Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 Fais le ou ne le fais pas. Il n'y a pas d'essai.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 08/04/2018

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Neil I. Marshall
« A l'université ; 1è année »
(#) Fais le ou ne le fais pas. Il n'y a pas d'essai.  Sam 15 Déc 2018 - 13:27

Fais le ou ne le fais pas. Il n'y a pas d'essai.
avec Anoki Campbell
Le 3 octobre 2015

Beaucoup de temps avait passé depuis le défilé. Neil se remémorait alors tout ce qui l'avait mené à se trouver là, à l'entrée du parc du campus en l'instant T.

Il repensa tout d'abord à l'inscription de Campbell-kun. Le garçon lui avait semblait jovial, plein d'énergie à revendre et semblait aussi avoir pas mal de motivation. Cela lui avait fait plaisir à voir et il préférait prendre le temps de s'occuper de son inscription à lui plutôt qu'aux deux ou trois ignares qui étaient venus poser des questions sans même savoir ce qu'ils voulaient demander. Anoki avait aussi des questions, mais plus que des banalités et avait su voir au delà des simples entrainements, il voyait les compétitions, les voyages.. et ça, si ce n'était pas signe de motivation, Neil ne savait pas ce que c'était. Il lui avait alors donné la fiche d'inscription et invité à venir au club pour tenter le coup, lui indiquant au passage qu'il n'aurait qu'à demander à Rikuo ou lui-même s'il voulait qu'on s'occupe de lui personnellement.

Voilà comment Neil s'était retrouvé là aujourd'hui, en cette heure si prématurée de la matinée, en ce premier samedi d'octobre. Anoki suivait les entraînements à la lettre, mais comme il cumulait trois clubs et qu'il n'était pas arrivé en début d'année, Le blond était venu le trouver pour lui faire remarquer qu'il avait un peu de retard sur les autres. Il lui avait alors proposé de l’entraîner un peu en dehors, échangeant alors leurs numéros pour convenir des détails. Neil lui précisa que son numéro devait resté privé, et qu'il devrait répondre présent s'il l'appelait pour s'entraîner. Après tout, s'il restait sur le campus en dehors des cours, il n'était censé avoir aucune obligation plus importante que de s'améliorer, qu'il s'agisse d'entrainement ou de révisions.

L'étudiant avait donc pris le soin de s'assurer que son kohai serait présent ce week-end là, et, voyant 6h10 s'afficher sur son téléphone, il appela celui du lycéen. Tout était en règle, c'était bien hors du couvre feu. Neil ne s'attendait pas à ce que le brun se lève aussi tôt que lui, ils n'avaient surement pas le même emploi du temps, mais c'était aussi ça qui jouait dans la balance. Neil avait pas mal de chose à faire dans la journée alors il espérait qu'Anoki ne soit pas l'une de ces marmottes qui dort jusque 11h ou midi le week-end. Il s'adossa au portail du parc, téléphone près de l'oreille en écoutant les tonalités retentir pendant que l'appel arrivait jusqu'au téléphone d'Anoki. Lorsque le premier répondeur se manifesta, il laissa un message à son attention.

Neil : "Bonjour Anoki-kun. Je suis en joie de t'annoncer que ton entrainement particulier commence dès maintenant. Je t'attends déja à l'entrée du parc, alors sois prêt rapidement, j'ai une journée chargée. Je te laisse.... 20 minutes pour te préparer et arriver, ça devrait être suffisant. A bientôt kohai, et fais une faveur à tes colocataires, dépêche toi."

Il comptait bien rappeler le nombre de fois nécessaire jusqu'à ce que celui ci décroche pour manifester son réveil, peu importe l'avis de ses colocataires...


Code by Fushi

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 470
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Fais le ou ne le fais pas. Il n'y a pas d'essai.  Sam 5 Jan 2019 - 4:33

Samedi 3 octobre – Trop tôt dans la matinée

Ce week-end, j'ai décidé de rester au lycée plutôt que de rentrer chez ma tutrice. Ça m'arrive plutôt souvent, soit parce que j'ai des activités de prévu, soit parce que je dois bosser.
Mais là, si je suis resté, c'est parce que je vais commencer mes séances d'entraînement de kyûdo avec Neil. Ça fait un petit moment maintenant que je suis entré au club et que j'ai commencé à suivre les leçons. Je m'y plais bien, beaucoup même, mais c'est flagrant que j'ai du retard à rattraper par rapport aux autres. Et comme Neil avait proposé de me servir d'entraîneur quand je me suis inscrit, il a décidé qu'on allait commencer à travailler ce week-end.

Mais pour le moment, je suis dans mon lit, bien au chaud, à dormir comme une marmotte. J'ai pas mal joué à la console hier et j'étais tout excité à l'idée d'avoir mes premières leçons, donc j'ai mis du temps à m'endormir ! Il va sûrement me falloir du temps pour récupérer correctement.

J'étais en plein milieu d'un rêve quand j'entends un bruit bizarre, comme une vibration, et je n'arrive pas à comprendre d'où il vient. Il me faut un moment pour me rendre compte que ce n'est pas un bruit dans mon rêve, mais le vibreur de mon portable. Le temps que je commence à tâtonner ma table de nuit à la recherche de mon téléphone, la sonnerie s'est déjà arrêtée. J'ai aucune idée de l'heure mais à mon avis, il est bien trop tôt pour qu'une personne normale ne m'appelle.
C'est avec un air complètement endormi que je regarde l'écran du téléphone. Il est 6h du matin, j'ai un appel en absence de la part de Neil et un message vocal. Merde, mais qu'est-ce qu'il veut ? Je suis vraiment tenté de reposer mon portable où je l'ai pris et de me rendormir aussitôt, mais je me dis que 1) éviter les appels du gars qui doit m'entraîner, c'est plutôt mal vu et 2) il ne m'aurait pas laissé un message si ce n'était pas important.
Donc, après mûre réflexion, je décide de me lever – même si cet effort surhumain m'arrache un gros soupir. Je me traîne jusque dans le couloir du dortoir, referme la porte de la chambre en faisant le moins de bruit possible, puis je rappelle directement Neil – la flemme d'écouter son message. Au bout de quelques sonneries, le voilà qui décroche.

« Oui... bonjour Neil...-senpai, c'est Anoki... Que se passe-t-il ? »

Je pense que mon débit de parole lent et ma voix plus grave que la normale en disent long sur mon état. Je n'ai qu'une envie : terminer cet appel le plus vite possible et retourner me coucher. En plus, là tout de suite, j'ai juste un caleçon sur moi, alors j'aimerais bien ne pas trop traîner, histoire de ne pas choper un rhume.



---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
 
Fais le ou ne le fais pas. Il n'y a pas d'essai.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Bâtiments communs :: Le parc-
Sauter vers: