Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Bring Me To Life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kohta Nasumi
■ Age : 19
■ Messages : 74
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
Bring Me To Life 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 3ème année »
(#) Bring Me To Life  Bring Me To Life EmptyMer 10 Juil 2019 - 22:53

Je n’ai jamais été quelqu’un de très sociable. En fait, je n’ai aucun mal à m’intégrer lorsqu’on me tend la main mais je ne suis vraiment pas très fort en terme d’approches.

Tout ça ne me réussit pas. À cause de mon comportement un peu trop solitaire, je me retrouve à traîner avec d’anciens amis que j’avais plus jeune et que j’ai retrouvé ici. La plupart seraient immédiatement catégorisés de peu fréquentables par ma mère, mais… C’est ça ou me retrouver tout seul. Même si je n’accorde pas énormément d’importance au regard des autres, je n’aime pas être vu comme celui qui mange seul le midi, celui qui n’a pas beaucoup d’amis. C’est un coup à ce qu’on m’approche encore moins que d’habitude.

Au début, je voulais passer un moment seul sur le toit pour réfléchir à tout ça avant de me dire que finalement, c’est surtout pour penser à autre chose que je suis venu ici.

Je me serai bien assis au bord de la petite murette qui me sépare du vide, mais il y a un immense grillage vert qui m’en empêche. Je n’ai pas spécialement le vertige qui plus est. À vrai dire, je suis même assez friand des hauteurs, c’est quelque-chose que je trouve étrangement rassurant.

C’est sûrement lié au fait de surplomber ce qui nous entoure. Comme si je contrôlais enfin quelque-chose dans ma vie. J’étouffe un rire du nez à cette pensée, qui aussi triste soit-elle, n’est pas si loin de la vérité.

En me penchant doucement vers l’avant du grillage – collant ma tête à ce dernier pour mieux y voir – j’aperçois un espace suffisant derrière le grillage pour s’asseoir, le reste de la petite murette. L’idée n’a même pas le temps d’effleurer mon esprit et j’ai déjà un pied encastré dans l’un des trous en train d’escalader la paroi métallique. Le grillage est assez haut, donc je finis par me dire que je ne vais pas aller de l’autre côté, mais je vais quand même essayer d’aller en haut, disons que ce sera pour la vue.

Le pan supérieur du grillage finit par me donner du fil à retordre puisqu’il est courbé vers l’intérieur. Je fais lâche ma prise moins d’une seconde pour donner un à-coup et me propulser pour attraper la barre verte la plus haute – celle qui clôture la grille. Dans un ultime effort, je me hisse et pose mes coudes dessus, les pieds tenus par les fils de fers croisés.

La vue n’en est pas spécialement meilleure, mais je suis quand même fier d’en être arrivé là. C’est vrai que ce grillage fait pas mal de bruit, mais si quelqu’un arrive et que je l’entends, je n’aurais qu’à sauter et jouer les innocents.

---------------------------------

#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 41
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Bring Me To Life WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Bring Me To Life  Bring Me To Life EmptyJeu 11 Juil 2019 - 1:09

Le temps passait vite à Kobe. Un peu trop vite pour Joji, qui peinait à maintenir le rythme de tout ses tracas quotidiens et de toutes ses routines favorites. Entre les nouvelles rencontres, les retrouvailles, les cours, et les quelques heures qu'il perdait hebdomadairement en flânant dans les couloirs en cherchant son chemin, il ne lui restait pas beaucoup de temps pour faire n'importe quoi.

Une des addictions qu'il peinait toutefois à perdre pour de bon était celle de la cigarette, et de connivence avec le destin, le seul endroit qu'il pouvait rejoindre sans trop se perdre était le toit de l'établissement. Paradoxal, car aucune carte ne le mentionnait. Toutefois, difficile de faire plus simple, il suffisait de monter. Et pour qui passe plus de temps dans les couloirs qu'ailleurs, les secrets architecturaux ne restent pas longtemps muets.

Alors c'est à la quintessence de ces deux coïncidences qu'il allait dédier un peu de son temps, en cette belle journée de Janvier. Le plan était simple. En cette heure de basse fréquentation, trouver un moyen de se soustraire à l'attention générale quelques secondes, se hisser sur le toit du bâtiment, extirper l'unique cigarette dissimulée sur lui, et se dépêcher de retourner dans l'anonymat une fois le méfait accompli.

Impossible pour lui de savoir s'il continuait la cigarette pour l'adrénaline que lui procurait un peu le fait de braver les règles, ou simplement car il n'avait tout bonnement pas la motivation d'arrêter. Et puis, en retournant au Japon et a fortiori, à Kobe, il dût faire l'impasse sur quelques interdits et mauvais us, dont l'alcool, alors peut-être que tout arrêter si brusquement n'était pas recommandable pour sa stabilité physique et mentale. Une remise en forme, voilà quelque chose prend du temps.

Le temps de faire le tour de la question - et de l'établissement - le voilà déjà en route vers le toit, bravant les quelques marches qui donnaient sur le sommet du monde. Sifflotant, car s'imaginant déjà triomphant de cette petite épreuve que la vie lui offrait, il poussa la porte bien rapidement pour profiter de l'air frais.

Immédiatement, alors qu'il glissait une main à l'intérieur de son veston pour en extirper la sainte cigarette, il entendit un long grincement de grillage, qui avait d'ailleurs dû couvrir le bruit de son arrivée. De son point de vue, il découvrit alors la silhouette d'un jeune homme, qui semblait bien déterminé à escalader le grillage. " Il fait quoi lui.. Oh merde. Non ! "

Il sursauta alors, persuadé d'être le spectateur d'une scène de suicide. Un adolescent isolé qui se hisse sur le toit du bâtiment et escalade le grillage, trop d'indices pour être une coïncidence.

Il se mit alors à courir vers la silhouette, espérant ne pas arriver trop tard. Il agita le bras vers lui en beuglant bien fort. " Hé attends ! Arrête, fais pas ça ! Saute pas ! " Tous les héros ne portent pas de capes, certains se contentent d'une cigarette et d'une cravate mal nouée.

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Bring Me To Life 1562987355-signaturebeau1
Revenir en haut Aller en bas
Kohta Nasumi
■ Age : 19
■ Messages : 74
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
Bring Me To Life 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Bring Me To Life  Bring Me To Life EmptyVen 12 Juil 2019 - 21:35

Merde. Bon, quelqu’un m’a grillé. J’espère seulement que ce n’est pas un membre du personnel.

Enfin ça, c’est ce que je me plais à penser pendant une demi-seconde avant d’entendre la suite. Est-ce que… Est-ce que ce type pensait réellement que j’allais sauter ? D’un bâtiment avec seulement quatre étages ? C’est juste un coup à devenir handicapé à vie ça. De quoi rendre sa vie encore pire qu’elle ne l’est déjà si on essaye de se suicider, en fait.

Je me tourne instinctivement, l’air hébété. Je ne le vois pas bien de loin, mais je distingue un garçon blond. Peut-être que ce n’est qu’un de mes amis qui me fait une blague ? Ça m’a l’air plus plausible qu’un inconnu qui monte sur le toit au même moment que moi et pense que je vais en finir. Je tatoue mes lèvres d’un sourire mesquin et descend de mon perchoir sans grande difficulté, pliant légèrement les genoux au moment de toucher le sol. En me relevant, je fourre mes mains dans mes poches et avance vers mon ami – que je n’ai toujours pas reconnu, d’ailleurs.

« Ok, ok, tu m’as convaincu… »

Et c’est là que je me dis qu’il serait peut-être temps que je consulte un ophtalmologue. Le gars se rapproche et je n’arrive toujours pas à le reconnaître. Et c’est simplement parce que c’est vraiment un inconnu qui pensait que j’étais à deux doigts de sauter.

Je crois que je dois m’expliquer avant que ça ne dérive trop. Il y a un long silence qui s’explique par le fait que je ne sais pas quoi dire. Peu importe la phrase que je construis dans ma tête, ça n’a pas de sens et ça sonne faux. Et s’il est persuadé que j’étais en pleine tentative désespérée de suicide, le fait que je me justifie va juste lui donner l’impression que je nie en bloc.

« Par où commencer. » Je me gratte l’arrière du crâne, parce que je ne sais vraiment pas par où commencer. Puis je finis par me dire que je pourrais faire simple et répondre à ses questions s’il en a. « Je prenais juste l’air. »

C’est un peu ridicule, quand on tient compte du contexte. Mais je pense que c’est la meilleure option pour éviter que j’empire les choses.

Je me dis qu’il doit se sentir franchement bête, et je ne peux que compatir. J’aurais pu être à sa place, après tout. Il est arrivé seulement quelques minutes après et moi et nos rôles auraient très bien pu être échangés. Comme si quelqu’un avait joué aux dés et que j’avais été tiré.

---------------------------------

#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 41
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Bring Me To Life WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Bring Me To Life  Bring Me To Life EmptyDim 14 Juil 2019 - 8:35

_______________________-x-_______________________

Le hasard fait parfois bien les choses. Comme si une force invisible dépendant d'êtres supérieurs en avait décidé ainsi, la situation tournait au vinaigre pour Joji. Au plus il réalisait qu'il avait agit sans réfléchir, au plus il comprenait l'ampleur de son erreur. Si, comme lui, l'élève qui lui faisait face était simplement lui aussi en simple quête de tranquillité, alors le blondin devrait assumer jusqu'à la fin de ces jours le souvenir pénible de ce quiproquo bien malheureux.

" Ah.. tu.. Tu prenais l'air ? " Le pire était arrivé, et au moins ça ne pourrait pas vraiment devenir grave.. Maintenant, il n'avait plus qu'à espérer faire face courageusement, et sauvegarder les morceaux de sa dignité partie en fumée.. Pendant une seconde, une pensée macabre lui traversa l'esprit, et il dût grimacer en constatant que si le jeune étudiant avait effectivement sauté, alors il n'y aurait ni problèmes, ni malaises.

" Tu prenais l'air.. " répétait-il, pour la deuxième fois déjà. Voilà une pilule qui serait bien pénible à avaler. Il regardait le grillage, se disant que s'il n'était pas aussi haut, sauter aurait pu être une option viable pour esquiver cette épreuve.

Un rire nerveux lui échappa alors " C'est.. C'est bête, comme situation, du coup. Désolé pour le coup de stress. Je t'ai vu en train de grimper, et t'étais tout seul, donc.. enfin. Ça portait à confusion. Content de savoir que c'était une impression. Quelque part c'est mieux ainsi. "

Sa respiration se stabilisa un peu. Grand sportif athlétique qu'il était, le sprint qu'il avait réalisé dans des conditions discutables l'avait déjà un poil épuisé, et entre sa cravate et la gêne occasionnée par le contexte, difficile de savoir ce qui l'étouffait le plus.

Par chance l'étudiant apparemment pleinement stable mentalement lui paraissait humain et compréhensif, notamment car il ne s'était ni enfuit en courant, ni confondu en moqueries. Avec un peu de chance, la roue allait pouvoir retrouver son cycle habituel, et les bavures seraient estompées.

Toujours dans sa volonté un peu pitoyable de sauver les apparences, et rapidement éluder le malaise, le jeune homme tendit sa main, avec l'alacrité qu'on lui connaît maintenant. " Je m'appelle Joji, d'ailleurs. Du club de l'assistance-suicide, apparemment. " Il rit alors jaune, autant à cause de son rapport privilégié avec ce sujet qu'à cause de son trait d'humour maladroit.

" C'est plutôt rare, les visiteurs sur le toit. Vu que c'est interdit y'a pas grand monde qui tente le coup. Tu étais juste venu prendre l'air, à la base ? " Habile changement de sujet de la part du joueur japonais. Mais il n'était toujours pas pleinement sorti d'affaires.
____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Bring Me To Life 1562987355-signaturebeau1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Bring Me To Life  Bring Me To Life Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bring Me To Life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; Le Lycée :: Les dortoirs :: Le toit-
Sauter vers: