Partagez | 
 

 C'est l'heures du gouuuter [PV Riley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) C'est l'heures du gouuuter [PV Riley]  Sam 2 Jan 2010 - 3:20

Je vais bien, ou presque…

Il y avait vraiment pas à dire la petite blonde avait toujours autant de mal a se concentré en cours. Rester la à écouter le prof, prendre des notes ou du moins, ce qui semble être des notes. Un mot sur deux, et encore quand ça rentrais pas une oreille ça ressortait pas l’autre. Restons concentré !!! Oh cette jolie gomme. Non pas ça !! Et voila le peu d’attention qu’Harumi venait d’obtenir se retrouvé parti en fumée et tout ça a cause de quoi ? Une gomme, une misérable gomme qui avait eu le regrettable destin de voir le regard d’Haru ce posait sur elle. Le jeu allez commencer, cela ne faisait aucun doute. Si la blonde avait du mal a se concentré, elle n’avait pas de mal par contre pour trouver un moyen de passé le temps. Comme elle l’avait déjà fait souvent elle attrapa ses gommes, car le pire, c’est qu’elle en avait plusieurs. De toutes les formes de toutes les couleurs. N’est ce pas merveilleux ?

Sa première Victimes fut celle en forme de Kangourou. Oh pauvre Kangourou si loin de tes terres natales. Triste vie tu ne reverras plus l’Australie. Mais qu’es que je dis moi. Me voila parti dans les délires absurdes de notre jeune étourdie. C’est une gomme ! JUSTE UNE GOMME. Une gomme un peu usé mais pas trop. Vous comprendrez qu’elle préféré garder celles la pour ses jeux divers. Madame la fleur pris bientôt place à la formidable histoire organisée par la gentil folle présente sous vos yeux. Les Feuilles de cours devenaient alors des collines et sa trousse une formidable montagne. Les stylos servait d’ennemi et le tube de colle lui se vu recevoir le titre de grande et méchante sorcière. Aucun moyen de la déconnecté quand son imagination commencer à carburer. Aucun ou presque. La sonnerie. Oh douce sonneries marquant la fin de l’horrible cauchemar ennuyant qui est les heures de cours. Ennuyant ? Pas vraiment vu qu’Haru s’occuper très facilement. Jamais encore elle ne c’était fait prendre. Etrangement. Ou alors c’était simplement qu’on ne l’avait pas reprise. En même temps que voulez vous faire devant un cas si désespéré…

La sonnerie indiqué 4 heure. L’heure du gouté !! A peine l’alarme fini, un autre bruit se fit entendre. Le ventre de la jeune fille. Elle avait faim. Plusieurs heures sans manger ! Un exploit ! Elle n’avait même pas sortis un seul paquet de bonbon !! Ce jour était à marquer d’une pierre blanche. Les gargouillements se firent de plus en plus fréquents. Elle avait compris, pas besoin d’en rajouter ! Direction les casiers. Les dragibus ne suffirait pas à calmé l’estomac de l’étourdie cette fois ci. Il fallait plus. Et elle avait plus. Le célèbre sac panda avait déjà de nombreuse fois fait ses preuves, par toutes les richesses caloriques qu’il contenait. Aviez-vous été surpris par ce mignon petit sac ? Si c’est le cas vous le serait d’autant plus par le casier. Véritable réserve. Deuxième lieu de ravitaillement après la chambre numéro 4. La clef du fameux casier en main elle ouvrit celui-ci, dévoilant la grande briocheeee tranché. Format Familial, évidement. Et l’objet de nombreux désirs, le splendide, le sublime, le magnifiqueeee. Pot de Nutella. Attention pas le petit pot en verre. Non non le pot de 879 gramme (faut que je vérifie sur le mien si c’est ça d’ailleurs). Estimons-nous heureux, elle n’avait pas trouvé celui de 5 kilos. Elle fit donc ses délicieuses tartines, au nombre de 4 pour être précis. Doux plaisir que la patte a tartiné venant fondre sur votre palé. Rien de mieux pour calmé les estomacs rebelles !

Alors qu’Haru était dans une des ses occupations favorites, manger. Elle bloqua sur le nom du casier voisin.

* Riley*

Jamais vu de nom comme celui-ci. C'était Japonais ? Elle ne le penser pas. Elle prononça plusieurs fois le nom dans sa tête, tellement bien qu'elle finit par le dire tout haut. Quel étrange non! Peut etre aurait t-elle l'occasion de rencontré un Riley. En même temps certainement qu'elle allé en voir un. Vu que c'etait le nom de son voisin de casier. Le pauvre.



[désolé pour les complications et de te faire changer de post si tu le veux pas je comprendrais TT. En plus il est pas super d'solé]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: C'est l'heures du gouuuter [PV Riley]  Dim 3 Jan 2010 - 22:49

Un jour de cours parmi tant d'autres, Riley déambulait dans les couloirs après être sorti d'un cours qui l'avait ennuyé plus qu'autre chose. Le sujet était intéressant, là n'était pas le problème, mais il n'était tout simplement pas dans l'esprit pour écouter un cours, quel qu'il soit. Pourquoi n'était-il pas dans l'esprit ? Tout simplement parce qu'une nouvelle fois, un cauchemar avait perturbé sa nuit. Ils devenaient de plus en plus fréquentes en ce moment, mais comme d'habitude, ce ne serait qu'une passade. Les cauchemars le harcèleraient pendant une semaine, voire une semaine et demi, et puis ils le laisseraient tranquille pendant quelques temps. Il n'en avait pas eu depuis quelques mois, il fallait bien que ça revienne de temps en temps. Il marchait lentement dans les couloirs, tenant d'une main la sangle de son sac en bandoulière, lequel était décoré de divers patchs et badges de groupes ou à motifs divers, dont un arborant le fameux slogan "Sex, Drugs and Rock'n'Roll". Chacun ses goûts.
Riley ouvrit son sac pour vérifier qu'il avait bien ses affaires pour le cours suivant. Tout était là... Ah non, un cahier absent à l'appel. Il avait encore le temps de passer à sa chambre pour le récupérer. Dans la chambre ? Ou dans le casier ? Plutôt le casier en fait, Riley avait laissé le fameux cahier à l'intérieur. Il se dirigea donc vers son casier, passant à proximité des petits groupes d'élèves qui parlaient de tout et n'importe quoi, du dernier film à l'eau de rose qui passe en ce moment au cinéma, du match de la veille, d'un vieux jeu vidéo, etc. Que des sujets pas très intéressants pour Riley, mais après tout il s'en fichait, il ne faisait que passer. Alors qu'il arrivait près de son casier, il s'arrêta un instant pour regarder par la fenêtre. Un oiseau venait de se poser dans son nid qu'on pouvait voir depuis la fenêtre, et Riley s'attarda pour le regarder. C'était un oiseau tout ce qu'il y avait de plus banal, si ce n'est son plumage entièrement noir qui attira d'abord l'oeil du jeune homme, pensant qu'il s'agissait d'un corbeau.
Il reprit alors son chemin et s'avanca vers son casier, à côté duquel se trouvait une jeune fille qui était sûrement devant son propre casier à récupérer des affaires. Il était presque arrivé devant la boîte en feraille qu'il entendit la jeune fille l'appeler par son prénom. Il s'arrêta net, la regarda en penchant légèrement la tête, et rajusta la sangle de son sac sur son épaule avant de tousser discrètement.


- "C'est moi, Riley. Qu'est-ce qu'il y a ?"

Le ton de sa voix se fit plus dur qu'il ne l'aurait voulu. Riley resta immobile derrière la jeune fille, fixant l'arrière de sa tête, n'ayant que sa chevelure blonde à observer. Il avait légèrement mal à l'épaule à force de porter son sac, et ses doigts le démangeaient. Une légère crise de manque causée par l'envie de jouer de la basse à cet instant précis. Il en avait envie, et il se retenait de remuer ses doigts comme s'il jouait. Ca lui prenait parfois...



[Le mien non plus n'est pas super...]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: C'est l'heures du gouuuter [PV Riley]  Dim 17 Jan 2010 - 3:28

Une petite pause bien mérité après cette charmante et ennuyeuse journée de travaille acharné. Comme si elle avait travaillé…

Et maintenant ? Que faisait la blonde ? Elle mangeait, encore une fois. Dix heures sur vingt-quart était consacré à l’alimentation, sachant que les quatorze autres se partager entre son sommeil, le dessin et, car il le faut, les cours. Je ne nie pas qu’elle arrivait a mêlé cours et dégustation… Harumi avait de quoi rendre plus d’une fille jalouse. Allez comprendre, toujours entrain de s’empiffré de sucreries divers elle ne grossissait pas, elle gardait ses courbes fines, pourvu que ça dur. Et dire que certaines se privent de manger pour arriver à un tel résultat. Les pauvres. On aurait put penser qu’Harumi porter ses grande chemises habituels pour justement caché ses rondeurs. Au moment où je vous parle elle en porte d’ailleurs une. Mais comme je l’ai fait remarquer plus haut. Elle n’en avait pas de rondeur ! A quoi bon caché ce que l’on n’a pas. Cette tenue était simplement pratique pour les mouvements amples occasionnés par notre jeune étourdie. La chemise trois fois trop grande est l’ami des hyper actif.

L’heure sacré justifier la pratique de l’action en cours. Et l’activité en cours justifier telle une telle interrogation pour un simple prénom ? Je ne pense pas. Mais rien n’était logique avec Haru. Les questions n’apportent jamais rien de bon. Elle avait put s’en rendre compte ces derniers temps. Cela ne changerait pas en ce nouveau jour de Mai. Riley, combien de fois l’avait telle dit déjà ? Suffisamment pour que la formules magique s’applique et face débarqué le jeune homme prénommé. Harumi avait elle des dons cachés ? Une future magicienne peut être ? Faite qu’elle ne se mette pas à penser à ces drôles d’idée, ou jamais nous ne nous en sortirons. Aucune réaction de la part d’Harumi. Elle place ses mains en avant et prononce trois fois le mot dragibus en fermant les yeux… Elle y avait pensé, incurable enfant.

*Ça ne dois pas marcher à tout les coups, ou c’est surement ça *


Une fois ses talents démontrés absent elle se tourna vivement pour voir à quoi ressemblait un Riley ! Un vrai !! Grand, maigre, cheveux brun et teint pale. C’était donc comme cela un Riley ? Pas exactement comme elle l’avait imaginé. De toute façon combien y avait t-il de chance pour que ce sois un chevalier en armure qui vienne la saluer… Déçu ? Non pas le temps. Ce model de Riley était tout de même fortement intéressent. Peut commode aux premiers abords mais intéressent. Elle n’aimait pas les gens froid, ou du moins elle ne savait pas se comporter avec eux et avait tendance à se sentir très vite exclu. C’est un peu le but quand on est froid avec quelqu'un de ne pas avoir envie de continuer la conversation non ? Harumi faisait surement partie de la catégorie pot de colle en plus de la catégorie ventre sur pates. Que des choses valorisantes dites donc…

Ne nous laissons pas impressionner par cette voix masculine ! Présentons nous ! Le jeune Riley n’était pas aussi déranger que la blonde, et par conséquence il m’avait pas passé dix bonnes minutes a se fasciné pour le prénom de sa voisine de casier. Il fallait donc lui dévoiler l’identité de la hautement déranger, Harumi.

« Tu es donc Riiiileey, insista elle sur le prénom déformant à l’occasion le R en L. C’est la première fois que j’en vois un !! Je dois faire un vœu »


Ses fins petit doigt sur ses yeux elle s’interrompu quelque secondes avant de reprendre enthousiasme.

« Ça y est ! Oh mince, un peu plus et j’oubliais, Moi c’est Harumi. Beaucoup plus courant mais enchanté tout de même ! »


Vite son carnet il fallait qu'elle le dessine! Son premier Riley !

Il ne faut pas avoir peur, cela lui prend souvent. Enfaite s, il est peu être temps de s'inquietter...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: C'est l'heures du gouuuter [PV Riley]  

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est l'heures du gouuuter [PV Riley]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: