Partagez | 
 

 [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 168

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Akkami Shiga
« Elève ; en 1ère année »
(#) [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Mar 18 Juil 2017 - 11:34

Quel horrible temps aujourd'hui ! Froid, du vent, tous ce qui est de plus désagréable ! Pourtant, me retrouvant à court de lecture et de quoi occuper ma bouche pendant cette activité, je m'étais forcée à sortir pour aller acheter de nouveaux mangas et magasins ainsi que quelques sucettes. "Goût ceriiise !" Pensais-je sur le chemin. J'avais beau avoir garder mes cheveux coincés sous mon écharpe, ma frange me fouettait le visage à chaque coup de vent. J'aurais tend aimé me raser les cheveux ! Mais non, ce n'est pas très beau… Surtout que j'aurai payé (très chère au passage) ma coloration biologique blanche aux reflets rosés pour rien… Donc non, il était préférable de se laisser fouetter le visage par cette satané frange.
Malgré le long manteau épais que j'avais, ainsi que mon écharpe qui me remontait jusqu’au nez, je ne pouvais m'empêcher de frissonner. J'aime beaucoup mon manteau, il es chaud, et beau, il remplit à merveille sa mission de manteau ! Il est un peu trop grand pour moi, malheureusement, les manches me couvres toutes les mains, il n'y a que le bout de mes doigts qui dépasse. Au moins, le côté positif, c'est que je n'ai pas besoin de gants ! Il est tout blanc, avec quelques bordures et coutures rouges-pourpres, de la même couleur que mes yeux ! Ça ne se voit peut être pas, mais je suis très intéressée par l'assemblage des couleurs. Je n'en fais jamais tout un plat, mais j'aime bien quand certains petits détails sont de la même couleurs. Là en l’occurrence, les détails de mon manteau, mon écharpe, mes yeux et la semelle de mes bottes avait cette même couleur entre le rouge et le pourpre.
Sur le chemin, je ne pouvais m’empêcher de m'imaginer enfin de retour au chaud dans ma chambre, puis m'allonger sur mon lit et commencer à lire mes revues ou mes mangas tout en sirotant un bon chocolat chaud ! Mmh… quoi de mieux par un temps si glacial ? Je pressa un peu plus le pas pour pouvoir mettre ce petit rêve au plus vite possible à la réalité ! "Ah ! Mon premier magasin est enfin en vue !" me dis-je arrivée à quelques mètres de mon bureau de tabac où j'avais l'habitude d'acheter mes sucreries et mes magasines. Ma librairie se trouve deux rues à côté. Je ne pus m'empêcher de sourire en me revoyant dans ma chambre. J’accélérais de nouveau le pas qui commençais à ressembler à un pas de course quand quelqu'un, un jeune homme à savoir par  sa voix, m'interpella dans mon dos :

- Toi là ! La minus ! T'aurais pas une seconde à nous accorder ?

Je me retourne d'un coup sec. Un groupe de quatre garçons d'environ 17 ans me toisait. Pff… ils devaient bien avoir une ou deux têtes de plus que moi, ce n'est pas pour autans que leur attitudes m'énervait. Déjà, depuis quand on tutoie les gens qu'on rencontre dans la rue ? Et puis, je ne suis pas si « minus» que ça… …Enfin si je suis petite ! Et alors !? Je le sais très bien ! Pas besoin de me le dire ! Et puis, leurs façons de ricaner en me regardant de haut ne me plaisait pas trop. "Encore des imbéciles qui n'ont rien d'autre à faire que de faire chier le monde !" me dis-je en grimaçant sous la colère. D'un petit coup d’index, je renvoie ma mèche rebelle derrière mon oreille, mais elle n'attendit pas plus de deux secondes avant de retomber devant mes yeux. Voilà que j'étais encore plus énervée. Bon, il faut avouer que là, tout m'aurai énerver. Après tout je ne demandais pas la Lune ! Simplement de pouvoir me mettre au chaud avec mes nouveaux achats ! Pourtant non, voilà que j'allais devoir remballer des imbéciles ! Prenant une profonde inspiration, je m'approcha d'eux, et cracha d'un ton plus froid encore que la température d'aujourd'hui à celui qui m'avait appelé :

- Je suis pas d'humeur aujourd'hui, alors si t'es paumé, stupide comme tu es, t'as qu'a demander à quelqu'un d'autre !

Je devais lever la tête pour le fixer froidement. C'est sûr que ça devait perdre un peu de crédibilité… Mais bon… Taiga dans ''Toradora'' est bien toute petites aussi, ce qui ne l'empêche pas d'être crainte ! Oh non, revoilà que je me comparais à elle ! Depuis que j'avais vue cet anime, je n'arrêtais pas de me référer à cette fille. Enfin bon… Là n'était pas le temps de se poser des questions sur à qui je ressemble, je devais me débarrasser de ces imbéciles. Après ma réplique, les trois copains de mon interlocuteurs se mirent à rire mais se taire dès que leur ''chef'' leur lança un regard froid. "Oh… ? Voilà ce qui promet d'être intéressant…" me dis-je en souriant du coin de la lèvre, sans quitter mon regard arrogant. Le grand baraqué se retourna vers moi et me lança en me poussant les épaules :

- Nan mais je crois que t'as mal compris, tu vas pas te moquer de nous du haut de tes 1m50, hein ?

"Pff… Il est pas drôle… Je pensais au moins qu'il allait trouver quelque chose de plus original que ce reproche sur ma taille." Je soupir puis lui répond d'un air arrogant en riant légèrement :

- Bonjour l'originalité ! Bon, j'ai pas plus de temps à perdre avec des gens comme vous. Aller bye !

Je me retourne en leur faisant signe de la main puis repris ma marche vers mon bureau de tabac. "Ce genre de personne m’énerve… Depuis quand on fait perdre du temps comme ça à des passants ?" pensais-je quand une main me harponna l'épaule droite en me faisant tourner de nouveau vers le groupe. C'était -sans étonnement- le garçon de tout à l'heure… "Oh non mais il ne va pas me lâcher lui !?" Essayant de garder mon calme, je le fixe l'air de dire : « Quoi encore ? » Lui par contre, n'avait pas l'air d'avoir très bien pris ce que je lui avait lancer la minute d'avant. Son regard me fusillais, mais je m'en fichais pas mal, rien à faire qu'il ne m'aime pas, ce n'est pas le premier, ni le dernier. Et s'il croyait qu'il m’effrayait, il pouvais bien rêver ! Je le défi du regard puis, voyant qu'il ne disait rien, je déclare d'un air méprisant:

- Ahhh... Si c'est pour faire un combat d’œil t'as trois potes pour ça. Moi je suis pressée là. J'ai quelque chose à faire... Contrairement à certain à ce que je vois.

Le type me regardait et ça en devenait gênant. Ses trois acolytes avaient l'air méfiants, ou inquiets... les deux peu être... Je ne comprenais pas trop pourquoi, ils ne vont quand même pas me dire qu'ils ont peur de moi! Je vais bien 20 à 30cm de moins qu'eux et surtout je ne pèse pas bien lourd... Ni en muscle, ni en graisse corporelle... Mais je ne mis pas plus longtemps à comprendre leurs inquiétude... Le poing du grand baraqué en face de moi s'écrasa avec force dans mon ventre. Dans un cri je fis un vol de plusieurs mètres avant de me ramasser sur le goudron. Prise par la peur, je ne voulais qu'une chose: fuir. Mais ma respiration avait été coupée si brutalement que je n'arrivais plus à garder mon calme. Je me mis à tousse, si fort que je ne serai pas étonnée si je crachais mes poumons. Je ne comprenais plus rien. Voilà que je me faisais frapper alors que -à ma façon- je lui disais que j'étais occupée! C'est du grand n'importe quoi. En plaquant une main sur mon ventre en essayant d'ignorer la douleur, je me relève avec peine. Une quinte de toux me reprend et je retombe à genoux. Je n'ai presque pas eu le temps d'amortir le coup... Le regard du garçon me fusillait, et voyant que je n'allais pas pour autans baisser les yeux, il me relança son poing à la figue. J'eus juste le temps de me baisser, mais il en profita mon me ruer de coups avec son pied. Tous ce que je pouvais faire à présent, s'était le laisser faire. Je n'avais pas la force de me relever. Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas fais battre ainsi. Peut être depuis ma primaire? Ou avec mes parents quand j'étais au collège? Je ne sais pas... Et je ne veux pas savoir.

---------------------------------



Je parle en #cc0810 quand je parle en Japonais, en #00ad93 quand je parle en Français, et en #50ad00 quand je parle en Anglais !
Tu veux m'envoyer un mot? Voici mon casier!


Dernière édition par Akkami Shiga le Sam 22 Juil 2017 - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Mar 18 Juil 2017 - 16:14

Bon, c'est pas tout ça, mais je m'ennuie. Alors je décide de sortir du lycée un peu pour jouer aux bornes d'arcade. Seule, cette fois. Lute-chan est en train de travailler un peu, elle a encore des devoirs à faire, Tany est en train de lire des mangas dans sa chambre et j'ai pas trop envie de la déranger, Sumi-chan est en train de se promener afin de faire quelques photos... bref je sais pas avec qui je vais passer ma journée aujourd'hui. C'est pas grave, je vais jouer à DDR, pour m'entraîner.

Je sors donc, portant un manteau blanc assez rembourré avec une capuche qui arrive jusqu'à mes yeux, une écharpe bien chaude. Je marche donc en direction de la salle d'arcade en écoutant la musique principale de "Battlefield 4". J'ai jamais joué à ce jeu, c'est rempli d'hommes et je pense pas qu'il y ait assez de femmes pour que j'y joue. Par contre la musique déchire. Je suis pas un garçon manqué, je me vois très mal garçon manqué même, comme j'aime pas trop les garçons. Ca me fait particulièrement chier qu'on me compare à un garçon quelque soit la raison, alors que je me méfie d'eux depuis mes années collèges, et l'incendie a empiré cette méfiance.

En parlant de garçons, je commence à en apercevoir quatre qui sont un peu plus âgés que moi avec une fille plus jeune. Mais c'est qu'ils sont en train de tabasser la jeune fille! Etant de l'autre côté de la route, je m'empresse de regarder sur les côtés pour voir s'il y a une voiture qui circule. Une fois que j'ai vérifié, je cours donc le plus vite possible. Je me retrouve derrière les garçons et je prends l'épaule de l'un d'entre eux, le baraqué, puis je dis, plus froidement que le temps:

"C'est particulièrement lâche de s'en prendre à plus petite que soi."

Je tire vers l'arrière ce gus et les trois autres me regardent avec mépris.

"Qui t'es, toi?

Une personne qui va vous péter le nez. (dis-je en craquant mes doigts)

Tu crois vraiment? Quatre contre une, tu vas te retrouver comme la petite.

Laissez-moi faire. Une gifle sera suffisante pour la faire calmer."

Celui vient de dire ça tente de me gifler, mais je prends la poignet et je lui fais une prise d'aïkido bien douloureuse, le visage sur le goudron. Au moins, lui, il est mis à terre.

"Quoi?! Attends, toi! Je vais te faire regretter d'être née!"

Ce mec prends quelques bagues en acier, les met sur le doigt et serre le poing qui a les bagues en acier. Tss! Pathétique.

"Oh que non."

Le gars tente de me mettre un poing au visage mais j'esquive son attaque en lui prenant par la gorge avec un bras et en le mettant à terre, le visage sur le sol. J'entends subitement un couteau être sorti. Il s'agit du troisième gus.

"Je vais te faire la peau!"

Je lui donne un coup de pied sur la main pour qu'il lâche le couteau et je lui prends la poignet afin de lui envoyer le sol, le visage à terre. Le gus que j'ai envoyé en arrière me lance un regard noir.

"Espèce de saloperie, tu vas voir que ce que tu fais ne sert à rien!

Tente toujours."

Il sort un couteau de boucher. Tss! Il tente de me le lancer mais il a raté, plantant sur le sol en ne touchant personne. En plus, il a tenté de me tuer de loin alors qu'il sait pas viser. Je lui prends la gorge par un bras et je le mets au sol avant de lui donner un coup de poing dans le nez et de le menacer très froidement.

"Ecoutez-moi bien, les têtes de merdes. Vous touchez encore un seul cheveu de cette fille, c'est pas que le nez que je vais briser."

Je retire mon bras avant de lui donner un coup de pied à la hanche. Les quatre gus peinent à se relever, le nez bien saignant. Ils ont de la chance qu'ils peuvent encore se relever.

"On se reverra!

Si vous aimez vous faire péter les genoux."

Les quatre gus prennent la fuite, laissant la fille tranquille. Je retire ma capuche et je tends la main à la victime, beaucoup moins froidement et plus amicalement.

"Tout va bien?"

Elle doit sûrement souffrir de partout après avoir été ruée de coups par les quatre cons et surtout le baraqué.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 168

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Akkami Shiga
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Mer 19 Juil 2017 - 10:08

Alors que je me faisais littéralement exterminer, les coups se mirent à diminuer. "Ils se sont déjà lassé? Ils sont vraiment cons..." Mais non... ce n'était pas vraiment volontairement qu'ils arrêtaient de me frapper. Quelqu'un était bel et bien en train de les faire valser... Au début, je n'en cru pas mes yeux. J'essaie alors de me relever pour le prêter main forte, mais une douleur comme je n'avais encore jamais connue à la hanche me fis tout de suite retomber. Cette personne qui venait m'aider n'avait pas l'air faible du tout. Elle n'était pas plus grande que ces idiots, ni plus lourde, non, mais elle avait bien de la technique, et ses gestes étaient précis et pas fais au hasard. Contrairement à ceux des assayants qui étaient indécis et complètement imprécis. Une chance pour ma sauveuse qui arriva sans mal à éviter un couteau qui lui avait été lancer! Je ne sais pas pourquoi elle vient m'aider, mais je lui en suis grandement reconnaissante!
Après avoir fait mordre la poussière à chacun des brutes-à-pattes, ma sauveuse lança leur froidement:

- Ecoutez-moi bien, les têtes de merdes. Vous touchez encore un seul cheveu de cette fille, c'est pas que le nez que je vais briser.

Je mis un petit moment à comprendre qu'elle parlait de moi. C'était plutôt logique mais sous tous les coups, mon esprits était complètement brouiller et j'avais du mal à résonner clairement. Tous mes membres me lançaient et l'odeur du sang devenait de plus en plus forte. Les "tête de merdes" se relevèrent avec peine et tout en partant en courant, l'un deux lança à ma sauveuse:

- On se reverra!

Et du tac-au-tac, elle lui lança aussi froidement que j'aurai pus le faire:

- Si vous aimez vous faire péter les genoux.

J'étais ébahis devant son sang-froid, son agilité, sa force, son courage, sa répartis... Enfaite, elle m'éblouissait. J'aurais tend donner pour pouvoir lui ressembler un peu plus... Elle au moins avait sut se défendre et me protéger... Moi, je n'ai pas été fichue de me sortir de ce pétrins... Tous ce que j'ai sus faire, c'était la mettre en danger... Je ne sais pas si c'était pas gentillesse, par pitié ou je ne sais quoi, qu'elle est venue me sauver, mais je l'en suis grandement reconnaissante... Peut être n'avait-elle pas prit en compte le danger? Non, elle à sûrement dû se douter qu'ils n'étaient pas des faméliques en verres. Ils n'étaient pas bien doués pour autre chose que frapper d'ailleurs. Mais c'était quand même dangereux! J'aurais crus voir ma sœur, Mya, sur le coup...
Cette fille que j'admirais tend s'approcha de moi, retire sa capuche pour laisser apparaître un magnifique visage, puis en me tendant la main, elle me dit d'une voix qui avait perdue toute sa froideur:

- Tout va bien?

Une main tendue. Enfin... Je restais la, à genoux sur le sol, à la fixer d'un air ahuris. J'aurais bien aimer la remercier. Me relever et faire tous ce qu'elle aurait voulu. Mais non. Je suis restée incapable de bouger. Mes yeux commençaient à s'humidifier, puis mes larmes coulaient. Non pas parce que je souffrais, mais tout simplement par ce que ça faisait depuis des années que plus personne n'était venu m'aider. Mes larmes lavèrent mes joues pleines de sang, puis venaient s'écraser sur ma cuisse. Je me mis à sangloter, secouée par le froid et les émotions, je parviens enfin à la remercier:

- M...Merciii!!! Merci!!

Je ne répondais pas à sa question, mais ma phrase entre-coupée de sanglots laissais entendre que grasse à elle, j'allais mieux. J'allais sûrement devoir rester clouée au lit de l'infirmerie plusieurs semaines, mais peu importe. Elle est arrivée à tend. Elle est arrivée tout court. Cette personne qui m'a aidé. Je me traina au sol à genoux et lui enliassa les genoux, laissant aller pour une fois mes sentiments que j'avais toujours refouler. Tous ce que je pouvais faire pour l'instant, c'était la remercier. Encore et encore. Alors je la remercia. Encore et encore.

---------------------------------



Je parle en #cc0810 quand je parle en Japonais, en #00ad93 quand je parle en Français, et en #50ad00 quand je parle en Anglais !
Tu veux m'envoyer un mot? Voici mon casier!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Mer 19 Juil 2017 - 10:45

La petite fille commence à avoir les yeux qui s'humidifient, encore à genoux et blessée par les quatre têtes de merde. Et se met à sangloter et finit par me remercier.

"M...Merciii!!! Merci!!"

Elle me remercie beaucoup de l'avoir aidée. C'est bien normal, je déteste laisser une fille dans le pétrin. J'ai fait de l'aïkido pour lutter contre les homophobes violents, donc ça a bien été utile. Elle prend mes genoux dans ses bras en pleurant beaucoup. Je lui souris donc. Je suis donc son ange gardien. Je me baisse et je la prends dans ses bras.

"C'est normal, je déteste laisser une fille dans le pétrin. T'en fais pas, je vais t'emmener à l'hôpital. Je m'appelle Aranako Mina. Et toi?"

Je commence à supporter son poids pour l'emmener à l'hôpital. Elle en a besoin après tant de coups. Je vois qu'elle a très mal à la hanche. La partie où une grande souffrance empêche la marche. Je sais de quoi je parle: avant de pouvoir pratiquer de l'aïkido, je me suis déjà fait frapper par des homophobes. Et un de ces coups est porté sur la hanche. Autant vous dire que j'aurais du mal à marcher à ce moment-là. Heureusement que mon professeur d'aïkido était là à ce moment-là, même si j'ai pas autant souffert que la petite fille.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 168

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Akkami Shiga
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Mer 19 Juil 2017 - 13:28

Après m'avoir sourie, elle s’accroupit et me prend dans ses bras... ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas sentis de sensation comme celle-la... C'est si agréable. Je ne sentais plus le froid et la douleur, tout s'était évaporer pour laisser place à un confort chaleureux. J'aurais aimé rester éternellement dans ses bras. J'enfonce ma tête dans le creux de son coup en essayant de me calmer. Puis de sa douce voix, elle m'annonce:

- C'est normal, je déteste laisser une fille dans le pétrin. T'en fais pas, je vais t'emmener à l'hôpital. Je m'appelle Aranako Mina. Et toi?

Aranoko... Mina? En la regardant mieux, il me semble l'avoir déjà vue quelque part... Mais je ne suis pas sûre... Peut-être est-elle au lycée? Après tout elle à l'âge qui va. Puis, sans que je ne m'y attende, elle me souleva du sol et partie vers l’hôpital. "Hein!? Mais... Mais! Je suis trop lourde je vais lui abimer le dos en plus de lui avoir fait risquer sa vie!" pensais-je paniquée. Cette fois c’est clair, je n'avais plus froid du tout... j'avais même trop chaud! Je m'agrippa à elle mais me rendant compte que je risquer d'abimer son manteau, j’essayai de me détendre. Voilà que je n'arrivais plus à me contrôler... Soit je suis trop froide, soit je n'arrive pas à être calme! Je ne trouverai donc jamais le juste milieu!? Puis me rendant compte que j'étais encore en train de ne pas répondre à sa question, je lui répondis un peu précipitamment:

- Mina-senpai! Merci beaucoup! Je... Je m'appelle Akkami Shiga! De classe de 1e année à Kobe High School!

J'aurai aimé m'incliner, mais le fait que j'étais dans ses bras, je me retrouvais un peu coincée, je me contenta de baisser la tête nerveusement. Je regardais le sol défiler sans que je n'utilise aucun muscle. Je ne vais pas dire que ça me déplaisais, mais le fait de l'embêter encore, ça, si, ça m'embêtait. Je continua alors d'un ton un peu plus gêné:

- Mi... Mina-senpai... Je ne voudrais pas que vous vous abimiez le dos à me porter... déjà que je vous ai causé énormément de problèmes... Laissez tomber pour l'hôpital! Merci infiniment mais je me débrouillerai!... Vous êtes trop gentille...

A la fin de ma phrase, ma voix était si faible que, bien que son oreille n'était qu'a quelque centimètres, je doutais qu'elle ait pu entendre.

---------------------------------



Je parle en #cc0810 quand je parle en Japonais, en #00ad93 quand je parle en Français, et en #50ad00 quand je parle en Anglais !
Tu veux m'envoyer un mot? Voici mon casier!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Mer 19 Juil 2017 - 17:22

La petite fille est un peu lourde, mais c'est pas grave. C'est mieux d'avoir mal au dos que de la laisser seule sans pouvoir marcher. J'ai pas les gros seins, non plus, donc ça me rend pas trop mal au dos. Elle s'agrippe à mon manteau, la froissant.

"Mina-senpai! Merci beaucoup! Je... Je m'appelle Akkami Shiga! De classe de 1e année à Kobe High School!"

Je ris un peu en me rendant compte qu'elle est de Kobe High School tout comme moi.

"Je suis en 3ème année dans Kobe High School.

Mi... Mina-senpai... Je ne voudrais pas que vous vous abimiez le dos à me porter... déjà que je vous ai causé énormément de problèmes... Laissez tomber pour l'hôpital! Merci infiniment mais je me débrouillerai!... Vous êtes trop gentille..."

Elle veut donc se débrouiller seule. Je la pose donc mais je vois qu'elle tombe directement. Ouhlà. Je passe donc mon bras sous les siens afin de l'aider.

"Tu vois, avec cette douleur à la hanche, je vois difficilement comment tu peux te débrouiller à moins de ramper. J'ai déjà reçu ce genre de coups avant de pouvoir faire de l'aïkido et heureusement que ma professeure m'a aidée pour ça."

C'est un peu comme un passage de flambeau, mais je sais pas trop si je vais lui apprendre cet art martial. J'ai que 5 ans d'expérience.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 168

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Akkami Shiga
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Mer 19 Juil 2017 - 18:21

Mina-senpai se met à rire puis elle me déclare:

- Je suis en 3ème année dans Kobe High School.

Oh!? Mais c'est donc ici que je l'avais vu! Je savais que je l'avais déjà croisée! C'est donc au lycée...
Après lui avoir demander de descendre, elle me pose avec douceur mais je m'écroule tout de suite. Rah, cette fichue douleur à la hanche! Quel bande d'imbécile franchement! Mina-senpai passe son bras sous les miens pour me maintenir. Elle est vraiment adorable... Je ne sais pas ce que j'aurai fais sans elle... Je ne sais pas si quelqu'un d'autre serai venu m'aider. En tout cas, ce qui est sur c'est que je n'aurai pas pu mieux tomber!

- Tu vois, avec cette douleur à la hanche, je vois difficilement comment tu peux te débrouiller à moins de ramper. J'ai déjà reçu ce genre de coups avant de pouvoir faire de l'aïkido et heureusement que ma professeure m'a aidée pour ça.

Le lève la tête pour la regarder et je lui demande, vraiment curieuse:

- C'était vraiment du grand art lorsque vous m'avez défendue! Depuis combien de temps faites-vous de l'aikido? Vous vous débrouillez vraiment bien! Bon... Je ne m'y connais rien... Mais parfois je me dis que ma vie aurait sûrement été bien différente si j'aurais sus me défendre... Encore là, j'étais complètement paralysée... Merci énormément...

Dis-je timidement. Puis un détail me frappa à l'esprit... Pourquoi était-elle battue avant? Avait-elle des parents comme les miens, ou bien avait-elle subit des brimades ou autre sorte de malheurs? Je ne sais pas... Il serai indiscret de ma part de demander, mais je voulais vraiment savoir. Mina-senpai est vraiment quelqu'un de fantastique. Comme sa professeure d'aikido j'imagine! Alors, encore plus timidement, je lui demande:

- Euh... Dites-moi si ça vous dérange d'en parler... Mais pourquoi aviez-vous été frappée au part-avant? Désolée si je suis trop indiscrète!

J'espère ne pas l'avoir mis dans l'anbarras en lui demandant cela... Peut être que c'est trop personnel ou je ne sais pas... Après tout, je ne sais pas ce que je répondrai si moi on me demande pourquoi j'ai été battue... Peut être tout simplement: "Mes parents sont des ordures!"? Je ne sais pas...

---------------------------------



Je parle en #cc0810 quand je parle en Japonais, en #00ad93 quand je parle en Français, et en #50ad00 quand je parle en Anglais !
Tu veux m'envoyer un mot? Voici mon casier!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Mer 19 Juil 2017 - 19:52

Akkami lève la tête pour me regarder et elle me demande timidement:

"C'était vraiment du grand art lorsque vous m'avez défendue! Depuis combien de temps faites-vous de l'aikido? Vous vous débrouillez vraiment bien! Bon... Je ne m'y connais rien... Mais parfois je me dis que ma vie aurait sûrement été bien différente si j'aurais sus me défendre... Encore là, j'étais complètement paralysée... Merci énormément...

De rien. Je fais de l'aïkido depuis cinq ans.

Euh... Dites-moi si ça vous dérange d'en parler... Mais pourquoi aviez-vous été frappée au part-avant? Désolée si je suis trop indiscrète!

C'est pas grave, ça ne me dérange pas d'en parler. En fait, pour faire simple, je suis homosexuelle. Et quelques personnes qui m'ont entendu dire ce genre de chose se sont mis à me frapper juste pour ça. J'avais pas autant souffert que toi, mais c'était douloureux. Je ne regrette pas du tout d'être homosexuelle, au contraire j'en suis fière, mais c'est juste que si je veux continuer à être fière de mon homosexualité, je dois me défendre moi-même, que ce soit vocalement ou physiquement. C'est pour ça que je fais de l'aïkido."

Si seulement l'Etat pouvait interdire toute remarque homophobe, ce serait parfait. Mais je vis encore dans un pays où on s'en fiche des insultes homophobes quand on est hétéro. Comment faire comprendre au monde que si l'homosexualité se découvre, c'est impossible que ce soit contre-nature?

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 168

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Akkami Shiga
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Jeu 20 Juil 2017 - 10:12

- De rien. Je fais de l'aïkido depuis cinq ans.

De dit-elle simplement. Cinq ans... Ce n'est pas peu! Je n'ai jamais fait d'activité en club si longtemps... Mais je dessine depuis toujours, par contre, je n'aime pas trop montrer mes œuvres, alors je n'aurai jamais l'occasion de m'en venter.
Heureusement, Mina-senpai n'avait pas l'air embarrassée à l'idée de ma parler de ses douleurs. Elle me répondit alors:

- C'est pas grave, ça ne me dérange pas d'en parler. En fait, pour faire simple, je suis homosexuelle. Et quelques personnes qui m'ont entendu dire ce genre de chose se sont mis à me frapper juste pour ça. J'avais pas autant souffert que toi, mais c'était douloureux. Je ne regrette pas du tout d'être homosexuelle, au contraire j'en suis fière, mais c'est juste que si je veux continuer à être fière de mon homosexualité, je dois me défendre moi-même, que ce soit vocalement ou physiquement. C'est pour ça que je fais de l'aïkido.

Ho-homosexuelle? Je ne pensais pas que quelqu'un aurai pu le dire aussi facilement... C'est génial qu'elle n'en n'ai pas honte. Moi même je suis hétéroflexible, et je n'en n'ai pas honte. Bon, je ne l'ai dit à personne alors personne n'aurai pu se moquer de moi, mais elle, elle le dit si ouvertement! Je l'admire encore plus... Je ne compte pas du tout me moquer ou faire un reproche, mais admettons que je sois un de ses connards d'homophobes, je pense que si je le ferai je perdrai la vie ici-même! Cette pensée me fit sourire. Mina-senpai est vraiment fantastique. Elle à du avoir une vie assez difficile à cause de ça, pourtant elle continue d'aller de l'avant. Elle ne s'est pas renfermée sur elle-même alors qu'il y aurai de quoi faire... Vraiment fantastique... Je l'admire de plus en plus! "Je vais finir pas vouloir me marié avec elle! Ahahah!" Pensais-je, et je me força de ne pas rire. Pourtant il suffisait de me regarder pour voir que l'envie me démangeait! Non, de toute façon je ne veut pas me marier... Pour moi ça représente perdre de la liberté. Et ne parlons même pas de devenir parent! Ah! Jamais de la vie pour moi! Je répondit alors tristement à ma senpai:

- Je suis désolée...

Un vent glacé balaya une nouvelle fois la rue. Mon corps fut parcourut d'un frisson avant que je me souvienne la raison pour la quel j'étais réellement venue! Je me retourne brusquement vers mon magasin, puis regarde à nouveau Mina-senpai pour lui lancer:

- Mina-senpai! Je dois faire une course! Enfin, je dois acheter deux trois petites choses avant de rentrer! Est-ce que ça vous dérangerait de... m'accompagner?

Après tout, je n'allais pas repartir comme ça! Ça serai comme si je me serai fais tabassée pour rien! Oui je suis sortie uniquement pour acheter mes mangas et magasines ainsi que des sucreries, je ne vais pas revenir sans rien! Ah si, avec une perte de sang des bleus des bosses des ouvertures... Bref... Il faut que j'aille m'acheter ça et je pourrai enfin me faire mon chocolat bien chaud... Je recommençais à rêvasser...

---------------------------------



Je parle en #cc0810 quand je parle en Japonais, en #00ad93 quand je parle en Français, et en #50ad00 quand je parle en Anglais !
Tu veux m'envoyer un mot? Voici mon casier!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Jeu 20 Juil 2017 - 10:41

Suite à ma réponse, elle sourit, et elle s'efforce même de ne pas rire alors qu'elle en a très envie.

"Je suis désolée...

C'est rien."

Akkami se retourne vers le bureau de tabac qui est proche de nous avant de me regarder.

"Mina-senpai! Je dois faire une course! Enfin, je dois acheter deux trois petites choses avant de rentrer! Est-ce que ça vous dérangerait de... m'accompagner?

Je suis vraiment désolée mais vu ton état, je pense pas que tu puisses acheter quoi que ce soit. Mais si tu veux, après t'avoir emmené à l'hôpital, je vais t'acheter ce que tu veux. Dis-moi juste ce que tu voulais acheter avant de te faire tabasser et j'achèterai pour toi."

De toute manière, mes parents et ma sœur m'ont donné de l'argent, donc je peux me le permettre.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 168

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Akkami Shiga
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Jeu 20 Juil 2017 - 11:41

- Je suis vraiment désolée mais vu ton état, je pense pas que tu puisses acheter quoi que ce soit. Mais si tu veux, après t'avoir emmené à l'hôpital, je vais t'acheter ce que tu veux. Dis-moi juste ce que tu voulais acheter avant de te faire tabasser et j'achèterai pour toi.

Mina-senpai... Elle tient vraiment à m’amener à l'hôpital... Mais je ne veux pas y aller! J'ai... Peur... Je n'aime pas du tout cette inquiétude et ce stresse constamment présent! Pourtant dans l'état que je suis, je dois bien y aller... Mais encore une fois, Mina-senpai allait s'embêter pour moi! J'en ai assez que l'aide n'aille que dans un sens... un jour je lui revaudrai tout ce qu'elle m'a fait aujourd'hui. J'essaierai de faire de mon mieux! L'hôpital serai bientôt en vue. Heureusement car ma hanche me fait de plus en plus mal... Je ne sais pas ce qu'ils vont me faire là bas... Et je ne veux pas tellement le savoir en faite... j'espère qu'ils ne me parlerons pas trop, à vrai dire je n'aime pas trop parler avec les infirmières. Ça doit être pénible tout la journée de s'occuper de souffrants non? Je ne veux pas leur infliger une grognasse de plus à s'occuper.
Ça ne faisait pas bien longtemps qu'on marchait côtes à côtes, mais pourtant je commençais à m'essouffler. Je répond enfin à Mina-senpai:

- Non, ne vous inquiétez pas. J'y ira... moi-même. Vous en avez déjà trop fait pour moi... Merci infiniment Mina-senpai....

Voilà! L'hôpital est enfin en vue! Plus que quelque mètres à marcher! Je m'exclame alors joyeusement:

- L'hôpital! Enfiiin!

Mais une quinte de toux vient casser ma joie. Arg, pas moyen de parler un peu plus fort... Je ne sais pas si c'est grave ce que j'ai... Je n'espère pas... si seulement je pourrai m'en sortir avec simplement quelques bleus!
L'hôpital! Enfin! Nous entrons dedans et comme prévus, ce fut le malaise qui m’accueillit. Et il pouvait se lire très facilement sur mon visage!...

---------------------------------



Je parle en #cc0810 quand je parle en Japonais, en #00ad93 quand je parle en Français, et en #50ad00 quand je parle en Anglais !
Tu veux m'envoyer un mot? Voici mon casier!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Jeu 20 Juil 2017 - 11:57

Akkami commence peu à peu à s'essouffler, avec la hanche qui est trop douloureuse. Akkami me répond enfin:

"Non, ne vous inquiétez pas. J'y ira... moi-même. Vous en avez déjà trop fait pour moi... Merci infiniment Mina-senpai....

De rien, c'est comme tu veux."

Finalement, l'hôpital est en vue. Ouf! Akkami va pouvoir récupérer de cette douleur à la hanche. Elle en a bien besoin.

"L'hôpital! Enfiiin!"

S'exclame Akkami. Mais une toux vient interrompre son immense joie. Une grosse toux, même.

"Ca va Akkami?"

On entre dans l'hôpital et je vais à l'accueil pour lui dire ce qu'Akkami a. Après ça, on va dans la salle d'attente, en attendant qu'on vienne l'aider. Mais ça n'a pas duré trop longtemps car quelques minutes plus tard, on voit un infirmier avec un fauteuil roulant.

"Shiga-san?

C'est pour nous."

Je la relève et je la pose sur le fauteuil roulant. Je me demande si je peux l'accompagner.

"Est-ce que je peux l'accompagner?

Bien sûr.

Merci."

J'accompagne Akkami et l'infirmier vers la salle où l'infirmier nous guide.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 168

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Akkami Shiga
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Jeu 20 Juil 2017 - 13:29

Une fois entrés dans l'hôpital, Mina-senpai m’amène dans la d'attente en attendant qu'une infirmière arrive pour nous ouvrir une salle. Elle me demande:

- Ça va Akkami?

Mais ma gorge était bien trop serrée pour que je ne puisse lui répondre... Heureusement, quelques instants plus tard, une jeune infirmière, plutôt classique, cheveux court, brun, yeux verts, rien de plus normal, arrive avec un fauteuil roulant et annonce mon nom.

- Shiga-san?
- C'est pour nous.

Je voulu me lever mais mes jambes refusèrent de bouger. Heureusement, Mina-senpai était encore là pour moi et me porta jusqu'au siège. Je la remercia d'un pauvre sourire. Mina-senpai demanda ensuite à l'infirmière:

- Est-ce que je peux l'accompagner?
- Bien sûr.

Mina-senpai la remercia. Ouf, je ne serai pas seule dans cette chambre... Toute blanche. Toute stressante... L'infirmière tourna les talons et partit dans les couloirs pour nous ouvrir une chambre. Mina-senpai était à mes côtés, et cela me rassura énormément... Au bout d'une ou deux minutes, l'infirmière s'arrête devant une porte et nous la ouvre. Quand je rentre dedans, rien de plus normal. Une chambre de taille moyenne, plutôt clair. Une petite fenêtre, une table une chaise et un lit qui à l'air tous sauf confortable. Après tout, je ne vais pas chipoter, il m'arrivait de dormir sur le sol étant petite... L'infirmière me dépose avec toute la douceur du monde dans le lit et j'en profite pour lire son nom sur son badge: Ellie... Ok... On ne sait pas ça peut toujours servir...? Ellie m'allonge sur le lit puis me borde avec la couette. Elle me sourit et me dit de sa voix douce:

- Je te laisse quelques instants, je vais chercher de quoi m'occuper de tes blessures d'accord?

Et sans vraiment attendre ma réponse, elle repart en fermant doucement la porte derrière elle. Me voilà de nouveau seule avec Mina-senpai. J'examine quelques instants la salle avant de demander à ma senpai sans arrêter mon examination:

- Dites, vous pensez que je vais rester longtemps ici?

---------------------------------



Je parle en #cc0810 quand je parle en Japonais, en #00ad93 quand je parle en Français, et en #50ad00 quand je parle en Anglais !
Tu veux m'envoyer un mot? Voici mon casier!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Jeu 20 Juil 2017 - 18:59

Lorsque je lui demandais si ça va, elle est encore en train de tousser et elle a beaucoup de mal à parler. Après une petite marche avec l'infirmière Ellie (j'avais lu le badge pendant la marche), on entre donc dans la chambre de taille moyenne avec une fenêtre, une table, une chaise et un lit inconfortable. Ellie lève Akkami de son fauteuil pour l'allonger sur le lit et lui dit, de sa voix douce:

"Je te laisse quelques instants, je vais chercher de quoi m'occuper de tes blessures d'accord?"

Elle sort donc de sa chambre en fermant doucement la porte de la chambre. Me voilà donc seule avec Akkami. Je m'assois donc auprès d'elle pendant qu'elle regarde autour d'elle et m'adresse la parole.

"Dites, vous pensez que je vais rester longtemps ici?

Tes blessures ne sont pas si graves, donc je pense pas que tu vas y rester des mois. Par contre je sais pas trop combien de temps tu vas y rester. Dans tous les cas, je préviendrai mon voisin Kuro de ton absence."

Ca me fait pas trop du bien de dire ça mais je pense que c'est la meilleure solution. Kuro est un garçon donc forcément je lui dirai d'un ton assez froid, mais pas trop quand même, comme je remarque sa gentillesse. J'espère la rassurer un minimum quand même.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 168

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Akkami Shiga
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Ven 21 Juil 2017 - 12:20

Mina-senpai s'assoie à côté de moi puis me répond:

- Tes blessures ne sont pas si graves, donc je pense pas que tu vas y rester des mois. Par contre je sais pas trop combien de temps tu vas y rester. Dans tous les cas, je préviendrai mon voisin Kuro de ton absence.

Oui, je me doute bien, je n'ai rien de cassé, j'ai juste perdu assez de sang. Je pense que c'est le plus grave... Je remercie Mina-senpai d'un hochement de tête car chaque paroles devenait de plus en plus douloureuse. Un mal de tête commençait à se pointé en plus de mes douleurs physiques... Rah! Je pense que ça doit être à cause des choques.... Ou de l'hémorragie peut être? Je ne sais pas trop... j'espère que Ellie sera assez intelligente pour ne pas me faire la causette. Au pire des cas, si elle commence à partir dans une discussion interminable et inutile, je ne répondrai pas... J'ai l'habitude de faire ça. Je suis une habituée au foutage de vents!
Ellie réapparut quelques instants après avec un petit chariot roulant. Dessus était disposé toute sorte de produits. Je ne reconnu que le désinfectant et l'anti-douleur. Le reste m'était inconnu. Ils n'étaient même peut être pas pour moi! Elle me sourit et me demanda:

- As-tu un endroit qui te fais plus souffrir que les autres?

Aïe, j'avais oublier ce genre de questions... Je pris mon courage à deux mains, et malgré cet horrible mal de tête, je lui répondis:

- Tête et hanche...

Ouais, trois moi, ça passe. Même si j'avais l'impression que ma tête avait gonflée... Ce qui n'était pas le cas bien sûr, ce n'était que l'impression que me donnait ma douleur au crâne. Ellie se tourna vers son petit chariot à roulette et prit un coton qu'elle imbiba de désinfectant. Elle me fit un sourie rassurant et commença à essuyer chacune de mes plaies sur le visage. Le produit piquait un peu mais ce n'était rien comparé à ce que j'avais vraiment... Ellie ne disait plus rien, elle était concentrée à désinfecter mes blessures. Puis en enlevant une tache de sang au niveau du front, elle découvrit une blessure bien profonde qui aurait put devenir dangereuse si l’hémorragie ne s'était pas stoppée. Elle sortit un bandage et me l'enroula autour de la tête. Ah bah bien, je devais ressembler à une momie maintenant! M'enfin, elle sait ce qu'elle fait... Et ainsi elle me soignait chaque plaies une a une. Selon la profondeur ou la largeur de la blessure, elle changeait de produit, ça doit vraiment être pénible d'être infirmière. Quand elle eu fini, elle me demanda à nouveau:

- Ne t'inquiète pas pour ta hanche, tu auras juste du mal à marcher pendant une ou deux semaines grand maximum; mais rien n'a été fissuré ni cassé. Tu ne crains rien! Par contre, pour ta tête, tu as perdu une quantité trop importante de sang, tu dois rester au lit et surtout ne pas trop t'agiter d'accord? Il ne faudrait pas rouvrir les plaies ou relancer l'hémorragie.

Elle me sourit puis me caresse mes cheveux. Elle regarde Mina-senpai, le chariot, puis en se tappant le front, elle s'exclame:

- Ah mais qu'est-ce que je suis bête! Tiens! Un petit anti-douleur!

Puis elle me donna une sorte de médicament que j’avalai sans me poser plus de question. Elle me sourit de nouveau puis se dirige vers la porte, l'ouvre, et avant de la passer, elle se retourne et ma lance:

- Repose-toi, plus tu dormiras, plus vite tu seras sortie!

Elle me fit un clin d’œil et ferma la porte derrière elle.

---------------------------------



Je parle en #cc0810 quand je parle en Japonais, en #00ad93 quand je parle en Français, et en #50ad00 quand je parle en Anglais !
Tu veux m'envoyer un mot? Voici mon casier!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Ven 21 Juil 2017 - 13:14

Elle me remercie d'un hochement de tête avant que son visage ne fasse comprendre qu'elle commence vraiment à avoir mal. J'espère qu'Ellie n'est pas bavarde et fait son boulot d'infirmière. Elle rentre dans la chambre avec un petit chariot roulant qui dispose toute sorte de produits.

"As-tu un endroit qui te fais plus souffrir que les autres?

Tête et hanche..."

Ellie prend un coton qu'elle imbibe de désinfectant. Elle se tourne vers Akkami avec un sourire rassurant. Elle désinfecte toutes les blessures qu'elle a, puis en enlevant une tâche de sang, Ellie et moi on voit que cette blessure est particulièrement grave et sans soin, l'hémorragie peut devenir dangereuse. Elle sort donc un bandage et elle l'enroule autour de la tête. Après ça, elle soigne les blessures en utilisant divers produits. Une fois qu'elle a fini, Ellie lui dit:

"Ne t'inquiète pas pour ta hanche, tu auras juste du mal à marcher pendant une ou deux semaines grand maximum; mais rien n'a été fissuré ni cassé. Tu ne crains rien! Par contre, pour ta tête, tu as perdu une quantité trop importante de sang, tu dois rester au lit et surtout ne pas trop t'agiter d'accord? Il ne faudrait pas rouvrir les plaies ou relancer l'hémorragie."

Ah ouais! Elle a déjà perdu une quantité trop importante de sang. Heureusement que je l'ai protégée car sinon elle aurait succombé à ses blessures. Je lui ai donc littéralement sauvée la vie. Ellie me regarde puis regarde le chariot avant de se taper le front en s'exclamant:

"Ah mais qu'est-ce que je suis bête! Tiens! Un petit anti-douleur!"

Elle lui donne un médicament en gélule et Akkami l'avale sans se poser de question. Elle lui sourit de nouveau et se dirige vers la porte et avant de sortir de la chambre, et lui lance:

"Repose-toi, plus tu dormiras, plus vite tu seras sortie!"

Elle lui fait un clin d’œil et ferme la porte derrière elle. Bon, je pense qu'Akkami est hors de danger maintenant qu'Ellie est là pour la soigner.

"Bon, je vais te laisser. Je vais prévenir mon voisin Kuro de ton absence. Je vais te donner mon numéro et si tu as besoin de moi, tu m'appelles si ton téléphone est à portée de toi."

Je prends un bout de papier et j'écris mon numéro de téléphone dessus et je lui donne ce papier. Comme ça elle aura un moyen de me communiquer. Après lui avoir donné le papier, je lui donne un baiser sur le front, sur un endroit où il n'y a pas de plâtre, et je commence à sortir de la chambre d'hôpital.

"A plus tard Akkami."

Je ferme donc la porte de la chambre et je retourne dans le lycée. Je préviens donc Kuro de son absence. Mais pendant que j'en parle, je viens de voir Sumi-chan et elle me dit que c'est sa coloc'. Ah! Donc elle est ma voisine. Bon, au moins je lui ai annoncé qu'Akkami ne dormira pas avec elle.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 168

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Akkami Shiga
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...  Hier à 11:11

- Bon, je vais te laisser. Je vais prévenir mon voisin Kuro de ton absence. Je vais te donner mon numéro et si tu as besoin de moi, tu m'appelles si ton téléphone est à portée de toi.

me dit Mina-senpai en écrivant sur un bout de papier son numéro. Elle se penche sur moi pour m'embrasser sur le front. Je me raidis d'un coup, puis en la voyant s'éloigner, je relâcha tous mes muscles qui s’étaient contractés sous la surprise.

- A plus tard Akkami.

Puis elle ferma la porte derrière elle. Alors qu'elle devait déjà être loin de la couloir, je dis toute seule dans ma chambre:

- Au revoir, Mina-senpai... Merci pour... tout.

Et je tomba dans un profond sommeil. Je n'aurai ni acheter mes sucettes, ni ma lecture, peut être. Mais j'avais rencontré Mina-senpai. Et ça, ça valait bien toutes les sucettes et les mangas du monde...

---------------------------------



Je parle en #cc0810 quand je parle en Japonais, en #00ad93 quand je parle en Français, et en #50ad00 quand je parle en Anglais !
Tu veux m'envoyer un mot? Voici mon casier!
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé][Les Rues]Pas moyen d'avoir la paix!...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre ville :: Autres lieux-
Sauter vers: