Partagez | 
 

 Matin comme les autres? [Rose Noctalis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Matin comme les autres? [Rose Noctalis]  Mer 30 Sep 2009 - 0:48

Le réveil sonna, réveilla la jeune fille endormit. Les yeux à moitié ouvert, elle écrasa sa main sur son réveil pour éteindre le bruit incessant et énervant. Elle se releva dans son lit, frotta ses yeux à moitié endormit, comme pour les réveiller un peu plus. Sa tête se tourna vers la fenêtre de sa chambre, le soleil n'était pas encore levé, à peine la lune venait-elle de commencer à s'estomper un peu. Encore toute fatiguée du matin, elle pris une petite robe au hasard dans sa valise, elle était noire et rouge, rayée en haut et complètement noire en dessous, avec quelques petites boucles,. Elle les enfila et s'assied sur son lit, songeuse. Elle était arrivée à l'école la veille au soir, elle ne connaissait absolument rien de l'école en question, elle se demandait vraiment si elle allait réussir à s'en sortir. Un peu nostalgique de sa vie d'avant, elle regarda la valise qui traînait sur le sol, elle se demandait si elle avait le courage de la ranger. Elle soupira, se leva, étira son bras vers la petite tablette au-dessus de son lit et pris ses écouteurs avec son mp3. Elle l'ouvrit et mit la première chanson qu'elle voyait. Lentement, elle mit ses gros écouteurs sur ses oreilles, un petit sourire aux lèvres, elle se réveillait assez vite quand elle écoutait de la musique le matin. Surtout ce matin où le soleil n'était même pas encore levé sur cet endroit sombre, là où elle était enfermée pour encore un bon moment. Elle se leva, se maquilla sans vraiment y penser, puis fit ses cheveux. Matin comme tous les matins, seulement l'endroit avait changé. Son violon, qu'elle affectionnait tant, traînait dans un coin de sa chambre, elle le pris, pensant peut-être aller jouer quelque chanson dehors. Elle sortit, avança, un pas un devant l'autre dans cette académie toute nouvelle à ses yeux, dans ce couloir sombre et froid, mais tout de même un peu chaleureux. En plein milieu du couloir, semblait être la seule personne vivante, elle avait un énorme sourire sur les lèvres, gambadait sur le sol glacé et fredonnait la chanson qu'elle écoutait. Les écouteurs sur les oreilles, elle fredonnait la chanson qu'elle écoutait tout en dansant. Toujours avec ce petit sourire joyeux, heureux. Malgré tout ce qu'il lui arrivait, elle restait là à rigoler toute seule. C'était cela la vie pour elle, le rire, la joie, rien d'autre... La musique et le dessin aussi ... Les yeux fermé elle fredonna simplement un peu plus fort, elle doutait de rencontrer quelqu'un à cette heure si de la matinée. Elle était sûrement la seule debout, tournant sur elle-même, riant, gambadant, comme si tout allait bien, fredonnant toujours la même chanson, chantant parfois les paroles. Mais, elle redescendit vite sur terre lorsqu'elle fonça dans quelqu'un. Elle arrêta tout simplement, rougit et regarda la personne. Elle se courba, puis en se relevant elle dit
-Désolée !
Un sourire toujours imprimé sur ses lèvres. Puis elle passa son chemin, recommençant son petit manège, elle était un petit surprise d'avoir rencontrée si tôt dans la matinée, elle était, avant, toujours là seule à être debout à cette heure là, mais cette place était si grande qu'elle allait sûrement rencontrer d'autre personne. Puis, remarquant qu'elle avait oublié de dire quelque chose, elle revint sur ses pas et s'approcha de la personne et avec ce petit sourire elle s'approcha et lui dit d'un ton joyeux
-Bon matin à vous !
Puis elle repartit d'où elle était venue, se disant qu'elle ne ferait pas cette erreur la deux fois. Premièrement foncé dans quelqu'un et en plus oublier de lui dire bonjour ! Erreurs inexcusable pour elle... Elle s'avança une nouvelle fois dans les dédales de couloirs, ne faisant pas vraiment attention où elle allait. Ce ne fut pas très long, elle se perdit. La jeune musicienne regarda autour d'elle, un peu décontenancé, par où c'était, déjà, pour aller dehors ? Elle s'accota à un mur, attendant que quelqu'un passe, ce qui risquait d'être long.


Dernière édition par Aki I.Worth le Lun 19 Oct 2009 - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Matin comme les autres? [Rose Noctalis]  Lun 19 Oct 2009 - 17:55

Rose n'avait cessé de se réveiller durant la nuit. La première nuit dans un lieu inconnu, dans un pays qu'on ne connaissait pas et avec des gens qu'on ne comprenait pas était toujours rude. C'est donc tôt qu'elle se leva ce matin-là. Elle s'habilla dans la pénombre qu'il restait encore de la nuit, veillant à ne pas sortir les autres élèves de leur sommeil. Machinalement, elle saisit l'une des lettres de son ancien professeur d'arts plastiques et sortit.
Une fois dehors, elle ne pût s'empêcher de sourire devant la solitude qui habitait les couloirs. C'était tellement paisible, à ces heures matinales. Pas encore de brouhaha incompréhensible qui vous déchirait les tympans. C'était agréable. En écoutant ce silence, la demoiselle se sentit comme... Apaisée. Comme si elle n'était pas une étrangère. Elle entreprit de visiter cet établissement qu'elle ne connaissait pas encore, la lettre toujours serrée contre elle comme de peur de la perdre. Mais au détour d'un couloir, elle entendit quelqu'un chanter. Une bien jolie voix d'ailleurs, si seulement elle en comprenait les paroles!
Elle soupira et continua sa progression, tête basse. Lorsque quelqu'un lui rentra dedans, sous le coup de la surprise, elle s'étala de tout son long par terre.

- Désolée !

Ne sachant que répondre car ne connaissant pas ces mots, Rose s'accroupit en silence. Elle tâtonna un moment et finit par retrouver sa lettre, qui lui avait glissé des mains. Elle se releva ensuite et sursauta en entendant la jeune fille qui lui était rentrée dedans lui parler à nouveau.

- Bon matin à vous !

Elle la regarda, intriguée. Mais dès que cette demoiselle eût disparu au détour d'un couloir, la française se remit en marche. Elle se laissa guider au hasard de ses pas, tournant sans vraiment s'en apercevoir. Lorsqu'au bout d'un couloir, elle vit à nouveau la fille qui s'était heurtée à elle, elle se figea.
Revenir en haut Aller en bas
 
Matin comme les autres? [Rose Noctalis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: