Partagez | 
 

 En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 419
■ Inscrit le : 31/03/2008

■ Mes points : 50

PNJ
« Non validé ; bouhouhou »
(#) En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Mer 9 Juil 2008 - 10:30

Il n’était pas loin de 23h30 lorsque le panier à salades flanqué de ses illustres habitants arriva enfin au commissariat, ou plutôt au commissariat-prison de Kobe. Deux jeunes hommes, un brun aux cheveux longs et un blond, étaient sous surveillance de quatre policiers en uniforme, tous deux étaient menottés et surveillés comme les pires des criminels, surtout le plus négligé des deux car son nom était connu des forces de police… Probablement d’un autre secteur mais le mandat –et le dossier par extension- a été transmis à tous les postes de police environnant la ville où le crime avait été commis, c’était la moindre des choses lorsqu’on voulait attraper un serial killer digne de ce nom qui n’avait bizarrement frappé qu’une seule fois dans cette région. La voiture emmenant les jeunes prisonniers s’arrêta enfin et ceux-ci sortirent flanqués de deux policiers qui les tenaient fermement pour les empêcher de s’enfuir, on les dégagea de leurs effets personnels et les enfermèrent tous deux ensemble, sans leurs menottes, avec un petit sourire narquois sur le visage de l’un des policiers qui devait probablement s’imaginer ce qui allait se passer durant cette nuit d’emprisonnement… Enfin, ils en avaient pour une semaine minimum à cause des coups et blessures aggravés donc ils avaient largement le temps de jouer à je-ne-sais-trop-quoi derrière ces barreaux épais.

________________

Faisons un tour du côté du commissariat maintenant, deux hommes en uniforme y étaient encore, observant quelque chose sur leur ordinateur.


« Ah, tu vois ? Kenji Matsuda, frère de Chihiro Matsuda, il a déjà été interrogé par nos collègues de là bas mais qu’en dis tu si on le ré interrogeait, ça lui flanquerait peut être la frousse de… »

« Non mais t’es con ? Ce mec est innocent, c’est pas parce qu’il a bastonné un serveur que c’est un tueur. »

« Et pourquoi pas ? Je te rappelle qu’il y a quelques zones d’ombre dans l’enquête, le mode opératoire ressemble à celui d’un serial killer connu mais tu ne trouves pas étrange qu’il n’y aie pas eu d’autre victime dans la région à part elle ? »

« Si mais… »

« Ya pas de mais, j’enverrai Hitomi Yakusa pour l’interroger après quelques heures de détention où il aura bien le temps de gamberger. »

« Elle est … »

« Justement, s’il s’énerve sur ses piques il risque de se trahir »

« ah pas con chef. »

« C’est pour ça que je suis lieutenant et toi qu’un simple officier… »

L’officier haussa les épaules et sortit du commissariat tandis que le lieutenant observait sans relâche ce dossier avec un petit sourire en coin, il avait trouvé tout seul un nouveau suspect qui en plus s’était jeté dans leurs filets ce soir… Il espérait simplement que sa méthode pour trouver les coupables n’était pas trop archaïque : par hasard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Mer 9 Juil 2008 - 22:46

Kenji lui murmura de déposer le couteau et de ne rien faire de plus, puis qui se rua sur le serveur en lui donnant bon nombre de coup ; c’est vrai, il avait dit qu’à la prochaine remarque il le frapperait…Le couple plus loin se trouvait être des flics, encore de la malchance, l’homme pointé Kenji de son arme et Rox’ commença à s’inquiété sérieusement , tout ça , c’était juste de sa faute à lui, s’il n’avait pas emmené Ken ici , s’il n’avait pas fait ça à l’homme dans les toilettes , un sentiment de culpabilité commençait à naître en Roxas. Puis la femme menotta Roxas en disant le récital bien connu que l’on fait aux « criminels » , que d’ailleurs le blondinet ne comprenait pas… Tout cela s’était passé si vite, le blond n’avait rien comprit ; il pensait être au beau milieu d’un rêve, comme dans les séries qu’il regardait en France , les délinquants arrêtés et emmenés , une sorte de « Prison break » avec deux beaux acteurs, il adorait cette série avant , il était prés à se faire tatouer le plan de la prison dans son dos, et cette pensée lui fit naître un léger sourire. Mais quand celui-ci comprit que tout cela était bel et bien réel , au lieu de paraître stoïque comme le courageux Michael Scofield, il ne dit mot et se laissa faire par l’agent, pensant qu’il ne valait mieux pas en rajouter , sinon ce qu’il allait subir ensuite ne serait que pire. Il fallait aussi espérer que Kenji fasse de même sinon, il faudrait qu’il se range de son coté, c’était son ami et il n’avait pas el droit de paraître plus lâche qu’il ne le paraissait déjà devant son ami. Mais apparemment, son camarade ne répliqua rien et d’un coté, cela soulagea Rôrô. Il tourna un peu la tête, à cause de la douleur provoquée par la violence de la femme qui lui broyait les poignets avec les menottes et aperçut un homme qui écrivait quelque chose sur un calepin, il paraissait assez content, il avait l’air inspiré et Roxas se douta qu’il s’agissait d’un espèce de « journaliste ». Il ne manquait plus que ça, que la nouvelle se répande… Déjà qu’il n’avait pas beaucoup d’ami par ici, avec une annonce pareil, les gens le fuirait peut être, alors qu’il n’avait fait que « blessé légèrement » un gros moche & méchant.

Les policiers emmenèrent les deux adolescents de force dans leur voiture et la femme poussa brusquement Rox a l’intérieur en lui disant de rester tranquille, comme s’il avait fait un geste, il ouvrit grand la bouche, puis voulut dire « qu’il n’avait même pas bouger un poil » mais il était préférable que non. Il ne jeta aucun regard à Ken , bizarrement , il lui en voulait un peu , il n’aurait pas fait ça, se serait peu être le mec des chiottes qui serait à leur place…Il soupira et regarda par la vitre, énervé. Puis le blond observa une lumière plus loin, il s’agissait du commissariat, étrangement 4 flics attendaient dehors leur arrivée. On fit sortir les deux jeunes de la voiture. Les keufs broyaient presque les bras de Rox qui ne comprenait pas pourquoi il agissaient comme cela pour si peu et commençait à prendre un peu peur de ce qui allait arriver ensuite. Puis ils ôtèrent tout ce que el blond avait sur lui : son portable, son porte feuille et une photo d’un gars à poil qui traînait dans sa poche. (niééé) Puis il avança comme ils le demandaient se fit détaché puis mettre dans la même prison que Kenji et il remarqua le sourire narquois de l’homme qui les avait mis là.

* Il regarde trop de film lui…*


Il soupira une nouvelle fois quand ils partirent et regarda autour de lui…Et bien, il n’y avait pas grand-chose, deux lits superposés, un chiotte ouvert à tout les regard, c’était pas de la prison haut de gamme… Dans quel pétrin ils s’étaient mis, sûrement fallait il payer une caution pour sortir d’ici , ses parents voudraient sûrement , a moins que els policiers , qui avaient l’air suspicieux ne trouve quelque chose d’autre à leur reprocher… Rox toussota et se dirigea vers le « lit » du bas et alla s’y asseoir, les coudes sur les cuisses et la tête dans les mains…En fait il ne réalisait pas trop. Une chose était sur, il n’avait pas trop envie de parler à Kenji et évitait toujours son regard, mais il savait que s’ils devaient rester longtemps ici, il faudrait bien qu’il lui reparle…Mais là , il lui en voulait même si ce qui s’était passé aurait du produire l’effet contraire…Il l’avait quand même défendu en faisant cela et c’est a cause de ça qu’ils se étaient en prison ici. En fait, c’était Rox le fautif et il éprouvait un espèce d sentiment de culpabilité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Jeu 10 Juil 2008 - 23:08

Dans l'esprit du brun tout s'était passé tellement vite, après tout il n'avait même pas pris le temps de réfléchir à ce qu'il faisait qu'il se retrouvait déjà en joue puis menotté en compagnie de Roxas, puis amené sans grand ménagement vers une voiture de flic et installé dedans avec toujours les mêmes égards qui étaient dûs à son statut de futur prisonnier. Kenji savait très bien pourquoi ils avaient mis tellement de poigne pour les arrêter tous deux, mais regrettait d'avoir entrainé le blond là dedans qui n'y était vraiment pour rien -oui vus avez bien lu, Kenji sait éprouver des regrets- mais il fallait un jour ou l'autre qu'il revoie les flics, histoire de s'innocenter à tout jamais et cette occasion était l'une des meilleures qui s'était présentée à lui même s'il aurait agi exactement de la même façon sans aucun policier dans la salle. La femme qui avait arrêté Roxas lui assigna de se tenir tranquille, ce qui arracha un semblant de sourire à Kenji car il savait autant que lui qu'il n'avait même pas fait un pet de travers et sentait que le blond se faisait violence pour ne pas répliquer. Le fumeur regardait par la fenêtre, pensivement, comme s'il ressassait dans sa tête le moindre souvenir de l'assassinat de sa sœur pour ensuite l'oublier image par image, son par son, éclats de voix par éclats de voix, ne laissant intact que la scène d'avant : Lui au lit avec son "petit ami" de l'époque avec lequel il partageait ce terrible secret. Il remarqua à peine que la voiture s'arrêta et que deux hommes le prirent en sandwich pour lui éviter de s'enfuir, il les suivait docilement, ne disant rien, le regard presque vide en cet instant même. Il réagit à peine lorsqu'on ôta ses cigarettes et son briquet de ses poches en même temps que les quelques capotes qu'il avait toujours sur lui et des quelques billets de valeur minime qu'il avait emporté, puis recommença à bouger lorsque ses poignets furent libérés, dans la cellule de prison.

Lentement, ses bras redevinrent mobile et se rassemblèrent devant lui, il passa juste un doigt sur ses poignets, là où les menottes l'avaient serré, puis observa Roxas qui avait rapidement parcouru l'espace qu'ils occuperaient tous deux durant un certain temps et s'était maintenant assis sur la couchette du bas, la tête entre les mains et les coudes posés sur ses genoux. Le brun savait que le blond évitait délibérément de lui parler. Mais lui, devait lui dire quelque chose, se justifier au moins de la raison de leur arrestation brutale, car en fait tout était de sa faute ou plutôt de celle de son nom un peu trop connu. Il s'assit à côté du jeune homme, aussi loin que lui permettait la minuscule couchette et se mit à parler d'une voix douce, éraillée, mais intelligible.


"C'est à cause de moi qu'on a été traités comme de grands criminels... Du moins je pense. Mon nom, Matsuda, est connu des services de police comme le nom d'une famille déchirée. Ma sœur jumelle, Chihiro, a été retrouvé morte dans un fossé, complètement nue et lacérée de coups de couteaux. D'après l'autopsie, elle aurait été aussi violée.

Je crois que, pendant un moment ils ont pensé à un quelconque serial killer... Mais vu qu'il n'y avait pas eu d'autres crimes similaires dans les environs, ils ont dû penser à quelqu'un de plus... proche. En l'occurrence son seul frère. "


Sans le vouloir, sa voix tremblotait légèrement, laissant paraitre une émotion totalement inconnue au brun mais qu'il jouait et semblait ressentir comme n'importe qui d'autre que lui. Il avait fixé le mur face à lui durant tout le temps qu'il avait parlé et restait maintenant silencieux, immobile comme une statue. Le jeune homme paraissait légèrement secoué à cet instant même, puis il se leva, toujours sans un regard vers son ami, puis baissa la tête et s'adressa au mur d'en face toujours de la même voix.

"Excuse moi de t'avoir embarqué dans cette histoire, j'aurai voulu qu'une de nos rencontres se passe normalement... pour une fois."

Et là, cette phrase était sincère, le regret dans sa voix n'était pas feint... Etrangement, personne ne pouvait discerner la vraie émotion de la fausse, comme si les deux étaient vécues mais chacune d'une façon différente, comme si Kenji cherchait dans sa mémoire ou dans la façon de réagir des autres la description de cette émotion, qu'il l'absorbait pour lui et la ressentait tellement fortement qu'elle paraissait réelle. Il prit une grande inspiration et finit par aller s'assoir dans un coin de la cellule, face à Roxas, il ne cherchait ni évitait son regard, restant juste assis là, attendant on ne sait quoi, on ne sait qui... A cet instant même, il semblait presque perdu, comme si son esprit revenait d'un long voyage d'entre les songes, son regard bleuté fixant maintenant le plafond noir et sale de la prison.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Lun 14 Juil 2008 - 23:50

Toujours assis sur le lit , Rox sentait les larmes lui monter aux yeux, encore une fois. Ces temps-ci , il se montrait étrangement hypersensible et se demanda alors la raison... Pourquoi ce petit changement de personnalité tout à coup ? En fait , il trouva assez facilement la source : aussi bizarre que cela puisse l'être , le blond se montrait plus émotif depuis que son cœur était habité par son Yasuo. Ce gothique aurait-il fait de lui une véritable tafiole , une petite nature ? Il n'en savait rien mais présentait que ce changement n'avait strictement rien de négatif. Puis, après avoir momentanément penser à tout cela , son esprit dériva obligatoirement sur une question : fallait il qu'il avertisse Yasuo de sa mésaventure. Peut être qu'il était préférable que non mais si ce n'était pas lui qu'il le ferait , ce serait les journaux et ça n'aurait rien de meilleur. Et puis Roxas n'ayant jamais fait d'excursion en prison , bien qu'il connaisse les commissariats , ne savait pas du tout les droits qu'il avait et ne préférait pas se fier aux films qu'il avait vu. Et puis... un autre problème : il n'avait pas le numéro de Yasuo : et là BAM ! le pas de bol, sa blondeur lui avait encore fait espéré n'importe quoi. Mais peut être qu'il possédait un fixe hein? et qu'il était dans l'annuaire ? Il faudrait au moins qu'il y en ai un ici. Bon d'abord, il fallait savoir s'il avait le droit d'appeler...& si jamais il avait simplement le droit a UN appel : ses parents ou le gothique ? Ils paieraient la "caution" eux , c'est sur, mais quel dilemme !

Bon , un seul problème à résoudre à la fois : il pensa qu'il pourrait , avant de le demander au flics , poser la question à Kenji, mais il n'avait pas plus envie de lui parler ,surtout qu'il sentait que quelque chose était louche. Mais avant même qu'il réfléchisse un peu mieux , il sentit le lit s'abaisser un peu et grincer.Kenji s'était assis à coté de lui mais le blond resta la tête dans les mains et ne le regarda pas. Il ne savait pas pourquoi, ou était-ce son intuition féminine, mais l'atmosphère paraissait plus tendue. Que voulait lui dire son camarade ? Il ne tarda pas à le savoir : apparemment sa sœur avait été tuée et violée, et même si ce n'était pas explicitement dit le "ils ont dû penser à quelqu'un de plus... proche" effraya Roxas. Alors Kenji avait du tué sa propre sœur...Le blond ne pouvait pas trop s'imaginer, étant fils unique , mais il ne pensa qu'a une chose : il se trouvait dans la même prison qu'un criminel, à seulement quelques centimètres de lui. Quelque chose dans sa tête se disait que c'était impossible , c'était Kenji, et malgré leur début de relation difficile, il n'aurait jamais pu imaginer une chose pareille.Il savait que le brun voulait faire croire qu'il avait de la peine pour la mort de sa sœur , mais...Rox releva la tête mais évita encore son regard et avala difficilement sa salive.

Puis son camarade se leva et continua , s'excusant auprès de Roxas.Ses paroles avaient l'air sincères, mais après les précédentes, elles avaient tendance à se déformer dans le cerveau du blond.Comment un meurtrier pouvait il s'excuser ? Quelque chose clochait vraiment. Soit il voulait "manipuler" le blond pour mieux pouvoir le killer maintenant qu'il avait "avoué" son secret , soit il l'appréciait vraiment..Sauf que à présent , Roro n'était plus sûr de vouloir être son ami ou quelque chose du genre.Mais autre chose encore l'attirait encore plus, les bad boys...ça possède toujours un coté attractif... Kenji alla s'assoir dans le coin en face et Rox osa enfin le regarder dans les yeux , comme si cela pouvait l'aider à faire un choix : le fuir ou continuer à le fréquenter. Puis, son choix apparemment fait, Rox se leva et se dirigea vers le coin, s'accroupissant devant lui.

Quoique tu aies fait...

Il prit une grande inspiration, puis un sourire apparut sur son visage. Il s'approcha et doucement il donna un baiser d'amitié sur les lèvres de son interlocuteur.D'accord, maintenant , le blond pensa de lui-même qu'il était en train de péter un plomb, mais après tout , il n'aurait jamais pu le fuir...Les 3 jours ou il l'avait fait , son pote lui avait vraiment manqué, il ressentait vraiment quelque chose de fort pour lui & il en pouvait rien n'y faire...

J'serais la pour toi.
*Si tu m'tues pas, sinon, j'serais pas là, logique...*

Maladroitement , Rox perdit son équilibre et ses fesses se retrouvèrent violemment écrasées au sol. Il soupira en éclatant de rire et lâcha tout bas un petit "personne n'est parfait" à peine audible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Dim 20 Juil 2008 - 14:15

Le brun fixait toujours le plafond, avec son manque d'expression habituel mais toujours à moitié dans ses rêves. Il aurait pu attendre ainsi, assis dans un coin de la cellule, durant des heures et peut être même des jours... Sans plus parler, il se surprenait à espérer que Roxas vienne et lui dise quelque chose, ou même se mette à le frapper. Il savait que c'était sa faute, il se serait laissé faire sans broncher, voulant juste que son ami réagisse à ses parole. Et oui, c'était assez dur pour Kenji de le comprendre, mais il avait trouvé en la personne du blond ce qu'on pouvait appeler un ami, le brun qui connaissait tant de choses ne savait pas réellement ce que c'était... Ne fréquentant que des hommes pour leurs jolies fesses. Le jeune homme tentait de ne rien laisser paraitre lorsque le blond se leva enfin, mais le coin de ses lèvres tressaillit, il sentait son regard sur lui et le croisa naturellement, patientant toujours sans un mot. Un espèce de soulagement survint dans sa poitrine lorsque son "camarade de geôle" se leva et se dirigea vers lui, puis il le regarda s'accroupir et dire une première partie de phrase avant de prendre une grande inspiration... Avait-il compris ? Quoi qu'il aie fait, il n'avait pas réellement fait quelque chose bien qu'il aurai voulu que ce soie lui qui porte le coup fatal au lieu de Suzuke. Enfin, ça, il n'allait pas le dire à Roxas, surtout que celui ci venait de déposer un petit baiser sur ses lèvres comme pour "signer" leur amitié, disant par la suite qu'il serait là pour lui. Le brun était quand même un peu surpris, il s'attendait à tout sauf à ça, mais bon après tout il ne savait pas ce que c'était que l'amitié il se dit donc que c'était un comportement normal... Qui sait après tout. Enfin, Kenji eut un autre petit sourire lorsqu'il vit le jeune homme basculer en arrière sur ses fesses, et apparemment il ne l'avait pas fait exprès car il rajouta un petit "personne n'est parfait" en éclatant de rire.

Le brun rigola avec lui, puis se leva et lui prit les mains en souriant, le remettant sur ses pieds en un instant. Il lui fit un petit baiser sur la bouche, comme pour lui rendre le précédent, puis parla d'une voix étonnamment douce bien que cassée.


"Il fallait que tu le saches... Merci de resté malgré tout un ami."

Kenji observa Roxas un instant dans les yeux, puis il passa un de ses bras dans son dos pour le rapprocher de lui, histoire de lui faire un câlin... sans autre pensée ni envie que de faire un câlin, il le serrait dans ses bras et ferma les yeux un instant, appréciant la chaleur du corps du jeune homme. Il aurait pu rester ainsi des heures, juste avec le blond dans ses bras, mais une voix grave et éraillée interrompit ce moment d'amitié.

"Hey les tapettes, 'faut que vous vous décolliez et que Kenji s'ramène son cul. Il est suspecté de meurtre au cas où la tapette blonde le savait pas, 'faut qu'on l'interroge."

Le brun resta encore un instant à câliner Roxas, puis glissa sa bouche à hauteur de son oreille, chuchotant d'une voix rassurante.

"Ne t'inquiète pas pour moi, j'ai déjà été interrogé une fois et j'ai un alibi en béton armé... Je reviens vite."

Après que le gardien eut encore une fois pesté, le brun se détacha enfin de son ami et passa une main sur sa joue, puis lui refit un baiser sur sa bouche avant de se diriger vers la grille en soupirant, tendant ses mains au gardien pour que celui ci enserre ses poignets avec les menottes et l'attrape fermement par le bras droit, il eut simplement encore le temps de dire "C'est une promesse Rox' " avant de disparaitre du champ de vision de la cellule, parcourir un long couloir et entrer dans une petite salle, on lui enleva les menottes et on le fit s'assoir sur une chaise... il était maintenant seul et silencieux dans cette salle, attendant patiemment que quelqu'un vienne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Dim 3 Aoû 2008 - 21:20

Et oui , un manque d'équilibre lui avait encore valut cette image de petit blond maladroit et malchanceux , mais cette fois ci , il le prenait avec le sourire.Il épousseta un peu son haut en regardant son camarade se lever ; enfin plutôt en le reluquant et aprés lui avoir donner un gentil baiser sur els lèvres , il fallait bien qu'il ait une pensée perverse, c'est un humain !...Hey ! Il fallait bien un peu que son cerveau pense à quelque chose de relaxant -oupas- au lieu qu'il songe à ce qu'il allait lui arriver plus tard.Le brun lui prit ses mains et l'aida à se relever, ce que le blog fit dans un gemissement de vieux pépé. Rox fut étonné , bien que ravi , que celui-ci lui rende son baiser en continuant par une phrase lui disant "qu'il fallait qu'il le sache" et en concrétisant le fait qu'ils étaient amis. Bon c'est vrai que le blond pensa qu'il allait avoir du mal a assimiler tout de suite cette facette de Kenji mais espérait Vraiment y parvenir car il tenait beaucoup à lui.Roxas préféra ne rien ajouter , seulement il acquiesa d'un signe de tête , n'arrivant pas à lacher le regard de son pote.Finallement , la prison , ça resserait les liens, & Roro commença a penser qu'il était mieux ici que dehors, parce que dés qu'ils sortiraient ,surement toute l'école serait au courant et là , ce serait vraiment moins drôle.

Puis , s'y attendant un peu vue les circonstance , Roxas vit s'approcher son camarade qui lui glissa une main dans le dos afin de le serrer dans ses bras.La blondeur du jeune homme fit qu'il ne "réagit" vraiment que quelques secondes aprés et il mit lui aussi un de ses bras dans le dos de Kenji, l'autre sur sa nuque.Lui aussi ferma automatiquement les yeux...Il n'aurait JAMAIS penser en arriver là avec Kenji , à une étreinte amicale , ça faisait bizarre mais c'était tellement agréable de se sentir si proche de quelqu'un, surtout dans ce cas précis, aprés qu'il ait annoncer un trés lourd secret.Il n'aurait echanger ce moment pour rien au monde, il en avait presque envie de remercier le serveur... Bon peut être pas tout de même, mais sans lui , cette approche aurait mis plus de temps à se faire.

Puis Rox entendit de spas approcher mais ne se decolla pas pour autant de Kenji , attendant bien que l'homme parle...Puis quand il déblatera son :"Hey les tapettes, 'faut que vous vous décolliez et que Kenji s'ramène son cul. Il est suspecté de meurtre au cas où la tapette blonde le savait pas, 'faut qu'on l'interroge." le blond faillit sortir de ses gonds...Non mais les "tapettes", ça va , ça faisait deux fois en une semaine qu'on lui disait ça,et comme on dit jamais deux sans trois.Puis genre,il annonça que Kenji était accusé de meurtre , Rox avait biene nvie de dire " non mais pas la peine d'essayer de foutre la m*rde entre nous, j'le sais" mais il se dit qu'il valait mieux faire abstraction de ça , on sait jamais si rien que de le savoir faisait de lui un complice ou un temoin contre lui...Bref. Puis celui-ci réagit enfin et se rendit compte que son ami était dans la mouise.Il commençait a s'inquiéter quand le brun lui dit au creux de l'oreille , d'une voix rassurante qu'il avait un bon alibi et que ça se passerait bien...Mais malgrés cela, le coeur du blond se mit à battre trés vite , et si ça ne marchait pas, s'il arrivait quelque chose à Kenji ,s'il lui faisait du mal ? Il s'en voudrait de n'avoir rien fait...Mais il ne s'appellait pas Michael Scofield...

Enfin , Kenji se decolla de Roro qui se retenait encore une fois de pleurer , ça commençait à faire un peu trop tout ça.Quand il lui fit un autre baiser sur la joue , Rox se forca a sourire pour ne pas montrer son mal-être même s'il savait que cela se voyait comme un nez au milieu de la figure.Le brun, en partant , lui promit qu'il "revenait vite" mais ce n'était pas par manque de confiance , mais le blond redoubler d'inquiétude.Une fois seul , il alla s'allonger sur le lit, regardant au dessus de lui...Il n'allait pas vraiment bien, et la seule chose qu'il trouva à faire, c'était de croiser les doigts et d'envoyer plein d'ondes positive à Kenji.

Si j'croyais en Dieu, j'prierais même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Mar 5 Aoû 2008 - 1:44

Le brun, seul dans cette pièce vide, pensait à Roxas... Il espérait que justement il allait s'en sortir avec toutes les questions qu'on allait lui poser, ce devrait être simple vu qu'il a déjà subi un interrogatoire, mais certains flics étaient plus intelligents que d'autres et avaient peut être remarqué qu'il avait en fait les nerfs à fleur de peau... surtout lorsqu'il ne fumait pas, il avait encore de la nicotine dans le sang mais plus pour très longtemps, il faudrait qu'il se maitrise par lui même, sachant très bien que ses yeux seront écarlates après quelques minutes d'interrogatoire, surtout si c'était une femme qui le menait. Enfin, la porte du côté commissariat s'ouvrit en grand sur une femme assez fine, si notre Kenji n'aurait pas été gay il aurait pu la trouver belle avec son nez fin et ses yeux clairs, elle devait probablement avoir des origines étrangères d'ailleurs, enfin, là n'était pas l'important, le reste de sa vie et surtout sa crédibilité envers les flics allait se jouer ici et maintenant. La flic ne se présenta pas, elle déposa un dossier sur la table métallique face à Kenji et l'ouvrit, c'était les photos d'autopsie de Chihiro, il pouvait se risquer à y jeter un œil sans trop montrer d'émotion car on les lui avait déjà montrées lors du tout premier interrogatoire. Il ouvrit un instant la bouche mais se ravisa, contemplant les photos en silence d'un air quelque peu dégouté, il attendait que la femme parle, c'est elle qui lui poserait les questions il n'y avait pas de raison que lui en pose de toute façon. Son regard se posa un instant sur la femme juste à l'instant où elle choisit d'ouvrir la danse, elle ne souriait pas et avait un regard perçant qui aurait pu intimider n'importe qui, sauf Kenji qui n'était nullement impressionné par une femme.

"Je suppose que tu te rappelles de ces photos petit PD ? Ta soeur jumelle a été tuée, et je suis certaine que c'est par toi Kenji... "

"Vous auriez la moindre preuve, je ne crois pas que je serai dans cette pièce entrain de me faire insulter... Vrai ?"

Kenji soupira, et la femme fronça les sourcils, il savait qu'il avait touché juste, ils n'avaient aucune preuve et n'agissaient que sur des suppositions hasardeuses. Tout ce qu'il avait à faire, c'est de ne pas leur en donner, des preuves. Il se revit tout d'un coup quelques mois en arrière, avec Suzuke dans la pièce à côté, tous deux donnaient leur version de la nuit qui s'était passée et leurs deux versions concordaient parfaitement, comme ils l'avaient défini à l'époque.

**Flash Back**
Le même genre d'endroit, cinq mois auparavant, un jeune homme aux cheveux rose clair accompagnait Kenji, lui tenant la main. Tous deux avaient été pris à part dans deux salles séparées par d'épaisses cloisons, ils ne se voyaient pas, ne s'entendaient pas, ils avaient été ensemble le soir supposé du meurtre d'une jeune femme qui s'avérait être la jumelle du brun, et maintenant la police vérifiait leurs dires.


"Nous étions ensemble toute la nuit, et même une bonne partie de l'après midi, à partir de 15-16h je dirais et jusqu'au lendemain matin au réveil, enfin le matin... On a passé la nuit très éveillés si vous voyez ce que je veut dire, je ne crois pas que j'aie besoin de vous faire un dessin, si ? On s'est réveillés en fait en fin de matinée..."

Le jeune homme avait très bien révisé sa leçon, parlant avec les hésitations qu'il fallait au niveau de l'heure et en donnant une fourchette approximative, exactement comme son petit ami lui avait dit. Kenji savait très bien que le jeune homme n'allait pas lui faire un sale coup, il savait que s'il disait autre chose ils plongeraient ensemble, une fois qu'il s'était assuré que Suzuke n'avait pas fourché, il l'embrassa et l'emmena dans les bois où ils firent l'amour une dernière fois avant de se quitter définitivement, car le lendemain notre brun était envoyé dans une nouvelle école. Le couple n'avait qu'une promesse à la bouche, ne jamais se trahir et surtout se revoir un jour, quand l'affaire sera tassée... Ou peut être avant.

**Fin du Flash Back**


"Hého ! Tu m'entends ? Ça cogite dans ta p'tite tête de pipe ? Je t'ai demandé ce que tu faisais dans la nuit où Chihiro Matsuda a été apparemment tuée... Tu va me répondre la tapette oui ou merde ?"

Le brun soupira une nouvelle fois et s'accouda sur la table.

"Si vous voulez savoir s'que j'ai fait cette nuit là, vous n'avez qu'à consulter le dossier, à mon avis tout y est. Enfin, si vous insistez... J'ai passé presque toute l'aprèm avec mon mec, aprèm qui s'est prolongée en nuit où on a pas cessé de baiser lui et moi... J'crois qu'on s'est réveillés qu'en fin de matinée.."

Un sourire narquois s'afficha sur les lèvres du brun, il cherchait à énerver la femme car de toute façon elle n'obtiendrait rien de plus de sa part. D'ailleurs elle se mordit la lèvre et répliqua d'un air déjà agacé.

"Et ton mec peut confirmer au moins ? Parce que s'il s'est pas rendu compte que vous avez baisé une nuit c'est peut être grave... ou alors t'as pas dû bien le niquer qui sait."

Le brun ne perdit pas son sourire narquois, elle cherchait à le déstabiliser en l'attaquant sur ses capacités sexuelles, ce qui ne marcha pas... En fait, la femme était plutôt pathétique du point de vue de notre gay.

"Il me semble que vous pouvez trouver son numéro, même le convoquer ici... Il confirmera ma version, et je pense qu'il a eu plus d'orgasmes en une année que vous en une vie, mais ce n'est pas mes oignons après tout."

Kenji haussa les épaules et regarda la jeune femme dans les yeux, puis reprit une expression neutre, reposant sa joue sur son poing comme pour dire qu'il s'emmerdait fermement.

"Mais il se fout de ma gueule ! Et ouvertement en plus... Petit con va ! Va dégage ! On verra si la tapette blonde qui te sert d'ami est plus bavarde que toi.."

"Il ne sait rien, il a à peine appris que j'tais suspecté dans l'affaire de ma défunte sœur à notre arrivée ici."

La femme semblait avoir été coupée court, la phrase qu'avait dite Kenji était presque dit sur le ton d'un présentateur télé, neutre et sans intonation... Même pas comme s'il cherchait à la convaincre de son manque d'implication dans l'affaire. En fait, le brun savait très bien qu'il venait de la démotiver, elle ne proférerait plus de menaces envers lui à l'avenir et allait probablement abandonner en lâchant une dernière injure homophobe ou quelque chose du genre, du moins il l'espérait... Cela signifiait qu'il avait toujours sa capacité à manipuler les gens sans que ceux ci s'en aperçoivent. Et enfin, la femme se remit à parler après avoir lâché un soupir qu'on aurait pu dire désespéré.

"Bon, t'es pas décidé à ouvrir ta grande gueule, on va voir si quelques jours au trou te feront réagir... On va te laisser dans la même cellule que ton pote, vous avez l'air de si bien vous entendre ce serait dommage de vous empêcher de niquer après tout..."

Kenji haussa les épaules, et , voyant qu'il ne réagit pas plus que ça à ses provocations, la femme s'en alla par la même porte où elle était rentrée, oubliant les dossiers avec les photos de Chihiro morte dedans..; Peut être délibérément pour voir la réaction du brun une fois qu'elle serait partie ? Peine perdue évidemment, le brun se doutait de sa combine et ne jeta pas le moindre regard sur les photos, et lorsqu'il les regardait par erreur il y avait du dégout dans ses yeux, tout simplement. Au bout de quelques minutes, un policier en uniforme vint le chercher pour lui remettre les "jolis bracelets argentés" comme celui ci les appelait.

*pathétique...*

Il se laissa faire et reconduire vers sa cellule commune avec Roxas, il était allongé sur le "lit" l'air un peu pensif. Le brun fit un petit sourire en coin en le voyant, il s'inquiétait vraiment pour lui et bizarrement cela le touchait, le brun attendait patiemment qu'on lui enlève les menottes et alla s'accroupir à côté du jeune homme, posant sa main sur la sienne avec un petit sourire, le laissant réagir à sa présence. Les gestes de tendresse, d'amitié réelle, il n'en avait pas vraiment l'habitude, mais il décida d'avancer un peu son visage et de déposer un petit baiser sur la joue du blond avant de se reculer de quelques centimètres et de lui murmurer à l'oreille.

"Merci pour tes ondes positives..."

Sans rien ajouter de plus, un sourire barrant toujours ses lèvres, il s'assit à côté du jeune homme, au niveau de son bassin. Ne sachant pas trop quoi faire maintenant, ils seraient tranquilles pendant un bon moment avec l'interrogatoire qu'il avait mené...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Mer 6 Aoû 2008 - 0:45

Saxor trouvait le temps tellement long , attendant que son collocataire de cellule daigne revenir...Et si ça se passait mal ? Franchement , il avait beaucoup plus peur pour son camarade que pour lui et esseya de penser à autre chose , de bien , pour envoyer de meilleures ondes à Kenji -bien qu'il ne croit pas à ce genre de truque, mais dans cette circonstance , tout était bon à faire pour ne rien regretter& surtout pour relaxer- ;alors il refléchit et regarda le dessous du lit au dessus , et dans le coin le plus prés de sa tête, il remarqua quelque chose : une toile d'araignée. Dans cet endroit , c'était plutot normal que nichent ce genre de bestioles.Bon, et bien pour envoyé quelque chose de fort a Kenji , il fallait Faire quelque chose de dificile et là...Donc,Roxas souffla un grand coup et leva sa main gauche vers la toile et l'enleva en fermant les yeux, c'était horrible !Puis quand il els ouvrit , sa main était à hauteur de ses yeux, et bien sur , le petit invertébré s'y trouvait.

P*tain !

Le blond se leva et jeta ce qu'il avait entre les doigts dans les toilettes, et tira vite la chasse d'eau.Il s'approcha du lavabo dégoutant, la crasse qu'il y avait lui donnait envie de gerber : même dans les films , les cellules étaient plus propres et saines.Bref, il se lava quand même dedans.Roxas alla se rallonger sur le lit et entendit des voix fortes dans une pièce assez proche, il pensa alors qu'il s'agissait de l'endroit ou était Kenji , et vu ce qu'il entendait , le geste courageux du blong n'avait pas vraiment servit.M'enfin , il était fière de lui car il avait vaincu sa peur et au moins, il avait pensé à autre chose l'espace d'un instant.Bien sur cette péripétie était ridicule, et même lui le savait et en souriait tout seul.

Dans l'autre pièce, les voix semblait se calmer et un instant aprés, on entendit la porte s'ouvrir , puis des pas approcher. Kenji était revenu et n'avait pas l'air d'aller mal mais de toute façon, si c'était le cas , le montrerait-il ? Celui-ci vint s'accroupir à coté du blond qui reporta alors son regard sur lui. Kenji posa sa main sur celle de Roxas qui referma ses doigt dessus, sans serrer comme un malade. Puis il le vit se rapprocher et lui donner un baiser sur la joue, avant de le remercier pour ses ondes postives envoyer ! ça alors ? L'histoire de l'araignée avait-elle marché , et étaient-ils tout deux connectés par leurs esprits ? Oui , parfois , le blond avait des idées plutot bizarre , mais peu importe , apparemment , ça s'était bien passé et il était inutile qu'il le lui demande. Ensuite, Ken s'asseya sur le lit et Rox lui lacha la main afin de s'assoir .Il regarda pendant une ou deux bonnes minutes le profil de son ami sans rien dire puis souria.

Tu crois qu'ils vont m'interroger moi aussi ?

Sans lui laisser le temps de repondre , ou plutot "pensant qu'il avait tout le temps pour repondre" étant donné qu'ils allaient resté un bon bout de temps ici, Rox glissa son postérieur jusque derrière Kenji, se tourna dans le même sens que lui (si t'imagines le truque action par action, ça fait penser au sim's XD)et passa ses jambes de chaque coté de Kenji et colla son bassin à lui.

Bon , séance détente, j'te fais un massage.

Pof, le blond mit ses mains sur le dos de son pote et se dit que ça serait mieux s'il enlevait son haut, mais il avait la flemme de le demander. Il commença par masser ses épaules, le bas de la nuque; 'fin tout le haut du dos quoi.Puis il écarta des mèches des cheveux noirs du cou kenken et l'embrassa doucement, laissant juste ses lèvres froler sa peau et passant discrétement sa langue par-ci,par-là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Jeu 7 Aoû 2008 - 12:15

Kenji était toujours un peu pensif, les yeux fermés, assis sur le lit où était allongé Roxas, sentir sa main dans la sienne lui faisait une sorte de bien qu'il ne parvenait pas à identifier, surtout après cet interrogatoire. Le blond s'était assis finalement à côté de lui, leurs mains ne se touchaient plus et le fumeur sentait son regard posé sur lui, aucun des deux garçons ne disait un mot, comme pour évacuer quelque chose par leur silence. Puis Rox' demanda à notre "repris de justice" s'il pensait qu'ils allaient l'interroger lui aussi, et sans donner le temps de la réflexion au brun, le blond bougea et se colla au dos de Kenji, passant ses jambes de part et d'autre de son bassin, lui proposant un massage qu'il commença à faire à travers le haut du brun qui se laissa faire dans un premier temps, fermant les yeux et esquissant un petit sourire, le massage était agréable, autant que les petits baisers que Rox' faisait dans sa nuque. Le fumeur finit par bouger un peu, puis arrêter le massage du blond en posant l'une de ses mains sur les siennes.

"Tu ne crois pas que sans le haut ça serait plus pratique ?"

Il tenta de regarder Roxas mais son cou ne lui permettait pas, comme tous les êtres humains il ne pouvait que tourner sa tête à 90° de chaque côté. Il enleva ses mains de celles de son ami, puis les mit au niveau de sa taille pour glisser ses doigts sous son propre t-shirt et l'enlever doucement, dévoilant aux yeux de tous son torse musclé juste comme il faut. Il déposa son haut un peu plus loin sur le lit et posa ses bras sur ses cuisses, et baissa un peu la tête, laissant échapper un petit soupir.

"Et puis, je ne crois pas qu'ils t'interrogeront... Tu n'est pas lié à l'affaire d'aucune manière, tu ne me connaissais pas avant que j'entre à Kobe. En fait, ils m'en ont parlé tout à l'heure mais je pense que c'était juste pour espérer me faire peur et me faire cracher un quelconque morceau. Tu n'as pas à t'en faire."

Le brun se courba encore un peu, puis eut un réflexe de fumeur, il chercha quelque chose dans l'une de ses poches, et voulut atteindre sa poche arrière, sauf que ses poches étaient vides et qu'il avait frôlé l'entrecuisse de Rox' sans le vouloir ni même s'en rendre réellement compte. Il remit ses mains devant lui et soupira, tant qu'il serait en prison il ne pourrait pas fumer, et ça, c'était un problème, pas pour notre brun mais pour ceux qui se trouvaient à proximité. Mais bon, qui sait ? Peut être que Kenji aura assez de volonté pour ne pas gâcher l'amitié qui les lie, pour le moment il n'était pas assez en manque de nicotine de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Mer 17 Sep 2008 - 21:51

Finalement , ce séjour en prison n'était pas si éprouvant que cela. Peut-être était-ce le fait d'être en présence de quelqu'un que l'on apprécie ; aprés tout , cela faisait comme s'il avaient prit une chambre d'hotel en beaucoup moins couteux et moins jolie...Héé ?!Enfin chambre d'hotel , chambre d'hotel...-Nous n'exploiterons pas plus notre idée, faut vraiment faire un dessin ? ndlr- Bref , le blond , sans arrière pensée , continuait a faire de petits mouvements circulaires a travers le haut de Kenji. La main de clui-ci arréta la sienne et il rétorqua qu'il serait préférable qu'il enlève son haut. Bien sur , ça serait plus pratique...pour le massage. Bizarrement, Rox était impatient de revoir le torse de son camarade préalablement admiré dans le douche , premier lieu de leur rencontre. En plus , son coquinou d'interlocuteur enleva doucement, voir presque sensuellement son tee-shirt.Les yeux de Roxas suivirent le mouvement...* C'est pas juste , je peux voir que son dos! * Genre , c'est immonde de voir le dos bien fait, les épaules bien faites, les homoplates magnifiques , la colonnes allechante de Kenji ? Pas tant que ça apparemment puisque le blond porta sa main a sa bouche pour en essuyer une goutte de bave sur le coté.* I want to touch ! I want to touch !* Mais le brun, aprés avoir déposé son haut un peu plus loin, dit , dans un soupir , qu'ils n'interrogeraient surement pas Rox. Ro! Le blond n'y pensait déja plus , c'est à peine s'il se rappelait qu'il était en prison. Et oui, il lui en faut peu pour être heureux , vraiment trés peu pour être heureux et pour oublier qu'ils étaient bel & bien en taule et que de sgardes passaient devant celle-ci en ricannant comme des benets ou en regardant le pestacles. Limite si ceux-ci ne prenaient pas de caméras pour filmer.* genre, j'suis pas un macaque de zoo qui s'accouple...hé d'abord on fait rien de suspicieux, d'abord...* Rox se secoua subitement la tête, pour se remettre dans le contexte : répondre à la tirade de kenji + continuer le massage + prévoir la suite...prévoir quoi ? * les flics nous ont pris les préservatifs , bande de batards...* Prévoir rien voyons ! Rox s'appréta a recommencer le massage et approcha une de ses mains ver sle dos nu de son camarade de cellule quand il sentit que celui-ci lui frolait l'entre jambe.

Mais ça va là ? Pépère le mec !
* Pourquoi il a juste froléééééé. T_T-mode prison affrodisiaque-*

Pour sa mini vengeance, Rox lui griffa le dos de haut en bas. Sauf que ça laissa des traces rouges et que Rox s'en voulait un peu. Il regarda autour de lui , bah oui, logique pas grand chose pour soulager ça...à part : BAVE ! Non, il ne lui cracha pas dessus , il se recula&baissa lègérement pour pouvoir lui lécher le dos :P (coquinou !) Puis il se redressa et alla se rassoir contre son camarade en essayant d'analyser le gout de la peau de Kenji.

S'cuse moi et t'as bon gout, j'trouve.
*enfin si on aime le goute transpi+sale de prisonnier tu vois ?*

Hop! Le blond se remit à sa tache première, il remassa comme il faut puis , disons 7,30 minutes aprés , il arreta , s'enleva avec difficulté de la ou il se trouvait et alla devant Kenji. Il enleva son haut et fit un sourire "blond" à l'autre :

A ton tour, j'espère que tu fais ça bien...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Mer 15 Oct 2008 - 20:05

Décidément, ce blond était d'un naturel plutôt bizarre... mais ce n'était pas pour déranger Kenji qui, après avoir entendu le cri du Rox', avait un peu oublié son manque de nicotine. En effet, Roxas lui avait sauvagement griffé le dos sans savoir que ceci plaisait beaucoup à son colocataire de cellule qui n'en fit d'ailleurs pas la remarque. Bon, le brun en manque de nicotine était un peu à la masse, mais pardonnons le... Après tout beaucoup peuvent comprendre l'influence qu'une dépendance a sur notre vie. Enfin bref, il était dans ses pensées et le manque de nicotine se vit remplacé par le manque d'autre chose une fois que la langue du blond s'est posé sur son dos pour lécher la griffure, provoquant sur sa peau une légère chair de poule. Heureusement, le blond ne sembla pas remarquer ce petit changement au niveau de la texture de peau de Kenji, car il précisa que son dos avait bon goût avant de s'attaquer à un massage plutôt... Rapide dira t-on. A peine notre brun avait-il eu le temps de se détendre (et dieu sait qu'il en avait besoin...) que Roxas s'arrêta et se planta devant lui pour enlever son haut, lui permettant de zieuter son torse au téton percé (bha quoi, c'est pas parce qu'on est amis qu'on ne peut pas se mater... Si ?) et lui demanda un massage à son tour en arborant un sourire "typiquement roxasien".

Docile, notre fumeur en manque de nicotine se leva, puis retourna Rox pour ensuite le pousser sur le lit histoire qu'il s'y assoie. Une fois que le blond était en place, Kenji se posa avec aisance derrière lui, collant peut être un peu trop son bassin au sien, puis posant ses deux mains sur ses épaules il finit par parler.


"Tu veut la version avec ou sans griffure ?"

N'attendant pas de réponse, le brun fit juste passer l'ongle de son index le long de la colonne vertébrale de son ami histoire de le faire un peu frissonner, puis commença à le masser d'une main ferme mais douce, telle celle d'un masseur professionnel. A force d'expériences il avait appris à masser, et à chaque fois qu'il avait pratiqué le massage sur l'un de ses (nombreux) ex, ceux ci avaient grandement apprécié et en redemandaient avec un petit supplément (vous voyez ce que je veut dire ? Non ? C'est pas grave, demandez à la fondatrice, elle saura elle ^^'). Contrairement à notre ami Rox', Kenji prenait tout son temps pour le masser, dénouant les nœuds de son dos les uns après les autres avec une facilité hallucinante quand on sait que monsieur cherchait à éviter de penser à ce qu'il lui manquait là maintenant, tout de suite. Et ce n'était pas forcément la clope qui lui manquait le plus, ce manque ci ne faisait que l'aider à ressentir un autre manque un peu moins facile à combler, du moins pour la plupart des gens... Mais là il était en prison, et cela signifiait un énorme trou de ce côté là justement... Quelle idée avait-il eu de se faire enfermer hein... Ah oui j'oubliais, ce n'était pas sa faute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Lun 27 Oct 2008 - 23:05

C'était un air capricieux , un peu niais que donnait ce sourire colgate ; beaucoup aurait surement refuser de se soumettre au besoin de Môsieurs Roxas , et pourtant le brun ne parut pas offusquer , ni dérangé par la demande subite et sans-gène du gosse de riche. Apparemment , cela ne le dérangeait pas plus que ça de satisfaire le désir de Sa majesté Kingone. D'ailleur le blondinet fut surpris que le grand méchant Kenji ne lui retorque rien d' "intimidant" / "méchant" ou autre quand il l'avait griffer ou même maintenant , aprés lui avoir demander de lui rendre la pareil. En effet , c'était étonnant de se retrouver devant un tueur docile.Mais il vallait mieux ça que de se retrouver devant un meurtrier. Brrr , en y pensant , dans cette prison , ils ne devaient pas être que deux, et si jamais des fous furieux s'échappaient cette nuit et les egorgeaient pendant leur sommeil , hein? Bon , une chose de sur , il ne fermerait pas l'oeil de la nuit.

De toutes façons , Rox n'eut pas le temps de finir sa reflexion qu'il se sentit retourné et poussé sur le lit. * Quel agréable sensation ! * Mais qu'est ce qu'il faisait froid dans cette pièce bonté divine ! le garçon en avait la chair de poule , qu'elle idée de se mettre torse poil avec une température approchant les zéro degrés... Mh, mais là non plus , pas le temps de pensée à son taux de gelitude, Kenji se positionna derrière lui et colla son bassin prés , trés prés de son arrière train. * Quel agréable sensation !* Le blond se demanda si c'était le fait d'être dans un cadre de films pornographiques , ou alors le fait d'être avec un trés beaux jeunes hommes * Hééép ! C'est Kenji , un pote , pas de bêtises ! Mon dieu !* , ou alors tout simplement qu'il était trés en manque et avide de connaitre autre chose que les nombreux minous fréquentés auparavant , mais l'envie de faire plus que des massages lui parcourait grave l'esprit [...] Pour toute réponse à la question de son ami , Rox" sortant de sa pensée plutot...perverse * NON !* , réussit seulement à dire :

ahmmm...

Puis le brun fit glisser son ongle le long du dos de Rox , et en effet se produisit l'effet voulut : aprés avoir frissonner de froid puis s'être réchauffer par des pensées douteuses , il refrissonna... * comment sait-il que la colonne est un de mes points sensibles hein ?!* Et aussi , comment Rox avait pu douter des talents de son camarade avec son " j'espère que tu fais ça bien..." , il massait vraiment comme un dieu.

C'est assez...mh...pas mal...j'vais essayer de pas bander...

*Pense à autre chose Roxasssseeeeeee , un colibri , une vache , un pelican, putain mais ya quoi de pas sexy ?!* En plus , si vous (qui ?) vous (!) souvenez bien , seule la vue du corps de Kenji rendait Roxas tout joyeux si vous voyez ce que je veux dire. Un certain épisode dans les douches avec un araignée et un sauveur a poil. Donc, si en présence de K. la sauce montait si vite chez R. ça ne servait a rien d'essayer de s'empécher de lever le drapeau (j'adore les métaphores aujourd'hui).

Trop tard...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Mar 28 Oct 2008 - 0:04

Kenji sentit juste avant de commencer le massage que le blond avait froid, il ne savait pas lui même pourquoi il avait glissé son ongle dans le creux de sa colonne vertébrale, peut être simplement pour voir frissonner son ami ? Après tout, cet endroit était connu pour être sensible chez n'importe quel être humain doté d'un système nerveux correct. La réponse de Roxas à sa question rhétorique n'en était pas vraiment une et notre fumeur n'y fit du coup pas très attention. Après quelques minutes de massage de la part de notre homme, celui qui était "victime" de ses doigts habiles commenta ce qu'il était entrain de faire, avouant qu'il trouvait cela pas mal... Et Qu'il allait essayer de ne pas bander.

La phrase arracha un nouveau sourire au fumeur qui ne fit pas de commentaires en réponse, repensant à un certain épisode dans les douches où le blond avait paru tellement gêné qu'il avait été évident que celui ci avait senti le soldat se mettre au garde à vous rien qu'à la vue du corps nu de celui qui allait devenir, par un étrange concours de circonstances, son ami. Quelques instants plus tard, Roxas fit remarquer qu'en fait, c'était trop tard... Le soldat était effectivement au garde à vous et n'avait pas l'air d'avoir envie de se mettre au repos. Réaction physique pour réaction physique, les barrières mentales que Kenji s'imposait commencèrent à tomber et un certain endroit de son corps commença à réagir à cause du popotin un peu trop collé à celui ci.


"Je crois que maintenant on est deux, tu n'aurai rien dit j'aurai pu tenir encore... Toute volonté a une fin on dirait."

Malgré cela, il continuait inlassablement à masser le dos de Roxas d'une main de maître, étant du coup un peu plus détendu maintenant qu'il ne se faisait plus violence pour essayer de ne pas avoir la moindre réaction... Il n'empêche qu'au fond de lui il ne pouvait cesser de se dire "et s'il n'avait rien dit, j'aurai tenu encore combien de temps comme ça ?". Oui, ils étaient amis, mais là tous les deux étaient entrain d'avoir une réaction physiologique à cause de l'autre et c'était assez... embêtant... surtout lorsque normalement les amis ne sont pas censés coucher ensemble (sauf en cas de "fuck friends" mais ça c'est une autre histoire n'est ce pas ?) Ses mains s'arrêtèrent finalement de masser, mais restèrent sur le dos de Roxas, ou plutôt sur les côtés de son dos, il sentait que ses iris devenaient légèrement violacés et soupira.

"J'ai l'impression que, pour une fois, on a tous les deux le même souci... Si seulement j'avais un paquet de clopes..."

*ou une boite de capotes... histoire de pas être frustré... Uhm, mais qu'est ce que je raconte moi ? Putain, c'est un ami, un A-M-I et normalement ça couche pas ensemble les amis... Bon ok c'est vrai qu'il t'a déjà sucé, mais c'était sous le coup de la fièvre ça compte pas...*

Inconsciemment, ses mains qu'il avait laissé sur les côtés du torse de Roxas se mirent à le caresser tout doucement, pendant que leur propriétaire réfléchissait pour une question d'éthique et d'amitié (chose rare... lui qui n'a jamais hésité avant de ... enfin bref), elles se baladaient doucement sur les côtés du torse de celui ci. Ses doigts glissant parfois au niveau des hanches, on aurait dit que là la bataille entre la tête, le cœur et les couilles a eu lieu et que ce sont les seules qui sont deux à se battre qui ont gagné, à l'insu de la tête qui est toujours entrain de réfléchir, et du cœur qui l'aide...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Mar 28 Oct 2008 - 0:43

Et oui trop tard... GARDE A VOUS ! Il aurait pu avoir honte , comme la première fois , mais aprés tous les truques qui sont arrivé au blond depuis qu'il est à Kobe , ça , ça n'était vraiment rien et c'était à peu prés normal dans ces conditions...N'importe qui pourrait avoir une erection rien qu'aprés un massage, enfin non mais là n'était pas la question. C'est quand Kenji prononça sa première phrase que Roxas pensa qu'il aurait mieux fait de tenir sa langue (LOL) maintenant , son pote était dans le même état et connaissant Kenji , c'était pas trés trés rassurant.

J'suis désolé de te faire bander, quoique se soit flatteur.

Oh et de nouveau ce sourire de blond colgate, il était fière d'un truque qui devait arrivé toutes les heures au brun , alors vraiment , il n'y avait pas de quoi en faire tout un plat. Ils étaient un peu tout les deux dans la merde ,enfin pas encore (et là , c'est gore !), et il fallait trouvé quelquechose à faire , ou une excuse pour fuir , comme d'habitude mais Roxas avait plutot envie d'autre chose mais le problème c'est qu'ils étaient AMIS. LE truque pour briser une amitié , c'était bien ça : faire des cochonneries avec ses amis, et qui garde les enfants aprés ? En plus , pas de préservatifs , ni un bout de gant , ni un bout de plastique , ni de clopes ... et Kenji qui lui caressait les flans,la solution à leur problème s efaisait attendre.Il fallait que le blond exprime tout haut sa thèse car cela devenait urgent , réfléchir dans sa tête s'avérait trop dificile .

Le blond se leva , se retourna fasse a Kenji et s'accroupit devant lui , posant ses coudes sur les genoux de son camarade -non, c'est pas ce que vous pensez!-. Il soupira et porta sa main a son front , l'air de dire " On est dans la merde, bon alors...". Il remit une meche de cheveux correctement et regarda Kenji d'en bas , remarquant le changement de couleur de ses yeux, et recommença sa reflexion :

Bon, on a une réaction normale de gay dans une prison. La logique voudrait qu'on baise et que des flics nous filment , enfin si ils veulent hein ! Mais on a pas de capotes et je me vois mal en demander à un flic surtout qu'ils doivent avoir de petites....Et puis surtout , on est des amis pas vrai ? Alors j'veux pas foutre mon amitié en l'air pour...une...trés grosse...envie...

Il se leva , fit le tour de la cellule en tapant des mains pour se ressaisire puis il alla se mettre la tête dans les barreaux pour mieux réfléchir à la suite de sa phrase , sachant qu'il allait surement la regretter. Aprés avoir fait un petit "fuck" aux policiers qui avaient apparemment compris leur problème , il alla s'assoir a coté de Kenji et finit sa tirade :

Je pense que, les amis ne doivent pas coucher ensemble mais doivent s'entre-aider, partager des bons moments, et...j'vais eternuer...

Bon, il éternua...

A mes souhait... et... double branlette ?

*j'l'ai dit mon dieu !* Le blond serrait les dents et les fesses de peur d'avoir dit la plus grosse bêtise de sa vie... Toujours aussi courageux ce petit.Il ne manquait plus que la réponse du brun , et c'était ça le plus inquietant, car quelque soit la réponse , Rox' regretterait d'avoir proposé une telle solution.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Mar 28 Oct 2008 - 14:31

Bon, déjà le blond ne paraissait pas gêné, c'était déjà un bon point pour tâché de trouver une solution. D'ailleurs il ajouta qu'il était désolé mais que c'était flatteur pour lui, m'enfin de toute façon c'était pas la première fois qu'il se sentait un peu raide en sa présence... Kenji ne répondit rien et continua inconsciemment à caresser les flancs de Roxas assez pensivement, du moins jusqu'à ce que le blond se lève brusquement et ne s'agenouille face à lui, posant ses coudes sur ses genoux et semblant lui aussi penser. Avant de parler, il se recoiffa un peu et fit part de se réflexion à son camarade de cellule, mince ! Cas exceptionnel, ce qu'il disait était vraiment censé et intelligent, accrochant l'attention du fumeur au passage, finissant par dire qu'il ne voulait pas foutre leur amitié en l'air pour une envie un peu trop grande. Suite à cela, il se leva et fit le tour de la pièce exigüe dans laquelle ils se trouvaient, tapant des mains, puis posant sa tête contre les barreaux, semblant encore réfléchir.

Il retourna vers Kenji après avoir fait un doigt d'honneur aux flics qui devaient les surveiller, s'assit à ses côtés et finit sa phrase en proposant (après un gros éternuement) une double branlette, se justifiant par rapport au fait que des amis doivent s'entraider et partager de bons moments. En fait, la proposition de Rox' provoqua un brusque lever de sourcils chez son compatriote, il était plus surpris qu'autre chose et se demandait maintenant si c'était une bonne solution... Après encore quelques instants du silence le plus complet, il décida de prendre la parole, observant le blond de ses yeux toujours un peu violacés.


"Je ne sais pas si c'est la meilleure solution, enfin... C'est de l'entraide, mais moi je sais d'avance que ça ne me suffira pas. Mon problème, c'est que quand je commence, j'ai du mal à m'arrêter et sauf si tu me repousses violemment... Enfin bref. C'est ça mon problème, je ne suis pas accro qu'à la clope et je n'ai pas spécialement envie de briser notre amitié à cause de cette autre addiction vois-tu."

Ce fut à son tour de se lever, mais lui alla jusqu'au bout de la cellule et s'y accouda avant de soupirer assez fort, jeter un œil aux gardiens, puis revenir vers Roxas et de s'assoir à ses côtés.

"Moi c'est limite plus qu'une envie, c'est un besoin... Fumer m'aide aussi à ça... Remplacer une addiction par une autre. "

Nouveau soupir, puis il passa une main dans ses cheveux et se laissa tomber en arrière sur le lit.

"Enfin bref, on est dans la merde..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Jeu 30 Oct 2008 - 0:06

Roxas croisait les doigts : Pourvu que sa réponse ne soit pas plus génant que la situation présente ! Et c'est à ce moment que le blond se demanda si UNE fois dans sa vie il avait vécu un moment paisible , sans se ridiculiser , sans qu'il se passe quelque chose de spécial...il eu beau réfléchir tant qu"il put, il ne trouva aucun moment de répis dans sa misérable petite vie de gosse de riche. Peut - être était-ce comme ça que les autres l'aimait ? Mais lui préférerait que cela cesse.

Le brun prit enfin la parole ; aprés surement un temps de reflexion de quelques minutes puisque Rox avait faillit croire qu'il n'avait que penser "sa proposition"; il en était presque soulager , mais non , son camarade avait répondu, c'était bel et bien réel. Bien sur , on pouvait s'y attendre , la solution ne parut pas la "meilleure" à ses yeux et Rox soupira, est-ce qu'un jour il arriverait à avoir une BONNE idée , sans passer par le blond de service ? Le brun explica que s'ils commençaient par se tripoter , il serait en quelque sorte "obliger" d'aller plus loin et pendant une fraction de seconde , Roxas faillit répondre " Et alors?" mais il repensa à ce que sa maman disait " Mon coeur , tu fais ce que tu veux ,ou tu veux , avec filles ou garçons et avec le nombre de personnes que tu veux , MAIS tu n'oublies jamais d'être prudent et de mettre un préservatif, tu m'as entendu ? hein ?! Parceque on a bien comprit avec ton père que tu ne jouais pas au monopoly avec la voisine et j'ai fouillé dans la poubelle , aucune trace de pré..." Bon , le contage va un peu trop loin... Et bref , le barbie boy se dit qu'il valait mieux qu'il se la ferme sur ce qu'il avait eu l'intention de dire , sinon il ferait une fois de plus une boulette du siècle qui pourrait lui couter bien plus qu'une bonne honte passagère dont il avait l'habitude. Pfiou , est-ce que Kenji ne pouvait pas faire un petit effort pour son Roxinounet chéri ?

Puis celui-ci se leva du lit , alla a l'autre bout de la cellule et soupira,ça avait l'air de pas mal le faire "chier" , lui aussi. A croire que faire un tour de cellule, aussi petite soit-elle aider a reflechir...ou bien le brun voulait aller plus loin de Rox pour calmer ses hardeurs , faudrait quand même pas quil lui saute dessus malencontreusement ! Enfin non , le brun revint et s'assit a coté de Rox et finit en quelque sorte son dialogue précédent en disant que pour lui c'était un besoin comme celui de fumer, l'un apaisant l'autre.Le barbieboy haussa les épaules , de toute façon, que dire a ce moment là puisque son interlocuteur avait refuser sa proposition , il n'avait plus d'idée a revendre. Ken soupira une énième fois et se laissa tomber sur le lit en mettant en evidence qu'ils étaient bel et bien dans la merde, ce que Roxas savait pertinemment.

Je...confirme.

R. s'allongea sur le flanc a coté de son ami pour pouvoir le regarder quand il lui parle , la politesse avant tout ! Il s'approcha de son camarade , posa sa tête sur son épaule et posa son bras sur son torse.Rox remonta ce même bras jusqu'au visage de Kenji et le lui fit tourner en sa direction afin de lui faire un béco sur les lèvres. Il remit la tête de Ken droite et la sienne sur son epaule et soupira.

C'est nul , la prison. *On aurait pu faire des truques ailleurs :P *
On sort à quand ? va s'passer quoi ? vas-y ça m'soule !

On a la Rox-attitude ou pas , capable de parler sexe/prison/cuisine/prehistoire/commerage en 1/4 d'heure et sans faire de paragraphe de transition. M'enfin peut être que ça les aiderait a penser à autre chose...Puis , en parlant cuisine , le ventre (joli) du blond , commençait a ronronner.[vive la fin de ce post ! xD]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  Lun 10 Nov 2008 - 12:54

Et oui, la merde, c'était bien dans ce qu'ils étaient... Et le blond ne put que confirmer ce que tous les deux savaient déjà. Enfin, ce qui n'empêcha pas Rox de se coller au brun, posant sa tête sur son épaule et un bras sur son torse. Kenji eut à peine le temps de sortir de ses pensées que le monsieur l'avait smacké sur les lèvres et remis sa tête droite... Quel drôle de bonhomme, mais c'était toujours marrant de le rencontrer. Ayest, la blondeur était revenue, évidemment que c'est nul la prison, sinon ils mettraient pas les méchants dedans. Baka va, tu pensais quoi ? Que c'était une promenade de santé la prison ? Il finit par poser quelques questions auxquelles le brun ne pouvait pas répondre, il soupira donc et dit d'une voix calme.

"Je ne sais pas, c'est la première fois que j'fais de la prison... T'as qu'à demander aux flics qui nous matent d'un œil lubrique dans l'espoir qu'on baise..."

Il tourna son visage vers celui de Rox et capta son regard, un peu décontenancé.

"Ça me soule autant que toi, mais bon... Pas le choix, on doit attendre... Et pour bouffer aussi probablement."

Bha oui, il avait entendu le grognement d'estomac... Il était pas sourd quand même... Lui n'avait pas faim, enfin pas faim de nourriture proprement dite, son problème était d'autant plus grave qu'il avait une furieuse envie de sexe qui n'avait aucune envie de se calmer malgré toute la volonté qu'il mettait pour tenter de la calmer... Le fait que rox' se colle à lui comme ça (en plus torse nu... peau contre peau) n'aidait en rien le corps du jeune homme à ne plus avoir envie... même si la peau qui le touchait était celle d'un ami. Son regard était un peu vide, et sa tête était toujours tournée vers celle du blond, il réfléchissait - peut être un peu trop - à beaucoup de choses. Une pensées éclair passa dans son cerveau, et s'il lui roulait une pelle, il réagirait comment le rox ? Esquissant un court mouvement, il se retint et laissa retomber son bras le long de son corps... Aucun intérêt de savoir ça, et puis, c'était idiot de se demander ça, du coup son regard redevint rêveur et quelque peu lointain, comme s'il cherchait à être autre part que dans cette prison, sans ami, sans envie furieuse de sexe... Autre part quoi.

----

EDIT du 10.01 par Callista : Le topic étant mort depuis longtemps, je verrouille. Si toutefois vous souhaitez le continuer, merci de m'envoyer un MP avec le lien du sujet pour que je le déverrouille ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]  

Revenir en haut Aller en bas
 
En prison [Pv Kenji, Roxas, Yasuo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: