Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 Les pieds dans le sable et la tête dans les étoiles [PV Ayano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 34
■ Messages : 20
■ Inscrit le : 01/08/2018


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Luc Prevost
« Personnel ; prof de physique/chimie »
(#) Les pieds dans le sable et la tête dans les étoiles [PV Ayano]  Sam 22 Sep 2018 - 13:57

Le soleil s'approchait de l'horizon. Astre brillant qui allait, comme toutes les soirs, offrirent un spectacle grandiose et toujours renouvelé, l'embrasement de l'horizon. Le long de la plage, quelques couples, promeneurs et sportifs traçaient leurs routes en contemplant ses reflets dans l'ondé. Pour ma part, je m'arrêtais à un point éloigné mais à l'abri de la marée et déposais mes nombreux et lourds sac à dos.

Dans de nombreuses cultures, le couché du soleil avait longtemps revêtu une symbolique importante.

Pour les Egyptiens de la période antique, le soleil divinisé et s'appelant Ré, passait sous Terre, dans le monde des morts et devait parcourir un long et dangereux périple dans les profondeurs de la Terre. Voguant à bord d'une grande felouque funéraire, il était alors protégé par Seth des terribles créatures des profondeurs qui jalousaient son éclat.

Pour les Grecs, c'était un chariot qui emportait le soleil. Pour les Aztèques, seuls le sang des prisonniers de guerre sacrifiés promettaient son retour à l'aube. Et pour les Japonais, elle n'était nul autre qu'Amaterasu, et son sang coulerait dans les veines de la famille impérial.

Je rêvais à tous cela, perdu dans mes pensées, alors que je disposais mon matériel d'astronomie autour de moi. Pour l'occasion, j'avais ramené mon télescope et ma lunette astronomique. Les deux instruments promettaient des résultats différents selon la clarté du ciel et l'effet néfaste de l'éclairage nocturne.  

Cette nuit, le ciel serait relativement sombre. Une demi-lune éclairerait le ciel et seule Saturne serait visible durant toute la nuit. Elle et la Lune était mes deux principales cibles. Après, qui sait ? Chercherais-je un objet qui n'a rien à faire là?

Cela offrirait déjà un très beau spectacle. Je les avais déjà évidemment vue mais ce n'était pas important. Je voulais juste me perdre dans les étoiles, me rappeler l'insignifiance de mon être au milieu de l'univers, embrassé de nouveau son immensité et sentir ce délicieux sentiment qui accompagnait la contemplation de la voûte céleste.

C'est avec la frénésie d'une fourmis ouvrière que je travaillais. Un casque sur mes oreilles me jouait toute la B.O d'Interstellar. Et Hans Zimmer m'accompagnait dans mes préparations, pour ce voyage, dans les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 12
■ Inscrit le : 05/09/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Ayano Tsuno
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Les pieds dans le sable et la tête dans les étoiles [PV Ayano]  Dim 23 Sep 2018 - 13:37

Les pieds dans le sable et la tête dans les étoiles


Allez aujourd'hui soirée de repos. Pas de stream, pas de tablette, pas de The Witcher 3, juste moi, mon crayon, mon carnet de dessin, la plage et un beau couché de soleil.

Les pieds fermement ancrés dans le sable, les cheveux aux vents, je regarde la mer telle une conquérente prête à... euh... conquérir, j'imagine que c'est ce que font les conquérantes en général.

Le coucher de soleil est très beau ce soir et je compte bien le capturer sur mon carnet, tel un pokemon shiny. J'ai même pris ma casquette de dresseuse. Je porte autrement un haut blanc avec une veste en simili cuir, un jean et mon serre tête à corne. Dans mon sac à dos j'ai pris de quoi grignoter, mes medocs comme toujours et tout mon materiel pour dessiner.

Je me mis à sautiller tranquillement sur la plage en direction de la mer, ma musique dans les oreilles diffusant un air chill. Cherchant un bon endroit pour me poser et dessiner le spectacle avant qu'il disparaisse.

C'est alors que mon sens d'araigné s'affola. Je m'arrête d'un coup et fixe un homme qui me semble familier un peu plus loin. Une barbe comme ça, on en croise pas tout les jours à Kobe. J'espère ne pas me tromper. Des gros sacs devant lui, juste dans la lumière du coucher de soleil.

Je m'assois un peu plus loin derrière lui et dessine vite une esquisse d'un futur dessin. Histoire de pouvoir le retravailler plus tard à la maison.

Je fais exprès de donner une atmosphère un peu mafieuse à toute la scène, lui rajoutant une cigarette, quelques tatouages, et une cicatrice. Je remplace la plage animée et acceuilante part une plage vide, j'efface le materiel d'astronomie et je le remplace par des liasses de billets. Et pouf le tour est joué !

Après quelques minutes de coup de crayon rapide je me relève et range mon carnet. Contente de ce premier jet. Alors que je le regarde déballer son materiel d'astronomie. Je me rapproche doucement de lui à pas de loup.

Puis arrivé à sa hauteur je dis d'une voix forte et enjouée.

"Bonjour Mr. Prevost ! Vous faites quoi ? C'est du matériel d'astronomie ? Vous allez attendre que le soleil se couche pour regarder les étoiles c'est ça ?"


Tout en parlant je regardais les sacs et le materiel déja sortis sous toutes les coutures essayant de deviner l'utilité de chaque pièces.



---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 34
■ Messages : 20
■ Inscrit le : 01/08/2018


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Luc Prevost
« Personnel ; prof de physique/chimie »
(#) Re: Les pieds dans le sable et la tête dans les étoiles [PV Ayano]  Dim 23 Sep 2018 - 14:48

J'avais toujours été assez fort pour sentir les présences autour de moi. J'étais plutôt sensible à ce genre de choses et ça pouvait même finir par être stressant. Mais j'étais habitué à ce que des curieux regarde ce que je faisais quand je préparai mon matériel. Qui plus est, au Japon, je ne courrais vraiment aucun risque, la criminalité était quasi-inexistante.

Enfin, je ne ressentais aucune mauvaise intention de la part de mon observateur inconnu et quand Hans se mit à s'énerver sur son orgue, je baissais un peu le volume, histoire d'être capable d'entendre l'intervention du mystérieux étranger.

A la Fallout, pensais-je, amusé.


Quand une voix s'éleva, je venais de terminer de disposer ma lunette sur son trépied. Le télescope était, quand à lui, déjà sorti et il n'y avait plus qu'à les régler tous les deux sur les bonnes inclinaisons pour ce qu'il y avait à voir. Je me détournai donc de mon travail pour poser mon regard sur une jeune femme aux cheveux roses et aux yeux bleus.

Mon cœur rata un battement et je sentis une légère tension me gagner. Je n'avais pas vraiment l'habitude que les belles jeunes femmes viennent m'aborder d'elle-même. Mais de tout évidence, elle me connaissait. Ce n'était pourtant pas une de mes élèves, peut-être juste une pensionnaire qui m'avait croisé.

Après tout, il y avait un avantage à avoir mon physique, c'est que les gens me reconnaissaient facilement. Et il y avait un désavantage à avoir mon physique, c'est que les gens me reconnaissaient facilement.

Du coup, on me connaissait souvent avant que je ne me présente et cela faisait parfois très bizarres de se voir connu d'inconnus. C'était toujours stressant. Qu'avaient-ils entendus sur moi? Que pensaient-ils de moi? Allais-je les décevoir? Avaient-ils un à priori négatif ?

J'avais dû vivre longtemps poursuivis par ces questions. Mais désormais, j'arrivais à m'en détacher. Du moins, sauf quand c'était une jolie femme. Dans ces moments là, les vieux démons revenaient à la charge.

Bref, cherchant à ignorer ce sentiment d'urgence et d'angoisse, je me fendais d'un sourire tout en cherchant ou mon regard pourrait se poser sans trahir mon attirance. Dans ce genre de cas, j'avais toujours l'impression que ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. Sans parler qu'elle pourrait très bien être une lycéenne.

- Et oui, en effet. J'espère ce soir avoir l'occasion d'observer Saturne. Et au pire, il y aura toujours la lune.

Tu es une élève de Kobe ? Je crois t'avoir déjà vue mais pas dans mes cours.


Lui dis-je avec un ton détendu, lui assurant par mon attitude qu'elle était la bienvenue pour me tenir compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Les pieds dans le sable et la tête dans les étoiles [PV Ayano]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Les pieds dans le sable et la tête dans les étoiles [PV Ayano]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: La plage-
Sauter vers: