Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 176
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mer 11 Juil 2018 - 20:57



Les cours étaient finis – enfin ! Depuis plusieurs jours, Maria planifiait soigneusement un entraînement que même Tamika pourrait suivre – non pas qu’elle sous-estime Tamika, mais il fallait commencer doucement. Elle l’avait prévenue le matin même de la retrouver après ses propres cours dans le gymnase, et attendait dans un coin du gymnase pour éviter de déranger les clubs qui s’entrainaient eux aussi.

Elle avait tout juste fini d’installer le nécessaire, mettant tout dans un coin, contre le mur – il y avait plusieurs bouteilles d’eau, deux serviettes pour éponger la sueur, un chronomètre, un appareil pour mesurer le pouls, et même des sucreries et pâtisseries, cachées au fond de sa besace.

Il ne fallût pas longtemps pour que Tamika arrive, et Maria lui fit donc un grand signe de la main pour l’interpeller, sans l’appeler directement pour éviter d’attirer l’attention sur elle plus qu’elle ne l’avait déjà fait. A peine son ami avait pu rentrer dans l’espace prévu à leur entraînement que Maria commençait à parler, oubliant dans son enthousiasme de la saluer.

On va commencer lentement, pour les quelques premières séances. On va surtout travailler les échauffements et les exercices de remise en forme – ce qu’on imagine souvent quand on parle de “sport” en général. Tu as des questions, avant que je commence mon long monologue inintéressant sur les muscles et leur utilisation?

Elle se sentait beaucoup plus décontractée autour de Tamika, depuis qu’elles se connaissaient, et n’essayait donc plus trop de cacher son rythme de parole – ou de vie – habituel, qui était toujours très rapide, et même parfois un peu trop.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique


Dernière édition par Anna-Maria Wittmann le Mer 18 Juil 2018 - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mer 11 Juil 2018 - 21:31


    
Entraîner des bases

inexistantes

    
feat : Anna-Maria Wittmann

    

Jeudi 23 juillet à 14h45

C'est tout pour ce jeudi-là. Comme d'habitude, après les Arts Appliqués, je n'ai plus rien, et je ne me souviens pas qu'on ait prévu une séance de club après les cours. Je me suis appliquée le mieux possible dans les arts, et pour l'instant, je suis plutôt fière du résultat. C'est juste dommage que le sujet ait un rapport avec l'amour, ce qui fait que j'étais silencieuse pendant toute la durée du cours, même quand on me parle, mais ça va, c'est pas comme si quelque chose de vraiment désagréable soit arrivé, elle ne pouvait pas savoir que l'amour m'a traumatisée.

D'ailleurs, Mardi, après les cours, je suis allée dans le Centre Commercial pour m'acheter un jogging à ma taille. Ça fait trois ans que je n'ai plus fait de sport, si on retire la marche, donc mon jogging que je portais est devenu trop petit pour moi. Du coup, comme moi et Maria on prévoit de faire régulièrement du sport, c'est devenu urgent d'acheter un jogging. C'est important car après avoir rangé tous mes affaires que ce soit dans mon casier ou dans ma chambre, je mets mon jogging. C'est juste dommage que ce n'est pas une robe, mais je ne vais pas m'en plaindre. Du coup, je suis en T-shirt blanc avec un long jogging noir aux traits blancs suivant toute la longueur sur le côté. Avec en plus des baskets bleu ciel avec des traits noirs. Voilà, je suis fin prête pour le sport.

Après m'être préparée, je commence à marcher en direction du gymnase. Et d'ailleurs, j'ai oublié un élément important : attacher les cheveux. Heureusement, j'ai quelques élastiques sur moi. Je les attache donc de façon à ce que ça devienne une queue de cheval, et aussi de façon à ce que les cheveux de devants ne soient pas attachés avec.

J'arrive donc au gymnase et je vois Maria, dans un coin, près du mur pour éviter de gêner les lycéens faire un grand signe. Donc, je vais vers elle, et une fois que j'arrive à l'espace prévu, Maria parle, très rapidement. Sur le coup, je m'y suis un peu habituée, depuis avant-hier je commençais à me rendre compte qu'elle parle vite, voire trop. Au début cela m'a beaucoup surprise, mais au bout d'un moment je m'y suis habituée et je commençais à comprendre ce qu'elle veut dire à chaque fois.

Donc, on va commencer un peu lentement, ce que je peux comprendre si je m'épuise beaucoup. Pour l'instant, je n'ai pas trop de question. Je secoue donc la tête en disant.

"Non, vas-y, tu peux y aller."

Je vais me préparer à écouter son monologue. J'espère juste qu'elle parle quand même assez lentement pour que je puisse suivre.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 176
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mer 11 Juil 2018 - 21:57


Déjà, on va travailler les muscles des jambes - c’est un peu mon territoire de prédilection. C’est assez simple, il suffit de s’asseoir sur ses talons. elle fit les mouvements en même temps qu’elle parlait De relever le dos, et de tendre la jambe le plus loin possible. Ça, c’est pour faire travailler les ischios, la région la plus à risque. Négliger l’échauffement de cette zone, c’est risquer jusqu’à la déchirure musculaire ! Allez, maintenant on compte jusqu’à dix et on change de jambe !

Elle avait prit un ton volontairement autoritaire, plus par habitude qu’autre chose, et avait dirigé son regard vers son amie, n’hésitant pas, entre deux étirements, à lui faire remarquer des erreurs dans sa posture. Après trois séries, elle laissait le temps de respirer, légèrement fatiguée, évaluant la réaction de Tamika.

Est-ce que ça va, pour l’instant, ou faut que j'allège un peu ? Si c’est trop, hésite pas à me le dire, surtout, sinon je risque de retomber dans mon vieux rythme.

Elle se mit à rire en faisant une grimace. Son vieux rythme, elle devait parfois faire des répétitions jusqu’à tomber de fatigue, seulement pour qu’on lui pousse d’autres exercices sur le dos, et ce plusieurs fois. C’était le ‘remède miracle contre l’hyperactivité’ du Major, et ça fonctionnait plutôt bien !

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mer 11 Juil 2018 - 22:41


    
Entraîner des bases

inexistantes

    
feat : Anna-Maria Wittmann

    
Donc c'est d'abord les muscles des jambes pour les échauffements. Je comprends ce que je dois faire pour faire travailler les ischios. Au moins, je sais ce que je risque si je le néglige.

Donc, comme prévu, je m'assois sur les talons, je relève le dos et je tends la jambe le plus loin possible. Je fais les indications et entre deux étirements, elle me fait remarquer des erreurs dans ma posture. C'est quand même un peu fatiguant. Après les étirements, elle me demande si ça va ou il faut que j'allège un peu, en me prévenant que je dois lui prévenir si c'est trop car elle risque de retomber dans son vieux rythme.

"Ça va à peu près, pour l'instant."

J'espère que ça ne va pas être trop dur... enfin je vais lui prévenir si c'est trop, il ne faut pas me pousser jusqu'à ce que je sois complètement épuisée, non plus.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 176
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Jeu 12 Juil 2018 - 2:34


Elle allait encore bien, ce qui devait être normal, après tout, elle restait en bonne santé, ce qui voulait dire qu’elle devait au moins avoir un semblant d’endurance. Cette fois, elle choisit de se diriger vers d’autres entraînements, plus orientés sur le haut du corps, passant son bras sur l’épaule opposée, et appuyant avec son autre main sur ce même bras

Je me souviens encore de la première fois que le Major nous avait fait passer un entraînement… Je crois que c’est la première fois que j’ai vraiment eu la nausée.

Elle se moquait de cette anecdote maintenant, mais à l’époque, elle était presque en larmes. C’est pas une façon d’éduquer une gamine, à une époque où on pense plus à s’amuser avec les amis que d’essayer à tout prix de décrocher une médaille olympique

Mais ne t’en fais pas, je ne voudrais jamais te pousser aussi loin. Je m’arrêterai juste au moment où tu devras ramper pour rentrer dans ta chambre!

Elle rit de nouveau à cette idée, l’étirement étant assez simple pour qu’il n’y ait pas grand-chose à dire, mais cette fois, elle se contentait d’une seule série avant de sortir deux élastiques avec des poignées, des objets basiques, connus de beaucoup. Elle les accrochait tous les deux à une plaque de bois, solidement ancrée, qui servait normalement à ranger les épées d’entraînement, et commençait à tirer, relâchant quand il y avait trop de pression, invitant son amie à faire de même par son exemple

Si t’as des courbatures après la séance, tu viens me voir, j’ai des pommades qui font des merveilles. En plus, j’ai encore jamais eu l’occasion de tenter le peu de kiné que j’ai pu me faire marteler par le Major !

Avec son entraînement de secouriste, elle avait aussi appris des gestes pour aider les gens, y compris certains points de pression, généralement ceux liés aux courbatures. Ça, c’était elle-même qui avait demandé de l’apprendre, à l’époque où elle voulait à tout prix se faire des amis. Son esprit d’enfant, innocent et naïf, croyait que n’importe qui allait accepter son aide.

De façon un peu insolite, c’est grâce à son envie de mieux comprendre le corps humain qu’elle apprit à dessiner, en essayant de retracer des images des muscles du corps humain (qu’elle ne voulait pas montrer à ses parents, car elle croyait que c’était quelque chose de mal) pour replacer les points importants sur des schémas, et, bien que superficielle, sa connaissance pourrait au moins lui permettre d'aider.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Jeu 12 Juil 2018 - 9:51

   

    
Entraîner des bases

inexistantes

    
feat : Anna-Maria Wittmann

    
Cette fois-ci, on passe à passer le bras sur l'épaule opposée et appuyer sur ce même bras avec son autre main. J'en fais de même, ça a l'air simple. Elle me parle du Major avec son entraînement, un entraîneur très sévère. Après, c'est vrai qu'un entraînement aussi intensif peut donner la nausée, même pour une hyperactive comme elle. Et comme je ne suis pas du tout hyperactive et que je ne veux même pas faire du sport ma carrière, faire un entraînement pareil n'est pas du tout dans mes intérêts. Heureusement que Maria veut s'arrêter au moment où je suis complètement épuisé. Au moins, ça fera une journée où je n'aurais pas envie d'aller au piano.

Après une seule série, elle sort deux élastiques avec des poignées. Elle les accroche tous les deux à une plaque de bois, solidement ancrée, et commence à tirer le plus fort possible avant de le relâcher quand il y a trop de pression. Elle m'invite à en faire de même et me demande de la voir si j'ai des courbatures après la séance.

"D'accord, je n'hésiterai pas." dis-je en continuant mon étirement.

Quand je ressens qu'il y a un peu trop de pression, je le lâche pour éviter de le déchirer. C'est quand même épuisant, heureusement qu'elle a l'intention de s'adapter à moi.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 176
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Jeu 12 Juil 2018 - 12:54


Après avoir fait encore une série, vint enfin le temps de passer au véritable entraînement. Ne bénéficiant pas d’un terrain suffisant, il était très compliqué, voire impossible, de faire ce dont elle avait eu l’habitude au début, pour la course, et elle devait donc composer avec les quelques souvenirs qu’elle avait, dont le premier était simplement le fait de s’asseoir contre un mur.

S’asseoir contre un mur peut sembler facile, mais il faut bien faire attention à plier les genoux à angle droit, et à garder le dos aussi droit. Pour le moment… Disons trente secondes, mais si tu ne peux vraiment plus tenir, tu n’hésites pas à lâcher.

Elle n’avait pas trop de problèmes à le faire, mais elle devait aussi trouver un sujet de conversation en même temps. Elle aurait pu citer des centaines d’anecdotes parler de milliers d’entraînements, des blessures, des dangers du manque d’étirements, de son grand-père, mais aucun sujet ne lui vint vraiment, jusqu’à ce qu’elle se souvienne d’un détail de la vie de Tamika.

Ma mère m’a toujours dit que les exercices étaient très importants pour le théâtre, car ils l’aidaient à combattre le stress et à mieux jouer, même si je n’ai jamais vraiment très bien compris pourquoi.

L’exercice physique était quelque chose de commun dans la famille, qui avait réussi à tenir son grand-père comme son père en excellent état, même avec l’âge. Un petit sourire se dessinait alors que les trentes secondes eut passé.

Elle m'a même donné un des exercices qu'elle faisait avant les répétitions ou les représentations

C’était plus de la gymnastique qu’un vrai exercice, ce qui la laissait curieuse – elle allait sûrement perdre un peu de son temps de sommeil pour faire des recherches sur des exercices du genre -,le but était de tendre la jambe le plus possible et d’essayer de garder son équilibre et de tenir. Ce n'était pas une chose compliquée, mais si la personne n'était pas extrêmement souple ou à l'aise, elle pouvait facilement paniquer et perdre l'équilibre.

La souplesse était importante pour elle, qui jouait énormément de rôles qui en avaient besoin. Il faut juste tenir une minute, et après changer de jambe.

Maria fit ensuite retomber sa jambe et alla se placer à côté de Tamika pour l’aider à lever la jambe, et surtout s’assurer qu’elle ne se fasse pas mal, dusse-t-elle tomber, se préparant à la rattraper

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Jeu 12 Juil 2018 - 13:49

   

    
Entraîner des bases

inexistantes

    
feat : Anna-Maria Wittmann

    
Les échauffements sont donc terminés. Donc, on va d'abord s'asseoir contre un mur, mais il faut plier les genoux à angle droit et garder le dos aussi droit. Ca ne doit pas être aussi difficile que ç... j'ai rien dit ! Je me rends compte que faire ça, ça tend mes cuisses, et donc ça épuise. Après, pour une première séance, trente secondes c'est long mais c'est faisable. Et pour éviter un silence triste, Maria me raconte quelques anecdotes pendant que je fais des efforts et que j'évite de parler.

Donc, les exercices sont importants pour le théâtre. Pour les dictons pour s'entraîner à articuler, je comprends très bien car pour pouvoir être actrice, il faut faire en sorte qu'on comprenne bien tous les paroles. Les étirements, pareil car ça permet de détendre les muscles, ce qui détend l'esprit et permet de mieux se concentrer. Du coup, ce sont des exercices physiques, mais ils ne sont pas sportifs.

Après, elle tend la jambe le plus possible et d'essayer de garder l'équilibre et de tenir. Je crois savoir pourquoi cette exercice existe : pour garder le contrôle sur son centre de gravité. Ce genre d'exercice risque d'être assez simple pour moi. Du coup, je fais pareil, et je me concentre. Comme je fais du Cinéma-Théâtre, c'est très facile pour moi. Je tends et lève donc la jambe droite le plus possible une minute sans grande difficulté, juste quand je commence à perdre légèrement l'équilibre, par réflexe, je bouge mon pied sur le sol pour reprendre entièrement l'équilibre, je fais pareil avec la jambe gauche.

"Cette exercice est plutôt simple pour moi."

Il suffit juste d'un peu se concentrer sur l'exercice et de se détendre et c'est bon.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 176
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Jeu 12 Juil 2018 - 20:44


Tant mieux si elle était souple, ça lui éviterait des problèmes. Après avoir fait l’autre jambe, il était temps de travailler un peu plus directement. La première étape passait par du sur place en levant les genoux. c’était assez simple, mais pendant une minute, ça avait de quoi fatiguer. Directement derrière, ça enchaînait sur une planche, et, alors qu’elle s’apprêtait à se jeter à plat ventre, elle se ravisait pour le faire de façon normale, car il n’y avait pas de tapis sur le sol, et qu’elle voulait éviter autant que possible les blessures.

Allez, trente secondes, et on enchaîne sur des pompes! Tu peux les faire avec les genoux qui touchent le sol si tu as du mal. Dix pompes, et après, on prend une pause.

Elle ne voulait pas trop pousser. L’idée n’était pas de lui donner des courbatures ou de l’épuiser, mais de seulement faire travailler ses muscles. Forcément, le combo n’était pas spécialement simple ou gentil, puisqu’il reposait sur l’utilisation des mêmes muscles en boucle pendant une durée assez longue, mais elle nourrissait l’espoir que sa camarade arrive à la suivre.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Jeu 12 Juil 2018 - 22:10

   

    
Entraîner des bases

inexistantes

    
feat : Anna-Maria Wittmann

    
Après avoir fait les deux jambes, Maria me demande de faire du sur place en levant les genoux. Ça a l'air assez simple, mais au bout d'un instant, ça peut être fatiguant. Et ça me fatigue un peu. Ensuite, elle pose ses bras sur le sol et tend ses jambes dont seul la pointe touche le sol. J'en fais de même et... la vache, c'est vite épuisant ! J'ai l'impression de supporter tout mon poids sur mes coudes ! J'ai supporté seulement cinq secondes avant de faire en sorte de poser les genoux et le tendre.

Ensuite on se met à faire des pompes à son rythme. Mon dieu ! C'est aussi dur ! Je peine à aller dans le rythme de Maria ! Ce doit être bon pour maigrir ou se muscler, mais le truc c'est que je ne suis pas du tout habituée à ce genre de choses.

Après les dix pompes, je ne suis pas lessivée, mais bon je suis quand même un peu épuisée. Je pense que je peux tenir une séance de plus, mais je ne suis pas sûre de tenir une troisième séance.

"On peut dire que ça se voit que je ne suis pas habituée à tout ça."
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 176
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Jeu 12 Juil 2018 - 22:32


Visiblement, elle était fatiguée. Ce serait suffisant pour l’instant – plus, et elle aurait probablement de méchantes courbatures le lendemain, déjà que là, elle ne s’en tirerait certainement pas avec un réveil facile. Mais bien sûr, Maria n’allait rien lui dire – ça faisait partie de l’entraînement. Elle espérait juste que ça ne la dégoûterait pas du sport – et elle ne voyait pas pourquoi ça serait le cas.

Une fois relevées (Maria avait utilisé un rythme bien plus rapide pour ses pompes, sans les compter, se retrouvant donc dans un état semblable), elle partit fouiller dans son sac, pour en sortir les sucreries en question. N’y connaissant pas grand-chose, elle avait pris ce qu’elle avait trouvé, à savoir une pâtisserie sèche traditionnelle (acheté à la va vite dans un Kombini, elle devait l’avouer).

Voilà, un peu de conditionnement, ça ne peut pas faire de mal. Comme ça, tu associeras le sport à quelque chose de bon !

Elle pouffait de rire, tendant sa portion à Tamika et gardant la sienne près d’elle, profitant de ce moment de pause pour boire un bon coup et éponger le début de sueur de son front, lâchant un soupir satisfait.

Je pense que la prochaine fois, on fera juste un petit jogging dans le parc. Tu verras, avec quelqu’un, on sent à peine la fatigue.

Une deuxième série n'était même pas obligatoire, avec les efforts qu'elles avaient fait - qui étaient pourtant bien loin d'une séance habituelle, juste que le rythme assez lent avait fait du mal à leurs muscles.

En fait... En fait, je pense qu'on devrait le faire tout de suite. Je range le matériel, et on part pour dix minutes de footing?

Elle était assez enthousiaste à cette idée, engloutissant la pâtisserie, bondissant sur ses pieds et commençant déjà à tout ranger, cachant assez maladroitement le fait qu'elle ait avalé de travers en toussotant

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Jeu 12 Juil 2018 - 23:42

   

    
Entraîner des bases

inexistantes

    
feat : Anna-Maria Wittmann

    
Une fois que je me relève, je la vois fouiller dans son sac avant de sortir des sucreries. Perso, je ne vais en manger que pour le goût et pour me redonner de l'énergie. Et ce qu'elle a sorti, c'est un Mochi. Personnellement, je le trouve pas mal. Je commence à manger ma part de Mochi. Je commence à transpirer un peu. Je pense que le jogging c'est mieux. Au moins ça travaillerait mieux mon endurance.

"D'accord, on fait comme ça."

Je commence à finir mon Mochi, à éponger ma sueur et à boire un peu d'eau. Je ne suis pas vraiment faite pour le sport, mais si c'est pour garder ma ligne, je ne dis pas non. Même si je veux éviter d'être un peu trop belle pour une raison que je veux oublier. Je secoue ma tête pour éviter d'y repenser.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 176
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Sam 14 Juil 2018 - 14:25


Tout avait été rangé dans le sac, à sa place, bien organisé – car l’organisation était une chose importante. La réputation des hyperactifs désordonnés étaient infondée dans le cas de Maria, car elle ne supportait pas le désordre. Non pas physiquement, mais psychologiquement. L’idée que les choses ne soient pas à leur place avait tendance à la faire grimacer sans qu’elle ne sache vraiment pourquoi. Elle y avait prêté une certaine attention, se concentrant autant que lorsqu’elle étudiait ou devait faire quelque chose requierant toute son attention. C’était assez épuisant, mais elle appréciait ça.

Elle passait le sac par dessus son épaule, faisant signe à Tamika de la suivre avec un sourire, avant de partir, en petite foulée, surveillant de très près le rythme et la posture de son amie, pour s’assurer qu’elle ne risque ni de s’épuiser, ni de se blesser. Elle lui parlait sans que la fatigue n’apparaisse trop dans sa voix, son ton plutôt sérieux.

Pas la peine d’aller trop vite, la vitesse ne sert à rien. Pour le cardio, c’est la régularité le plus important. Si t’es capable de parler sans t’essouffler, c’est que tu tiens le bon rythme.

Elle avait encore plus réduit ses foulées, de façon à utiliser ce jogging pour s’entraîner, avançant en compagnie de sa camarade sportive vers les logements universitaires sans aucune pression, appuyant légèrement sa respiration pour épauler Tamika, l’aider sur cet aspect extrêmement important du sport. Trop souvent elle avait eu des problèmes car elle n’avait pas bien contrôlé sa respiration – points de côtés, essoufflements, voire même vertiges quand elle abusait vraiment. Elle se doutait, cependant, qu’elle n’avait pas besoin d’insister autant sur ce point – à coup sûr les cours de théâtres incluaient déjà des exercices de respiration, au moins la respiration abdominale si cruciale.

T’as beau pas avoir l’air musclée, tu t’en sors vraiment bien ! Non, vraiment, je m’attendais pas à ce que t’arrive à t’en sortir aussi bien avec un corps aussi frêle, mais je suis vraiment ravie d’avoir eu tort.

Rire pendant un jogging était vraiment pas une bonne idée, et elle reprit donc une foulée un peu plus normale, le temps que ça lui passe, pour éviter la pointe de côté – après tout, elle était l’entraîneuse ici, elle avait des responsabilités ! - et, avant même qu’elle n’eût vraiment le temps de se calmer, elle glissa quelque chose de beaucoup plus sérieux.

Tu verras, le sport ça aère le cerveau, et quand t’en aura fait une habitude, tu te sentiras mieux que jamais ! Si jamais un jour t’as des soucis, ou tu te sens un peu triste, va faire un petit jogging – avec de la musique, si tu veux – et ça te changera les idées en moins de deux! Et en plus t’auras un coeur en béton, que demander de plus ?

C’était la raison première pour laquelle elle s’était mise à faire dusport. Se changer les idées. Penser à autre chose. Oublier, ne serait-ce que quelques instants, qu’elle était différente, que les choses étaient injustes, et faire disparaître tout son stress. Mais c’était cet aspect qui avait fini par la rendre accroc, à toujours en chercher plus.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mar 17 Juil 2018 - 13:27


    
Entraîner des bases

inexistantes

    
feat : Anna-Maria Wittmann

    
Après qu'on ait tout rangé, Maria passe le sac par-dessus son épaule et me fait signe de me suivre avec un sourire, ce que je fais. On se met donc à trottiner. Je ne fais pas beaucoup de sports, mais le Cinéma-Théâtre me permet de mieux contrôler la respiration, avec les exercices. Maria commence à me parler sans aucun signe de fatigue. On trottine jusqu'aux logements universitaires sans problème. Je contrôle la respiration du mieux que je peux.

Maria se met à me complimenter en disant que je m'en sors vraiment bien malgré un corps aussi frêle. Puis elle me dit quelque chose de plus sérieux, pour me dire que le jogging me permettra de me changer les idées en plus de me faire un cœur en béton.

"Un cœur en papier dans un cœur en béton, accessible par une brèche..."

Pour dire que malgré que mon cœur peut devenir très résistant, il suffit de me parler de quelque chose pour qu'il devienne plus fragile. Je me rends compte que ce que je dis peut intriguer Maria, du coup, je secoue ma tête et je vais tenter de noyer le poisson en retournant à la manière de se changer les idées.

"Sinon, je me change déjà les idées en jouant ou en composant, donc ce ne serait pas la première chose qui me vient à l'esprit quand tu ne viens pas me voir."

Surtout qu'elle a déjà été prévenue que j'ai tellement peur de déranger que c'est rarement moi qui vient voir les autres. Et puis quand je joue, il suffit que je joue ou que je compose quelque chose qui n'a rien à voir avec la peine pour que je puisse m'aérer le cerveau, donc mes vieilles habitudes ne vont pas vraiment changer.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 176
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mar 17 Juil 2018 - 16:24


C’est beau ce que tu dis. Très poétique.

Il y avait certainement quelque chose de plus profond à ce qu’elle venait de dire, mais hors de question de casser l’ambiance. Si elle voulait lui en parler, ce n’était pas à elle de la forcer. Non, en ce moment, elle voulait seulement courir, comme à son habitude, elle avait toujours adoré ça. Elle avait un grand sourire sur le visage, c’était toujours agréable de passer un peu de temps avec des gens, partager sa passion.

Donc je prends ça comme une invitation à revenir vers toi, compris!

Elle pouffait de rire. C’était vraiment la meilleure sensation du monde, cette fatigue, mais elle s’arrêtait net , ouvrant grand les yeux. Elle venait à peine de se rendre compte d’un tout petit détail par rapport à ce qu’elle venait de dire.

Ah, ça a un rapport avec… Ouais, forcément. Mon dieu, je peux être conne parfois. elle repartit comme si de rien était C’est vrai que parler de coeur c’est peut-être pas la meilleure des options, désolée.

Même si ses excuses sonnaient fausses, elle était vraiment désolée. Ce qui ne l’empêchait pas de garder le sourire et sa bonne humeur qui lui étaient propres, surtout en ce moment, même s’ils étaient tous les deux faux, son esprit plutôt concentré sur son ancienne amie, ses yeux dans le vide alors qu’elle courait droit devant elle, sans vraiment faire attention.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mar 17 Juil 2018 - 16:51

   

    
Entraîner des bases

inexistantes

    
feat : Anna-Maria Wittmann

    
Je me rends compte qu'elle s'intéresse beaucoup plus sur le fait que ce que je dis est très beau. En même temps, c'est normal, je suis parolière de toutes mes compositions qui ont des paroles, donc forcément ça m'entraîne. Mais je me suis plus inquiété sur le fait que Maria peut être intrigué sur le fond de cette parole.

Là, elle doit penser que c'est parce qu'on parle de cœur qu'il y a subitement un problème. Sauf que si c'était le cas, je serais restée silencieuse avec de grands yeux, je dis juste qu'il y a une grande faille dans mon cœur peu importe la résistance. Mais bon après, oui, ça a un rapport avec ce que je peux oublier, donc elle a raison de s'excuser... même si on dirait qu'elle ne le pense pas.

"Oui, mais en y réfléchissant plus en profondeur, sinon je serais restée muette, c'est juste pour te dire que peu importe si j'ai des nerfs d'acier ou pas, j'ai une faille majeure qui me fragilise. Et tu la connais."

De toute façon, elle sait qu'il vaut mieux éviter qu'on en parle, mais dans tous les cas, si elle parlait de nerfs d'acier j'aurais dit "Des nerfs de papier dans des nerfs d'acier, accessible par une brèche...", et ça aurait un effet similaire, même si c'est moins fort.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 176
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mar 17 Juil 2018 - 17:36


Non. Enfin, pas dans les détails, je sais juste que y’a une zone qu’il vaut mieux pas toucher, et je tâtonne encore. Pas facile de savoir quand c’est trop. Pour ça que je préfère m’excuser préempte...préemti...préem… d’avance.

Elle avait du mal avec du vocabulaire un peu soutenu ou complexe, la faisant grimacer. Elle ne voulait pas que la situation tourne au ridicule, mais c’était difficile pour elle de garder autant de stress dans cette situation. Elle détournait naturellement leur route en direction des dortoirs, pensant qu’elle risquait de faire une plus grosse connerie si elle continuait de parler.

Mais je tiens à t’assurer que tu peux me faire confiance, même si j’ai pas l’air sérieuse. Et si t’as besoin de moi, tu viens taper à ma porte, et je t’aiderais. Pas d’hésitation ou de peur de me déranger, compris ? Si t’as un problème, un jour, tu toques.

Elle insistait bien sur ce point. Avoir peur de déranger, c’était se risquer à l’isolation sociale, ou du moins, c’est comme ça qu’elle le voyait. Car, dans cette situation là, Tamika n’avait certainement personne vers qui se tourner, ce qui voulait dire qu’elle avait un devoir de se rendre utile, au moins jusqu’à ce qu’elle s’en soit remise, et qu’elle soit de nouveau capable d’approcher les gens et de se faire de nouveaux amis… Tant qu’elle ne la laissait pas seule, elle n’y voyait aucun problème.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mar 17 Juil 2018 - 18:24

   

    
Entraîner des bases

inexistantes

    
feat : Anna-Maria Wittmann

    
Ah d'accord. Elle veut savoir quand c'est trop. Mais après, ce serait facile à remarquer : si je me mets à me taire, c'est qu'elle est allée un peu loin.

"Ça, tu auras un indice : si je me tais alors que tu attends une réponse, c'est que c'est trop."

Elle veut que je lui fasse confiance et que si j'ai besoin d'elle, je peux lui en parler. Là encore, je peux demander à Ayame d'appeler Maria pour ça, donc si j'ai besoin d'elle, de toute façon, elle ne va pas trop s'inquiéter.

"Ne t'en fais pas, je peux très bien te faire confiance. Et si j'ai besoin de toi, je peux appeler Ayame-chan pour que tu viennes me voir. C'est la seule personne dont je n'ai plus du tout peur de la déranger, depuis le temps que je la connais. Il me faut vraiment du temps pour que je n'aie plus peur que je te dérange, tu vois."

Surtout que j'ai été marqué par un mauvais évènement, plusieurs personnes m'ont déjà dit à peu près la même chose, mais j'ai toujours peur de déranger les gens, peu importe ce qu'on me dit.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 176
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mar 17 Juil 2018 - 19:29


Maria lâchait un petit soupir, ralentissant gentiment sa course à l’approche de l’entrée. Son amie était vraiment quelque chose d’autre, mais c’est certainement pour ça qu’elle l’amusait tellement. Mais elle n’allait pas laisser sa timidité la déranger, et elle se contentait de lui sourire.

Faut vraiment pas t’inquiéter. Tu pourrais venir toquer à ma porte à une heure du matin juste pour causer que je t’ouvrirais avec plaisir

Elle n’exagérait même pas. Elle savait très bien qu’elle ne pourrait jamais se mettre en colère contre Tamika, surtout car elle était extrêmement calme au naturel, ce qui lui donnait envie de l’aider, tout simplement… Ouais, mais se faire réveiller pour rien, c’était pas une bonne idée.

Nan, finalement, évite à une heure du matin, quand même. Après minuit, c’est les urgences seulement!

Elle pouffait de rire, s’obligeant à ralentir encore plus, pour finir par faire de la marche rapide. Elle pouvait vraiment dire de ces conneries des fois… Elle finit par simplement sourire en regardant Tamika, avec un air légèrement cruel.

Appeler quelqu’un pour que je vienne te voir ? C’est fichtrement compliqué, tout ça… Mais je ne vais pas m’en plaindre. Comme ça, je pourrais tourmenter une de tes amies en plus de toi!

Son rire reprit de nouveau, l'obligeant à presque s'arrêter. Elle ne voulait pas être méchante, mais elle s'imaginait bien discuter de Tamika avec une de ses meilleures amies, et voir un peu ce qu'elles pensaient de sa personnalité. ça pourrait être très amusant, et elle pensait bien entendre des choses pour le moins drôles ou intéressantes.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mar 17 Juil 2018 - 19:48

   

    
Entraîner des bases

inexistantes

    
feat : Anna-Maria Wittmann

    
Ne pas s'inquiéter pour ça... C'est ce qu'on me dit souvent, mais j'ai toujours peur. Ce n'est pas quelque chose que je peux faire toute seule. J'ai toujours besoin de m'assurer que je ne dérange pas. Sinon je risquerais de paniquer. Toquer à la porte à une heure du matin ? Mais à ce moment-là, c'est le couvre-feu ! Si j'ai besoin de quelqu'un à ce moment-là j'appelle toujours Ayame-chan pour ça.

"Pour les urgences j'appelle toujours Ayame-chan." dis-je en soupirant.

Si jamais j'ai besoin de quelqu'un de toute urgence, c'est toujours avec Ayame-chan. Elle peut appeler quelqu'un d'autre, bien sûr, comme Maria et Casey, mais si j'ai vraiment besoin de quelqu'un, je ne me permets de n'appeler qu'elle.

Elle commence ensuite à me parler avec un air légèrement cruel. Pourquoi elle parle de "tourmenter" ? Elle ne me tourmente pas du tout, au contraire, je me sens très, très bien avec Maria. En plus elle a l'air d'une personne digne de confiance, alors pourquoi elle parle de tourmenter ? Elle commence à me faire un peu peur.

"Maria, pourquoi tu me parles de tourmenter ? Je me sens très, très bien avec toi, et quand tu me fais souffrir, ce n'est jamais volontaire. Alors pourquoi tu as dit ça ?"

Si elle me parle volontairement d'amour tout le temps, là c'est me tourmenter. Matsutada-san aussi me tourmente, et mes années collèges aussi me tourmentent. Pas elle, du tout.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 176
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mar 17 Juil 2018 - 20:03


Ouch. Elle avait vraiment du mal avec l’humour… Ou Maria avait juste un mauvais humour, ce qu’elle savait très bien. Elle ne pouvait s’empêcher de sourire.

Bien sûr que si, je te tourmente. Je te fais faire du sport, je t’oblige à me faire visiter, je t’impose mon rythme de vie… C’est la définition d’un tourment.

Il y avait une partie de sa phrase qui lui était passée à côté, ou plutôt qu’elle avait volontairement ignoré pour éviter de faire une blague déplacée, et elle ralentit encore plus le pas en se rapprochant du dortoir, sûrement pour pouvoir parler un peu plus.

Pas la peine de stresser, je mords pas. Enfin, pas souvent. Elle haussait les épaules On est jamais à l'abri d'une crise de cannibalisme, mais ça passe généralement très vite. Au pire, ça se finira avec un doigt en moins ou deux...

Elle cherchait un peu à tester les limites de la crédulité de son amie... Et accessoirement, voir si elle était capable de ne pas passer pour une psychopathe. Après, il y avait une parte de réalité: ça faisait longtemps, mais elle se souvenait encore avoir mordu assez méchamment le bras de sa mère pour une histoire de punition. Elle fermait les yeux avec un sourire satisfait – c’était un temps plus simple, à l’époque où les amitiés étaient encore insouciantes et qu’il n’y avait personne pour lui dire quoi faire.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mar 17 Juil 2018 - 20:46

   

    
Entraîner des bases

inexistantes

    
feat : Anna-Maria Wittmann

    
Là, Maria me fait de plus en plus peur. D'accord pour le sport, pour le visite et pour le rythme de vie, mais là encore, j'avais voulu car ça me change de la musique. Et puis, elle me dit de prévenir de ralentir un peu donc... pourquoi elle me dit ça ? C'est une blague, j'espère.

"Non... j'avais voulu tout ça... tu ne me forçais rien..."

Je commence un peu à m'éloigner un peu de Maria. Pourquoi est-ce qu'elle me fait une peur pareille ? Elle commence vraiment à m'effrayer. Elle se met à dire qu'elle va être cannibale. C'est une blague, j'espère, ce n'est pas possible, je ne peux pas avoir une amie cannibale.

"C'est une blague, j'espère."

Je ne veux vraiment pas avoir cette frayeur... j'espère que c'est faux, ou au moins qu'elle ne mange personne, qu'elle ne mange que des animaux cuits pour la viande... pourquoi elle me fait une frayeur pareille ? A la limite, ma tête commence à faire une musique effrayante. Je suis prête à fuir, là, je ne veux pas me faire manger !
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 176
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mar 17 Juil 2018 - 21:09


Ouais, nan, l’humour avec elle, ça passait pas trop… Enfin, il fallait dire qu’elle s’en doutait un peu. Qu’elle en avait un début d’idée, mais pas à ce point là. Cette fois, Maria fit une grimace bien visible.

Manger de la chair humaine… ça a l’air dégue—Immonde. Non, je te rassure, c’était une blague de très mauvais goût.

Non, vraiment, elle préférait manger de la viande d’animal. Elle soupirait, étant maintenant totalement à l’arrêt juste devant la porte du dortoir, et passait la main dans ses cheveux, tantôt exaspérée, tantôt amusée. C’était… compliqué.

Au moins, comme ça, j’aurais testé tes limites, aujourd’hui. Je saurais ce que je dois éviter de faire la prochaine fois. Elle lui souriait naturellement Bon, je suis à cours d’idées pour rallonger la séance… On y met un terme?

C’est dommage, elle se plaisait bien, à faire du sport avec une amie – il y avait quelque chose de différent, à faire du sport avec quelqu’un qui n’avait pas l’habitude, une impression de calme qui était assez sympathique – enfin, pour elle,

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mar 17 Juil 2018 - 21:44

   

    
Entraîner des bases

inexistantes

    
feat : Anna-Maria Wittmann

    
Tu me rassures, Maria. Sérieux, on n'est plus du tout à la Seconde Guerre Mondiale ! Tu n'es plus considérée comme un porc blanc, sinon tu serais déjà mangée juste après avoir été entrée au Japon, et de toute façon Kobe High School n'existerait pas ou du moins ne serait pas international. Il faudrait peut-être que j'en parle au club de littérature pour ça, tiens.

"Tu me rassures, j'étais prête à partir en courant !" dis-je en soufflant.

Elle a donc testé mes limites... sérieux j'étais prête à partir en courant. D'ailleurs, Maria est à court d'idées pour rallonger la séance. On peut arrêter, il n'y a pas de problème avec ça. Elle aura peut-être plus d'idées la prochaine fois.

"On peut arrêter. Tu auras plus d'idées la prochaine fois."

En plus je suis sûre que je serai sûrement en meilleure forme, ça fera toujours du bien. M'enfin, j'ai fait quand même beaucoup d'efforts. Je pense que je peux prendre une bonne douche après.

"Après tout ça, une bonne douche s'impose."
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 176
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  Mer 18 Juil 2018 - 11:36


Une douche ? C’était pas une mauvaise idée, et elle se contentait d’y sourire. Elle allait probablement attendre un peu, pour éviter qu’elles se croisent, car elle ne voulait vraiment pas se retrouver en face de Tamika sans son appareil, la communication serait… Bien moins qu’optimale.

Je suis d’accord avec toi, et j’en prendrais sûrement une aussi après avoir rangé tout ça.

Après avoir dit ceci, elle se glissait à l’intérieur du dortoir, faisant simplement un signe à Tamika pour la saluer, et disparaissant assez rapidement dans les escaliers, curieuse sur tous les exercices qu’elles pourraient faire la prochaine fois. Elle se sentait un peu comme un coach improvisé, et c’était un sentiment qu’elle adorait – peut-être qu’il y avait une piste à suivre pour le futur ?

RP Terminé

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrainer des bases inexistantes [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Bâtiments communs :: Le gymnase :: Les terrains-
Sauter vers: