Partagez | 
 

 (Terminè) C'est l'heure du sport !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) (Terminè) C'est l'heure du sport !  Lun 27 Juin 2016 - 23:43

Kou n'avait pas ces affaires. J'ai donc bien fait de le lui rappeler. Après qu'il est réussi à ce débarrasser de ces groupies, il m'a rattrapé dans le couloir et ma demandé de l'accompagner jusqu'à sa chambre. Ce que nous avons fait. J'ai donc pu voir sur la liste que sa chambre est la L-3 et qu'il est bien en colocation avec Lavender-kun. Je suis contente pour lui car c'est quelqu'un d'avenant et je suis certaine qu'ils s'entendront à merveille.

J'étais un peu gênée et impressionnée de rentrer dans la chambre de Kou alors j'ai attendu contre le mur qu'il prenne ces affaires pour qu'on puisse y aller. Dix minutes plus tard, nous voilà en route. Le stade est un peu éloigné du lycée mais il ne faut pas beaucoup de temps pour le rejoindre à pieds et le paysage autour est plutôt joli. La matinée est maintenant bien installée et je suis contente de marcher auprès de Kou, sans à avoir a me soucier de qui va nous voir, de ce qu'on va dire ect. C'est même plutôt reposant.

Arrivés au stade, je jette un oeil sur les autres élèves qui s'amassent, certains viennent juste d'arriver et ne sont pas encore changés. J'attrape Kou par la manche de sa veste :

-Je crois que nos chemins vont de séparer quelques minutes ici. Je dois aller enfiler un short ridiculement court...

Je baisse la tête. Ça va être horrible. Je suis vraiment pas fière de mon corps et le sport est une épreuve pour moi. J'aime le sport et j'aime beaucoup le volley mais nos tenues sont dignes d'un manga ! Celui qui les conçus n'ai pas une femme c'est certain !  Je me dirige dans les vestiaires pour me changer et Mina-chan m'harcele de questions sur Kou. Kou par-ci, Kou par-là. Ça attire l'attention des autres filles et ça m'oppresse. Je me change vitesse grand V et part attendre dehors, assises dans l'herbe que Kou revienne.


Dernière édition par Aoi Satô le Mar 12 Juil 2016 - 22:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Mar 28 Juin 2016 - 0:11

Evidemment, elle avait accepté de t'accompagner. Arrivés devant ta chambre, tu lui proposas de rentrer mais elle refusa catégoriquement et resta devant la porte. Tu rentras donc et commença à fouiller dans toutes tes affaires, avant de te rappeler qu'elles étaient dans le sac prévu pour. Tu le cherchas donc et le trouvas sous ton lit. Tout ceci avait prit dix bonnes minutes. Tu ressortis donc, l'objet de ta recherche à la main, et fit un grand sourire à Aoi, t'excusant pour le temps que tu avais pris, ce qui n'avait pas eu l'air de lui poser tant de soucis.

Le trajet fut quelque peu reposant car tu n'eus pas à t'inquiéter du qu'en dira-t-on. C'était dans le même esprit que la nuit précédente et tu te détendis, appréciant la beauté du paysage. C'est quelque chose qui t'as directement plût car ça changeait des anciens établissements où tu étais allé. Le fait que l'université soit avec changeait très probablement la donne, mais c'était tellement plus agréable d'avoir cours dans un environnement comme celui-ci. Tu regardes des temps en temps Aoi, la voyant perdue dans ses pensées. Tu la trouves tellement mignonne, comme ça et tu ne peux t'empêcher de sourire tendrement. Non. Stop. Qu'est-ce que tu fais là ? Reviens sur terre.

Vous arrivez finalement au terrain, pas si en retard que ça. Ouf. Tu fais un sourire à Aoi et lui tapes délicatement sur le haut de la tête.
« Eh. Calmes-toi. Pas la peine de stresser. De toute façon vous êtes toutes habillées pareil, pas vrai ? »
Tu la regardes s'éloigner, sourcils légèrement froncés. Tu n'as jamais compris pourquoi les filles avaient autant honte de leur corps. Elles ne devraient, pourtant, pas être autant honteuse de qui elles étaient. au contraire.

Avec un soupir tu te diriges vers les vestiaires en sifflotant et commence à te changer tranquillement. Tu fais, en même temps, connaissance avec les autres garçons de la classe. L'entente est toute de suite beaucoup plus simple qu'avec les filles. Les rires sortent beaucoup plus facilement, et tu ne te sens pas comme une bête de foire que tout le monde souhaite avoir.

Tu ne prends pas trop de temps pour te changer, du moins tu ne le penses pas. Mais en sortant tu es étonné de voir Aoi déjà changée. Et assise seule sur l'herbe. Tu n'oses pas trop aller la voir, du moins pas directement. Mais elle n'a pas l'air d'aller bien. Alors tu vas quand même vers elle et t'assois en face, tout sourire.
«Eh. Quelque chose tourne pas rond ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Mar 28 Juin 2016 - 14:59

C'est vrai qu'on est toute habillées pareil mais n'empêche que je n'aime pas cette tenue. Alors que j'attends dans mon coin le début du cours, Kou s'approche de moi, l'air un peu inquiet :

-«Eh. Quelque chose tourne pas rond ? »
*Oups. Il a dû remarquer que mon attitude est plus distante à cause de la rivalité des filles de ma classe. Je ne veux pas l'inquiéter, faisons passer ça sur un autre sujet.*
-Oh c'est toujours cette histoire de tenue. Je ne suis jamais sentie à l'aise là-dedans ! J'ai l'impression d'être une patate !


Je ponctue ma phrase d'un rire. Ça va détendre l'atmosphère !  Je ne devrais pas faire retomber mes craintes sur lui et j'ai besoin d'apprendre à dépasser le regard d'autrui et des rumeurs. Que les gens inventent ceux qu'ils veulent de toute façon. Sur cette pensée, je tend ma main vers Kou qui m'aide à me relever et une fois debout, je serre un peu sa main.

Notre professeur de sport arrive et nous demande de faire quelques tours du stade en guise d'échauffement. Je laisse donc Kou partir avec les garçons et rejoind Mina-chan. C'est à moi de choisir si je veux que la jalousie me gâche la vie ou non. Et je n'ai pas envie de la laisser faire ! Ma camarade ne me lâche pas la grappe sur Kou alors je lui promet de tout lui raconter ce soir en étude. Si les gens apprennent que Kou est un ami d'enfance, ils me laisseront en paix et je pourrais de nouveau être proche de lui sans qu'il y ai de tensions.

Quelques minutes après et une fois nos échauffements accomplit, je reprend mon souffle et rit des blagues de Mina-chan. Elle toute petite et si mignonne avec son carré blond. Avec elle, ça a accroché tout de suite mais elle est aussi pipelette que moi alors je vous raconte pas nos conversations ! On a manqués de peu la retenue plusieurs fois ! Tout en l'écoutant pendant que notre professeur constitut les équipes de volley non mixte, je regarde Kou et lui fait un signe de main. Il est beau en tenu de sport et avec ces cheveux tout ébouriffés... on ne peut que l'admirer et l'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Mar 28 Juin 2016 - 18:48

Encore cette histoire de vêtements ? Tu lui fais un petit sourire mais, intérieurement, ne la croit pas vraiment. Tu restes avec un elle un moment, plaisantant de tout et de rien avec elle, avant que le professeur n'arrive et vous demande de vous échauffer. Tu pars donc avec les autres garçons de ta classe, souriant, et commence à courir lentement pour ne pas trop t'essouffler. Tu es dans ton élément là et te laisse aller sans plus penser aux regards des autres, riant et blaguant avec les autres. Bon ta proximité avec Aoi n'est pas passé inaperçue et on te pose des questions dessus. Tu hausses les épaules et explique simplement vous vous connaissez depuis la primaire. Pour changer de sujet, tu proposes à la personne à côté de toi de faire une petite course jusqu'au prof. Il accepte en riant et vous vous mettez à courir le plus vite possible. Tu arrives quelques secondes avant lui et éclates de rire en le voyant tout essoufflé. Tu lui tapes sur l'épaule sans cesser de sourire.

Tu lances un regard vers les filles et remarques qu'elles sont toutes dans des discussions qui ont l'air d'être plus importantes que le discours du prof. Aoi, elle, au contraire, écoutes attentivement ce qu'il dit, totalement imperturbable au discours de la petite blonde à ses côtés. Petite blonde plutôt mignonne.

Le sport d'aujourd'hui sera du volley. Bon... C'est pas ce que tu préfères. Mais c'est un sport tout de même. Et tu feras tout pour faire gagner ton équipe. Tu fais un grand sourire à Aoi puis te mêle à ton équipe qui s'était mise en cercle pour discuter d'un plan de bataille. Tu ne dis pas un mot durant tout le long de la discussion, écoutant tout en étant perdu dans tes pensées.

Ils décident que tu seras à gauche, mais étant donné que les places des personnes changent à chaque point perdu, peut-être que tu te retrouveras à faire le service. Mais ne l'espère pas trop. Oh, il est hors de question que vous perdiez.

Tu te mets à ta place et fait un grand sourire à Aoi, mimant avec tes lèvres.
« Vous allez perdre. Ca va faire mal. »
Le prof siffle le début du match, les filles faisant le premier service. Ca commence très lentement, elles gagnent un point, puis c'est à vous. Bon. Rien de bien jojo hein.

Mais une balle arrive vers celui juste à côté de toi, qui ne semble pas très décidé à bouger. Alors tu te précipites et fait un smash, un sourire aux lèvres. Espérons que le reste du match reste comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Mar 28 Juin 2016 - 21:52

Le match est serré mais la victoire revient aux garçons. On s'est pas mal défendu mais notre force physique à ces limites et ce n'est pas mécontentes de nous que remercions et félicitons nos adversaires du jour. L'ambiance s'est détendue, l'esprit d'équipe à prit le dessus et cela me soulage. Mes autres camarades de classe m'ont fait des passes et j'ai pu faire quelques points gagnants pour mon équipe. Moi qui me pensais nulle pour ce genre de sport, je suis enchantée d'apprendre que je me sous-estime et que lorsque je me concentre, je peux réussir et m'amuser. Contente de moi et euphorique, je trottine vers Kou avec un grand sourire :

-Bravo Kou ! Tu as vraiment bien joué ! Félicitations pour ce match !

Mina-chan me suit de près et comme je sais qu'elle en pince pour Kou, je laisse mes propres sentiments de côté et décide de la lui présenter. Je ne connais pas les sentiments de Kou envers moi même-ci je devine que cela s'arrête à de l'amitié. Et Mina-chan est si gentille et mignonne, elle pourrait lui plaire... Cela me fait mal au coeur mais Mina-chan est ma plus proche amie ici et je ne veux pas polluer notre amitié pour une histoire de garçon et d'amour. Si Kou la préfère c'est que c'était écrit et tant pis pour moi, cela pourrait peut-être même m'être bénéfique. Dans un futur trèèès lointain.

*J'espère que Kou ne tombera pas amoureux de Mina-chan.. c'est tellement horrible de penser à ça.. et je ne peux pas dire à Mina-chan que j'ai des sentiments pour Kou, elle serait mal d'apprendre qu'on est sur le même garçon.. Je vais garder ça pour moi.*
-Kou je te présente Mina-chan. Mina-chan, voici Kou c'est..
-Je lui fais un sourire- un ami d'enfance.

La petite bouille de Mina-chan:
 
-Enchantée Kou-kun !

Je les regarde pendant qu'ils discutent et rigolent ensemble, ils échangent des banalités mais Mina-chan à l'air aux anges. Et ça n'a pas l'air de déplaire à Kou non plus. C'est sûrement ça la vrai amitié, de savoir s'efface quand il faut. Notre professeur de sport annoncent la fin du cours et ils nous faut nous étirer et nous changer pour la pause repas. Je préviens Mina-chan que nous devons nous retirer en plaisantant sur le fait que Kou ne disparaitra pas pendant que l'on se change et qu'ils auront tout le temps de discuter après. Elle est devenue toute rouge. Cela en dit long sur ces sentiments. Elle lui fait un petit signe de la main alors que nous retournons aux vestiaires. A mi-chemin, je m'excuse auprès d'elle :

-Mina-chan, j'ai oublié quelque chose sur le terrain. Je reviens !
-Oh ! A plus tard alors Aoi-chan !

Je retourne sur mes pas et rattrape Kou alors qu'il part lui-même se changer. Je l'interpelle quand j'arrive à sa hauteur :

-Kou ! Je.. enfin j'aurais aimé qu'on mange ensemble.. si tu n'avais rien de prévu bien sûr !


Dernière édition par Aoi Satô le Dim 3 Juil 2016 - 2:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Jeu 30 Juin 2016 - 13:29

Vous gagnez ce match, finalement. Tu ne peux t'empêcher de sourire et de prendre tes camarades dans tes bras, à la fin. Vous avez gagné tous ensembles, et il n'y a rien de mieux que ça. Ton premier jours se déroule bien mieux que ce que tu ne pouvais penser et la relation avec tes camarades semblait être partie du bon pied. Aoi te surpris en venant te voir directement un grand sourire aux lèvres. Une fille la suit, la même blonde que tout à l'heure. Pas la peine de t'inquiéter, tu connaîtras son nom, si elle est dans votre classe. En attendant, tu réponds à Aoi avec le même entrain dont elle à fait preuve.
« Merci ! Toi aussi t'as été pas mal. Je t'aurais pensé plus mauvaise. »
Tu lui lances un sourire narquois et lui ébouriffes légèrement les cheveux, avant de tourner ton attention vers son amie.
« De même, Mina-chan. »
Elle avait l'air assez timide et n'osait pas vraiment te regarder dans les yeux. Tu lui fis un petit sourire, espérant que ça l'aiderait à être plus à l'aise.

Vous parlez ensemble un petit moment, riant et plaisantant ensemble. Elle a l'air de s'être détendue et parler beaucoup plus librement. C'est une belle fille, c'est la vérité. Mais tu ne voudrais pas blesser Aoi... La blesser en quoi, sombre idiot ? Tu es juste ami, avec toutes les deux. Il n'a jamais été question de faire quoi que ce soit de plus, et il n'en sera jamais question. Le prof vous demande soudain de vous étirer avant d'aller vous changer. Tu fais un signe de la main en souriant aux deux filles avant d'aller rejoindre les autres.

Tu lances un petit regard en arrière aux deux filles et voit Mina-chan rouge et Aoi revenir vers toi. Tu t'arrêtes alors, mains dans les poches, et attend qu'elle arrive pour voir ce qu'elle veut. Elle arrive essoufflée et tu lui souris en entendant ce qu'elle te demande. Aller manger avec elle ? Bien sûr que tu le voulais ! Mais... Tu poussas un léger soupir en la regardant, passant une de tes mains dans tes cheveux.

« Je veux bien mais... Ca va pas t'attirer d'ennuis avec les autres ? Je sais comment peuvent être les filles parfois... »

Tu lui fais un petit sourire. Evidemment que tu aimerais bien aller manger avec elle. Tu en meurs d'envie. Mais si c'est pour lui attirer des ennuis, autant laisser tomber tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Ven 1 Juil 2016 - 0:27

« Je veux bien mais... Ca va pas t'attirer d'ennuis avec les autres ? Je sais comment peuvent être les filles parfois... »
-*Oh.. ça se voit tant que ça ?*
-Kou..- Je lui fais un faible sourire- Ne t'en fais pas pour ça. Les mauvaises langues n'auront jamais d'emprise sur nous..

Je murmure la dernière phrase qui s'adresse plus à moi qu'à lui. C'est vrai que ça me fais de la peine mais je n'ai vraiment pas envie de laisser les rumeurs me gâcher la vie. Je veux profiter du temps que j'ai avec Kou. Au début, c'est vrai que j'avais mes habitudes et qu'en le voyant débarquer dans mon quotidien, en ressentant l'admiration des autres pour lui et la jalousie de celles qui étaient jusqu'à hier mes amis, j'ai vraiment eu de la peine et du mal à m'y faire. Mais ça ne changera rien que de me refermer sur moi-même, ça ne servirait strictement à rien de me pénaliser par peur d'être rejetée par mes camarades. C'est Kou qui m'importe pas elles. Je l'ai déjà perdu une fois et je ne veux pas revivre ça. Alors je laisse vivre la rumeur, elle ne me tuera pas ! Mes amis savent ce que je vaux et Kou aussi, j'en suis certaine.

-Allons-y Kou. Mina-chan va déjeuner avec d'autres amies alors tu ne me laisseras pas manger toute seule quand même ?

Je le dis sur le ton de la plaisanterie car je le sais, il ne me laissera pas. Je le voit bien faire le joli coeur avec la gente féminine et avec ce match, son estime à grimper en flèche chez ces camarades garçons grâce à ces coups décisifs. il est né pour être populaire, c'est comme-ça. Cela me touche, je suis humaine mais je ne pense pas qu'il fasse ça pour le plaisir de l'être. Quand il sourit aux autres, ce n'est pas comme lorsqu'il me sourit. Son sourire est plus froid pour eux alors qu'avec moi il devient chaud, rayonnant et doux. J'espère secrètement être la seule à Kou qui sourit comme-ça.

Il à une mine un peu inquiète et ça me touche de voir qu'il s'en fait pour moi alors, comme pour le rassurer, je m'approche de lui et pose ma main sur son torse avec un sourire. Allez Kou, aucune fille ne sera jamais assez mesquine pour lever la main sur moi. Et les insultes ne blesseront pas mon âme pour toujours. Tant que tu es là, tout me va. Finalement, il se résigne et accepte de manger avec moi. Je sauterai presque de joie mais je me contient et alors que nous marchons côte à côte jusqu'à la cantine, je suis la plus heureuse du monde. A cet instant T. On traine la patte et comme je suis masochiste, je veux profiter de ce moment pour poser quelques questions à Kou sur sa nouvelle popularité :

*Si seulement, on pouvait rester comme-ça pour toujours. Je voudrais que la journée s'arrête maintenant. Juste Kou et moi, personne d'autres..*
-Alors .. Je ne m'y attendais pas mais tu es devenu vite populaire ! Tu vas en briser des coeurs ici !
*Dont le mien sûrement.*


Dernière édition par Aoi Satô le Dim 3 Juil 2016 - 2:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Ven 1 Juil 2016 - 17:03

Tu lui fais un petit sourire, sans pour autant te départir de ton air inquiet. Mais si elle souhaite tant manger avec toi, tu accéderas à ta demande. Et puis, après tout, ça te plaît à toi aussi. Même beaucoup. Tu lui fais donc un sourire rayonnant, sans forcément faire une remarque à propos du chuchotement. Tu ne dis rien, parce que tu supposes qu'il ne t'était pas destiné. Et tu n'es pas non plus sûr de ce que tu as entendu. Est-ce qu'elle parlait de vous deux entant que "nous" ? Ca te ferait tellement plaisir... Mais bon.

La laisser manger seule ? Evidemment que tu ne la laisserais jamais manger seule, pourquoi le ferais-tu ? Tu te laisses aller à rire et lui fais un clin d'oeil.
« Ce serait drôle de te laisser manger seule. Mais je ne le ferais pas, ce ne serait pas très bon pour ma réputation de te laisser manger seule alors que tu me l'as demandé, pas vrai ? »
Elle s'approche ensuite de toi, en souriant doucement et pose sa main sur ton torse. Ton attitude devait sûrement être plus inquiétante qu'elle ne l'était vraiment. Tu prends doucement son poignet dans ta main et dépose un léger baiser sur son front sans cesser de sourire. Personne n'était autour de vous, tu pouvais te laisser aller à faire ça, il n'y avait aucun risque que qui ce soit lance des rumeurs. Mais... Pourquoi en as-tu peur d'ailleurs ? Tu devrais arrêter de penser aux autres. Mais tu viens d'arriver... Tu te retiens de soupirer et sourit doucement à Aoi avant de commencer à marcher, à côté d'elle, vers la cantine.

Vous étiez si bien, comme ça. Juste vous deux, loin de tout le monde. Tu n'avais pas à réfléchir à chacun de tes actes et pouvait te laisser aller, tu n'as même pas à te forcer à sourire. Ca vient normalement. C'est beaucoup plus simple avec elle, peut-être parce que tu la connais déjà et que tu as quelque chose dans ton cœur.

Et puis elle pose une question qui, sur le coup, te surprends et te gêne quelque peu. Pourquoi est-ce qu'elle te demande ça, d'un coup ? Tu te mets à rire instinctivement et lui donne un petit coup dans l'épaule.
« Serais-tu un peu jalouse ? »
Tu passes ta main dans tes cheveux et pousses un léger soupire en regardant devant toi. Pourquoi a-t-elle abordé ce sujet, oui ? Tu lui souris et hausse un sourcil.
« En tout cas je vais essayer de ne pas briser trop de cœurs, ce serait une mauvaise publicité pour moi. »
Tu jettes ton sac sur ton épaule entoure Aoi de ton bras libre. Tu continue de sourire et la serre contre toi, avant de chuchoter à son oreille.
« De toute façon je risque pas de te briser le cœur, pas vrai ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Ven 1 Juil 2016 - 20:52

« Serais-tu un peu jalouse ? »

Je lui tire la langue. T'es loin d'être aussi idiot que la plupart des autres garçons, t'es même plutôt perspicace Kou ! J'ai envie de rire car je me suis faite prendre au piège mais je n'ajoute rien et le laisse répondre :

« En tout cas je vais essayer de ne pas briser trop de cœurs, ce serait une mauvaise publicité pour moi. De toute façon je risque pas de te briser le cœur, pas vrai ?»
*Aie, je m'attendais pas à ça. Je dois la jouer fine sinon je vais me coincée toute seule dans un problème inextricable.*
-Et bien... Qui sait ?


Je lui fais un clin d'oeil. Ce n'est pas un mensonge et après tout, sur le ton de l'humour tout passe mieux ! Il a drôlement bien retourner la situation à son avantage quand même. Moi qui voulais avoir des réponses, je me fais prendre à mon propre piège. J'étais si absorbé par ça que je n'ai même pas eu le temps de réagir à l'attitude de Kou qui enroule son bras autour de moi. Je rougis un peu mais pas assez pour devenir une pivoine, serais-je en train de m'habituer ? Peut-être bien. Je suis si bien là que j'aimerai rester comme-ça pour toujours. Je lève les yeux vers Kou. Je me demande à quoi il pense.. est-ce-qu'il réfléchis à ce que je lui ai répondu ?

*Je me demande si je suis un petit peu spécial pour Kou ? Est-ce-qu'il pense à moi quand je ne suis pas là ? Est-ce-qu'il est un peu jaloux quand je parle avec d'autres garçons ? J'en demande trop là.. mais ça me plais de le croire qu'au fond, il est comme-ça qu'avec moi. Parce-que moi, je ne me sens à ma place qu'à ces côtés !*

J'ai dû penser trop fort car il baisse les yeux vers moi et me fixe. Oups. J'allais ouvrir la bouche pour sortir je-ne-sais-qu'elle ânerie quand il m'indique que nous sommes bientôt arrivés et c'est avec une petite moue que nous nous séparons. Zut. Moi j'étais bien collée contre Kou mais c'est une bonne chose pour sa réputation autant que la mienne que nous ne soyons pas vus ainsi, je ne veux pas faire de la peine à Mina-chan. Les autres, ça m'importe peu. Alors que je vois le troupeau d'élèves et entend le brouhaha qui s'approchent de nous, je sais que je vais devoir garder une distance raisonnable de Kou pour ne pas paraitre suspicieuse. Je me décale d'un petit pas sur le côté et avant de franchir les portes, j'effleure sa main. J'aurais vraiment voulu la serrer mais il y a trop de monde autour de nous. C'est étrange comme situation, j'ai l'impression de vivre une romance à sans unique.

*Attends mais ! S'en ai une !*

A l'intérieur de la cantine, c'est le bordel. Des élèves partout, du bruit et l'odeur de la nourriture qui flotte dans l'air. C'est pas vraiment un endroit où j'aime être mais il faut bien y passer et puis, j'allais pas proposer à Kou un bento à deux, ça aurait été vraiment trop. Il faut faire la queue pour s'acheter de quoi grignoter alors je m'y faufile suivit de près par Kou. Il y a tellement de monde que je me fais carrément bousculer. Les gens deviennent des sauvages quand ils ont faim !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Ven 1 Juil 2016 - 22:33

Tu éclates de rire à sa réponse. Tu essaies de deviner à son air si c'est plutôt oui ou plutôt non, sauf que tu n'y arrives pas réellement. Tu lui tapotes légèrement le nez en souriant. Pendant le trajet tu baisses les yeux vers, pensif, ton bras toujours autour de ses épaules. C'est quelque chose qui s'est fait tellement naturellement, tu n'as même pas eu à réfléchir avant de te comporter comme ça avec elle.

Elle te regarde et tu lui fais un petit sourire gêné avant de tourner ton regard sur la route pour essayer de ne pas paraître trop insistant. Tu aurais donné tellement de choses pour essayer de savoir ce à quoi elle pensait à l'instant précis. Savoir si elle appréciait que tu te comportes ainsi avec elle — bien que tu le pensais très fortement vu qu'elle n'avait pas essayé de se dégager. Et ce contact était plutôt agréable. Le fait que vous soyez aussi proches te laisse sentir son parfum, une odeur plutôt agréable en soi.

Tu aurais voulu que ce trajet dure des heures, loin de tout ce beau monde qui allait très vite s'imaginer des choses. D'ailleurs, malheureusement, ce trajet touchait à sa fin. Le bâtiment et la foule se rapprochait beaucoup trop vite. Tu te penches à l'oreille de la brune pour la sortir de ses pensées et la lâche, restant désormais à une distance plus ou moins normale pour deux amis. Juste avant de rentrer tu sentis sa main effleurer la tienne et tu ne pus t'empêcher de sourire, même discrètement. Un léger coup d'oeil en diagonal vers elle. Aurais-tu ta chance, finalement ? Seul le temps pourrait te le dire...

Vous rentrez dans la cantine et tu laisses échapper un grognement. Génial. C'est blindé. Tu essaies de te faufiler parmi tout le monde, avant de te rendre compte que tu avais perdu Aoi. Tu grommelas dans ta barbe et retourna en arrière, regardant au milieu de tout le monde pour essayer de la trouver. Tu restes cinq bonnes minutes ainsi, à bousculer tout le monde, avant de la voir, serrée de toute part. Tu l'attrapes par la main et la tire jusqu'au comptoir, où l'espace est un peu plus libre.

« Bon, me perds plus maintenant hein !
Qu'est-ce que tu choisis ? C'est moi qui offre. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Sam 2 Juil 2016 - 20:31

Je me tourne et oh ! J'ai perdu Kou de vue. Mince. Cela va être vraiment être galère pour se retrouver maintenant et on est censés manger ensemble en plus ! Je me tâte à faire demi-tour tellement cette agitation général m'énerve quand Kou me tire par le bras :

« Bon, me perds plus maintenant hein !»
-Oh Kou ! Je croyais t'avoir perdu !
« Qu'est-ce que tu choisis ? C'est moi qui offre. »
-Mmh.. j'ai envie d'un Yakisoba Pan !
*C'est la double dose de glucide et Kou ne va pas trouver ça mignon une fille qui mange comme une morfale.. Haaa trop tard pour changer d'avis, c'est sortit tout seul !*


Comme je m'y attendais, il à l'air surprit et se moque gentiment de moi. Je sais que je suis toute fine pour manger autant mais le sport m'a ouvert l'appétit, je n'y peux rien ! J'aurais dû dire des gyozas aux légumes, c'était quand même moins gras... Faut que j'assume maintenant de manger ça devant lui. Je trouve ça gentil qu'il m'invite à manger alors quand il paie, je le remercie avec un grand sourire et nous retournons au milieu de la cantine pour trouver une place. Une place pour deux, c'est impossible à cette heure-là pour déjeuner tranquille, il faut donc se rabattre sur une table déjà bien occupés. J'en cherche une des yeux quand j'aperçois Mina-chan me faire de grand signe de main. Elle nous à gardés deux places, c'est mignon de sa part.

-Aoi-chan, Kou-kun ! Venez par-ici, mangez avec nous !
*Nous ? Ha oui, il y a tout le fan club. On est jamais tranquille ici.. Tant pis pour le tête-à-tête.*
-Kou.. On est pas obligé d'y aller. Il y a de la place ailleurs. Mina-chan ne nous en voudras pas.


Je tourne la tête vers Kou, en attente d'une certaine approbation de sa part. Je sais que ce n'est pas agréable de devoir surveiller tout ce qu'on dit et ce qu'on fait. Il va devoir endosser son rôle de beau parleur je suppose et nous n'aurons pas l'occasion de parler un peu ce midi. Peut-être que je retenterai ma chance ce soir, je passerai à son club, on sera plus tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Sam 2 Juil 2016 - 22:13

Un Yakisoba Pan Aoi ? Vraiment ? Tu ne pus t'empêcher de rire lorsqu'elle te le demanda, imaginant très mal comment elle pouvait manger proprement quelque chose comme ça. Tu lui fais une remarque pas méchante, l'accompagnant d'un clin d'oeil, tandis que tu te contentes de commander un simple katsu sando. Tu payes vos deux sandwiches, lui donnant le sien, et la suit au milieu de la cantine, cherchant une table où deux places seraient libres, rien que pour vous deux. Sauf qu'il n'y a rien, vous avez mis trop de temps pour arriver jusqu'ici, bien que le trajet ait été plus qu'agréable. Tu ne cesses de tourner la tête autour, te résignant à chercher une table où deux places seraient libres, peu importait qu'il y ait des gens ou pas. Tu avais juste envie de profiter un peu plus d'elle, ne serait-ce que pour le repas.

Tu en avais finalement repérée une, pas trop remplie, où vous pourriez vous asseoir quand une voix te surprends. Quelqu'un qui vous appelle. Tu tournes la tête en fronçant les sourcils, et voit Mina-chan a une table qui vous fait signe de venir manger. Le "nous" te surprends et tu regardes plus attentivement. Génial. Il y a toutes les filles de ta classe. Est-ce que tu y gagnerais à faire semblant d'être agréable avec elles, en-dehors de la classe ? Très certainement. Mais tu n'avais pas réellement envie de te forcer à quoi que ce soit, du moins pas pour le moment. Tu avais envie d'être tranquille, avec Aoi, histoire d'essayer de rattraper le temps perdu. Si on te posait des questions, tu utiliserais l'excuse de l'amie d'enfance à qui tu avais envie de demander ce qu'il s'était passé depuis.

Tu souris alors à Aoi et lui montre la table, tout de même assez éloignée de Mina-chan et de toutes ces filles que tu n'avais pas envie de voir.
« Si elle ne nous en voudra pas, autant allez là-bas, non ? On sera bien. »
Tu ne lui laisses pas le temps de répondre et commence à te diriger vers la table, te dépêchant de t'asseoir avant que qui ce soit d'autre ne se mette et ne vous force alors à aller vous asseoir avec le groupe. Tu tires la langue à Aoi, rigolant doucement, en lui montrant son repas de midi.
« Bonne chance pour manger ça sans trop te salir ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Sam 2 Juil 2016 - 22:36

« Si elle ne nous en voudra pas, autant allez là-bas, non ? On sera bien. »
-Ha ? Euh Mina-ch..

Je n'ai même pas le temps de lui faire un signe pour lui expliquer la situation que Kou part à l'opposé de la table où Mina-chan déjeune. J'avais vu juste. C'est pas cool pour Mina et ces amies mais pour moi.. ça l'est ! J'essaie de cacher ma joie d'avoir été favorisé par Kou pour être rien qu'entre nous -après tout je ne voudrais pas ressembler à ces petites pestes qui ne me calcule que maintenant que je gravite autour de leur idole- mais ça me fais tout de même me sentir un peu spéciale. Je suis Kou vers une table dans un endroit plus calme et avec des élèves d'autres classe, heureusement inconnu au bataillon et aux histoires qui se jouent dans la notre. Un peu de paix c'est ce qu'il me faut et j'aurais bien assez à expliquer à Mina-chan quand on va reprendre les cours. Trente minutes, ça doit pas être trop demandé quand même, si ?

Je ne suis même pas encore assise qu'il me tend mon repas en riant :

« Bonne chance pour manger ça sans trop te salir ! »
-Je mange très proprement, sachez-le monsieur !

Je ris parce-qu'il est adorable là, à tirer la langue comme un gosse alors qu'il se joue de moi. Je le laisse faire et entre dans le jeu. Je ne saurais dire pourquoi il est aussi naturel avec moi et pourquoi moi, je le suis aussi en retour. Moi qui suis si peureuse de tout ce qu'on peut dire de moi, me faire et qui m'oblige à ne jamais faire de vague, à être transparente pour ne pas m'attirer les foudres de mes sois-disante amies.. ou les regards des garçons. J'ai déjà eu de mauvaises expériences à l'époque ou Kou et moi venions à peine de nous rencontrés. La jalousie des autres m'a vraiment fait de la peine et c'est à cette époque où j'ai pris la décision de ne pas être trop "jolie" ou de trop "me mettre en avant". Être invisible c'est mon rempart pour étudier et vivre tranquille. C'est sûrement pour ça que je me suis autant saboter sentimentalement.

Je m'assois en face de Kou et sors mon repas de son emballage. Je le mange sûrement incroyablement proprement car il semble étonné qu'une goutte ne soit pas encore tomber sur ma veste. Je lève les yeux vers lui et tombe sur son regard qui me fixe. J'avale ma bouchée et tourne un peu la tête :

-T'es étonné hein ? Que je mange aussi proprement ? -Je ris- Je te l'avais dis !

Je lui tire la langue. Chacun son tour non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Sam 2 Juil 2016 - 23:04

Vous commencez à manger et tu vois bien qu'elle est heureuse d'être là avec toi. Et toi aussi tu l'es, même plus qu'heureux. Juste quelques minutes avec elle, loin des autres. Tu sens des regards sur vous et tournes alors la tête, pour voir les fangirls en train de vous observer et de parler à voix basse entre elles. Tu prends sur toi et leur lance un sourire rayonnant avant de continuer à manger, grommelant dans ta barbe. Pourquoi est-ce que tu n'as pas le droit d'être tranquille ? Pourquoi est-ce qu'il faut que tu sois toujours observé à chacun de tes gestes et que tu ne puisses pas être capable de choisir d'être ami avec qui tu veux sans nuire à qui que ce soit ? C'est pesant à la longue. Mais peu importe, à présent. Tu vas profiter du peu de temps que tu as avec Aoi.

D'ailleurs tu es plutôt surpris — agréablement, cela va de soi — qu'elle arrive à manger cela aussi proprement. Effectivement, elle te l'avais bien dit. Tu finis ton repas en souriant et sourit en coin en la regardant.
« Effectivement, je suis surpris ! »
Elle n'est plus l'enfant que tu as connu mais, par certains aspects, elle t'y fait penser. Quand elle se comporte comme ça, entre autre. Et ça te donne envie de te comporter pareil avec elle. Mais en même temps... En la regardant plus attentivement, tu distingues que quelque chose ne va pas, elle n'a pas l'air totalement à l'aise avec le fait d'être ici avec toi, comme si quelque chose la gênait, sans que tu ne saches ce que ce quelque chose était.

Tu te retiens de soupirer. Il y aura toujours quelque chose. Tu ne pourras jamais être totalement bien et en confiance, parce qu'il faudra toujours que tu fasses attention à ne pas être trop proche de quelqu'un pour ne pas lui attirer des ennuis. Sauf que ce que tu étais précisément en train de faire était exactement ça... Tu es tellement  illogique, parfois, c'est incroyable. Mais c'est parce que tu as tant envie de le faire, et tu n'as pas envie de te retenir.

Tu sors une bouteille de ton sac et, tout en buvant, lance un clin d'oeil à Aoi avant de croiser tes bras sur la table et de lui parler sur le ton de la confession.
« Il faudrait me trouver un gage. Pour ne pas avoir cru en toi et ta capacité à manger proprement. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Sam 2 Juil 2016 - 23:29

« Effectivement, je suis surpris ! »
-Je prend ton étonnement pour un compliment !

Je me retiens de rire, baisse la tête derrière mon sandwich et me mord la lèvre inférieur. C'est la première fois que je partage un repas avec un autre garçon de Kyo. Et c'est Kou qui inaugure ça. J'ai du mal à ne pas croire au destin finalement. Quand je suis avec lui, c'est comme-ci le monde se mettait sur pause et qu'il n'y avait plus personne autour de nous. Je suis tellement heureuse d'être là avec lui que ça me fais un peu mal au ventre. Un mal plutôt agréable comme des ..papillonnement. C'est bizarre de dire ça je sais mais c'est ce qui s'en rapproche le plus. Je me souviens lorsque j'étais enfant, mon père me disait qu'un jour, je trouverai une personne rien que moi, qui me ferais me sentir spécial et unique. Et que, lorsque cela arriverait, je le saurais tout de suite. C'est cette impression que j'ai eu la première fois que j'ai vu Kou et que j'ai chéri toutes ces années sans savoir de quoi demain serait fait. Personne d'autre ne m'a jamais fais me sentir comme-ça. Je ne sais pas ce qu'est une peine de coeur alors que je consolais mes amies qui avaient déjà expérimentées tout ça. Peut-être qu'un jour je serais celle qui aura le coeur en morceaux mais en attendant je ne voulais pas penser à ça et je veux garde l'espoir qu'entre Kou et moi tout est possible. J'accepterai tout ce qu'il à m'offrir même des miettes. C'est un peu pitoyable de penser comme-ça, je ne vaux peut-être pas mieux que ces fangirls.

Je relève la tête et le regarde boire. J'avoue que tout ces chamboulement m'ont un peu coupé l'appétit alors je remet mon repas dans son emballage et le pose sur mon plateau pour boire à mon tour. cette boule dans la gorge ne va décidément pas disparaitre de sitôt. Je pose ma bouteille quand Kou se penche vers moi, en chuchotant :

« Il faudrait me trouver un gage. Pour ne pas avoir cru en toi et ta capacité à manger proprement. »
-Tu veux un gage ? Je vais y réfléchir alors. Mmh...
*C'est drôle de sa part de demander un gage alors qu'il n'y avait aucun pari en jeu mais ça pourrait être rigolo alors je dois bien réfléchir à ce que je vais lui donner comme réponse.*
-Et bien, pour le bunka-saï, notre festival du lycée, tu devrais porter des oreilles de chat ! Je sais que notre classe prépare depuis plusieurs le thème de maid-café avec des déguisements, alors tu seras un très beau serveur avec tes petites oreilles
-Je me met à rire- Et pas le droit de se défiler !

C'est un peu pour me faire plaisir j'avoue mais je ne peux pas résister à l'idée que Kou se promène toute la journée avec des oreilles de chats sur la tête. Je suis sûre qu'il sera vraiment mignon avec ! Bon, ça ne va pas arranger son problème avec les fangirls mais tout le monde sera très occupés ce jour-là et personne ne remarquera son déguisement ! Je me demande ce que ça va donner.

-Ce n'est pas trop cruel pour toi ? Ne t'inquiètes pas, je serais déguisée aussi, en maid justement avec les froufrous et tout, alors tu te sentira moins seul !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Dim 3 Juil 2016 - 19:03

Des. Oreilles. De. Chat. Sérieusement Aoi ? Tu ne pus t'empêcher de grimacer en l'entendant. Déjà que tu allais devoir faire des efforts de toilettes en vu du café, il allait en plus falloir que tu portes ça ? Ça risquait d'attirer encore plus l'attention des gens sur toi. Mais bon. C'était un gage. Il était hors de question que tu te défiles.

Tu allais lui répondre lorsqu'elle dit qu'elle allait aussi être déguisée. En maid qui est plus est, mais bon c'est en soi plutôt logique quand on pense que ce sera un maid café, mais passons. Tu ne peux empêcher l'apparition d'un sourire malicieux à cette idée. Ce serait très intéressant. Très très. Tu te mets à rire et la regarde dans les yeux, haussant un sourcil sans cesser de sourire.
« Eh bien, j'ai hâte de voir ça. Pour ce qui est des oreilles, je te laisse la mission d'en trouver. »
Tu passes ta main dans tes cheveux sans quitter la jeune file du regard. Tu aurais pu rester tellement longtemps ici avec elle, à ne rien faire d'autre que la regarder ou parler de tout et de rien. Cela aurait été agréable à un point inimaginable. Les élèves de la classe supérieure qui étaient à vos côtés sortir de la cantine en riant. Tu te penchas vers Aoi, qui avait laissé son sandwich de côté. Plus faim ? Pourtant elle avait eu l'air affamé tout à l'heure, en le commandant... Mais bon, elle le finirait peut-être un peu plus tard. Après tout, il restait quinze bonnes minutes.

Elle avait l'air perdue dans ses pensées, un sourire aux lèvres. Est-ce que ses pensées étaient dirigées vers toi, à l'instant présent ? Tu aimerais tant occuper ses pensées comme elle occupait les tiennes, aimerais tant pouvoir te comporter avec elle comme tu en avais envie et sans avoir peur du jugement des autres. C'était tellement compliqué, les sentiments.

Tu donnas une pichenette sur le front d'Aoi tout en arborant un sourire resplendissant et lui désigna le repas abandonné.

« T'as l'intention de le manger ou je peux en goûter un morceau ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Dim 3 Juil 2016 - 19:16

« Eh bien, j'ai hâte de voir ça. Pour ce qui est des oreilles, je te laisse la mission d'en trouver. »
-Aucun problème, je vais me faire un plaisir de t'en trouver de très mignonne ! Je te vois bien en chat noir aha !

Je suis contente qu'il prenne aussi bien la chose, à vrai dire je pensais qu'il allait râler et refuser. Quitte à demander un autre gage mais il s'en tient à celui-ci. J'ai hâte de voir le résultat, je suis sûr qu'il sera trop mignon en plus. Je regarde les élèves à côté de nous quitter leur table en riant. Les cours reprennent déjà ? Je jette un oeil à l'horloge murale et constate avec soulagement qu'il reste encore quinze minutes. Cool ! Encore quinze minutes tranquille avec Kou. Je devrais lui proposer de sortir dehors pour le temps qu'il nous reste, on pourrait se poser dans l'herbe. Je me note ça dans un coin de ma tête pour ne pas oublier. Je repose mes yeux sur Kou qui m'observe. Je lui fais un sourire.

*A quoi tu penses ?*

Il s'avance vers moi pour me faire une pitchnette. Décidement, il en prit l'habitude, je ne pourras plus l'éviter celle-là. Je lui fais une petite moue, pour rire quand il prend la parole :

« T'as l'intention de le manger ou je peux en goûter un morceau ? »
-Oh, fais-toi plaisir, je n'ai plus faim ! J'ai eu les yeux plus gros que le ventre.

Je lui tend le sandwich en souriant. Finalement, le plus gourmand de nous deux c'est toi ! Dans tout les cas, pensive ou non, je ne pense pas que je l'aurais terminé. C'est un peu gros pour moi et je ne veux pas passer le reste de l'après-midi à comater en cours. Déjà que je n'ai rien écouté ce matin. Si je continue comme-ça, je vais devoir prendre des cours de soutien dans toutes la matières. Je préférais avoir Kou comme aide aux cours que de devoir retourner à mes cours de soutien mais serais-je assez concentrée pour avancer, ça j'en doute. Alors qu'il mange, je lui demande d'une voix enjouée :

-Alors, ça te plais ?
-J'écoute sa réponse et rebondi sur autre chose- Rien à voir Kou mais... est-ce-que tu voudrais passer les dernières minutes de pause dehors ? Il fait tellement beau ça serait bête de rester enfermer. Il y a un parc tout près d'ici..


Dernière édition par Aoi Satô le Lun 8 Aoû 2016 - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Dim 3 Juil 2016 - 20:35

Elle te tend le sandwich en te disant qu'elle n'a, en fin de compte, plus faim. Tu l'attrapes et en prend une bouchée, réussissant par un miracle quelconque à ne pas en mettre partout. C'est plutôt bon, mais assez bourratif et tu comprenais qu'elle n'avait pas réussi à le manger entièrement. Tu pris ton temps pour le manger et, lorsqu'elle te demanda ce que tu pensais, tu répondis pas un bruit qui se voulait être un oui mais ne l'était pas forcément.

Lorsqu'elle te proposa de sortir tu avalas ta gorgée et acquiesça en souriant doucement. Tu remis ta bouteille d'eau dans ton sac, finit le sandwich en deux bouchées et te levas en prenant la main d'Aoi. Tu sortis en lui faisant un grand sourire et sans jamais la lâcher, sans réellement y faire attention. C'était venu naturellement. Tu t'en rendis compte en sortant et hésita à la lâcher, mais décida finalement de la garder dans la tienne. Après tout, qu'importait les avis des autres .Tu faisais ce dont tu avais envie de faire.

Vous vous avancèrent vers le parc en silence. Arrivé là-bas, tu la lâchas et te mis à avancer vers l'herbe avant de te laisser tomber allongé dessus, tête vers le ciel. Tu tournas la tête avec un grand sourire vers ton amie.
« On a peur de se salir les vêtements ? »
Il ne vous restait pas beaucoup de temps avant la reprise des cours, alors autant un profiter un maximum.

Tu laissas tes mains sur le côté, attrapant quelques brins d'herbes et appréciant la chaleur du soleil sur ta peau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Dim 3 Juil 2016 - 21:39

Il à l'air d'apprécier le repas puisqu'il fini tout. Et c'est avec un plaisir non dissimulé qu'il accepte mon offre de se poser au parc jusqu'à la reprise des cours. Une fois les affaires pliées, Kou me prend la main. Je n'en reviens pas de son geste ! Devant tout le monde en plus. Je ne sais pas où me mettre mais je suis vraiment heureuse. Alors que nous traversons la cantine pour sortir, je croise le regard de Mina-chan et je peux y voir de l'incompréhension voire... de la peine.

*Désolée Mina-chan.. promis je t'expliquerai tout ce soir.*

Je baisse les yeux, ne supportant pas de voir la peine de ma meilleure amie. Je m'en veux un peu d'être aussi égoïste. Mina-chan à toujours été là pour moi et c'est une amie fidèle. Mes principes partent en fumée depuis que Kou est revenu.

Nous prenons le chemin du parc, toujours main dans la main et je dois l'avouer que Mina-chan et sa peine me semblent loin. Une fois arrivé à destination, Kou me lâche et s'affale dans l'herbe. Avant même que je puisse le suivre, il me taquine :

« On a peur de se salir les vêtements ? »
-Non mais je n'aimerai pas retourner en cours avec de l'herbe plein les cheveux.

Je lui souris et me baisse vers lui. Je m'allonge près de lui et pose ma tête sur son torse. L'herbe est fraîche dans mon dos et c'est une sensation vraiment agréable. Kou est confortable, je suis sûre que je pourrais m'endormir ici et rattraper ma nuit. J'entends le bruit de l'herbe qu'on arrache derrière moi, Kou doit jouer avec. Je me demande si c'est le bon moment pour lui parler, pour lui dire. Mais si ça se passe mal le retour va être horrible. Je ne sais pas si je dois me jeter à l'eau.

-Kou... je.. -je laisse passer un silence- Je suis contente d'être ici..avec toi. Et je suis aussi heureuse que l'on soit dans la même classe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Dim 3 Juil 2016 - 22:23

Pour ne pas salir ses cheveux elle pose sa tête sur ton torse, pendant que tu continues de t'amuser avec l'herbe. Tu résistes à la tentation d'en mettre sur ses cheveux pour arracher une petite pâquerette et la mettre dans ses cheveux, un sourire en coin aux lèvres. Tu passes ta main dans ses cheveux sans cesser de sourire mais t'arrête en entendant sa révélation. Tu te mords légèrement la joue, sans savoir quoi répondre. Ça te surprends tellement que tu ne sais pas toute de suite comment réagir et ton cœur te trahit en se mettant à battre plus vite, ce sombre idiot.
« Je... Moi aussi Aoi. Vraiment. Je pensais pas te revoir un jour. »
Tu souris doucement et te remet à jouer avec ses cheveux avant de descendre tes mains sur les siennes et de les caresser doucement, hésitant un léger moment avant de le faire. Mais après tout, pourquoi pas, ça ne veut rien dire non ?

Mais. Est-ce que tu oserais lui parler. Lui dire ce que tu ressens, ne serait-ce qu'un tout petit peu ? Pas grand chose. Histoire que ce ne soit pas trop gênant si jamais elle n'a pas les mêmes sentiments que toi. Tu ne cesses de torturer la joue, réfléchissant, retournant ton esprit dans tous les sens.

Puis tu te décides finalement, parlant plus dans un chuchotement qu'autre chose, espérant à la fois qu'elle l'entende et à la fois qu'elle ne l'entende pas.
« Enfin, je suis même plus qu'heureux. C'est... Très agréable. De ne pas avoir à réfléchir quand j'agis. »
Tu souris doucement et garde tes mains sur les siennes, sans oser faire quoi que ce soit d'autre. Qui sait comment elle va réagir ? Même si ce n'est pas grand chose. C'est pas non plus comme si tu lui avais dit que tu l'aimais. Alors on se calme coco. Pas la peine de s'emballer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Dim 3 Juil 2016 - 22:40

Kou pose quelque chose dans mes cheveux. Je pose ma main dessus et y devine une fleur. Je trouve ce geste si touchant. J'ai eu un peu peur que Kou prenne mal ma petite révélation mais elle a suffit à libérer sa parole :

« Je... Moi aussi Aoi. Vraiment. Je pensais pas te revoir un jour. »

Ça me touche en plein coeur. Je ne pensais pas que Kou pouvait ressentir ça envers moi. Ça me redonne espoir. Il glisse sa main sur la mienne et la caresse doucement. Voilà que mes papillons reviennent dans le ventre. Je n'ose pas bouger de peur que ce moment s'arrête mais je prend mon courage à deux mains pour enlacer mes doigts aux siens. Ce serait le moment idéal pour lui dire ce que je ressens. Pourquoi ça ne veux pas sortir ?! Je galère avec mes pensées quand Kou reprend la parole :

« Enfin, je suis même plus qu'heureux. C'est... Très agréable. De ne pas avoir à réfléchir quand j'agis. »

J'avais donc raison. Il n'y a qu'avec moi que Kou est comme-ça. Je suis un peu spécial à ces yeux. Et il l'est tout autant aux miens. Je me relève et Kou fait de même. Assis l'un face à l'autre, je n'arrive toujours pas à trouver le courage de lui dire. Que je l'aime. Que je ne penses qu'à lui et que ça me tue de vivre à ces côtés avec ses sentiments. Je pose ma main sur sa joue et la laisse glisser.

-Kou je ..

Je suis arrêtée dans mon élan par le bruit lointain de la sonnerie du lycée. C'est l'heure de la reprise des cours et peut - être que j'ai été sauver par le gong. Finalement, ça ne sera pas l'heure de se confesser à Kou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Mar 5 Juil 2016 - 20:29

Quand elle se relève pour s'asseoir, tu fais de même, souriant doucement et sans la quitter des yeux. Tu prends une de ses mains dans les siennes, entrelaçant vos doigts comme ils l'étaient seulement quelques instants auparavant. Tu voudrais que ce moment dure des heures. Tu voudrais rester là avec elle, et rien faire d'autre. Quand elle pose sa main sur ta joue pour la caresser tu ne peux t'empêcher de poser ta main sur la sienne en te mordant légèrement la lèvre. Ce serait le moment parfait. Tout est tellement bien. Le temps semble comme suspendu.

Puis elle ouvre la bouche et commence à parler et toi tu es là, attentif à chacun de ses mots. Mais la sonnerie retentit et la coupe dans son élan. Non. Sérieusement ? Pile à ce moment-là ? Ce devait être fait exprès. C'était pas possible autrement. Tu pousses un soupir et dépose un léger baiser sur le front d'Aoi avant de te lever et de lui tendre la main. Une fois debout tu lui souris et presses sa main dans la tienne.
« On en reparlera une autre fois, il est temps de retourner en cours. »
Tu lui fais un petit clin d'oeil et commence à te diriger vers le bâtiment du lycée, retenant un autre soupir. Pourquoi à chaque fois que quelque chose d'important était sur le point de se passer, il fallait que ce soit cassé par autre chose, hein ? La pluie la dernière nuit, maintenant la sonnerie... A croire que vous ne pourrait jamais vous dire tout ce que vous avez à vous dire.

Tu marches sans tenir sa main, mais assez proche d'elle pour toucher sa main à chacun de tes pas. Tu lui souris radieusement, détournant très vite le regard de ses lèvres. Il fallait que tu arrives à trouver un bon moment pour lui parler, ou alors faire en sorte d'essayer de passer à côté de toute ça. Tu ne pouvais pas rester ainsi. Ça allait être trop compliqué. Quelqu'un allait forcément le remarquer, ou alors tu allais faire du mal à quelqu'un et ça, il en était hors de question.

Le trajet se fit dans le silence, tu n'osais pas vraiment lui dire quoi que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Mar 5 Juil 2016 - 20:58

« On en reparlera une autre fois, il est temps de retourner en cours. »
-..Oui ! Allons-y !
*Je n'arriverai jamais à me confesser à Kou. Y a toujours quelque chose qui m'en empêche ! Juste au moment où j'avais trouvé suffisamment de courage pour lui parler...*


Kou me tend la main pour m'aider à me relever. Une fois debout, je passe ma main sur mon front là où il m'a embrassé quelques secondes auparavant. Je rougis un peu en y repensant mais nous devons nous mettre en route, alors pas le temps de tergiverser ! Je me demande si j'arriverai à recréer une ambiance propice pour reprendre cette discussion, c'était si parfait ! Je ne peux pas lui balancer ça en plein milieu d'un couloir !

Nous reprenons notre marche côte à côte en silence. Je suis assez étonné que Kou ne me questionne pas immédiatement, peut-être qu'il s'en doute et qu'il ne veut pas me faire de peine ? J'aurai été à sa place, je trépignerai d'impatience de savoir le fin mot de l'histoire mais lui... rien. C'est étrange quand même. Je sens sa main qui frôle la mienne et j'ai une boule dans la gorge. Comment vais-je faire maintenant ? Je me suis moi-même piégée avec mes révélations et je ne peux plus éviter la discussion, Kou va forcément me poser des questions sur cette après-midd et je ne vais pas l'éviter.. Et si il me repousse ? A peine retrouvé déjà perdu !

Je n'arrive pas à rester concentrer et à profiter du moment. C'est une descente aux enfers emotionnelle, j'ose à peine relever les yeux. Il faut que je prenne sur moi sinon Kou va s'inquièter et puis personne n'ai jamais mort d'une peine de coeur, je ne vais pas être la première ! Je lève la tête vers lui et il me gratifie d'un grand sourire que je lui rend de bon coeur :

*Il ne se doute de rien, il suffit de voir son attitude. Il ne semble pas gêné ni stressé par notre conversation ni à l'idée de la reprendre plus tard. Je me fais tout un film de cette histoire. Je vais lui dire et advienne que pourra !*

Alors que nous sommes de retour au lycée, je n'arrive toujours pas à briser ce silence entre nous. Et le brouhaha des élèves autours ne m'aide pas. Je vois notre classe au bout du couloir et je me dis que je ne peux définitivement pas commencer le cours en ayant ça en tête alors avant de franchir la porte, j'attrape Kou par un bout de sa veste :

-Kou..
*Il faut que je te dise quelque chose alors si ce soir... c'est ça que je devrais lui dire. Je lui donne rendez-vous sur le toit et je lâche le morceau et j'arrête de me torturer les méninges !*
-Merci pour la balade. On se voit plus tard ?


Bon, c'est pas encore gagné visiblement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Dim 10 Juil 2016 - 20:41

Vous marchez jusqu'au lycée et tu commences à te dire que c'est peine perdue, vous n'arriverez jamais à rien, tous les deux. Tu retiens un soupir qui étais prêt à franchir tes lèvres pour la regarder en souriant. Sauf qu'elle, elle n'a pas l'air de vouloir sourire et est plutôt plongée dans ses pensées.

Elle avait l'air plutôt triste, quand la cloche avait sonné. Ce qu'elle voulait te dire avait l'air assez important. Et si... Et si elle avait des sentiments pour toi ? Et si c'était pour ça qu'elle avait absolument envie de vouloir rester avec toi. Ces pensées te donnèrent envie de rire. Non. Ça ne pouvait pas être ça, il fallait que tu arrêtes de projeter tes sentiments sur elle, cela ne pouvait mener à rien de bon. Absolument rien.

Arrivés au lycée, vous n'échappez pas aux regards de vos camarades, surtout de la gente féminine, qui paraissent assez suspicieux du fait que vous soyez, encore une fois, ensemble. Tu ne peux t'empêcher de leur adresser, à toute un sourire rayonnant. Pourquoi il faut que tes mauvaises habitudes sont si dures à perdre et persistent autant ? Tu n'en as aucune idée mais ça commence à sérieusement devenir très agaçant.

Alors que tu allais passer la porte de la classe, tu sens quelqu'un te retenir par le pan de ta chemise et tournes la tête pour voir Aoi. Tu ne peux t'empêcher de sourire en la voyant aussi timide et gênée. Elle te propose de se voir plus tard et tu ne peux décemment pas refuser, n'attendant que ça. Tu lui souris et te retiens de lui faire un petit clin d'oeil.
« Bien sûr ! Le toit, comme hier ? »
Ce n'était pas vraiment une question, mais tu n'avais pas vraiment pu t'en empêcher, comme si elle avait le droit de choisir. Tu rentres ensuite en classe, espérant de toute tes forces que cet après-midi passerait plus rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  Lun 11 Juil 2016 - 20:25

« Bien sûr ! Le toit, comme hier ? »
*Ha mince. Je crois qu'il veut parler loin des oreilles indiscrètes, ce qui veut dire... qu'il veut que je finisse ma conversation de cette après midi !! Qu'est-ce-que je vais pouvoir trouver pour éviter cette humiliation ?*
-D'accord je.. te retrouve là-bas !


Je crois que j'ai un peu trop surjoué la fille heureuse de la situation. Mais c'était pour contre-carré l'angoisse qui se joue dans ma tête. Je lui souris et m'engouffre rapidement dans la salle de cours juste après lui. Ça allait encore être une fin d'après midi bien ennuyeuse et comme ce matin, derrière mon bureau et avec Kou dans mon dos, je n'arrive pas à rester assez concentrer pour suivre les cours. Je n'arrête pas de penser a ce que je vais dire ou faire. Je dois voir Mina-chan d'abord pour lui expliquer la situation et lui dire pour Kou. De toute manière, je dois le dire. Je ne peux pas garder ça pour moi.

Heureusement pour moi, le temps passe vite et la délivrance arrive sous forme de sonnerie, avant de filer au club, je me dépêche de rejoindre Mina-chan. Elle ne semble pas particulièrement ennuyée par mon attitude, ce qui me rassure.  Le malentendu sera bientôt dissipé et ça me soulage car j'ai besoin de toute mes forces pour me confesser à Kou. En parlant de lui, je demande à Mina-chan de m'attendre quelques instants et rattrape Kou dans le couloir :

-22h, après le couvre-feu ? Je dois voir Mina-chan avant.

J'espère que ça lui ira. Je dois retourner auprès de mon amie et enfin lui donner des explications, lui dire que j'aime aussi Kou et que j'espère que notre amitié s'en sortira.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: (Terminè) C'est l'heure du sport !  

Revenir en haut Aller en bas
 
(Terminè) C'est l'heure du sport !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: