Partagez | 
 

 Douleur matinale [Libre-Une personne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Douleur matinale [Libre-Une personne]  Lun 17 Aoû 2009 - 7:38

5h12
L'air frais du matin était encore là, et la rosée achevait son travail. Je sorti mon iPod de ma poche et passai & repassai en boucle "Because Of You", ma chanson spécial déprime comme je l'appelle. Je ne vais vraiment pas bien, je crois que c'est le changement brutal de pays, ou quelque chose comme ça... Quand je repense à la manière dont mon père m'a annoncé ça...

Flash Back

Adrew:
-Salut Chouchou, à demain!
July:
-A demain ma puce!
Chelsea:
-Au revoir Andy, salut Juju... Oubliez pas pour math', hein!
Sur son passage, elle fit encore la bise à une poignée de personnes avant de monter dans sa voiture (aux USA, on a le droit de passer son permis à seize ans) pour rejoindre l'endroit où elle vivait.
Elle ouvrit la porte de sa maison, posa son sac sur le canapé, salua Betty et alla manger un bol de céréales. Elle se retourna et vit son père, le visage déchiré.

« Tiens salut papa! T'es rentré super-tôt aujourd'hui!
- Chelsea, ton père à quelque-chose d'important à te dire, lui dit Betty. Elle avait le visage aussi chiffonné que Mike, on aurait même dit qu'elle avait pleuré...
- Euh, y'a quoi là... Pourquoi vous avez une gueule juc'que par terre, et euh, pourquoi vous me matez comme ça?!
- On déménage. J'te laisse deviner où...
- Dans la 15e avenue? dit la jeune fille, folle de joie.
- Plus loin que ça.
- Dans une autre ville? Là, Chelsea perdit toute trace de joie...
- Plus que ça.
- Dans un... Un autre pays d'Amérique...? Elle avait atteint la panique
- On s'en va au Japon Chelsea. Je suis désolé...
- Mais...
- Je suis obligé, sinon je ne t'arracherai pas cette ville... Je sais que c'est toute ta vie mais...
- ...Pourquoi? dit-elle dans un souffle
- Pour mon travail...»
Les larmes commençaient tout doucement à couler sur le visage de la jeune fille... Elle était plus que malheureuse.
Puis elle entra dans une violente crise de larmes, elle hurlait qu'elle en avait marre, que personne n'avait le droit de l'arracher à La Cité des Anges et qu'elle flinguerait qui que ce soit qui oserait y toucher. Une vraie crise d'adolescence quoi.


Retour à la réalité:

Ça y est, ce truc à recommencé... C'est vraiment zarb', comme hier sur le toît, avec le beau gosse aux yeux océans...
Kelly Clarkson achevait son dernier couplet, et je m'asseyais dans l'herbe fraîche, vérifiant qu'un animal divers n'était pas passé avant moi pour laisser un petit cadeau. Je vis une ombre s'approcher de moi... Je m'en foutais. Je relevais les yeux. Je m'en foutais plus du tout.


«Cette gente damoiselle pourrait me dire comment il faut s'appeler pour se balader dans le parc en pyjama à cinq heures du matin?»

Le jeune homme esquissa un petit sourire en coin, qui fit pétiller mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Douleur matinale [Libre-Une personne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: