Partagez | 
 

 Pour passer le temps... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Pour passer le temps... [Libre]  Jeu 16 Avr 2009 - 22:38

Cette journée était comment dire... pourrie ! Oui c'est ça. C'était samedi, il n'y avait pas cours, Fujumi n'était pas disponible et pour couronner le tout, il pleuvait comme jamais. Kazuki s'ennuyait à mourir. Chose rare, il n'avait pas envie de dessiner, pas d'inspiration. Le lycéen avait finit tout sont travail - il avait calé sur un exercice de mathématiques on ne peut plus compliqué - et ne savait plus quoi faire. Il était allongé sur son lit, les mains derrière la tête, écoutant la pluie battre contre la fenêtre. On lui avait annoncé la venue d'une nouvelle élève, d'ici un jour ou deux, qui serait dans sa chambre. Ça ne le gênait pas vraiment mais il s'était habitué à être seul tous les jours et avait peur de tomber sur quelqu'un de... spécial. L'autre problème, sûrement le plus gros, c'est qu'il s'agirait d'un fille. Kazuki s'en foutait, mais elle ça la gênerait sûrement. Fujumi aussi.

Le jeune homme pensait à tout et à rien. Il était resté pendant une bonne demi-heure, comme un mort, à se remémorer sa semaine ou à chantonner dans sa tête. Au bout d'une trentaine de minutes donc, il s'était décidé à sortir de sa léthargie pour aller faire un tour dans le lycée. Il se leva, prit une veste - il faisait plutôt froid - et sortit de la chambre numéro 15. L'adolescent redécouvrait les couloirs du lycée, dans la pénombre et le silence. Il n'avait croisé personne. Quelques couloirs et quelques escaliers plus tard, il arriva devant la bibliothèque. Un peu de lecture ne lui ferait pas de mal. Il aimait ça, n'avait rien d'autre à faire, et personne à qui parler. Il entra, se dirigea vers une étagère et fouilla. Il trouva un livre intitulé "L'arbre du voyageur". Il ne l'avait pas lu et le résumé lui avait mit l'eau à la bouche. Il partit s'asseoir, ouvrit son bouquin, lut les premières lignes lorsque quelqu'un l'interpella...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Dim 19 Avr 2009 - 15:35

Taylor était à la bibliothèque depuis un moment déjà. Comme toujours lorsque la pluie et la fatigue la taraudaient et l'empêchaient de mettre le nez dehors. Dans son état il était dangereux de sortir car il n'y avait peu de personnes dehors et elle aurait à tout les coup un problème... Trop de malchance tue l'activité... Elle était donc installée à une table, des livres ouverts devant elle. Elle avait tourné et ratatourné les des différents livres mais elle n'avait rien trouvé qui pourrait l'aider à trouver une piste de résolution de son exercice de physique... Elle les referma et les attrapa pour en chercher d'autres.
Une fois dans le rayon elle se demanda si laisser Saki seule dans son écharpe sur la table était une bonne idée puis elle se dit que de toute façon elle ronflait depuis un moment déjà... Enfin ronfler... Elle rangea les livres inutiles et farfouilla quelques instants dans les rayonnages avoisinant pour trouver d'autres ouvrages. Elle trouva trois livres qui lui parurent intéressants. Elle sortit du rayonnage et revint vers sa table, le crayon de papier qu'elle utilisait calé derrière son oreille droite. Elle leva les yeux et vit un jeune homme assis en face de sa place, sur la même table qu'elle alors qu'il y en avait d'autres de libres.
Elle le regarda un moment se demandant comment réagir, violemment ou non? Il était peut-être dans les nuages ce qui aurait entraîné qu'il ait loupé le fait que cette table était déjà occupé ou il s'en fichait. est-ce que Taylor s'en fichait? Elle ne savait pas trop. La physique commençait à la gonfler et le pire était qu'il lui restait des maths à finir... Quelle journée magnifique... elle aurait tout donner pour pouvoir aller skatter ou courir ou n'importe quoi d'autre que de faire des maths... Elle s'approcha de la table. Le mouvement lent de l'écharpe lui indiqua que Saki dormait toujours.
Elle demanda au lecteur assez inconscient:
"Tu t'es installé la volontairement ou tu n'as pas vu qu'il y avait quelqu'un sur la table?"
Elle entra dans son champ de vision. Le pauvre, il allait tombé sur la personne la plus désagréable de la bibliothèque. le pire était que si elle n'avait pas bossé le même exercice depuis une heure, Taylor aurait été foncièrement plus sympa... Elle se décida à essayer de se montrer un peu plus sympa:
"Non parce que je m'étale, et je suis relativement bruyante, alors pour lire c'est pas forcément génial..."
Elle posa les nouveaux livres sur la table et se rassit en décalant un peu l'écharpe pour mettre un livre devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Dim 19 Avr 2009 - 20:52

Il fallait bien se rendre à l'évidence, Kazuki était entré dans une bibliothèque, avait prit un livre et l'avait entamé sans avoir, pour le moins du monde, envie de lire. Il voulait juste tuer le temps. Et pour le tuer, il l'avait tué. On peut même dire qu'il l'a assassiné ! Et oui, devant vos yeux ébahis Kazuki Satô viens de s'occuper pendant au moins trois minutes ! Le seul problème était qu'on entre pas dans une bibliothèque pour en ressortir trois minutes plus tard. Ça ne se fait pas. Kazuki était donc coincé, obligé de lire ce livre, intéressant, mais qu'il n'avais pas envie de lire. Il leva un peu les yeux. Apparemment la table où il avait prit place était déjà occupée. Il y avait un trousse une copie encore peu remplie, un livre ou deux et une écharpe. Mais le jeune homme n'en avait rien à faire. Il replongea dans son livre, bien décidé à tourner une ou deux pages de plus. Quoique...il avait un peu raté son plongeon. Vu d'un certain angle, c'était un plat. Vous savez, ces plats qu'on sent passer et qui vous font devenir tout rouge pendant une bonne demi-heure ! Enfin bref, tout ça pour dire qu'il n'arrivait pas à lire son bouquin. Maintenant qu'il savait que quelqu'un allait débarquer, il voulait savoir de qui il s'agissait. Sitôt dit, sitôt fait. Y a qu'à demander. C'était une jeune fille. Elle était dans sa classe. Il l'avait déjà aperçue en cours mais il n'y avait pas vraiment fait attention. Il ne savait même pas son nom. Elle avait de longs cheveux noirs et une peau très blanche. En gros, ce n'est pas vraiment le genre de personne vers qui Kazuki va en premier. D'après son discours, elle le gênerai dans sa lecture mais ça... Au risque de se répéter, Kazuki se foutait royalement de son livre. Il voulait juste s'occuper et cette lycéenne était peut-être suffisamment bavarde pour entamer une discution digne de ce nom. Il posa donc "L'arbre du voyageur" au bord de la table et prit la parole :

" Ho tu sais... En fait j'ai pas la tête à lire, je voulais juste m'occuper mais ça m'ennuie plus qu'autre chose. C'est toujours comme ça quand il pleut, je m'ennuie à mourir. Alors pour m'occuper je marche à droite à gauche pour passer le temps..."


Kazuki se tut. Il jeta un œil sur l'exercice que faisait la jeune fille. Il y a une heure il l'avait fait, non sans mal mais il avait réussi à le terminer. Du moins c'est ce qu'il pensait. Mais cet exercice semblait donner du fil à retordre à la lycéenne. Il y avait des ratures et les livres qu'elle venait de déposer était sûrement là pour l'aider à s'en sortir. Et cette idée plut à Kazuki. Il pourrait peut-être l'aider à s'en tirer. Ça l'occuperait et lui permettrait de faire connaissance. Il continua donc :

" Tiens tu cale sur cet exo. C'est vrai qu'il est dur... J'ai dut passer une bonne demi-heure dessus, et en fait c'est tout bête. Mais les exercices de maths sont encore plus durs..."


Il regarda plus attentivement la jeune fille. puis il dirigea son regard vers l'écharpe. Elle bougeait un peu. C'était à peine visible mais elle bougeait. On aurait dit qu'elle respirait. Ça montait, et ça descendait. Tout cela était plutôt étrange et intriguait beaucoup le jeune homme.

" Tu veux peut-être un coup de main non ? Je me rappelle encore à peu près comment il faut faire... Enfin c'est toi qui vois."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Dim 19 Avr 2009 - 23:19

Taylor avait été surprise et déçue par sa réponse. mais elle n'en dit rien. après tout lire quand l'envie n'y était pas c'était dur pour la plupart des gens et il était très vrai qu'elle était ... différente. Une différence gênante et handicapante pour sa réintégration. Elle observant attentivement le garçon elle se rendit compte qu'il était dans sa classe. Se souvenir de ça était pour Taylor un exploit car ces derniers temps son attention en cours était plutôt limité. Il s'ennuyait. C'était banale. Il n'y avait qu'elle pour ne jamais s'ennuyer. Elle trouvait toujours quelque chose à faire. Que cela soit aussi simple que dormir, ou aussi tordu qu'aller courir sous la pluie pour gagner le bois et parcourir la nature. Elle regarda sa feuille désespérément vide. Et soupira. Puis il lui dit qu'en fait il était tout bête... L'exercice, hein, entendons nous bien. Mais il avait aussi passé une demi-heure dessus... Puis il rajouta d'un air distrait que les maths étaient plus durs...
*La poisse... ras le bol de ses cours de merde...*
Taylor aimait apprendre, mais elle n'aimait pas avoir des devoirs et des DS. Pour elle tout cela ne servait à rien. Elle regarda d'un regard vide le jeune homme devant elle qui fixait à présent l'écharpe intrigué. Il ne releva cependant pas. Taylor leva un sourcil mais ne dit rien. Il n'était pas curieux, tant pis. Elle l'était mais avait trop de mal à poser des question. Une fille aurait facilité la discussion... Puis il lui proposa de l'aide. C'est là qu'elle se rendit compte qu'il avait parlé tout seul. Qu'il avait tenu un magnifique monologue...
*Le pauvre... Il se retrouve obligé de faire la conversation tout seul... Je suis vraiment à charge.*
Elle se retint de sourire. Il voulait l'aider il allait vite déchanter... Surtout pour de la physique. et ne parlons pas des maths... Elle prétexterait les avoir fait, elle ne voulait pas l'emmerder non plus ainsi elle dit:
"Et ben ça a beau être tout bête je ne vois vraiment pas la solution... C'est malheureux. Alors si tu n'as que ça à faire je veux bien un coup de main..."

Taylor le regarda. Elle se demanda si il était du genre à snober tout ceux qui étaient moins intelligent que lui, ou si il était sympa. Saki bougea, ce qui fit bouger l'écharper mais elle se reblottit pour recommencer à dormir. Elle esquissa un sourire mais ne dit rien. Elle finit pas dire:
"Je m'appelle Taylor."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Ven 24 Avr 2009 - 18:42

Après une certaine hésitation que l'on pouvait lire sur son visage, la jeune fille accepta l'aide que venait de lui proposer Kazuki. Il lui faudrait donc expliquer quelque chose qu'il avait eu du mal à comprendre. Ce ne serait pas très simple mais il s'y était engagé. Il n'avais plus le choix. La lycéenne prétendait s'appeler Taylor. Kazuki n'avait jamais croisé quelqu'un qui portait ce prénom. Mais après tout... qu'est-ce qu'il en avait à faire ? Taylor ou pas Taylor, ça ne changeait rien. C'était comme ça, et puis voilà.
Bon, revenons à nos moutons. Kazuki avait non sans mal rapproché sa chaise, pour arriver à lire correctement l'exercice. Il lut rapidement ce qu'avait fait Taylor. Au début, Kazuki avait fait la même erreur. Après des calculs aussi différents les uns des autres, il en était arrivé à une expression on ne peut plus complexe que l'on pouvait appeler un cul-de-sac. S'il ne l'avait pas aidé, elle aurait certainement foncé droit dans le panneau. Enfin bref...

La jeune fille s'était présentée. Certes brièvement mais elle s'était présentée. Kazuki devait donc en faire de même. Pendant que le jeune homme s'y préparait psychologiquement - ce ne fut pas long, rassurez-vous - il redirigea son regard vers l'écharpe de Taylor, qui respirait encore. Il dit donc :


" Moi c'est Kazuki. Mais dis-moi... pourquoi est-ce que ton écharpe respire ?"


Pour poser cette question, Kazuki avait prit une voix vraiment bizarre. Comment dire... Il était monté dans les aigus et avait prit une voix de... Il avait prit l'intonation d'un professeur qui pose une question à laquelle aucun des élèves ne peut répondre. Cette pensée le fit sourire. Quand ce genre de situation avait lieu en cours, il se foutait royalement de la gu*ule de son professeur qui se sentait souvent gêné au plus haut point. Dans la plupart des cas il ne savait même pas quelle était la question, trop occupé à dessiner ou à rêvasser, mais il remarquait le long silence qui s'en suivait. Toujours est-il qu'il ne savait pas comment allait réagir Taylor. Allait-elle répondre franchement, ou allait-elle le laisser dans l'ignorance, en changeant totalement de sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Ven 24 Avr 2009 - 19:46

Taylor regarda le jeune homme un moment comme s'il était fou. Une écharpe qui bouge non mais c'était vraiment n'imp... Elle manqua de s'étouffer. Elle avait bien fait de se la fermer... Replongée dans l'exercice de physique elle avait complètement zappé Saki qui dormait toujours dans son écharpe. Oy... Ça aurait été une méga boulette... Elle se sentit très fière que pour une fois se réflexion tordue lui aient laissé le temps de se rendre compte de l'énormité de ce qu'elle allait faire. Cela lui évitait d'être prise pour une folle méchante et sadique. quoique cela ne serait que réalité... Mais passons. Elle sourit, la question était donc tout à fait justifiée. Et comme elle était repasser dans une bonne période elle allait y répondre. Une bonne action sachant qu'il se préparait à l'aider, elle lui devait bien ça. Elle tendit la main et ouvrit légèrement l'écharpe pour qu'il puisse apercevoir la rate noire qui dormait tranquillement. Elle dit:
"Voici Saki. "
Au pire, il grimperait sur sa chaise, Saki lui prouverait que c'était inutile et on en parlerait plus. Finalement c'était une bonne chose qu'il soit un mec. Elle aurait pu tomber sur une hystérique... Oh... Elle aurait pu rire un moment. Tant pis. Elle regarda Saki quelques secondes puis laissa retomber l'écharpe avec douceur. Taylor n'était pas du genre douce, mais la c'était différent. Saki lui apportait réconfort et compagnie lorsque la solitude due aux difficultés de Taylor à être sympa lui pesait. Elle l'aidait à affronter les cauchemars la nuit, et Taylor savait qu'elle ne la trahirait pas... Alors elle la protégeait du mieux qu'elle le pouvait.
Elle repensa aux gens qu'elle avait croisé jusque là. Et esquissa un sourire. Des rayons de soleil dans son ciel gris, des parapluies l'aidant à affronter la mousson. Des gens avec qui pour l'instant elle n'avait pas encore eu l'occasion de faire plus ample connaissance. A quoi bon, c'était des gens croisé comme ça, par hasard. Ils étaient de ceux avec lesquels on parle un peu et puis basta, chacun reprenait sa vie. Ils avaient tous des amis, une vie. Pas besoin d'un handicap social comme elle. Quoiqu'ici elle n'avait pas encore forgé sa réputation. Une chance puisqu'elle était là depuis plus de trois mois maintenant. comme quoi la guigne ne l'avait pas encore réellement frappé. Elle effleura la table en bois, pas qu'elle soit superstitieuse mais elle se souvenait que sa mère le faisait alors... Puis elle se mit à triturer son crayon à papier, se demandant quoi dire, ou quoi faire, le silence commençait à lui peser... Elle se souvint qu'elle avait été d'une incorrection incroyable et lui demanda:
"Les rats ne te dérangent pas au moins?"
Pour le coup cela serait gênant mais elle pouvait toujours remonter rapidement pour la remettre dans sa cage le temps qu'elle resterait à la bibliothèque. Après tout, Saki ne lui en voudrait pas de retrouver un peu sa cage l'espace de quelques heures. Et puis elle éviterait la longue attente pendant que Taylor ferait du skate. Oui, Taylor ne la laissait pas sur son épaule pendant ses séances elle n'était pas inconsciente les chutes elle en faisait souvent. Elle se rappela qu'il s'était présenté, Kazuki, elle retiendrait puisqu'il devait être dans sa classe. Elle se tourna vers lui pour attendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Sam 23 Mai 2009 - 21:42

C'était un rat ! Kazuki s'était trompé en pensant que l'écharpe respirait. Quoique... Pas totalement. Le jeune homme n'avait pas peur des rats. Il n'aimait pas ceux qui vivent dans les égouts, mais celui-là était un simple animal de compagnie. Et en plus il avait une bonne petit bouille. Kazuki trouvait original d'avoir un rat que l'on amène partout avec soi. Pour lui, ces animaux là étaient forcément enfermés dans des cages mais après tout, pourquoi pas... En y repensant, ça aurait pu être une solution pour combler la solitude qui l'avait parfois hanté dans le passé. Un animal, ça ne vous rejette pas. Ça s'attache à vous même si vous êtes différents, et on s'attache à lui facilement. Mais bon il était trop tard maintenant, les pires moments de la vie de Kazuki étaient sans aucuns doutes passés maintenant qu'il avait quelqu'un qui le comprenait et qu'il comprenait.

Taylor avait nommé sa bestiole Saki. C'était plutôt bien trouvé. Enfin Kazuki trouvait que ça lui allait super bien. A y regarder de plus près, le petit rat était vraiment attendrissant. Le genre d'animal qui donne envie d'en avoir un justement. Le jeune homme fixait sans relâche Saki qui ne semblait pas s'en apercevoir. On dit souvent que les animaux perçoivent plus de choses que les humain mais ce n'était apparemment pas le cas des rats. Ou tout au moins de celui-là.
Kazuki qui s'était un peu perdu dans ses pensées répondit à Taylor :

" Non pas du tout, au contraire. J'aime beaucoup les animaux. Et comment dire... t'as le droit d'avoir un rat au lycée ? Ou bien t'es obligée de le cacher ?"

La question était venue naturellement. Et n'importe qui se la serait posée. Si c'était interdit, il ne le dirait à personne, ce n'est pas son genre et puis c'était pas ses affaires. Si c'était autorisé, il en profiterait peut-être pour se permettre de poser d'avantage de question. Il était plutôt curieux et là, il mourrait d'envie de poser des questions. Non pas que le sujet était vraiment propice à cela mais plutôt que c'était dans sa nature. S'il voyait que son interlocuteur n'avait pas envie de répondre il s'arrêtait mais au contraire s'il sentait que l'autre appréciait que Kazuki s'intéresse au sujet, et bien il en profitait jusqu'à avoir parfois du mal à s'arrêter.
Moyennant quoi il attendait maintenant la réponse de Taylor...



(Bon ça fait un bail désolé Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Sam 23 Mai 2009 - 22:28

Taylor le regarda regarder Saki, aucune trace de peur. Peut-être un peu intrigué, comme tous ceux qui avaient fait la connaissance de Taylor et de sa compagne. Oui, c'était un brin étonnant mais Taylor aurait pensé que c'est plus courant que ça. Peut-être étaient-ils peu à les balader comme ça. Combien de fois sa mère lui avait-elle répété que les animaux n'étaient pas des poupées... Taylor regarda la rate, et se demanda si elle se plaisait dans cette vie. Jusqu'alors elle n'avait pas montré signe d'agacement, elle ne l'avait jamais mordue, et n'avait jamais tenté de s'enfuir. Taylor en déduisait donc que la rate se plaisait. Kazuki lui dit qu'elle ne le dérangeait pas, il aimait les animaux. Taylor sourit, c'était donc possible à 75 pour cent qu'il soit quelqu'un de très bien. Les gens qui n'aimaient pas les animaux sauf s'ils avaient de bonnes excuses ne prenaient souvent pas d'intérêt pour elle. Mais bon. Il lui demanda ensuite si elle avait le droit de l'avoir ici ou si elle devait la cacher, elle dit:

"Non, non. J'ai le droit. Mais elle aime les endroits dissimulés."

Elle se demanda si lui en avait des animaux, ou du moins un. c'était possible, un chien ou un chat, ou même un rongeur pourquoi pas? Taylor avait penché pour Saki parce qu'elle l'avait repéré tout de suite mais il y avait tellement d'autres animaux. La seule chose qui pouvait faire barrage étaient les colocataires. Oui parce qu'ils pouvaient ne pas aimer les animaux, en être allergiques et caetera, et caetera... Taylor était du genre impatiente et exigeante, et elle aurait surement eu encore plus de mal avec ses colloc' si ils avaient refusé Saki mais pour l'heure elle n'avait pas eu vraiment l'occasion de discuter avec eux... Elle demanda:

"Et toi, tu as un animal? Ici, ou même chez toi?"

Curieuse un jour, curieuse toujours. Et puis cela permettait de discuter un peu. Le sujet était peut-être banal mais s'il les intéressait tous les deux alors cela allait à Taylor. Oui, la jeune fille savait parfois se contenter de peu surtout si cela l'aidait. Et elle avait besoin de parler pour apprendre à avoir une conversation qui ne se finissait pas avec les poings.


[Pas grave ^^]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Dim 24 Mai 2009 - 18:48

Bon apparemment ça ne la dérangeait pas que Kazuki soit curieux. Au contraire elle avait même surenchérit quelques secondes plus tard. Était-elle curieuse aussi ? Ou cela allait-il simplement dans le cours des choses ? Peu importe. Elle demandait si Kazuki avait un animal. Il n'avait pas à le cacher : il n'en avait pas. Mais il en avait eu. C'était il y a quatre ans... non cinq. Il avait eu un chien. Rien de bien méchant. Un bâtard comme tant d'autres que ses parents avaient décidé de prendre dans un refuge. Apparemment il avait été mal traité puis abandonné. Kazuki l'aimait bien mais ne s'y était pas franchement attaché. Enfin disons plutôt qu'il n'en avait pas eu le temps. Quelques mois après l'avoir adopté, Kyû - puisque c'est ainsi que ses premiers maîtres l'avaient nommé - avait disparu sans jamais revenir. Et à part cet animal ci, le jeune homme n'en avait jamais eu. Cela ne l'empêchait pas d'aimer les animaux pour autant. Quand il rendait visite à quelqu'un qui en possédait un, Kazuki allait le caresser, presque instinctivement, et si ce n'était pas le cas, et bien la bête venait vers Kazuki d'elle même.

" Non, j'en ai pas. J'ai eu un chien mais il a disparu. Mais maintenant que je te vois... t'as l'air si proche de ton animal... Je me dis que c'est peut-être ça qui m'a manqué avant quand j'étais seul... Enfin bref..."

Et voilà il était reparti. Depuis qu'il était arrivé à Kobe Kazuki avait la fâcheuse tendance à raconter sa vie dès qu'il parlait à quelqu'un. Le problème c'est qu'une fois qu'il commençait, même un tout petit peu, il se rendait compte qu'il ne voulait pas révéler quoi que ce soit et s'arrêtait tout de suite. Il n'avait ensuite plus qu'à espérer que son interlocuteur ne soit pas aussi curieux que lui et ne commence pas à le questionner.

Kazuki continuait de fixer Saki, sans vraiment accorder de regard à Taylor. Ceci était d'autant plus remarquable maintenant qu'il voulait à tout prix éviter une discution à propos de son passé. N'importe qui, aussi normal qu'il fut, aurait remarqué qu'il avait l'air un peu gêné maintenant. La seule issue possible était d'enchainer sur quelque chose d'autre avant la jeune fille. Problème : Kazuki ne savait vraiment pas de quoi parler. Il pouvait continuer à propos du rat, ou parler du lycée en général. il pouvait parler de leurs profs après tout, ils étaient dans la même classe. Il pouvait aussi revenir à ce qui l'avait amené à discuter avec Taylor : l'exercice de physique. Ah ! Kazuki ne s'y retrouvait plus. Plus il pensait à parler et mon il savait ce qu'il pouvait dire.

Finalement il n'a rien dit, espérant contourner le sujet douloureux qu'est sa vie. Mais après tout, est-ce que ça le dérangeait tant que ça de parler de lui ? Il en avait déjà parlé à Fujumi, et ça le soulageait énormément. Alors peut-être qu'il pourrait en parler à Taylor. Tout dépendait d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Dim 24 Mai 2009 - 19:43

Avant de répondre à sa question il avait pris le temps de réfléchir. Si elle même n'avait pas une fâcheuse tendance à délirer intérieurement lors de conversations elle aurait psychoté genre il va mentir... Han pas bien. Nan Taylor n'était pas comme ça. Elle le regarda un moment, fixer Saki, visiblement la rate le fascinait. La encore elle le comprenait. Elle même n'avait pu détaché son regard de sa compagne la première fois qu'elle l'avait vue. Pourquoi Taylor était si compréhensive? C'était étonnant mais depuis qu'elle était arrivé ici elle n'avait pas encore eu d'ennui à cause de son impatiente et de son exigence, une première. Peut-être que la volonté de resté l'avait emporté sur le reste. Ou alors elle finissait par s'assouplir.

Il avait parlé. Un peu de sa vie d'avant. Une phrase comme ça qui lui avait sans douté échappée. Un peu comme il lui arrivait de le faire parfois. Mais après tout le monde était comme ça. On avait beau vouloir être le plus secret possible, il arrivait parfois que quelques mots nous échappe. Quand le passé devenait trop lourd et trop bruyant. Qui pouvait le reprocher aux autres? Les cons, les hypocrites. Elle n'était ni l'un ni l'autre, enfin selon ses critères. Quoi de plus normal. Mais il avait coupé court. Ne voulait-il pas aller plus loin? Ou peut-être avait-il peur de l'ennuyer? Dans un cas comme dans l'autre, la jeune fille comprenait. Mais elle s'en fichait. Elle avait toujours été une bonne oreille: muette après pour qui voulait, et parfois de bons conseils, pour qui voulait. Elle ne pouvait pas le forcer à aller plus loin. Et elle n'essaierait pas. Elle savait que cela pouvait faire mal.

Il fixait obstinément Saki. Taylor fronça les sourcils. Fuyait-il son regard? Avait-elle quelque chose, une tâche ou autre sur le visage? Elle ne savait pas trop mais il faisait bien ce qu'il voulait. Toujours était-il que cela ne plaisait guère à la jeune fille. Cela avait peut-être un rapport avec la mini confession. Beaucoup de peut-être pour pas beaucoup de réponse. Elle était pourtant curieuse de les avoir ces réponses. Han... Elle dit:

"C'est vrai qu'avoir Saki meuble la solitude. Je crois que je n'irais pas très loin sans elle."

Elle ne savait pas trop quoi dire d'autre. La situation était pour le moins bizarre. Une confession pour une autre, peut-être se rendrait-il compte que cela ne la dérangeait pas. Si le blocage venait de lui alors elle ne pourrait rien y faire. Mais elle espérait qu'il ne veuille pas continuer son une confession pour une autre. Taylor avait encore du mal à en parler surtout qu'ils ne se connaissaient pas vraiment. Elle pouvait dire certaines choses bien sur. Mais pas tout. Elle tritura son crayon, une bonne chose pour une fois ce n'était pas ses doigts. Elle pourrait peut-être dire quelque chose, mais il fallait bien avouer qu'elle ne savait pas quoi dire d'autre... Elle le regarda un moment puis détourna les yeux légèrement agacée et peut-être un peu triste aussi de ne pas savoir quoi dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Mar 26 Mai 2009 - 21:01

Bon apparemment Kazuki avait raison en pensant, et même en disant qu'un animal, aussi petit soit-il, ça tient compagnie. D'après Taylor, sa petite boule de poils l'avait bien aidé à vaincre la solitude. Le seul problème est que ce qu'elle venait d'affirmer ne se révèlerait pas forcément vrai avec Kazuki. Ce type là était différent. Non seulement il avait eu une vie peu ordinaire bien que les autres ne le savait pas forcément, mais en plus il était psychologiquement différent. Il faisait très peu de chose comme les "gens normaux" et ce non pas parce qu'il ne le voulait pas mais parce qu'il ne le pouvait pas. Il avait essayé de nombreuses fois de penser, d'agir, d'être comme quelqu'un de normal mais il n'y était pas arrivé. Il avait fini par se dire que c'était dans sa nature et que, cette nature, il ne la changerai pas. Toujours est-il qu'il se mettait à douter du fait qu'un animal aurait pu lui tenir compagnie, chose qu'il pensait possible quelques minutes avant.

L'ambiance était au plus bas depuis quelques minutes. Pas un mot, l'air tendu comme jamais et aucuns gestes. Il fallait trouver un moyen de revenir à une situation normale sinon ils y seraient encore le lendemain. Taylor n'avait plus vraiment l'air de vouloir faire l'exercice, quoi que. Mais même si elle en avait envie Kazuki lui n'avait plus vraiment envie de se replonger là dedans, bien qu'il s'y soit engagé peu avant. Le jeune homme brisa le silence :


"Et comment dire... A part Saki. Enfin tu fais quoi en dehors des cours ? D'la musique ? Du sport ?"


Ou comment changer royalement de sujet et par la même occasion faire connaissance. Kazuki était assez fier de son coup. Peut-être que Taylor ne voudrait pas parler de ça mais s'il voyait qu'elle était gênée il arrêterait et reviendrait à la physique.
En y repensant l'adolescent s'était rendu compte qu'il ne voyait pas ce que pouvait aimer Taylor. Par exemple certaines personnes, il les voit et il se dit qu'elles aiment le rock, la danse ou même les maths, pourquoi pas. Là il ne voyait vraiment pas. Mais même si elle n'en avait pas l'air, elle avait forcément une passion ou quelque chose, autre que Saki, qui lui tenait à cœur.
Le lycéen n'avait plus qu'à attendre sa réponse, en espérant qu'elle veuille bien répondre...

[Bon c'est pas top, si tu veux que je change quelque chose (ou tout ^^) hésite pas à me le dire !]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Sam 30 Mai 2009 - 14:55

Il avait parut réfléchir un instant. Taylor aimait le silence, il était loin de la déranger. Elle y évoluait depuis un moment sans jamais se plaindre parce qu'avec la force de l'habitude elle s'en était fait un ami: ainsi elle n'avait plus peur de laisser un blanc lors d'une conversation, mais parfois cela gênait l'autre personne. Ce fut le cas à cet instant car il lui demanda ce qu'elle faisait en dehors des cours... Beaucoup et peu de choses à la fois. Si elle devait lui faire une liste précise elle n'aurait pas finit. Parce qu'au final elle changeait régulièrement, elle n'aimait pas tomber dans la monotonie alors elle trouvait toujours des idées neuves pour venir pimenter un peu son quotidien. Elle le regarda et dit:

"Heum... Je lis, j'écris. J'écoute de la musique aussi mais je n'en joue pas. Sinon à part ça je suis beaucoup en extérieur du sport, peu importe lequel et du skate. Beaucoup de skate. Puis j'aime bien me balader pour découvrir un peu les environs. La forêt m'abrite régulièrement."

Elle espérait ne pas avoir été trop longue et trop lourde en disant cela. Voilà pourquoi elle ne parlait que très peu d'elle: la peur de gêner, d'embêter. Elle était assez secrète et n'aimait pas se sentir à charge. Le problème était que la plupart du temps cela finissait comme ça parce que les autres n'assumaient pas sa personnalité. Elle regarda Saki qui dormait toujours dans l'écharpe. Elle sourit, Saki avait le don de l'apaiser voilà pourquoi elle l'aimait plus que tout au monde.

Elle se demandait ce que lui pouvait aimer ou faire lui aussi. Après tout ce n'était pas écrit sur son front, heureusement pour lui d'ailleurs. Elle aussi était curieuse. Tout le monde l'était un peu au fond, même les gens égoïste à souhait l'était parce que dans leur travers ils se demandaient toujours ce qu'on pouvait penser d'eux. Curiosité mal placée certes, mais curiosité quand même. Elle demanda:

"Et toi? C'est quoi tes hobbies, tes passions?"

Elle espérait sincèrement ne pas le déranger en posant sa question mais comme il avait demandé le premier elle supposait qu'il était près à répondre à sa propre question. Elle pouvait comprendre qu'il y ait des choses qu'il ne veuille pas aborder, parce qu'elle en avait aussi mais dans ce cas là elle se doutait qu'il ne poserait pas la question. Oui, enfin elle fonctionnait comme ça, peut-être qu'il était différent. Cela pourrait être marrant d'ailleurs. Mais bon, elle jeta un coup d'œil au livre de physique et aux quelques lignes qu'elle avait réussit à écrire. Elle ferma le livre, découragée et tourna sa feuille sur laquelle elle commença à griffonner un petit hippocampe assez distraitement en attendant la réponse du jeune homme.


[Moi ce genre de RP me va bien. Je te retourne le commentaire.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Sam 30 Mai 2009 - 21:14

La balle était revenue dans le camp de Kazuki, à lui maintenant de servir. Taylor avait renvoyé du tac au tac sa réponse et avait enchainé sur une question de son propre cru. Cette question était la même que celle que le jeune homme avait posée peu avant. Ses hobbies, ses passions... Cela se résumait en peu de choses mais pour ces choses, il se donnait toujours à fond. Il n'aurait donc pas besoin de beaucoup de temps pour tout dire. Allez, lance toi Kazu, dis-lui ce que t'as à dire, c'est pas trop difficile :

" Moi ? Ho rien de bien compliqué. Je lis beaucoup et de tout. Mangas, romans, japonais ou étranger. J'aime beaucoup les livres européens. Comme toi j'aime beaucoup la musique, surtout le rock, Woodstock, tout ça. Et je joue d'aucun instrument. Je dessine beaucoup aussi. Depuis tout petit, presque tous les jours. Du coup je dessine assez bien, et l'art plastique remontait pas mal ma moyenne avant. Mais en venant ici j'ai décidé de ne pas prendre cette matière, ça m'apprend pas grand chose et ça fait des heures de cours en plus. Et puis j'aime bien être dehors, dans la nature, observer les plantes, les insectes. Ça peut paraitre bizarre pour un gars mais j'aime beaucoup les fleurs..."

Ou comment bien étaler sa vie ! Kazuki avait répondu à la question, de manière très complète et avait bien développé sur le sujet. Peu avant que le lycéen ne parle, Taylor avait fermé son livre de physique. Kazuki supposait donc qu'il n'était même plus question de travailler, et c'était très bien comme ça. Il regardait maintenant la jeune fille qui dessinait un hippocampe. les premiers traits semblaient assez bien faits mais le jeune homme ne put pas s'empêcher de remarquer quelques erreurs. De petits problèmes de proportion, rien de bien grave. Kazuki ne dessinait pas souvent d'animaux mais il s'y connaissait suffisamment pour se permettre de donner quelques conseils.

" Tu devrais refaire la queue, elle est un peu trop longue par rapport au reste du corps, et elle est un peu basse aussi. Et puis le museau était un peu trop anguleux, il vaudrait mieux que tu l'arrondisse."

Kazuki avait avancé sa main vers la feuille pour montrer du doigt les erreurs tout en parlant. Il espérait que Taylor ne prenne pas mal les critiques qu'il venait de débiter, mais c'était plus fort que lui, il devait le signaler. Libre à elle ensuite de corriger ses erreurs ou non. Il retira sa main de la feuille puis redirigea son regard sur l'écharpe vivante, puis sur Taylor, attendant sa réaction. Elle n'avais pas l'air susceptible ou méchante mais les apparences sont parfois trompeuses. Trois dénouements étaient possibles : Soit elle le prendrait bien, utiliserai sa gomme et corrigerai ses erreurs. Soit elle s'en ficherait et continuerait son dessin en enchainant sur un autre sujet. Soit elle serait agacée par les commentaires de son camarade de classe et commencerait à s'énerver, bien que son visage ne le laissait pas penser. Kazuki verrait bien...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Sam 30 Mai 2009 - 21:38

Taylor écouta attentivement le jeune homme. Elle le regarda un moment, comme si elle le voyait pour la première fois, oui visiblement c'était quelqu'un de bien. Lire, pour un gars c'était une première preuve, aimer la nature et surtout les fleurs en était une deuxième. Taylor sourit. Elle pouvait passer des heures assit au même endroit à regarder une fourmilière ou un essaim en train de butiner. Oui, la jeune fille était du genre curieuse et patiente. Ses longs moments à l'extérieur l'avait rendue quelques peu claustrophobe. Pour le reste c'était la ville qui l'avait pervertie. Totalement? Non pas vraiment. Mais dans tous les cas ce n'était pas vraiment important. Quant au dessin, elle même n'y connaissait pas grand chose et le pratiquait rarement, et lorsqu'elle le faisait ce n'était pas très concluant. Elle dit:

"Moi, je ne trouve pas cela bizarre. J'apprécie beaucoup les gens qui aiment l'art et la Nature. Prend le pour ce que cela vaut parce que je n'ai pas des critères très fréquents..."

Lorsqu'il lui indiqua les erreurs de son dessins, elle ne put s'empêcher de faire une légère moue. Mais elle ne lui en voulait pas. Elle même se rendait compte de ses erreurs. Elle ne dessinait pas bien, parce qu'elle n'avait jamais voulu apprendre. Elle, elle écrivait. L'écriture c'était beaucoup pour elle. Surement comme le dessin pour Kazuki. Elle prit sa gomme et gomma rapidement les défaut de ce pauvre hippocampe qui n'avait rien demandé à personne et dit:

"J'avoue que je ne suis pas très douée... Merci."

Elle replaça un mèche derrière son oreille. Il ne se rendait pas compte de la difficulté qu'elle avait eut de prononcer ce simple petit mot... Elle n'aimait pas dire merci... C'était comme ça depuis toujours, elle avait toujours eut du mal à dire ça. Elle ne se l'expliquait pas. Sa gorge était serrée. Nul, c'était nul et égoïste. Mais elle était comme ça.
Elle sourit. Il n'avait pas peur quand même, elle aurait pu l'étriper... Le pauvre, elle aurait pu être vraiment très fière et le démolir pour ces conseils. Elle aurait pu les voir comme des conseils de quelqu'un de très imbu de lui même snobant les autres. Mais elle ne sentait pas comme ça. Pourquoi? Elle ne le savait pas. Elle ne savait pas grand chose au final. Elle finit par lui dire:

"Montre-moi..."

Elle le regarda et finit par se dire que c'était surement pas très clair, reprit donc:

"Montre-moi comment tu dessines."

Ce n'était pas une demande et pas un ordre non plus. Elle avait parlé d'une petite voix. Cela la rassurait, elle avait réussi à perdre cette éternelle voix froide qu'elle trimballait depuis tellement longtemps... Elle regarda Saki, pour reprendre un peu de ce courage qu'elle lui donnait et reposa son regard sur Kazuki.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Dim 31 Mai 2009 - 21:50

Pas de problème, Kazuki allait dessiner. Le seul problème c'est que ce gars là ne pouvait pas se contenter d'un gribouillis bâclé en moins de cinq minutes. Il lui faudrait au moins un quart d'heure, et encore... Toujours est-il qu'elle lui demandait de dessiner quelque chose, donc si elle y tenait vraiment, elle devrait être patiente. Et puis pour être franc, Kazuki n'avait pas vraiment l'inspiration. Il balaya du regard la salle puis revint à son point de départ. Il trouva une idée plutôt bonne mais pour la réaliser, il lui fallait un crayon et une feuille. Comme tout dessinateur passionné, il avait un stylo à bille dans sa poche et une feuille blanche, pliée en quatre rangée au même endroit. Il les extirpa tous les deux, déplia la feuille, déboucheonna le stylo avant de dire :

" Bon par contre il va me falloir un peu de temps... On peut discuter si tu veux, ça me dérange pas quand je dessine. Enfin si tu as envie de parler bien sûr, je vais pas te forcer."

Il souriait. Le fait de dessiner le ravissait. Il venait de trouver l'inspiration qui lui avait manquée quelques heures avant et allait se donner à fond pour ce dessin - comme pour tous les autres d'ailleurs. Un petit problème se posait à lui. Quelle main utiliser ? Il était aussi habile de la gauche que de la droite et ne préférait pas spécialement l'une par rapport à l'autre. A chaque fois qu'il dessinait, il passait quelques temps à choisir sa main. Ça pouvait paraitre idiot mais il avait beaucoup de mal à faire ce choix. Être ambidextre n'est pas offert à tout le monde et même si c'est assez classe, ce n'est pas une capacité franchement utile et chez Kazuki, c'était la source de nombreux tourments, en cours comme en dessin. Il fallait toujours qu'il choisisse sa main. Il lui était arrivé une fois de passer dix minutes à choisir sa main. D'accord il avait du temps à revendre ce jour là mais il y a une limite à tout.
Bon passons. Aujourd'hui il avait quelqu'un sa disposition, autant lui demander son avis :


" Euh... Ça peut paraitre bizarre encore une fois mais... Quelle main tu veux que j'utilise ? La gauche ou la droite ? J'arrive pas à me décider."

Kazuki souriait encore. Ce n'était plus le sourire de joie de tout à l'heure mais un sourire plutôt gêné. Il trouvait sa question idiote comme aucune autre. Enfin pas vraiment idiote mais... très originale ! Il faut se rendre à l'évidence, c'est pas tous les jours que quelqu'un vous demande quelle main vous voulez qu'il utilise pour dessiner. Mais quel que soit le choix de Taylor, Kazuki s'y tiendrait. Il espérait juste qu'elle ne réponde pas quelque chose du genre : "Comme tu veux, moi j'm'en fous !".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Dim 31 Mai 2009 - 22:42

Taylor le regarda. Bien sur elle avait du temps, et biens sur elle était patiente, et bien sur ils pouvaient parler, si ça ne le dérangeait pas. Taylor lorsqu'elle rencontrait des gens bien, ou qui lui donnaient cette impression n'était pas chiante, ni exigeante. Bien sur il lui arrivait d'être narquoise, et méchante. Parce qu'elle ne faisait pas de différence. Voilà pourquoi la plupart des gens qui la côtoyaient finissaient pas partir: il ne supportaient pas qu'on les mette face à leur défaut, et ne supportaient pas l'ironie venant d'une amie... Oui, Taylor était souvent confronté au refus qu'elle entraînait. Sale caractère, mauvaise habitude. Il ne la forçait pas et même s'il avait voulu essayait, il n'aurait pas réussi. Trop libre pour ça. Elle dit:

"Pas besoin de me forcer -Elle lui sourit- Et tu peux prendre ton temps, après tout c'est moi qui t'ai demandais. D'ailleurs, il ne faut pas que tu te sentes obligé surtout."

Elle n'avait pas pensé au "s'il te plaît" de coutume, parce que Taylor le disait rarement, encore un travers qu'il faudrait qu'elle dépasse. Mais bon il avait déjà sortit une feuille et un crayon, il ne devait donc pas être contre. Elle en fut soulagé. Taylor le regarda, il était là devant sa feuille, il avait jeté un coup d'œil autour de lui. Peut-être cherchait-il une idée? Bref, Taylor ne pouvait le mettre à jour et ne cherchait pas à le faire, le mystère était quelque chose qu'elle appréciait. Puis il lui demanda de quelle main elle préférait qu'il dessine. Elle le regarda un moment, ébahie. Elle mit du temps à intégrer l'information. Il était ambidextre. Il n'arrivait pas à se décider. C'était pour le moins surprenant. Elle réfléchit, de quelle main? Hum... Elle regarda ses mains à elle. Elle était droitière et faisait des catastrophes de la gauche. Elle dit:

"De la main gauche. Je suis une catastrophe de la main gauche. Alors quand quelqu'un s'en sort, j'admire."

Elle sourit. Pourquoi s'était-elle justifiée? Elle n'en savait rien, mais elle l'avait fait, c'était comme ça. Et puis c'était tout. Elle ne cherchait plus à comprendre son comportement bien changeant depuis qu'elle était là. Elle supposait que c'était mieux que son éternel "Ca m'est égal". La plupart du temps elle ne prenait pas parti, comme ça elle n'était pas déçue. Et au moins elle ne créait pas de discorde. Mais là c'était différent, il lui avait demandait son avis, alors elle le lui avait donné. Oui, elle en était capable parfois. Elle pouvait être surprenante, et se surprendre elle même, mais lui il ne la connaissait pas assez pour qu'elle le surprenne, enfin si par l'absurdité de ce qu'elle disait: la justification pouvait paraître bizarre... Elle le regardait tranquillement. Puis lui demanda:

"Quel est le dernier livre que tu as lu?"


Voilà encore une question bizarre, mais elle avait fini son dernier livre et ne savait pas quoi lire. Alors si il lui donnait un titre de livre qu'elle même n'avait pas déjà lu alors elle le lirait. Oui, elle fonctionnait comme ça. Parfois elle consultait le registre des entrées et de sorties, et elle empruntait le premier livre qu'elle ne connaissait pas. Elle lisait beaucoup de livres et de styles différents. Cela lui ouvrait toutes sortes d'horizons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Lun 1 Juin 2009 - 21:42

Elle avait choisi la main gauche, donc il utiliserai la main gauche. Elle avait hésité un court instant, peut-être parce qu'elle n'avait pas tout de suite compris pourquoi Kazuki lui demandait ça. Il s'arma de son crayon, dans la main gauche donc, et commença à dessiner. Il plaça quelques traits de construction comme à son habitude puis compléta petit à petit son dessin. Quand il dessinait des personnes, comme c'était le cas ici, il commençait toujours par les cheveux. Une mèche, puis une autre. C'était très approximatif au début mais peu à peu il peaufinait le tout jusqu'à parvenir à un résultat satisfaisant à ses yeux.

Il avait autorisé Taylor à discuter et c'est ce qu'elle avait fait. Elle voulait savoir quel était le dernier livre qu'ai lu Kazuki. Peut-être simplement par curiosité, ou alors pour mieux cerner les goûts et la personnalité de Kazuki. Peut-être qu'elle le lirait aussi, pour voir. Qui sait. Le jeune homme s'en fichait, il lui répondrait puisque c'est ce qu'elle voulait.
Question livres, le lycéen s'y connaissait bien. Il était rare, très rare même qu'il ne lise pas pendant une journée. Il lui fallait au moins un chapitre par jour, mais parfois il lisait un livre entier, voire deux, sans voir le temps passer, tellement absorbé par l'histoire qu'il levait à peine la tête si on lui parlait. Et il aimait beaucoup les livres étrangers.
Le dernier qu'il ait lu avait été écrit par un écossais, et Kazuki l'avait littéralement dévoré. Certes il n'était pas très long mais il l'avait fini en moins d'une heure.


" Le dernier livre que j'ai lu ? Euh attends je l'ai fini hier soir. C'était La Vallée de la peur, de Conan Doyle. Sherlock Holmes, tout ça. C'est un super bouquin, j'ai pas pu m'arrêter. Et toi ?"


Encore une fois - ça commence à faire beaucoup - Kazuki souriait. Taylor ne le voyait peut-être pas car il était à fond dans son dessin, le regard fixé sur ce qu'il, ou plutôt ce que sa main faisait. Je dis sa main parce que, lorsqu'il dessine, Kazuki n'en a pas vraiment conscience. Les traits viennent comme ils veulent, sans qu'il n'ai besoin de réfléchir. Toujours est-il qu'il souriait. La lecture c'était comme le dessin pour lui. Quand il en parlait il était heureux. Il adorait ça.

Sa main s'arrêta un instant. Le jeune homme releva la tête. Il avait l'air songeur, comme s'il avait oublié ce qu'il voulait dessiner. Il refit un rapide tour de la pièce, regarda Taylor un instant, puis Saki, avant de se replonger dans son dessin. Il espérait ne pas avoir l'air de se foutre complètement de ce que pouvait dire Taylor, car il ne s'en fichait pas du tout. Il trouvait ça intéressant de faire connaissance et ne voulait pas qu'elle prenne mal le fait qu'il n'ai d'yeux que pour son dessin...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Lun 1 Juin 2009 - 22:13

Oui Taylor connaissait Conan Doyle. Et Sherlock Holmes bien entendu qu'elle affectionnait beaucoup. Mais celui là elle ne l'avait pas lu. Très bien il venait de lui donner le prochaine titre du livre qu'elle lirait. Oui, oui c'était une excellente idée. Elle allait renouer avec ce bon vieux détective. Elle sourit, tranquillement, avoir trouvé une nouvelle occupation lui fit très plaisir. Il ne s'en rendait pas compte surement mais Taylor avait de plus en plus de mal à s'occuper. La solitude lui pesant elle la comblait par tout et n'importe quoi ce qui faisait qu'elle avait bientôt fait le tour... Alors la c'était un conseil sympa. Elle pourrait se refaire quelques uns des Conan Doyle comme le monde perdu ou autre. Puis les Sherlock Holmes et enfin elle trouverait autre chose à faire, comme toujours. Elle improviserait. L'impro' elle connaissait bien. Elle y avait recours souvent, en cours, en dehors pour s'occuper ou se sortir de situation épineuse... Saki ne bougeait plus. Si elle n'avait pas respiré on aurait pu la croire morte. Taylor secoua la tête pour se sortir cette idée de la tête. Stupide.

Puis il leva la tête regarda autour de lui, la regarda puis Saki et reposa son regard sur son dessin. Il était à fond dans ce qu'l faisait et Taylor apprécia. Elle n'aimait pas qu'on ne se donne pas à fond. Déjà le fait qu'il lui parle était bien. Vu qu'il dessinait elle n'allait pas non plus exiger qu'il la regarda sous prétexte de politesse... Ca aurait été hypocrite de sa part. Et puis cela la soulageait un peu parce que parfois elle avait des grimaces du à ses pensées qu'il valait mieux ne pas voir. Sinon il la prendrait pour une folle. Remarque... C'était ce qu'elle était enfin ce qu'elle pensait. Il fallait avouer qu'elle n'avait pas un point de vue très objectif sur elle même... Alors. Elle regarda par une fenêtre. Pour une fois elle n'avait pas envie de fuir un endroit clos parce qu'elle n'était pas seule. Depuis le temps... Elle commençait à désespérer de trouver quelqu'un qui veuille bien lui parler. Quoique la c'était un hasard. Mais n'empêche qu'elle était heureuse même si cela ne se voyait pas tout le temps.

Le dernier livre qu'elle avait lu? Un policier. Un peu flippant d'ailleurs comme tous ceux du même auteur. Elle ne l'avait pas lu en une seule fois celui-là parce que le dernier qu'elle avait lu d'une traite avait réveillé ses terreurs nocturnes... Il ne lui fallait pas grand chose? Parce que vous n'aviez pas vécu comme elle. La plupart du temps l'horreur ne la dérangeait pas et ne la touchait pas, elle en riait. Mais l'angoisse, c'était différent. Elle dit:

"Moi c'est Les emmurés de Serge Brussolo. Un très bon policier. Il n'écrit que ça quasiment, et il a une très belle plume. Enfin, on est saisi du début à la fin. Sur certains de ses livres dont celui là c'est du fantastique aussi. Il manie à merveille l'angoisse je dois dire."

Oui elle saluait chacun de ses livres car tous ceux qu'elle avait pu lire jusque là étaient très bon. Oui. Elle lisait beaucoup et assez vite en général. Parce qu'elle n'avait que ça à faire. Et qu'elle ne savait la plupart du temps pas s'arrêter. Oui, c'était comme ça. Elle reposa son regard sur sa main, qui dessinait. Elle ne cherchait pas à voir pour l'heure car elle savait que les ébauches étaient parfois trompeuses. Non elle était obnubilée par le mouvement de sa main sur le papier, comme si elle était animée d'une vie propre. Elle secoua la tête. Trop de science fiction tue la science fiction... On n'était pas dans X-Files...

Elle releva la tête et son regard se posa sur la physique. Pauvre physique on n'avait quand même idée d'être illogique à ce point... Physique et maths étaient ses bêtes noires en cours... Elle se demandait si il avait des matières de prédilections. Elle demanda:

"Et en cours, quelles sont tes matières préférées?"


C'était un peu banal mais bon, elle ne savait pas trop quoi demander d'autre alors...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Jeu 4 Juin 2009 - 20:53

Son dessin prenait peu à peu forme. Il avait esquissé les yeux, la bouche est le nez. Il ne lui restait plus qu'a compléter son dessin en ajoutant des détails. Mais c'est l'étape qui lui prenait le plus de temps. Il prit sa gomme, effaça quelques éléments qu'il corrigea tout de suite. Il ne s'arrêtait plus. Quand il commençait il était impossible de lui demander de faire une pause, aussi courte soit-elle. Il fallait qu'il fasse tout d'une traite, quitte à ne pas dormir ou à sauter un repas. Il ne s'occupait pas de ce qui se passait à côté de lui, sauf s'il le voulait, comme c'était le cas ici.

Les emmurés ? Serge Brussolo ? Il connaissait. Il connaissait très bien même. Il avait déjà lu ce livre et, tout comme Taylor, il n'avait pas put s'arrêter avant de connaitre la fin. il avait adoré, tout simplement. Elle avait enchainé sur un grand classique des questions que l'on pose à ses camarades de classe en demandant qu'elle était la matière qu'il préférait. Il réfléchit un peu avant de répondre. A vrai dire il ne savait pas vraiment ce qui lui plaisait le plus, et s'il fallait qu'il fasse un choix dans l'immédiat et bien il dirait :

" Euh... L'art plastique bien sûr... même si j'en fais plus maintenant. Et sinon, peut-être l'histoire. En cours c'est parfois ennuyant mais j'aime beaucoup connaitre tout ça. L'histoire du Japon et du reste du monde aussi. Après je pense que c'est l'anglais. J'aime bien les langues étrangères. J'aurai bien aimé apprendre le français mais y'avait pas de cours dans mon ancien lycée..."

Il y eut un silence. Pas bien long mais suffisamment pour décider Kazuki à reprendre la parole. D'habitude il ne parlait jamais de son propre chef quand il dessinait mais là c'était différent. Les circonstances faisait qu'il devait lui aussi poser des questions, et pas simplement répondre à celles de Taylor.

Un petit air lui trottait dans la tête depuis tout à l'heure. Il ne savait pas de quelle chanson il s'agissait mais il était persuadé qu'il la connaissait bien. Ça l'énervait un peu de ne pas se souvenir du titre mais comme il s'investissait à fond dans la réalisation de son dessin, il n'y pensait plus vraiment. Tiens, la musique. Ils en avaient déjà parlé mais sans vraiment approfondir la question. Lui il adorait ça depuis tout petit. Il fouillait dans les disques, les quelques cassettes et les vieux vinyles de ses parents et écoutait tous les vieux tubes des années 60 et 70. Il connaissait des tas de chansons et en avait toujours une dans la tête. Il aimait donc beaucoup la "vieille" musique. En revanche il ne s'y connaissait pas beaucoup en musique actuelle. Un peu bien sûr mais il n'y accordait pas vraiment d'importance. Il ne connaissait pas grand monde qui écoutait la même musique que lui, et il y avait peu de chances pour que ce soit le cas de Taylor. Mais il voulait quand même savoir ce qu'elle aimait.


" T'as dit que t'écoutes souvent de la musique tout à l'heure. Mais tu préfère quoi ? Le rock ? Le rap ? La musique classique ? C'est quoi tes groupes préférés par exemple ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Sam 6 Juin 2009 - 22:01

Taylor écouta avec attention la réponse de Kazuki. Et cette réponse l'intéressa. Il avait des matières préférées. Il ne lui avait pas répondu qu'il n'aimait pas les cours, et patati et patata. Il n'avait pas donné le sport et autre matière que Taylor aimait mais quelle trouvait moindre. L'histoire elle aimait énormément. Oui, découvrir et autre, cela lui plaisait. Ce qui la dérangeait c'était les exercices, les devoirs sur table et les notes... Pourquoi fallait-il toujours faire ses devoirs? Voilà ce qui la gonflait. Taylor sourit, lorsqu'il replongea dans son dessin. Ressemblait-elle à cela lorsqu'elle écrivait? Peut-être... Ou quand elle lisait également. Il était beau lorsqu'il dessinait. Pas beau dans le sens ou toutes les autres filles l'auraient entendues, non, il était beau par sa concentration et le cœur qu'il mettait à l'ouvrage.

Taylor regardait à présent Saki, la petite et douce Saki. Ni trop remuante, ni trop bruyante. Oui, une parfaite petite compagne. Elle l'aimait. Puis elle lança son regard à la ronde. Elle se demanda ce qu'elle ferait si elle perdait l'un des cinq sens. La vue, elle s'y baisait mais sans plus. Elle marchait beaucoup les yeux fermés, parce qu'elle aimait ça, ressentir le monde différemment, voilà ce qu'elle recherchait. L'ouïe par contre elle y tenait, parce qu'elle n'aimait pas ne pas entendre. Et puis que ferait-elle sans musique? Le supporterait-elle? Non. Quant à la parole, ce n'était un des cinq sens, mais elle ne lui manquerait pas beaucoup... Comment en était-elle arrivé à penser à cela? Elle ne savait pas... Oui de fil en aiguille... Ah la la...

Puis Kazuki lui demanda ce qu'elle écoutait comme musique. Ah la musique. Elle aimait beaucoup la musique. Elle sourit et dit:

"Un peu de tout. Sauf le rap et la techno. Mais j'aime bien aller cherchais dans tous les autres registres, que ce soit des vieux morceaux ou des plus récents. J'aime beaucoup le rock et le métal "symphonique" si je puis dire. Le piano aussi j'aime beaucoup le piano. Et les groupes nouveaux, des petits jeunes qui tentent leur chance: on sait toujours à quoi s'attendre avec des groupes qui sortent un énième album, alors qu'avec des nouveaux la surprise est totale. J'aime ce moment avant de commencer à écouter ou l'on se dit: sur quoi je vais tomber? Et le plaisir que l'on ressent lorsqu'on tombe sur un morceau excellent. Niveau groupe j'aime beaucoup nos groupes comme Raruku an shieru [L'arc en ciel], Mukku [Mucc], et autre, mais aussi des groupes étrangers: Green Day, Linkin Parc, Evanescence ou Nightwish..."

Elle se tut. Consciente d'avoir trop parlé. Elle n'avait jamais parlé autant en si peu de temps, et elle l'avait surement gonflé, et dérangé... Elle était vraiment à charge. Elle détourna les yeux en colère, contre elle même. Elle aurait pu répondre du rock tout simplement mais non. Mais vraiment depuis quand parlait-elle autant? C'était une question à laquelle elle n'avait pas de réponse... Tsss... Nulle, vraiment elle était nulle. Elle releva les yeux et le regarda. Cela devait être irritant qu'on lui parle lorsqu'il dessinait... Le pauvre tout à l'heure il faisait la conversation tout seul et maintenant elle le dérangeait... Elle baissa les yeux pour regarder Saki. Elle repoussa l'envie de fuir qui venait de la saisir. Ramasser ses affaires et partir, le plus vite et le plus loin possible. Sauf qu'il était dans sa classe. Alors cela ne rimait à rien de partir.

Elle le regarda et si elle lui demandait autre chose? Comme la question sur les cinq sens... Elle sourit, voilà une bonne question pour le tester:

"Excuse l'étrangeté de ma question, mais je suis curieuse alors... Si tu devais choisir de perdre l'un des "quatre sens" lequel choisirais-tu? La parole, l'ouïe, la vue, l'odorat?"


Elle avait mimé les guillemets. Parce que la parole n'était pas un sens, et que normalement il y en avait cinq. Enfin bon... Elle souhaitait savoir pourquoi, quels arguments il lui donnerait, s'il daignait répondre à la question. Elle se mordilla la lèvre inférieure et commença à se triturer les doigts comme d'habitude. Oui, elle regarda par la fenêtre histoire de se détendre mais ça ne marchait pas beaucoup à l'évidence...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Dim 7 Juin 2009 - 21:07

Quelle question... surprenante ! La parole, la vue, l'odorat ou l'ouïe ? Kazuki ne savait pas vraiment quoi répondre... Malgré qu'il soit concentré sur son dessin, il réfléchissait quand même à la question. Il n'avait aucun mal à faire les deux en même temps. Alors, que choisirait-il ? Les quatre étaient utiles, beaucoup même et il ne savait vraiment pas quoi répondre. De toute manière s'il devait perdre l'un de ces sens, il n'aurait pas le choix, ce serait comme ça et il n'y pourrait rien. Mais par principe il fallait qu'il réponde.

" Oulala effectivement c'est bizarre comme question. Je sais pas trop quoi répondre... Si je devais perdre la parole ce serait embêtant. D'un certain côté on en a besoin tous les jours mais si on veut vraiment faire part de quelque chose à quelqu'un, on doit pouvoir y arriver sans un mot. Et puis j'apprendrai le langage des signes au pire. Je sais pas trop... L'ouïe j'aurai du mal à m'en passer. Rien que parce que je pourrai plus écouter de musique ce serait embêtant. Mais même si on oublie ce point là, vivre sans entendre doit être dur. Dans la rue ou ailleurs... L'odorat aussi est important. J'aime beaucoup "sentir". Enfin quand ça sent bon... Et puis, pour manger ça doit pas être très pratique. Finalement c'est peut-être la vue que je choisirai. Si je perdais la vue, je trouverai le moyen de "voir" les choses différemment je pense. Mais il y a des personnes et des choses que j'aurai du mal à ne plus voir... Et puis je pourrai plus dessiner ni lire."

Quelle tirade ! Kazuki avait tout déballé d'un coup. Il avait détaillé son point de vu, et donné ses arguments pour chaque sens dont il était question, tout en dessinant. En parlant de dessin, ça avançait. Et pas qu'un peu. Il n'avait pas commencé depuis très longtemps, mais par la force de l'habitude il dessinait assez vite. Du coup son "œuvre" était presque terminée. Encore cinq petites minutes...
Bon il fallait compléter ce que le jeune homme avait dit à l'instant. Il se lança :


" Mais si on me donnait le choix, je pourrai pas me décider... C'est impossible, à moins d'être fou.Remarque j'le suis sûrement un peu. Ça dépend du point de vue bien sûr."


En prononçant ces mots, il avait relevé la tête puis sourit à Taylor. L'adolescent avait toujours plus ou moins pensé qu'il était fou. Il se savait différent des autres bien sûr, c'était la vérité, mais à force de le penser et de voir ce que les autres - pas tous - en pensaient, il s'était considéré comme légèrement fou. Enfin bref...


Un long silence s'installa ensuite. La dernière remarque de Kazuki en était sûrement la cause. Quant à savoir pourquoi... Mystère ! Toujours est-il que ce silence avait permit à Kazuki de finir son dessin. Encore une petite retouche ou deux et ce serait terminé. Il passa un coup de gomme, le cinquième seulement, souleva sa feuille qu'il mit loin de lui au niveau de ses yeux pour mieux apprécier le résultat. Il le posa sur le tas d'affaires de Taylor de façon à ce qu'elle puisse le voir à son tour. Le dessin n'était autre qu'un portrait de la jeune fille et son auteur attendait avec une légère angoisse la réaction du modèle. Si ça ne lui plaisait pas, Kazuki ne saurait pas comment réagir.

" Voilà. Je sais pas si tu vas deviner ce que j'ai dessiné, mais j'espère que c'est pas trop raté quand même..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Sam 13 Juin 2009 - 14:15

Taylor l'avait écouté avec attention, et elle n'était pas déçue du voyage. Le jeune homme avait argumenté à la perfection chacune de ses idées. Et surtout il lui avait répondu. La question était une question tordue à laquelle on ne lui répondait pas toujours [-Pourquoi tu demandes ça? Tu veux me porter la poisse ou quoi?; entre autres réactions]. Oui, Taylor avait quelques questions comme celle-ci qui permettait de voir si la personne en face était ou pas quelqu'un qui avait de la discussion. Taylor aimait pouvoir discuter des heures et des heures, sur tout et n'importe quoi pourvu que des arguments censés soient échangés. Bon bien sur sur certains sujets restaient assez inintéressants, comme par exemple la vie des "star". Oui, ce genre de chose elle s'en fichait. Mais bon... Puis, il lui dit qu'il était surement un peu fou. Fou? Non, elle ne le croyait pas, elle répondit d'ailleurs:

"Je ne te trouve pas fou. Enfin pour ce que j'ai déjà pu découvrir de toi. Tu as répondu à une question folle, certes, pourquoi ferait-ce de toi un fou? Tu as raison, le choix est impossible à faire, surtout que souvent on ne le fait pas, n'est-ce pas? Mais, j'aime bien entendre les arguments des autres sur ce genre de questions, si tant est qu'il y ait une réponse."

Elle se demanda un instant si elle avait était assez claire. Oui parfois elle était un peu confuse car dans sa tête régnait bien souvent une confusion qui rendait son expression difficile d'où des gros problèmes de communication. Puis, il lui tendit le dessin, qu'il posa sur son bordel. Parfois elle était assez désorganisée... C'était un gros défaut selon sa tante, mais elle s'en fichait royalement. Elle regarda le dessin, un portrait fort réussi d'elle. Elle se perdit un instant dans la contemplation du dessin. Il avait fait très vite, et le dessin était pourtant très bien fait. Cela révélait une longue pratique et un talent certain, elle dit:

"Pas trop raté quand même? Bien sur que non... Je ne sais d'ailleurs pas si je suis aussi "belle"
-elle avait mimé les guillemets- que sur ton dessin. Je trouve que tu dessine très bien."

Oui, la jeune fille ne se trouvait pas particulièrement belle. Pas moche, mais dans une normalité qui la déconcertait. Oui, elle avait peur de la analité, voilà pourquoi elle faisait toujours des choses que les autres ne faisaient pas, ou peu. Parce que cela lui permettait d'être différente. C'était en quelque sorte un pieds de nez à tous ceux qui suivaient la mode, et qui ne vivaient qu'à travers le regard des autres...

Taylor était quelqu'un de fugace, de sauvage et de bien souvent trop incomprise et incompréhensible. Mais elle n'en restait pas moins quelqu'un de bien -même si elle niait tout en bloc. Elle regardait toujours le dessin, puis reposa son regard sur Kazuki. Il avait été gentil de dessiner, il n'était pas obligé. Cependant elle ne savait pas très bien si elle devait ou non le remercier. Elle réfléchit un instant et dit:

"Tu n'étais pas obligé de le faire, alors merci d'avoir accepter de me montrer comment tu dessines..."



[Pardon du retard ><]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Mer 5 Aoû 2009 - 21:57

Bon, apparemment le dessin de Kazuki lui plaisait. Taylor l'avait même remercié d'avoir dessiné. Il avait l'habitude qu'on le félicite pour ses dessins. Cela était d'ailleurs tellement fréquent que ça en devenait banal. Il n'éprouvait même plus de plaisir lorsqu'on le complimentait. Il était forcément un minimum heureux d'entendre ces compliments mais il n'en avait pas grand chose à faire. Il ne dessinait plus pour que les gens le regardent ou soient épatés. Il dessinait pour lui, pour sa satisfaction personnelle. Il ne le faisait même plus par envie d'ailleurs mais plutôt par besoin. Oui, c'est ça, il avait besoin de dessiner. Et à vrai dire Taylor lui avait demandé de dessiner juste au moins où sa - ou ses - mains le démangeaient. Désormais il avait eût sa "dose", il pouvait tenir deux ou trois heures sans toucher un crayon.

Avant de parler du dessin, Taylor avait affirmé quelque chose qui avait interloqué Kazuki. Elle ne le trouvait pas fou ! A vrai, c'était normal, elle ne le connaissait pas vraiment et puis le jeune homme n'était pas non plus totalement fou. Il avait juste une personnalité spéciale. Et puis, chacun son point de vue. Elle ne le trouvait pas fou, tant mieux pour elle. Elle n'était pas la seule à le penser mais il y en en avait aussi qui pensait tout le contraire. Mais bon, revenons à nos moutons : le dessin.


" Et bien de rien. C'est normal de faire ce qu'on nous demande. Enfin ça dépend quoi. Mais quand il s'agit de dessiner, je suis toujours d'accord ! J'aime tellement ça ! Si je pouvait, je dessinerai toute la journée mais bon 'y'a toujours des obligations, les cours par exemple, et des gens dont je ne peux pas me passer. Et puis si je faisait que de dessiner, je passerai à côté de pleins de choses géniales."

Après avoir parlé, le lycéen balaya la table du regard. Il vit à nouveau l'écharpe de Taylor dans laquelle dormait Saki, sa rate. Il ne connaissait personne d'autre qui possède un tel animal et maintenant qu'il y repensait, cette bestiole l'intriguait de plus en plus. Il voulait en savoir plus. Les avantages et les inconvénients, comment Taylor s'en occupait et tout un tas d'autres choses encore. Non pas qu'il pensait à avoir un jour un rat mais simplement par curiosité. Il ne savait pas trop quelle question poser en premier. Il voulait être sûr d'en savoir le plus possible d'un coup, au cas où que son interlocutrice ait la bonne idée de changer de sujet. Et quelque soit la question à laquelle il pensait, la réponse ne semblait pas pouvoir être très longue. Il décida donc de poser la première question qui lui viendrait à la bouche :

" Et, comment dire... Je pensais à Saki en la voyant. Ça fait longtemps que tu l'as ? Et puis, pourquoi est-ce que t'as choisi un rat plutôt qu'autre chose ?"

[Désolé pour ce très gros retard. J'avais plus du tout d'inspiration ni de temps. Et puis les vacances sont venues, je suis parti donc voilà =/ Si tu ne veux plus continuer ce RP je comprendrai, c'est normal vu mon retard. A toi de voir ! Par contre si tu veux continuer je continuerai aussi, et sans gros retard cette fois ci ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Sam 8 Aoû 2009 - 16:07

Taylor l'avait écouté. Et elle le comprenait. Il était des choses qui nous apportait tellement qu'elle devenaient indispensables. Des passions. Aimer quelque chose au point d'en souffrir parfois est une idée bien étrange mais tôt ou tard nous tombons tous dans cette spirale infernale. Passion amoureuse ou passion individuelle. Taylor en avait quelques unes, comme tout le monde. Bah oui parfois rien que le fait d'être humaine l'obligeait à faire comme tous le monde, manger, dormir, désirer... Elle regardait tantôt l'écharpe, tantôt Kazuki, tantôt une fenêtre. Elle n'aimait pas regarder trop longtemps au même endroit surtout lorsqu'elle pensait car après elle avait le regard fixe, vide et on la prenait souvent pour une folle... Elle ne savait que répondre à cela. Parler ou faire quelque chose que l'on aimait était toujours plus facile que le reste. Taylor avait ainsi une facilité à parler de certaines choses, tandis qu'elle en taisait de nombreuses autres. Très secrète, peut-être même un peu trop... Elle dit:

"Je comprends. Mais en sens il vaut mieux que cela soit du dessin plutôt qu'autre chose même si cela ne fait en effet pas tout..."

Qu'autre chose... Autre chose était une référence non dissimulée puisqu'indécelable par qui n'aurait pas été averti à son passé, et à ses habitudes parfois... dangereuses.
Elle avait parlé à mi voix, perdue dans ses pensées, et elle revint à la réalité, légèrement confuse et gênée, se demandant ce qu'elle avait pu dire... Oui, parfois elle n'entendait pas ses propres mots, comme s'ils étaient mécaniques. Etrange et bien souvent gênant. Elle le regardait, ne laissant rien paraître espérant ne rien avoir dit de trop bizarre. Comme elle n'en pensait encore trop rien, cela allait. Enfin elle ne le connaissait pas dans le fond, alors elle ne pouvait pas vraiment dire des choses blessantes. Ce genre de choses, elle préférait les dires en ayant conscience qu'elle les disait. Et elle les disait. Ce n'était pas un service à rendre à quelqu'un que de les taire. Et puis, on s'était trop souvent donné à coeur joie de la pourrir, alors maintenant elle rendait la monnaie de la pièce aux gens, même s'ils ne lui avaient rien fait. Mais elle n'était pas de mauvaise foi, elle était honnête, juste honnête. Il resta un moment dans ses pensées, puis il parla de Saki. Elle esquissa un sourire. Saki était l'une de ses choses dont elle parlait sans souci, quitte à parfois dire trop de chose et passer pour une folle comme cela lui était déjà arrivé ici... uu'. Mais elle s'en fichait, que les gens comprenne ou non cela ne l'influençait pas. Elle vivait sa vie comme elle l'entendait au risque de déplaire.

"Saki est avec moi depuis quelques temps déjà, je dirais quelques mois cela correspond à mon arrivée ici. Au départ je ne cherchais rien, je suis juste rentrée dans l'animalerie par curiosité et puis je l'ai vu, je suis resté un moment devant la cage dans laquelle elle se trouvait puis je l'ai emmenée. Alors elle aurait bien pu être un chien, un lapin ou un cochon d'inde, cela aurait été pareil. Je crois que c'est elle qui m'a choisit plutôt qu'autre chose..."

Au risque de paraître bizarre... Oui elle avait une vision du monde bien à elle et des animaux également. Elle ne possédait pas Saki, la rate lui laissait juste le bonheur d'être avec elle. Et elle était si souvent en liberté dehors qu'elle pouvait bien repartir quand bon lui semblerait. Taylor la laissait vivre sa vie, la cadrant quand même car en société elle ne pouvait pas faire n'importe quoi. Mais elle n'aimait pas la voir enfermée dans une cage, alors c'était une chance que la rate soit propre et calme... Et pas fugueuse. Elle avait aussi la chance qu'elle reste là. Jour après jour, supportant l'adolescente dans toutes ses humeurs. Elle ne la maltraitait pas loin de là selon elle mais qui pouvait se vanter de savoir ce que la rate pensait? Pas elle... Mais si la rate était mal, elle partirait non? Alors Taylor continuait à vivre comme cela. Elle releva la tête pour regarder Kazuki, légèrement étonnée qu'il ait posé ces questions. Mais bon ce n'était pas désagréable, puisque c'était un sujet dont elle parlait sans souci.



[Pas de souci, c'est pas moi qui t'en tiendrais rigueur^^.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Dim 9 Aoû 2009 - 20:38

Pendant que Taylor lui répondait et qu'il se perdait un peu dans ses pensées, le lycéen avait recommencé à gribouiller. Enfin, gribouiller est un bien petit mot pour décrire ce que faisait Kazuki. Il dessinait sans même penser à ce qu'il dessinait. Il ne regardait pas sa main ni le bout de papier sur lequel il dessinait. C'était un automatisme. Dès qu'il avait un crayon en main, bic, plume, crayon gris, marqueur ou autre il dessinait sans même s'en rendre compte. Généralement il en résultait de petits dessins, pas trop complexes, mais qui avaient de quoi attirer l'attention. On ne dessine pas sans y penser, c'est impossible ! Faire des gribouillis oui, mais pas un visage, un animal ou un bâtiment sans aucuns défauts ! Kazuki lui y arrivait.

Taylor venait de terminer son discours, et la dernière phase qu'elle dit attira l'attention de Kazuki.
"Je crois que c'est elle qui m'a choisit plutôt qu'autre chose..."
Comment dire... il ne s'attendait pas à ce qu'elle dise quelque chose de ce genre. En fait cela l'avait surtout interpellé car il pensait aussi de cette façon. Non pas qu'il pensait que Saki avait choisit Taylor mais plutôt qu'il pensait que les animaux, ou les objets, choisissaient parfois leurs possesseurs. La faute à l'instinct animal peut-être. Il n'en savait rien et n'allait certainement pas passer des heures à en chercher la cause. C'était comme ça, et puis voilà. Ce qui l'intéressait d'avantage, c'était la façon de penser de Taylor. S'ils avaient ce point commun, peut-être en avaient-ils d'autres auquel cas ils pourraient peut-être, peut-être seulement, entretenir une relation amicale. Et s'ils avaient d'autres points communs, Kazuki voulait savoir lesquels. Il n'avait aucune idée de comment il s'y prendrait, peut-être qu'il lui faudrait plusieurs jours, plusieurs semaines, voir plus. Il faudrait parler, parler et encore parler. Et il se trouvait justement qu'il pouvait lui parler.

Sans avoir regardé une seule fois où allait son crayon, il observait ce qui l'entourait. Sur la table se trouvaient encore les cahiers de Taylor. Le jeune homme avait proposé de l'aider mais à force de parler, ils en avaient oublié ces exercices. Il espérait juste que cela ne poserait pas trop de problèmes à Taylor. Si les profs venaient à lui crier dessus parce qu'elle n'avait finalement pas fait ses exercices, Kazuki s'en voudrait un peu. Pour peu qu'il ait moins papoté avec elle, l'exercice aurait été terminé en moins de deux. Mais on en était pas encore là. La jeune fille aurait certainement le temps de finir tout ça plus tard, et le lycéen voulait discuter encore.


" Ça veut dire que Saki est encore toute jeune... Tu l'as prise à ton arrivée à Kobe, mais qu'est-ce qui t'as motivé ? T'en avais envie depuis longtemps, où bien t'as fait ça sur un coup de tête ?"

Tout en parlant, il avait dirigé son regard vers l'adolescente, histoire qu'elle voie qu'il attendait une réponse et pour lui montrer qu'il parlait avec intérêt, et non pas simplement pour meubler le silence. Sa main, quant à elle continuait à glisser sur le papier, révélant peu à peu la nature du dessin. De loin, on aurait dit une forme humaine qui donnerait plus tard un personnage tout à fait banal, mais en y regardant de plus près, on pouvait reconnaitre un monstre ou un démon... Il ne savait pas vraiment ce qu'il dessinait mais tout portait à croire qu'il représentait ce qu'il voyait dans ces moments qu'ils détestait tant, et dont il ne parlait jamais...


[Merci d'avoir bien voulu continuer =D]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Mer 12 Aoû 2009 - 21:55

Il avait de nouveau posé une question sur Saki. Il était vraiment étonnant. Kazuki semblait s'intéresser non seulement à la rate mais aussi à l'adolescente, qui trouva cela rassurant. Surtout qu'elle avait besoin de compagnie, de gens sur, sur lesquels elle pourrait compter à tout moment, et réciproquement, des amis donc, ou quelque chose dans le même genre. Enfin bon, il ne fallait pas brûler les étapes hein. Elle le regardait dessinait sans regarder ce qu'il faisait, elle trouvait cela fascinant, comme si sa main voyait exactement ce qu'elle dessinait. Taylor réfléchit un instant, se remémorant le jour béni ou elle avait poussé la porte de l'animalerie d'abord sans but puis se souvint que finalement c'était un coup de tête, oui, elle y avait été à l'instinct et elle ne le regrettait pas du tout. Elle avisa ses cours, tant pis, elle finirait ça plus tard, cela ne pressait pas. Elle reprit:

« Mh... Oui je crois que c'était un coup de tête. A la base je ne voulait même pas rentrer dans l'animalerie mais j'ai fait demi-tour et j'ai pénétré dans le magasin, et j'en suis ressorti avec elle. »

Elle regardait l'écharpe. Pourquoi ne voulait-elle pas rentrer à la base? Peut-être avait-elle peur de ne pas savoir s'en occuper vu qu'elle ne savait pas s'occuper d'elle... il était vrai qu'elle avait du mal à prendre soin d'elle, c'était quelque chose d'inconnu pour elle, elle s'était endurcie pour ne plus avoir besoin de le faire. La brunette leva les yeux sur lui n'ayant pas franchement envie d'en parler, après tout il ne s'y intéressait surement pas. Elle savait pourquoi elle fuyait tant la solitude finalement, car même s'il elle ne voulait pas dépendre des autres elle avait parfois besoin que l'on prenne soin d'elle, et d'un peu d'affection. Mais elle niait tout en bloc évidement. Mais en même temps elle avait peur du genre humain, ne le comprenait pas et ne savait pas faire face au démonstration trop expansive d'émotion. Donc elle était paradoxale... Mais ça ce n'était pas nouveau... Elle regarda ensuite son dessin, pour le regarder et tenter de deviner de quoi il s'agissait. Cela ressemblait vaguement à un humain, mais il n'avait pas l'air finit.

Elle se demanda si elle était assez précise. Peut-être ou non. Elle ne savait pas, comme toujours d'ailleurs. Elle jeta un regard alentour, pour éviter de fixer son regard trop longtemps sur un même point. Puis le nez de la rate émergea et huma l'air, et un léger crissement se fit entendre. L'adolescente sourit cela ne pouvait vouloir dire qu'une seule chose: la rate réclamait à manger. Elle sortit une poignée de graine et la déposa sur le bord de l'écharpe, et la rate commença à manger avec appétit et entrain. Voilà ce qui lui faisait tant de bien, voir que la rate était toujours de bonne humeur, peu importait ce qu'elle faisait, elle donnait toujours l'impression d'être heureuse. Comme un éternel sourire, qui réchauffait le cœur de la jeune femme. Un sourire se dessina sur ses lèvres, inconscient, la rendant un peu plus humaine. Cela ne faisait pas de mal à son image, elle regardait le dessin, espérant qu'il n'arrête pas pour qu'elle puisse voir ce qu'il faisait. Elle se demanda aussi si le faisait volontairement ou non. Puis elle décida de taire ses questions car elle avait peur de casser son rythme. Elle ne savait pas vraiment quoi dire, sur quels sujets rembrayer, et si elle avait satisfait sa curiosité donc elle décida de se taire.


[De nada^^]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Jeu 13 Aoû 2009 - 21:34

Kazuki avait plus ou moins pressenti la réponse de la jeune fille. En fait, on peut presque dire qu'il avait posé cette question en connaissant déjà la réponse. Ça se voyait plus ou moins à la tête de Taylor. Du genre à ne pas planifier grand chose, à improviser sans cesse, à faire ce qu'elle veut quand elle le veut sans faire attention au regard des autres. Kazuki ne savait pas si ce qu'il pensait était vrai, mais il le verrai bien avec le temps. Enfin bref, Taylor avait choisit Saki sur un coup de tête, c'est tout ce qui comptait.

Après avoir parlé, elle donna à manger à sa rate. La bestiole il faut bien l'avouer avait un air très sympathique, et en la voyant grignoter ses graines Kazuki sourit légèrement. Il aimait assez les animaux et trouvait très mignonnes les petites bêtes comme Saki. En tout cas, elle devait avoir faim car elle engloutissait tout ce que lui avait donné sa maîtresse. Une fois qu'elle eût finit son repas, Kazuki détourna son regard de la scène, à la recherche d'une autre question à poser, où d'un autre sujet de discution.

Petit à petit il se rendait plus ou moins compte de ce que sa main faisait, mais sans y faire attention. A peine avait-il remarqué que sa main bougeait, qu'il n'y pensait plus. Mais même sans s'en rendre compte, son dessin prenait peu à peu forme. Quelques détails s'était glissés sur le dessin de base. Même s'ils étaient peu nombreux, ils complétaient à merveille le reste, et le dessin bien qu'assez simple était magnifique. Enfin pour ce qui est de l'aspect technique. Car physiquement et même psychologiquement, ce dessin était horrible.

Un humanoïde horrible, le visage déformé, presque noir-cendre avec quelques nuances dans son teint que l'on devinait être du sang. Le personnage était vêtu de haillons sales, eux aussi sûrement tâchés de sang. Au bout de l'une de ses mains, le monstre tenait une sorte de couteau à forme étrange qui dégoulinait, et dans son autre main, de la viande. Poumon, foie ou cœur, on ne savait pas vraiment, mais ce qui était sûr, c'est qu'il était frais et qu'ils venait d'un humain... Et pour "pimenter" un peu le tout, la bête souriait. Un sourire démoniaque, horrible, qui disait "Je vais te tuer !".

Kazuki avait enfin terminé son dessin. Enfin pleinement conscient de son acte, il regarda le résultat. Effrayé par ce qu'il voyait, par ce que son inconscient avait mit sur papier, il posa rapidement, presque brutalement la main dessus. Il pouvait tout cacher mais, même si Taylor ne voyait pas le résultat, la façon d'agir du jeune homme paraitrait suspecte. Heureusement pour lui, elle ne semblait pas trop curieuse à moins que... A moins que dans ce genre de conditions elle le soit, qu'elle n'ose poser des questions pour savoir ce qui troublait à ce point la personne qu'elle avait en face. Et dans ce cas, Kazuki oserait-il en parler ? Même un petit peu ? Sans trop en révéler ? En fait il voulait en parler, 24h/24, mais il n'osait pas, rien ne sortait. Seule Fujumi était au courant de son problème à Kobe mais elle c'était différent, il l'aimait. Taylor, il la connaissait à peine et ne savait pas si oui ou non il se sentirait assez à l'aise pour lui révéler quelques éléments. Car de toute façon ils en parlerait, il faudrait bien enlever sa main du dessin au moment de partir et là si ça n'avait pas déjà été le cas, quelqu'un parlerait, il le présentait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Ven 14 Aoû 2009 - 19:17

Elle avait fini par détourner les yeux, pour ne pas paraître insistante. Il n'avait pas l'air de se rendre compte qu'il dessinait et Taylor trouvait cela assez fascinant. Elle avait regardé beaucoup de chose, tandis que Kazuki, tout comme elle semblait perdu dans ses pensées. Elle avait fini par voir une fille passer dans le couloir, plus vieille qu'elle, avec qui elle a déjà eu quelques anicroches. La fille ne la vit pas et Taylor l'avait regardé froidement quelques secondes, sans plus s'occuper d'elle. L'adolescente ne restait pas sur ce genre de choses car elles ne permettaient pas d'avancer, et avant tout autre chose la jeune fille voulait avancer, car reculer, l'aurait ramené dans un passé qu'elle fuyait avec force et désespoir. Non, elle ne voulait pas retourner d'où elle venait. Elle laissa son regard vagabonder par la fenêtre, le laissant dessiner tranquillement, toujours à la recherche d'un quelconque sujet de discussion, quoique le silence ne la gênait pas. Camarade de silence, amitié silencieuse c'était bien aussi non? Non? Tant pis. Parler ne la dérangeait pas non plus, mais il fallait trouver quoi dire. déjà que lorsqu'elle parlait avec un raisonnement suivit et intelligent elle avait la sensation de dire des trucs stupides et à côté de la plaque, alors si en plus elle disait des trucs sans queue ni tête bah là, c'était mal barré. Parfois, elle se surprenait à penser qu'elle aurait pu être une fille normale, sans histoire, mais la vie, et le destin peut-être, en avait voulu autrement. Alors elle se retrouvait là, ici et maintenant, avec son caractère à coucher dehors un jour de tempête.

Elle reprit ensuite la contemplation de Saki, la rate était le seul élément positif de sa vie ce s quelques derniers mois. Positifs? Non, disons solide et durable. Il y avait bien eu quelques rencontres comme celle de Kazuki qui lui avaient offert des éclaircies mais rien de bien constant. La troisième année n'avait pas besoin de beaucoup d'amis, mais elle avait besoin de gens solides et présents. Et pour l'instant c'était un peu mort de ce côté là, malheureusement... Elle trouvait cela dommage, mais n'avait pas vraiment le choix, pourtant elle avait tenté de s'ouvrir aux autres. Peut-être ses efforts porteraient-ils leur fruits plus tard... C'était pour cela qu'elle continuait d'en faire avec les gens qui valaient le coup. Et qu'elle s'entêtait à ne pas casser des bras et des nez lorsqu'elle en ressentait l'envie. Puis il abattit sa main sur la feuille et Taylor sursauta. Elle le regarda, puis avisa sa main dissimulant le dessin et elle fronça les sourcils. Elle se dit qu'il l'avait peut-être raté, mais enfin bon elle n'aurait trop rien dit et l'erreur était humaine, non? Ou alors peut-être était-ce autre chose... Elle regarda un moment sa main, songeuse, mais elle n'avait pas encore la vision rayon X donc elle ne pouvait voir ce que la barrière de peau, de muscles et d'os dissimulait. Elle finit par tendre la main et si possible la posa sur celle du jeune homme lui demandant alors:

"Je peux?"


Elle lui demandait la permission, c'était nouveau... Il avait de la chance finalement, quelques mois auparavant elle aurait pris la feuille, sans autre forme de procès. Mais là, non, parce qu'elle voulait prouver à tous ceux qui ne croyaient pas en elle qu'elle était capable de réussir à devenir ce qu'elle aurait du être. Il pouvait refuser, elle ne lui en voudrait pas, et si ce dessin avait une quelconque valeur sentimentale pour lui, elle ne lui demanderais pas de réponse, elle voulait juste voir le dessin, après tout vu le premier qu'il avait dessiné, elle ne doutait pas que celui là soit aussi beau. Elle le regardait à présent, aucune expression sur le visage, pas de prévenance, pas de froideur. Et si il lui permettait de voir le dessin et se sentait obligé de lui raconter à quoi il faisait référence, elle le couperait. Elle ne voulait pas qu'il se sente obligé de lu parlé. Elle ne voulait forcer personne à quoique se soit qui irait dans son sens. Les gens étaient libres, et elle ne voulait pas que cela change, elle n'était pas assez égocentrique pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Ven 14 Aoû 2009 - 22:15

Taylor fut interpellée par le geste de Kazuki. Elle avait d'abord observé la main de l'adolescent un moment, peut-être en espérant voir à travers, ou juste pour bien cerner la situation. Kazuki n'en savait rien, et il s'en fichait royalement. En revanche ce qui se passa peu après était plus important. Taylor approcha sa main pour la diriger vers le dessin que cachait Kazuki. Elle l'effleura même après quoi elle demanda la permission de voir le dessin. Et, il faut bien l'avouer, le jeune homme ne savait pas ce qu'il devait faire. D'habitude il n'en avait rien à faire de montrer ses dessins ou pas. Pour lui ils étaient parfois ratés mais pour les autres ils étaient magnifiques. Non ce n'était pas la critique qu'il redoutait, même s'il n'avait pas regardé ce qu'il faisait il avait réussi son dessin mais il avait peur d'autre chose... Il ne savait pas vraiment quoi à vrai dire. Peut-être redoutait-il la réaction de Taylor. Non, ce n'était pas ça. En fait il avait peur de devoir donner des explications, aussi infimes soient-elles. Il avait sûrement réussi à paraitre normal aux yeux de Taylor et il ne voulait pas qu'elle sache qu'il était différent. Car sa différence, il la haïssait ! Une détonation, un bout de métal et hop la vie de Kazuki avait été bouleversé ! Tout ça pour dire que le lycéen ne savait pas quoi répondre. Il parvint quand même à balbutier quelques mots :

"Je... Euh... J..."


Enfin, quelques mots, c'est vite dit. Quelques sons plutôt. Il était effrayé par ce qu'il avait dessiné et en était tout retourné. Il ne savait plus quoi dire ni quoi faire, il était complètement perdu, et en plus de ça, il commençait à se sentir mal. Il avait froid et - si c'était possible - chaud en même temps. Sa tête tournait un peu... Un crise qui venait ? Non, il ne ressentait pas tout à fait les mêmes choses que lors de ses crises, cette fois ci il y avait quelque chose en plus... Il eût soudain un court moment de lucidité. Il appréciait parfaitement la situation désormais. La jeune fille qu'il avait en face de lui lui avait poliment demandé de voir son dessin, et il se voyait mal l'envoyer paitre ! Il la regarda brièvement, osant à peine croiser son regard puis dit à voie basse et pas franchement déterminée :

"Oui... Si tu veux, mais... Non rien, vas y, regarde."


Il ôta sa main du bout de papier, laissant ainsi apparaitre ce que son inconscient avait réalisé. Le monstre dévisagea Taylor comme il aurait dévisagé quiconque qui aurait eût à le voir. Kazuki ne savait pas quelle était la réaction de Taylor face à cette horreur. Il ne voyait rien et n'entendait rien. Elle disait peut-être quelque chose mais il ne le savait pas... Il dirigea son regard au loin, part la fenêtre, à nouveau perdu dans ses pensées. Tout se chamboulait dans sa tête. Il pensait à lui, à son dessin, à la réaction de Taylor mais rien n'était clair. Il en avait mal à la tête. Il posa ses deux mains sur son visage, laissant un tout petit espace pour voir encore un peu ce qui se passait. Il ne le savait mais il était tout pâle, aussi blanc qu'un linge et avant qu'il n'ait eût le temps de penser à quoi que ce soit de plus, il se sentit s'affaler lourdement par terre, puis perdit connaissance. La crise qu'il avait plus au moins appréhendé peu avant était venue, et encore une fois sa différence se révélait d'elle même au grand jour. Kazuki n'avait rien put faire pour la contrôler, mais heureusement pour lui, la bibliothèque était presque vide, personne ou presque ne saurai ce qui s'y passait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  Mar 18 Aoû 2009 - 11:55

Le garçon sembla hésiter, comme si il avait peur de ce que Taylor allait voir. Peut-être était-il vraiment raté finalement. Elle ne le savait pas, et attendait patiemment qu'il se décide. Puis il le fit, il semblait vouloir dire quelque chose mais se ravisa. La jeune fille se retrouva donc dévisagée par le monstre ou le démon qu'il avait dessiné. Certes il n'est pas pas beau esthétiquement parlant, quoi que la jeune fille trouvait qu'il avait son charme mais au niveau technique le dessin était très bien réalisé. Elle ne savait pas vraiment pourquoi le jeune homme avait voulu le cacher, sauf si ce monstre faisait partie de son histoire, vous savez comme les monstre dans les placards ou sous les lits que l'on croit voir lorsqu'on est enfants et qui sont souvent la traduction d'angoisses bien plus compliquées. Peut-être ce dessin était-il représentatif d'une partie de l'histoire de Kazuki dont il avait peur ou qu'il voulait fuir. Taylor ne pouvait pas répondre à toutes ces questions qu'avait engendré ce simple dessin, et elle le va les yeux pour le voir, il n'avait pas l'air bien, et elle n'eut pas le temps de dire quoique se soit qu'il s'écroula. Les yeux de la brune s'écarquillèrent, lorsqu'il heurta le sol, inconscient. Elle resta quelques secondes immobile, le regard fixé sur son camarade, merde, elle avait le chic pour attirer la guigne. Le pauvre il n'avait rien demandé à personne lui... Taylor se mordit la lèvre inférieure se disant qu'elle portait malheur... Elle se leva finalement et se laisse tomber à genou près de lui se demandant toujours ce qu'elle devait faire, elle n'avait jamais eu à gérer ce genre de situation.

Tout s'embrouillait dans sa tête, et cela rendait ses réflexions ardues et pénibles. Elle le voyait là, il respirait, c'était déjà bon signe non? Elle aurait très bien pu partir, s'enfuir le laissant là mais elle n'avait pas réussi à s'y résoudre après c'était de sa faute si elle en était là, et lui surtout, alors elle n'avait pas le droit de l'abandonner. Elle avait donc rassemblé son maigre courage et se retrouvait donc agenouillée là. Elle pourrait peut-être appeler quelqu'un mais qui? Elle ne savait pas ou se trouvait l'infirmerie et ne voyait pas le bibliothécaire alors, là elle était mal... et très seule... Tsss elle n'avait jamais autant détesté la solitude qu'en cet instant. Elle posa son regard sur le visage de Kazuki, plutôt blême, c'était effrayant. Elle le mit sur le dos, et le secoua légèrement, avec conviction, ne sachant que faire d'autre. Elle n'avait pas de brevet de secourisme et c'était en général elle qui mettait KO (là encore malheureusement) et elle ne se souciait pas de ranimer... La troisième année se dit qu'elle aurait peut-être du s'en soucier un peu plus tôt... Mais pour l'heure c'était un peu tard pour les regrets. Elle regardait toujours le jeune homme, finit par poser une main sur son front. Chaud, il était chaud, mais elle ne savait pas si c'était bon ou mauvais. Oui ses notions en soin et en maladies et autres pertes de connaissances étaient très limitées... Elle tapota doucement sa joue, en petites claques successives pour tenter de le ramener... Elle ne savait vraiment pas ce qu'elle faisait et elle commençait franchement à paniquer, même si elle paraissait très zen d'aspect.

« Aller Kazuki, réveilles-toi... »


Elle regardait Saki qui était sur le bord de la table, qui semblait elle très inquiète. Elle humait l'air, comme si elle cherchait à comprendre ce qu'il arrivait au troisième année. Puis Taylor se détourna de la rate pour regarder à nouveau l'évanoui et finit par inspirer à fond et dit:

« Pardon... »

Elle lui balança une claque un peu plus sèche en espérant que cela ferait quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Pour passer le temps... [Libre]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour passer le temps... [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: