Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 119
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) WHBiQrbInterrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« A l'université ; 1è année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki )  Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) EmptyMer 11 Sep 2019 - 4:29

_______________________-x-_______________________

L'événement du speed-dating touchait à sa fin, ou plutôt se dirigeait tranquillement vers sa conclusion, en passant par la case de la réunion commune où tous les participants pourront librement confier leurs ressentis. Il n'était cependant pas du goût de Joji d'interagir à nouveau avec autrui, pas dans un laps de temps réduit, et surtout si cela était pour mentir quant à son potentiel ressenti de la soirée. Il manquait d'accroches, de mots, et comme toujours; de motivation.

Son âme était un peu amère, voire salée. C'était une mêlasse étrange de la frustration des rencontres trop courtes, et par la même des regrets incohérents des conversations qui n'avaient même pas le luxe d'avoir été trop courtes. Ce sentiment d'inachevé, et de maigres retours sur investissement par rapport aux efforts dédiés à la tâche, lui avaient quelque peu assombrit la mine. Il n'en espérait pas grand chose en premier lieu, puis une fois sur place se mit à y croire en toute sincérité, pour finalement sortir déçu. Il n'y avait pas pire déroulé. Lui fallait-il maintenant quelque chose pour éluder les aléas de cette soirée, et faire de ce futur souvenir une chose à cultiver dans l'appréciation et non le non-dit.

C'est en renâclant qu'il traîna sa carcasse jusqu'à la porte de sortie, assez peu d'humeur à s'éterniser après tant d'efforts sociaux. Il ne put toutefois objecter quoi que ce soit à son sourire taquin lors de la découverte de quelques fuyards, qui avant sa propre initiative avaient prit la poudre d'escampette. Le blondin trouvait là quelques rassurantes choses dans le fait de se savoir partagé dans son ressenti.

Alors qu'il se dirigeait avec sa lenteur caractéristique vers les portes de la cantine, il observa du coin de l'oeil une silhouette reconnaissable entre toutes. Une silhouette dont le regard était scotché sur l'écran de son téléphone, ce qui donnait un avantage stratégique des plus appréciables à Joji. La flamme de la malice s'illumina instinctivement dans son regard, comme s'il venait de poser là l'oeil sur une amie d'enfance.

Tel le prédateur qui rôde dans la jungle, il laissa son visage s'orner d'un sourire carnassier, récupérant ensuite entre deux griffes une feuille d'interrogation normalement dédiée au speed-dating et à ses " moments gênants ". Il s'approchait à pas de loup de sa cible, - qui s'avérait être la gentille Meyuki - puis se prépara à son rôle de composition.

Armé du regard le plus sérieux qui lui était possible de témoigner, et d'un air intransigeant horriblement strict, il placarda avec fracas la feuille d'interrogation sur la table de Meyuki, juste face à son nez. Sans lui laisser le temps de comprendre quoi que ce soit, il tira la chaise lui faisant face et prit place face à la jeune fille.

" Joji Tavahr, cinquième année. Enchanté. La question deux, huit, et onze. " Connaissant le désamour de sa camarade de classe pour les situations intimidantes, la tentation était trop forte. Il l'observa dans les yeux, parvenant grâce à un effort surhumain à ne pas éclater de rire. Il était trop tard pour reculer, il n'y avait plus qu'à espérer que Meyuki comprendrait le jeu et déciderait d'y jouer. En cas de refus, quel qu'il soit, la fuite restait sa plus belle option. La fuite, ou le déménagement, le changement d'identité, et la suppression de toutes les traces de sa vie passée. " Faut que j'arrive à mettre une barrière entre ce que mon corps fait et ce que mon cerveau devrait interdire.. "

____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Meyuki Harada
■ Age : 21
■ Messages : 1472
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :
Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) FRFf7at Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) KbCJmVA Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki )  Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) EmptyMer 18 Sep 2019 - 1:27

Interrogation surprise ! ♫

La soirée avait été beaucoup moins tendue que ce que je pensais, même s’il y a eu des situations de gêne ou de timidité intense.. mais bon, je m’attendais difficilement à autre chose en tête à tête avec des gens que je ne connaissais pas vraiment. Cela dit, c’était vraiment des rencontres intéressantes et sympathiques. Il n’y avait pas un seul tête à tête que je regrettais, si ce n’est de ne pas avoir pu prolonger ou approfondir certains sujets.

Je salue Casey en m’excusant de m’être soudainement cachée dans ma gêne puis, une fois seule à table, attrape mon téléphone. Yukiko était à l’origine de ma venue et n’avait pas daigné se montrer ici, il fallait que je lui en fasse baver ! J’excuse la demoiselle qui percute ma chaise sans le faire exprès puis me met à pianoter sur le pavé tactile pour lui écrire un message long comme le bras et pleins d’émojis. Il faut absolument transmettre ma hype de la soirée et abuser du « si seulement tu avais été là pour vivre ça » histoire d’en remetttre une couche !!! Après tout, les absents ont toujours tort, non ???

Je rigole toute seule en écrivant les derniers mots puis en appuyant sur « Envoyer » quand tout à coup une main vient ébranler ma table. Surprise par le choc, je me redresse d’un coup sur ma chaise, les yeux grands ouverts et fixant le petit malin qui vient de me faire avoir la peur de ma soirée, a moitié tremblante. J’ai envie de lui crier dans les oreilles un beau « non mais ça va pas la tête ? » et de lui faire comprendre qu’il est malade de me faire peur comme ça, mais je reste les yeux plantés dans les siens, complétement abasourdi. Joji est complétement fou et heureusement que je ne suis pas cardiaque… Et ça ne s’arrête pas là. Parce qu’en plus de me faire sursauter comme si je venais de voir une araignée passer sous mon lit (brrr), il s’installe pour continuer le speed-dating comme si de rien n’était, alors que tout le monde quitte les lieux petit à petit.

Mais… Mais…

Je cligne des yeux et fait osciller mon regard entre la feuille et lui, hésitant à jouer son petit jeu mais qui sait ce qu’il pourrait faire pour me surprendre si je refusais… Complétement fou je vous dit ! Alors, je me penche un peu plus sérieusement sur les questions avec concentration, comme je n’y ai pas eu trop recours pendant la soirée.

Eh bien allons-y… Une journée parfaite hein ?… Je réfléchis longuement puis enchaîne Je dirai que ça commence par une bonne grasse matinée en traînant au lit, parce que se lever trop tôt c’est synonyme d’une mauvaise nuit pour moi. Après ça… un bon petit déjeuner avec un pain au chocolat encore un peu chaud compris dans le petit déjeuner et une bonne douche bien chaude. Et une fois prête…. Cuisiner un bon petit plat le midi pour des gens que j’apprécie, amis ou famille. Ensuite ce serait un truc du genre « partir ensemble prendre l’air l’après-midi » ou alors non, se terrer sous une couverture dans le canapé avec une bonne série ou un bon film ! Surtout si c’est l’hiver ou qu’il pleut dehors, ça met vraiment une ambiance particulière et que j’aime beaucoup..

Je me sens un poil rougir de me confier sur toute ces petites choses qui me font apprécier mes journées. Et histoire de  faire une petite pause dans mes confidence, surtout vu les autres questions qui m’attendent, j’inverse la tendance avec un petit deal, histoire de ne pas être la seule à y passer.

Pour la suite, Monsieur Joji  Tavahr, 5e année, je ne passerai à la question suivante que si tu réponds toi aussi à la question, et ça a chaque fois que tu voudras une réponse. Donnant donnant, même si moi pour le coup, je ne te ferai pas une frayeur comme tu viens de me faire…

Je gonfle les joues avec un petit air déterminée et croise les bras, le fixant cette fois jusqu’à ce qu’il prenne le relai.
Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle : Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066

Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) Meyusi10
Hugging Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 119
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) WHBiQrbInterrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« A l'université ; 1è année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki )  Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) EmptyMer 18 Sep 2019 - 1:58

_______________________-x-_______________________

La salle d'événement se vidait, et pourtant une table restait bien active. Un village d'irreductibles neurones résistait encore et toujours à l'envahisseur, à l'ennui, et à l'abandon. L'orchestre de la table était manœuvrée par deux artistes hors pairs étant devenus maîtres dans l'art des non-dits, des idées tordues, et des discussions intéressantes. L'un avait refusé le constat d'une soirée à placer sous le signe de l'ennui et de l'inachevé; les rencontres avaient été trop éparses et rapidement oubliées pour abandonner la chose.

Alors il comptait bien faire de cet ultime speed-dating la rencontre finale qui ferait passer cette journée de " productive " à " inoubliable ", même si cela le forcerait à céder à sa malice légendaire le commandement de son esprit et de son corps. Sa camarade de classe semblait jouer le jeu, en dépit du malaise et de l'arrêt cardiaque qu'il avait faillit lui infliger. Un sourire démoniaque vint apparaître sur le visage de Joji, un sourire qui se serait étiré par delà ses oreilles, si d'aventures cela aurait été possible.

De retour dans son rôle de composition qu'il avait pu parfaire au fil de plusieurs semaines de dure labeur, il gonfla sa poitrine et releva la tête. Une mèche rebelle vint à se placer derrière son oreille, rendant ses sourcils froncés encore plus visibles. " Et comment ça, tu ne te présentes pas ?! Je dois le deviner comment ton prénom, moi ! Si ça se trouve, on est dans la même classe, mais je ne le saurais jamais.. " Il s'évita toutefois de taper sur la table, se contentant de gonfler ses narines assez ostensiblement pour qu'on en comprenne tout le ridicule.

Son air un peu trop autoritaire vint toutefois à perdre de son éclat lorsque la question lui fut retournée. Ses paupières vinrent à battre sous plusieurs occasions.. " Mais... c'est moi qui avais fixé les règles.. Ça se fait pas.. " Il se refusa toutefois au désespoir et au pessimisme, et reprit d'une voix assurée et taquine. " Ma journée parfaite ? Il faudrait que je me lève sans le soleil, pour pouvoir profiter encore un peu du calme. En soi ma journée parfaite c'est une journée où je perds mon temps. "

Un feu venait de s'allumer dans son regard, c'était celui de la provocation, une perche avait été tendue. " Mais si je devais te répondre autre chose; une fois en pleine journée, je ne dis jamais non à un délicieux plat, et une après-midi avec de bonnes connaissances. Ou un moment passé devant un bon film. Et alors si la journée peut se conclure sur une bonne surprise, alors là.. Parfait. "

Il acquiesça à plusieurs reprises, ayant parfait l'art de dévier les questions avec une habileté qui surprendrait les plus grands. " J'aime beaucoup ce que tu dis sur la pluie. Même si personnellement je préfère être dehors que dedans quand il pleut. En tant que collectionneur d'ambiances, il faut savoir sauter sur toutes les occasions, aye ? " Il ricana sincèrement, un poil plus décontracté. Son rôle de juge sans vergognes laissait petit à petit place au véritable blondinet un peu benêt. Il parlait plus calmement, et reprenait l'éternel " aye ", qui devait être son tic de langage le plus récurrent lorsqu'il était en prise avec lui-même.

" Bien ! " Cette fois, il ne résista pas à l'envie, et heurta doucement la table d'un heurt de sa paume. Là encore, il devrait endurer la douleur en silence. " L'autre question était la.. 8. " Le temps de la relire, il s'autorisa à répondre en premier, autant pour détendre la pauvre camarade de classe que pour reprendre le fil d'une conversation normale, épargnée de son rôle de critique.

" Pour moi, c'est l'honnêteté et la serviabilité. Un vrai ami ça doit pouvoir dire les choses sans détours et se rendre disponible quand l'autre en a besoin. Si on se contente de se mentir pour se faire plaisir et de n'être là que pour les bons moments, c'est pas vraiment la peine. " Ses mots étaient d'une assurance rare, ce qui trahissait son honnêteté.

" Et toi ? Et d'ailleurs tu n'oublieras pas la dernière question, mh ? " C'était là sa plus grande mesquinerie, que de laisser la question la plus difficilement avouable à la personne la plus timide qu'il connaissait. Le pire dans cette histoire étant qu'il ne le regrettait absolument pas; au contraire, il s'en félicitait presque.


____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Meyuki Harada
■ Age : 21
■ Messages : 1472
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :
Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) FRFf7at Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) KbCJmVA Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki )  Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) EmptyJeu 7 Nov 2019 - 23:12

Interrogation surprise ! ♫

Je me retiens de rigoler quand il s’offusque, sacré jeu d’acteur et j’aurais même pu m’y méprendre s’il n’avait pas exagéré son soupir. J’en perds mon air déterminé et me détends un peu, écoutant alors sa réponse avec un peu de surprise.

Je ne sais pas s’il le disait dans ce sens-là, mais une journée où on perds son temps c’est vraiment fort comme image. Ce serait une journée où il n’y aurait aucune obligation, aucun timing particulier, aucun retard possible, aucun stress… En somme, c’est une très bonne idée de journée parfaite. J’hoche la tête sans m’en rendre vraiment compte, tout en continuant à l’écouter. Et la suite ne fait que continuer à me surprendre. Dans le bon sens, bien sûr. Je crois que si je combinais ma réponse et la sienne, ce serait la journée parfaite avec un grand J et un grand P !

Je suis totalement d’accord sur toute la ligne ! Et comme tu dis, il faut sauter sur toutes les occasions. Ce serait dommage de passer à côté de certaines choses, pas vrai ?

Comme ce moment précis par exemple, si Joji n’avait pas sauté sur l’occasion pour me retenir à table et jouer à ce petit jeu, qui sait ce que je serai entrain de faire à l’instant même…. Je serai surement en chemin pour rentrer au dortoir, ou déjà arrivée et entrain de me préparer à aller me coucher. Rien de bien folichon en soit en gros… Au lieu de ça, on apprend à se connaître sur fond de taquinerie et je dois avouer que c’est plaisant d’en savoir un peu plus sur lui. Je veux dire, ce n’est pas tous les jours que je vais l’embêter pour discuter, alors autant profiter de l’occasion non ?

Sa réponse a la question suivante me prend de court. Tout simplement parce que c’est exactement le genre de réponse que j’aurai donné et que je ne sais pas quoi répondre pour le coup. C’est ces valeurs là qui font que l’amitié a une grande valeur pour moi, et que la confiance compte beaucoup. Si on ne peut pas entendre ce que l’autre a à dire ou alors être là dans les mauvais moments, c’est qu’on est pas vraiment amis pour les bonnes raisons. Sa question me sort de ma réflexion :

Eh bien… pour la 8 je t’avoue que je n’ai pas grand-chose à ajouter à ce que tu as dit. Ca colle bien avec mon avis en vrai, donc je dirai que ma réponse est la tienne ! Et pour la dernière question, c’était laquelle déjà ?? On a peut-être pas le temps, regarde : il y en a certains qui sont déjà partis…. dis-je en me retournant sur ma chaise pour regarder les autres.

Tentative pitoyable de détournement  d’attention, de détournement de sujet et tout ce que vous voulez, je sais. Mais franchement, comment je peux répondre à cette question sans finir en PLS ?

Je n’ai même pas besoin de me retourner. Je l’imagine déjà me scruter avec ses yeux perçants en attendant ma réponse. Je le connais son petit air intimidant, et même s’il me met mal à l’aise, je ne veux pas lui avouer que ça fait parti de ce que j’apprécie chez lui...

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle : Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066

Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) Meyusi10
Hugging Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki )  Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki ) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Interrogation Surprise ! ( ft Meyuki )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le bâtiment Yamanaka :: Cantine-
Sauter vers: