Partagez | 
 

 Une arrivée très banale [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Une arrivée très banale [En cours]  Mar 23 Déc 2008 - 21:11

C'était une journée plutôt rude qui s'annonçait. Les quelques rayons de soleil qui parvenaient à percer l'épaisse brume qui dominait le paysage se manifestaient à peine; et ils n'allaient pas tarder à totalement disparaître: l'aurore se montrerait bientôt. Mais c'est cela qui donnait au paysage de début de printemps une réelle harmonie... Le goudron était presque entièrement recouvert de brindilles et de pollen qui provenaient des arbres; les arbres, eux, étaient intégralement enveloppés de cette matière délicate dont les lueurs prenaient une couleur verdâtre excessivement claire... L'élégance de ce site était aussi lié au fait que les nuages dissimulés derrière le brouillard dense prenaient une carnation orangée, voir rouge, et que le ciel vaguement apparent était lui aussi teinté de cette couleur empourprée. Quelques branches frêles et cassantes issues des arbres pourvus de bourgeons traînaient désormais sur le sol, qui lui était parsemé de quelques chewing-gums secs et de déchets par endroits... Au loin trônait un amoncellement de montagnes qui semblaient dompter le panorama de leur amplitude. Par moments, on pouvait croiser des promeneurs en couple voir en groupe, et la seule personne qui n'était pas accompagnée dans sa ballade était Kaede...
Elle s'était levée tôt ce matin, très tôt, aux alentours de quatre heures, à vrai dire elle n'avait pas fermé l'oeil de la nuit. Malheureusement, son réveil avait été assez brutal, c'était les klaxons des camions et des voitures qui avaient tiré la jeune fille de son sommeil. Elle s'était reveillée avec un mal de tête assez présent, et pour elle la meilleure solution pour oublier cette migraine était de prendre l'air... En réalité, elle n'avait encore jamais mis les pieds dans ce pensionnat, et appréhendait particulièrement ce moment. Kaede était une fille assez réservée, et peu bavarde avec les nouvelles personnes qu'elle rencontrait. Elle accordait très peu souvent son amitié et sa confiance, et son regard souvent dissimulé derrière une longue mèche noire la rendait encore moins accessible. Malgré tout, elle essayait de donner d'elle une image positive, même si elle avait beaucoup de mal. Marchant de ses pas allègres elle se tenait droite, le visage orienté devant elle et le menton quelque peu recroquevillé dans son col. Une de ses mains tenait une petite valise, qui ne contenait pas grand chose, elle se contenterait du minimum. Kaede avait quitté son logis à contre coeur, elle qui n'aimait pas particulièrement les études; elle éspérait bien se plaire ici, et pouvoir tout de même rester libre un minimum; même si elle était quelque part assez réservée.


« Ca promet... »

La jeune fille commençait à en avoir marre, marre de marcher toute seule dans ces rues vides. Auparavant, son père l'avait accompagnée en voiture jusqu'au centre ville, elle était donc chargée de faire tout le reste à pied. Sur un petit bout de papier qu'elle tenait dans sa main était marqué le nom de son établissement. "Kobe High Scool". Encore un établissement compliqué, pensait-elle; elle qui était si bien dans son ancien lycée où les professeurs étaient toujours absents. Soudain, au final de deux longues heures de marche, elle apperçu non loin de là un grand bâtiment où sur le front était inscrit le nom de l'endroit qu'elle cherchait. À cette vue, ses yeux s'écarquillèrent et sa mine se fit très étonnée. Elle était enfin arrivée, mais devait-elle le prendre aussi bien? Pendant quelque secondes, elle pensa à prendre la direction opposée, mais cela ne la menerait à rien. Alors elle accéléra son rythme, bataillant pour que sa valise ne se tourne pas dans tous les sens, et fit ses premiers pas dans sa nouvelle école...
Le hall était particulièrement grand mais étrangement vide. Un peu douteuse, Kaede se dirigea vers l'accueil et y passa de longues minutes afin de parfaire son inscription et de se pourvoir de tous les éléments nécéssaires à son arrivée. Maintenant, elle ne savait plus trop quel chemin emprunter, à vrai dire elle était un peu perdue dans ce grand établissement... Soudain, quand elle se tourna elle apperçu quelqu'un qui attira particulièrement son attention de sa démarche. Cette personne était-elle nouvelle aussi? En tout cas, Kaede espérait qu'elle saurait lui indiquer le chemin, et qu'elle entamerait la conversation, car elle n'était pas très ouverte... Mais elle tenta malgré elle de dire quelque chose, histoire que l'inconnu(e) comprenne qu'elle était un peu perdue...


« Excusez-moi...» dit-elle fermement, sa valise toujours en main, les yeux cachés par une longue et sombre mèche de cheveux...


[Désolée si c'est pas cohérent, j'ai pas eu le temps de me relire ><']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée très banale [En cours]  Mer 24 Déc 2008 - 12:09

Lou se promenant dans le lycée, histoire de découvrir un peu les horizons étant nouvelle elle ne le connaissait pas bien ! Cette dernier arrive dans le hall, le lieu ou elle était arriver, ça lui faisait bizarre, c’est ici aussi qu’elle à rencontrer un beau jeune homme du nom de Keitô ! Va-t-elle le revoir dans le lycée ? Sans doute que oui ! Mais une autre pensé moins joyeuse faisait apparition dans la tête de la demoiselle : sa sœur ! Elle devait l’appelé et n’as toujours pas fait… Lou prit son portable, elle avait la Flem de l’appelé alors elle lui envoya un message :

Dsl, je ne t’ai pas appelé mais je t’envoi un message !
Je suis bien arriver et je me suis installée dans ma chambre, j’ai aussi été en cours !
Le lycée est sympa, j’espère que je vais me plaire !
Bisous


Message envoyer, elle n’attendait plus que la réponse en espérant qu’elle ne va pas appelé, car décidément Lou n’avait pas envi de lui parler !
Lou se retourna pour continuer à visiter le lycée, en essayant de ne pas se perdre, oui Lou avait un très mauvais sens de l’orientation >< Elle entendit les portes derrière s’ouvrirent, quelqu’un arrivait ! Curieuse, elle se retourna pour voir qui c’est ! C’était une jeune fille brune avec une mèche sur le côté qui cachait un de ses yeux bleu et avec une valise, tient une nouvelle ? Cette nouvelle s’approcha de Lou :

« Excusez-moi...»

La nouvelle parle à Lou fermement, Lou trouvait bizarre, était-elle nerveuse, je pense que oui vu qu’elle est nouvelle, pansa-t-elle ! Bien évidemment, elle se sentit obliger de répondre ! Elle lui sourit :

« Oui ! Il y a un problème ?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée très banale [En cours]  Mer 24 Déc 2008 - 12:58

La jeune fille que Kaede venait d'aborder s'était tournée en sa direction. Elle était plus petite qu'elle de quelques centimètres, ses longs cheveux châtains qui tombaient de par et d'autre des ses épaules ornaient sa fine silhouette. Quelque part, Kaede se sentit intimidée... La jeune fille n'était sûrement pas nouvelle, et connaîssait probablement mieux qu'elle l'établissement. C'est donc d'une voix très rassurée et particulièrement sereine qu'elle s'empressa de répondre à Kaede, tentant de lui venir en aide. Mais bizarrement, celle-ci tarda de lui répondre. Elle préféra avant tout la scruter un peu, histoire de voir à quel personnage elle avait affaire. Et c'est en l'observant ainsi que Kaede se rendit compte qu'elle était dotée d'un oeil bleu, et d'un autre noir. Ceci frappa la jeune fille qui ne manqua pas de marquer un petit signe d'étonnement sur son visage en haussant les sourcils et en entrouvrant légèrement la bouche. Elle n'avait jamais vu auparavant un tel regard et cela l'intrigua quelque peu. Et puis, se rendant compte qu'elle laissait le silence dominer entre elle et son interlocutrice depuis un bon moment, finit quand même par articuler quelques mots.

« Je suis nouvelle, dit-elle en baissant timidement les yeux, et je sais pas trop où aller maintenant...»

Ses sourcils se froncèrent légèrement; elle n'aimait pas parler aux inconnus, bien que cette jeune fille la mettait en confiance. Kaede demeurait, depuis toute petite, être une fille très réservée et plutôt timide, sauf dans des situations paritculières. C'est pourquoi elle ne regarda pas l'inconnue dans les yeux quand elle lui posa sa question. Mais au fond, elle éspérait tout de même que celle-ci ne le prendrait pas trop mal, et qu'elle comprendrait que Kaede n'aimait pas vraiment parler... Alors, en attendant la réponse de la jeune fille aux cheveux clairs, Kaede relâcha un peu sa valise, et tenta de dissoudre le halo de mépris qui trônait dans son regard perçant, bien qu'elle eut un peu de mal à le faire totalement disparaître... Quand elle levait les yeux du sol pour regarder autour d'elle, elle pouvait apperçevoir des lycéens qui se précipitaient dans tous les sens; elle ne savait pas encore ce qui l'attendait dans ce nouvel établissement... Peut-être que les autres élèves la rejetteraient avec son mauvais caractère? Elle ne le savait pas, et était plutôt anxieuse à l'idée de connaître cette réponse. Kaede laisserait faire le temps; au fil des mois elle verrait bien ce qui adviendra de sa réputation et de son cercle de relations...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée très banale [En cours]  Mer 24 Déc 2008 - 17:40

Lou remarqua bien que la nouvelle fixait ses yeux vairons ! Et sentit bien que cette dernière était un peu choquée, à vrai dire cela ne choqua plus Lou, elle avait l’habitude que les autres personnes la regardaient d’une aire bizarre à chaque foi qu’on regardait ses yeux vairons ! Et oui, Lou commençais peut à peu à s’accepter dans son corps, et cela commence par les yeux, c’est déjà un bon début pour la jeune anorexique.
Le silence prenait place, ce qui gênait Lou ! La nouvelle était-elle une timide comme Lou ? D’un coté c’est normal elle est nouvelle, elle ne va pas faire sa rebelle dès son arrivée ? XD Mais elle met du temps à répondre ! Pensa Lou ! Tout à coup la jeune fille baisait les yeux et se mit à parler :

« Je suis nouvelle et je ne sais pas trop ou aller maintenant… »

Lou faisait un petit sourire, cela la rappelle quand elle est arrivée, elle était perdu et ne savait pas ou aller non plus et il y avait aussi une personne qui lui à montrer le chemin, maintenant es-ce autour de Lou ? La réponse oui ! Ce qui est normal !

« Ne t’inquiète pas, moi aussi je suis nouvelle ! Ça ne fait pas longtemps que je suis arrivée et je ne connais pas bien les lieux, mais je peux facilement d’emmener dans les dortoirs ! »

Ceci était vrai, elle connaissait bien le chemin des dortoirs, d’un côté heureusement ^^ Cette nouvelle à l’aire sympa, je me demande d’où elle vient ! Pensa Lou !

« Tu as, le numéro de ta chambre ? Aller vient je t’y emmène ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée très banale [En cours]  Jeu 25 Déc 2008 - 12:38


La voix de sa jeune hôtesse résonna dans le grand hall spacieux et vide; et laissa ainsi place à un faible écho autour des deux jeunes filles. Les yeux de Kaede étaient venus se reposer sur le visage de son interlocutrice, dont elle fixait toujours les yeux. Malheureusement, le regard de cette dernière restait malgré tout toujours aussi froid et profond. Ses petits yeux de teinte azurée laissaient paraître un aura de malveillance et de mépris, comme toujours avec les inconnus. Kaede ne pouvait contrôler cette lueur d'affront et d'hostilité qu'elle dégageait en permanence quand elle ne se sentait pas en confiance, bien que l'inconnue lui paraîssait très agréable et particulièrement aimable. Cette jeune demoiselle lui dit qu'elle était nouvelle également, que son arrivée était très récente mais qu'elle pouvait cependant l'aider dans sa route: elle connaissait le chemin qui menait aux dortoirs. Kaede ne renchérit pas tout de suite les paroles de son hôte, qui elle semblait très vive et sereine. En fait, elle ne savait pas vraiment quoi dire, mis à part acquieser de la tête et la suivre jusqu'à sa chambre. D'ailleurs, en parlant de chambre, Kaede ne savait pas encore si elle allait la partager, ou si elle allait être seule; mais elle ne tarderait probablement pas à ne plus ignorer tout ça. Encore une fois, la jeune fille avait laissé le silence prendre place entre elle et l'inconnue qui lui faisait face; mais elle n'y pouvait rien, étant donné que c'était une jeune fille d'une nature froide et timide, contre sa volonté. Mais bien qu'elle soit quelqu'un d'inhospitalier, elle se devait de lui répondre au plus vite; de peur que son interlocutrice, qui elle était très chaleureuse, ne soit indifférente à son égard à son tour. C'est toujours d'une voix aussi tamisée et effacée que Kaede tenta de pronnoncer quelques mots:


« Ah... Merci. » murmura-t-elle, le regard dans le vide.

Décidément, elle ne faisait pas beaucoup d'efforts pour entamer la conversation... Si elle continuait comme ça, les gens la craindraient et ne viendraient pas lui parler. Tant pis, pensait-elle. Il lui restait encore les arts martiaux et la musique, elle n'avait pas tellement besoin de se faire beaucoup d'amis, bien qu'elle en mourrait d'envie dans le fond. Quand on commençait à bien connaître Kaede, on pouvait se rendre compte que c'était une jeune fille pleine d'attention et regorgeant de vitalité et de douceur. Mais pour connaître cette facette de l'adolescente, il fallait creuser profond et briser l'épaisse vitre de glace qu'elle élevait toujours en compagnie d'un inconnu. Et puis, soudain, la jeune fille aux beaux yeux si particuliers lui proposa de l'accompagner jusqu'à sa chambre. Kaede se voyait contrainte d'accepter; mais juste après, elle fit quelque chose qu'elle n'avait pas l'habitude de faire... Elle esquissa un beau sourire, franc et sincère, sur ses fines lèvres. Cela l'étonna fortement d'elle-même, et juste après que son intrerlocutrice aie profité de ce geste amical, Kaede s'empressa de regagner un air très morose, et de répondre à sa question précédente: avec un ton nettement plus grave et distant:

« Je crois que je suis chambre 29. Merci encore… Puis elle baissa à nouveau la tête, et quelques longues secondes plus tard, elle compléta ses quelques mots. Je m'appelle Kaede, Kaede Kuroizu. » dit-elle en levant légèrement ses yeux, toujours cachés derrières ses long cheveux noirâtres et sombres.

Elle se devait de se présenter, c'était la moindre des choses à faire quand on se faisait accueillir d'une telle façon. Néanmoins, assez étrangement, Kaede ne retourna pas la question à la jeune inconnue. Celle-ci se présenterait si elle en avait envie, elle ne lui forcerait pas à lui dire son nom. Kaede n'avait d'autant plus pas spécialement envie de le savoir, ce qui l'intéressait était de percevoir les traits de personnalité et de caractère de cette fille à la longue chevelure claire. Le nom et le prénom n'étaient qu'un accessoire pour elle; ce qui faisait la personne: c'est ce qui dominait dans son fort interieur...
Kaede commença à marcher en direction des grands escaliers qui dominaient le hall un peu plus loin. Certes, elle ne connaissait pas l'emplacement de sa chambre, mais tout le monde doté d'un peu de raison et de bon sens pouvait flairer que les dortoirs se trouvaient bien dans cette direction. Et de toutes façons, le chemin inverse menait à la sortie; alors il n'y avait pas de considérables solutions possibles...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée très banale [En cours]  Jeu 25 Déc 2008 - 21:31

Décidément elle était bien timide la nouvelle, et sur elle était plus que Lou ! Un coup elle fixait le regard vairon et après elle détournait son regard ! Était-elle gênée par les yeux de Lou ? Comment faire pour la rassurer ? Lou lui fait un léger sourire, elle était comme même gêné que cette dernière la regardait avec un aire d’étonnement. J’espère qu ce n’est pas non plus à cause de ma maigreur ! Pensa Lou ! Et oui, sa maigreur et sont plus grand complexe ! Enfin bon ceci va sur ment passer, après tout chacun à ses différences, et surtout que Lou en a l’habitude, ça a quasiment toujours été comme ça de toute façon !
Le silence regagna la grande pièce, signe de plus pour dire que la nouvelle est mal à l’aise… Elle murmura comme même un : « ah, merci » timidement avec un regard dans le vide. Puis elle se remit à parler en disant qu’elle était chambre 49, puis quelque seconde plus tard elle se présenta sous le nom de Keade Kuroisu ! Lou était bien obliger de se présenter aussi ! Ses cheveux la dérangeaient un peu, alors elle pris un chouchou de sa poche et les attachât avant de se présenter :

« Moi c’est Lou Yomura, enchanté !... Ne soit pas gêné par mes yeux, c’est de naissance, sa s’appelle les yeux vairon ! »

Dit Lou avec un grand sourire en espérant que cela rassura Keada !

« Aller vient ! En route ! »

Lou prononça ses mots avec un dynamise, elle était sur ment de bonne humeur ! La jeune demoiselle prit donc la direction des dortoirs pour accompagner la nouvelle dans sa chambre. Elle prend bien évidemment les grands escaliers auquel elle à du mal à l’ai monter à cause de se corpulence ! Et oui ! Sa maigreur faite qu’elle est souvent fatiguer lors de gros effort et notamment quand elle monte des escaliers ! Pour ne pas inquiéter la jeune nouvelle, elle le cachait bien évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée très banale [En cours]  Sam 27 Déc 2008 - 13:14

Être gênée par les beaux yeux de la jeune fille? Non, en aucun cas Kaede ne l’était, c’était juste que ce regard si particulier l’attrayait beaucoup, étant donné qu’elle n’en avait jamais vu auparavant. Jamais elle n’aurait voulu que la jeune fille croie qu’elle ne scrutait ses iris juste parce qu’ils lui paraissaient étranges et qu’elle était intimidée par cela; au contraire : elle aurait aimé posséder de si beaux yeux, bien que ceux dont elle était déjà dotée étaient tout aussi charmants avec leur couleur très limpide d’un bleu lagon. Mais cela ne plaisait pas à Kaede, comme tout le reste de son physique d’ailleurs. C’était une jeune fille très complexée par son visage, même si celui-ci semblait avoir été sculpté par des mains d’or. En effet, ses traits étaient fins, sa bouche bien placée : ni trop fine ni trop dense, et son nez était particulièrement délicat. Mais malgré cela, la jeune adolescente aurait voulu ressembler à autre chose, et même être quelqu’un d’autre. Car depuis toute petite, elle n’avait jamais connu la popularité, ou encore le bien de se faire des amis et d’être reconnue de tout le monde. Elle restait très réservée, bien qu’elle avait prit pour résolution d’essayer d’être un peu plus ouverte une fois arrivée dans cette nouvelle école, dont le grand hall aux comptoir de marbre l’impressionnait encore… Alors la jeune sportive leva un peu ses yeux intimidés vers la dénommée Lou, et d’une voix nettement plus distincte que les fois précédentes, elle tenta de prononcer quelque mot avec un peu plus d’entrain de chaleur:

« Ne t’inquiète pas, en aucun cas je ne suis gênée par tes yeux. C’est juste que je n’en avait jamais vu avant, alors cela m’intrigue un peu. Mais je trouve ça très beau, et excessivement unique. Alors pour aucune raison je me sentirai gênée. »

La mère de Kaede lui avait enseigné un certain savoir-vivre et inculpé une amabilité remarquable, que la jeune fille n’hésitait pas à communiquer envers les personnes qui se faisaient particulièrement gentille avec elle. C’était le cas pour Lou. Elle était venue l’accueillir comme on l’avait rarement envers elle, et cela faisait particulièrement plaisir à la jeune fille au chignon négligé. Peut-être allait-elle avoir l’occasion de se faire une amie ici? Non, cela lui paraissait inconcevable, elle qui n’avait pas le don de se faire des amis. Peut-être que cette jeune fille avait des idées derrière la tête, et peut-être qu’elle s’avérerait être méchante avec elle par la suite. Kaede n’en savait strictement rien, comme toujours. Elle ne savait pas lire dans la tête des gens, mais c’était peut-être mieux pour elle; car depuis sa plus tendre enfance, les gens pensaient qu’elle était quelqu’un de fermé, d’hostile et d’invivable. Et pourtant, c’était tout le contraire de Kaede qui ne demandait qu’à ce que les gens connaissent son vrai caractère, celui d’une fille très douce et attentionnée… En montant les escalier, avec des pas très lents de la part de Kaede, cette dernière s’aperçu que son interlocutrice était formée d’une silhouette très fine. Pourtant, derrière ces airs frêles, Kaede avait l’impression qu’elle était en fait très dynamique et singulièrement enthousiaste. Et c’était le cas, Lou était dotée d’un entrain remarquable. Alors Kaede ne s’inquiéta pas vraiment, elle avait sûrement ses raisons qui expliquaient sa gracieuse maigreur. Et puis, elle s’en fichait, les gens vivaient leur vie à leur façon et comme bon il leur semblait. La jeune sportive n’était pas du genre à statuer les gens rien qu’en se fiant aux apparences. Et c’est d’ailleurs pour cela qu’elle mourrait d’envie de connaître la vraie personnalité de cette fille qui était venue l’accueillir. Marche par marche, Kaede montait tranquillement les escaliers en suivant Lou, tirant toujours sa lourde valise de sa main droite, et luttant encore pour ne pas que celle-ci tourne dans tous les sens. Et puis, en regardant un peu plus son interlocutrice, elle constata que cette dernière avait légèrement du mal à monter les escaliers aux teintes fades. Peut-être était-ce à cause de son physique chétif? Tout le contraire de Kaede, qui elle était tout en courbes mais surtout en muscles, et qui d’ailleurs faisait que cela la complexait encore plus. Le physique de Lou était comme une ambition pour Kae : fine, sans rondeurs. Décidément, elle admirait beaucoup le physionomie de la jeune fille. Des cheveux clairs comme elle aurait aimé avoir, une silhouette fine dont elle n’était pas pourvue, et des yeux qui feraient des jaloux. Kaede aurait d’ailleurs aimé faire part à la jeune fille de son admiration mais elle était beaucoup trop fermée: trop peu bavarde.

Elle baissa donc la tête, mais soudain, à force de s’évader dans son utopie, sa main lâcha brusquement et sans raison son emprise, laissant ainsi sa lourde valise dégringoler les escaliers très bruyamment. Quelle malchance! Tout le hall avait désormais les yeux rivés sur ce que venait de causer la jeune fille, dont les joues avaient prit une couleur empourprée. Kaede s’empressa de descendre les marches à toute vitesse, le visage recroquevillé contre son cou, cachant ses yeux avec ses cheveux au maximum pour tenter de fuir le regard des autres, regard auquel elle était très vulnérable. Arrivée en bas, elle ramassa sa valise; sa main gauche serrait ses vêtements comme pour tenter de déloger cette haine qui l’avait soudain submergée. Eschyle ne disait-il pas que « La parole apaise la colère. »? Ainsi Kaede ne pourrait donc pas la canaliser? Étant donné que celle-ci ne parlait presque jamais. Avoir fait tomber cette valise dans les escaliers l’avait envahie d’une haine et d’une colère confondue, car elle avait vraiment l’impression que les mauvaises choses n’arrivaient qu’à elle. Et comme elle ne voulait pas dissoudre cette exaspération par les paroles, elle était contrainte de l’accumuler dans son esprit. Maintenant, vous comprenez mieux la jeune Kaede, si je vous dit que « La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. ». Kaede avait peur, peur du regard des autres, ainsi elle se cachait sous une colère inexplicable, et cette colère se transformait en souffrance. Voilà pourquoi elle demeurait être une jeune fille très morose et lésée. D’ailleurs, Kaede aurait aimé que Lou ne lui vienne pas en aide après cet incident, mais c’était sans compter sur la gentillesse dont elle faisait preuve. Si simplement elle pouvait revenir en arrière, et saisir plus fort la poignée de sa valise, Kaede n’aurait pas connu ce moment de flétrissure qui vint gâcher dès le premier jour son arrivée ici. Espérons juste que Madame Poisse ne la scelle pas durant toutes les années qu’elle passera dans cet établissement et que Kaede connaisse un peu la prospérité : chose qu’elle n’avait jamais connu…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée très banale [En cours]  Ven 9 Jan 2009 - 23:21

Dure dure de monter les escaliers avec ce physique : la maigreur et peu de muscles. Lou devait à tout prit vaincre cette maladie et retourner dans un poids dit « normal ». Après tout, c’est pour ça qu’elle est sortie de l’hôpital plus tôt que prévu, elle voulait la vaincre seul et sans aide ! Elle enviait un peu le corps de Kaede, cette dernière semblait avoir un physique d’une sportive ! La chance ! Lou airait aimé avoir ce physique et pouvoir courir sans effort, sans être vite essouffler. Cela n’arrivera sur ment pas dans un avenir proche, on ne passe pas d’un corps d’anorexie à un corps de sportive, du jour au lendemain !
Lou se retourna, elle voyait bien que la jeune fille avait aussi des difficultés à monter les escaliers, avec une valise lourde ça se comprend ! La petite Lou voulait bien évidament l’aider à porter sa valise, mais Lou était déjà toute essoufflée, et ouis la fin des marches approchait, alors était-il raisonnable de comme même l’aider à porter se valise ? La question ne se pose pas puisque la réponse est oui, il faut être solidaire, mais la jeune femme avait décidée de l’aider dans le couloir, « inutile de faire un autre effort sachant que je suis déjà essouffler et que en plus on arrive jusqu’au bout » pensa la jeune anorexique.
Enfin arriver en haut des marches, un grand bruit résonna dans toute la pièce, Lou surprise, se retourna pour voir ce qui ce passe et vit la nouvelle descendre à une vitesse folle ! « Mais pourquoi redescend-t-elle les escaliers ? » Pensa Lou ! En regardant de plus prêt, elle s’aperçoit que Kaede avait fait tomber sa valise ! Tout le monde avait les yeux fixés sur cette charmante demoiselle toute gêné par ce qui ce passait. Lou, sans réfléchir, descend aussi les marches à toute vitesse pour aller aider la nouvelle. Encore heureux que la valise ne s’est pas ouverte, toute les affaires seront sorti et la nouvelle aurait été encore plus gêné, mais cela ne s’est pas passer ainsi, la valise était resté fermée.
Lou s’approcha donc de Kaede, elle voyait bien que cette dernière avait un regard triste, elle devait sur ment regretter d’avoir fait tomber sa valise, il fallait juste la rassurer mais comment faire ? Peut-être que des mots suffisait ou peut-être pas ! Lou ne connaissait pas la personnalité de Kaede. Elle prit comme même la parole, on ne sait jamais sa peut la rassurer :

« Ne t’inquiet pas, tu n’as pas à avoir honte ça peut arriver à tout le monde ! Je vais t’aider à porter la valise à deux ça seras plus facile ! »

Elle dit ça avec un grand sourire et d’une voix rassurante… enfin je pense ^^ ! Que faire de plus ? Kaede ne pouvait tout de même pas refuser son aide, Lou n’avait pas refusé quand le beau Keitô lui avait proposé son aide ! Le fait de ne pas avoir aidé la nouvelle plus tôt, dans les escaliers, commence à ronger l’esprit de Lou. C’est vrai, la valise ne serait sur ment pas tombée. Enfin bon, l’action est passé on ne peut pas revenir en arrière et puis on pourrait refaire le monde avec des « si » !
Le problème dans ça, enfin ce n’est pas le problème majeur mais ça préoccupait Lou. C’était de remonter les marches ! D’habitude, la jeune anorexique n’avait pas l’habitude d’avoir des pensées si égoïste mais ça maladie qui prit le dessus. Ce matin elle n’avait rien manger, l’appétit ne lui venait pas (comme quasiment tous les matins) alors avec rien dans le bide et peu de force c’est un peu normal qu’elle veut faire le moins d’effort possible ! Bref, comme je le disais on ne peut pas revenir en arrière ! Alors elle prit une poignet, kaede prit l’autre et c’est reparti pour remonter ses marches de malheur !…
Revenir en haut Aller en bas
 
Une arrivée très banale [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: