Partagez | 
 

 Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Lettre non-terminée [Libre !]  Mar 27 Oct 2009 - 23:33

    Il était environ seize heures quarante-cinq, quand Miyoko rejoingnit le toit. Elle avait toujours voulu y aller, mais elle tombait toujours au moment où un prof passait ou autre. Ce n'était pas vraiment la bonne solution. Elle savait bien que cet endroit était interdit, même un panneau l'indiquait, mais bon, qui pouvait résister à la vue qu'on avait une fois en haut ? Elle était sûre que même les professeurs les plus strictes n'y pouvaient rien, et qu'ils étaient déjà venus au moins une fois ici. Souriante, l'adolescente alla s'appuyer sur le bord de la barrière, l'empêchant de tomber dans le vide. Elle regarda un long moment les alentours, regardant parfois des oiseaux dans le ciel, et des élèves à l'apparence minuscule en bas. Cela l'amusait beaucoup. Se croire la plus grande, c'était assez drôle pour elle.

    Après un instant d'observation, elle décida de commencer ce qu'elle voulait faire. Se retournant, elle s'assit, s'adossant à la barrière, et fouilla dans son sac. Elle en sortit son MP3. Elle mit ses écouteurs à ses oreilles, puis alluma l'appareil. Elle régla le volume pour qu'il soit quasiment au maximum, de façon à ce qu'elle ne soit pas dérangée. Cela importait peu, mais elle aimait bien avoir un tout petit moment de solitude quelque fois. Elle prit ensuite sa trousse, la posa à côté d'elle, et saisit un bloc de papier blanc format A4. Empoignant un stylo noir, Miyo nota l'adresse postale de ses parents en haut, dans un coin. Mettant un coeur bien à côté du nom de famille, elle sourit toute seule. C'est clair, sa famille lui manquait assez. Elle était heureuse dans ce lycée, des amis, une super classe, et tout le reste, mais ses proches, bien qu'ils habitent tout près, étaient tout le temps dans sa tête.

    Bon, maintenant, commencer la lettre. Ca allait certainement être assez difficile de se concentrer avec de la musique aux oreilles, mais bon, peu importe. La sportive tenait vraiment à le faire, seulement, elle n'avait aucune idée du sujet qu'elle pouvait lancer, il y en avait tellement ! La classe, le sport, les devoirs, les amis, et tout le tralala. Ca en faisait des choses pour une lettre. Tant pis, elle se lança dans son brouillon :


      « Chers parents,

      Je suis sûre que vous ne vous attendiez pas à recevoir une telle lettre, mais j'ai eu envie de prendre des nouvelles de ma famille adorée <3. Le lycée de Kobe est un établissement sympa, je me suis vite intégrée. J'ai rencontré des gens super gentils, ils sont tous adorables. Je continue de jouer au tennis avec d'autres élèves. Ca se passe très très bien. J'espère qu'un jour j'arriverais à vous battre, chacun votre tour. »

    Elle supprima la dernière phrase, elle trouvait qu'elle était assez bizarre pour elle. Hop, déjà une rature. Enfin bref. La première année laissa deux secondes son brouillon pour regarder les alentours. La musique dans les oreilles, elle allait presque chanter. Elle se leva pour regarder encore la superbe vue qu'on avait du toit. Elle regretta presque de ne pas avoir découvert cet endroit avant. Mais ce n'est pas vraiment sa faute non plus si elle n'avait pas pu venir. C'était comme si l'entrée était surveillée les trois quarts du temps...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Mer 28 Oct 2009 - 9:15

William déambulait dans les oculoirs à l'abris d'un endroit où se poser pour réfléchir et se reposer. Il marchait au hasard des couloirs, tournant quand il en avait envie, évitant les élèves qui couraient, regardant les noms sur les casiers... Il s'ennuyait dans son appart' et avait décidé de marcher quelque peu... Il était d'abord sorti dehors, das le parc, avait vu quelques personnes marchant ou s'amusant entre elles, mais c'était vite lassé de ce paysage monotone. Il avait bifurqué vers les terrais où quelques sportifs jouaient au football et d'autres au volley dans cette après midi ensoleillée. Il les avait regardé en souriant, car il se rapellait que lui n'avait jamais aimé le sport mais qu'il en faisait sans le savoir en tant que reporter... Avant... Il dépassa les terrais et arriva dans une cour en béton où des mâles virils se pavanaient devant un groupe de filles, avec plus de maquillage que de neurones pensa-t-il... Il passa sans y prêter attention et leva la tête. Il vit un point noir sur le toit... Un élève ? Le toit était donc accessible... Il décida d'aller jeter un coup d'oeil...

Le voilà donc qui marchait tranquillement dans les couloirs à la recherche de l'entrée de ce toit. Il avait fait un détour par son appart' etavait pris un appareil photo pour pouvoir prensdre des vues en hauteur de son nouveau lieu de vie et de travail... Il marchait donc, allant de couloir en couloir, n'osant demander puisque, pensa-t-il, cela ne devait pas être permis... Il découvrit enfin une porte avec écrit en rouge "NE PAS ENTRER". Tout ce qui était interdit l'excitait et il tira la porte qui grinca. Il entra, referma et monta un petit escalierqui menait à une autre porte qui grincait. Il la poussa et se retrouva bien sur ce toit. Il regarda autours de lui, epoustouflé qu'un endroit pareil existe...

Il s'approcha d'une barrière etprit quelques photos. Il se retourna, regarda autours de lui mais ne vit pas l'ombre qu'il avait apercu... Un fantôme ? Non, il ne croyait pas au surnaturel et commença un tour du toit.... Les élèves paraissaient minuscules en bas, et le soleilse reflettait sur les vitres, ce qui créait de belles images. Il continuait à mitraillé le lycée quand il aperçut son fantôme. Une jeune fille, un mp3 vissé dans les oreilles, en train d'écrire quleque chose. Il s'approcha par derrière, mais la musique semblait être haute car elle n'entendit rien. Il s'accroupit derrière elle, lui enle va une oreillette et lui chuchota assez distinctement:

-Bouh !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Mer 28 Oct 2009 - 12:45

    Toujours en train d'observer les alentours, Miyo n'avait pas fait attention à l'ombre qui se rapprochait d'elle petit à petit. Son regard était plutôt posé sur le ciel. Elle fixait plus une trace d'avion qu'autre chose. Cela l'avait toujours amusée, parce qu'elle trouvait ça bizarre. C'est vrai, on voyait l'avion en miniature, alors qu'il laissait une marque dix fois plus grande que sa taille. Enfin, elle adorait tout ce qui était étrange. Les trucs inexpliqués, sans solution et tout ce qui allait avec.

    Regardant les quelques immeubles par-ci par-là, elle sentit une sorte de gêne à son oreille. En effet, une partie de sa musique disparut, et seulement d'un côté. Elle n'eut même pas le temps de mettre sa main sur son oreille, qu'elle entendit un « Bouh ! ». Cela n'avait été qu'un chuchotement, mais la suprise d'avoir discerné rien qu'une voix l'avait fait sursauté. Et pas qu'un peu... L'adolescente s'était reculée, son sac par terre avait failli être écrasé, et son second écouteur s'était retiré. Un petit cri s'était même échappé de sa bouche et son coeur battait la chamade sous l'effet de l'étonnement. Avant de regarder la personne qui avait eu cette idée "géniale", elle mit une main sur son coeur. Il n'avait pas lâché, c'était déjà ça.

    Miyoko leva la tête pour voir la personne responsable de ce qui venait de se passer. C'était un homme assez grand aux longs cheveux noirs tombant jusqu'aux épaules. D'ailleurs, ceux-ci n'étaient pas très bien coiffés... Ce n'était qu'un détail, mais c'était important pour la première année. Elle devina directement qu'il ne faisait pas parti des élèves. Aïe... Le toit était un endroit interdit pour l'ensemble des étudiants. Et elle qui était sûre d'y être allée sans s'être fait remarquer, c'était complétement râté. Enfin, tant pis. Et puis, la lettre pour ses parents était toujours là, à terre. Son regard se posa sur les yeux de l'homme. Euh... Il avait vraiment les yeux dorés... ?! Mais ce n'était pas possible~...

    Ce n'est que lorsqu'elle entendit sa musique à terre qu'elle reprit ses esprits. Elle ramassa ses deux écouteurs mais les garda dans la main. Elle décida de commencer la conversation, avec un ton rieur. Elle soupira de soulagement, comme si elle s'attendait à voir un monstre sorti du placard à la place d'un adulte...


    « Vous m'avez fait peur ! Ne faites plus jamais ça, je n'ai pas envie de mourir d'une crise cardiaque maintenant... ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Mer 28 Oct 2009 - 18:45

La jeune fille fit un bond et poussa même un petit cri. Alors qu'elle était par terre, elle mit la main sur son coeur. Il ne pensait pas lui avoir fait autant peur... Mais c'était drôle, là était l'important ! Il regarda par terre et vit une lettre. Elle écrivait alors... Peut être à sa famille, car les élèves étaient loin de leurs parents, ou à son petit ami. Il l'avait dérangé ! Elle ramassa ses écouteurs d'où la musique sortait encore. Il se trouva gamin et voulut s'excuser mais la jeune fille parla avant lui.

-Vous m'avez fait peur ! Ne faites plus jamais ça, je n'ai pas envie de mourir d'une crise cardiaque maintenant... !

-Excuse moi ! Je voulais... Je sais pas...

Il s'assit à côté de sa place à elle et la regarda ramasser ses affaires. Il prit la lettre pour l'aider. Alors qu'il la prit, il put la lire, mais quand il s'apercut de sa bêtise il retourna la feuille et la tendit à la jeune fille. Elle n'avait sûrement pas envie qu'un gars, un adulte, qu'elle ne connaissait pas, qui venait de lui faire peu pour son propre plaisir sadique, lise sa lettre. Il regarda en l'air et vit quelques mouettes qui voletaient au dessus d'eux. La plage n'était pas loin lui avait-on dit... Il avait envie d'y aller pour se détendre, et pourquoi pas faire des rencontres... Cela faisait une semaine qu'il n'avait pas... Enfin... Il sortit cette idée de sa tête. Il était prof' maintenant et devait donner le bon exemple. Il sortit de sa rêverie et revint à la réalité en musique. Il regarda la jeune fille et se rappella qu'il ne s'était pas présenté.

-Désolé, je m'apelle William Rayne et je suis prof' en photographie. Je viens d'arriver et de découvrir ce lieu. Au fait, il n'est pas interdit au élèves ? demanda-t-il, sans sourire, mais en souriant intérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Mer 28 Oct 2009 - 19:26

    « Excuse moi ! Je voulais... Je sais pas... »

    Miyo sourit. En fait, il avait l'air paniqué. C'était pourtant lui qui avait "commencé". Ce n'était pas méchant, franchement, mais un adulte aurait pu éviter de faire ce style de gaminerie. Elle essaya de se rattraper, enfin, un truc du genre.

    « Il ne faut pas vous en faire, c'est pas grave. On va dire qu'il y a eu plus de peur que de mal... »

    Elle s'était déjà mise à genoux pour rassembler ses affaires, mais l'homme l'imita. Il prit le bloc de papier contenant la lettre, et il lui sembla qu'il la lut quelques secondes avant de lui tendre. Il parut gêné un instant. Elle se demanda pourquoi. Il n'y avait pas grand chose sur la lettre à moitié écrite, même pas. Elle empoigna le carnet en remerciant le professeur, puis le rangea dans son sac. Finalement, la lettre, ce ne serait pas pour aujourd'hui. L'adolescente avait espérer pouvoir la poster le lendemain, au moins, mais c'était râté maintenant. Elle n'en voulait pas à son interlocuteur, quoiqu'un peu quand même. Elle reprit son stylo à terre, le mit dans sa trousse qu'elle ferma.

    Elle leva la tête vers l'homme. Celui-ci avait le visage tourné vers le ciel. Elle regarda de quoi il s'agissait : un groupe de mouettes. Elle se reconcentra sur ses affaires. Elle rangea sa trousse dans son sac, et arrêta en même temps son MP3. Il ne fallait quand même pas user la batterie pour rien. Le calme s'installa, et le professeur prit la parole.


    « Désolé, je m'appelle William Rayne et je suis prof' en photographie. Je viens d'arriver et de découvrir ce lieu. Au fait, il n'est pas interdit aux élèves ? »

    Alors comme ça, il venait juste d'arriver au lycée. C'était normal qu'il s'intéressait aux différents endroits de l'établissement. Quelle idée avait-il eu de venir sur le toit ? Ah oui, c'est un professeur de photographie. C'était logique alors... Sa question destabilisa un léger moment Miyoko. Elle grimaça. Etant en train de regarder l'adulte, c'était sûr qu'il avait remarqué son changement d'expression. « Si, c'est interdit, mais nooon~ ! » Voilà ce qu'elle voulait lui répondre à présent. Elle décida seulement de ne pas mentir à un membre du personnel. Tant pis pour la sanction. Elle se présenta en même temps.

    « Moi c'est Miyoko Egawa, en première année. »

    Allez, couraage...

    « En fait, si, cet endroit est interdit, mais j'avais vraiment besoin de prendre l'air aujourd'hui. »

    Pas si bêtes que ça ces paroles finalement. Il avait lu la lettre, maintenant elle en était sûre, donc il pouvait très bien comprendre ce qu'elle avait voulu faire en venant ici...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Mer 28 Oct 2009 - 21:12

- Il ne faut pas vous en faire, c'est pas grave. On va dire qu'il y a eu plus de peur que de mal...

William sourit devant la remarque de cette jeune fille. Et après lui avoir rapellé que le toit était interdit au élèves, il scruta sa réaction. Et la réaction fut à la hauteur de ces espérance. Elle grimaca et il le remarqua. Dans le but ! Il attendit la suite mais la jeune fille prit la parole. Dommage, il l'aurait bien embêter encore un peu...

-Moi c'est Miyoko Egawa, en première année. En fait, si, cet endroit est interdit, mais j'avais vraiment besoin de prendre l'air aujourd'hui.

Il rit. Besoin de prendre l'air ? Alors le toit ? Et pourquoi n'était pas aller dans la cour ? Il regarda au loin et se leva. Il prit quelque photo, tournant autours du toit, laissant la jeune fille seule... Pourquoi ? Par pur sadisme ! Il pouvait être un père ou un sadique fini ! Et là, il vait besoin de laisser le stress à cette élève. Il revint vers elle lentement, attendant une réaction qui ne venait pas.

-Je pourrais te coller? lui dit-elle.

Il la regarda, cherchant son regard. Que pensait-elle ? Il n'était pas de ce genre là. Il n'avait jamais aimé être collé au lycée, malgré ces quelques bêtises adolescentes. La photographie n'avait pas que des avantages... Comme rentré dans les vestiaires des filles pour une photo volé de Nia... Pour un copain... Pour 250 livres surtout ! Il s'approcha d'elle, s'assit à côté et lui donna un coup d'épaule.

-Je le ferais pas bien sûr ! Tu m'as pas crut j'espère ! T'en que je suis là, tu peux rester ! Mais ça aurais pas été moi... Fais un peu plus attention !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Mer 28 Oct 2009 - 22:12

    Et voilà, elle le savait. Elle n'avait jamais été au top pour mentir aux gens. Miyo le regardait donc rire de ses bétises. Finalement, il avait raisonné comme n'importe quel professeur. Il fallait s'y attendre, c'était logique. Il n'avait pas été embauché pour rien non plus, il ne fallait pas rêver. Tout seul, il se leva et partit prendre quelques photos par-ci par-là. Elle resta là, assise par terre en l'observant de loin. Il pensait à quoi là au juste ? A la punition ? Elle était sûre que ça allait être une colle ou autre. Si, malheureusement, elle était collée, elle espérait simplement que ses parents ne soient pas avertis. Ils seraient vraiment déçus.

    Rayne-sensei finit par revenir, tout souriant. Il se mit devant elle, l'obligeant à lever le visage pour le regarder. Elle pensa un petit moment à tourner la tête lorsqu'il rencontrera son regard, histoire de lui montrer son mécontentement ou quelque chose dans le genre. Elle se renfrogna, et il prit la parole juste ensuite.


    « Je pourrais te coller ? » finit-il par lui lancer.

    La sportive s'y attendait. Observant le sol, elle haussa légèrement les épaules. L'avait-il perçu ? Ce n'était pas vraiment important, mais bon. Elle se décida à lever les yeux vers la figure du professeur, qui attendait visiblement sa réponse. Elle regarda la couleur de ses iris. Apparemment, ils étaient bien dorés. Elle remarqua cependant qu'il portait des lentilles. Elle se sentit un peu soulagée à cette pensée. Elle avait raison depuis le début : les gens aux yeux dorés, ça n'existait pas...

    Réaction innatendue : le photographe s'assit à côté d'elle et lui donna un coup d'épaule. Euh... Oui... Ils étaient amis maintenant ? Miyo ne prit pas ces gestes mal, et elle voulut rigoler un petit instant. Elle se retint tout de même, ce n'était pas vraiment poli. Il lui lança, d'un ton plaisantin, carrément joueur :


    « Je le ferais pas bien sûr ! Tu m'as pas cru j'espère ! Tant que je suis là, tu peux rester ! Mais ça aurait pas été moi... Fais un peu plus attention ! »

    Quoi ? C'était pas vrai la colle ? Cool... Au moins, ses parents ne lui "crieraient" pas dessus. Non, plus sérieusement, elle était vraiment contente. Elle sourit, et répondit au professeur :

    « Si, je vous ai cru. Je craignais juste la réaction de mes parents s'ils l'apprenaient. D'accord, je ferais plus attention la prochaine fois. C'est promis ! Seulement, c'est la première fois que je viens ici, et je ne le regrette pas. On a pas cette vue partout. »

    Elle fit un geste pour accompagner ses paroles. Elle désigna tout ce qui était derrière la barrière. Le silence s'installa un court moment. Piquée par la curiosité, la première année brisa le calme.

    « Ca fait longtemps que vous être prof ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Ven 30 Oct 2009 - 8:18

La jeune fille sourit à notre jeune prof'. Il lui sourit en retour. Il n'aurait jamais collé cette si belle jeune fille... Il n'aimait pas collé tout court en fait ! Cela ne faisait qu'embêter les élèves, les obligeant à rester dans une salle vide la plupart du temps, à ne rien faire ou à faire un devoir inutile, et en plus, les parents étaient prévenus lui avait-on dit en début d'année... Il n'aurait pas aimé qu'un de cs jeunes élèves soient engueulé surtout pour écrire une lettre à ces parents, sur un toit vide où le soleil les cuisaient.

-Si, je vous ai cru. Je craignais juste la réaction de mes parents s'ils l'apprenaient. D'accord, je ferais plus attention la prochaine fois. C'est promis ! Seulement, c'est la première fois que je viens ici, et je ne le regrette pas. On a pas cette vue partout.

Elle fit un geste qui montra le paysage derrière la barrière... Un paysage impressionnant comme même. Will regarda encore une fois ce paysage pour l'apprecié encore plus. Des mouettes pleuraient toujours au loin... Le calme était plein... Il voulut briser le silence, mais ne sUt pas quoi dire, quand Miyoko prit la parole. Au moins, il n'aurait pas à poser de questions...

-Ca fait longtemps que vous être prof ?

-Non... Je dirais... Une semaine ! Je n'ai jamais fait d'étude pour être prof', au départ je suis reporter photo dans de prestigieux magazine londonien. Je suis anglais, oui ! dit-il en prévoyance d'une question. Tu écris une lettre ? A tes parents c'est ça.. Désolé de l'aoir lu, mais je suis un gros curieux ! ajouta-t-il en riant.

Il regarda au loin en pensant à ces parents... Il s'en foutait d'eux ! Il n'aimait que sa soeur et ces neveux ! Il devrait leur écrire tout de même...

-Désolé d'être bizare, je sais pas m'y prendre avec les ado et les gosses... Mais qu'est cxe que je fout ici ? dit-il en riant et en regardant Miyoko.

Il souffla et se passa les mains sur son visage rêche. Il ne s'était pas rasé depuis 2 jours... En même temps, c'était sa soeur qui lui disait de le faire, alors...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Ven 30 Oct 2009 - 18:55

    Miyoko n'eut pas à attendre, le professeur répondit directement à sa question.

    « Non... Je dirais... Une semaine ! Je n'ai jamais fait d'études pour être prof', au départ je suis reporter photo dans de prestigieux magazines londoniens. »

    Cela faisait seulement une semaine qu'il enseignait ?! En plus, il n'a même pas fait d'études. La chance~. Alors comme ça, c'était un ancien reporter photo... Ca avait l'air plutôt bien ce métier. Faisant le lien, l'adolescente ne s'étonna pas qu'il soit devenu prof de photographie.
    Des magazines londoniens ? Mais Londres, c'était en Grande-Bretagne ? Elle ouvrit la bouche pour poser la question, mais il y répondit directement. A vrai dire, ce n'était pas très logique de dire la réponse avant la question, mais Rayne-sensei avait sûrement dû remarquer l'air surpris de Miyo. Et puis, ce n'était pas tous les jours qu'on voyait un professeur anglais... au Japon.


    « Tu écris une lettre ? A tes parents c'est ça... Désolé de l'avoir lue, mais je suis un gros curieux ! »

    Il rigola un petit moment, faisant sourire la première année. Ils avaient tous les deux au mons un point commun : la curiosité. Elle était un peu pareille, en vérité. Elle lui répondit poliment.

    « Oui, je voulais leur écrire pour donner de mes nouvelles. Et aussi... Ce n'est pas grave, il n'y avait rien d'important dessus ; et puis elle n'est pas vraiment terminée. Je vous comprends, je suis assez curieuse moi aussi, alors... »

    Elle hocha la tête pour ses propres paroles. Regardant dans son sac, elle fixa sans voir le bloc de feuilles blanches contenant le message pour ses proches. Quand allait-elle le finir, finalement ? Il y avait les cours, les devoirs, le sport en général. Et le temps libre, c'est vrai, elle en avait quand même. Seulement, les amis comptaient aussi. Bon, elle leur expliquerait bien de quoi il s'agissait, ils comprendraient sûrement.

    « Désolé d'être bizarre, je sais pas m'y prendre avec les ados et les gosses... Mais qu'est ce que je fous ici ? » fit le professeur en riant.

    L'enseignant l'ayant regardé alors qu'elle était carrément dans les nuages, son rire la sortit de ses pensées. Miyoko rit aussi, malgré qu'elle n'avait saisi que la moitié de ses propos. Elle n'avait pris que quelques mots, et avait réussi à faire des phrases dans son esprit. En gros, c'était cela. Elle essaya de répondre à sa question, bien qu'il se l'ait posée à lui-même. Elle désigna son appareil photo qu'il tenait dans ses mains, puis parla.


    « Pour vos photos ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Sam 31 Oct 2009 - 8:22

Miyoko rit aussi, puis désigna quelque chose qu'il regarda lui aussi. Son appareil photo...

-Pour vos photos ?

Will regarda la jeune élève en souriant. Etais ce pour ça ? Non, il y avait des régions du monde beaucoup plus belle que Kobe et le Japon, même s'il adorait cette partie du Japon. Il réfléchit un instant, cherchant et rassemblant toutes ces raisons... Il prit alors la parole pour expliquer sans complexe à Miyoko.

-Miyoko... Il y a des choses horribles dans ce mondes... Vous êtes à l'abri dans ce lycée magnifique, mais ailleurs des enfants meurent en allant à l'école... Par exemple en Afghanistan. Je suis allé là bas un jour, pour un reportage... Je suis tombé amoureux... Pour de vrai cette fois... Elle est morte dans une explosion. J'ai démissionné à Londres car je ne voulais plus ressentir ça...

Il s'arrêta et prit une longue respiration pour ne pas pleurer... Il n'aimait pas que les gens le voient pleurer... C'était un sugne de faiblesse... Il souffla un long moment et regarda la porte de fer qui venait de grincer. Un élève entra en regardant autours de lui et se posa sur un bord en écoutant sa musique, son mp3 comme Miyoko... Le toit était célèbre alors...

-Après ça, reprit-il, je suis venu vivre chez ma soeur qui s'est marié à un japonais. J'ai découvert que j'avais un neveu et une nièce ! J'ai vécu un peu chez eux masi j'ai vite déguerpis pour les laisser tranquille et je suis tombé ici vu qu'il cherchait des prof'... Je voudrais que les jeunes voient autrement... A travers un objectif, on peut voir l'amour, la mort, la solitude, la tendresse, à peu près tous les sentiments qui existent...

Il regarda la jeune fille en souriant... Peut être arriverait-il à convertir quelques jeunes à son art ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Sam 31 Oct 2009 - 14:38

    Après la question de la jeune fille, Rayne-sensei parut un petit moment pensif. A quoi réfléchissait-il ? Ses yeux la regardaient, mais on aurait dit qu'ils fixaient le vide. Il était vraiment dans son monde, à ce moment-là. Miyo n'osait pas parler, de peur de le déranger dans ses souvenirs, et puis, c'était à lui de répondre à l'interrogation posée. Lorsqu'il prononça son prénom, la première fois depuis leur rencontre, sa voix était assez triste. Quoi, il y avait un problème ? Des moments du passé douleureux ? C'était sûrement ça.

    « Il y a des choses horribles dans ce monde... Vous êtes à l'abri dans ce lycée magnifique, mais ailleurs des enfants meurent en allant à l'école... Par exemple en Afghanistan. Je suis allé là bas un jour, pour un reportage... Je suis tombé amoureux... Pour de vrai cette fois... Elle est morte dans une explosion. J'ai démissionné à Londres car je ne voulais plus ressentir ça... »

    Des moments du passé douleureux, c'était plus que ça encore. La sportive avait les larmes aux yeux. Eh oui, c'était une fille plutôt sensible. Mais aussi parce qu'elle avait remarqué que le professeur lui-même était sur le point de pleurer, il avait les yeux brillants de larmes. Elle s'était imaginé la scène, ça devait être horrible de perdre sa moitié. Enfin, elle ne l'avait pas encore trouvée, la sienne. Elle avait encore la vie devant elle, elle avait le temps. Elle voulait dire à l'enseignant qu'elle comprenait, même si elle-même n'avait pas de proches décédés. Elle n'avait jamais connu ses grands-parents alors... Enfin, elle imita l'homme, soufflant profondément, et parla.

    « Je... Toutes mes condoléances, monsieur. » fit-elle.

    Ce n'était pas vraiment super comme truc encourageant, mais bon. Il avait l'air d'avoir fait son deuil, enfin presque. Tout était calme lorsque la porte en fer grinça pour s'ouvrir. Miyoko leva la tête, et un élève, musique aux oreilles, alla vers le bord du toit. Encore une personne qui avait réussi à venir sans se faire remarquer par le personnel.


    « Après ça, je suis venu vivre chez ma soeur qui s'est marié à un japonais. J'ai découvert que j'avais un neveu et une nièce ! J'ai vécu un peu chez eux mais j'ai vite déguerpi pour les laisser tranquilles et je suis tombé ici vu qu'ils cherchaient des prof'... Je voudrais que les jeunes voient autrement... A travers un objectif, on peut voir l'amour, la mort, la solitude, la tendresse, à peu près tous les sentiments qui existent... »

    Ouah, il n'avait pas vraiment besoin de lui raconter toute son histoire dans les détails ; mais toutes ces paroles firent sourire la première année. Il a sut qu'il avait un neveu et une nièce seulement lorsqu'il est arrivé au Japon. C'était assez ironique. Elle pensa que sa soeur aurait put le prévenir au moins, c'était la moindre des choses, non ? Enfin, pour sa dernière phrase, elle était plutôt d'accord. Mais la photographie n'était pas ce qui l'intéressait le plus. Certes, elle faisait des photos par-ci par-là, pour les occasions spéciales ou alors quand elle était avec ses amis, pour se rappeller de bons souvenirs, cependant, ce n'est pas ce qu'elle qualifierait comme un loisir ou une occupation.

    Son activité à elle, c'était le sport, et rien que ça. Tennis, course, et tout ça, c'était son domaine. D'ailleurs, en parlant de sport, elle ne s'était pas encore défoulée. L'adolescente avait prévu d'écrire la lettre pour ses parents d'abord, et ensuite aller s'entraîner. Seulement, la rencontre avec Rayne-sensei avait tout chamboulé. Ce n'était pas que cela l'ennuyait, mais il fallait absolument qu'elle fasse son sport chaque jour.

    En parlant de l'ancien travail de l'adulte, la curiosité l'envahit. Vraiment, elle ne changera jamais. Londres... Ca devait être vraiment super. A vrai dire, elle n'avait pas vraiment fait de voyages hors du Japon~. Un bon nombre de questions s'installa dans sa tête, et elle interrogea le professeur, poussée par sa curiosité qu'elle avait depuis toute petite.


    « C'est comment Londres ? »

    Question peut-être vague, mais au moins, elle aura son total de réponses. Du moins, elle l'espèrait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Mar 3 Nov 2009 - 18:25

-C'est comment Londres ?

Willy sourit et rit doucement à la question de la jeune fille. Tout le monde lui posait cette question depuis son arrivée dans ce beau pays... Londres était... Il ne pouvait la décrire comme ça... Il regarda la jeune fille en lui souriant et souffla, tout en cherchant quoi dire...

-C'est... Un ville magnifique en fait... Un peu sale, comme toute les grandes villes et capitales, mais c'est une ville magiques. J'ai vécu londtemps là bas, c'est vrai... Mais je n'ai jamais visité la ville entière malheureusement pour moi ! Je ne te citerais pas Big Ben ou le palais de lafamille royale, tout le monde connait ! Il y a des endroits, des rues, des places pas connus qui sont des fois, 10 fois plus belles ! Mais ça, il faut connaitre ! Ou avoir de la chance... !

Il rigola à sa stupidité. Comment décrire une ville alors que l'on n'en connassait même pas la moitié ? Il ne faisait jamais de promenades, que du boulot toujours du boulot... Si, il connaissait les boîtes tendances où il passait des nuits à draguer pour passer une nuit avec une fille différentes tout les soirs... La vieilles époque... Maitenant il aimerait se fixer... Mais il fallait trouver l'âme soeur !

Il se tourna vers la jeune fille et la regarda. Elle était mignonne, assez belle en fait pensa-t-il.. les garçons devaient lui tourner autours... Elle avait un petit truc en plus, une lueur dans ces yeux, une chose introuvable... Il ne chercha pas plus longtemps et préféra lui poser quelques questions sur elle... Après tout, elle serait peut être une de ces élèves, et puis c'était une élève tout court, et un bon prof' s'occupe de ces élèves !

-Et toi ? Parle moi un peu de toi ! Tu es au pensionnat comme tout les élèves, ta famille te manque ? Tu as des amis ? Un copain... ? lui demanda-t-il en souriant. Tu aime quelque chose ne particulier ? Je sais pas, la musique, l'art, la lecture... le sport ?

[Désolé c'est court, mais j'ai plus d'inspi T.T]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Mer 4 Nov 2009 - 17:48

    [ Pas grave. Je trouve que ton post est bien ^^. ]

    « C'est... Une ville magnifique en fait... Un peu sale, comme toutes les grandes villes et capitales, mais c'est une ville magique. J'ai vécu longtemps là bas, c'est vrai... Mais je n'ai jamais visité la ville entière malheureusement pour moi ! Je ne te citerais pas Big Ben ou le palais de la famille royale, tout le monde connait ! Il y a des endroits, des rues, des places pas connues qui sont des fois, 10 fois plus belles ! Mais ça, il faut connaitre ! Ou avoir de la chance... ! » répondit le professeur en riant légèrement.

    En parlant de Londres, Miyoko avait déjà des étoiles à la place des yeux, si on peut dire. C'est vrai, elle avait toujours voulu en savoir plus sur les grandes villes des pays d'Europe ou d'Amérique. En fait, elle aimerait beaucoup voyager. Tous les états l'intéressaient énormément, mais elle laissait tout cet univers de côté. La curiosité était vraiment une chose chez elle, et son sens de l'aventure une autre. Peut-être que celui-ci n'était pas assez fort pour l'emmener dans d'autres nations.

    Et puis, elle ne pouvait pas quitter le Japon comme ça. Il fallait payer le billet d'avion, et l'hôtel une fois là-bas, et aussi les sous pour les souvenirs et tout le tralala. L'argent ne tombe pas du ciel. Il y avait aussi les études. Ben oui, elle ne pouvait pas tout laisser comme ça. Au pire, il y avait les vacances, c'était déjà bien. Elle était aussi mineure, donc ses parents devraient l'accompagner. Seulement, ils ont un travail et n'ont pas beaucoup de temps libre, ça se comprend ça. Donc toutes ces complications l'amenaient à tout laisser dans un coin de sa tête.

    Cependant, l'adolescente se demanda pourquoi Rayne-sensei n'avait jamais fait le tour de Londres. Ca devait vraiment être super en plus. Et dire qu'il y est resté longtemps. Ah, la chance ! La raison c'était certainement son boulot, comme tous les adultes d'ailleurs. Elle ne remarqua pas que l'homme avait les yeux posés sur elle, elle était dans ses pensées, regardant droit devant elle. Elle arrêta de fixer le vide lorsqu'il lui adressa la parole. Là, elle se reconcentra sur la réalité.


    « Et toi ? Parle moi un peu de toi ! lança-t-il. Tu es au pensionnat comme tous les élèves, ta famille te manque ? Tu as des amis ? Un copain... ? Tu aime quelque chose en particulier ? Je sais pas, la musique, l'art, la lecture... le sport ? »

    Euh... C'était quoi là toutes ces questions en même temps ? D'un autre côté, elle comprenait la réaction du prof. C'est vrai qu'elle n'avait pas dit grand chose sur sa vie et tout ça. Elle finit par sourire et plonger son regard dans celui de l'adulte.

    « Alors, commença-t-elle, c'est vrai que mes proches me manquent, mais je sais que tout va bien pour eux, alors je ne m'inquiète pas. Et puis, j'ai des amis super sympas. Qu'est ce qu'on s'amuse ensemble, pleins de bons souvenirs. »

    Et là, elle ne put s'empêcher de rigoler. Ah là là, c'est vrai que quand on se rappelle les bons moments, on en rit toujours après. Elle se reprit, pour ne pas paraître impolie ou autre, même si son interlocuteur pouvait comprendre ce que ça faisait.

    « J'ai même retrouvé une amie d'enfance ici, j'suis super contente. En plus, on est dans la même classe. Elle me ressemble beaucoup, mais juste moralement, sinon, on est pas du tout pareilles ! Après, pour les garçons, je m'en occupe pas vraiment. Et puis, j'ai tout mon temps pour trouver celui qui conviendrait, non ? »

    Son amie d'enfance, bah oui, elle voulait parler de Kohana. Elle la connaissait depuis toute petite, depuis qu'elle avait fait de la danse. Et forcément, il a fallut que Miyo déménage près de Kobe quelques années plus tard. Mais bon, le lycée de la ville est plutôt sympa. Se trouver un copain... ? Ca serait peut-être possible, mais bon, elle ne s'en souciait pas pour le moment. Comme elle l'avait dit au professeur, elle avait encore toute sa vie devant elle. Elle continua de répondre aux questions.

    « Je suis plus à l'aise dans le sport. J'aime un peu tout, mais je ne pratique qu'un peu de handball, et le principal, c'est le tennis. J'en fais depuis... depuis longtemps, en fait ! J'adore vraiment cet occupation... Et puis, il m'arrive de faire un jogging quand j'en ai envie. Enfin, après, ça dépend les jours, bien sûr. » expliqua la première année.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Ven 6 Nov 2009 - 18:40

La jeune fille commença donc à lui parler d'elle, et il écouta attentivment. N'étais-ce pas le rôle de prof' d'écouter ses élèves ? La jeune fille commença par plonger son regard dans le mien et prit la parole.

-Alors, c'est vrai que mes proches me manquent, mais je sais que tout va bien pour eux, alors je ne m'inquiète pas. Et puis, j'ai des amis super sympas. Qu'est ce qu'on s'amuse ensemble, pleins de bons souvenirs, dit-elle en rigolant. J'ai même retrouvé une amie d'enfance ici, j'suis super contente. En plus, on est dans la même classe. Elle me ressemble beaucoup, mais juste moralement, sinon, on est pas du tout pareilles ! Après, pour les garçons, je m'en occupe pas vraiment. Et puis, j'ai tout mon temps pour trouver celui qui conviendrait, non ? Je suis plus à l'aise dans le sport. J'aime un peu tout, mais je ne pratique qu'un peu de handball, et le principal, c'est le tennis. J'en fais depuis... depuis longtemps, en fait ! J'adore vraiment cet occupation... Et puis, il m'arrive de faire un jogging quand j'en ai envie. Enfin, après, ça dépend les jours, bien sûr.

Devant cette longue tirade, William ne sut quoi répondre. Il la regarda en souriant. Ele était jeune... Pas de problème à cette époque... Pfouuuu ! Il souffla sans s'en rendre compte. Il se rapella son adolescence... La pagaille ! Il aurait aimé être ici...

Alors que le jeune prof' allait reprendre la parole, la porte en fer couinna. Il se leva et vit un autre homme. Cet homme ne le vit pas, masi vit l'autre garçon. Il s'ne approcha et commença à lui crier dessus. Merde, un pion ! Il regarda la jeune fille, et lui fit signe de se taire. Il continua à regarder le pauvre élève se faire engueuler. Il s'assit à côté de Miyoko et lui dit à voix basse:

-Tu vas rester là et moi je vais aller là bas,
lui dit-il en lui montrant un endroit proche du leur. Je vais attirer son attention et toi, tu fonce à la porte. J le retiens un peu pour que tu puisse descendre sans te faire repérer, mais va falloir être rapide... Je m'inquiètes pas, tu es sportive !

Et sans bruit, ni approbaton de Mioko, il marcha, dos vouté jusqu'à cet endroit, où il se le va brusquement. Le plan marcha, le pion vint vers lui et commença à l'engueuler. Lorsqu'il se retourna, il s'excusa de sa méprise. William fit la comédie, pour que le pion ait le dos tourné, il lui parla de lui, de son arrivée. Le surveillant lui dit que cet endroit était interdi aux élèves et qu'un prof' ne montrait pas le bon exemple... Il vit passer Miyoko et souffla quand ell disparut dans l'escalier.

Après 10 bonnes minutes, il redescendit lui même les escaliers. Il espérait qu'elle avait pu s'échapper de ce toit et qu'elle était sagement dans sa chambre à étudier...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Dim 8 Nov 2009 - 15:26

    Lorsque la porte grinça, Miyoko ne se retourna même pas. Elle croyait juste que c'était un élève comme les autres qui était encore venu ici, rien d'autre. Seulement, le professeur se leva vivement. Elle l'observa. Quoi ? Qu'est-ce qu'il se passait là ? Il grimaça légèrement, donc elle tourna la tête pour voir de quoi il s'agissait. Un adulte était en train de disputer l'étudiant de tout à l'heure, celui qui était sorti avec les écouteurs aux oreilles, comme elle avant. Ah, celui-là aura sûrement droit à la colle, et elle avec s'il la remarquait ici. Et avec un enseignant en plus. Les surveillants criaient aussi sur les profs ? Non, ce n'était pas correct.

    Elle regarda encore le pion avec tristesse, ben oui, elle ne voulait pas dire à ses parents qu'elle s'était pris une heure, et avec colère aussi, elle était tranquille, ici avec son professeur. Ils parlaient, juste, et elle allait se prendre une sanction à cause de ça. C'était n'importe quoi, vraiment. En même temps, elle était consciente des risques qu'elle avait pris en venant dans cet endroit. Mais quelle idée stupide !
    En même temps, si elle ne serait jamais venue ici, elle n'aurait pas rencontré ce fameux professeur de photographie : William Rayne. Franchement, ce n'était plus un simple enseignant pour elle maintenant. Ils avaient fait connaissance - mais n'avaient pas fini bien sûr -, s'étaient racontés des choses un peu privées, non ? Pour elle, c'était devenu son ami. Adulte, mais son ami quand même.

    Celui-ci fit un signe pour qu'elle n'ouvre pas la bouche. Ok, ok... Il s'assit à côté d'elle. Miyo le regarda.


    « Tu vas rester là et moi je vais aller là bas. »

    Il montra un endroit un peu plus reculé que là où ils étaient tous les deux. Pourquoi devait-elle rester là et lui aller à cet emplacement ? Elle ne comprenait pas. Ce n'est que lorsqu'il dit la suite qu'elle saisit.

    « Je vais attirer son attention et toi, tu fonce à la porte. J'le retiens un peu pour que tu puisse descendre sans te faire repérer, mais va falloir être rapide... Je m'inquiètes pas, tu es sportive ! »

    Quoi ? Alors elle devait partir comme ça ? Elle n'était pas d'accord ! En même temps, elle n'avait pas envie d'avoir une colle, mais bon. Elle ne trouva aucun argument à répliquer. Cependant, elle allait quand même lui dire un mot. La sportive ouvrit la bouche, mais Rayne-sensei partit sans attendre de réponse. Raah ! Le surveillant vint vers lui, lui parla directement.

    « J'le retiens un peu pour que tu puisse descendre sans te faire repérer, mais va falloir être rapide... Je m'inquiètes pas, tu es sportive ! », avait-il dit...

    Oh tant pis ! L'adolescente se mit sur ses deux pieds, alla rapidement vers les escaliers. Elle ouvrit un peu la porte, de façon à se qu'elle puisse passer, et heureusement celle-ci n'émit aucun son. Chance ou alors c'était normal et elle ne grinçait que lorsqu'on l'ouvrait entièrement ? Elle tint le battant. Elle allait descendre les marches, mais il fallait qu'elle regarde encore une fois le professeur. Il était en train de l'aider, c'était vraiment gentil. Un dernier regard vers lui, il parlait au surveillant, mais elle n'entendait pas les paroles. Elle sourit, et entama sa descente.

    Au bout des escaliers, elle rencontra une élève qui allait monter. Elle la retint en lui indiquant qu'il y avait un surveillant là-haut. La fille la remercia en souriant, et fit demi-tour. Finalement, Miyoko n'aura pas son heure de retenue. Elle se demanda si elle reverra l'enseignant. Le contacter, mais comment ? Il n'avait pas donné le numéro de son appartement, ni son numéro de téléphone. En cours, c'était possible, mais il y avait d'autres élèves, alors ça n'allait pas.

    En définitive, elle décida de l'attendre. Mais où ? Il fallait bien qu'il la trouve, non ? Dans le hall ? Possible, mais il y avait toujours du monde comme des élèves ou alors des nouveaux arrivants. Et puis, qui dit qu'il passerait par là ? Ce n'est que lorsqu'elle leva la tête de ses pieds qu'elle remarqua qu'un couloir - vide ? - n'était qu'à quelques pas. Un sourire se forma sur son visage. Elle pourrait patienter là. Et se cacher du surveillant par la même occasion. En parlant de lui, elle entendit une voix masculine venant des escaliers. Elle fila dans le passage, et s'appuyant dos au mur de façon à ce qu'on ne la remarque pas.


    « Tu sais ce qu'il t'attend, n'est-ce pas ? » reconnut-t-elle la voix du pion.

    La sportive n'entendit pas la réponse de l'élève. Il n'avait rien dit, alors. En même temps, ça se comprenait. Ils passèrent tous les deux dans le couloir où elle avait été quelques secondes avant, mais ne l'aperçurent pas. Heureusement. L'adulte était trop occupé à regarder derrière son épaule si l'étudiant le suivait, alors que celui-ci marchait en regardant le sol. Au moins, ils ne l'avaient pas vue. Elle se dit que le professeur ne devrait plus traîner maintenant. Elle s'assit contre le mur pour patienter comme elle devait faire.

    Rayne-sensei arriva ensuite, cinq-dix minutes plus tard. Elle ne réagit pas tout de suite, croyant que c'était un élève qui passait juste ou autre, mais se rendit vite compte de son erreur. La seule chose qu'elle reconnut, c'était ces longs cheveux noirs arrivant aux épaules. Elle se leva vite fait, son sac à l'épaule, et attrapa la manche droit de sa veste.


    « Dites ! J'ai oublié de vous remercier pour tout à l'heure, alors... Merci beaucoup pour votre aide ! »

    Restant comme cela, la manche de l'adulte entre les doigts, elle continua sur sa lancée en souriant.

    « Ca vous dit... un tour en ville ? Histoire de ne pas être embêtés, quand on parlera... »

    Elle était un peu gênée, mais bon, c'était un bon prétexte pour rester avec lui. Oui, elle voulait encore en apprendre plus sur sa personnalité. Ses goûts, ses loisirs, par exemple, et d'autres trucs du même genre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Dim 8 Nov 2009 - 17:59

Alors qu'il était descendu de l'escalier et qu'il marchait tranquillement, il entendit quelqu'un lui parler. Il se retourna et vit Miyoko.

- Dites ! J'ai oublié de vous remercier pour tout à l'heure, alors... Merci beaucoup pour votre aide !

-Je t'en prie...Je suis un prof' trop gentil je crois ! dit-il en riant.

Elle lui sourit et lui demanda.

-Ca vous dit... un tour en ville ? Histoire de ne pas être embêtés, quand on parlera...

Elle paraissait gêner et lui était étonné. Elle voulait le revoir ? C'était une bonne idée ! Il devait être proche de ses élèves, lui avait dit sa soeur ! Il ui sourit et s'approcha d'elle.

-Bien sûr avec plaisir ! Ca te dit une glace, disons... Dimanche ! Oui, le dimanche je suis libre ! Rendez vous, devant le resto "A la bonne neige" !

Il la regarda , et elle répondit. Il lui sourit et repartit, les mains dansles poches en lui lançant un "au revoir" derrière lui. Il descendit les marches de l'escalier et retourna dehors... Il y faisait plus mauvais d'un coup... Il reçut une goutte d'eau sur le front... Il marcha tranquillement jusqu'à son appartement pour se reposer un peu avant de repartir en ville.

Arrivé, il posa so appreil sur son étagère et s'allongea sur son lit... Il se releva en sursaut, assit sur le lit. Il avait pensé à quelque chose et sans faire exprès il le dit à voix heute.

-Merde, j'ai oubliée de la prendre en photo !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]  Dim 8 Nov 2009 - 23:22

    [La suite : ici ! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre non-terminée [Libre !][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: