Partagez | 
 

 Conversations et Thé au Jasmin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 114
■ Inscrit le : 19/02/2017

■ Mes points : 65

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-10
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Toshiko Koizumi
« Elève ; en 4ème année »
(#) Conversations et Thé au Jasmin  Ven 11 Aoû 2017 - 1:34



 Conversations et thé au Jasmin
avec Jhin



Toshiko écoutait distraitement en classe. Le cours semblait intéressant mais toute sa concentration se tournait vers l'horloge située en haut du tableau. Elle la regardait impatiamment toutes les 5 minutes n'attendant que le son de la cloche pour s'éclipser.

Juste à coté de son sac d'école, se trouvait un autre sac. Celui-ci contenait un veton, propre et bien plié, avec une légère odeur de jasmin, ainsi qu'une tasse "Thermos" rempli d'un mélange de thé vert au jasmin provenant d'une recette de sa mère. Elle avait aussi quelques biscuits à l'avoine et aux raisons pour accompagner le tout.

Bien sûr, Emma lui avait posé 45 000 questions quan elle s'était présenté à sa porte à sa chambre hier soir poyr lui demander de l'aider à faire les biscuits. Surtout quand Toshi avait commencer à rougir. Emma n'avait pas trop insisté, se disant que quand sa meilleure aie serait prête, elle lui en parlerait d'elle-même. Elle savait aussi pertinament qu'elle serait la première à le savoir.

Donc, nous revoici en classe, durant la dernière minute de ce cours d'histoire et de géographie au moment ou la cloche sonna enfin. Toshi prépara son élan et se pricipita vers l'administration car elle ne voulait pas faire attendre longtemps le psychologue.

En arrivant à l'administration, la jeune femme demanda son chemin à la secrétaire puis se dirigea vers le bureau du psychologue. Le coeur battant à la chamade, elle cogna 3 petits coups à la porte. Quelques secondes plus tard, qui lui parurent une éternité, le grand blond répondit et, à la vue de son visage, les yeux de Toshiko ne purent s'empêcher de briller et son sourire de s'élargir.

« Bonjour Weber-san! J'ai votre veston et le thé que je vous ai parler. J'espère qu'il vous plaira! » Dit-elle avec son habituel sourire chaleureux et en tendant le sac vers son interlocuteur.


---------------------------------


Japonais [#9900ff] // Coréen [cc0033] // Anglais [0000cc]

Mummy Cookie
Toshipédia || Définition de la Toshivoxophilie || Il a dit Oui!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 60


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-602
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Jhin Weber
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Conversations et Thé au Jasmin  Jeu 7 Sep 2017 - 13:52

Conversations et Thé au Jasmin


C'était une journée plutôt calme dans l'ensemble aujourd'hui. J'avais reçu le jeune homme que miss Koizumi et moi avions vu à notre dernière rencontre, il se faisait harceler par deux gamins de son age et j'avais dû intervenir, tout cela avait viré en course poursuite et je m'étais retrouvé trempé en plein milieux du campus, mettant reçu un sceau d'eau sur la tête et a miss Koizumi qui avait gardé mon manteau car plus tôt j'avais renversé ma tasse de thé  sur elle et son haut blanc était devenu transparent.

On aurait pu croire à un scenario de comédie théâtral complétement abracadabrantesque mais non non c'était bien ma vie à présent. Oh bien sur toutes les journées ne sont pas aussi mouvementés, mais en général quand miss Koizumi était à mes côtés les après midi calmes devenaient vite très palpitantes.

Je crois que malgré moi je ressentais un petit quelque chose pour elle, même si je n'osais même pas me l’avouer et que rien que d'y penser je me sentais rougir, de honte autant pour mes sentiments que pour la différence d'age qui nous séparait.

Bref, aujourd'hui je venais de prendre congés de mon patient, j'étais encore en train de taper mon rapport sur l'élève quand j'entendis trois petits coups délicat sur ma porte. Mon cœur bondit dans ma poitrine, j'étais tellement pris dans mon travail que j'en avais oublié notre entrevue. Je finis rapidement de taper les derniers mots de mon rapport et je rangeais vite mon bureau, je m’arrêtais devant la glace et rougis seul devant la glace,  je me comportais comme un adolescent à un rendez-vous galant... Je disposais deux tasse sur la table que je faillis remplir de mon thé vert/noir au licchi mais au moment ou je prenais la théière, je me souvins qu'elle avait apporté son propre thé.

Je bondis sur la porte en espérant ne l'avoir trop fait attendre, souffla un gros  coup pour retrouver mon calme. Je devais rester professionnel, un point c'est tout, je ne voulais ni finir en prison, ni me faire des idées. J'ouvris la porte calmement et nos deux sourires s'élargirent encore plus quand nos regards se croisèrent.

« Bonjour Weber-san! J'ai votre veston et le thé que je vous ai parler. J'espère qu'il vous plaira! »

"Bonjour miss  Koizumi je vous en pris entrez donc, je vais vous débarrasser de mon blouson, merci de me l'avoir rapporté, et du votre si vous le souhaitez. Vous pouvez posez le thé sur la table basse et vous mettre à l'aise."

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Japonais #0099ff
Anglais#0066ff
Français#9900ff

Spoiler:
 


Dernière édition par Jhin Weber le Jeu 14 Sep 2017 - 16:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 199
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes points : 1

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Conversations et Thé au Jasmin  Dim 10 Sep 2017 - 3:35


Conversations et Thé au Jasmin
Elle avait été distraite toute la journée. Elle m’avait à peine écouté lorsque j’ouvrais la bouche. Ça m’avait un peu embêté. Mais en même temps, je savais qu’il y avait un truc. Mais chaque fois, elle avait clairement refusé de me répondre. Comme je ne pouvais pas être embêtée par ça, surtout quand elle m’avait demandé la veille de bien vouloir faire des biscuits avec elle. Genre… Toshi avait aucun talent en cuisine. Ce n’est pas une blague, bien au contraire, je n’exagère pas. Du coup, hier j’avais évité toutes les catastrophes monumentales en lui préparant ses biscuits… Sous sa supervision, bien entendu.

J’avais give up sur le fait de lui poser des questions. De toute façon j’avais bien compris qu’elle ne me répondrait pas de ci-tôt. Elle m’énerve. Je suis certaine qu’elle est amoureuse de quelqu’un. Elle doit avoir un kick. Mais je ne sais pas avec qui. J’avais eu une tonne d’idées, mais aucune n’était la bonne. Je l’avais regardé interagir avec les autres toute la journée, mais rien n’y faire, j’en avais aucune idée. J’étais restée tranquille toute l’après-midi. J’étais fatiguée de lui demander. J’allais quand même bien voir ce qu’il allait se passer. J’aurais juste à attendre à fin des cours pour la suivre et voir ce qu’elle allait faire. HUHUHUH mon plan est diabolique. Il suffit que je reste assez subtile et tout allait bien se passer.

Et comme je le croyais, à la fin des cours, Toshi est partie plus vite que la Team Rocket qui voit Ash et ses amis, vous voyez le principe. Je pense qu’elle est comme Dean qui aurait vu un chaton. Bref de référence. Je me dépêchai également d’amasser mes effets, non pas pour courir jusqu’au club de danse, mais plutôt pour suivre mon ami de façon qui se voulait discrète. Je n’étais pas certaine j’étais assez subtile, mais j’ai quand même pu remarquer qu’elle ne m’avait pas vu. Excellent.

Toshi s’amena jusqu’à la porte du psy. Je fronçais les sourcils. DUDE. Pourquoi !? C’était la seule chose que je me posais comme question à l’heure actuelle. Elle était beaucoup trop heureuse de le voir. C’est vraiment trop louche… Non… J’espère qu’elle. Naaaaaaah impossible. Enfin… C’est possible mais impossible, ce serait trop con en réalité.

Peu importe. Je regardai à droite, puis à gauche et une fois qu’elle est dans le bureau du psy, j’en profitais pour m’approcher de la porter et coller « subtilement » mon oreille afin d’y entendre leur conversation. Ça lui apprendra à ne pas me dire pourquoi elle fait des biscuits.

---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 114
■ Inscrit le : 19/02/2017

■ Mes points : 65

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-10
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Toshiko Koizumi
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Conversations et Thé au Jasmin  Mar 12 Sep 2017 - 4:01



 Conversations et thé au Jasmin
avec Jhin (et Emma)



Toshiko entra dans le bureau du psychologue et elle ne pu s'empech d'observer les alentours. Le bureau du psy était très confortable comme droit, loin d'être froid comme elle se l'était imaginer ou plutôt comment cela était représenter dans les films qu'elle avait écouter. Elle s'approcha de la table, désigné par ce dernier et y déposa le thermos rempli de thé qu'elle avait fait pendant l'heure du diner quand elle était rentrer au dortoir, prétextant voir oublier ses livres pour l'après-midi.

Sa mère venait d'une famille ayant été des maîtres dans l'art du thé depuis des générations, le Châ-do. Au  fil des années, elle avait commencer à montrer cet art à sa fille qui avait maîtriser certaines recettes mais pas encore les mélanges. Sa mère lui avait donc fait des réserves pour les jours spéciaux, disait-elle. Elle avait donc utiliser cette réserve pour faire ce thé. C'était un mélange de saveurs herbales dont la saveur principale était la fleur de jasmin. Ce thé était, selon elle, exquis et elle ne s'en lassait jamais.

Le psychologue apporta deux petites tasses qu'il déposa sur la table basse située entre les deux. La jeune femme ouvrit son thermos et serva le liquide dans les récipients suivant, du mieux qu'elle pouvait avec le thermos moderne, la manière traditionnelle de le faire. Sans cérémonie trop élaborée, elle remplit les tasses, déposa le récipient pris une tasse et la tendit vers le psychologue. Elle sourit à ce dernier  et l'invita :

« Et voilà, c'est prêt! Je vous en prie, dites-moi ce que vous en pensez! »

Quand le psychologue prit la petite tasse des mains délicates de la jeune femme, leur mains se touchèrent et les joues de la jeune femme prirent une teinte rosée. Elle détourna le regard, toute genée de la sensation lui ayant parcouru le corps. Son coeur battit à la chamade et elle eut honte qu'un si petit contact lui causa autant de réactions. Cherchant ou poser son attention, elle regarda son sac et se rapella des biscuits qu'elle et Emma (D'accord surtout Emma...) avaient pris le temps de faire. Elle eut un petit saut puis les sortit. Toshi ne pouvait cacher sa bonne humeur, c'est donc aussi avec beaucoup d'enthousiasme qu'elle commença sa phrase :

« Oh! J'allais presque oublier, j'ai aussi fait quelques biscuits pour prendre avec le thé. Ils sont à l'avoine et aux raisins. J'espère qu'ils seront aussi à votre goût! »


---------------------------------


Japonais [#9900ff] // Coréen [cc0033] // Anglais [0000cc]

Mummy Cookie
Toshipédia || Définition de la Toshivoxophilie || Il a dit Oui!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 60


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-602
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Jhin Weber
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Conversations et Thé au Jasmin  Jeu 14 Sep 2017 - 13:15

Conversations et Thé au Jasmin


Je m'assis en face d'elle et la regarda servir son thé avec attention, le liquide vert se répandit dans les deux tasses doucement.

« Et voilà, c'est prêt! Je vous en prie, dites-moi ce que vous en pensez! »


J'attrapai la tasse qu'elle me tendait, mes mains frôlèrent les siennes, mais je ne dis rien du tout, je la vie cependant rougir un peu et détourner le regard, un sourire espiègle éclaira mon visage. Je me cachais bien vite la bouche derrière ma tasse pour qu'elle ne remarque pas mon sourire, je n'étais pas en train de me moquer d'elle, ou bien d'apprécier l'effet que j'avais sur elle, je souriais juste car je la trouvais très kawai en rougissant comme ça avec un simple contact. C'est là où malgré son air sérieux et mature on voyait bien qu'elle était encore une adolescente.

Elle sortit des biscuits qui avaient l'air fait maison, mais très appétissant. Je me sentais un peu mal à l'aise qu'elle ait lavée mon manteau, fait des biscuits et préparer un thé pour moi et que je me contente juste de regarder et de me laisser servir. Toutefois, je ne voyais pas quoi rajouter à ce petit gouter improvisé.


« Oh! J'allais presque oublier, j'ai aussi fait quelques biscuits pour prendre avec le thé. Ils sont à l'avoine et aux raisins. J'espère qu'ils seront aussi à votre goût! »


Je pris doucement un biscuit et le croqua, ils étaient très bons, pas trop sec et avec un gout assez singulier mais très agréable.

"Ils sont tout à fait à mon gout, vous êtes une très bonne pâtissière !"

Je continuais à croquer dans mon biscuit l'air pensif me demandant encore ce que je pouvais bien ajouter à ce brunch. Je finis par me dire que mon mutisme devait sembler bizarre voir inconvenant à Miss Koizumi.

"Merci encore pour le manteau, même si ça me met un peu mal à l'aise de vous faire laver mes affaires. Je suis content qu'il vous ait été utile, même si je pense que j'en aurais eu bien besoin moi aussi quelques instants après. Enfin, je suis heureux de vous revoir aujourd'hui, dites moi comment allez-vous en ce moment ?"

La pensée me vint qu'elle pouvait se mettre à penser que j'essayais de la psychanalyser, mais ce n'était pas du tout le cas. J’espérais qu'elle ne se tromperait pas sur mes intentions, les gens quand on est psychologue on tendance à croire qu'on veut toujours les analyser. En vérité les quelques moments où l'on peut regarder un être humain sans devoir savoir sa vie et ses secrets sont assez rares et très détendant. Ce sont comme de petites perles de partage sociale. Mais pour cela il fallait aussi que la personne en face n'est pas d'a priori sur les psychologues et contrairement à ce que l'on pourrait croire. Beaucoup de personnes fuient en sachant ma profession, donc en général j'évite de la dire.

Je ne percevais pas ça du tout chez Miss Koizumi, je pense que tout comme moi elle appréciait le moment et le fait de se retrouver l'un avec l'autre. Même si elle semblait beaucoup plus paniquée et nerveuse que moi. Mon trac c'était envolé au moment où j'avais croisé son regard, mais je ne crois pas que c'était le cas pour elle.


Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Japonais #0099ff
Anglais#0066ff
Français#9900ff

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 114
■ Inscrit le : 19/02/2017

■ Mes points : 65

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-10
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Toshiko Koizumi
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Conversations et Thé au Jasmin  Dim 17 Sep 2017 - 5:18



 Conversations et thé au Jasmin
avec Jhin (et Emma)



Alors que le psychologue prit une bouchée dans l'un des biscuits disposés sur la table, Toshiko prit une gorgée de thé. Elle n'avait jamais su pourquoi ni comment mais depuis que sa mère lui avait enseginer l'art du thé et de le déguster, elle n'avait jamais vraiment pris l'habitute japonaise mais avait toujours bu de manière innée son thé à l'anglaise. C'est donc, bien installé de manière élégante avec la jambe droite croisée sur la gauche que la jeune femme pris délicatement la tasse et prit certaines allures de nobilité anglaise, comme le dirait sa mère.

« Ils sont tout à fait à mon goût, vous êtes une très bonne pâtissière ! »

La jeune femme ne broncha pas, gardant une « PokerFace », et se contenta de sourire au psychologue pour le remercier.

« Si vous saviez Weber-san.... Si vous saviez... » pensa-t-elle en remerciant intérieurement sa meilleure amie de l'avoir si gentiment aider et respecter son silence.

Elle se savait pas vraiment ce qu'elle ressentait ou même si elle ressentait vraiment quelque chose mais elle voulait être sûr d'elle avant d'en parler à sa meilleure amie. Elle ne voulait pas avancer rien alors qu'elle ne savait même pas si cela était réel ou non. Sa tête lui disait que cela n'était pas étique mais son coeur lui semblait indiquer autrement... en autre par rapport aux changements de température rapide qu'il effectuait dans tout son corps.  Elle voulait savoir. Elle voulait comprendre savoir ce qui l'habitait. Était-ce vraiment de l'amour? Le blondinet la sorti de ses pensées en essayant de commencer la conversation.

« Merci encore pour le manteau, même si ça me met un peu mal à l'aise de vous faire laver mes affaires. Je suis content qu'il vous ait été utile, même si je pense que j'en aurais eu bien besoin moi aussi quelques instants après. Enfin, je suis heureux de vous revoir aujourd'hui, dites moi comment allez-vous en ce moment ? »

« Ne vous inquiétez pas pour le manteau. C'était le mieux que je pouvais faire après vous l'avoir emprunter. Et oui, j'ai entendu le sceau vous tomber dessus mais quand je suis arrivée pour vous redonner votre manteau... vous étiez déjà à la poursuite des jeunes responsables. J'espère qu'ils ne vous ont pas donner trop de travail! Et je suis heureuse de vous revoir aujourd'hui aussi. Heureuse que ni l'un ni l'autre n'ait une chemise trempée non plus! »

Elle ne répondit pas à la dernière question, vue qu'elle avait déjà donner beaucoup d'information et que cette question était la plus commune toute. Elle se disait que si le psychologue voulait vraiment le savoir, la question ressortirait plus tard dans la conversation. Elle repris une gorgée de thé, ce qui vidit sa petite tasse et la remis sur la table pour refaire le service. Sans perdre ses bonnes manières, elle demanda à son interlocuteur :

« Puis-je vous reservir? »



---------------------------------


Japonais [#9900ff] // Coréen [cc0033] // Anglais [0000cc]

Mummy Cookie
Toshipédia || Définition de la Toshivoxophilie || Il a dit Oui!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 60


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-602
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Jhin Weber
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Conversations et Thé au Jasmin  Lun 18 Sep 2017 - 22:19

Conversations et Thé au Jasmin


« Ne vous inquiétez pas pour le manteau. C'était le mieux que je pouvais faire après vous l'avoir emprunter. Et oui, j'ai entendu le sceau vous tomber dessus mais quand je suis arrivée pour vous redonner votre manteau... vous étiez déjà à la poursuite des jeunes responsables. J'espère qu'ils ne vous ont pas donner trop de travail! Et je suis heureuse de vous revoir aujourd'hui aussi. Heureuse que ni l'un ni l'autre n'ait une chemise trempée non plus! »

Ça non réponse le laissa un peu dubitatif, est ce que quelque chose la gênait ? Est ce que elle ne voulait pas en parler ? Est ce que c'était à cause de lui ?

Puis je reviens à ce qu'elle m'avait dit, lui aussi était content que cette fois ci il n'était mouillé, il rougit légèrement en repensant à l'épisode dans la bibliothèque et regarda sa tasse en ce demandant sa réaction si il la renversait à nouveau sur elle.

Ce  running gag deviendrait quelque peu saoulant pour elle à force, mais pour lui... Bref ! Il bus une gorgé de sa tasse et remarqua qu'elle était vide, je la reposais doucement sur la table à moitié déçu que mon plan diabolique soit mort dans l’œuf.

« Puis-je vous resservir? »


"Volontiers merci beaucoup.C'est marrant mais lorsque vous buvez vous avez vraiment un air très... distingué, non pas que vous ne le soyez pas autrement bien sur."

Bien rattrapé Monsieur le psychologue, un peu plus et on frôlait l'incident diplomatique.

-Ca donne un côté très british à notre discussion. Entre mes cheveux qui me font passer pour un étranger et vos manières ou pourrait se croire dans un vrai salon de thé anglais. Voyez vous mettez vos jambes comme ceci et votre main de cette façon sur la tasse, vous faites à la fois très féminine et très noble dans votre gestuelle.

Dis-je sans réfléchir vraiment je regardais son thé tourner dans ma tasse au moment ou elle la remplissait. Je gardai cependant pour moi que je trouvais ça aussi diablement sexy.

"Si je devais deviner je dirais que vous êtes apparenté ou que vous avez vécu un moment en Angleterre, ma sœur à la même façon de boire son thé elle aussi et elle est anglaise. Enfin bref assez parlez de moi."

J'effleurais sa main au moment ou elle finis de resservir le thé.

"Vous ne m'avez pas répondu, comment allez vous ?" Dis je en essayant de garder une poker face malgré le petit contact et le frisson qui m'avait parcouru le corps.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Japonais #0099ff
Anglais#0066ff
Français#9900ff

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 114
■ Inscrit le : 19/02/2017

■ Mes points : 65

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-10
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Toshiko Koizumi
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Conversations et Thé au Jasmin  Mar 19 Sep 2017 - 7:46



 Conversations et thé au Jasmin
avec Jhin (et Emma)



« Volontiers merci beaucoup. C'est marrant mais lorsque vous buvez vous avez vraiment un air très... distingué, non pas que vous ne le soyez pas autrement bien sur. »

Elle arqua un sourcil. Distingué? Que voulait-il dire par là?

« Ca donne un côté très british à notre discussion. Entre mes cheveux qui me font passer pour un étranger et vos manières ou pourrait se croire dans un vrai salon de thé anglais. Voyez vous mettez vos jambes comme ceci et votre main de cette façon sur la tasse, vous faites à la fois très féminine et très noble dans votre gestuelle. »

Ah, il parlait de sa gestuelle si différente des japonais. Sa mère lui avait souvent dit qu'elle devait surement avoir fait parti de l'aristocratie anglaise dans une autre vie. S'imaginer dans une telle époque lui semblait invraisemblable mais bon, comme on ne se rappelle pas de ses vies antérieures, elle ne le saurait jamais. Elle eut un petit sourire en coin en pensant à l'émission Sherlock qu'elle écoutait rituellement avec Emma et ne put s'empêcher de penser à la scène ou John et Sherlock prennent leur thé au Palais de Buckingham. Ce moment était tout simplement Priceless.

« Hahaha! Vous m'en voyez navrée! Je bois mon thé de cette manière depuis que je suis toute petite. Ma famille s'amuse à me dire que je devais être une aristocrate européenne dans une autre vie mais bon. » Elle haussa les épaules en prononçant ces deux derniers mots.

« Si je devais deviner je dirais que vous êtes apparenté ou que vous avez vécu un moment en Angleterre, ma sœur à la même façon de boire son thé elle aussi et elle est anglaise. Enfin bref assez parlez de moi. Vous ne m'avez pas répondu, comment allez vous ? »

Elle se redressa sur sa chaise, comme un effet secondaire pour aider à passer le frisson qui venait de lui parcourir le corps tel un choc électrique et déposa la théière avec laquelle elle venait de terminer de resservir les tasses.

« Anglaise? Vous me flattez. Malheureusement non, j'ai aucune descendance européenne. Elle prit un accent anglais très british puis blagua: I have to admit that this tea is missing some crumpets! Hahaha!  Je suis bien née ici, de parents japonais. Par contre, je suis aussi de descendance corréenne. Mais c'est le plus loin d'où remonte mes racines.

Elle prit la tasse qu'elle venait de se remplir et, par reflex, décroisa ses jambes et les recroisèrent du côté opposé.

« Je vais bien, merci de vous en inquièter. Pourtant je dois dire que j'apprécie bien parler de vous. Vous dites que vos cheveux vous font passer pour un étranger mais que votre soeur est anglaise. Vous êtes né au Japon, Weber-san? »

En prononçant cette dernière phrase, elle releva son regard directement dans celui du psychologue. Un regard rempli de curiosité et d'attention. Elle devait avouer que de garder son rythme cardiaque à un tempo normal était très difficile quand elle fixait les yeux bleus de son interlocuteur.


---------------------------------


Japonais [#9900ff] // Coréen [cc0033] // Anglais [0000cc]

Mummy Cookie
Toshipédia || Définition de la Toshivoxophilie || Il a dit Oui!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 60


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-602
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Jhin Weber
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Conversations et Thé au Jasmin  Jeu 21 Sep 2017 - 21:43

Conversations et Thé au Jasmin


« Anglaise? Vous me flattez. Malheureusement non, j'ai aucune descendance européenne. Elle prit un accent anglais très british puis blagua: I have to admit that this tea is missing some crumpets! Hahaha!  Je suis bien née ici, de parents japonais. Par contre, je suis aussi de descendance corréenne. Mais c'est le plus loin d'où remonte mes racines. »

Je souris à son imitation très convaincante d'accent anglais même si je ne savais pas ce qu'étais des "crumpets" je dois l'avouer, je n'en dis rien cependant surement par fierté mal placé. Ce n'était pas rare dans ce lycée d'avoir des liens avec l'étranger après tout l'établissement est connu pour ça. Mais le nombre de personnes qui avaient des origines plus proches comme coréenne ou chinoise étaient assez rares, je ne sais pas si ça vient des conflits passés entre nos pays ou bien si le Japon ne fait rêver que les pays plus reculés. Toujours est-il qu'elle avait beau me dire qu'elle n'était pas anglaise je compris bien vite qu'elle était intéressée par ce qui tournait autour de cette culture.

« Je vais bien, merci de vous en inquiéter. Pourtant je dois dire que j'apprécie bien parler de vous. Vous dites que vos cheveux vous font passer pour un étranger mais que votre sœur est anglaise. Vous êtes né au Japon, Weber-san? »

Je levais un sourire un peu interloqué, je pris sa remarque comme un détournement d'attention à mon encontre comme si elle essayait de me cacher quelque chose. Je ne voyais pas ce qu'il y avait de mal à parler d'elle et à lui demander ses goûts et comment se passe ses journées en temps que lycéenne. Mais bon chacun à le droit à son jardin secret je suppose.

Je souris donc aimablement et ne reviens pas sur le sujet .Je n'avais pas vraiment envie d'aborder mon passé qui me ferait passé pour un vilain petit canard d'auprès d'elle ni de m'épancher sur mes relations paternels compliqués pour le moment. Je n'osais même pas aborder le sujet avec l’intéressé ou Okabe alors bon... Et puis je ne voulais pas lui donner une image de moi gamin faible et seul, ce n'était pas très joyeux pour un brunch comme sujet de discussion.

Je me réajustais dans ma chaise comme pour me redonner de la contenance et je répondis d'un ton égal et réfléchissant bien à ma tournure de phrase. Je ne la regardais plus et fixais ma tasse de thé entre mes mains en regardant les fluctuations du liquide.

"Je suis née au Japon et ma sœur est en fait ma demie sœur, mon père c'est remarié en Angleterre, et à eu une fille. Je viens de la rencontrer il y a de cela quelques semaines et ce sera une future élève dans l'établissement."

Je remarquais soudain que mon brusque changement de ton aurait pu la froisser. Je souris en redressant vivement ma tête vers elle. Je repris d'un ton plus chaleureux.

"Mais elle n'en a pas profiter pour m'apporter du thé et je dois dire que je commençais à me lasser des parfums que j'ai ici, je suis heureux de sentir un autre gout sur mon palais pour changer."


Je rebus une gorgée de thé en appréciant le gout et la chaleur qu'il procurait à mon estomac. Je déposai délicatement ma tasse sur la table, remis mes cheveux en place et dirigeai ma main vers la boite de gâteaux fais par Miss Koizumi. J'hésitai un moment la main en suspend puis je pris un gâteau et le croqua délicatement appréciant le gout de chaque bouchée.

Je la regardait avec les yeux bleus d'un enfant en train d'apprécier le moment, un petit sourire plus large à chaque bouchée détendait mes lèvres jusqu'à ce que je ne puisse plus mâcher. Je m’aperçus alors de la tête d'ahuri que je devais faire et je me contrits à mon sourire habituel. Ses gâteaux et se brunch me rappelait beaucoup les moments que je partageais avec ma mère le soir à discuter et rigoler.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Japonais #0099ff
Anglais#0066ff
Français#9900ff

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 114
■ Inscrit le : 19/02/2017

■ Mes points : 65

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-10
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Toshiko Koizumi
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Conversations et Thé au Jasmin  Dim 1 Oct 2017 - 22:02



 Conversations et thé au Jasmin
avec Jhin (et Emma)



« Je suis né au Japon et ma sœur est en fait ma demie sœur, mon père c'est remarié en Angleterre, et à eu une fille. Je viens de la rencontrer il y a de cela quelques semaines et ce sera une future élève dans l'établissement. »

Oh, sujet sensible. À éviter à l'avenir. Elle le nota mentalement. Elle espéra vraiment ne pas avoir détruit l'ambiance en posant cette question-là...

« Mais elle n'en a pas profiter pour m'apporter du thé et je dois dire que je commençais à me lasser des parfums que j'ai ici, je suis heureux de sentir un autre gout sur mon palais pour changer. »

Ouf! Ça en était moins d'une! Elle nota le compliment puis souria en répondant à sa réflexion :

« Oh! J'espère qu'il est à votre goût. C'est l'un des mélanges préférés de ma mère. Je le trouve très réconfortant. J'en bois souvent pendant que j'étudie.

Elle ferma les yeux et prit une petite pause pour humer son thé et apprécier son arôme. Elle pouvait sentir toutes les délicates touches qu'elle avait pris le temps de mélanger ensemble avec sa mère lors de sa dernière visite chez ses parents. L'image de ce souvenir la détendit et lui donna, inconsciamment un petit sourire de bonheur qu'elle ne pu cacher à son interlocuteur.

Quand elle revint à elle, en expirant l'air contenu dans ses poumons, elle était détendue et calme. Elle ouvrit les yeux et regarda son bel interlocuteur et continua de s'intéresser à lui :

« Sans vouloir être indiscrète, où êtes-vous né Weber-san? Je veux dire, si vous souhaiter me le partager bien sûr. J'ai voyagé dans plusieurs endroits au Japon, peut-être est-ce que y ai-je vécu aussi? »


---------------------------------


Japonais [#9900ff] // Coréen [cc0033] // Anglais [0000cc]

Mummy Cookie
Toshipédia || Définition de la Toshivoxophilie || Il a dit Oui!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 60


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-602
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Jhin Weber
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Conversations et Thé au Jasmin  Sam 7 Oct 2017 - 15:09

Conversations et Thé au Jasmin



« Oh! J'espère qu'il est à votre goût. C'est l'un des mélanges préférés de ma mère. Je le trouve très réconfortant. J'en bois souvent pendant que j'étudie.

Oh donc ce thé à une valeur sentimentale pour elle en plus, ça doit lui rappeler de bons souvenirs

Son sourire et son visage comblé de bonheur lorsqu'elle huma l'arôme du thé ne laissait plus de place au doute, je pouvais voir dans ses grands yeux noisettes le bonheur que ces moments lui inspiraient. Je me demande si elle peut encore revoir sa mère pour partager de tel moment, avec les études ça ne doit pas être simple. Enfin on en est tous, là moi aussi j'aimerais beaucoup être auprès de ma mère pour faire un gâteau avec elle comme lorsque j'étais enfant. Je suis sûr que en sentant l'odeur de chocolat du gâteau sortir du four j'aurais le même sourire béat que miss Koizumi. Et puis, je pourrais aussi m'assurer de son état de santé...



« Sans vouloir être indiscrète, où êtes-vous né Weber-san? Je veux dire, si vous souhaiter me le partager bien sûr. J'ai voyagé dans plusieurs endroits au Japon, peut-être est-ce que y ai-je vécu aussi? »

Mh, ça m'embêtait un peu qu'elle me pose toutes ses questions sans me parler d'elle pour autant. Ça fait un peu interrogatoire. Mettant déjà fait gentillement réprimander je n'osais pas contrarier encore une fois mon interlocutrice. Enfin bon je n'étais pas non plus tenu de lui révéler tout le drama familial.

"Je suis né au nord de la préfecture de Hyōgo à Kinosaki, ma mère y tiens un onsen qui marche plutôt bien, c'est à un peu plus de deux heures en voiture et j'y retourne souvent pour aller lui rendre visite . Et vous, ou êtes-vous née au Japon ? "

Je repris une gorgée de thé et m'aperçus que j'avais déjà finis ma tasse de thé vert. Décidément au court de cette discussion j'avais l'impression qu'un ninja était en train de me piquer mon thé vert. Je devais tellement être absorbé que je ne me rendais pas compte de prendre de longues gorgées. Je me resservis encore une fois et tendis la théière vers la tasse de Miss Koizumi pour lui demander si elle en re-voulait elle aussi. Le thermos était déjà presque vide...Et le temps filait plus vite que je ne l'aurais souhaité. La petite horloge sur un mur du bureau faisait résonner les secondes qui me séparaient de la fin de mon entrevue semi secrète.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Japonais #0099ff
Anglais#0066ff
Français#9900ff

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 114
■ Inscrit le : 19/02/2017

■ Mes points : 65

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-10
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Toshiko Koizumi
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Conversations et Thé au Jasmin  Mar 10 Oct 2017 - 18:04



 Conversations et thé au Jasmin
avec Jhin (et Emma)



« Je suis né au nord de la préfecture de Hyōgo à Kinosaki, ma mère y tiens un onsen qui marche plutôt bien, c'est à un peu plus de deux heures en voiture et j'y retourne souvent pour aller lui rendre visite . Et vous, ou êtes-vous née au Japon ? »

« Oh! Je ne suis jamais aller à Kinosaki par contre j'ai vécu dans la petite ville d'Asago environ 6 mois. C'est un  très beau coin du pays! Et moi, pour tout vous dire, je suis née à Osaka, d'où vient ma mère. Mais j'ai beaucoup voyagé. J'ai en autres vécu dans les villes de Sapporo, de Tokyo, de Kyoto, de Nagoya, de Sendai ou encore à Fukuoka. Mon père a souvent besoin de se déplacer pour des longues périodes de temps pour son travail. Nous le suivions donc dans ses aventures! »

Le psychologue proposa de manière non-verbale de re-servir la jeune femme ce que celle-ci acquiesça d'un signe de tête. Elle se savait pas quelle heure il était mais par l'angle que le beau blond prit pour remplir sa tasse, elle se doutait que celle-ci était presque vide. Elle remercia le psychologue.

Même si elle ne le voulait pas conscienment, elle ne pouvait s'empêcher de sourire en sa présence, n'y même détourner le regard un peu trop longtemps. Elle ne pouvait pas non plus tenir son regard un peu trop longtemps sans avoir l'envie de s'approcher de lui. Il l'attirait comme un aimant et elle retenait ses envies de s'approcher de lui. Ce ne serait pas convenable. Perdue dans ses pensées, elle ne remarqua pas qu'elle posait inadéquatement sa tasse de thé qui se renversa sur la table ou elle l'avait posée.

« Oh non!je suis désolée!»

Toshi réagit immédiatement et sorti de son sac un mouchoir brodé d'un lys, une fleur dont ses parents s'était inspiré pour son prénom originel. Elle se dirigea de l'autre côté de la table puis commença à éponger le dégât. Elle ne prit pas le temps de remarquer où elle recula puis perdit l'équilibre........ et tomba directement sur le psychologue.

BABOOM... BABOOM...BABOOM BABOOM BABOOM BABOOM.

Le rythme de son coeur s'accélérat et elle eut encore une mauvaise idée, elle croisa son regard. Il était si proche et son regard était si bleu, si profond si... magnifique. elle se sentit rougir puis, de retour à la réalité, réalisa la position dans laquelle elle se trouvait. Elle se releva très rapidement.

« Je.... je..... je m'excuse sincèrement. je suis assez maladroite, je... je.. je ne voulais pas.... excusezmoisilvousplaitj'auraisdûregarderoùjemarchais.... etoùjeposaismatassedethé... »

Elle n'eut pas le temps de ressentir toute la honte et la gêne qui lui parcourait le corps que son attention se dirigea vers la porte qui s'ouvrit pendant qu'une jeune blonde se ramassa sur le sol, face contre terre. Attendez un instant, elle connaissait la jeune femme...

« E-E-E-Emmaaaaaa?!?!?!?!?!?



---------------------------------


Japonais [#9900ff] // Coréen [cc0033] // Anglais [0000cc]

Mummy Cookie
Toshipédia || Définition de la Toshivoxophilie || Il a dit Oui!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Conversations et Thé au Jasmin  

Revenir en haut Aller en bas
 
Conversations et Thé au Jasmin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; le lycée :: Le bâtiment principal :: Administration :: Bureau du psy-
Sauter vers: