Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 [Section Scientifique] L'Univers en 10 points

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luc Prevost
■ Age : 35
■ Messages : 158
■ Inscrit le : 01/08/2018


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Luc Prevost
« Personnel ; prof de physique/chimie »
(#) [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptySam 19 Jan 2019 - 11:47


Spoiler:
 

En date du Mercredi 21 Octobre

Ah, l’université, on y respire tellement mieux qu’au lycée. Ici, on ne trouve que des élèves qui sont volontairement présents pour assister à vos cours. Ils sont donc au moins intéressés, sinon passionnés. Bref, c’est plutôt un auditoire intéressant à avoir et qui peut, à son niveau, poser de réelle question.

J’entrai dans l’amphithéâtre en même temps que certains élèves puis montai sur l’estrade d’un pas léger et enthousiaste. Aujourd’hui, le cours serait à la fois intéressant car parlant d’élément essentiel à la discipline et simple car parlant des éléments basiques de cette dernière.

Il allait surtout me servir à établir un terrain commun de concept entre moi et mes élèves, un terrain sur lequel il sera possible de travailler ensemble. Installant mon ordinateur portable et préparant la projection, j’écoutai distraitement les élèves s’installer, me doutant que certains viendraient peut être me saluer et me parler de leurs recherches.

Liste des élèves PJs:
 


Dernière édition par Luc Prevost le Jeu 14 Mar 2019 - 20:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Neil I. Marshall
■ Age : 23
■ Messages : 226
■ Inscrit le : 08/04/2018

■ Mes clubs :
[Section Scientifique] L'Univers en 10 points DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Neil I. Marshall
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptySam 2 Fév 2019 - 3:04

L'univers en 10 points
Le 21 octobre avec Luc Prevost

Neil avait bossé tout le week-end sur ses cours, préparant ses fiches de révisions et refaisant ses exercices comme d'habitude. Il s'était surtout penché sur la partie qui lui posait un peu plus problème, c'est à dire la physique. Il avait beau exceller en chimie et en biologie, la troisième science qu'il étudiait ne l'intéressait pas tellement. Il l'avait tout de même révisé, mais il y avait mis moins de coeur à l'ouvrage.

Le lendemain matin, il se leva vers 6h30 pour prendre le temps de se réveiller tranquillement, d'aller faire une petite demi-heure de footing avant d'aller prendre sa douche puis son petit-déjeuner. Une fois requinqué, il retourna à sa chambre pour prendre ses affaires et rejoigna l'amphithéâtre, arrivant juste après le professeur. Il le salua au passage puis alla s'installer dans la rangée du milieu, afin d'avoir une vue direct sur le professeur et son cours.

Bien qu'il ne faisait pas l'appel, le professeur connaissait certainement son nom de famille, vu que son père tenait la plus grosse entreprise pharmaceutique du pays avec une filiale aux USA, avec pas mal de projets en cours. Neil voulait d'ailleurs demander des choses liées à son projet de semestre, mais il profiterai du fait que ce soit son seul cours de la matinée pour aller voir l'enseignant en fin d'heure. Pour l'instant, il attendait de voir le sujet de cours du jour pour savoir s'il allait s'ennuyer ou non.


Code by Fushi

---------------------------------



Dernière édition par Neil I. Marshall le Mer 3 Avr 2019 - 21:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Takeda
■ Age : 22
■ Messages : 40
■ Inscrit le : 18/01/2019


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Hiro Takeda
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyLun 11 Fév 2019 - 23:17


Bored/20



Bonjour, Robert.

Les cours.

Voilà notre lot à tous, nous autres, pauvres petits étudiants. C'est horrible comme concept, n'empêche. Tu additionnes la maternelle, l'école primaire, le collège, le lycée, et enfin l'université, il y avait assez peu de différence dans les discours éculés que le soi-disant "corps pédagogique" serinait à longueur de journée, la position assise à laquelle ton corps s'était sérieusement habituée telle une machine, ou encore la lumière étouffée des néons qui avait un effet tout à fait léthargique sur ton frêle et pauvre corps.

C'est à se demander pourquoi la même formule continue d'exister après plusieurs siècles.

Sans surprise, j'ai traîné des pieds pour assister au cours de physique. Bon, je te rassure Robert, je me suis pas pointé en retard. Quand j'ai poussé les portes, le prof commençait à peine à s'installer, donc tranquille. Le seul souci, c'est que, tel un troupeau de pachydermes famélique découvrant une oasis lors d'une sécheresse, toutes les vraies bonnes places avaient été prises d'assaut. No joke.

Petit briefing Robert : les places tout au milieu, c'est les meilleures. T'es pas trop vers les premiers rangs donc tu passes pas pour un fayot, et t'es pas la victime de vilains postillons ou d'une haleine fétide malencontreuse. Par ailleurs, t'es pas non plus tout au fond donc t'es pas obligé de devoir plisser les yeux pour déchiffrer ce que ton enseignant adoré a projeté en police 4.

J'ai un peu hésité, mais j'ai quand même daigné importuner toute une bonne rangée d'élèves du milieu pour accéder à une place à la localisation plutôt aléatoire. Personne la veut, bah je la prends.

Oui, déranger les gens comme ça, c'est ma lubie lul.

Bon, au moins, j'avais pas une place trop mal. Fort heureusement, j'avais suffisamment de têtes en face de moi en guise de bouc émissaire au cas où je décidais de sortir mon smartphone parce que merde quoi, ton cours est trop chiant mec. Bon on est en amphi donc le gars s'en fout peut-être, mais vu le règlement intérieur bizarre ici, on sait jamais.

Mais ne soyons pas mauvaise langue tout de suite. Ça se trouve, le gars était passionnant et passionné. Enfin, pas trop un intello féru de sciences quand même steuplé. Ça m'affaiblirait. Mais vu son look, ça devrait aller.

Voyons Robert, on peut TOUJOURS juger de la qualité d'une personne selon son physique, c'est bien connu. /s

Au fond de moi, j'espérais secrètement que son japonais était solide, parce qu'il avait pas l'air d'être de la région.
C'est là il a un accent affreux d'allemand et mes tympans saignent. Oooh no. Tout mais pas ça. (Tu remarqueras que c'est l'accent affreux qui qualifie l'allemand et non pas l'accent allemand qui est affreux, huhu.)

(Toutes mes excuses pour les communautés germaniques que j'ai offensées dans cette phrase.)

J'ai jeté un œil autour de moi. A ma gauche, quelqu'un qui semblait déjà très occupé alors que le prof avait pas sorti un traître mot. Et à ma droite... euh, un certain Neil bidule [random nom en anglais que j'ai pas retenu quand il l'a prononcé], le cliché sur pattes du beau blond étranger entouré d'une aura mystérieuse. Je me sentais bien petit à côté - et remarque, je l'étais. Ça va paraître stupide, mais le gars m'intimidait presque haha.

Et là, THE réflexe : sortage d'ordiphone. Trouver une image rigolote de chaton, un mème croustillant tiré de la toile, que sais-je. Sauf que je captais que pouic. Une barre d'Edge, tout au plus.

Alors soit c'est mon opérateur tout pourri, soit y avait une fucking cage de Faraday dans le plafond. Et honnêtement, même la deuxième hypothèse me semblait plus vraisemblable. Tout était trop chelou dans ce campus.

Ainsi, pour tromper mon ennui, c'est presque machinalement que j'ai commencé à griffonner des dessins moches et hasardeux sur ma feuille. Genre des émojis un peu laids dans la marge. Puis je me suis entièrement noyé dans mes pensées.

Physique, physique, physique... Que de mauvais souvenirs en perspective, mdr de rire. Vérifie tous les sujets où t'es pas intéressé, Hiro. Mécanique des fluides ? Check. Physique des ondes ? Check. Énergie thermique ? Check. Élec ? Check. Mais bordel Jean-Eudes, qu'est-ce que tu veux que ça me foute, une fente d'Young, peuchère ?

Comme tu peux le constater Robert, je doute être entièrement conquis par le cours qui allait se dérouler sous mes yeux. Mais qui sait. On n'est jamais à l'abri de bonnes surprises.


# physics.like.seriously. # excited.not.

---------------------------------

Couleur : Dodgerblue
Revenir en haut Aller en bas
Casey Rivers
■ Age : 27
■ Messages : 1755
■ Inscrit le : 16/04/2018

■ Mes clubs :
[Section Scientifique] L'Univers en 10 points 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Casey Rivers
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyLun 18 Fév 2019 - 17:32

ft. Hiro, Luc, Neil & Shiria
L'Univers en 10 points

De l’eau jaillit du robinet en fines gouttes d’argent, et la fit frissonner. Sous la pluie glaciale qui glissait entre ses doigts, Casey passa ses mains sur son visage et dans ses cheveux en bataille ; Les deux nuits blanches, passées chez son frangin, l'avaient exténuée, et se rafraîchir ne pouvait lui apporter que réconfort avant le premier cours de la journée.
Une fois sèche et un tantinet requinquée, elle darda un regard fatigué vers la glace : de faibles cernes côtoyées les cicatrices ornant sa joue, et un coquard bien visible au niveau de son œil droit. Sur un soupir, une mèche de cheveux fut placée à l'arrache devant celui-ci, afin de le camoufler des curieux.

Après avoir attrapé son sac en bandoulière Tardis, la jeune femme s'empressa de sortir des toilettes et prit directement la direction de la salle de cours. Son habitude d'être toujours en avance lui permit d'arriver juste après Neil dans la classe, où elle salua le professeur d'un léger hochement de tête avant de s’asseoir naturellement au rang du milieu.

La salle de cours commença doucement à se remplir, pendant que l'adolescente luttait durement contre son envie de s'endormir sur la table. Le sweat masculin qu'elle portait – vestige de son frangin, lui donnait horriblement chaud, et son manque de motivation général n'aidait pas non plus. Après tout, la vie n'avait été guère bien tendre avec elle ces dernières semaines.

L'ordinateur sacré – vieux présent de sa meilleure amie, fut sorti sans grande hâte de sa sacoche afin de réviser les cours, alors qu'un avorton à la bouille inconnue prenait place à côté d'elle ; Ce petit con avait dérangeait toute la rangée du milieu juste pour y parvenir. Bien joué, mec. Y a vraiment des clampins dans c't'école.

Quelques instants plus tard, Casey tentait vainement de relire les cours, gracieusement donnés par Neil. Chose ardue à accomplir avec toute la fatigue qui brisait sa concentration. Ce fut donc sans surprise que son attention se détacha de l'écran, pour s'arrêter sur les manigances de l'andouille ; Ce dernier dessinait des trucs randoms dans la marge de sa feuille.

Toutes excuses étaient bonnes à prendre pour ne plus continuer à réviser ! Attrapant un stylo de son sac, elle griffonna également sur la feuille du pygmée pendant plusieurs secondes. Elle s'avachit ensuite sur sa table, la tête sur son avant bras, assez fière de son œuvre..

---------------------------------

Japonais #990033
Anglais #2a8000


Dernière édition par Casey Rivers le Dim 3 Mar 2019 - 0:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luc Prevost
■ Age : 35
■ Messages : 158
■ Inscrit le : 01/08/2018


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Luc Prevost
« Personnel ; prof de physique/chimie »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyMer 27 Fév 2019 - 8:48

Voyant l’heure sur mon ordinateur, je décidais qu’il était temps de commencer. Les retardataires devront rattraper. Attachant mon micro à ma chemise, je projetais mon powerpoint sur l’écran. Puis, je retroussais mes manches, démontrant par mon attitude que nous allions bientôt commencer.

Posant mon regard sur mes élèves, je reconnaissais leurs visages et leurs noms. C’était un apprentissage nécessaire si on voulait éviter de ne voir dans ces trop nombreuses têtes, une simple masse grouillante et dépersonnalisée.

L'un d'entre eux me fit froncer légèrement les sourcils. Qu'était-il arrivé à Casey pour qu'elle soit dans cet état ? Je devrais voir ça après le cours, malheureusement.

Commençant alors à marcher de long en large sur l’estrade, je me mettais à parler.

- Bien, nous allons commencer! Aujourd’hui, nous allons entamer une partie cruciale de cet enseignement en établissement le paradigme commun ou nous allons évoluer par la suite.

10 choses sur l’Univers. C’est avec ces 10 points que nous allons établir un vocabulaire et une vision commune à partir de laquelle nous pourrons interagir et échanger. Voyez y le cadre essentiel pour la poursuite de nos travaux de recherches communs.


J’appuyais alors sur la petite télécommande que j’avais en main et le premier point apparaissait à l’écran.

Première chose: qu’est ce que l’Univers ? Cette question n’est pas compliqué mais c’est encore dans le désir de bien tous parler de la même chose que je me permets de la poser.

Tout d’abord, nous avons l’Univers dans son caractère universel. C’est une vue de l’esprit, ce qui s’étend à l’infini, contient tout.


Avec un sourire, je citais un exemple.

C’est celui que les enfants citent quand ils disent à leurs camarades “ Moi, je suis plus fort que toi, 1000 fois l’infini plus l’Univers. “ C’est de cet Univers dont on parle.

Puis prenant un air plus sérieux et concentré.

Et puis, il y a l’autre définition de l’univers qui est “l’univers observable.” C’est cet univers qui est étudié par les sciences physiques, l’astronomie, etc… Et ce qu’on appel l’univers observable, c’est l’intégralité de ce qu’on peut observer.  La Terre, le système solaire, notre galaxie, les autres galaxies, etc…

Puis, me tournant vers l'écran géant, je changeais l'image.

Second point: Ou est le passé de l'Univers ?

Et je jetai un rapide coup d’œil à l'auditoire. Peut-être que quelqu'un avait une idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Shiria Hamilton
■ Age : 26
■ Messages : 253
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Shiria Hamilton
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptySam 2 Mar 2019 - 22:15

Ce matin là, mon réveil sonna à l'heure habituelle de 7h15, mais suite à un petit problème qui est arrivé durant la nuit, je me suis rapidement rendormie. Effectivement, ma colocataire étant allergique au furet, elle et Teemo ne faisaient pas bon ménage.

À 08h19, un tututu me réveille : C'est une notification Mixi, encore une de ces fameuses vidéos de chat. Je regarde mon téléphone et vois 08h19 affiché.

« Oh bordel, il est déjà 20 ! Je me suis rendormie fait chier! »

Je me lève en vitesse,  file prendre une douche et m'habille rapidement. Cinq minutes plus tard, je suis prête.

Il faudrait que je passe à l'administration tout à l'heure pour faire une demande de changement de chambre, ça ne peut pas continuer comme ça

Je prends mon sac à dos, y dépose mes livres, mon ordinateur portable et pars en trombe pour essayer de ne pas arriver en retard au premier cours de la journée.

Quelques minutes plus tard, je me retrouve à courir dans les couloirs en espérant être à l'heure.

J'arrive devant la porte de la salle de classe. Merde, c'est fermé. Je suis arrivée en retard. Effectivement, sur le mur de l'autre côté du couloir, l'horloge affiche 08h35.

Que faire ? Est-ce que je frappe à la porte ou alors je retourne finir ma nuit ?

En prenant mon courage à deux mains, je frappe à la porte de la salle de classe, attends quelques secondes et entre. Je vois Casey me faire un petit signe de la main. Elle a vraiment une salle mine, je me demande bien ce qui a pu lui arriver

« Bonjour professeur Prevost, excusez moi, j'ai eu un petit soucis de réveil. »

Je me dirige donc à la place que Casey m'a indiquée, m'assois et déballe mes affaires. Puis, je pose mon ordinateur sur la table et l'allume.

« Salut Casey, tu vas bien ? » dis-je en chuchotant.

.
On commence à vieillir quand on finit d'apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Neil I. Marshall
■ Age : 23
■ Messages : 226
■ Inscrit le : 08/04/2018

■ Mes clubs :
[Section Scientifique] L'Univers en 10 points DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Neil I. Marshall
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyDim 10 Mar 2019 - 16:01

L'univers en 10 points
Le 22 octobre avec Luc Prevost
Les étudiants finirent de s’installer et Neil haussa un sourcil pour voir qui venait de s’asseoir à sa droite. Neil ne s’était pas encore fait d’avis sur lui puisqu’il ne l’avait croisé qu’en cours. Il lui sourit simplement puis le regarda s’affairer sur son ordinateur. Neil avait abandonné dès la rentrée, car si ce n’était pas le réseau aux abonnés absent, c’était la batterie qui lâchait avant la fin de la journée. Il avait donc pris pour habitude de prendre ses notes à l’écrit et de les résumer sur pc une fois rentrée dans sa chambre. Rien de mieux pour réviser, et puis tout était bien clair comme ça. Il posa ses coudes sur la table et appuya sa tête sur ses mains, attendant que le cours commence pendant que d’autres griffonnaient sur leur cahier/bloc-notes (ou ceux des autres).

Quand le professeur annonça la thématique du jour, Neil soupira. L’astronomie était la partie qui l’intéressait le moins dans cette matière, tout juste suivie par la physique. Il était là pour la chimie, le reste lui semblait inutile pour ses projets. Il y travaillerait tout de même, mais sans plus de zèle que ça. Le professeur semblait au moins convaincue et enjoué par son thème, c’était déjà ça. Si ça avait été un de ces vieux professeurs inintéressant au ton monotone, il serait déjà sorti de la classe. Il suivit ses paroles en prenant quelques notes sans grande conviction, puis leva la main pour répondre à la question :

Neil : « Le passé de l’Univers, c’est sa création. La théorie du Big Bang et tout ça, non ? »

Il eut automatiquement le générique de la série en tête, série qui résumait ses seules connaissance en la matière. Le professeur se vouait peut-être à devenir un Koothrappali franco-japonais, qui sait. Son attention fut détournée par l’arrivée d’une retardataire dans la rangée. Encore une demoiselle qui aimait passer du temps avec son oreiller.

Code by Fushi

---------------------------------



Dernière édition par Neil I. Marshall le Mer 3 Avr 2019 - 19:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Takeda
■ Age : 22
■ Messages : 40
■ Inscrit le : 18/01/2019


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Hiro Takeda
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyDim 10 Mar 2019 - 21:51


Jugement/20



Et alors que je commençais à reconnecter mes neurones pour être un élève consciencieux, pétillant et plein de bonne volonté comme d'habitude [référence nécessaire], ma voisine avait décidé de taguer de façon tout à fait sauvage ma pauvre feuille sans défense. Alors, je sais qu'un zizi hybridé avec une paire de fesses, ça pouvait être intéressant pour plein de gens, mais là je me demandais si cette œuvre non figurative était autorisée par la Convention de Genève. D'où. Comment. Pourquoi.

J'ai porté mon regard interloqué sur l'artiste confirmée, mais elle s'était déjà retransformée en cadavre, effondrée sur son pupitre. Ah bah génial. On fait souvent ça, chez les Américains ?

Je dis ça juste au vu de son apparence hein, mais j'avais aucune idée de ce qui différenciait un amerloque d'un européen en fait. Ou d'un Afrique-du-Sud-ien. Bref, tu vois le genre, Robert.

De toute évidence, vu son état, mieux vaut qu'elle dorme. Voilà ce qui arrive quand on consomme des substances illicites à des heures tardives. Ah ces jeunes, ils se croient vraiment tout permis, c'est fou.

« Waouh. Merci pour le cadeau, j'en prendrai soin. »

Je me souviens plus trop du ton que j'ai mis. Une pincée de sarcasme, une tentative d'autopersuasion, et peut-être un soupçon de malice. Parce que voilà quoi, y avait quoi d'autre à ajouter finalement ? Son graffiti iconoclaste se suffisait à lui-même.

Puis vient le moment fatidique : celui où l'étudiant se positionne en tant que juge suprême pour savoir quel archétype de prof il avait en face de lui. Tu sais Robert, quand t'arrives dans les études supérieures, la plupart des profs sont plus chercheurs qu'enseignants - malheureusement. Il suffit pas d'être un génie pour deviner que bordel, y en a une bonne fournée qui a rien à foutre là. Mais je divague.
Je crois que ma hantise, c'est les "profs diapos". Ils appuient sur la petite flèche droite du clavier pour te foutre tout leur cours (pompé sur Internet, ou sur un collègue s'ils ont pas d'âme) dans leur PowerPoint, et puis ils FONT QUE LIRE LEUR DIAPO ERHMAGERD alors que t'essaies malencontreusement de tout écrire pour pas être trop paumé pendant les révisions, et puis oh bah mince alors il a encore avancé à la slide suivante qui fait 10000 lignes, et donc bah tu give up parce que ce cours il était bien sur le papier mais IRL non en fait.

C'est du vécu, voilà voilà.

Je sais pas, les enseignants ont un outil formidable, et ils en font que des diapos en fait. Genre exit les vidéos, les jeux, les animations rigolotes, les extraits de reportage ou de documentaire, non non c'est une liste de courses pas comestible composée d'Helvetica gras police noire sur fond blanc. SANS image.

Donc tu t'étonneras pas Robert si je lève les yeux au ciel et que mes sourcils se haussent pour la énième fois devant cette fameuse introduction à "L'UNIVEEEEERS".

« Bien, nous allons commencer! »

MON DIEU, OUI ! Pas d'accent abominable foireux d'un allemand qui vient de sortir de son bunker après 30 ans de réclusion ! (J'ai failli lever les bras au ciel pour remercier le Seigneur à ce moment-là, avant de réaliser que je croyais pas en lui.) Bon, il en avait un quand même, mais j'arrivais à le comprendre sans faire trop d'efforts, pfiouu. Hey, ça fait déjà un bon point en soi, faut le souligner !
J'ai donc rayé de ma feuille le critère "accent dégueu" qui faisait partie de ma fameuse liste gaiement intitulée "Recette pour un prof nul", avant de relever la tête comme si j'étais trop à fond alors qu'en fait pas du tout. J'étais juste en train d'écouter attentivement pour déterminer si je pouvais barrer "vieux con pas pédagogue qui est juste là pour le fric", "dents jaunes corrompues par le café quotidien" et "vicosse qui se réfugie en salle des profs parce qu'il se fait pas respecter".

« Première chose: qu’est ce que l’Univers ? »

Euh... Tout ? Genre, "vers l'infini et l'au-delà". C'est bien pour ça qu'on nomme des Miss Univers nan ?
C'est bien connu, les personnes dont on enlève la couronne en live parce que merde le présentateur s'est trompé de Miss représentent le pinacle de la beauté féminine (mdr de rire) - si féminité il y a dans les contrées lointaines de l'Univers.

Oui, j'ai maté la vidéo. Et oui, c'était archi douloureux. Oh bordel, j'en souffre encore tellement ça m'a affaibli. Aaaah.

Pour en revenir à nos tanukis, le prof avait confirmé mon hypothèse mentale :

« C’est une vue de l’esprit, ce qui s’étend à l’infini, contient tout. »


Pff, trop facile ce cours. Dommage que je me sente toujours intelligent pendant une minute et qu'après, pouf, retour à la réalité sur le plancher des vaches.

Mais tu vois cette définition, mon cher Robert, c'est celle qu'on te donne quand on fait des probas. Genre le Omega en majuscule parce que reasons. Ensuite on te bombarde de questions sur des jeux de cartes contenant seulement trois rois, sur des dés pipés, et sur des urnes remplies de boules indiscernables au toucher. Y a pas à dire, cette matière c'est du cancer en conserve. Heureusement que j'ai arrêté d'en faire.

Merde, faut que je me concentre. Il a dit quoi déjà ?

« Et puis, il y a l’autre définition de l’univers qui est “l’univers observable.” »

De l'autre côté du ring, t'as la définition un peu plus physique, qui fait que ENFIN, ce que j'apprends ça peut être utilisé concrètement pour quelque chose, non mais c'est dingue Robert.

Le prof dont-je-connais-toujours-pas-le-nom rebondit sur son intro pour commencer son interrogatoire. Pitié mec, zieute pas vers moi. Je pourrais être un génie, dès que je parle en amphi je suis une huître.

« Ou est le passé de l'Univers ? »

... Les étoiles nan ? Genre mortes depuis longtemps, mais elles sont tellement à des années-lumière de là que la lumière qu'elles émettent est encore en train de faire son joli petit marathon. Alors qu'elles sont toutes dead. Kapout. Bouuuuum.

Je me souviendrai toujours de cette phrase qu'on fout dans les bouquins de physique pour faire genre on est des intellos edgy : "Regarder les étoiles, c'est voir dans le passé". Et voilààààà, MOTHERFUCKIN' PHYSICS.

[Section Scientifique] L'Univers en 10 points Giphy

La puissance du truc quand même. Si j'étais dans un animé, je relèverai mes lunettes d'un geste précis avec mon majeur, afin d'éblouir les autres avec un reflet de lumière. Mais j'ai pas de lunettes. Zut.

« Le passé de l’Univers, c’est sa création. La théorie du Big Bang et tout ça, non ? »

Ah euh oui, très bon point mon cher Neil bidule. Il était fort le bougre. J'ai doucement hoché de la tête pour confirmer, et surtout faire genre j'y avais pensé un peu aussi lul. J'ai donc griffonné une petite explosion sur mon cours, histoire de pouvoir éventuellement le digérer si l'envie me prenait (c'est-à-dire jamais).

Bien évidemment, l'éternel rituel d'un cours en amphi ne serait pas complet sans une étudiante en retard, aussi sublime sa chevelure soit-elle.

Oui c'était un compliment Robert.

Je sais que c'est rare, mais ça existe. J'insulte aussi pour compenser en temps normal. Genre euh... "Génial, en plus elle s’assoit à côté de la meuf en plein coma éthylique. Avec la perche blonde d'à côté, je crois que ça fait suffisamment de mauvaises nouvelles en une seule rangée, merci bien."

Allez, j'ai fini mon taff, ciao.

Continue ton cours, cher Monsieur-une-seconde-je-sors-mon-emploi-du-temps-je-cherche-juste-ton-nom. Ah voilà, Prevost. Pour l'instant je m'amuse bien. Même si 90% de mes pensées n'ont rien à voir avec ce que t'es en train de dire haha.


# wtfj'aitropécritdésoléetj'aimêmepasparticipéLOL

---------------------------------

Couleur : Dodgerblue
Revenir en haut Aller en bas
Casey Rivers
■ Age : 27
■ Messages : 1755
■ Inscrit le : 16/04/2018

■ Mes clubs :
[Section Scientifique] L'Univers en 10 points 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Casey Rivers
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyMar 12 Mar 2019 - 21:54

ft. Hiro, Luc, Neil & Shiria
L'Univers en 10 points

« Waouh. Merci pour le cadeau, j'en prendrai soin. »

L'envie de lui rétorquer un « Mieux que ce qui te sert de cerveau, j'espère ? » bien senti, lui traversa l'esprit, mais c'était pas très urbain. Et puis, même si elle était particulièrement déçue du peu de réaction de son voisin de table, la fatigue n'excusait pas tout. Alors Casey, tout en se redressant, chuchota sur le même ton employé par le rase-mottes.

«  Mais de rien. C'était un plaisir et un honneur ! »

Désormais adossée contre sa chaise, l'étudiante hésitait sur quoi faire ; Les possibilités étaient nombreuses. Jouer – aux cartes, avec le dinosaure sous chrome ou même un jeu de sa bibliothèque, écouter de la musique, dessiner encore sur la feuille du nabot, soulever des mères ou trier son dossier de memes de plusieurs gigas. Sans conviction, le dernier choix fut choisi.

Pas que le cours l'ennuyait. Mais le thème abordé était tout au plus au niveau du lycée... Et la vulgarisation du sujet, elle en mangeait déjà  à toutes les sauces sur internet. C'était donc sans surprise que l'adolescente préférait jouer avec ses gifs et images, amassés la vieille au soir, en écoutant tout de même le professeur. C'était un passionné – passionnant, d'astronomie, et l'ignorer revenait à interdire une puce d'assister au salon de la moquette.

Luc finit par poser une question à laquelle Neil s'empressa de répondre :

« Le passé de l’Univers, c’est sa création. La théorie du Big Bang et tout ça, non ? »

À son tour, la brune leva la main, et ajouta :

«  Il est tout autour de nous. »

Développer ? Naaan ! Pourquoi parler de la vitesse de la lumière quand on pouvait joyeusement glander, et mâter la bonasse qui venait d'arriver. Aaaaah, Shiria. Dieu seul savait à quel point Casey rêvait de taper dedans, et pas qu'au sens figuré.

D'un petit geste de la main, la Néo-Zélandaise invita la nouvelle arrivante à s’asseoir auprès d'elle. Une minute plus tard, celle-ci installait ses affaires, avant de lui demander comment ça allait. « Tranquille et toi ? » Et quel meilleur moyen pour rentrer dans le pantalon d'une fille, que de faire semblant de s'intéresser à elle ? Oui, ça c'est beauf «  T'as mal dormi cette nuit ? »

---------------------------------

Japonais #990033
Anglais #2a8000
Revenir en haut Aller en bas
Luc Prevost
■ Age : 35
■ Messages : 158
■ Inscrit le : 01/08/2018


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Luc Prevost
« Personnel ; prof de physique/chimie »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyJeu 14 Mar 2019 - 20:43

« Bonjour professeur Prevost, excusez moi, j'ai eu un petit soucis de réveil. »

Au lieu d'une réponse, je fus troublé par des excuses, une étudiante venait de faire son entrée et préférait la politesse à la discrétion. Très sérieusement, j'aurais préféré la seconde solution, cela aurait épargné un effort de concentration à tout le monde. Je notai donc mentalement de faire un point rapide à ce sujet au début de mon prochain cours.

En effet, nous n'étions plus au lycée. Que les étudiants arrivent en retard étaient de leurs responsabilités et du moment qu'ils ne perturbaient pas mon cours avec leur entrée, je m'en moquai pas mal. Néanmoins, je savais que des professeurs pouvaient se montrer plus strict sur ce point... Alors, une mise au point... Pourquoi pas ?

Bref, ma question ?

Le passé de l’Univers, c’est sa création. La théorie du Big Bang et tout ça, non ?

Je retins un sourire. Ah, merci jeune homme pour t'être sacrifier pour tout le monde.

Il est tout autour de nous.

Je retins un nouveau sourire. Et bien, docteur, vous avez vu juste, bon diagnostic.

C'est la réponse courte la plus satisfaisante qu'on peut avoir Rivers-san. Nous allons voir pourquoi votre réponse, sans être fausse, peut être discutée, Marshall-san.

Vous vous rappelez qu'au lycée, vous avez tous appris que rien ne pouvait aller plus vite que la lumière. Je vous renvoi à vos cours sur la relativité.

La lumière se déplace à une vitesse fixe, donc la lumière qui nous parvient des étoiles à mis un certain temps venir jusqu'à nous. Si bien que quand nous percevons une étoile, la lumière que nous recevons à été émis il y a un certain temps déjà.

Donc, tous ce qu'on voit n'est toujours qu'une image du passé. Cela n'a aucune incidence dans notre voisinage immédiate. Néanmoins, nous savons que l'univers est extrêmement vaste. La lumière va alors mettre des milliards d'années à venir jusqu'à nous.

Ainsi, à la réponse, ou est le passé de l'univers ? La réponse est: il est absolument partout ou on regarde. Et plus on regard loin, plus on voit loin dans le passé.


Ponctuant mes propos, je laissai un cours silence pour que les élèves terminent de noter, résumer et computer ce que je venais de dire. Puis, voyant que j'avais là quelques éléments encore vivace, je décidais d’enchaîner sans plus attendre avec la question suivante.

Faisant passer le slide suivant, l'écran affichait désormais la question suivante: Quel est l'âge de l'univers ? Avec un sourire pour Marshall-san, je reprenais la parole.

Depuis la fin des années vingt, on sait, grâce aux recherches d'Edwin Hubble, que l'univers est en expansion. Et grâce à la relativité générale, on sait remonter le processus à l'envers. On regarde vers le passé et on à l'univers qui rétrécit jusqu'à ne plus former qu'un point.

On ne va pas s'attarder là dessus aujourd'hui mais les détails de ce qui s'est passé, c'est très exactement ce qu'évoquait votre camarade à l'instant, le Big Bang.

Ce qu'on sait dire par rapport à l'âge de l'univers, c'est qu'il y a 13,8 milliards d'années, il y a eu le Big Bang. Donc, on sait dire que l'univers à "au moins" 13,8 milliards d'années. Mais on ne sait pas dire, s'il y a eu un avant ou pas.

Il n'y a aucun élément permettant actuellement de pencher pour l'une ou l'autre des hypothèses. Ainsi, dire que le Big Bang est l'origine de l'Univers s'est avancé au delà de notre niveau de connaissance actuel à ce sujet.

En vérité, on ne sait pas.


Slide suivant, nouvelle question! Quelle est la taille de l'univers ?

Souriant, je laissais un instant le temps aux élèves de réfléchir à leurs réponses car on rentrait là dans le vif du sujet.

Avant d'écouter vos réponses, j'aimerais repasser sur une chose simple. Une année lumière représente la distance que la lumière va parcourir en une année. Cela fait 10 000 milliards de kilomètres.

Avec ceci en tête, pouvez vous me dire quel est la taille de l'univers et pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Shiria Hamilton
■ Age : 26
■ Messages : 253
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Shiria Hamilton
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyVen 15 Mar 2019 - 15:11

« Salut Casey, tu vas bien ?  »

Quelle question nulle. Ça se voit qu'elle ne va pas bien. Elle a une sale tête, ses cheveux sont pas coiffés et j'arrive à discerner un coquard qu'elle a essayé de cacher. En même temps, je ne dois pas être mieux, j'ai méchamment envie de rejoindre mon lit.

« Ça peut aller. Effectivement, j'ai mal dormi, ma coloc a passé la nuit à éternuer à cause de Teemo. D'ailleurs, ta coloc est partie non ? Il y a moyen que tu nous accordes l'asile allergique à moi et Teemo pour la nuit ? J'ai besoin d'une nuit de sommeil sans éternuement toutes les deux minutes.  »

Dis-je en même temps qu'un bâillement me décroche la mâchoire.

« Dis moi, tu pourras me passer tes notes pour que je recopie ce que j'ai loupé ?  »

Quelques minutes plus tard, Mr Prevost posa une question. Je tendis ma main en l'air en donnant la réponse:

« Il y a une différence entre la taille de l'univers observable et la taille de l'univers non observable. La taille de l'univers observable peut être calculée mais vu qu'on ne sais pas si l'univers est fini ou infini, on ne peut pas connaître la taille de l'univers non observable  »

J'espère ne pas avoir fait un hors sujet complet. J'aime bien le cours de physique, je trouve ça très intéressant, même si je ne suis pas fan de sujets dans ce genre. J'ai du mal à comprendre et je pense aussi que le fait d'être arrivée en retard n'aide pas vraiment.

Tout à coup, j'entends un grognement provenant de mon estomac. J'ai super faim. Mon dernier repas remontait à la veille, il était composé uniquement de quelques mochis. J'espère que personne n'entendra ce cri de détresse.
On commence à vieillir quand on finit d'apprendre.

---------------------------------

Japonais #9966ff
Anglais #330099
Revenir en haut Aller en bas
Neil I. Marshall
■ Age : 23
■ Messages : 226
■ Inscrit le : 08/04/2018

■ Mes clubs :
[Section Scientifique] L'Univers en 10 points DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Neil I. Marshall
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyMer 3 Avr 2019 - 22:20

L'univers en 10 points
Le 22 octobre avec Luc Prevost
Neil suivit le cours dans sa continuité mais sans grande conviction. Ce n'était pas sa matière favorite alors, comme ses camarades de rangées n'en faisaient qu'à leur tête en plaçant une bonne réponse de temps en temps, il décida d'en faire autant. Il pris alors son voisin d'assaut pour une petite partie de morpion improvisée sur une page vierge de son bloc-note :

Neil : « Hey, ça te dit une partie ? On ne risque pas de sortir d'ici avant une bonne heure et demi et tu as l'air aussi passionné que moi alors autant la pimenter. Avec enjeu ça peut être pas mal. Le perdant donne un gage à l'autre ou lui pose une question qu'il ne peut pas éviter, je sais pas... »

Il eut l'air pensif puis un air sournois apparut quand plusieurs idées de gages et questions vicieuses lui vinrent en tête. Rien d'intime ou déplacé, mais tout le monde avait ses petits cadavres de souvenirs honteux cachés dans un placard, non ? Il attrapa sa bouteille d'eau dans son sac, en but une gorgée et attendit la décision de son voisin avec une lueur de défi dans le regard. Si la réponse était négative, il trouverait bien autre chose à faire, peut-être même au détriment de ce voisin d'ailleurs...

Neil : « A qui ai-je l'honneur ? »

HRP pour Hiro:
 

Code by Fushi

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Hiro Takeda
■ Age : 22
■ Messages : 40
■ Inscrit le : 18/01/2019


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Hiro Takeda
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyJeu 4 Avr 2019 - 20:19


Auto win/20



Et là, ma voisine qui descend directement de Dali a déclaré en mode TGV j'ai grave pas le temps :

« Il est tout autour de nous. »

Na... Nani ?

Et elle s'est rassise.

One-hit K.O.

« C'est la réponse courte la plus satisfaisante qu'on peut avoir Rivers-san. Nous allons voir pourquoi votre réponse, sans être fausse, peut être discutée, Marshall-san. »

Ah.

Bouuuh tu pues Neil, je savais qu'on pouvait pas te faire confiance, roh l'autre hé, nan mais lol quoi, c'était évident pourtant.
J'ai donc ajouté à côté de mon gros "BOUM" que j'avais inscrit précédemment un petit "en fait c'est pas totalement vrai", et à la place j'ai dessiné un adorable piti soleil qui sourit avec des rayons partout pour signaler "le passé, il est partout, dans nos viiiiilles, dans nos campaaaagnes". Avec ça, impossible d'oublier ce point.

Et du coup le prof a confirmé ce que j'ai dit sur les étoiles. YES. Je suis pas totalement débile, t'as vu ça Robert ?!

... Quoi, on peut pas être fier de soi pour quelque chose comme ça ?

Pour ma défense, ça fait une éternité que j'ai pas revu un truc sur tout ce qui est soleil, satellite, planète, astre, désastre et tout le tintouin, donc ça équivalait presque à un reset à la fin du lycée. Y a donc un peu de mérite, oh.

Par contre, Monsieur Prevost (maintenant que j'y pense c'est pas un coiffeur connu ?) c'était grave un fifou. Genre, "on sait toujours pas aujourd'hui s'il y a eu un truc avant le Big Bang". BAH SI, Y A EU DIEU. LOGIQUE.

Paye ton argument imparable.

Pour pas me mettre tous les croyants à dos, je vais utiliser l'issue de secours : "On n'en sait rien". Comme le Big Bang en fait.
Et voilà, facile de dire un truc agnostique.

Mais bordel, je crois vraiment qu'il faut que j'arrête de papillonner pendant les cours, ça va plus du tout là. Allez Hiro, écoute 5% de ce que le prof te dit, ça te fera toujours ça de gagné.

« Une année lumière représente la distance que la lumière va parcourir en une année. Cela fait 10 000 milliards de kilomètres. Avec ceci en tête, pouvez vous me dire quel est la taille de l'univers et pourquoi ? »

Oké donc comme il est pas infini il a une taille. Oui. D'accord. Mais pour répondre à cette question, faudrait pas d'abord qu'on sache si on dispose des moyens technologiques suffisants pour capter la lumière à une aussi grande distance ? Ou je me fourvoie totalement ?

Alors.

Hmm.

Hmmmmmmm.

Hmmmmmmmmmmmmmmmmm.

Dunno.

No sé.

Ich weiß nicht.

W A K A R I M A S E N.

Et je dispose pas de joker "appel à un ami qui s'appelle Wikipédia", vu que je capte kedal sur ce foutu téléphone. Très bien.
Bon bah je passe mon tour. Désolé M'sieur, c'est au-dessus de mon level là. Enfin, peut-être pas, vu que je vais pousser un "Aaaaah..." quand vous allez dire la réponse. Mais au temps t présentement actuel, j'sais ap'.

Alors que j'ai passé l'éponge, le BCBG assis juste à côté me propose étonnamment une partie de Morpion.

Oui Robert. Du Morpion. Même pas de Baccalauréat, de Petits carrés, de concours de dad jokes, non non. Un bon vieux passe-temps comme on les aime, bien old-school.

« Avec enjeu ça peut être pas mal. Le perdant donne un gage à l'autre ou lui pose une question qu'il ne peut pas éviter, je sais pas... »

Ce que tu ne sais pas, mon cher jouvenceau, c'est que tu as en face de toi... LE MAÎTRE DU MORPION ! JE PEUX ME TARGUER D'AVOIR GAGNÉ DES CONCOURS À CE JEU HAUTEMENT COMPÉTITIF ! J'AI DES MÉDAILLES ! DES TROPHÉES !

C'est archi faux. C'est juste que je galérais tellement dans ma jeunesse (implying que je suis vieux actuellement) et que du coup, le Morpion, c'est quasiment devenu mon train-train pendant les cours de géo.
Le souci, c'est que c'est un jeu méga répétitif et très limité au niveau des coups possibles. Mais soit. En plus, y a une récompense clairement alléchante à la clé ! Connaître la vie privée de mon voisin, mais je demandais que ça, wa-ouh.

Roooh, bon d'accord, restons bon enfant.

« Ok, mais pas trop bâtards les gages dans ce cas. »

J'ai maté sa feuille. Il a foutu une croix dans une des pires cases possibles.

Tu sais ce que ça veut dire Robert.

C'est un amateur.

[Section Scientifique] L'Univers en 10 points Giphy

J'ai réprimé un vilain sourire sardonique. Donc soit y a égalité, soit je gagne. Le Morpion, c'est plus qu'un jeu : c'est UNE SCIENCE.

Roh zut Robert. Imagine. Si je gagne tout le temps au Morpion, ça va rapidement être relou nan ? Genre ça va se transformer en interrogatoire.
Bon, on verra comment ça avance, mais s'il faut que je perde pour stimuler un minimum la conversation, bah j'aurais pas le choix.

Alors que je me suis penché pour dessiner un cercle au meilleur emplacement possible, c'est-à-dire, le centre, mon adversaire de jeu (ou mon compagnon de l'ennui, au choix) s'est intéressé un chouïa à mon identité :

« A qui ai-je l'honneur ?
- Hiro Takeda. Mais Hiro c'est très bien. »


Parce que voilà quoi, Takeda-san, ça allait bien un moment, y a un milliard de Takeda. De Hiro aussi tiens. Mazette.
J'ai essayé de lui retourner l'ascenseur en faisant preuve de politesse, mais écorcher son prénom avec mon accent pitoyable, ça avait carrément l'effet inverse dans ma tête :

« Neil... Marshall, c'est ça ? États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Australie ou... euh... Malte ? »

Y avait les îles Fidji aussi tiens. Mais il avait pas trop la couleur de peau d'un Fidjois. Fidjinais. Fidjien.
J'abandonne.

J'étais plutôt content n'empêche. Y avait un bon équilibre entre le cours et mes voisins de classe qui paraissaient plutôt sympatoches. Et puis le prof était pas si mal.

Enfin, on va pas trop se mentir, en définitive ça devient n'importe quoi, ce cours. Tout le monde tague sur les feuilles de ses voisins, quelle honte, c'est scandaleux.

Du morpion hahaha, let's goooo :
 

HRP : Je sais, désolé, encore une fois j'ai pas participé au cours, mais ça viendra. xD

---------------------------------

Couleur : Dodgerblue
Revenir en haut Aller en bas
Casey Rivers
■ Age : 27
■ Messages : 1755
■ Inscrit le : 16/04/2018

■ Mes clubs :
[Section Scientifique] L'Univers en 10 points 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Casey Rivers
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyJeu 11 Avr 2019 - 22:49

ft. Hiro, Luc, Neil & Shiria
L'Univers en 10 points

What do you call a dead Teemo?
A job well done.*

Quitte à appeler son furet Temoo, autant l'appeler directement chiure démoniaque. Sans même avoir touché réellement à LoL, Internet avait façonné une image nette et précise de ce prénom – et du personnage derrière, dans l'esprit conditionné de Casey : Le Cancer. Avec une majuscule, pour biiiien appuyer à quel point il était Vilain.

Shiria bailla, la bouche bien grande ouverte où l'adolescente faillit y glisser son doigt – comme elle faisait avec son chien, en guise de leçon : Quand on est poli, on met sa main devant sa bouche en baillant.

« Nah. Maria est toujours là. Mais ça t'empêche pas de venir, j'vous ferais une p'tite place »

Si tu vois ce que je veux dire, huéhuéhué. Clin d’œil. Clin d’œil. Il y avait plus de chance que la brune finisse par dormir sur le sol, recroquevillée en position latérale de sécurité avec le démon en train de lui grignoter les doigts de pieds, que de finir dans le même lit que la rousse... Mais eh. Qui ne tente rien, ne se tape rien.

« Dis moi, tu pourras me passer tes notes pour que je recopie ce que j'ai loupé ?
- … J'n'ai pas pris de notes... Mais atta. »

Casey tourna doucement son ordinateur portable afin que Shiria ait un meilleur aperçu de l'écran. Puis, ses doigts mitraillèrent le clavier. Si bien que plusieurs élèves tournèrent la tête dans sa direction en entendant le baroufle des touches écrasées dans un rythme endiablé. En peu de temps – et de mémoire, elle avait fait un résumé du cours précédent l'arrivée de sa voisine de table.

La prise de notes ainsi terminée, elle se détendit à nouveau sur sa chaise en écoutant le cours. Sa voisine de table leva la main, et répondit à l'une des questions posées. La réponse semblait somme toute correcte, mais manquait de quelques précisions. De ce fait, l'étudiante ajouta, la main levée :

« Pour compléter les dires de Shiria : L'univers observable est de 13,8 milliards d'années-lumière de rayon. Et la sphère cosmologique, quant à elle, est de plus de 46 milliards d'années-lumière de rayon. »

Une fois encore, Casey ne prit guère le temps d'approfondir ses propos. Mieux valait laisser la place aux autres, et au professeur de tenir son cours. C'était toujours mieux de se montrer intéressée – par respect pour Luc, au lieu de faire un morpion comme ses deux clampins à côté d'elle ; Hiro – prénom tout juste prononcé, le nouveau qui n'avait su apprécié son œuvre d'art et de Neil, le mec qui n'avait pas sourcillé à la découverte du corps de la comptable.

Le ventre de sa voisine brailla le son de son peuple. En réponse, deux Umaibo furent sortis de son sac. L'un roula sur la table jusqu'à la feuille du morpion « Pour le gagnant » et l'autre fut déposé à côté de la main de Shiria. Pas sûre que ça l'aide dans sa faim d'avoir de la bouffe sous son nez.

---------------------------------

Japonais #990033
Anglais #2a8000


Dernière édition par Casey Rivers le Mar 16 Avr 2019 - 19:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luc Prevost
■ Age : 35
■ Messages : 158
■ Inscrit le : 01/08/2018


Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Luc Prevost
« Personnel ; prof de physique/chimie »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyVen 12 Avr 2019 - 17:25

J'écoutais les réponses des élèves avec un intérêt relatif, les réponses étaient entendus et ne demandaient pas de théoriser ou d'interpréter, juste quelques bêtes calculs et une dose d'attention.

La première à répondre fut la retardataire.

Attirer l'attention d'un enseignant après un retard, qui plus est, en causant auparavant avec sa camarade, était une approche intéressante de la vie.

Les étudiants pensaient-ils que les professeurs étaient tous atteint de cécité quand il montait sur l'estrade ?

- Bonne réponse, Hamilton-san mais incomplète. Vous n'auriez même pas eu la moitié des points avec une réponse pareille.

La suivante fut notre clown triste local qui donna la réponse la plus lapidaire qui soit.

- Merci, Rivers-san mais c'est aussi une réponse bien insuffisante.

Avec un sourire mi-figue mi-raisin, je retournai mon attention vers la majeure partie des étudiants.

- Alors, on reprend.

En effet, la taille de l'univers universelle est impossible à déterminer. La taille de l'univers observable, lui, comme je l'ai dis précédemment, vous auriez du tous lever la main, est de 13,8 milliards d'années-lumière de rayon.

Sauf que les objets que nous voyons, à l'instant ou nous les percevons, sont déjà beaucoup plus loin, car l'univers est en expansion et que le temps que la lumière de l'objet nous atteigne, il a suivit l'expansion de l'univers.

Cela représente la sphère dites cosmologique d'un rayon de 46 milliards d'années-lumière

A ce sujet, vous devez comprendre que l'univers est tellement vaste et s'étend si vite, que deux points peuvent s'éloigner l'un de l'autre plus vite que la lumière.

Question suivante, ou est le centre de l'Univers ?


Voyons qui a vraiment écouté mon cours attentivement.

---------------------------------

0066ff=Japonais ff3300=Français 009966=Anglais
Revenir en haut Aller en bas
Shiria Hamilton
■ Age : 26
■ Messages : 253
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Shiria Hamilton
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyLun 22 Avr 2019 - 10:42


« Pour compléter les dires de Shiria : L'univers observable est de 13,8 milliards d'années-lumière de rayon. Et la sphère cosmologique, quant à elle, est de plus de 46 milliards d'années-lumière de rayon. »

- Bonne réponse, Hamilton-san mais incomplète. Vous n'auriez même pas eu la moitié des points avec une réponse pareille

Aprés m’être envoyées les notes que Casey m'a fait par mail, j'ai vu un Umaibo arriver prés de ma main. Un petit signe de tête en direction de Casey pour la remercier et l'Umaibo était déjà dans ma poche. Quelques instant plus tard le professeur Prevost posa une question:

« Question suivante, où est le centre de l'Univers ?

- Excusez moi professeur, je ne comprends pas pourquoi vous trouvez que la réponse que nous avons donné Casey et moi était incomplète. il me semble que nous avons donné la même solution que vous? Pour en revenir à votre question, je pense qu'il n'y a pas de centre réel à l'univers. Peu importe où nous nous trouvons dans l'univers, nous verrons toujours les galaxies s'éloigner de nous en tout sens. Je suppose que nous pouvons donc en conclure en disant que le centre de l'univers est partout et nulle part à la fois. - »

Après avoir répondu à la question du professeur, et avoir attendu que son attention soit sur quelqu'un d'autre, un autre grognement de ventre se fait entendre. Il faut que je mange un truc sinon je vais faire un malaise. Je glisse donc délicatement la main dans ma poche, ouvre silencieusement le paquet d'Umaibo, en prend un bout et le cache dans ma main.

Tout à coup, une sensation désagréable me prend à la gorge. Je me mets à tousser avec encore le morceau d'Umaibo dans la bouche. Heureusement j'ai le réflexe de mettre ma main devant ma bouche afin d'éviter que le projectile ne parte trop loin.
On commence à vieillir quand on finit d'apprendre.

---------------------------------

Japonais #9966ff
Anglais #330099
Revenir en haut Aller en bas
Neil I. Marshall
■ Age : 23
■ Messages : 226
■ Inscrit le : 08/04/2018

■ Mes clubs :
[Section Scientifique] L'Univers en 10 points DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Neil I. Marshall
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyDim 16 Juin 2019 - 23:05

L'univers en 10 points
Le 22 octobre avec Luc Prevost
Neil : « Mais bien entendu, pas de coup bas. »

Neil tenait toujours sa parole, le truc c’est que tout le monde a sa propre notion de ce qui est vache ou non. Il lui fit un sourire innocent et lui tendit alors la feuille où il avait laissé sa croix, consciemment mal positionné pour laisser l’avantage à son adversaire en cette première manche. Le rond que ce dernier traça le fit sourire puisqu’il scellait désormais leur partie. Les égalités ne servaient qu’à contenter les mauvais joueurs en se disant que ce n’était pas vraiment une défaite et Neil préférait que ce soit perdu pour s’amuser un peu.

Neil : « Enchanté alors, Hiro. Moi c'est Neil Ichiro Marshall mais tu peux m’appeler Neil. Ta première impression était la bonne, bien vu : Etats-Unis et Japon ! »

Ça pouvait être compliqué pour certains japonais de prononcer son prénom, mais il ferait bien l’effort s’il avait un peu de considération. Après tout, respecter son adversaire qui va perdre, c’est le minimum syndical ! Neil reporta son attention sur le cours en attendant de récupérer la feuille.  La question du professeur le fit sourire car le genre de réponse débile aux questions « où se trouve… » était tout bonnement de répondre que ça se trouvait dans son c*l quand ça le saoulait, sauf que là ce n’était pas une boutade entre élèves mais la question d’un professeur. Il se contenta de répliquer avec sarcasme et modestie, sans insolence, avant de donner sa vraie réponse :

Neil : « C’est moi le centre de l’univers.. Plus sérieusement, l’univers n’est pas entierement observable alors on ne peut pas définir son centre j’imagine, pas précisement en tout cas ? »

Il attendit que le professeur entame sa réponse pour attirer l'Umaibo envoyé par Casey en la remerciant d'un clin d'oeil, le positionnant alors entre Hiro et lui. Il se saisit alors de son stylo, cocha la case en bas a gauche et fit mine de poursuivre la bataille avec son adversaire jusqu'au dénouement de cette première manche, prêt à réattaquer.

HRP:
 

Code by Fushi

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Hiro Takeda
■ Age : 22
■ Messages : 40
■ Inscrit le : 18/01/2019


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Hiro Takeda
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyMer 19 Juin 2019 - 2:15


LOL



« Enchanté alors, Hiro. Moi c'est Neil Ichiro Marshall mais tu peux m’appeler Neil. Ta première impression était la bonne, bien vu : Etats-Unis et Japon ! »

Yikes. On me souffle dans l'oreillette de pas avoir de préjugés. Va falloir se brancher sur le mode "politiquement correct" pour le moment.

« Bonne réponse, Hamilton-san mais incomplète. Vous n'auriez même pas eu la moitié des points avec une réponse pareille. »

Une réponse ? Quelle réponse ? Quelqu'un a donné une réponse ?
Whoops, j'ai tellement été absorbé par cette partie incroyable et pleine de plot twists que j'ai encore occulté tout mon environnement. Zut alors.

N'empêche, t'as entendu la violence de cette réponse Robert ? "Ce que t'as dit ça vaut même pas la moitié des points, et encore je suis généreux. Va te rasseoir, grosse naze." Eh beh bordel.

BON OKÉ, j'extrapole un tantinet. Mais y a des mots qui ressortent un peu en fait. "Avec une réponse pareille". Genre, j'sais pas, j'ai l'impression que c'est punitif en vrai, comme tournure de phrase.
Mais après ça doit être moi, comme d'hab'.

« Merci, Rivers-san mais c'est aussi une réponse bien insuffisante. »

Que... Keuwa ? J'ai loupé DEUX réponses ? En vrai je devrais même pas être choqué par ça en fait, je suis la personne la plus monotâche du monde faut dire.

« En effet, la taille de l'univers universelle est impossible à déterminer. La taille de l'univers observable, lui, comme je l'ai dis précédemment, vous auriez du tous lever la main, est de 13,8 milliards d'années-lumière de rayon. »


J'ai jeté un œil à gauche à droite au "Vous auriez tous dû lever la main".
... En fait, je foutais quoi ici ? J'espère que j'étais pas le seul à penser cette phrase haha.
Ou sinon, peut-être que ce cher Monsieur Prevost avait investi un peu trop d'espoir en nous. Cette possibilité n'était pas à éliminer.

S'ensuivit un blabla de physique que j'ai bien évidemment noté sur ma feuille de cours, bien sûr que j'ai pas regardé de manière intense comment mon compagnon de jeu allait peut-être subrepticement remporter cette manche, non non.

« Question suivante, où est le centre de l'Univers ?
- Excusez moi professeur, je ne comprends pas pourquoi vous trouvez que la réponse que nous avons donné Casey et moi était incomplète. »


Wooooooh, VAS-Y, TE LAISSE PAS FAIRE, HAMILTON-SAN ! ATTAQUE CHARGE !

En fait non, elle a même répondu de manière respectueuse à l'énigme du prof, en mode "bah y en a pas lol". Enfin, le tout enrobé d'une belle tirade tout à fait sophistiquée.
Elle a été immédiatement suivie par mon nouveau blondinet préféré :

« C’est moi le centre de l’univers. »


J'ai laissé échapper un rire un peu gras tellement je m'y attendais pas. Oh bordel, mais quelle belle attaque surprise du joueur américain mon cher Robert, c'est magnifique !
J'ai instantanément caché ma bouche à l'aide de ma main d'un air gêné. Mais le choc était encore présent.

« Plus sérieusement, l’univers n’est pas entièrement observable alors on ne peut pas définir son centre j’imagine, pas précisement en tout cas ? »

Pourquoi y a que notre rangée qui parle en fait ? Et pourquoi j'ai écrit "notre" comme si je faisais partie de cette élite intellectuelle qui a ouvert la bouche au moins une fois pendant ce cours ? Et pourquoi je me sens coupable tout d'un coup ?

ALLEZ. DO IT FAGGOT.

J'ai ainsi levé la main de façon pénible et incertaine, avant de répondre en posant une question (parce que cette technique marche tout le temps pour les politiques, c'est bien connu) :

« Il n'y a pas une histoire comme quoi le Big Bang s'est produit... enfin, ne s'est pas produit à un endroit fixé ? Je suis pas sûr, hein. »

ROBERT, J'AI APPORTÉ MA PIERRE A L'ÉDIFICE BANCAL DE L'ÉDUCATION ! Je souhaiterais remercier ma famille, mes amis, ma plante verte Lisa, et bien entendu, Tommy Wiseau, ma muse de toujours.

Puis viendra le moment fatidique où le prof va briser mes rêves d'un "Vous n'auriez pas eu un quart des points avec une réponse pareille" bien placé.

Du coup j'ai préféré m'auto-enterrer en poursuivant ma partie de Morpion, comme s'il s'agissait d'un bunker allemand qui me servait de protection éphémère contre toute agression extérieure, connue sous le nom de "le clash d'un prof ça fait bobo".

Puis une petite saloperie sucrée a roulé sur la feuille de Morpion.

Ooooh, un bonbon. TROP. GÉNIAL.

Je te remercie chaleureusement pour ce don, chère voisine. Grâce à toi, y avait un vrai enjeu à la clé. Et pas une anecdote à peine réchauffée du "Comment j'ai réussi à pécho en soirée la semaine dernière" que le blondinet serait capable de sortir.

Quoi ? Franchement Robert, on est d'accord que les chances qu'il me déblatère une story comme ça étaient quand même vachement élevées, nan ?

Bon, ok, je suis peut-être allé un peu loin.

Mais hé. Avoue. Quand même.

M'enfin, c'était pas trop un suspense de longue haleine parce que hop un cercle, hop un autre cercle, et puis j'ai gagné quoi. Trop easy la life. ET PAR ICI LE DIABÈTE, NAM NAM NAM.

Aaaah, y avait pas à dire, une cochonnerie qui donne les caries, ça pouvait donner un boost d'énergie parfois, ça avait du bon.
J'ai donc mimé une prosternation devant ma bienfaitrice tout en lui murmurant :

« Merci pour cette offrande, Dali ! »

Oui, je m'en sors bien mieux avec un "Dali" qu'avec "Rivaaasu-san", du moins si l'on en croit la dénomination que le prof a employé. C'est quoi son appellation d'origine contrôlée, même, à la meuf ? "Reverse" ? C'est un nom ça ?

Mais sinon, dans toute cette histoire, devine quelle est la bonne nouvelle Robert. BAH JE PEUX DONNER UN GAGE A NEIL. Ou lui poser une question.
En fait j'avais pas prévu que ça se passe aussi vite, du coup j'ai absolument pas réfléchi à un truc rigolo. C'est comme si le bonbon en soi était la récompense en vrai.

« Ok, donc j'ai un gage pour toi. »

J'ai eu un moment de réflexion silencieuse. On pouvait caser la musique de Qui Veut Gagner des Millions pour faire stresser juste derrière tellement le suspense était insoutenable, wa-ouh.
Comme je voulais pas faire mon connard, bah j'ai opté pour un truc relativement cool.

« Dis-moi la chose la plus intéressante à savoir sur chaque personne qui a participé dans cette rangée. Toi y compris, bien sûr. »

Et voilàààà, comme ça, on apprend à connaître tout le monde de façon amicale. ÇA, c'est du génie, pas vrai ?

Je sais Robert, parfois, même moi je me surprends.


HRP pour Neil : Le morpion ça risque d'être un peu lent, j'ai une idée vite fait je pense, je le ferai au prochain post. :D

---------------------------------

Couleur : Dodgerblue
Revenir en haut Aller en bas
Casey Rivers
■ Age : 27
■ Messages : 1755
■ Inscrit le : 16/04/2018

■ Mes clubs :
[Section Scientifique] L'Univers en 10 points 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Casey Rivers
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points EmptyJeu 20 Juin 2019 - 16:05

ft. Hiro, Luc, Neil & Shiria
L'Univers en 10 points

Se faire rabrouer en participant au cours, donc en lui donnant en partie vie, était tout sauf encourageant. Ça lui donnait presque une excuse pour se tasser un peu mieux sur sa chaise, et écouter ses voisins de table avec plus d'entrain que pour le professeur. Peut-être était-ce sa manière à lui de passer ses nerfs face à de telles dissidences. Peut-être était-il juste un mauvais pédagogue. Ou peut-être les deux.

Quoi qu'il en soit, son esprit ne put s'empêcher le plaisir d'esquisser un gros DTC à la question de Luc. Casey n'était sûrement pas la première, ni la dernière à rire intérieurement de ce raccourci débile. Quant à la réponse de Shiria, elle ne fut que déception de ce qu'elle fut et aurait pu être. Celle de Neil lui fit lever les yeux au ciel – tellement prévisible, et celle de Hiro lui laissa tout au plus un goût d'incertitude.

Son œil droit se mit à la lancer. Suffisamment fort, au point de la laisser imperméable aux agissements des autres de sa rangée.

---------------------------------

Japonais #990033
Anglais #2a8000
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Section Scientifique] L'Univers en 10 points  [Section Scientifique] L'Univers en 10 points Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Section Scientifique] L'Univers en 10 points
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Université ; Kobe Daigaku :: Le bâtiment principal :: Salles de classes-
Sauter vers: