques mois après le début de ma formation que le diagnostic est tombé.

Un cancer du foie, une nouvelle qui a secoué notre monde. Les rires et les projets ont cédé la place aux visites médicales, aux traitements épuisants, aux moments de silence troublés par la réalité brutale.

J'ai dû abandonner mes études, Jin, et c'était déchirant. Les rêves que nous avions tissés pour notre avenir semblaient s'effilocher entre mes doigts. C'était comme voir une étoile filante s'éteindre avant d'avoir pu faire son vœu.

Pourtant, tu es resté à mes côtés, t'occupant de moi avec une tendresse infinie. Tandis que tu te plongeais dans tes études pour devenir professeur de sport, je luttais contre la maladie.

Nos espoirs prenaient des directions différentes, mais notre amour restait un phare dans l'obscurité.

Dès que tu as eu ton diplôme de professeur de sport, tu as trouvé un travail dans un lycée de Tokyo. Tu as travaillé sans relâche pour te payer un appartement quelque peu vétuste proche de mon hôpital... Tu as tout fait pour m'accompagner... Et moi, je m'en suis prise à toi... Je t'ai reproché de ne pas toujours être là, de trop travailler.

Désolée si des larmes tachent cette lettre, mais... Je n'en peux plus, Jin.

Je voudrais tellement pouvoir faire machine arrière, mais c'est impossible.

Me sentir si sotte, si laide, allongée ici à t'attendre... Chaque jour, je fixe le plafond blanc de l'hopital, ressassant l'injustice de cette situation.

Le médecin est passé me voir. Il a dit que je pouvais passer quelques jours à l'appartement. Non pas parce que je guéris, mais c'est probablement ma dernière chance...

Tu comprends ce que je veux dire.

Malgré tout, je suis contente de rentrer....Tu m'as tellement manqué.

Cependant, j'ai peur, Jin.

Peur que tu ne veuilles plus de moi. Lorsque tu viens me voir, je perçois combien tu souffres... Je ne sais pas si tu me hais ou si je te dégoûte... Je m'en excuse, je sais que je divague... Tu m'as toujours dit que j'étais la plus belle à tes yeux.

Lorsque j'ai appris que j'allais mourir, j'ai refusé d'y croire. J'étais constamment en colère, me prenant à tous ceux que j'aime le plus. Surtout à toi, Jin.

C'est pourquoi je comprends si tu me hais. Mais je veux que tu saches quelque chose, Jin. Je t'aimerai toujours.

Même si notre vie de couple doit se conclure ainsi, je n'aurais voulu la manquer pour rien au monde... On se connaît depuis l'enfance, notre histoire a débuté au lycée de Kobe, en première année.

Nous avons passé tant d'années merveilleuses ensemble. Mais cette lettre semble interminable, alors je te dis au revoir. J'ai demandé à maman de te la donner après ma mort. Je serai déjà partie lorsque tu la liras.

Je ne peux pas te demander de te souvenir de moi, mais l'idée que tu puisses m'oublier me torture. Depuis le début de ma maladie... Je te demande pardon pour tout ce que je t'ai infligé. Je te dois tant, et je n'ai pas réussi à te rendre la moindre petite chose. C'est pourquoi je veux que tu vives désormais pour toi. Prends soin de toi, Jin.

Jin...

Tu m'as rendue heureuse... Je t'aime.

-Harumi Shimura."


Cette lettre, Jin Ashina la lit chaque jour depuis deux ans. Il avait longuement hésité à revenir à Kobe après le décès de son ancienne compagne.

Après tout, ils s'étaient connus au lycée de cette ville et l'urne funéraire de la défunte est toujours présente chez les parents de Harumi avec qui Ashina est resté en bon terme. Ils étaient là pour lui et lui et inversement... Cependant, le jeune homme ne s'est jamais réellement ouvert sur le sujet, refusant de voir un psychologue.

Cependant, le veuf se voyait mal vivre à Tokyo sans son amour perdu. Cette ville était trop grande, trop étouffante... Et loin d'elle.

Alors, en 2017, Jin est revenue à Kobe. Il a d'abord vécu chez ses parents le temps de trouver un travail en tant qu'enseignant sportif... Et enfin, il trouva une offre d'emploi à "Kobe Hight school".

Le tout nouveau professeur d'éducation physique était discret, froid et quelque peu taciturne.
Il avait l'habitude de manger dehors lors des pauses de midi, ce qui faisait qu'il ne passait pas beaucoup de temps avec ses collègues du corps enseignant.

Sur le terrain, par contre, il se donnait à fond. Il était exigeant avec ses élèves, mais était là pour les aider en cas de difficulté.
Chaque exercice, il les faisait avec eux afin de les motiver et de montrer le bon exemple...

Pour noyer son chagrin, le jeune homme occupe son temps libre dans les trois sports qu'il pratique intensément : athlétisme, kendo et karaté. Il complète cela par des séances de natation pour parfaire son physique.

Aujourd'hui, il est parvenu à trouver un appartement et s'épanouit dans son métier à KHS.

Cependant, il n'a toujours pas fait son deuil et les souvenirs d'Harumi le hantent encore.
 
Au niveau des langues
Jin parle japonais car c'est sa langue maternelle.

Il a appris l'anglais durant sa scolarité.
 
Et moi derrière l écran !
PRENOM & AGE : Eren, 25 ans. ♦ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Sur un annuaire. ♦ PREMIER OU SECOND COMPTE ? Deuxième !  ♦ DÉJÀ EU UN COMPTE ICI ? Kazane Mitsugu  ♦ PERSONNAGE INVENTÉ OU ATTENDU ? Inventé ♦ COMBIEN DE TEMPS PEUX-TU ACCORDER AU FORUM ? Regulière sauf période d'examens. ♦ UN TRUC À DIRE ? Courage et merci d'avance !
Alya Moore
A l'université ; 2è année
Alya Moore
■ Age : 28
■ Messages : 124
■ Inscrit le : 15/09/2022

■ Mes clubs :
Jin Ashina Fv3F7ep Jin Ashina QSZRG60 Jin Ashina Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Alya Moore

À Modifier Re: Jin Ashina

Jeu 16 Nov 2023 - 4:11
FIRST MDR

DADDY !! Ma base solide *cœur avec les doigts*

Trop trop trop hâte de jouer avec lui, il est génial !! Tout ce qu'Alya admire chez un professeur puis quel pilier de l'eau cet homme 💪

Puis la lettre... snif PLS
Nassim Majid
A l'université ; 2è année
Nassim Majid
■ Age : 26
■ Messages : 204
■ Inscrit le : 10/04/2023

■ Mes clubs :
Jin Ashina QSZRG60


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Nassim Majid

À Modifier Re: Jin Ashina

Ven 1 Déc 2023 - 11:59

Modération de fiche

Bienvenue parmi nous

C'est enfin moi. Je te souhaite la rebienvenue et m'excuse platement pour le délai monstre de correction. Décidément, la vie IRL a du répondant et refuse de me laisser tranquille ! Mais je suis là aujourd'hui et je vais de ce pas m'occuper de ta fiche.

Physique & Caractère

Pourrais-tu me préciser la couleur des yeux de Jin ?

Histoire

Est-ce que Jin avait des frères et soeurs ou était-il fils unique ?

Tu parles de leur vie à Kobe et d’un lycée à Kobe. S’agissait-il du lycée de la Kobe High School, ou bien d’un autre lycée ? Si jamais ce n’est pas KHS, voici deux lycées de Kobe qui existent réellement : Lycée Suma Higashi et Lycée Suma no Ura. Si jamais c’est de KHS qu’il s’agit, il faudra simplement mentionner les changements de l’école entre ce qu’ils ont connu dans leur enfance et le présent. Tu peux te référer au contexte pour trouver toutes les informations dont tu as besoin.

A-t-il été épaulé suite au décès de sa conjointe ? Psychologue, psychiatre, ses proches, etc.

Petit mot de Nassim

Une fiche pleine d’émotions très agréable à lire. Le format de lettre est très intéressant mais difficile à manipuler pour faire une histoire sur un forum RPG et hormis quelques petits détails facilement modifiables, tu t’en es très bien sorti.

Je t’invite à faire les modifications sur ta fiche en gras afin de faciliter la lisibilité de la correction.

Quelques fautes (rien de grave) se sont glissées dans ta fiche. Voici quelques outils pour t’aider de ce côté-là : Scribbens, BonPatron, ou encore le correcteur orthographique de Word, LibreOffice ou Google Docs.

Je me tiens à ta disposition pour tout conseil ou toute aide par  MP (@qaasid sur discord), et tu peux également venir poser des questions et venir faire connaissance avec les autres membres sur  le discord du forum. Il n’y a pas de questions bêtes, seulement des réponses utiles.
KraKhot - Inspired by Awful

---------------------------------

theme
Jin Ashina NassimMajidSignature
Merci à Maleccia et Polxi pour les avatars, signatures, icônes, etc.


#2b3f6d
Jin Ashina
Non validé ; bouhouhou
Jin Ashina
■ Age : 25
■ Messages : 2
■ Inscrit le : 14/11/2023

Jin Ashina

À Modifier Re: Jin Ashina

Ven 1 Déc 2023 - 20:16
Merci pour ces retour Nassim !

C'est corrigé, normalement :)
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

À Modifier Re: Jin Ashina

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum