Partagez | 
 

 [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Ven 20 Mai 2016 - 20:51

Thomas marchait - enfin, vu la vitesse à laquelle il allait, cela ressemblait plus à de la stagnation qu'à autre chose - portant dans ses bras une caisse, surplombée de deux ou trois dossiers et de son repas du midi. L'australien ignorait comment il s'était retrouvé aussi chargé alors qu'il peinait à se déplacer à cause de sa blessure, bien que cette dernière guérissait avec le temps. Enfin, si, il savait. Avec la rentrée, l'administration était un peu plus chargée que d'habitude et le monde autour de lui allait beaucoup trop vite pour le rythme que sa santé lui imposait, et le surveillant avait constamment l'impression de ne servir à rien. Pourtant, il aurait apprécié aider ses collègues. Alors quand la comptable lui avait posé dans les bras un casier à déposer à l'intendance sur son passage, qu'un professeur plutôt pressé avait déposé deux dossiers remplis à scanner en plus et qu'il n'avait pas eu d'autre choix que celui d'ajouter son tupperware en équilibre par dessus le tout, il s'était dit que c'était son job.

Sauf que ses bras faiblissaient bien trop vite, sa poitrine lui faisait un mal de chien et tout ça pourquoi ? Parce qu'on est pas capable de se concentrer sur une discussion et sur le parcours d'accrobranche en même temps - Fichues côtes.

Et pour couronner le tout, il avait cassé ses lunettes en s'endormant dessus la veille. Enfin, il avait déboîté un verre quoi. Ça lui arrivait souvent mais il arrivait généralement à les réparer facilement. Mais Dieu sait pourquoi, impossible de reclipser cet enfoiré. Alors Thomas les avait rangées dans sa poche et avait mis ses lentilles, n'ayant pas sa deuxième paire à disposition. L'australien haïssait les lentilles, et ce malgré les protestations de sa soeur qui préfèrait lorsque son regard était libre de ses lunettes.

L'intendance montrait presque le bout de son nez mais le surveillant était obligé de faire quelques pauses régulières, s'aidant d'un de ses genoux. La fin de cette journée allait être vraiment longue. Surtout s'il continuait à se fatiguer avec des tâches pareilles.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Ven 10 Juin 2016 - 1:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Sam 21 Mai 2016 - 6:03




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure




Il y a des jours qui commencent bien, d’autres… moins bien. Aujourd’hui était l’un des jours qui commençaient moins bien et aujourd’hui en était un. D’abord parce que Jakob avait complètement zappé le réveille-matin – ça arrive à tout le monde, la prochaine fois il réfléchirait avant d’essayer la tisane de nénuphar avant de dormir – mais qu’en prime, avec cette erreur, il n’avait pas de repas pour ce midi. Il avait décidé de courir le risque, la veille, en se disant qu’il aurait amplement le temps de se préparer un petit quelque chose avant de partir… grossière erreur.

Pour en ajouter une couche, Jakob avait décidé qu’il passerait à la cafétéria de l’école, après tout quelques collègues y allaient et ce qui y était servi ne devait pas être bien méchant. … enfin, si seulement il avait eu le temps. Se courir entre l’administration du lycée et celle de l’université pour échanger des documents et faire une course pour rendre service, et le voilà à court de temps pour aller prendre son tour là-bas. Bon, tant pis alors, il boira du thé pour couper la faim, bien que ce ne soit pas une solution bien brillante, mais il n’avait pas le choix. À moins qu’il ait encore un emballage de barres à l’avoine, mais il était persuadé de l’avoir épuisé la semaine dernière.

Alors qu’il revenait vers son bureau, il vit… une caisse, des dossiers et un contenant plastique en train de se balader au fond d’un couloir adjacent. Bien intrigué par cette vue, il s’avança dans cette direction, voyant que la victime de cette pile était en difficulté. Il rejoignit celui qui était sans doute un collègue, avant de se rendre compte que c’était Thomas Harper, le surveillant rencontré il y avait quelques jours. L’occasion parfaite pour lui rendre service à son tour!

« Besoin d’aide m’sieur Harper? Tu as l’air au point pour prendre une pause… tout cela m’a l’air bien mauvais pour tes côtes. »  

Tout sourire, l’Allemand lui proposa donc de se délester d’une partie de sa charge pour éviter de se blesser ou d’empirer un inconfort qui se serait déjà installé. À deux, ils pourraient être un peu plus efficaces que si le surveillant était seul pour faire tout ce chemin jusqu’à il ne savait où.

Et c’est aussi en venant plus près qu’il remarqua que son collègue ne portait pas les lunettes qu’il avait la dernière fois, mais il lui demanderait après avoir fait le plus important : lui ôter un peu de son fardeau.






J’ai été gentil et j’ai mis «au point» au lieu d’«à point» Niark Coeur


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Sam 21 Mai 2016 - 17:58

« Besoin d’aide m’sieur Harper ? Tu as l’air au point pour prendre une pause… tout cela m’a l’air bien mauvais pour tes côtes. »  

La voix derrière lui le fit presque sursauter. Thomas n'avait pas instantanément reconnu la voix de son ami et se retourna, encore chargé. Il décala sa tête de quelques centimètres afin de voir à qui il parlait.

« Oh. Bonjour Jakob. » Fit-il, souriant - presque trop, content de voir que quelqu'un s'était pointé ici et pour l'aider en plus. « Je ne vais pas refuser, je dois déposer le casier jaune à l'intendance et ces deux petits dossiers au secrétariat. » Il posa sa charge et se frotta l'arrière du crâne. « Ce n'est pas spécialement lourd mais... Ça tient pas bien en équilibre et j'ai un peu mal, je t'avoue. »

Considérant avec joie la proposition de son collègue, il ouvrit la caisse pour en enlever quelques dossiers - histoire de l'alléger. Il tendit le petit tas à son collègue ainsi que les deux dossiers volants en plus. Le surveillant attrapa de nouveau la caisse - qui s'avéra bien moins compliquée à porter tout d'un coup - et empila son boîtier en plastique par dessus. Il reprit sa route, s'assurant que son collègue le suivait.

« Merci en tout cas, je pensais pas croiser quelqu'un ici pendant la pause repas. » L'australien plissa alors le regard. « Tu n'es pas en train de manger avec les autres ? Ou peut-être as-tu déjà mangé, en fait ? »

Évidemment, la question était idiote, puisqu'ils étaient ensemble. Thomas, lui, mangeait toujours seul - en lisant sur son téléphone ou simplement en profitant du temps qu'il passait seul, parce que le surveillant aimait son moment de solitude au travail. Peut-être que Jakob était comme lui, finalement.

L'australien continua d'avance avant de s'arrêter devant une grande porte, où un petit panneau indiquant l'intendance était accroché. Il ouvrit alors la caisse, attendant que Jakob reposer le contenu que Thomas avait enlevé plus tôt. Bizarrement, Thomas ne se sentait pas... gêné, mal à l'aise qu'on lui ait rendu service ou autre. Il était même plutôt serein.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Lun 23 Mai 2016 - 3:14




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure    P.2




Jakob laissa son collègue poser ce qu’il tenait en lui souriant, heureux qu’il accepte son aide. Il se doutait bien que toute cette pile n’était pas très bonne pour la blessure de Thomas et il l’observa diviser la charge avec un air entendu.

« Oui, ça évitera une catastrophe aussi… »

L’Allemand prit tranquillement sa part, le laissant reprendre les devants pour pouvoir le suivre, ne posant pas de questions sur le dernier contenant… peut-être son repas? La chance. D’ailleurs… le surveillant lui parlait justement de l’heure du repas, et le pauvre psychologue sentit la gêne lui monter aux joues sous forme d’une légère roseur. Il s’éclaircit légèrement la gorge, embêté de devoir avouer sa bourde.

« Ahrem. »

Un sourire gêné se dessina sur ses lèvres alors qu’il remettait les dossiers à leur place dans le casier, et il osa enfin répondre, pour ne pas laisser son collègue sans réponse. Il fallait bien qu’il l’avoue… c’était plus cocasse que dramatique, même s’il était un peu pris de court maintenant.

« En fait j’ai pas mangé… ni eu le temps.   …… ni de quoi pour le faire. »

Il secoua la tête pour chasser le petit rire nerveux qui avait failli lui échapper, et balaya l’air de sa main libre.

« Enfin… t’en fais pas pour ça, ça m’apprendra à ne pas me préparer la veille. J’ai…disons… manqué le réveil. »

Tout s’était emboîté comme les pièces d’un puzzle pour qu’il soit à court de repas aujourd’hui, et il avait bien fini par l’accepter. Toujours en proie d’une légère gêne, Jakob tenta de bifurquer le sujet vers autre chose en posant une question.

« Mais toi, je me souviens que tu portais des lunettes… est-ce que tu navigues entre lentilles et verres? »

Il ne se doutait pas du tout que Thomas avait en fait eu une mésaventure aussi, puisqu’il avait connu plein de gens qui passaient de l’un à l’autre selon leurs besoins.

Le grand brun retrouva le sourire tout en reprenant un peu d’assurance. Sa bêtise n’allait quand même pas lui plomber l’humeur pour autant.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Lun 23 Mai 2016 - 5:18

Thomas était un artiste en matière de gêne, il avait vite decelée cette dernière chez le psychologue lorsqu'il lui répondit.

« En fait j'ai pas mangé... ni eu le temps... ni de quoi pour le faire. » L'australien plissa les yeux, pas sûr de saisir, avant que son cerveau ne fasse le lien. Son collègue continua sur sa lancée, cherchant presque à se justifier - ou peut-être à le rassurer. « Enfin… t'en fais pas pour ça, ça m'apprendra à ne pas me préparer la veille. J'ai... disons... manqué le réveil. »

Voilà qui faisait sens. Un rictus venait de naître sur les lèvres du surveillant, peu moqueur mais surtout amusé. Lui qui trouvait Jakob presque trop... impeccable sur lui-même, fut bien surpris par la déclaration de ce dernier. Alors comme ça on traîne au lit ? Cette pensée l'amusa d'autant plus mais il se résigna à garder une attitude un peu sérieuse - histoire de ne pas passer pour un fou qui rigole seul ou bien de sembler moqueur à l'égard de son ami.

Profitant d'avoir les mains libres, il retroussa les manches de sa chemise et continua sa route vers le secrétariat. Il n'avait pas fait de commentaire vis à vis de ce que lui avait dit son collègue, ne se contentant que de hocher la tête et d'arborer une expression compréhensive - parce que Thomas détesterait se retrouver dans une situation où il doit manger autre chose ses propres plats voire ne pas manger du tout. La déclaration de Jakob le tira de ses pensées.

« Mais toi, je me souviens que tu portais des lunettes... Est-ce que tu navigues entre lentilles et verres ? »

Là, Thomas ne savait pas vraiment s'il devait trouver ça... attentionné ou juste carrément bizarre. Et il préfèrait très grandement la seconde option car elle le confortait dans une de ses idées farfelues : Jakob lui ressemblait. Son collègue était quelqu'un d'observateur - ce qui paraît plutôt logique pour un psychologue, bien que tous ne le soit pas - tout comme le surveillant lui-même. Une telle pensée le rassurait, sans vraiment comprendre pourquoi.

« Je... En fait, je déteste porter des lentilles. » Avoua-t-il finalement, ne sachant pas vraiment par quel bout commencer cette petite histoire. « Je me suis endormi avec mes lunettes sur le canapé hier soir. Quand je me suis réveillé, elles étaient en deux morceaux. » Il ne fit pas vraiment attention à la révélation sur le fait de s'endormir sur le canapé. Ça en disait long sur les responsabilités approximatives de Thomas. Le brun sortit la monture ainsi que le verre manquant. « D'habitude je n'ai pas de mal à les réparer mais... Je crois que j'ai tordu la monture, enfin je ne sais pas vraiment en fait. J'ai pas d'autre paire à la maison, je comptais passer chez l'opticien après ma journée. »

En parlant, Thomas poussa la porte du secrétariat et déposa les deux dossiers sur le bureau de Grace, laissant une note à son égard pour lui demander de les scanner. Lorsqu'il eut enfin fini, les bras ballants - avec seulement son boîtier en plastique dans les mains -, la situation était presque devenue... gênante. Et son esprit tiqua, comme s'il venait de retrouver son humanité.

« Mh. » Il attira son attention sur son collègue. « Si tu n'as pas envie de manger en quatrième vitesse à la cafétaria, y a assez pour deux là-dedans. » Fit-il en secouant doucement la boîte en question. Thomas ne se l'avouerait probablement jamais mais il mangeait pour dix et il pourrait bien se passer d'un repas trop copieux pour une fois. Son tupperware était divisé en petits compartiments dans lesquels se trouvaient plusieurs petits sandwichs cuits, et pleins d'autres assortiments de crudités et de viande. Il avait beau être au Japon, il n'avait jamais arrêté de cuisiner à l'occidentale, tout simplement parce que c'était la meilleure cuisine et qu'il ne comptait pas s'en priver.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Lun 23 Mai 2016 - 17:17




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure    P.3




Jakob suivit tranquillement Thomas jusqu’au secrétariat. Il avait remarqué son expression et il lui avait répondu par un petit sourire, se disant que derrière cet air compréhensif, il était impossible que Thomas ne soit pas amusé par son histoire, alors que lui-même n’en revenait pas d’avoir accumulé les bourdes une à une. Mais bon, il avait décidé de changer de sujet, en espérant que son absence de repas finisse oubliée, et il attendit la réponse, qui tarda un peu. Cela l’intrigua, et il pencha un peu la tête sur le côté, jusqu’à ce que la voix de son collègue le rejoigne.

La réponse le surprit un peu et il vint pour demander pourquoi il en avait mis, mais rapidement, son collègue lui expliqua pourquoi. Dormir sur le canapé? Ça arrivait à tout le monde, et apparemment le pauvre avait aussi été puni pour ses actes, ses lunettes avaient payé pour sa nuit improvisée. Le psychologue observa les morceaux et cligna un peu des yeux.

« Oh, tu n’as pas été épargné non plus… peut-être pourrais-je y jeter un coup d’œil si on a le temps. »

Mais ils étaient déjà arrivés au secrétariat, et Jakob le laissa s’exécuter, le voyant rédiger un petit mot. Il lui sourit légèrement, presque intimidé par le silence qui s’était installé, et il ressortit avec lui. Jakob entendit Thomas reprendre la parole, et ce fut avec surprise qu’il réagit à sa proposition. Il comptait vraiment partager avec lui? Son expression de surprise se transforma rapidement en sourire, l’Allemand étant un peu émerveillé.

« …vraiment? Je t’en serais tellement reconnaissant! Ne te prive pas pour moi, toutefois, hein…? »

Il avait bien hâte de voir ce que son collègue avait à proposer, et il n’allait pas se plaindre. À manger alors qu’il croyait sa cause perdue! Et maintenant qu’il avait cette offre sous les yeux, sa faim était revenue toute d’un coup.

Comme Thomas était si généreux, il lui laissa tout le loisir de décider où ils s’installeraient, peut-être à la salle du personnel. Sinon, le psychologue était prêt à prêter son bureau pour qu’ils puissent avoir un endroit confortable où passer les derniers instants pour manger en relaxant.

« Je te suis! Si tu savais comment tu me sauves la vie! »

Oh oui. Il avait sérieusement faim, maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Mar 24 Mai 2016 - 3:47

Quand Jakob lui avait fait la proposition concernant ses lunettes, Thomas eut besoin de cacher sa joie. Certes, ce n'est qu'une paire de lunettes, mais attendre une heure debout à regarder les différentes montures chez l'opticien le temps qu'on vous aide, c'était suffisant pour réduire à néant la santé mentale du brun. Pas qu'il ne soit pas patient, mais il n'aimait pas attendre pour ce genre de choses, il n'aimait pas être là, les bras ballants et ne pas savvoir quoi faire. Il savait faire preuve de patience à l'égard des élèves, mais pas à l'égard des opticiens, des caissières et de tout ce beau monde. Même si ce n'était pas foncièrement leur faute, en fait. Alors Thomas le remercia de la façon la plus sobre qui soit, même s'il en était enchanté, au fond de lui.

Il fut remercié plus d'une fois à son tour, à propos du repas. L'australien lui répondit par un sourire gêné bien que sincère.

« Ce n'est rien, et ça me fait plaisir. »

Et peut-être que ça lui apprendrait à manger comme une personne normale, pour une fois. Avec quelqu'un et pas aussi copieusement que d'habitude. Il espèrait seulement que son collègue ne remarque pas la quantité cuisinée - auquel cas Thomas paniquerait et dirait qu'il préfère en faire trop que pas assez.

« Je te suis ! Si tu savais comment tu me sauves la vie ! »

Cette fois-ci, le sourire du brun fut bien plus chaleureux que les précédents. Il se frotta l'arrière du crâne, troublé par tant de reconnaissance.

« C'est normal. » Tenta-t-il, ne sachant que dire d'autre. « Habituellement je mange directement à l'accueil de l'administration parce que le midi, il n'y a pers... » Au moment où les mots franchirent ses lèvres, il vit - de loin - l'endroit en question occupé par d'autres de ses collègues. Avalant sa salive et n'ayant aucune excuse, il décida de jouer la carte de la franchise, il n'avait rien à perdre. « Je pense qu'on va laisser tomber l'accueil. Je m'excuse mais j'évite les groupes comme ça, avec ce qu'il s'est passé à Kamikochi j'ai l'impression d'être le centre de l'attention et je t'avoue que je n'aime pas trop ça. » Le débit avec lequel Thomas avait prononcé la fin de sa phrase était inhabituellement rapide - il n'aimait pas se plaindre. « Tu penses que... ton bureau ferait l'affaire ? J'ignore si tu manges dehors ou non, habituellement. »

Bon, c'était mal formulé, un peu rapide mais autant dire que Thomas avait vraiment faim - et qu'ils n'avaient qu'une petite demi-heure.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Mer 25 Mai 2016 - 21:33




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure    P.4




Jakob ne pouvait s'empêcher d'être un peu trop expressif sur le coup, Thomas lui sauvait réellement la vie aujourd'hui, parce que le thé n'aurait pas été une grande source de satiété pour travailler tout un après-midi. Il gratifia son collègue d'un énième sourire, espérant que ses réactions ne l'intimidaient pas.

Le grand brun l'écouta mentionner l'accueil de l'administration, mais Jakob n'avait pas l'habitude d'y passer son heure de repas. Il pencha légèrement la tête sur le côté lorsque Thomas cessa de parler, comme s'il attendait qu'il finisse sa phrase, puis il comprit en suivant son regard, pinçant aussi les lèvres. Pour une fois, il n'avait pas spécialement envie de passer les rares dernières minutes en compagnie de plusieurs collègues, aussi sympathiques soient-ils. Tout le monde avait parfois besoin d'être au calme!

Le psychologue laissa Thomas s'expliquer et il n'eut aucune objection. Il remarquait toutefois que son collègue éprouvait un certain malaise avec son histoire de côtes, et il songea qu'il avait bien raison, on devait probablement lui poser des questions tous les jours...

« Oh, ne t'en fais pas, il vaut mieux s'installer au calme pour finir cette pause en beauté... »

D'un autre sourire, il lui faisait signe de le suivre, cette fois, d'accord pour qu'ils aillent manger dans son bureau.

« Il y a plein de place confortable dans mon bureau, cela fera l'affaire! »

Et puis, Jakob aussi mourait de faim depuis qu'il savait qu'il aurait finalement droit à de la nourriture. Il s'assura que Thomas le suivait et il marcha jusqu'à sa porte, glissa la clé dans la serrure et déverrouilla. D'un geste, il ouvrit la porte et l'invita à passer en premier, lui le porteur du tupperware salvateur.

« Installe-toi où tu le souhaites! »

La décoration était sobre et de bon goût, un peu à l'image de Jakob, qui passa la porte après lui, la refermant sans un bruit lorsqu'ils furent entrés tous les deux.

Se retournant vers son collègue, il se rappela qu'il lui avait proposé de regarder le souci de ses lunettes, et il tenait à le faire pour peut-être lui éviter d'aller attendre pour la réparation.

« Ah, et si tu veux, après manger, je jette un coup d'oeil à tes lunettes. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Jeu 26 Mai 2016 - 1:44

« Oh, ne t'en fais pas, il vaut mieux s'installer au calme pour finir cette pause en beauté... »

Jakob n'avait pas foncé vers ses collègues pour taper la causette et avait même accepté la proposition de l'australien. Thomas pouvait-il espèrer mieux de la part de son collègue ? Qu'il accepte d'ouvrir son bureau pour la pause. Ce que Jakob s'était empressé de faire. Ce genre de petites concessions étaient tout ce dont Thomas avait besoin pour vivre. Il ne demandait pas la Lune, seulement un minimum de solitude et de calme. En l'occurence, pour la solitude, c'était loupé. Heureusement pour lui, Jakob était l'une des rares personnes avec qui il ne paniquait pas et pouvait être naturel sans pour autant être gêné. Enfin, naturel jusqu'à certaines limites, évidemment. La plupart du temps, Thomas se sentait toujours comme « Le mec bizarre qui parle jamais » - oui, de mauvais souvenirs du lycée - et pourtant, ce n'est pas de la discussion qui manquait à ce dernier lorsqu'il était lancé. Mais là était son point faible : Thomas avait besoin d'être lancé.

Il secoua la tête, arrêtant de cogiter lorsque Jakob s'arrêta devant la porte de son bureau pour l'ouvrir et le laisser passer. L'intérieur était... « impeccable » pensa-t-il, en rentrant. Ce mot résonnait dans sa tête à chaque fois qu'il voyait quelque chose en rapport avec le psychologue. Autant lui que la décoration de son bureau : modeste, simple et efficace. Pour cela, l'australien ressentait une pointe d'admiration - lui qui était souvent négligé, aux goûts douteux en matière d'apparence et de décoration. Mais il s'en contentait bien. Son regard détailla chaque parcelle du lieu. Et s'il avait été le genre de personne a étaler ses pensées, peut-être aurait-il fait un compliment. Mais l'embarras oblige.

« Installe-toi où tu le souhaites ! » Suivant l'invitation de son collègue, Thomas prit place sur l'un des fauteuils. « Ah, et si tu veux, après manger, je jette un coup d'oeil à tes lunettes. » L'australien remercia aussitôt le psychologue. Lui faire éviter l'attente et les frais de réparation serait trop beau.

Le surveillant posa alors le boîter en plastique sur la table basse, dans lequel étaient rangées ses baguettes, emballées. Son esprit tilta alors et il haussa les sourcils, détournant le regard vers son collègue.

« Je... Je n'ai qu'une paire de baguettes. » L'air démuni et n'ayant malheureusement pas de solution à proposer cette fois-ci, il se frotta la nuque. « Est-ce que à tout hasard tu en garderais pas une dans tes tiroirs ? » Fit-il, préoccupé. Même si Thomas s'était déjà débrouillé pour manger avec deux crayons à papier, les baguettes étaient bien plus pratiques. Peut-être même que Jakob mangeait avec des couverts, et non des baguettes.

Pendant que son collègue cherchait une solution, l'australien ouvrit son tupperware.

« Bon, je ne mange pas de façon super équilibrée mais ça reste à peu près dans la moyenne. » Il haussa finalement les épaules. « Et je vide un peu mes placards. Donc c'est pas du cent pourcents occidental ni du cent pourcents japonais. »

Ce dernier connaissait cependant ses talents culinaires - il ne présidait pas le club de cuisine pour rien après tout. Il attendait - comme un gosse impatient - la réaction de Jakob quand il goûterait. Même si Thomas avait des airs négligés de gosse trop vieux qui n'a toujours pas quitté l'adolescence, sa cuisine exprimait le contraste entre ce qu'il était capable de faire et ce qu'il se limitait à faire. À l'intérieur de la boîte transparente, on pouvait trouver quatre petits sandwichs grands comme la paume d'une main avec du canard séché avec du fromage de chèvre fondu. Dans un autre compartiment, un assortiment de crudités - tomates, concombres, olives en sauce. Encore dans un autre coin, étaient disposées quatre petites brochettes de boeuf braisé - et pas de boeuf de Kobe non, Thomas n'avait pas les moyens pour ça. Dans la dernière partie se trouvaient deux Dangos et quatre petits Mochi glacés emballés dans de l'alluminium.

Le surveillant soupira, il savait que Jakob le verrait comme un goinfre jusqu'à la fin de sa vie.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Sam 28 Mai 2016 - 5:22




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure    P.5




Tranquillement, alors que Thomas s’installait, Jakob revint tout en faisant un petit signe de tête, l’air de lui dire que ça lui faisait plaisir de regarder l’état de ses lunettes, et il s’arrêta en l’entendant mentionner qu’il n’avait qu’une paire de baguettes. Son esprit fit rapidement le tour de ses ressources et il clignota des paupières, l’air d’être un peu pris au piège, puis un sourire revint illuminer son visage.

« Je vais voir! Si elles ne sont pas là, elles sont bien ailleurs. J’ai peut-être une fourchette, mais c’est à voir. »

Le grand brun contourna alors les sièges pour se rendre jusqu’à son bureau, s’y penchant un peu pour ouvrir l’un des tiroirs du bas et en parcourir rapidement le contenu des yeux. Il tendit alors son autre main pour y saisir une paire de baguettes qui lui servait régulièrement lorsqu’il mangeait des plats asiatiques au travail. Il y prit d’ailleurs une petite assiette toute simple qu’il prenait lorsqu’il avait besoin d’une surface pour une éventuelle collation.

« Ah bah voilà, tu as vu juste! Elles sont là. »

Trouvant les explications de Thomas bien amusantes malgré tout, le psychologue referma son tiroir et revint pour prendre place devant lui et enfin pouvoir découvrir de quoi consisterait le repas si gracieusement partagé. Il lui présenta triomphalement la petite assiette au passage, elle leur serait bien utile pour séparer.

« Je ne me plaindrai pas sur un repas généreusement partagé par un collègue sympathique! J’ai bien hâte de goûter. »

Le mélange des cultures plaisait bien à Jakob, qui adorait en plus découvrir de nouvelles saveurs. Il cuisinait beaucoup lui-même et ne manquait pas de s’inspirer des autres lorsque ça lui plaisait bien. En voyant la disposition du repas de son collègue, il ne put s’empêcher d’être surpris, avec une pointe d’émerveillement.

« Whoa! Et tu me dis que tu ne manges pas équilibré? Tu as le don de mettre de la variété dans un même contenant, tu le sais, ça? »

Il était bien enthousiaste à présent, n’attendant que le feu vert pour pouvoir commencer. La quantité ne le choqua pas, il avait trop faim pour se dire que Thomas était «goinfre», surtout que la quantité était bien pour les deux personnes qu’ils étaient.

« Ça donne des idées, j’ai plus l’habitude de faire un seul plat… décidément, j’ai encore du chemin à faire pour battre les bentos japonais. »

Le psychologue laissa son collègue se servir en premier, c’était la moindre des choses, puis il l’imita, garnissant sa petite assiette d’un peu de tout, puis il se cala bien droit dans son siège pour commencer à manger. Son expression devint radieuse alors qu’il se régalait. Il complimenta aussitôt la cuisine de son sauveur.

« C’est délicieux! »

Encore un point en commun entre eux, c’était une amitié prometteuse.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Sam 28 Mai 2016 - 17:49

Jakob avait fini par tomber sur une paire de baguettes et une assiette par la même occasion, information qui ne manqua pas de ravir l’australien qui commençait presque à se dire que son service allait tomber à l’eau. Thomas détestait les fausses promesses. Son collègue avait bien très bien réagi à l’annonce du brun à propos de sa nourriture. Au moins, le surveillant n’avait plus rien à crainde de ce côté-ci.

« Whoa ! Et tu me dis que tu ne manges pas équilibré ? Tu as le don de mettre de la variété dans un même contenant, tu le sais, ça ? »

L’australien ne sut pas vraiment s’il devait sauter au cou de son ami ou s’il devait juste… Le remercier attendre patiemment que la gêne s’évapore. Il choisit la seconde option, un petit « merci » se glissant entre ses lèvres, après s’être frotté la nuque.

« Ça donne des idées, j’ai plus l’habitude de faire un seul plat… décidément, j’ai encore du chemin à faire pour battre les bentos japonais. »

Un rire incontrôlé s’extirpa de la bouche du surveillant. Côté plats asiatiques, Thomas n’était pas exceptionnel – bien qu’il se débrouillait dans toutes les autres cuisines, sauf indienne, peut-être. Mais quelque chose le rassura dans les paroles de Jakob : Ce dernier était gastronome et non du genre à manger un sandwich dans le Subway du coin de la rue. On ne pouvait pas dire que le brun n’aimait pas le fast-food… Il détestait cela à vrai dire. Il savait à quel point sa sœur aimait les pizzas livrées, manger une ou deux fois par semaine chez McDonald. Et à chaque fois, le surveillant se ramener avec ses propres repas. La graisse ? Trop peu pour lui, oui.

S’arrêtant de cogiter, Thomas prit une part dans son assiette plastifiée personnelle – attrapant deux petits sandwichs et quelques crudités. Il commença doucement à manger et scrutai discrètement ce que son collègue prenait et sa réaction. Si le brun se torturait habituellement l’esprit en se demandant si tout ce qu’il faisait était bien, question cuisine : C’était pire.  Alors quand Jakob avait tiré une expression des plus remarquables, il sourit. Encore plus devant sa réaction.

« C’est délicieux ! »

Il souffla, amusé et plutôt content de voir Jakob aimer ce qu’il mangeait.

« Ma seule crainte était que ça ne soit pas à ton goût. » Il prit une bouchée, puis reprit. « Merci. »

Pendant qu’ils mangeaient plutôt calmement – mais pas trop lentement non plus, car ils n’avaient que vingt minutes – Thomas amorça la conversation – pour une fois qu’il faisait un effort. Il voulait en savoir un peu plus sur Jakob, qu’il considèrait déjà plus ou moins comme son ami, probablement car il se retrouvait quelque part chez lui – et qu’il était curieux.

« Je me demandais.. » Il marqua une pause, posant ses baguettes au passage. « Depuis combien de temps vis-tu au Japon ? »

Il ne fallait pas être surdoué pour savoir que Jakob n’était pas japonais mais probablement européen. Français ou Allemand. Même s’il avait déjà eu l’occasion de visiter l’Allemagne pendant deux semaines lors de sa jeunesse, Thomas ne connaissait pas vraiment les noms portés là-bas.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Dim 29 Mai 2016 - 3:42




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure    P.6




Après avoir entendu le remerciement de son collègue, Jakob fit de gros yeux surpris en l’entendant rire, puis ce fut contagieux et il rit un peu aussi. Sans le savoir, Thomas devinait bien la personnalité de Jakob. Ce dernier était en effet friand de plats maison. Il avait été élevé dans une famille qui cuisinait beaucoup et qui partageait les repas. La restauration rapide ne faisait pas partie de son régime et il préférait nettement se concocter lui-même un plat vite fait s’il manquait de temps et qu’il en avait les ressources.

Thomas lui avoua avoir craint qu’il n’aime pas, mais Jakob n’était pas bien difficile et il lui fit un signe de tête appréciateur lorsqu’il le remercia à nouveau.

« Oh, tu as peu à craindre avec moi. J’aime bien découvrir la cuisine des autres et bien rares sont les mauvaises surprises. »

Ils mangèrent un instant sans trop utiliser leur bouche pour autre chose que mâcher, après tout leur temps était compté, mais le surveillant sembla vouloir poser une question et Jakob mit toute son attention sur lui. Oh, cette question-là! Lui-même se demandait quelle était l’origine de son collègue, mais il commença par lui répondre après avoir bien avalé et posé ses baguettes.

« Question à la fois simple et difficile! »

Il sourit, prenant le temps de bien s’expliquer.

« Officiellement, je suis arrivé au début du mois de juillet. Mais on peut dire que j’ai porté le Japon dans mon cœur pendant la bonne moitié de ma vie… »

Il n’avait effectivement pas habité ici comme il le fait à présent, mais il passait régulièrement ses vacances là-bas avec la famille de sa sœur depuis des années, et il ne manquait rarement une occasion de venir exercer la langue pour la garder bien vivante.

« Ainsi je pouvais presque dire que c’était ma deuxième maison, mais à présent ça l’est réellement! »

Amusé par ses propres mots, il afficha un léger sourire avant de pencher un peu la tête sur le côté, se demandant la même chose pour Thomas. S’il posait la question, peut-être était-il ici depuis un moment, ou alors peut-être étaient-ils tous les deux dans la même situation. Son japonais était plutôt bon, à l’image de celui de Jakob, c’était un bon indice.

« Et toi? Tu sembles bien maîtriser la langue, tu dois être ici depuis plus longtemps… ou avoir une passion comme la mienne! »

Le psychologue essayait de deviner, mais ça l’intéressait réellement de savoir ce qui amenait son collègue ici, à Kobe.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Dim 29 Mai 2016 - 15:42

Thomas ne s’empêcherai pas de retenir ce que lui avait dit son collègue à propos des surprises et de la cuisine. Le brun expérimentait bien souvent, n’aimant pas se limiter qu’aux associations déjà existantes. Partisan du sucré-salé, il avait déjà marié chaque viande à des fruits ou d’autres mets sucrés – même du cacao une fois. Jakob lui répondit alors, l’arrachant à ses pensées culinaires.

« Question à la fois simple et difficile ! »

L’australien fit de son mieux pour cacher son embarras. Il avait un don pour trouver des personnes qui n’étaient pas là « juste par hasard ». Quelque chose d’enfoui au fond de lui espérait que ça ne soit qu’une histoire banale, quelque chose qui ne changerait pas le regard du brun sur le psychologue – qui l’empêcherait de cogiter trop à son sujet en d’autres termes. Et pour une fois, la chance lui souriait puisque Jakob arbora un léger sourire pour soutenir ses paroles.

« Officiellement, je suis arrivé au début du mois de juillet. Mais on peut dire que j’ai porté le Japon dans mon cœur pendant la bonne moitié de ma vie… Ainsi je pouvais presque dire que c’était ma deuxième maison, mais à présent ça l’est réellement ! »

Le surveillant hocha la tête tout en souriant à ses propos – et en terminant son deuxième mini-sandwich. Contrairement à Grace ou à lui-même, Jakob était venu ici par plaisir, par amour du pays. Thomas ne pouvait pas dire qu’il était ici contre son gré – parce que c’était faux, il n’aurait jamais fui au Japon s’il n’aimait pas un minimum l’endroit – mais les raisons étaient bien différentes. Le jour où il avait décidé de s’envoler pour le pays du soleil levant, ce fut sur un coup de tête. S’il aurait pu, il serait parti dans l’heure sans rien, sans dire au revoir. Cependant, son casier judiciaire ne le lui permettait pas. Lorsque vous attentez à la vie d’une autre personne – et même si vous ne faites que vous défendre – tout devient très compliqué. Le regard, les aveux, les frontières, le travail. Le temps d’en parler à sa famille, de faire le nécéssaire question paperasse, d’économiser un peu d’argent pour pouvoir s’acheter une voiture une fois là-bas et toutes ces choses-là, il lui avait fallu un an. Le psychologue tira l’australien de sa bulle, renvoyant la question.

« Et toi ? Tu sembles bien maîtriser la langue, tu dois être ici depuis plus longtemps... ou avoir une passion comme la mienne ! »

Thomas fut à la fois chamboulé par la question et par le compliment sur sa maîtrise du langage – qu’il ne comprenait pas vraiment, sa prononciation était parfois douteuse et son accent australien était un traître hors-pair. Il formula sa phrase dans sa tête avant de répondre, histoire de ne pas trop entrer dans les détails sans pour autant livrer une réponse incomplète.

« Du jour au lendemain, j’ai voulu changer de vie. Ma fiancée a fini par me quitter pour de bonnes raisons et j’avais besoin de prendre l’air. Mon grand-père s’est remarié avec une asiatique que j’ai toujours considéré comme ma grand-mère biologique. Elle m’a appris le japonais dès mon plus jeune âge. Alors dès que j’ai voulu m’enfuir de l’Australie, j’ai pris un billet pour le Japon. J’avais vingt-cinq ans. »

Thomas n'avait aucun mal à lui parler, comme si c'était presque naturel. Le sentiment de confiance, d'amitié, très probablement. Il soutenait ses paroles par un sourire, car ce changement n’avait apporté que des bons côtés à sa vie pour en éliminer beaucoup de mauvais dont celui qu’il avait détesté le plus : Le sentiment de routine. Il afficha une expression nostalgique.

« Mais j’avoue que l’Australie me manque parfois. Ma famille surtout. » Il marqua une pause, posant ses baguettes. « Je n’ai pas vu ma famille depuis deux ans. »

Il balaya les idées noires et détourna son attention vers son ami.

« Tu viens d’Europe non ? Allemand. Ou Français. » Essaya-t-il de deviner.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Lun 30 Mai 2016 - 3:26




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure    P.7




Jakob mangea tranquillement pendant que son collègue parlait, et ses yeux exprimèrent de la surprise lorsqu’il entendit le récit accéléré de son parcours. Ainsi il y avait eu quelques remous dans sa vie, et le grand brun ne pouvait s’empêcher d’être curieux d’en savoir plus, pour mieux comprendre son nouvel ami. Il ne voulut cependant pas poser de questions indiscrètes alors que le sujet lui semblait bien sensible. Une fiancée perdue, ce n’était pas rien, et il ne souhaitait pas le faire replonger inutilement dans de mauvais souvenirs, s’ils en étaient.

L’Australie. Jakob avait plus nagé dans les langues allemandes et japonaises pour être un expert des accents, et l’origine de son collègue le fascina un peu. Il n’avait jamais eu l’occasion d’aller là-bas, et celui qui se trouvait devant lui venait d’avouer que le pays en question lui manquait. Peut-être qu’ils auraient l’occasion de s’y rendre ensemble, un jour, si l’avenir le permettait. Le fait qu’il mentionne que sa famille lui manquait fit légèrement pincer les lèvres au psychologue, lui qui était tant familial et proche des siens. Il hocha légèrement la tête à ses propos, l’air un peu grave, embêté que son collègue n’ait pas la même chance que lui.

Mais dès que le surveillant lui demanda d’où il venait, le psychologue cligna des yeux en souriant, acquiesçant.

« Allemagne, oui! Je suis né à Berlin, en février 1985. »

Peut-être que Thomas avait quelques notions d’histoire, mais de toute façon, l’Allemand était très jeune au moment des événements marquants, bien qu’il en ait quelques minces souvenirs. Il avait bien envie de lui raconter comment c’était là-bas, mais il n’avait aucune idée si son collègue avait envie d’en entendre parler. Il tâta plutôt le terrain en demandant comment c’était en Australie. Il verrait bien si Thomas était intéressé à discuter de leurs contrées respectives, et peut-être qu’ils pourraient poursuivre cette conversation bientôt, s’ils venaient à s’éterniser.

« Je n’ai jamais eu l’occasion d’aller en Australie… de quelle région proviens-tu? Comment c’est, là-bas? J’ai entendu dire que le climat y est plutôt varié. »

Jakob aimait beaucoup apprendre. En voilà une occasion de savoir quelque chose de nouveau, d’une source fiable!



Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Lun 30 Mai 2016 - 5:31

« Allemagne, oui ! Je suis né à Berlin, en février 1985. »

Thomas esquissa un sourire fier, content d’avoir deviné du premier coup – enfin, l’accent allemand était assez particulier pour ne pas passer à côté. Ses pensées s’arrêtèrent sur la date qu’avait mentionné son collègue. Eh bien. La chute du mur. Tout le monde n’avait pas la chance de vivre un tel évènement – même si le prix à payer pour le voir n’était pas franchement tentant. Le surveillant hocha doucement la tête, montrant qu’il avait compris le message que Jakob avait essayé de lui faire passer.

« J’avais plus ou moins reconnu ton accent. » Fit-il, souriant. « Berlin à cette période. Ça a dû être éprouvant. »

L’australien n’avait aucune notion de violence, de guerre. L’Australie était un endroit reculé du globe qui avait eu la chance d’être épargné de beaucoup d’évènements. Il ne savait pas lui-même s’il aurait évolué et grandi de la même façon s’il avait vécu de l’autre côté de la planète.

« Je n’ai jamais eu l’occasion d’aller en Australie… De quelle région proviens-tu ? Comment c’est, là-bas ? J’ai entendu dire que le climat y est plutôt varié. »

Le surveillant fut amusé par l’enchaînement de ses questions, il se détendit un peu dans son fauteuil, prenant une autre bouchée avant de lui répondre.

« Je suis né à Brisbane, c’est dans le Queensland. C’est à l’Est du pays et à quelques heures de Sydney. » Sydney était la ville la plus réputée de son pays natal – encore plus que Canberra – et la citer permettrait peut-être à son collègue de se repérer plus facilement – s’il savait où se trouvait Sydney évidemment. « Le climat est insupportable avant d’être varié. L’hiver est assez froid. Pour un occidental, rien de grave, mais nous, on est habitués à des étés et des printemps chauds et humides. Ou chauds et secs, tout dépend. La température avoisine facilement les quarante degrés en décembre. Alors quand l’hiver se pointe, on a facilement froid. »

Cela expliquait en partie le bronzage de sa peau qui était loin d’être pâle. Probablement s’était-elle transformée en cuir depuis le temps, tant le soleil y avait laissé sa trace. Il se redressa légèrement, portant de nouveau son attention sur son ami.

« Donc… Tu as beaucoup voyagé au Japon avant de t’y installer c’est ça ? » Il s’arrêta, voulant être sûr de ne pas se tromper à son propos. « Tu as de la famille ici ? »

À titre comparatif, Thomas voulut savoir si son ami avait, lui, l’occasion de rendre visite à ses parents, ses frères et sœurs – ou juste sa sœur, il n’en savait pas plus à vrai dire.

« Tu devais déjà bien connaître la culture d’ici. » Il se frotta la nuque. « Ça m’a posé problème quand j’ai commencé à travailler. J’avais l’impression d’être un extra-terrestre et de n’avoir aucune bonne manière. » Fit-il, amusé mais embarrassé.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Lun 30 Mai 2016 - 17:14




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure    P.8




Le psychologue avait hoché la tête à ses mots. Il fallait dire que les premières années après la chute, de nombreux habitants de l'Est ont déménagé vers l'Ouest, et en général, la vie en ville avait été beaucoup plus animée par ces gens qui avaient connu une toute autre facette de la vie et qui découvraient de nombreuses choses modernes qui n'existaient pas de leur côté. À l'école, Jakob avait connu des jeunes et des enfants qui habitaient à l'Est, et en vieillissant, il s'était particulièrement intéressé aux conséquences psychologiques de ce phénomène.

Jakob écouta attentivement la réponse de son collègue. Pour avoir fait un peu de géographie générale dans sa jeunesse, il connaissait effectivement les villes dont parlait Thomas, mais il n'en savait guère plus sur les subtilités du climat de son pays. Il eut l'air surpris en entendant combien il pouvait faire chaud en décembre, et il hocha la tête, faisant de grands yeux.

« Oh oui? Vraiment? C'est impressionnant, je ne savais pas. »

Et ça lui donnait encore plus envie d'aller y faire une petite visite un jour, pour constater par lui-même à quel point les températures pouvaient être exotiques, enfin exotiques pour lui. La nouvelle question de son collègue lui fit songer à tout ce qui l'avait mené vers le Japon, lui, jeune adolescent Berlinois de l'époque, et il lui adressa un sourire.

« Ma soeur a sept ans de plus que moi. Elle était donc adulte quand moi j'étais encore adolescent, et elle a rencontré un Japonais. Depuis, ils filent le parfait bonheur et ont deux enfants. »

Un petit sourire nostalgique lui vint lorsqu'il songea à cette époque où il apprit comment fonctionnait un bambin, puis un enfant, et enfin, un adolescent. Il était très proche de son neveu et filleul, et c'était grâce à ces évènements qu'il en savait autant sur la culture japonaise.

« Leur premier enfant a quinze ans, je crois t'en avoir déjà parlé d'ailleurs. C'est mon filleul, et j'ai voulu qu'il sente que je pouvais lui parler à la fois de la culture de sa mère, mais aussi celle de son père. C'est un peu comme ça que je suis soudainement tombé en amour avec le Japon. S'en sont alors suivis les cours, les recherches et les voyages. »

Un léger rire lui échappa, et il ajouta :

« Ne t'en fais pas, donc, j'ai triché un peu. Ils sont ici depuis le début de l'année. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Mar 31 Mai 2016 - 3:50

Jakob lui raconta brièvement l’histoire de sa sœur, de son mariage ainsi que de son filleul qui justifiait plus ou moins le fait qu’il soit à l’aise dans le pays. Pendant qu’il l’écoutait, Thomas continuait tranquillement de manger, tachant d’être attentif. La passion pour le Japon. Thomas ne l’avait jamais eue, il avait fui vers ce pays parce que l’endroit lui plaisait – à vrai dire il avait une passion pour le monde entier et pas pour un pays en particulier.

« Je vois. » Le surveillant lui sourit, intéressé par son histoire. « J’ai rejoint mes grands-parents pour ma part. C’est très différent de l’Australie mais j’ai fini par m’habituer et je me plais bien ici. »

Même si les traditions l’avaient carrément changé – et que Thomas n’était pas vraiment adepte du changement – il aurait toujours le pays du soleil levant dans son cœur à compter du jour où il avait posé le pied dedans. Il se doutait bien que la culture japonaise devait également être bien différente de la culture européenne. Mais lorsqu’on aime un endroit, on a tendance à bien connaître ses mœurs.

« Tu n’as pas de mal en tant que psychologue avec la langue ? »

Thomas, lui, était souvent confronté à des élèves et n’avait rien de bien intéressant ou de spécifique à leur dire – sauf exception. Être psychologue demandait du vocabulaire, une bonne maîtrise et surtout de bien comprendre chaque subtilité qu’on pouvait évoquer. Là-dessus, Thomas était admiratif. Puis une seconde question lui vint à l’esprit.

« D’ailleurs je me demandais… » Il se redressa vers son ami, croisant ses doigts. « Pourquoi te limiter à un lycée et une université ? » Il se reprit, sentant que sa question n’avait pas beaucoup de sens. « Je veux dire, tu dois avoir moins de visite qu’un simple psychologue, non ? Ou alors beaucoup d’élèves viennent te voir ? »

L’australien hésitait encore à lui parler de ses études. Il savait qu’il ne partageait pas la même vision de la psychologie que son collègue. Là où Jakob semblait être quelqu’un de bon, de bienveillant, Thomas était très curieux. Trop curieux.

C’est pour cette raison qu’il n’avait jamais voulu être psychiatre ou psychologue, il n’aurait pas été bon. L’enseigner aurait été un rêve pour lui, mais sa personnalité l’empêchait d’apprendre à autrui. Il n’était pas très patient lorsqu’il s’agissait d’expliquer quelque chose à quelqu’un – surtout si la personne ne comprenait pas – et pour cette simple histoire d’intolérance, il s’était privé de son souhait d’avenir.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Mar 31 Mai 2016 - 4:51




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure    P.9




Jakob en profita pour manger pendant que Thomas parlait, leur temps s’écoulant peu à peu. On disait toujours que le temps passait vite quand on était occupé, mais c’était d’autant plus vrai encore lorsqu’on avait du plaisir. Leur conversation était intéressante et son seul côté malheureux était les grains de sable qui s’écoulaient par le sablier invisible du temps qui passe.

Le psychologue eut l’air particulièrement curieux lorsque son collègue mentionna que ses grands-parents se trouvaient au Japon. La vie était pleine de surprises, et pour lui, c’en était une de taille. Croyant que ses grands-parents étaient tous deux Australiens, il était fasciné que ceux-ci se soient dépaysés. En voilà une bien belle façon d’aller vivre leur retraite! Jakob sourit et s’exclama, tout naturellement :

« Quel beau choix pour passer leurs vieux jours… ! »

La question suivante tira Jakob de ses rêveries de retraite tranquille au bord d’un lac Japonais. Il imaginait ses parents venir faire de même plus tard, c’était un beau plan pour réunir tout le monde, et il ne manquerait pas d’étudier cette possibilité.

Le psychologue hocha la tête pour commencer à lui répondre, prenant le temps de lui expliquer :

« Il est vrai que certaines situations peuvent présenter des difficultés linguistiques, mais je me suis préparé à cela. »

Il avait lu énormément d’articles japonais dans son domaine et il s’alimentait de la langue dans ses temps libres à Berlin. Il profitait de chaque occasion pour le parler, et avait passé certaines certifications pour s’assurer un bon niveau pour son travail ici, à Kobe.

« Le non-verbal et les méthodes moins conventionnelles peuvent également aider en cas de problème, mais en général, la conversation est fluide dans les deux sens et le message passe très bien. »

Il n’avait pas encore vécu de cas où un réel problème s’imposait. L’oral était facile à utiliser, et c’était parfois les caractères écrits qui posaient un léger souci. Jakob n’était pas parfait après tout, et n’importe quel étranger pouvait se retrouver confus devant un texte en de certaines occasions, malgré une bonne maîtrise de la langue.

Il sembla ensuite réfléchir, mais pas bien longtemps.

« J’ai déjà été psychologue généraliste. Je me suis reconverti en scolaire après quelques années de pratique. S’il est vrai que mon horaire est moins chargé en consultations, cela me permet de mieux me concentrer sur ma profession en faisant des recherches, mais aussi en élaborant des programmes ou des ateliers. »

Il pouvait, en plus, faire des suivis plus complets et plus personnalisés puisqu’il pouvait se pencher plus profondément sur certaines problématiques, et son travail en était en général amélioré.

Il aimait bien qu’on lui pose ce genre de question, ça lui permettait de se rappeler pourquoi il était rendu là, et de se prouver une fois de plus qu’il adorait ce qu’il faisait et travailler dans un milieu aussi vivant que celui d’un établissement scolaire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Mar 31 Mai 2016 - 16:51

Et comme pour ne pas surprendre l’australien, Jakob était préparé à ces difficultés concernant le japonais. Chose qui renforçait un peu plus l’idée que se faisait Thomas de son collègue. Il répondit à sa seconde question, l’arrachant à ses pensées à son propos.

« J’ai déjà été psychologue généraliste. Je me suis reconverti en scolaire après quelques années de pratique. S’il est vrai que mon horaire est moins chargé en consultations, cela me permet de mieux me concentrer sur ma profession en faisant des recherches, mais aussi en élaborant des programmes ou des ateliers. »

Le surveillant hocha la tête, intéressé. Il n’avait pas pensé au fait qu’en tant que psychologue, il pouvait effectuer des ateliers ou des interventions dans les différentes classes. Faires découvrir la psychologie et ses facettes à certains élèves ou même leur permettre de se découvrir eux-mêmes étaient deux activités qui pouvaient s’avérer intéressantes lorsqu’elles étaient bien menées.

« Je vois. » Il prit quelques secondes pour réfléchir, hésitant, avant de finalement se lancer. « J’ai étudié en psychiatrie. Mais pas pour devenir psychologue ou même psychiatre. Je voulais enseigner dans cette branche. »

C’était un souhait qu’il n’avait jamais pu réaliser et surtout qui semblait sortir de l’ordinaire quand quatre-vingt-dix pourcents des personnes qui étudiaient avec lui voulaient être psychologues, ou psychiatres. Thomas savait pertinemment qu’il n’aurait pas été bon dans ce genre de métier. Il n’était pas spécialement de très bon conseil – bien qu’il s’y essayait parfois, lorsqu’aider quelqu’un lui tenait vraiment à cœur. Il ne se voyait tout simplement pas venir en aide psychologiquement parlant à une personne qu’il ne connaissait pas. Il avait l’intime conviction que sa curiosité aurait toujours repris le dessus et qu’il n’aurait été qu’une fouine plus qu’un psychologue.

Si Jakob venait à lui demander pourquoi n’était-il pas alors professeur ou même dans une branche médicale, il lui répondrait la vérité – bien qu’il serait angoissé de ne plus être perçu comme avant. Mais il ne lâcherait pas la bombe lui-même, de peur d’être trop expansif sur sa propre vie. Et même si Thomas appréciait beaucoup ce genre de personnes extraverties et expansives, il était bien loin de leur ressembler. Il les admirait mais se tenait à distance de l’aspect en lui-même.

Pendant qu’il réfléchissait à son propre sujet, il entamait les Mochis, salivant déjà – le Mochi étant le met sucré japonais préféré de l’australien.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Ven 3 Juin 2016 - 0:59




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure   P.10




Jakob pourrait lui parler de ses projets et de ses idées, pour qu'il sache un peu à quoi ressemblaient les ateliers avec lui, mais à la place, il se dit qu'il l'inviterait à venir assister à l'un de ceux ouverts à tous. Le fait que les figures d'autorité comme les professeurs et les surveillants soient là et participent avec les élèves donnaient parfois d'étonnants résultats, les différences d'âge et d'avis permettant un échange assez complet. Les jeunes pouvaient vraiment avoir des réflexions intéressantes et les partager avec les plus grands.

Thomas lui expliqua alors qu'il avait déjà étudié dans ce domaine, et Jakob eut l'air surpris, mais d'une surprise intéressée. Alors vraiment, son collègue avait une formation, ou du moins, une partie de formation similaire à la sienne! Qu'est-ce que ça pouvait être intéressant! Il ne put s'empêcher d'être curieux, mais d'abord, il finit son assiette et tendit la main pour se servir un dessert à son tour, ayant bien hâte de goûter le talent culinaire du surveillant jusqu'au bout.

« Comme c'est intéressant! »

Il déballa son mochi avec un grand intérêt, se recalant dans son siège avec son assiette, et lui jeta un coup d'oeil tout en défaisant l'aluminium.

« Mais alors, dis-moi, l'enseignement ne te convient plus? »

Après tout, c'était possible de perdre l'intérêt pour un métier qu'on croyait fait pour nous. Jakob ne le trouverait pas bizarre de lui avouer qu'il avait changé d'idée, mais il était particulièrement certain qu'il ne savait pas ce qui avait mené Thomas jusqu'ici.

Il attendit que son collègue parle avant de goûter le dessert, ne voulant pas avoir la bouche pleine si jamais celui-ci attendait des précisions quelconques. Il ne leur restait que bien peu de temps pour entamer une conversation approfondie sur leurs passés respectifs, mais au moins il pouvait en savoir plus sur son nouvel ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Ven 3 Juin 2016 - 5:02

« Mais alors, dis-moi, l'enseignement ne te convient plus ? »

Thomas s’était plus ou moins attendu à ce que son collègue s’intéresse à cette facette de son passé. S’il n’avait pas l’air aussi curieux que l’était l’australien, il était attentif à sa manière au monde qui l’entourait. Une chose que le surveillant lui enviait plus qu’il l’admirait. Il releva la tête vers Jakob pour lui répondre.

« Ça ne collait pas vraiment à ma personnalité de l’époque. Je pense que ça ne colle toujours pas trop avec l’actuelle, disons. »

Le brun ne voulait pas vraiment entrer dans les détails. Dévoiler qu’il était incroyablement têtu, plutôt impatient dans la branche de l’apprentissage et que sa timidité ne l’aurait pas franchement aidé.

« Alors j’ai arrêté mes études et j’ai commencé à travailler. Dans une épicerie d’abord. » Se rendant compte que le mot « épicerie » lui avait glacé le sang, il tenta d’avoir l’air neutre avant d’enchaîner. « Et finalement, j’ai eu une place surveillant quand je suis arrivé au Japon et comme ça me plaisait, j’ai continué mais dans cette ville. »

Il était bien trop tôt pour lui parler de l’incident. S’il le faisait, ça serait une autre fois, probablement lorsqu’il en aurait une vraie opportunité. Ne souhaitant pas s’étendre plus longtemps sur ses propres mauvaises facettes, il changea maladroitement de sujet. Bon, Jakob se douterait peut-être que tout n’était pas normal mais Thomas espérait qu’il passe vite à autre chose.

« Ehm. Tu me parlais d’ateliers. » Son ton absolument pas convaincant trahissait son malaise à des kilomètres. « Quel genre d’ateliers serait-ce ? Pour les lycéens ? »

Si Jakob venait à réaliser l’un de ses ateliers, probablement serait-il accompagné d’un enseignant. Ou juste d’un autre membre du personnel. Pendant quelques secondes, Thomas se mit en tête qu’il pourrait l’y assister. Il ne se sentait pourtant pas assez qualifié pour une telle tâche. Un enseignant lui serait bien plus utile que lui. Il entama son deuxième Mochi, s’empêchant de râler en voyant que c’était son dernier. Au pire des cas, il se consolerait sur son Dango.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Sam 4 Juin 2016 - 5:14




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure   P.11




Jakob écouta son collègue avec un grand intérêt.  Les expériences différentes de chacun faisaient les différences, et les différences étaient pour lui une nécessité pour que chaque personne ait sa place. Si Thomas n’avait pas la personnalité pour enseigner la psychologie, il l’avait pour autre chose, et si ce n’était pas pour être surveillant le restant de ses jours, ce serait pour autre chose. L’Allemand croyait fermement que rien ne se produisait pour rien, dans la vie. Son collègue avait assurément sa place quelque part. Il hocha la tête tout en l’écoutant poursuivre.

Son regard capta l’air légèrement frémissant de Thomas lorsque celui-ci mentionna son emploi dans une épicerie. S’était-il rappelé un quelconque souvenir perturbant? Jakob n’en fit pas de cas, ce n’était pas le moment d’être trop curieux ou indiscret. Il le laissa poursuivre, finissant son premier mochi avec l’air de se régaler. C’était vraiment délicieux, et c’est pourquoi le psychologue décida de prendre son dango pour garder le meilleur pour la fin. Concentré sur Thomas, il hocha la tête pour acquiescer à ses paroles concernant les ateliers. Il mâcha et avala sa bouchée avant de répondre.

« Eh bien cela dépend. J’ai déjà souvent donné des ateliers en classe. À Berlin, j’avais, certaines semaines, une période spécifique où j’animais un atelier pour les jeunes, assisté par leur professeur. »

Il continua, voyant que Thomas l’écoutait, et qu’il n’avait pas encore tout à fait répondu à sa question :

« En milieu communautaire, j’ai animé des ateliers qui réunissaient différents groupes d’âge, des enfants aux adultes. »

Et enfin, il en vint à Kobe High School :

« J’ai discuté avec la direction afin d’intégrer mes ateliers. Certains seront effectivement réservés aux lycéens, mais certaines autres séances pourront accueillir le personnel également.  Les horaires des jeunes sont bien chargés et équilibrés, ainsi je dois encore voir quand je pourrai les intégrer. C’est encore sujet à approbation. »

Il lui sourit tout en finissant son dango. Il avait bien hâte de commencer ces activités-là, elles étaient un bon moteur d’éducation populaire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Sam 4 Juin 2016 - 17:05

Jakob lui expliqua que ce n’était pas la première fois qu’il s’adonnait à ce genre de programme, ayant déjà organisé des ateliers dans son pays d’origine. L’âge dépendait de l’atelier en question – ce qui paraissait logique maintenant qu’il le disait – et cela pouvait être orienté pour les gamins autant que pour le personnel – ce qui ne manqua pas de faire sourciller Thomas. C’était exactement le genre de programme qu’il aurait du mal à suivre même en s’impliquant à fond.

« Les horaires des jeunes sont bien chargés et équilibrés, ainsi je dois encore voir quand je pourrai les intégrer. C’est encore sujet à approbation. »

L’australien hocha doucement la tête. Il ne lui manquait plus grand-chose pour pouvoir organiser ses ateliers si ce n’était que l’aval de la direction ainsi qu’une place dans l’emploi du temps des élèves.

« Ça part d’une plutôt bonne idée, je pense que ça sera vite mis en place. »

Thomas se révélait rarement encourageant mais bizarrement, il lâcha sa déclaration naturellement, sans se forcer ou sans avoir forcément réfléchi au préalable. C’était l’une des caractéristiques qu’il aimait le plus lorsqu’il parlait avec Jakob : Il n’avait pas à se forcer, les paroles coulaient presque naturellement et il n’avait pas besoin de torturer son esprit avant de dire quelque chose. C’était apaisant en un sens.

Il terminait déjà son Dango – ayant profité que son collègue parle pour enchaîner les deux gâteaux japonais l’air de rien.

« Si l’occasion se présente et que tu as besoin d’un accompagnateur, fais-moi signe. » Il marqua une pause puis se reprit. « Si tu ne trouves pas d’enseignant, évidemment. »

Il se doutait bien qu’une personne dont la pédagogie n’était plus à remettre en question serait très probablement plus adéquate que lui, simple surveillant. Cependant, il préférait se proposer en gage de service.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Mar 7 Juin 2016 - 20:48




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  P.12




Jakob hocha un petit coup de la tête en réponse au commentaire de Thomas. Le psychologue était enthousiaste à propos de son projet d'ateliers et il avait hâte de commencer à les mettre en place ici aussi. Il lui suffisait effectivement que de trouver l'emplacement parfait pour rejoindre le plus de gens possible, et de faire approuver cet emplacement par la direction. De là, il pourrait trouver un local et commencer les séances. Il ne connaissait pas encore les besoins précis de la clientèle japonaise et internationale de Kobe High School, mais il savait que ses activités conviendraient à un grand nombre de jeunes et de moins jeunes.

Même lui était parfois agréablement surpris en découvrant qui venait assister. À Berlin, il y avait un de ses collègues qui venait quasiment religieusement à chaque séance pour alimenter une saine discussion avec les jeunes. Il était près de la retraite et plutôt assagi par ses années d'enseignement. Une vraie mine d'or de conseils avisés. Jakob espérait retrouver ce genre d'ambiance avec les adultes de l'école japonaise, un beau défi à réaliser. Il ne manquerait pas d'inviter ses collègues à participer aux séances.

D'ailleurs, Thomas se proposa tout naturellement d'accompagner au besoin, et sa seconde affirmation fit sourire Jakob.

« Oh? J'espère que les jeunes seront disciplinés, mais je ne dis certainement pas non à la présence de collègues! Ne serait-ce que pour assister et participer, je serais ravi de te compter dans l'assistance. »

Il ne voulait pas que Thomas pense qu'il n'avait pas la même valeur qu'un enseignant. Il avait sans doute quelque chose à apporter qu'un enseignant n'avait pas, et Jakob appréciait sa proposition d'aide.

Enfin, le dernier mochi passait aussi entre ses doigts, et le repas se terminait de façon bien délicieuse.

« Encore une fois, merci pour le repas. Je pense que je n'aurais même pas aussi bien mangé si j'avais eu le mien, aujourd'hui! »

Il était sincère, ce n'était pas dans ses habitudes d'avoir autant de variété pour un repas sur le pouce, et ça lui avait donné de nouvelles idées pour l'avenir. Il ne regrettait pas du tout d'avoir oublié le sien.

Posant son assiette sur la table basse, il remit son attention sur son collègue. Le temps filait, et il avait peut-être le temps de jeter un coup d'oeil à ses lunettes.

« Je peux peut-être voir comment se porte ta paire de lunettes? »

Il ne put s'empêcher d'afficher un nouveau petit sourire, amusé par ses propres paroles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Mer 8 Juin 2016 - 3:28

« Oh ? J'espère que les jeunes seront disciplinés, mais je ne dis certainement pas non à la présence de collègues ! Ne serait-ce que pour assister et participer, je serais ravi de te compter dans l'assistance. »

En tout cas, Jakob avait l’air plutôt réceptif quant au fait que Thomas l’assiste à son programme. Chose qui ravit inconsciemment l’australien. Il haussa doucement les épaules avant de reprendre.

« Je ne pense pas que les élèves soient indisciplinés lors de ce genre d’ateliers, mais plutôt pour ne pas que tu te sentes… Ehm. Débordé. Enfin, seul aussi. Avec uniquement des élèves. »

Bon, c’est en énonçant ses propos que Thomas se trouva ridicule. Ce spécimen de psychologue-là n’avait pas l’air de pouvoir être débordé, il avait l’air trop bien organisé pour ça – même si encore une fois, l’australien se fiait énormément aux premières impressions et aux apparences. Même si faire une telle chose n’était habituellement pas naturel chez lui, il lui vouait une confiance innocente probablement due aux innombrables différences qu’ils avaient. Jakob était tout l’opposé de Thomas et accessoirement, ce que le brun avait toujours voulu « être » sous certains aspects. Au lieu de ressentir de la jalousie ou même de l’envie – quoi qu’il l’enviait un peu quand même – Thomas lui faisait confiance. Pas aveuglément – encore heureux, le surveillant n’était pas une adolescente naïve même s’il lui arrivait d’en avoir l’air – mais assez pour s’ouvrir et le penser aussi naturel que lui l’était. Dénué d’hypocrisie et loin d’user d’un masque comme beaucoup d’autres adultes le faisaient. L’allemand l’arracha de nouveau à ses pensées, sortant Thomas de sa bulle.

« Encore une fois, merci pour le repas. Je pense que je n'aurais même pas aussi bien mangé si j'avais eu le mien, aujourd'hui ! »

Le brun se frotta la nuque, presque gêné. Il avait appris à cuisiner après avoir arrêté ses études et ce pour deux raisons. La première était parce qu’il en avait vraiment marre de manger la même boîte de macaronis au fromage surgelés tous les soirs et la seconde parce qu’il s’ennuyait sévèrement. L’un dans l’autre, c’était une bonne opportunité. Ça lui avait appris à manger plus sain et à faire quelque chose d’autre que de s’abrutir devant la télévision ou de finir des livres gros comme des dictionnaires en deux soirs.

« Je… Ehm. Content que ça te convienne comme ça, ah. » Fit-il, pas franchement sûr de ses propres mots.

Thomas avait également fini sa part, et s’était affalé un peu plus grassement dans le fond du fauteuil – et comme après chaque repas, une très lourde flemme commençait à lui peser sur la conscience. Puis Jakob lui rappela qu’il allait lui sauver la vie – ou l’empêcher d’attendre trente ans et de payer une fortune pour changer sa monture à la sortie du boulot.

« Je peux peut-être voir comment se porte ta paire de lunettes ? »

Tentant de ne pas paraître pressé et enjoué, il sortit le cadavre de ses verres de sa poche et posa ce dernier sur la table basse, l’expression désolée.

« D’habitude j’arrive à clipper le verre à la monture mais là... Enfin, si tu n’y arrives pas, c’est pas grave. C’est déjà gentil de ta part d’essayer. »

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Mer 8 Juin 2016 - 23:48




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  P.13




Jakob, pour sa part, était resté le dos bien droit dans son siège, même s'il était confortablement installé. C'était sûrement les traces de son éducation, on lui avait clairement inculqué qu'il devait faire attention à sa position, avec sa grandeur corporelle. Il laissa à nouveau savoir à Thomas qu'il était content qu'il se propose de l'accompagner pour l'aider à l'aide d'un autre sourire, hochant la tête à sa réponse. Bien sûr qu'il était satisfait de son repas, cette occasion était inespérée et lui avait bel et bien sauvé de nombreux grondements d'estomac pendant l'après-midi à venir.

Le surveillant sortit enfin sa paire de lunettes et le verre fautif, les posant sur la table basse. Le psychologue se pencha pour les prendre avec délicatesse, observant les objets pour en comprendre les composantes, et il releva les yeux vers son collègue pour lui répondre.

« Pas de soucis, vaut mieux en profiter pendant qu'il nous reste quelques minutes plutôt que de te forcer à aller chez l'opticien. »

Il pensait avoir compris le problème, et commença par poser le verre vis-à-vis la monture pour bien voir ce qui se passait, et finalement, il reposa le verre sur la table basse pour redresser légèrement la monture, toujours dans un même geste prudent. Il ne forçait rien et ne se pressait pas. Une fois qu'il eut réussi à bouger un peu la monture, il reprit le verre et l'installa contre le trou qui lui correspondait, et il appuya pour le remettre en place, sans trop forcer.

« Merveilleux, je crois que ça y est. »

Il ne manquait plus qu'une pression de plus, laquelle il fit avec douceur. La paire de lunettes venait de retrouver sa jeunesse! Il y avait cependant de vilaines traces de doigts, et c'est tout naturellement que Jakob se leva pour aller jusqu'à son bureau, ouvrir un tiroir, et en sortir un carré de soie qu'il imbiba d'une petite solution prise dans une bouteille transparente, et il frotta gentiment les lentilles et la monture pour tout nettoyer, avant de revenir vers lui.

« Nettoyant maison, efficace pour toutes les surfaces! »

Ce n'était qu'un mélange doux pour les mains mais qui nettoyait et désinfectait. Jakob se rassit en lui tendant victorieusement la paire de lunettes, tout sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Jeu 9 Juin 2016 - 4:04

Thomas appuya ses coudes sur ses genoux et sa tête sur ses mains entremêlées, l’air concentré sur ce que faisait son collègue. On apprend de ses erreurs et il devait en prendre de la graine, ça lui éviterait de faire une syncope à chaque fois qu’il s’endort sur le canapé comme un adolescent en vacances.

Il suivait minutieusement chaque geste précis de Jakob, qui tordait légèrement la monture afin qu’elle soit comme neuve et il avait l’air de faire ça comme si c’était son job et qu’il avait fait des études spécialement pour ses lunettes. Thomas l’envia de nouveau de ne pas avoir la main si adroite, si précise – dès qu’il s’agissait de faire quelque chose de minutieux, il tremblotait juste assez pour tout foirer. Et même si habituellement il savait réparer sa paire de lunettes, il éviterait de s’endormir avec à l’avenir. Surtout pour ne pas avoir à lui demander de nouveau dans un futur proche – ou même lointain.

La dernière pression effectuée sur le verre clipsa ce dernier pour de bon. L’australien s’était empêché de lui donner l’accolade tellement il était soulagé de ne pas avoir à filer chez l’opticien après sa journée. Il sourit très sincèrement, les lèvres un peu entre-ouvertes.

« Merci. Beaucoup. »

Alors qu’il allait continuer, il marqua une pause pour laisser son ami parler.

« Nettoyant maison, efficace pour toutes les surfaces ! »

Le surveillant fut plus décontracté et amusé par sa remarque, qui lui prouva encore une fois à quel point ce psychologue pouvait tout prévoir. Il avait même quelque chose pour nettoyer ses lunettes – et ça leur ferait du bien, vu que Thomas passait son temps à les nettoyer avec ses manches.

« Tu m’évites d’aller débourser une fortune et me fais gagner des heures d’attente chez l’opticien. »

Dans sa phrase se dissimulait beaucoup de reconnaissance et quelque chose qui sonnait comme « Je ne regrette vraiment pas d’avoir partagé mon repas avec toi ». Et pendant qu’il énonçait ses quelques mots en rangeant d’une main distraite son Tupperware, la sonnerie de l’établissement venait de retentir. Il releva la tête une dernière fois vers son collègue avant de se diriger vers la porte, rangeant également sa paire de lunettes dans leur étui – plutôt que dans sa poche cette fois-ci.

« Encore merci pour les lunettes. » Fit-il en tapotant doucement sur la branche de sa monture du bout de l’index. « C’était un plaisir, pour le repas. Passe une bonne journée ! »

Il avait eu la mauvaise impression d’avoir sonné faux – parce que Thomas n’avait pas vraiment l’habitude d’être enjoué ou enthousiaste, mais chaque mot était sincère.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  Ven 10 Juin 2016 - 0:53




Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  P.14




« Ça me fait plaisir. »

Jakob était très heureux de lui avoir rendu service. C'était la moindre des choses pour un ami qui lui avait gracieusement offert le repas. Il s'était rassis après lui avoir redonné l'objet, mais la cloche de l'école se mit à sonner. Tant pis pour quelques dernières minutes de répit en compagnie du surveillant. Il était temps de se remettre au travail! Jakob se leva pour s'incliner et le saluer, le regardant marcher vers la porte, souriant.

« Profite bien de ta journée également. »

Il se doutait que Thomas travaillait également pendant l'après-midi, mais ses mots impliquaient qu'après sa journée terminée, le surveillant aurait tout le loisir de faire ce qu'il voulait au lieu d'aller s'installer dans une salle d'attente.

Pour sa part, le psychologue se sentait revitalisé par leur entretien et le repas passé ensemble. Il était content d'avoir pu passer un moment au calme au lieu de courir à droite et à gauche pour pouvoir manger.

Il laissa son collègue quitter et prit sa vaisselle pour aller la nettoyer rapidement, laissant la porte de son bureau fermée en partant. Il alla laver la petite assiette et les baguettes, puis revint, laissa la porte entrouverte comme d'habitude, et revint poser le petit carton sur la porte.

Jakob était toujours souriant, mais cette fois, il n'arrivait pas à décrocher le sourire de son visage. Il espérait pouvoir répéter l'expérience de temps en temps, cette fois en ayant chacun leur repas, mais une pause comme celle-là, il ne dirait clairement pas non.

Le restant de la journée passa plus rapidement que d'habitude et l'Allemand rentra chez-lui avec grand bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Les Super-Héros arrivent toujours à l'heure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: