Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal


Kotai Kinzoku
Non validé ; bouhouhou
Kotai Kinzoku
■ Age : 29
■ Messages : 1
■ Inscrit le : 09/06/2024

Kotai Kinzoku

Kotai Kinzoku Empty Kotai Kinzoku

Lun 10 Juin 2024 - 0:31
Kotai Kinzoku
Informations Générales
NOM : Kinzoku ♦ PRÉNOM : Kotai ♦ DATE DE NAISSANCE : 23 juin 1999 ♦ ÂGE : 19 ans ♦ LIEU DE NAISSANCE : Osaka ♦ NATIONALITÉ : Japonais ♦ SEXE : Homme ♦ ORIENTATION SEXUELLE : Homosexuel (pas assumé)

SECTION CHOISIE : Scientifique ♦ ANNEE EN COURS : 1ère année ♦ MATIERES SUIVIES : PRINCIPALE : Informatique | SECONDAIRES : Mathématiques / Physique - Chimie ♦ CLUB(S) REJOINTS : Club de cuisine ♦ DATE D ARRIVÉE DANS L ÉTABLISSEMENT : 1er septembre 2018 ♦ PERSONNAGE SUR L AVATAR : CONNOR de DETROIT BECOME HUMAN


Code:
<b>DETROIT BECOME HUMAN</b> ; CONNOR <span class="pris">▬</span> [i]Kotai Kinzoku[/i]


   
 
 
Physique & Caractère
Petite ombre discrète et silencieuse, le jeune homme profite de son mètre soixante-cinq ainsi que de sa carrure de crevette (à peine cinquante kilos) pour disparaître au milieu de la masse. Si sa taille a pu être source de complexe dans le passé, il a fini par accepter et même apprécier certains avantages qu’elle peut lui apporter. Alors certes, il ne sera jamais celui qui s’interposera si des esprits venaient à s’échauffer, ni ne brillera par quelconque performance physique. Ce qui n’est pas pour lui déplaire, bien au contraire. L’éducation plutôt traditionnelle qu’il a reçu le pousse inconsciemment à rentrer dans le moule, à ne pas faire de vagues, et cela se ressent dans son apparence autant que dans sa gestuelle. Ses cheveux bruns sont coupés plutôt courts et généralement peignés vers l’arrière, dans une coupe stricte et sans fioritures. Une mèche ou deux peut parfois se balader dans les moments où il est le moins regardant, mais un réflexe viendra éventuellement les ramener dans le rang.

Pédant. Froid. Insensible. Autant de qualificatifs qu’on a pu lui trouver en raison de son manque d’expressivité. Kotai a effectivement beaucoup de mal à montrer ses émotions, tout du moins, pour qui ne le côtoie pas fréquemment ou ne prend pas la peine de le connaître. Son visage est le plus souvent figé en une expression neutre, incapable de se parer d’un simple sourire de politesse ou de témoigner du tourbillon de sentiments qu’il éprouve pourtant. Pour beaucoup, il est coincé et pas vraiment digne d’intérêt, ce qui est sans doute vrai, ou tout du moins il ne se permettra pas de le nier, mais pour qui l’observe vraiment et ne se laisse pas décourager, on pourra finir par déceler un éclat de curiosité dans son regard noir. Peut-être un plissement d’yeux amusé, un froncement bref des sourcils ou même une petite moue boudeuse si l’occasion le permet. Des changements subtils, certes, mais qui, à en croire sa grande sœur de cœur, ont tendance à s’accentuer quand il est en compagnie de personnes qu’il estime et apprécie.

Côté vestimentaire, la penderie du jeune homme présente deux styles bien différents : celui pour les cours et celui pour traîner. L’uniforme n’est plus une obligation à l’université, mais ce n’est pas une raison pour mal se vêtir en société. De ce fait, Kotai opte pour une chemise blanche sur un pantalon de toile noir, tenue classique mais qui a fait ses preuves et le prépare à sa future vie professionnelle. Et à la torture de continuer à devoir porter des chaussures chaque jour, et pour les cinquante années à venir. Depuis tout petit, il a toujours eu un problème avec les vêtements. Avec le temps, il a pu finir par trouver les coupes et les tissus qu’il supportait mais les chaussures… Il a pourtant essayé tous les modèles respectables, et même ceux que l’on ne devrait pas porter dans un cadre sérieux, mais rien à faire. Rien ne va. Alors il supporte comme il peut, profitant parfois des pauses pour se réfugier quelques minutes dans un toilettes, le temps d’étouffer son anxiété croissante. Que son colocataire de chambre ne s’étonne donc pas si la première chose qu’il fait en rentrant des cours est de switcher pour une tenue plus confortable, généralement un pantalon large et un hoodie, et de rejeter ses vilaines chaussures dans un coin pour les oublier jusqu’au lendemain ! Étant myope, il troque également ses lentilles pour ses lunettes une fois le pallier de sa chambre franchi.

Fana de jeux vidéos et de nouvelles technologies, quand il n’étudie pas sur son temps libre, Kotai s’informe sur ses passe-temps favoris ou grind sur les titres du moment. Il est d’ailleurs assez doué sur certains d’entre eux, et bien que peu porté sur le social, il communique régulièrement in game avec les gens de sa compagnie libre, et participe parfois même aux discussions sur leur discord. Dans les lieux où il est permis de l’utiliser, il sera alors le plus souvent le nez sur son téléphone, plutôt qu’à discuter avec ses camarades. Pourquoi leur parlerait-il d’ailleurs ? Il a un peu de mal à saisir l’intérêt de discuter de la pluie et du beau temps, ou même à comprendre une large partie des signaux sociaux que ses interlocuteurs peuvent lui adresser. Il n’est pas non plus aidé par sa naïveté naturelle ni par son honnêteté extrême qui l’empêche tout simplement de mentir, même pour des broutilles.

Et des qualités dans tout ça, il en a ? Une question qu'il trouverait un peu vide de sens, personne ne peut être entièrement dénué de qualités, même si pour certains il faut parfois bien chercher. Et si on lui demandait les siennes, il mettrait en avant des banalités, comme sa ponctualité ou son sens du rangement. Rien de bien intéressant ni transcendant, mais il ne s'en formalise pas, contrairement à son entourage proche qui s'insurgerait de vous laisser avec un portrait aussi fadasse. Comment ne pas mentionner le calme qu'il dégage ? Sa bienveillance inconsciente quand il propose d'aider un camarade à comprendre un exercice ardu ou un partenaire de jeu à surmonter un défi ? Son sens de l'observation ? Il n'a pas l'étoffe d'un leader, mais il se débrouille dans celui de soutien, au moins à sa manière.

A l’école, ses notes ont toujours été assez correctes malgré les tracas du quotidien. Il est déterminé à faire de son mieux au sein de la filière scientifique, notamment en informatique où il excelle. Amateur de robotique, il espère à terme avoir les qualifications nécessaires pour devenir ingénieur en robotique, ou à défaut pouvoir s’orienter dans une branche similaire.
 
Histoire
[TW : mention de harcèlement scolaire, décès]

« Et BAM ! M. Quatre-Jambes arrive avec sa super prothèse magique et WOOOSH ! Le méchant est vaincu ! »

Un rire cristallin accompagna l’envol du dinosaure en plastique, encore une fois victorieux de son ennemi juré, la terrible licorne maléfique qui régnait sur le royaume Labatréloin. La gamine releva les yeux, lançant un regard pétillant à son grand frère qui lisait tranquillement dans son coin. Un sourire espiègle éclot au milieu de la bouille enfantine et, réprimant une petite grimace, elle fit de son mieux pour se redresser sur ses petites jambes. Dinosaure à la main, un pas après l’autre. Sans faire de bruit. Elle s’approcha et..

« BOUH ! »

Sans réfléchir davantage, elle se laissa tomber sur son aîné, gloussant et pépiant de plaisir en le sentant la rattraper à grande hâte. C’était si facile de le faire paniquer.

« Kotai il a eu peur ! Kotai il a eu peur ! Mais t’inquiètes pas grand frère ! M. Quatre-Jambes va te protéger ! C’est lui le plus fort et le plus courageux du monde ! »

***

La voix enfantine résonnait encore dans son esprit, alors même que la vidéo s’était achevée il y a de cela plusieurs minutes. Regard figé sur l’image fixe. Un mouvement flou finit par lui faire lever les yeux et les paroles sèches de sa mère se heurtèrent à son visage impassible. Manque d’expression habituel mais qu’elle n’avait jamais réussi à accepter. Il essuya la tempête sans ciller ou presque, et quand elle quitta en trombe sa chambre, il laissa dix secondes s’écouler avant de relâcher le soupir qui avait gonflé dans sa gorge. Délaissant son casque et son portable sur son matelas à nu, il se pencha sur sa valise, vérifiant une énième fois son contenu, repliant avec soin un t-shirt, recalant ses livres, essayant de d’optimiser au maximum la place. Il n’allait pas loin, mais il n’avait pas prévu de revenir ici jusqu’à l’obtention de son diplôme. Un détail qu’il s’était bien gardé de dévoiler à ses parents. Quittant sa chambre, il marqua un bref arrêt devant la porte entrouverte de la chambre principale, observant la silhouette de sa génitrice. Comme à chaque fois qu’il la frustrait, elle passait ses nerfs en rangeant ses multiples bijoux. Il poursuivit son chemin, et ses pas s’arrêtèrent cette fois devant une porte close. Il la poussa, la refermant sans bruit derrière lui.

Le temps n’avait pas prise sur la chambre d’enfant. Les poussières étaient faites régulièrement, mais chaque objet était remis religieusement à sa place, prêts à accueillir leur propriétaire, comme si elle allait brusquement jaillir à l’intérieur et revenir jouer avec eux. Un bref malaise comprima ses poumons. Fragment de tristesse qui fit scintiller son regard terne. Il secoua légèrement la tête et laissa son regard vagabonder, saluant mentalement chacun des jouets par le nom qu’elle leur avait donné. Nea, la gobeline chevalière, au service de la jolie Fée Ocre. Malefica, la licorne maléfique. Bunbun. Fibili, et tous les autres qui patientaient sagement sur les étagères. Ses yeux s’accrochèrent à la silhouette plastique d’un vieux diplodocus, minus un bout de sa queue et une de ses jambes qui avait été plus ou moins adroitement remplacée par une “prothèse” en lego grise. Le vieux Quatre-Jambes. Le dinosaure tournoya entre ses mains. Un jouet offert par la voisine. Et qu’il lui avait transmis par la suite. Son préféré.

Déposé avec soin au creux des vêtements, le dinosaure ne se plaignit pas de cette nouvelle aventure, et ce malgré son âge avancé. Assis sur sa chaise de bureau, son ancien-nouveau propriétaire était perdu dans sa conversation téléphonique.

« Oui. … Oui Tsuni. … Père m’y emmène d’ici une heure, je ne vais pas avoir le temps de passer. … Oui je sais. On se verra pendant les vacances, je viendrai pour toi. … Je… Non ça ira, je t’assure. L’école à une bonne réputation, ça ne devrait pas se reproduire. … Je sais, je comprend. Je t’appelle au moindre souci. »

Au bout du fil, sa sœur de cœur, ancienne voisine et barista de talent, s’inquiétait comme à son habitude. Elle avait eu vent des brimades qui avaient recommencées. Un cycle perpétuel en vérité, qu’il subissait depuis tout petit. Parce qu’il était bizarre. Pas sociable. Petit et facile à ennuyer. Il aurait pu faire avec à l’université, comme il l’avait fait jusque là. Se redressant, il croisa le regard de son reflet dans le miroir. Les ecchymoses avaient presque entièrement disparues. Pour la première fois, il ne s’était pas laissé faire. Peut-être avait-il atteint ses limites. Peut-être que l’autre aurait mieux fait de choisir un autre sujet sur lequel l’importuner. Il avait frappé le premier, éclaboussant son dossier scolaire d’une vilaine tâche indélébile et ouvrant en grand la porte de sortie de son école. Il avait eu de la chance qu’un autre établissement daigne l’accueillir, même s’il se doutait que sa mère n’avait eu aucun scrupule à utiliser sa propre position de professeur universitaire pour appuyer son transfert.

« Kotai. »

La voix ferme de son père le fit se lever. Il était visiblement l’heure d’y aller. Il ramassa sa valise et son sac, jetant un dernier regard à sa chambre et à ce qu’il laissait derrière lui. Assez peu de choses en vérité. Il récupéra en dernier son bien le plus précieux, calant fermement sous son bras l’album photo un peu trop volumineux pour rentrer dans son sac. Adieu Osaka. Tu ne manqueras pas.

Précisions chronologiques et familliales:
 
Au niveau des langues
Japonais - Langue maternelle
Anglais - Niveau B2 (niveau sortie du lycée + culture internet)
 
Et moi derrière l écran !
PRENOM & AGE : Uriel, 29 ans ♦ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Recherche Google ♦ PREMIER OU SECOND COMPTE ? Premier ♦ DÉJÀ EU UN COMPTE ICI ? Nope ♦ PERSONNAGE INVENTÉ OU ATTENDU ? Inventé ♦ COMBIEN DE TEMPS PEUX-TU ACCORDER AU FORUM ? On va essayer d'être régulier ♦ UN TRUC À DIRE ? Je me relance dans le rp forum après une très longue pause, j'implore votre patience pour le papy que je risque d'être o/
Kazuki Ikeda
A l'université ; 2è année
Kazuki Ikeda
■ Age : 26
■ Messages : 659
■ Inscrit le : 05/04/2023


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2017
Kazuki Ikeda

Kotai Kinzoku Empty Re: Kotai Kinzoku

Lun 10 Juin 2024 - 9:39
Bienvenue ici ! Hâte que monsieur le geek habillé d'un hoodie et caché derrière l'écran de pc soit validé pour peupler les cours d'informatique ! La fiche est très sympa à lire en tout cas, j'ai très envie de découvrir comment il va être une fois lancé en rp

---------------------------------

Kazuki parle japonais en cc3300 et en anglais en 0066ff !
Avatar fait par Mathéo Takahashi
Elizabeth M. Jones
A l'université ; 1è année
Elizabeth M. Jones
■ Age : 26
■ Messages : 570
■ Inscrit le : 24/12/2020

■ Mes clubs :
Kotai Kinzoku M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 22 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Elizabeth M. Jones

Kotai Kinzoku Empty Re: Kotai Kinzoku

Lun 10 Juin 2024 - 18:01
Encore une fois, bienvenue ici et bonne chance avec ta validation Coeur

Kotai est adorable à sa façon, j'ai hâte de le voir évoluer sur le fofo. Au plaisir de te croiser inrp, si ça te tente un jour :3

---------------------------------


Kotai Kinzoku J1gs

Japonais en F79D6C - Anglais en A75502
- Français en ff9999
Kotai Kinzoku 2YMBWIF

Kotai Kinzoku Eliz10




Nolan Le Lidec
A l'université ; 2è année
Nolan Le Lidec
■ Age : 28
■ Messages : 1051
■ Inscrit le : 17/01/2021

■ Mes clubs :
Kotai Kinzoku Fv3F7ep Kotai Kinzoku Qr6I3wv


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre/Zone n° : U-103
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Nolan Le Lidec

Kotai Kinzoku Empty Re: Kotai Kinzoku

Lun 10 Juin 2024 - 18:34
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour la validation ! calinou

---------------------------------

Kotai Kinzoku Signat11
Japonais #0d4b7a - Français #00cc66 - Espagnol #ff3333 - Anglais #990099
Kazane Mitsugu
Elève ; en 3ème année
Kazane Mitsugu
■ Age : 25
■ Messages : 503
■ Inscrit le : 12/06/2023

■ Mes clubs :
Kotai Kinzoku IG1dUe5 Kotai Kinzoku QSZRG60 Kotai Kinzoku Vi4Mx2U


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre/Zone n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Avril 2018
Kazane Mitsugu

Kotai Kinzoku Empty Re: Kotai Kinzoku

Mar 11 Juin 2024 - 2:58
Bienvenue parmis nous ! Very Happy

---------------------------------

Kotai Kinzoku WQpdTa2
Arizona Williams
Personnel ; assistante sociale
Arizona Williams
■ Age : 32
■ Messages : 357
■ Inscrit le : 21/09/2023


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre/Zone n° : Zone 3
❖ Arrivé(e) en : Début Avril 2018
Arizona Williams

Kotai Kinzoku Empty Re: Kotai Kinzoku

Hier à 12:26
Bienvenue! Hâte que tu viennes t’amuser avec nous ❤

---------------------------------

Kotai Kinzoku T0h3

Merci Gaga ❤️
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Kotai Kinzoku Empty Re: Kotai Kinzoku

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum