Partagez | 
 

 Tha princess is coming.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Tha princess is coming.  Jeu 28 Mai 2009 - 2:00

    Midi quarante-six s'affichait sur le portable de Sayoko alors qu'elle le regardait avec ennui dans la voiture qui la conduisait vers ce nouveau collège. D'ailleurs, elle n'avait aucune envie du tout d'y aller. Ses yeux marbrés sombres dévisageait le regard svelte et déconcertant du chauffeur que sa mère avait engagé pour la conduire, un genre de vieux tout ridé qui avait peut-être 54 ans. Pour être ennuyant, il l'était. Depuis les 20 minutes qui avaient passées, son regard restait toujours fixé aux miroirs, à croire qu'il prenait son emploi au sérieux. Quant à elle, ses petits mains vernis de roses allèrent fouiller dans son sac à main argent à la rechercher de la seule source de plaisir pour le moment ; son portable.

    Ça faisait déjà 1 heure 30 que Soyo n'avait pas reçu de textos de ses anciennes amies de lycée. D'habitude, elle passe des heures à vanter à quel point Reiko est l'homme parfait. Malheureusement, elle l'avait quitté en changeant de ville. Ses souvenirs étaient restés dans son ancienne maisons et les ennuis ne faisaient que commencer. Sayoko ouvrit fougueusement le clavier en le tapotant doucement, telle une véritable secrétaire à la recherche de nouveaux messages divertissants. Ses cheveux volaient doucement au vent de la fenêtre qui était ouverte. Elle passa une main sur son chandail Calvin Klein d'un bleu presque pourpre, prenant soin de replacer son écharpe noir. Il faut dire qu'elle était plutôt jolie aujourd'hui, son éventuelle jupe de jeans trouée, ses longs tongs noir et ses multiples bracelets qui ne cessaient de cogner à son bras.

    Rien. Aucun message.Les prochaines minutes se verraient encore plus ennuyantes. Désespérée, elle lança son portable dans le coin en roulant doucement ses prunelles. Soyo s'avança doucement, retirant une mèche de cheveux de son visage. Elle pût soudainement sentir une odeur d'eau de cologne à faible prix et de bonbons au caramel à l'avant de l'automobile.

    -Dites, on est bientôt arrivé ?

    Sa voix douce et calme mais stricte allèrent cogner les tympans du vieil homme qui, à une lumière rouge, détourna son regard dans le rétroviseur. Un regard qui pouvait glacer le sang. Sayoko comprenais très vite que sa réponse n'allait pas être positive. Soupirant bruyamment, elle se laissa retomber sur son siège en regardant impatiemment ses ongles glacés sans savoir quoi faire. Quand allait-elle arriver à cette académie que sa mère avait vanter pendant des mois ? C'était plutôt dommage de ne pas y aller avec sa douce soeur Keiko, qui était présentement en Europe avec son père. Ses lettres lui mettait toutefois l'eau à la bouche de la revoir.

    - On y est, ma petite.


    La grosse voix du conducteur avait fait réveiller Sayoko qui ne faisait qu'admirer la verdure du coin. Elle y était, devant cette école aux longues colonnes blanches, ses imposantes portes de l'entrée de Kobe. Sayoko ouvrit un petit miroir de son sac, replaçait ses courts cheveux avec quelques bijoux qui les faisaient tenir un moment et se mit un peu de rouge pour faire briller ses pulpeuses lèvres. Elle sortit par la suite par le côté gauche en prenant en chemin son sac qui avait été renversé, il y a quelques instants de cela. La petite brunette passa la tête dans la fenêtre du passager.

    - C'est Sayoko, au fait.

    Elle lui fit une moue supérieur à ses yeux innocents et alla directement à l'arrière de la voiture prendre son énorme sac de voyage en faisant claquer ses talons sur le sol de ciment frais. Ce pauvre type n'avait même pas eu l'idée d'aller lui sortir ses choses. Au moins, le doux soleil lui rendait un sourire qui pouvait s'effaçer à tout moment. Elle passa une main dans ses cheveux en commençant à marcher vers l'entré de ce nouveau collège. Plusieurs personnes la regardait en coin, elle ne s'en souciait pas, elle allait se faire découvrir dans ce nouvel endroit. Son sourciel se leva, une fois qu'elle fût à l'intérieur sur un genre de plan incompréhensible.

    Sayoko laissa tomber son sac en prenant une feuille qui illustrait un chemin vers le dortoir des filles. D'ailleurs, avec qui était-elle ? Elle éspérait que ce n'était pas un de ces horribles punks ou ghotiques qu'elle avait vu à l'extérieur. Leur habits noires et immondes lui faisait un peu peur. Sayo soupira en tournant la tête vers quelqu'un qui pourrait l'aider. Des murs blancs passaient devant elle, des affiches, des élèves amusés, ça semblait bien. Enfin, la jeune Hitashi s'arrêta en éclaircisant sa voix douce et mélodieuse.

    -Excuse-moi, tu peux m'aider à trouver les dortoirs ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Tha princess is coming.  Jeu 28 Mai 2009 - 21:16

Izura sortait de son premier cours de l'après midi. Premier et dernier de l'après midi. Barbant de plus. Elle s'étira, un sourire sur les lèvres. Commençant à parler avec ses amis, elle rit à l'une des propositions d'un jeune homme aux cheveux corbeau de finir la bouteille entamée la veille. Moué, bouteille déjà fini depuis longtemps, il avait la mémoire courte.
Son petit groupe passa un moment à plaisanter au dépend du malheureux qui, déconcerté, avait "omis" ce détail.


En riant, ils se dirigèrent vers la porte donnant sur l'entrée dans l'optique d'aller en ville. La jeune femme déclina l'invitation, prétexant une tonne de paperasse en retard. Il était hors de question qu'elle avoue qu'elle était trop fatiguée par une nuit blanche et qu'elle voulait aller dormir un peu. A non alors!


Vêtue d'un short en jean qui laissait voir le galbe musclé de ses jambes, elle portait un corset rouge en accord avec le ruban qui retenait sa haute queue de cheval. Ses cheveux blonds retombaient en boucle soyeuse sur ses épaules dénudées.


Avec un rire, elle dit aurevoir à ses amis, promettant de les revoir ce soir. Elle s'apprétait à aller aux dortoirs quand une voix retient son attention.


Citation :
Excuse-moi, tu peux m'aider à trouver les dortoirs ?


La jeune femme, la tête un beu dans le brouillard, comprit cependant que l'on s'adressait à elle. Elle se retourna alors.

En face d'elle se tenait une jeune fille, d'assez belle allure, taille fine, corps bien proportionnée......


*Encore, à croire qu'il n'y à que ça dans cette école*
soupira intérieurement Izura.


Mais elle afficha un sourire envers l'étrangère, qui d'après sa valise était de plus une nouvelle. Un regard lui apprit qu'elle était plus jeune qu'elle bien que totalement à la pointe de la mode. Alala, dire que quelques années auparavent, elle se serait moquée de ce genre de fille en partant pour une nouvelle bagarre de bande.....qu'elle aurait gagnée bien entendue! (^^)

Le temps change bien des choses.


A la place, elle se concentra sur ce qu'avait dit la jeune femme e lui répondit d'une voix chantante.


_Je t'y enmène si cela te va, j'y allais de toute manière.


_Je m'appelle Izura, mais appelle moi Izu. Au fait, bienvenue à Kobe!
la salua t elle.

------
EDIT Callista : Le topic datant de Mai, je le considère comme mort et verrouille. Si toutefois vous souhaitez le réouvrir, merci de m'envoyer un MP avec le lien du sujet Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
Tha princess is coming.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: