Partagez | 
 

 J'emménage ... enfin j'essaye !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) J'emménage ... enfin j'essaye !  Dim 5 Juil 2015 - 23:03

J’ai validé ma première année à l’université et avec de bonnes notes en plus. En même temps, j’étudie les langues et vu que je suis bilingue à présent, cela reste assez facile. Ça, c’est le truc cool de la fin de l’année scolaire. Le truc moins cool, c’est qu’avec le changement d’année scolaire, j’ai dû quitter ma super chambre et que je dois me réinstaller dans une nouvelle aujourd’hui. Comme si j’avais que ça à foutre de déménager toutes les trois semaines …

Je n’ai pas défait mes cartons. Quand j’ai quitté ma chambre à la fac pour retourner chez mes grands-parents pour les vacances, je n’ai pas eu le courage de tout déballer pour réemballer par la suite. Surtout que chez mes grands-parents, je ne me sens pas comme chez moi, je ne vois pas l’intérêt de défaire mes affaires. Je n’ai même pas de chambre pour moi, j’ai dû partager le petit bureau de mon grand-père, qu’il a transformé en chambre de bébé quand mon petit frère est né. Et dormir par terre à côté d’un môme qui chiale, ce n’est pas très reposant.

Aujourd’hui, je retourne à la fac pour m’installer dans ma nouvelle chambre. J’ai emprunté la voiture de ma mère et j’ai failli avoir deux accidents en venant jusque sur le campus, à cause de la conduite avec le volant à droite. Je ne suis pas du tout habituée. J’aurais bien esquivé la conduite mais ma mère a eu un rendez-vous de dernière minute et mon grand-père était déjà parti pour sa journée pêche. Et vu qu’elle a dû partir précipitamment de la maison, ma mère m’a collé mon petit frère dans les bras en même temps que les clés de la voiture. J’aurais bien aimé le laisser à ma grand-mère, mais je pense qu’elle aurait surement essayé de l’étouffer, vu à quel point elle l’adore ce môme. Du coup je me retrouve sur le parking du campus avec un gamin de seize mois, une voiture qui n’est pas à moi et tout un tas de cartons dans mon coffre.

Je sors de la voiture et je sors mon petit frère de son siège auto pour le poser par terre, le temps de sortir mon sac, le sien et de prendre un petit carton dans le coffre. Je vais devoir sortir tout ce qu’il contient, mais à part en attachant mon petit frère à un arbre, j’ignore comment je vais faire. Je l’appelle puis je lui tends la main, mais ce petit monstre se contente de rigoler et de courir devant moi pour m’échapper.

« Allan putain, reviens ! »

J’ai un sac de voyage sur l’épaule, le sac contenant les affaires de mon frère sur le dos et un carton sous le bras, et c’est PILE à ce moment-là qu’il décide de ne pas m’écouter et de partir devant en courant. On a beau être sur un parking et pas au milieu de la route, j’ai quand même peur qu’il ne se fasse renverser. Du coup je gueule sur la première personne que je croise.

« HEY ! Vous pouvez l’arrêter ?  »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: J'emménage ... enfin j'essaye !  Lun 6 Juil 2015 - 13:21

Eryn avait décidé d'emménager dans sa nouvelle demeure (enfin une simple chambre d'étudiant, il ne fallait pas en rajouter !), quelques temps avant la rentrée, de manière à prendre ses repères. L'une des choses qui lui faisait le plus peur devant tous ces changements, au final, c'était de se perdre le premier jour des cours. Elle voulait que tout se passe bien, qu'elle ne se ridiculise devant personne et qu'elle ne se fasse pas trop remarquer, rien que ça, ce serait pas mal !

Ses parents n'avaient pas pu venir avec elle a Kobe pour y amener ses affaires. A la place, c'était son ancienne nourrice et un chauffeur qu'elle aimait beaucoup qui l'avait accompagnés en voiture jusqu'à sa nouvelle vie. Avec leur aide, elle avait tout monter dans sa nouvelle chambre et le soir venu, c'était à eux qu'elle avait fait ses au-revoir, les larmes aux yeux. Comme souvent, ses parents avaient loupés un moment important de sa vie... Pour Eryn ne leur en tenait pas rigueur. Elle avait compris très jeune que ses parents avaient des obligations qui les tiraient loin d'elle. Elle savait cependant qu'ils l'aimaient à leur manière. C'est un amour tacite et platonique, sûrement.

C'est plongée dans ces remous qui lui mettaient un peu le cafard que la brune remontait tranquillement vers le campus. Elle était allée achetée de quoi survive pour ce midi (un bol de nouilles deshydratées et un melon pan) à la supérette la plus proche qu'elle avait pu dégoté. Les yeux dans le vague et les deux mains liées devant elle autour du sachet de courses, Eryn avança sans faire attention à ce qui l'entourait jusqu'à ce que...

« HEY ! Vous pouvez l’arrêter ? »

Le cri lui fit l'effet d'une claque à vrai dire. Sursautant, elle redressa la tête et essaya de comprendre ce qu'il se passait. Et c'est là qu'elle vit un bambin d'à peine un an (vu sa taille et sa bouille) trotter comme un petit fou sur... Tiens où était-elle d'ailleurs ?! Oh. Ok. Un parking. Sans réfléchir plus longtemps et réagissant sur la base de l'instinct, Eryn s'avança à grand pas de l'enfant qui continuait de gazouillé en courant. Il ne regardait même pas devant lui et finit donc par la percuter en plein dans les jambes. La brune n'avait jamais approché de jeunes enfants de si près, elle ne s'était jamais occuper de frères et soeurs (parce qu'elle n'en avait pas !) mais instinctivement, elle le rattrapa par les aisselles avant qu'il ne tombe.

Ensuite, comme si c'était un paquet dangereux (imaginez qu'il n'explose comme une bombe !), Eryn le hissa dans ses bras, et le porta (avec son sac de course) comme elle put jusqu'à la jeune femme qui était à proximité d'une voiture les mains pleines. Dans son oreille, le bambin se mit à pleurer... puis à crier.  Arrivée devant la jeune femme, la brune lui jeta un regard perdu, et inquiet

« Je ne crois pas qu'il se soit fait mal mais... vu comment il crie...  »

Sans réfléchir, elle garda le bambin dans les bras, ne sachant vraiment que faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: J'emménage ... enfin j'essaye !  Dim 12 Juil 2015 - 9:21

Ce gamin est une plaie … Pendant longtemps j’ai voulu un petit frère ou une petite soeur, j’ai réclamé plusieurs fois à mes parents, que ce soit pour Noël ou mon anniversaire, même pour la fête nationale et Thanksgiving. Mais je n’ai jamais eu ce que j’ai commandé. Quand j’ai eu onze ans, j’ai arrêté de demander, principalement parce que j’ai appris comment les bébés étaient fabriqués et que je trouvais ça hyper dégueulasse d’imaginer mes parents le faire. Jamais je n’aurais pensé avoir un petit frère à dix-huit ans, à l’âge où j’aurais limite pu être sa mère. J’ai des anciennes copines de lycée qui ont déjà un gamin du même âge d’ailleurs … Je pense que quand on le voit et qu’on me regarde après, on doit penser qu’il est à moi. Il est à moitié japonais aussi mais il a pris de ses origines américaines, comme moi. Il ressemble bien plus à notre père, ce qui fait enrager ma grand-mère d’ailleurs. Par contre, il a l’air d’avoir le même caractère que l’ancêtre, il a un caractère de merde. Il n’écoute rien parfois, il est dans l’âge con où il ne sait dire que « non » et se barrer en rigolant, et depuis qu’il sait marcher c’est encore pire de le suivre et de le garder sans avoir envie de l’étouffer. Et comme en plus je l’appelle par son prénom américain, il fait semblant de ne pas m’entendre. Ma mère refuse de l’appeler Allan, elle prétend que c’est juste pour qu’il ait un souvenir de notre père mais que son prénom c’est Kiseki et qu’il faut l’appeler comme ça. Mais moi je trouve ça con. Alors je l’appelle Allan.

Mais il n’écoute rien … La jeune femme sur laquelle j’ai crié semble comprendre, quasiment au moment où mon petit frère lui cogne dans les jambes. Parce qu’en plus de courir comme un débile en rigolant, il ne regarde pas où il marche. Elle finit par l’attraper dans ses bras et le gamin la remercie en lui hurlant dans les oreilles. Sérieusement, j’ai envie de lui laisser le gosse et de fuir dans ma nouvelle chambre, faire comme si je ne le connaissais pas. Mais je m’approche d’elle - ma conscience de grande sœur prend le dessus sur ma raison – en galérant avec les deux sacs et mon carton sous le bras. L’avantage c’est qu’elle a l’air de galérer tout autant avec le gamin et son sac de courses, ça me réconforte un peu. Je pose mon sac de voyage puis le carton au sol et je m’approche de la jeune femme pour récupérer mon petit frère qui piaille.

« Ne vous inquiétez pas, c’est un bon comédien. » Je tourne la tête vers mon petit frère. « Ça va, ça va, chiale pas, t’as rien. Ta couche a amorti la chute. »

Surtout que ce n’est pas son premier gadin, il s’est pris les pieds dans le parterre de fleurs de mon grand-père au début des vacances, en suivant bêtement un papillon. Le gosse me hurle dans l’oreille en essayant de m’échapper, telle une anguille. Mais je fais abstraction, j’ai l’habitude qu’il me hurle dans les oreilles, puis je regarde la jeune femme.

« Merci de l’avoir stoppé. Je devrais dire que normalement, il m’obéi et que c’est un bon gamin, mais ce serait mentir. Il n’écoute que quand il veut et n’en fait qu’à sa tête. »

Bon, pas toujours non plus, il a de bons côtés ce gamin. Quand il dort par exemple ou simplement quand il est fatigué ou qu’il est calme … Ca ne va pas être simple d’emmener mes cartons dans ma chambre avec lui. Surtout qu'il n'est pas très coopératif et qu'il se débat comme pas possible pour m'échapper des bras. Je finis donc par soupirer puis par le poser par terre, tout en le tenant par le col, histoire qu'il ne se sauve plus.

« Vous ne feriez pas du babysitting par hasard ? »

Je lui souris, jusqu’aux oreilles. J’aurais peut-être dû lui demander avant de lui dire que mon petit frère était chiant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: J'emménage ... enfin j'essaye !  Lun 13 Juil 2015 - 10:06

Eryn resta des plus surprises lorsque la jeune femme, surement la mère de l'enfant, lui répondit à propos des pleurs incessant du bambin que la jeune femme qui lui faisait face tenait dans ses bras. Apparemment, le petit était un petit monstre qui simulait très bien tout ça. Eh bien, avec un tel don, il allait pouvoir suivre le cursus de théâtre de la fac à l'âge venu ! Alors que le gamin continuait sa grosse crise, sa -sûrement- mère, décida de le remettre à terre. Tout en se retenant bien de faire cette remarque de mauvais goût sur le don inné de ce bambin, Eryn se mit en tête de calmer le petit gars. Sans réfléchir vraiment beaucoup, elle lui tendit les bras. A sa grande surprise, le petit bout lui tendit les siens en braillant. L'attrapant doucement, elle se mit bêtement à le berçer doucement, espérant qu'il finirait par se taire (voire même s'endormir !) comme dans les films.

« Ce... Ce n'est rien. Je n'allais... pas le laisser sur ce... parking... comme ça ! »

La pauvre brune galérait à parler tant le petiot continuait de lui percer les tympans. la seule différence notable, c'était que maintenant il s'accrochait à elle comme à un radeau de survie. Apparemment, il n'était pas très content de voir sa 'mère' (ou ce qui semblait l'être) et le faisait savoir à quiconque approcherait dans les 10mètres. Jetant un regard autour d'elle, Eryn vit justement une femme entrer au loin, sur le parking. Surement une personne du personnel vu son âge !

Sans vraiment comprendre pourquoi, la panique monta en elle et commença à lui faire perdre patience. Le mioche hurlait toujours et on allait finir par croire qu'elle l'avait enlevé. Glissant sa main gauche (elle le portait principalement du bras droit et son sachet de course était à son poignet gauche) sur ses flancs, elle se mit à le chatouiller. Surpris, le môme s'arrêta aussi vite de hurler et se mit à gigoter dans ses bras. Heureuse de ne plus entendre ses cris, Eryn lui souffla, avec un sourire :

« Si tu continues de pleurer, je te chatouille sans fin ! »

Tout en rigolant et gesticulant sous ses guillis, le petit gars essaya d'articuler un 'non' entrecoupé de rire. Eryn continua à le regarder s'amuser comme ça, ne le reconnaissant même plus tant il semblait adorable tout à coup jusqu'à ce qu'elle entende la dernière phrase de son interlocutrice. Babysitter ?! Oulah...

« Moi, babysitter ? Je... Je n'y connais rien en gamin. C'est la première fois que j'en porte un dans mes bras, vous savez. D'ailleurs, bonhomme, tu vas devoir descendre de mes bras, tu ne crois pas ? »

Alors qu'elle amorçait le geste de plier les genoux et se pencher en avant pour le reposer doucement à terre, le bambin se remit à crier, s'attachant de toutes ses forces à son cou. Comprenant qu'il n'était pas décidé à la lâcher de si-tôt, Eryn se remit droite et le recala contre elle en jetant un regard surpris à la jeune femme qui lui faisait face.

« Je crois que le bonhomme ne veut pas descendre... Tu... heu... Vous êtes étudiante ici ? Je peux peut-être vous aider à monter vos affaires et m'occuper de ce petit gars le temps que vous en ayez fini avec tout ça ?! »

Eryn fit un mouvement de tête vers la voiture, et montra tous les cartons et bagages qui attendaient. Tant qu'à faire, Eryn pouvait bien garder le gamin qui racontait une histoire d'oiseau qui avait foncé dans un arbre à son oreille, le temps que la jeune femme le récupère, non ?


[Hors-rp : Je me suis permise de faire bouger/parler ton petit frère. Si ca te dérange ou que tu trouve que ça ne lui colle pas, dis le moi en mp et je modifierais ce qu'il y aura à modifier (: ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: J'emménage ... enfin j'essaye !  Sam 5 Sep 2015 - 10:17

Franchement, je me dis que ma mère aurait pu éviter d’avoir un rendez-vous important aujourd’hui, que mon grand-père aurait pu reporter sa journée pêche ou que ma grand-mère aurait juste pu être moins conne et bien aimer ce gamin. Mais non, il a fallu que tout ça se passe en même temps et que le gamin n’ait pas de babysitter attitrée pour veiller sur lui. J’aurais aussi pu emménager dans ma nouvelle chambre étudiante un peu plus tard mais j’ai tellement hâte de quitter la maison de mes grands-parents pour dormir dans un vrai lit que ça m’aurait fendu le cœur d’attendre demain. Et puis, soyons honnêtes, si je suis la première à emménager dans la chambre, je peux choisir le lit que je veux. Et aussi étaler un peu mes affaires, privilège du premier arrivé ! Donc si la fille en face de moi fait du babysitting, je pourrais peut-être lui coller mon petit frère dans les bras pour continuer mon installation sans problèmes. En plus, il a l’air de bien l’aimer cette fille, parce qu’il échappe à ma main pour aller se jeter dans ses jambes en pleurant. Je soupire doucement en levant les yeux au ciel. Une vraie pisseuse ce gamin … Mais elle l’attrape et tente même des chatouilles pour le faire arrêter de pleurer. Ça fonctionne, un peu. Mais ça ne va surement pas durer, les chatouilles c’est comme les gâteaux et les bonbons, au bout d’un moment la stratégie ne fonctionne plus du tout quand le gamin comprend le truc.

Quand elle me dit qu’elle n’y connait rien aux gamins, j’esquisse un petit sourire. Pourtant, on ne dirait pas parce que mon petit frère semble bien l’aimer, tellement qu’il ne veut pas quitter ses bras quand elle veut le poser par terre. Puis quand elle me propose de m’aider à monter mes affaires et à m’occuper de mon petit frère, je remercie silencieusement tous les dieux différents.

« Ce serait vraiment GE-NIAL ! Il reste deux cartons et une valise, mais avec lui dans les pattes ce n’est pas évident. »

Je n’ai pas pris toutes mes affaires dans la voiture aujourd’hui, principalement parce que je me doutais bien qu’avec le gamin dans les pattes ça n’allait pas être simple, mais aussi parce que j’ai toutes les affaires de mon chat à embarquer aussi. Pour l’instant il est chez mes grands-parents, confortablement installé dans l’abri de jardin de mon grand-père parce que ma grand-mère est soit disant allergique et que mon chat est soit disant agressif envers elle … mais il va venir vivre avec moi dans ma chambre d’étudiante, avec ses gamelles, sa litière et son arbre à chat. Ce sera un peu serré mais on a déjà vécu comme ça l’année dernière. Il faut juste que ma prochaine coloc ne soit pas allergique, sans quoi elle devra dormir dans un placard à balai.

« Je vais déjà aller poser ça et je retournerais ensuite à la voiture pour récupérer le reste. »

Je remets mon sac de voyage sur mon épaule puis je récupère le carton que j’ai posé par terre un peu plus tôt, en me demandant où je vais bien pouvoir ranger tout ça dans ma chambre, puis je me tourne vers la fille.

« Au fait, moi c’est Dakota, je suis en deuxième année de langues vivantes. Et lui c’est Allan. » Je montre le gamin du doigt mais il me regarde et secoue la tête. « Na, seki’ ! » Je soupire, si même lui n’y met pas du sien, on est foutus … Il va se prendre des cailloux à l’école ce gamin. « Mais non, tu t’appelles Allan ! » Et lui qui continue à secouer la tête … Je pense qu’on doit passer pour des fous auprès de la fille qui le porte. À moins qu’elle ne se demande si je l’ai pas kidnappé quelque part …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: J'emménage ... enfin j'essaye !  Ven 25 Sep 2015 - 7:22

Eryn continuait de cajoler le gamin dans ses bras, instinctivement. Dans le fond, elle reproduisait sûrement ce que sa nourrice avait pu faire avec elle, quand elle était plus jeune et qu’elle s’était fait mal en tombant ou en jouant trop près des meubles. Bien qu’elle n’ait pas été une enfant turbulente, elle avait été tout de même une enfant, comme tout un chacun.


Quoi qu’il en soit, la jeune fille qui lui fait face accepte son aide et cela calme un peu la brune. Elle s'efforce de ne plus être timide, mais ce n’est pas aussi simple qu’un claquement de doigt. A chaque fois que cet effort est récompensé, l’étudiante gagne un peu de terrain sur sa plus grande faiblesse. Quand son interlocutrice lui explique qu’elle va monter une partie des affaires avant de redescendre, Eryn répondit avec un sourire :


Si tu veux, je t’attends ici avec ton petit monstre ? Comme ça, pas d'inquiétude pour la voiture et pas besoin de tout refermer à clé ? Ah… et ne t’inquiète pas, je ne sais pas conduire


Elle lui lança un sourire amusé, plus sûr qu’auparavant. Alors qu’Eryn se décalait de quelques pas pour se poser contre le bord de la voiture -il fallait dire que le petit garçon pesait déjà son poids !- s’attendant à ce que l’inconnue s’en aille comme prévu, elle fut surprise de la voir se retourner vers elle. Elle apprit dans la foulée son prénom et celui du petit bout qui la regarde avec des grands yeux, et n’a pas forcément l’air d’accord avec elle.


Heu… Enchanté Dakota… Eryn hésita un instant, perdue sur le prénom du bambin Je m’appelle Eryn, moi. Et du coup ce petit bout est Allan ou … ? C’est un enfant que tu gardes ? Ou … ?


La pauvre se mit a bredouiller de plus en plus, ne sachant comment comprendre la situation. Dans ses bras, le petit garçon continuait de secouer la tête en s’agitant de plus en plus. Eryn se redressa de la voiture et jeta un regard perdu à la fameuse Dakota. Puis posant une main sur la tête du petit garçon, elle lui souffla :


Et bien, tu as deux prénoms comme dans les films ?


C’était pour le calmer, un peu. Mais elle espérait également que le bambin lui réponde avec un peu de cohérence. Après ton, on disait bien que “la vérité sort de la bouche des enfants”. Pour le coup, elle avait bien besoin de comprendre la situation...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: J'emménage ... enfin j'essaye !  Mer 21 Oct 2015 - 9:48

Mais qu’il m’agace à secouer la tête en disant que non, il s’appelle « seki ». En plus il ne connait même pas son prénom entier et ne cesse de n’en dire que la moitié, ce qui est complètement nul. « Allan » c’est quand même plus pratique à prononcer, il y a moins de syllabes et ça rend surtout moins nul que « Kiseki » qui a une définition bien à lui. Je sais qu’au Japon ils sont très à cheval sur les significations de prénoms mais je trouve que ma mère a un peu abusé en affublant mon petit frère d’un prénom pareil. J’ai toujours cru que m’appeler Dakota finirait par me causer des problèmes mais mon petit frère est moins bien tombé que moi. Si un jour il voyage et qu’on lui demande la signification de son prénom, il sera obligé de la donner et il sera bien embêté. Tandis que moi, je peux facilement expliquer pourquoi on m’a appelée comme ça : parce que mes parents n’avaient aucune imagination, tout simplement. Quand Allan dira que son prénom japonais c’est « Kiseki » parce qu’il est considéré comme un petit miracle de la nature par ma mère, il aurait l’air d’un idiot, même s’il fait un mètre quatre-vingt-dix et quatre-vingt kilos. Surtout s’il fait un mètre quatre-vingt-dix et quatre-vingt kilos …

« Non non, il s’appelle Allan et c’est tout. Son autre prénom est bidon. » Je secoue un peu la tête. « C’est mon petit frère en fait, mais j’ai l’âge d’être sa mère … Personne ne pouvait le garder, alors on me l’a collé pour la journée. »

J’aurais bien aimé éviter ça, mais bon … Je dois assumer un peu mon rôle de grande sœur quand même. Je commence à marcher, bénissant le fait qu’elle soit là pour porter le gamin pendant que je porte mes affaires.

« Eryn, c’est pas japonais. Toi aussi t’as un parent étranger ? »

Parce qu’elle est quand même bien typée asiatique aussi, même si elle a un prénom anglophone. Je sais que je ne suis pas la seule à être une mixée sur ce campus mais ça me fait toujours sourire de croiser les étudiants étrangers. J’aimerais bien tomber sur quelqu’un qui vient du même endroit que moi, mais ça ne m’est jamais arrivé encore.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: J'emménage ... enfin j'essaye !  Jeu 22 Oct 2015 - 7:58

Dakota ne sembla pas s'offusquer de la confusion d'Eryn. Elle regarda la bambin avec un air fatigué, comme s'il lui avait déjà fais cette crise plus d'une fois, et finit par répondre à la demoiselle qui attendait. Ainsi donc le bambin s'appellait Allan autant que Seki -drôle de prénom ceci dit !- ?! C'était une manière étrange de faire, en y réfléchissant bien... Un prénom occidental et un prénom asiatique. De quoi perdre les plus jeunes !

" Ahh d'accord, je comprends mieux maintenant. Et du coup, c'est de tradition dans ta famille que chaque enfant ait deux prénoms ? "

Eryn avait prononcé ces mots sans même se douter que cela pouvait être indiscret ou paraître moqueur. Elle emboita le pas a Dakota, s'étonnant brusquement que ses bras faiblissaient. A bah oui, un petit bout, même de cet âge, ca commençait à peser son poids. Et clairement, Eryn n'avait pas la carrure d'une athlète, loin de là !
Peinant un peu sous l'effort, elle entendit Dakota lui demander les origines de son prénom... Ah celle-là, elle y avait droit à quasiment tous les coup. Même avec son physique relativement nippon, on ne pouvait ignorer sa double origine ! Avec un sourire, Eryn hocha la tête avant de répondre

" Oui, tout à fait. Ma mère est irlandaise, mon père japonais. Ca a été le deal à ma naissance : un morceau de chacun au niveau de mon prénom et de mon nom. " Elle eut un petit rire nerveux. Elle avait toujours bien vécu sa mixité dans son nom, mais beaucoup moins le choix de son prénom qui était quand même bâteau. Appeler son enfant 'Irlande', franchement... " Et toi alors ? Parce que Dakota c'est pas plus japonais que moi ! "

Elle la taquinait, bien entendu. Mais dans le fond, la rousse était bien curieuse de savoir d'où venaient les parents de la jeune fille. En attendant, et arrivé en bas d'un bâtiment (elles avaient traverser le parking en papotant), Eryn se tourna vers sa compagne et lui demanda avec un sourire un chouya gêné

" Je ne me souviens pas d'avoir fais attention, mais... il y a un ascenseur dans le dortoir ?! "

Ahlala, Eryn se fatiguait elle-même quelques fois. Elle n'avait jamais fais attention si l'endroit où elle vivait possédait un ascenseur... Bon, d'accord ca ne faisait que peu de temps qu'elle était arrivée mais tout de même ! A vrai dire son sachet de cours lui cisaillait le bras et Allan, qui s'était définitivement calmé et préférait être curieux de l'endroit où il se trouvait, pesait un sacré poids. S'arrêtant devant les portes elle se pencha et remit le petit sur ses pieds avant de lui dire avec un grand sourire :

" Ca te dit de marcher un peu comme un grand ? "

Ne lui lâchant pas la main droite (elle n'avait pas envie qu'il s'enfuisse à nouveau sur le parking ou où que ce soit d'autre !) Eryn jeta un coup d'oeil à Dakota pour lui dire qu'elle était prête à la suivre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: J'emménage ... enfin j'essaye !  Ven 23 Oct 2015 - 10:07

Oui, je fais la conversation à quelqu’un, je me sociabilise. Quand j’y pense, je trouve que j’ai bien changé depuis mon arrivée au Japon il y a deux ans. Je pense qu’aller dans cette école et y rester plus que juste pendant la journée a pas mal aidé aussi. Certes, je n’ai pas une multitude d’amis et je ne suis pas la plus populaire du campus, mais au moins je suis moins mauvaise que je l’étais en arrivant ici. Bon, il m’arrive toujours de me fritter avec certaines personnes, mais je me suis un peu calmée quand même.

Eryn m’explique que sa mère est irlandaise et son père japonais, ce qui fait un sacré mélange quand même. Mais je ne suis pas surprise parce qu’on voit des mélanges encore plus bizarres sur le campus. Elle me dit que ses parents ont réussi à trouver un compromis pour son nom et me renvoie ma question.

« Ma mère est japonaise, mon père était américain. Mais contrairement à tes parents, les miens n’ont pas fait de compromis. Je n’ai pas de prénom japonais, juste trois prénoms américains bien pourris. »

C’est vrai que pour le coup, mes parents ont vraiment été méchants avec moi. En plus de me nommer comme un état, ils sont allés me coller les prénoms de mon parrain et de ma marraine. Comme si Dakota tout seul n’était pas déjà difficile à porter parfois, rajouter ‘Elliot’ et ‘Maya’ a été un petit plus pour eux. Histoire de bien enfoncer la gamine.

« Je crois que oui, pour les étudiants flemmards. » Je souris à sa question. Soit elle est nouvelle soit elle n’a jamais fait attention. Moi je me situe dans la seconde colonne. « Mais j’ignore où il se trouve, je prends toujours les escaliers. »

Je la regarde poser mon petit frère au sol en lui demandant s’il veut marcher tout seul comme un grand. Généralement quand moi je demande ça, il se met à râler en tendant les bras, comme si le simple fait d’être posé par terre allait le tuer. Mais là, il ne dit rien et se contente juste de prendre la main d’Eryn. J’y crois pas. Je secoue légèrement la tête puis je lève les yeux vers les quelques petits panneaux d’informations qui se trouvent à l’entrée.

« L’ascenseur est par là. » Je lui fais signe puis je m’avance devant. Mais au moment où je m’arrête devant la porte de l’ascenseur, Allan se réveille. « Né moi né moi ! » Il braille en levant le bras vers le bouton, qu’il ne peut pas atteindre évidemment. Je soupire puis j’appuie moi-même sur le bouton. « T’es trop petit microbe. C’est moi qui appuie ! » Je lui souris puis je rigole en l’entendant faire « Pfff » tout en essayant de me prouver qu’il peut lui aussi appuyer sur le bouton. Quand la porte s’ouvre enfin, j’entre en premier dans l’ascenseur puis je jette un œil à Eryn pendant que Allan en rajoute une couche en tendant les doigts vers les boutons. « Né moi qui pui’ ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: J'emménage ... enfin j'essaye !  Ven 23 Oct 2015 - 14:00

Eryn eut un sourire amusé en entendant l'explication de Dakota sur ses origines. Eh oui, elle ne s'était pas trompée, la jeune femme qui marchait à ses côtés était aussi japonaise qu'elle. Apparemment c'était courant dans l'école de ce que la rousse avait pu entendre ou voir. Mais elle en saurait plus quand elle se serait vraiment intégrée parmi les autres étudiants !

Quoi qu'il en soit, Eryn tourna la tête vers la direction que Dakota lui indiquait pour l'ascenseur. Il y en avait bien un, mais apparemment ni elle, ni l'autre étudiante n'avait l'habitude de les prendres. Tout en suivant la brune, elle répondit :

" Je ne l'ai jamais pris non plus. Espérons qu'il soit fonctionnel... "

Eh oui, la rousse avait toujours eu cette peur idiote d'être bloquée dans un ascenseur. Autant dire qu'elle était déjà montée de nombreuses fois dans ce genre d'appareil et qu'aucun soucis n'était à déplorer mais ça restait en elle... Un peu comme la peur de voir une main surgir de sous son lit pour attraper son pied si elle se levait dans le noir.

Quoi qu'il en soit, elle regarda Dakota appuyer sur le bouton pendant que son petit frère chouinait à côté. Secouant doucement la tête, elle adressa un sourire amusé à la jeune fille et entra dans la cabine qui venait d'arriver. Allan voulait appuyer sur le bouton, et il le fit savoir. Se penchant vers lui, Eryn lui souffla à l'oreille :

" Tu veux que je t'aide ? "

Le petit bout hocha vigoureusement la tête en jetant un coup d'oeil à sa grande soeur -surement pour être sûre qu'elle ne le fasse pas avant lui-. Eryn l'attrapa par les côtés et le souleva de quelques dizaines de centimètres. Lorsque sa petite main tendue atteignit les boutons, il en écrasa un avec un cri de victoire. Eryn le reposa et se mit a rire.

" Je ne savais pas qu'appuyer sur les boutons étaient une telle réussite ! Quelques fois j'aimerais bien être aussi ingénue que les enfants comme Allan ! "

Essuyant ses yeux humides à cause du rire, la rousse regarda le bouton et sentit la cabine s'ébranler. Alors qu'elles étaient en train de monter, elle pensa subitement à demander :

" Il a appuyé sur le bon étage d'ailleurs ?! "

Et bien oui, Allan, dans sa joie avait peut-être simplement appuyer sur un bouton au hasard, pas sur celui de l'étage de Dakota. Se tournant vers la jeune femme, elle se demanda en même temps si l'ascenseur était toujours aussi lent. Quoi qu'il en soit, elle avait hâte que ce petit séjour en boite de conserve soit passé
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: J'emménage ... enfin j'essaye !  Dim 8 Nov 2015 - 9:36

J’ignore pourquoi mais je pense que mon petit frère sera bien chiant quand il sera plus grand. Il veut déjà tout faire tout seul sans penser que sa petite taille de microbe est un problème, comme pour appuyer sur les boutons de l’ascenseur. Je le regarde essayer d’appuyer, tendre le bras comme un malade pour atteindre le bouton, mais je ne dis rien. Si j’appuie moi-même sur le bouton encore une fois, il va me taper un scandale et je préfère éviter. Alors quand Eryn lui demande s’il veut de l’aide, je me sens un peu soulagée. Je la regarde soulever mon petit frère pour qu’il appuie comme un taré sur l’un des boutons de l’ascenseur et j’esquisse un sourire. Il lui en faut peu à ce môme pour s’amuser. Quand elle me demande s’il a appuyé sur le bon étage, je jette un œil sur le bouton qui est allumé puis je hoche la tête.

« C’est le bon. » Je regarde mon petit frère, suspicieuse. « Soit il a énormément de chance et je devrais le faire jouer à la loterie, soit il a déjà pris l’ascenseur quand il est venu avec ma mère et il s’en souvient. » Dans tous les cas, il n’est peut-être pas aussi bête que je le pensais.

Je n’aime pas tellement prendre les ascenseurs, j’ai toujours peur d’y rester enfermée avec un parfait inconnu. Je n’aime pas ces boîtes métalliques, je ne leur fais pas tellement confiance en fait. Quand on pense qu’ils sont juste tenus par un câble, ça ne donne pas tellement envie de monter dedans à plusieurs, surtout dans celui-ci qui ne m’inspire pas du tout confiance. Et j’ai un réflexe tout con, comme à chaque fois que je monte dans un ascenseur, j’essaye de compter le nombre de kilos qu’on vient de faire entrer dans la boîte. Normalement c’est bon, on a de la marge encore, mais je ne suis pas rassurée. Ce n’est que quand l’ascenseur s’arrête à l’étage et que les portes s’ouvrent que je respire à nouveau. Je replace mon sac sur mon épaule puis je récupère mon carton avant de sortir de l’ascenseur et de me diriger vers ma porte de chambre. Il me faut un petit temps d’adaptation parce que j’ai changé de piaule, mais je devrais réussir à m’y faire rapidement.

« C’est là, chambre 3. »

Je sors difficilement les clés de la poche arrière de mon jean puis je les colle dans la serrure avant d’ouvrir la porte. Ouais, la chambre est la même que l’année dernière. Une armoire, un plumard, un bureau et des placards bas pour ranger ses affaires, la base quoi … Ça manque cruellement de décoration des deux côtés, ce qui me fait penser que ma colocataire n’est pas encore installée. Tant mieux, j’ai le privilège de choisir mon côté du coup.

« A droite ce sera ! » J’esquisse un sourire puis j’entre pour poser mon carton sur le lit. Je me retourne ensuite vers Eryn. « Du coup je ne t’ai pas demandé, tu étudies ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: J'emménage ... enfin j'essaye !  Mar 24 Nov 2015 - 7:52

Eryn hocha de la tête silencieusement quand elle eut la confirmation que le petit frère de Dakota avait appuyé sur le bon bouton d'étage. Elle esquissa un très léger sourire en se disant que le petit garçon avait quand même une bonne mémoire pour se souvenir de cet étage... ou alors peut-être était-il également très chanceux. Quoi qu'il en soit, ca lui présageait un bel avenir, non ?

La cabine continua de trembloter et finit par s'ébranler en faisant un "ding" métallique. Les portes s'ouvrirent enfin et la jeune fille put relâcher le souffle qu'elle avait retenu sans s'en rendre compte tant elle pouvait être stressée par cette étape qu'était l'ascenseur. Et dire que c'était elle qui avait eu l'idée, des fois, sérieusement, elle se trouvait débile...

M'enfin, tout en sortant de la cabine, elle se décalla des portes en métal pour que Dakota puisse ressortir avec ses affaires de l'ascenseur. Allan, lui, vint lui attraper sagement la main, ce qui tira un sourire à Eryn. Apparemment elle avait été adopté par le petit garçon. Elle qui n'avait jamais eut de frères ni de soeurs étaient heureuse de se sentir aimé par un enfant ! Elle songea a cela en suivant Dakota puis en la regardant ouvrir la porte de sa chambre. Vide, impersonnelle, à l'image de celle dans laquelle Eryn avait élu quelques jours auparavant.

" Ah, ouioui. J'entre en première année de la section artistique cette année. Je suis en musique en spécialité principale et en théâtre en option ! Et toi ? Ca n'a pas l'air d'être ta première année on dirait "

La jeune fille s'était avancée jusqu'à la porte et bien qu'Allan était entré de lui-même dans la pièce, la rousse avait préférée se tenir sur juste à l'entrée. Elle ne voulait pas s'imposer ou gêner Dakota, après tout elle ne la connaissait pas depuis longtemps.

" J'espère que je me plairais ici. C'est la première fois que je pars aussi loin de ma maison, je me dis que c'est le bon moment pour prendre mon envol mais c'est assez... impressionant tout de même. "

Elle avait lâché ça s'en vraiment s'en rendre compte. Quand elle se rendit compte que sa phrase lui donnait vraiment un côté bébé qui quitte ses parents, Eryn rougit et passa une main dans ses cheveux pour se donner contenance. Elle tourna les yeux vers les cartons de la jeune fille et lui dit :

" Il t'en reste beaucoup en bas ? Peut-être qu'Allan peut nous attendre ici le temps d'aller chercher le reste ? Ca ne me dérange pas de t'aider, histoire qu'il ne reste pas longtemps tout seul ! "

Elle lui sourit mais son visage se figea quand elle vit le petit garçon qui la regardait avec de grands yeux mécontents. Ah... apparemment il ne voulait pas être mis sur le banc de touche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: J'emménage ... enfin j'essaye !  Sam 12 Déc 2015 - 9:23

En voyant la chambre, je me dis que je vais devoir la décorer un petit peu. Je ne sais pas à quoi ressemble ma future colocataire, j’espère juste que ce ne sera pas une fan de Justin Bieber ou des One direction, parce qu’elle risque de passer par la fenêtre si elle pousse un peu trop la chansonnette. De toute façon, j’ai le temps de la rencontrer et de me faire une opinion sur elle. En attendant, je dois déjà emménager correctement et installer toutes mes affaires, et celles de mon chat aussi. Je regarde Eryn quand elle m’explique qu’elle entre en première année de musique, option théâtre. Une artiste donc, je n’aurais pas cru.

« C’est ma deuxième année à l’université, mais j’ai fait une année au lycée de Kobe avant. Je ne suis pas trop dépaysée du coup. » C’est sûr qu’avec le déplacement de l’école l’année où j’ai emménagé sur le campus, ça ne m’a pas trop perturbée. « Je suis littéraire moi, deuxième année de langues vivantes, option histoire-géo. Être bilingue depuis des années, ça aide pas mal ma moyenne il faut dire. »

Oui je triche un peu, mais tant pis. L’anglais est simple pour moi, le japonais un peu moins et le français que je me suis rajouté cette année risque d’être un peu plus complexe. Mais heureusement, j’ai déjà quelques bases dans cette langue. Quand Eryn me dit qu’elle espère qu’elle se plaira sur le campus parce que c’est la première fois qu’elle quitte sa famille, je ne peux m’empêcher de sourire.

« Ca, c’est parce que ta famille doit être super cool. Si tu avais la mienne, tu aurais voulu fuir dès le plus jeune âge. Personnellement, vivre sur le campus ne me dérange pas du tout. L’avantage c’est que comme ça, je n’ai pas le gremlins dans les jambes toute la journée. Hein Allan ! »

Je regarde mon petit frère puis je lui souris avant de lever le pouce. J’aime bien faire ça, parce que généralement il me répond la même chose sans trop savoir pourquoi. Alors je rigole, parce que là il le fait aussi, avec un sourire en plus. Je relève la tête vers Eryn quand elle me demande s’il me reste beaucoup de choses en bas.

« Il me reste un gros carton et un autre sac de vêtements. À la limite si tu veux bien rester avec lui le temps que j’aille chercher tout ça, ça serait super. En plus, il a l’air de bien t’aimer ! » Je regarde mon petit frère puis je m’agenouille devant lui. « Je reviens, je vais à la voiture. Tu restes avec Eryn, tu es sage, tu chiales pas, d’accord ? » Il hoche la tête machinalement mais je ne suis même pas sure qu’il comprenne tout ce que je dis. J’attrape le sac à dos de mon petit frère puis je le tends à Eryn. « Il y a des gâteaux là-dedans. Colle lui en un dans la bouche si jamais il commence à piailler, je reviens. »

Je m’avance alors vers la porte puis je sors pour aller récupérer mes affaires dans la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: J'emménage ... enfin j'essaye !  

Revenir en haut Aller en bas
 
J'emménage ... enfin j'essaye !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: