Partagez | 
 

 [Terminé] Une douche pour se mettre les idées au clair [PV Kantaro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) [Terminé] Une douche pour se mettre les idées au clair [PV Kantaro]  Mar 5 Jan 2010 - 20:02

[Suite de Entrée du nouveau colocataire... Pas si nouveau que ça]

Sans attendre de réponse de la part de ses colocataires, Hugh avait quitté la chambre, presque comme un voleur. Du moins, c'était ainsi qu'il le percevait. Avait il réussi à donner le change ? Il l'espérait. Il n'avait pas envie de se positionner comme une victime pour les mois à venir en leur compagnie. Ses affaires sous le bras, le jeune homme avait remonté les couloirs peut fréquentés, s'attirant quelques regards en biais sur son passage. Ses cheveux, le bleu sur sa joue ? Il préférait ignorer ces regards. Il rejoignit bien vite les salles de bain masculine, la porte derrière lui se refermant avec un claquement sec qui résonna sur les locaux vide. Hugh tendis l'oreille, mais apparemment, personne en ces lieux. C'était tant mieux. Le jeune homme se choisit un casier, dont le système de fermeture à clé individuelle lui évoquait la piscine municipale, pour le peu de fois ou il y était allé.

Tout en se déshabillant, le blond réfléchissait aux récents évènements, ainsi qu'à ses nouveaux compagnons de chambre. Eiji tout d'abord. Il se demandait quel serait son comportement pour les prochains jours. Malgré ce qui s'était passé, ou peut-être à cause de ça, il l'intriguait. Au final, Hugh regrettait plus qu'autre chose leur altercation dans la bibliothèque, pour la situation qu'elle avait déclenché, et pour les a priori dont elle avait entachée leur colocation future. Eiji lui semblait pourtant quelqu'un de droit et honnête, même s'il avait visiblement le sang chaud... Kantaro quand à lui, semblait très droit lui aussi. Hugh s'humecta la lèvre à son souvenir, gêné de ressentir une telle reconnaissance à son égard. Il ne fallait pas qu'il se place ainsi sous sa protection. Mais se protéger seul ?

Avec un soupir, Hugh ferma la petite porte de son casier, rejoignant la salle des douches, la taille ceinte d'une grande serviette de bain, sa trousse de toilette à la main. Un coté du mur était recouvert par les cabines de douche, tandis que l'autre voyait s'aligner les lavabo ainsi qu'un grand miroir qui recouvrait le mur. Hugh s'approcha de son image, un peu choqué malgré lui. Ce bleu n'était véritablement pas beau à voir... Il le toucha du bout des doigts, reprimant une grimace. C'était encore douloureux. Ça serait certainement gênant pour dormir... Ses doigts glissèrent sur sa poitrine, effleurant la cicatrice de son opération. Tout venait de la.

Aurait il été une personne différente sans cela ? Moins pleutre, plus sur de lui, véritablement sur de lui ? Il y avait une marge entre la façade qu'il proposait à tous, et ce qu'il ressentait au fond. Son regard se coula distraitement sur ses bras et ses jambes, cherchant les habituelles marques que son corps avait généré suite à d'infimes coup qui, chez d'autres, n'auraient pas eut tant d'impact. Le jeune homme alluma l'eau du robinet, glissant ses mains en coupole en dessous, les laissant se remplir, avant de s'asperger le visage pour se mettre les idées au clair.

Il fallait qu'il cesse de ressasser comme ça. Lui qui pensait être prêt à tout, prêt à affronter tout ce qui pourrait arriver avec détachement... Il se rendait compte que les évènements l'affectaient plus qu'il ne l'aurait prévu. Il y avait définitivement une grande différence entre la vie solitaire dans l'appartement de ses parents, seulement entrecoupé de la visite des professeurs, et le fait de se débrouiller seul ici, confronté à d'autres jeunes de son âge.

Le bruit de la porte qui s'ouvrit le fit tourner la tête vers l'arrivant, l'eau goutant de son visage sur sa poitrine.


Dernière édition par Hugh Brown le Mer 20 Jan 2010 - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Une douche pour se mettre les idées au clair [PV Kantaro]  Jeu 7 Jan 2010 - 13:23

La porte de la chambre à peine fermée, Kantaro sentit comme un poids se soulever de ses épaules. C'est à ce moment qu'il réalisa à quel point l'atmosphère était devenue pesante entre Eiji et lui. Le pire étant que son aîné ne semblait pas comprendre la colère dont il était la cible. Bon. S'il se posait deux minutes pour y réfléchir calmement, il devait admettre que le problème venait plutôt de lui. S'il avait eu un passé différent, il n'aurait sans doute vu là qu'une altercation entre ado, si tant est qu'il ait remarqué le regard affolé de Hugh. Mais voilà, avec ce qu'il avait vécu, impossible de faire abstraction. Et ce réflexe qu'il avait de se mettre au milieu ... La première fois qu'il l'avait fait avait manqué de peu de lui coûter la vie et, au lieu de le refroidir, il remettait ça systématiquement ...

Kantaro remua vivement la tête, comme s'il pouvait par ce geste en faire sortir toutes ses pensées. Le savoir était une chose, mais il n'avait aucune envie de modifier son comportement dans ce domaine. Alors à quoi bon passer des heures à ruminer sur le sujet. Peu importait ce que l'on pouvait penser de lui, il assumait.
Un peu plus loin dans le couloir, une jeune fille de 1ère ou 2ème année le fixait d'un air inquiet. Son reflet, qu'il pouvait apercevoir dans la vitre, n'était en effet pas très engageant, et le sourire ironique qu'il afficha à cette pensée n'arrangeait rien à l'affaire.

Kantaro haussa les épaules et se décida enfin à prendre la direction des sanitaires. A priori, à cette heure là, un vendredi soir, il ne devrait pas y avoir grand monde, voir personne. Les douches pour lui tout seul, c'était rare et il comptait bien en profiter. Ah non ... Hugh y était ...
Le jeune homme ralentit le pas à cette pensée. Le blond allait-il profiter de ce moment pour lui reprocher son intervention ? Il n'avait aucune envie de s'expliquer sur ses motivations. Comment parler de ce qui restait du domaine de l'irréalité pour la plupart des gens ? Et de toute façon, il faisait comme bon lui semblait et si cela déplaisait, tant pis. Mais il aimait bien cet américain et n'avait pas envie de se le mettre à dos, surtout pour ça ...

Le japonais poussa la porte en soupirant. La pièce où s'alignaient les casiers était vide et le bruit d'eau provenant de la salle des douches lui indiquait que Hugh y était déjà. Kantaro se déshabilla rapidement, non sans prendre le temps de plier ses vêtement avec soin avant de les mettre dans le casier. Il passa une main fraîche sur la partie de sa cicatrice qu'il pouvait atteindre, apaisant par ce geste le tiraillement qu'il ressentait depuis la scène dans la chambre.
Un sourire amer se découpa sur ses lèvres. S'il se souvenait bien, il en avait aperçu une sur le torse de Hugh lors de leur première rencontre. C'était pour quoi lui ? S'il regroupait tout ce qu'il avait compris du jeune homme, sa santé était fragile. Avait-il été opéré ?

C'est sur ces interrogations que Kantaro entra dans la salle des douches, une serviette autour de la taille, la seconde dans sa main avec sa trousse de toilette. Comme il l'avait pensé - et espéré -, il n'y avait personne en dehors de Hugh. Il n'aimait pas la foule, il n'aimait pas les regards posés sur son dos, il n'aimait pas répondre aux questions sur sa cicatrice, ... bref, il appréciait le calme qui régnait dans les sanitaires à cette heure.

Le jeune homme se tourna vers les lavabos et adressa un sourire aimable à Hugh, avant de se décomposer progressivement à sa vue. Le corps pâle était parsemé de marques bleuies, dont les deux plus grandes s'étalaient sur la joue et le dos. La blancheur de la pièce faisait ressortir les marques, comme pour les pointer d'un doigt accusateur. Les yeux écarquillés, le visage figé dans une expression d'incrédulité, il fallut un moment à son cerveau pour se remettre en fonction. Kantaro franchit la distance qui les séparait, les doigts crispés sur ses affaires de toilette, qu'il posa d'un geste sec sur le rebord prévu à cet effet.
Le regard qu'il plongea dans celui du blond était brillant et les traits de son visage s'étaient durcis. Quand sa voix s'éleva, elle lui sembla différente, en demi-ton et empreinte d'une sorte de résignation fataliste.

" Ne me dit pas que c'est Kimihiro qui t'a fait tout ça ... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Une douche pour se mettre les idées au clair [PV Kantaro]  Jeu 7 Jan 2010 - 20:17

A travers le rideau d'eau qui finissait de s'estomper de son visage, Hugh eut tout juste le temps d'entre apercevoir le sourire aimable de Kantaro que celui-ci se muait rictus étrangement semblable à du dégout alors que le regard du brun se coulait le long de son corps, comme s'était déjà coulé celui de membre du personnel hospitalier, scrutateur et analytique. Hugh entrouvrit les lèvres, une boule au fond de la gorge. Quoi ? Qu'est ce qu'il y avait de si différent et de si gênant ? La réponse lui vint aussitôt alors qu'il comparait automatiquement son aspect à celui de Kantaro. Il ne s'était pas trouvé si maigrelet ni pâle jusqu'à présent, n'ayant pas eut d'objet de comparaison.

Il n'avait jamais pensé au fait que ces bleus sur son corps pouvaient avoir un aspect aussi choquant. Face à un jeune homme de son âge dépourvu de ces attributs, il en prenait soudainement conscience. L'image de Brian vint flotter derrière ses paupières un instant. Il ne l'avait jamais vu nu. Il ne s'était jamais permis de geste rapproché à la lumière. Parce qu'il le dégoutait lui aussi ?

Hugh eut un infime mouvement de sursaut au bruit de la trousse de toilette déposée avec une sorte de rage contenu de la part de son cadet sur le rebord du lavabo. Les pupilles de Hugh s'étrécirent alors que son regard croisait celui de Kantaro, dont le visage avait soudainement pris un aspect bien plus terrible que ce dont il l'aurait crut capable. Et ses paroles... Comme un couperet tombant sans pitié. La fatalité avec laquelle il avait prononcé ces mots avait quelque chose de trop condescendant, avec un accent de pitié trop bien prononcé pour qu'il ne s'en sente pas outré.

Une victime, c'était comme ça qu'il le voyait ? Et c'était forcement l'odieux et brutal Kimihiro qui l'avait brutalisé sans que lui ne soit même capable de se défendre, recoltant alors coup sur coup ? C'était peut-être parce qu'il y avait une part de vérité dans cette pensée que le regard de Hugh se fit soudainement plus brillant, alors qu'il serrait les dents, la gorge nouée. Kantaro ne le voyait que comme un être faible et fragile, et la vision de son corps n'avait apparemment fait que confirmer cette idée à ses yeux. En cet instant précis, il se détestait. Il détestait ce corps, cette maladie et sa simple présence.

"... Comment peut tu oser imaginer Kimihiro capable de telles choses ?!"

Le ton de Hugh s'était fait offusqué, plus agressif, tandis que les mots choisis avec soin dans son vocabulaire japonais trahissaient la concentration dont il faisait soudainement preuve pour utiliser le verbiage approprié. Ou peut-être que les quelques manières japonaises qu'il avait hérité de sa mère, notamment le fait d'être de plus en plus poli alors que la colère montait, refaisait surface en cet instant.

" Il ne te vient pas à l'esprit que ce puisse être autre chose ? J'ai forcément été battu comme une merde par lui ?! "

Hugh s'était retourné franchement face à Kantaro, les lèvres tremblantes, résistant à l'envie brutale de cacher sa poitrine derrière ses bras comme l'aurait fait une fille effarouchée surprise dans son intimité. Comme une ombre sur un lac, divers sentiments traversèrent ses yeux tandis qu'il réalisait ses propos et la subite colère à laquelle il s'était laissé allé, perdant soudainement sa réserve et ce détachement qu'il s'était jusqu'à présent appliqué à exercer sur tout ce qui l'entourait et qui aurait potentiellement put l'affecter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Une douche pour se mettre les idées au clair [PV Kantaro]  Dim 10 Jan 2010 - 17:15

La soudaine véhémence des propos de Hugh provoqua un mouvement de recul chez Kantaro, dont le visage exprima une franche stupeur. Il ne s'était pas attendu à une telle réaction de la part du blond. Qu'il ait mal interprété la situation était une chose, mais de là à provoquer une telle colère, c'en était une autre. Ok, Kimihiro l'avait frappé mais ne s'était pas acharné sur lui. Et à bien y regarder, la plupart des marques étaient plus anciennes et à des emplacements qui ne pouvaient pas correspondre à des coups. Il avait commis une horrible erreur de jugement vis-à-vis d'Eiji, soit. Mais il ne comprenait pas la réaction de Hugh.

Ce furent les paroles qui suivirent qui lui donnèrent finalement une clé de compréhension. Ce n'était pas de son camarade dont Hugh prenait la défense, mais de lui-même, réagissant à ses paroles comme s'il avait s'agit d'une insulte.

Non. Pas un seul instant Kantaro n'avait envisagé une autre possibilité. Le cocard que Hugh arborait avait réveillé des souvenirs et des réactions bien trop profondément ancrées en lui pour qu'il puisse réfléchir posément et imaginer quoique ce soit d'autre qu'un accès de brutalité de la part d'Eiji. Il y avait pourtant tellement d'autres possibilités, et la santé visiblement fragile du blond n'en était-elle pas une des plus vraisemblables ? Mais non. Il avait fallu qu'il saute à pieds joints dans l'évidence que lui soufflait son propre vécu, sans tenir compte du reste. Aveugle et idiot qu'il était ...

Kantaro baissa la tête. Le regard fuyant, les joues rosies, il avait honte. Honte de ce qu'il avait pu faire passer dans ses paroles et dans ses actes. Honte d'avoir blessé Hugh sans le vouloir. Honte de s'être laissé déborder par les souvenirs du passé, de ne pas avoir réussi à en faire abstraction. Lui qui se voulait différent de ceux qui avaient porté un jugement arbitraire sur son père, il n'avait pas fait mieux sur Eiji - même si ce dernier avait réellement frappé Hugh. Et puis il y avait ce sentiment douloureux d'être encore blessé par ces images qui lui revenaient en mémoire.

" Je ... Désolé ... Je ne voulais pas me montrer offensant ... Je suis ... Pardon, Brown-san ... C'est ... "

Et merde ! Et merde, merde, merde, merde !!! Qu'est-ce qu'il avait fait ? Et plus il essayait de se rattraper, plus il s'embrouillait et se sentait rougir. Et merde !!!
Kantaro prit une profonde inspiration et s'inclina pour s'excuser, totalement morfondu, autant par la confusion créée que par son incapacité à gérer l'émotion qui le submergeait, lui qui se targuait de conserver une certaine maîtrise quelque soit la situation.

" Mes paroles étaient déplacées. Je te présente toutes mes excuses, Brown-san. Cela ne se reproduira pas. "

Lorsqu'il se redressa, Kantaro attrapa sa trousse de toilette, comme si avoir quelque chose entre les mains pouvait lui donner une certaine contenance. Il resta incertain quelques secondes, se mordillant la lèvre inférieure, avant de se détourner vers les douches. Oui ... Une douche glacée lui remettrait certainement les idées en place !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Une douche pour se mettre les idées au clair [PV Kantaro]  Dim 10 Jan 2010 - 17:45

Une boule dans la gorge, les mains tremblante, Hugh restait immobile face à Kantaro, comme si soudainement ses pieds eurent été collés au sol, le 1er surpris de sa réaction alors que déjà sa subite colère retombait aussi vite qu'elle était arrivée. Face à lui, le jeune homme avait détourné le regard, apparemment confus. La voix hachée, il lui psalmodia quelques excuses sans parvenir au bout de ses phrases. Le regard de Hugh se posa avec surprise sur le teint rosis de son camarade, qui était visiblement complètement retourné par la situation. Hugh n'aurait pas cru que ses propos auraient un tel écho. Lorsque Kantaro se redressa, il resta un instant face à lui, sans que Hugh ne trouve à réagir, avant de se saisir de sa trousse de toilette et de se détourner vers les douches. Mu par une impulsion, Hugh tendis la main, lui attrapant le poignet.

"Attend ! "

Le jeune resta figé. Il ne savait pas pourquoi il l'avait ainsi attrapé et empêché de partir. Il avait vaguement conscience de ne pas souhaiter s'embrouiller avec Kantaro. Il ne voulait pas qu'il y ait encore de ces silences pesants et gênés. Il ne souhaitait pas que l'ambiance tendue qui avait décidé de s'installer dans la chambre 6 perdure. Mais pour empêcher cela, que fallait il faire ? Ne pas s'énerver contre un colocataire qui s'inquiétait pour lui aurait déjà été une bonne chose certainement. Kantaro s'était inquiété pour lui, et lui, qu'avait-il fait en retour ?

Levant légèrement le regard, Hugh aperçu alors la cicatrice sur l'omoplate du jeune homme auquel il n'avait pas prêté attention jusque lors. Ses pupilles s'étrécirent alors que la marque générait chez lui un sentiment diffu d'angoisse et de gêne. Qu'était-il arrivé à Kantaro ? Il lui vint un instant à l'esprit que sa propre cicatrice devait générer la même gêne chez les autres. Interloqué, par la vue qui s'offrait à lui autant que par la situation dont il ne maitrisait pas tous les tenants et aboutissements, Hugh restait coit.

Le silence s'étira entre eux 2, alors que Hugh ne parvenait pas à lâcher son poignet, et que Kantaro ne daignait pas se retourner vers lui. Silence qui fut soudainement brisé par la voix basse du blond.

".... Kantaro..."

La voix de Hugh se brisa alors que les larmes lui montaient au yeux sans qu'il ne puisse les retenir, comme si un barrage s'était brisé, alors qu'au fond de sa conscience l'américain rageait contre lui même et contre sa faiblesse. Voila qu'il se mettait à pleurer comme une fille ? Kantaro avait raison. Il n'était qu'une pauvre fiotte.

"... You...Do not avoid me too. "

Les mots avaient franchis ses lèvres sans qu'il les ait choisi, mut par l'émotion plutôt que par la raison. Hugh se mordit la lèvre inférieure, cherchant à contenir les larmes qui s'obstinaient à couler sur ses joues. Il se frotta furieusement les yeux, la tête baissée, évitant le regard du jeune homme face à lui. Pourquoi avait il dit ça ? L'image de Brian lui revint en mémoire. Son seul lien. Qui l'avait abandonné face à la maladie. Et ça continuait. Son état de santé se dressait comme une barrière face à toutes les choses, l'empêchant de toucher les autres, comme une bulle qui l'eut emprisonné à l'écart.

La main de Hugh desserra soudainement son emprise alors que le jeune homme retrouvait peu ou prou ses esprits.

"Pardon."

Dit il rapidement, essuyant ses yeux de la paume de ses mains, les dents serrées de rage contenue, gêné de se comportement. Un pur accès de faiblesse. Il avait envie de mettre ça sur le compte d'une très mauvaise journée et de nerfs qui craquaient. Le changement, tout ça... N'importe qu'elle raison, plutôt que cette incompréhension qui flottait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Une douche pour se mettre les idées au clair [PV Kantaro]  Lun 11 Jan 2010 - 12:36

Kantaro s'était à peine détourné qu'il sentit son poignet se faire agripper, entraînant presque instantanément une montée de stress qui fit légèrement trembler sa main. Il réprima à grand peine l'irrésistible envie de se libérer d'un geste vif. Il s'était déjà montré offensant par ses paroles et ne tenait pas à en rajouter par les actes, même si ce contact faisait battre son cœur un peu trop vite. Le jeune homme resta figé sans se retourner, les dents serrées et la tête légèrement baissée pour observer du coin de l'œil ces doigts qui le maintenaient prisonniers.

Cherchant désespérément à retrouver un calme qu'il avait perdu depuis l'altercation dans la chambre, le brun attendit que Hugh lui fasse à nouveau part de son mécontentement, malgré les excuses qu'il venait de présenter. Car c'était bien pour cela qu'il le retenait, non ? Pourtant, il restait silencieux. Kantaro ne put s'empêcher de penser un instant que les douches rendaient ce silence presque surréaliste, comme si le carrelage de la pièce renvoyait l'absence de son, comme il le faisait normalement pour le bruit - le silence pouvait-il avoir un écho ? -. Et Hugh ne semblait pas décidé à le briser. Il pouvait presque sentir le regard du blond se poser sur son dos et sa cicatrice, difficile à louper dans cette position. Etait-ce cette vision qui le rendait muet ? Il s'apprêtait à ouvrir la bouche pour y mettre fin lui-même lorsque son prénom résonna à ses oreilles.

La voix de Hugh se brisa presque instantanément, le poussant à se tourner à demi. C'est avec une expression de totale incrédulité qu'il contemplait à présent le blond en train de pleurer. Qu'est-ce qui se passait ? Ces larmes étaient-elles de sa faute ? Qu'avait-il fait ou dit pour engendrer un tel flot ?

La phrase en anglais, hachée par les sanglots, engendra un temps de latence dans l'esprit du jeune homme avant que tout se remette progressivement en place, apportant un éclaircissement logique à ce brusque changement de situation. Hugh était seul. Un océan le séparait de sa famille, au sein de laquelle il avait dû être très protégé si sa santé était si fragile. Seul alors que sa chevelure blonde naturelle apposait d'office l'appellation de gaijin sur ses épaules. Et, là, il se découvrait dans la même chambre que celui qui l'avait frappé. Ca faisait sans doute beaucoup. Sûrement, même ...
Kantaro réalisa soudain qu'il était peut-être la seule personne à savoir tout ça, à l'avoir plus ou moins deviné en tout cas. Etait-ce pour ça qu'il se raccrochait à lui à ce moment ? Parce qu'ils avaient déjà parlé ensemble ? Parce qu'ils partageaient la même chambre ? Ou bien parce qu'ils portaient tous deux une blessure morale qui avait laissé sa trace sur leur corps ? Peut-être un peu de tout ça, ou bien tout autre chose ...

" I don't. "

C'est presque naturellement qu'il répondit dans cette langue, plus facile pour Hugh en cet instant, tandis qu'il sentait la pression sur son poignet se relâcher. Mais, alors qu'il était enfin libéré de ce contact, quelque chose le poussait à en créer un autre. Son instinct protecteur sans doute ... Toujours était-il qu'il ne pouvait se résoudre à le laisser ainsi, et il leva sa main nouvellement libre pour venir la poser sur l'épaule du blond.

" You can cry, Hugh. It was a hard day, I supposed. You don't have to apologize for that. "

Kantaro ne savait pas trop si ses paroles étaient appropriées et espérait tout au plus ne pas faire empirer la situation. Protéger était une chose, consoler en était une autre, et il n'avait pas l'habitude de la seconde ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Une douche pour se mettre les idées au clair [PV Kantaro]  Lun 11 Jan 2010 - 20:36

Les mains crispées sur le visage, Hugh se retenait de pleurer comme un enfant, alors que les larmes s'obstinaient à couler le long de ses joues, humidifiant ses doigts, laissant un furtif gout salé sur ses lèvres. Il ne voulait pas que Kantaro voit ce visage la... La courte réplique en anglais lui fit écarquiller les yeux, avant qu'il ne redresse la tête, adressant un pâle sourire incrédule au jeune homme face à lui qui lui répondait dans la langue qui lui était la plus coutumière. C'est alors qu'il sentit la main du brun se poser sur son épaule, premier contact humain qu'il avait en sur cette terre du japon depuis qu'il était partit. Si l'on omettait le coup de poing d'Eiji, bien entendu.

A sa grande surprise, Kantaro continua à parler en anglais. Son accent n'était pas parfait, sa voix ne coulait bien sur pas de source, mais ses propos étaient parfaitement compréhensibles, et tellement plus facile à entendre... Le jeune homme frémis, déglutissant avec difficulté. Tu peux pleurer... La main de Kantaro était fraiche sur son épaule nue. Au vu de la manière dont il le touchait, ce n'était pas une chose dont il avait l'habitude. Les japonais n'étaient déjà pas friands de contacts physiques, mais kantaro semblait l'être d'autant moins.

Hugh eut un soupir imperceptible, avant de poser doucement son front sur l'épaule de Kantaro, sans le toucher outre mesure, ses propres bras s'étant retrouvé malgré lui ensserré autour de sa poitrine comme pour le réchauffer du froid qui l'envahissait.

"You are nice... "

Prononcé du bout des lèvres, d'une voix rendue rauque par les larmes, la voix de Hugh recelait néanmoins en cette instant une chaleur certaine, ainsi qu'un véritable sentiment de reconnaissance. Le jeune homme s'autorisa à fermer les yeux un instant. Le silence de la salle de bain était pesant, un peu comme une cloche vide qui aurait eut envie de résonner. Les yeux fermés, dans ce calme, il pouvait entendre le souffle un peu rapide de Kantaro, sentir sa présence tout prêt, mais à peine effleurée, et aussi entendre, au fond de lui, cette valve mécanique qui l'avait empêché de trouver le sommeil dans les jours suivants l'opération. Hugh inspira et expira lentement, se détendant un court instant.

C'était un rêve agréable, que de pouvoir se laisser aller. De pleurer sur l'épaule du 1er venu comme un gosse perdu. Mais ce n'était pas quelque chose qu'il pouvait réellement s'autoriser. C'était plus qu'une manque de retenue qu'il avait eut à l'égard du jeune homme face à lui, s'était... Hugh songea qu'il n'avait jamais réalisé à quel point les relations humaines étaient complexes, tissées de part en part par des tas de petits ressentis, d'actions et de hasards qui rendaient les choses telles qu'elles l'étaient actuellement. Qui le faisaient se poser un instant sur l'épaule de Kantaro comme un oiseau l'eut fait sur une branche d'arbre lors d'un vol sans fin dont l'issue semblait inexistante. Le jeune homme se redressa avec lenteur, affichant de nouveau un visage au sourire tranquille dont seuls les yeux rougis trahissaient la faiblesse à laquelle il venait de succomber.

" Je n'ai vraiment aucune tenue, hein ? Il faut croire que mes efforts pour rentrer dans le moule ici seront toujours vains. Je ne suis pas japonais et je crois que je ne l'ai jamais été. "

Ce n'était de toutes façons que de peu d'importance. Peu importait ses origines initiales. Il avait principalement vécu aux states et était considéré par tous comme un américain. Et bien, qu'il en soit ainsi. Cette école n'était de toutes façons qu'un passage dans sa vie. Il se fichait bien de ce que l'on penserait de lui ou de ses manières, n'est-ce pas ? Quoi qu'il fasse, ce serait de toutes façons inadapté. Néanmoins, il n'envisageait pas d'afficher un comportement résolument tapageur et décalé. Il resterait simplement lui même, tout en nappant de politesse courtoise ses relations avec les autres. Ça devrait être suffisant pour tenir ici.

Le sourire amer de Hugh avait atteint ses yeux, alors qu'il reportait son regard sur Kantaro.

"Merci, ça va aller. Je suis désolé de t'avoir forcé à de tels simagrées. "


Il ne connaissait Kantaro que depuis peu, et pourtant celui-ci avait eut la gentillesse - ou la politesse ? - de se montrer attentif, aimable, doux et prévenant envers lui, et ce d'une manière qui l'avait touché plus qu'il ne voulait l'admettre. Raison pour laquelle il tentait de remettre la distance. Kantaro n'avait certainement agit ainsi que par une sorte de convenance, mais certainement ce qui s'était passé l'avait gêné. Hugh s'en voulait de lui avoir imposé cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Une douche pour se mettre les idées au clair [PV Kantaro]  Lun 18 Jan 2010 - 18:11

Kantaro vit le front de Hugh se rapprocher dangereusement de son épaule. Il réprima un mouvement de recul quand ses propres paroles lui revinrent en mémoire. "Tu peux pleurer" ... Il n'avait à aucun moment pensé à la suite sous entendue de cette phrase. Pleurer sur son épaule ... Oui, mais pas dans le sens propre du terme. Ce n'était pas comme cela qu'il l'avait dit. Pourtant, c'était ainsi que Hugh semblait l'interpréter et il se voyait difficilement l'en empêcher à présent.

Le front se posa en douceur, presque un effleurement, mais provoquant une telle appréhension chez lui, qu'il aurait pu tout aussi bien être un coup. Sa respiration se fit plus rapide qu'à l'accoutumée. Pourquoi un contact si léger le mettait-il dans un tel état de stress ? Il aurait compris sa réaction si les gestes avaient été violents, mais là ... Il n'était pas non plus timide ou pudique à l'excès, ce qui aurait pu apporter un semblant d'explication à ses réactions. Il n'y avait en fait aucune raison rationnelle ... et pourtant ce noeud de stress et d'angoisse se tortillait bel et bien dans son ventre, accélérant plus que nécessaire son rythme cardiaque.

La main toujours posée avec légèreté sur l'épaule pâle de Hugh, Kantaro n'esquissa pas un mouvement, laissant le blond s'épancher tandis qu'il restait figé dans une posture qui n'avait rien de naturelle. Gentil ... Il n'était pas certain que ce mot soit tout à fait adapté pour lui. Du moins, ce n'était pas par gentillesse qu'il agissait. Mais était-ce vraiment le moment d'en débattre ?

Le souffle effleurant sa peau se fit plus calme, plus posé, lui indiquant que l'américain reprenait progressivement la maitrise de soi. Puis le front s'écarta et Hugh se redressa, lui offrant un sourire embué malgré les efforts visibles qu'il faisait pour se donner une allure plus tranquille et calme. Cependant, ce sourire fit rapidement place à une expression plus acide, à la fois triste et douloureuse, et l'évocation de ses origines semblait bien en être la cause cette fois.

Kantaro afficha un léger sourire amusé et donna une petite tape amicale sur l'épaule où sa main était restée posée jusque-là, profitant de ce geste pour ne pas y revenir.

" Je connais des japonais pour souche qui ne rentrent pas dans le moule non plus. Est-ce vraiment un critère ? Je pense que c'est plus une question de se sentir japonais ou non. Et tes origines t'ont rappelé ici, non ? "

Le jeune homme s'écarta, remettant une distance plus convenable selon les moeurs japonaises, mais surtout moins stressante pour lui. Son regard se posa un instant sur la cicatrice qui barrait le torse pâle. Le coeur ? Ca correspondait en tout cas ... Ce serait également une explication pour les bleus peut-être.

" Brow... Hugh, je suis désolé de poser une telle question et ne te sens surtout pas obligé, mais ... Y a t'il quelque chose que l'on devrait savoir sur ta santé ? En tant que colocataires, au cas où ... "

C'était un peu osé d'être aussi direct. Le sujet devait être sensible et Kantaro espérait qu'il ne s'offusquerait pas de sa question. Mais il lui semblait plus raisonnable d'être informer de ce qu'il devrait faire si le blond venait à avoir un malaise ou autre. A moins qu'il ne soit rétabli.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Une douche pour se mettre les idées au clair [PV Kantaro]  Lun 18 Jan 2010 - 18:35

Kantaro, apparemment soulagé de la fin du contact, essaya de le rassurer de quelques mots à propos de ses origines, attirant un sourire forcé à Hugh. Oui, bien sur. Tout ce qu'il voulait, tant qu'ils parlaient d'autres choses. Mais cela semblait être mal partit, alors qu'il s'écartait d'un pas, son regard revenant obstinément sur sa poitrine. S'il avait été une fille, certainement lui aurait-il demandé de le regarder plutôt dans les yeux. Mais présentement, la n'était pas la question. Hugh pencha légèrement la tête, fixant Kantaro dans les yeux.

" Tu me répondrais toi, si je te posais la même question ?"

Les yeux étrécis par le sourire qu'il se forçait à aborder, l'expression de Hugh était mitigée, entre amusement cynique et maturité totalement incompatible avec son âge, et pourtant... Le jeune homme eut un soupir. A quoi bon continuer à esquiver ? Il n'avait pas l'habitude d'en parler. N'en avait pas envie. Mais la vie lui avait également appris que tout ne se déroulait pas toujours comme on le voulait, et que le jeune homme face à lui... Méritait bien au final une réponse. Il aurait préféré éviter, pourtant. Sa main glissa sur sa poitrine, effleurant la cicatrice.

"Ne t'inquiète pas. J'ai été opéré, parce que mon cœur n'aurait pas tenu sans. Je m'essouffle plus vite, je suis pas musclé, et je dois éviter les efforts. Les médicaments que je prend... Font que je marque plus facilement les coups. Rien qui ne doive te gêner ou t'inquiéter au final. Si un jour je fais un malaise, appelle l'infirmière, c'est tout. "

Tout au long de sa tirade, Hugh avait cessé de détourner le regard, fixant Kantaro sans ciller, cherchant un appui au fond de ses pupilles. Sans faire montre d'une quelconque hésitation, Hugh leva la main, effleurant la nuque de Kantaro sur laquelle il appuya légèrement, l'incitant à s'abaisser au niveau de sa poitrine, y accolant son oreille.

"... C'est une valve mécanique. Écoute. "

Ainsi contre lui, il pouvait l'entendre. Tout comme lui l'avait entendu sans cesse après l'opération. Il avait fini par ne plus y prêter attention. Un peu comme un acouphène que l'on met de coté. Mais la sensation demeurait étrange, et le soir, lorsqu'il s'endormait, c'était souvent bercé par se son qui provenait du fond de son corps. Il ne l'avait jamais fait partager à quelqu'un d'autre, excepté un médecin muni d'un stéthoscope. Ce n'était pas désagréable, au final, d'en parler à quelqu'un.... Peut-être Kantaro ne voulait-il pas d'une démonstration aussi poussée. Mais il l'avait demandée.

Et surtout, Hugh avait sentit sa gêne peu avant. C'était une manière innocente de se venger, de le taquiner. De détourner ses pensées vers d'autres horizons. Certainement se redresserait-il avec gêne et choisirait de rejoindre sa douche, mettant ainsi fin à une embarrassante conversation. Sans doute ce qu'il y avait de mieux.

Mais sa joue était chaude contre sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Une douche pour se mettre les idées au clair [PV Kantaro]  Mer 20 Jan 2010 - 12:27

La réaction première de Hugh ne surprit pas vraiment le jeune homme. C'était la même que la sienne, un refus clair et net de partager quelque chose qui ne regardait personne d'autre que lui. Même si Kant aro trouvait la situation différente, il comprenait cette réaction défensive. Il était allé un peu trop loin avec sa question. Elle n'aurait d'ailleurs pas franchit ses lèvres si la situation avait été autre.

Kantaro esquissa un léger sourire d'excuse, ne s'attendant pas à une autre réaction de la part du blond et pensant donc le sujet clos. Pourtant, Hugh brava sa réticence en se lançant dans une tirade explicative. Le jeune homme ignorait comment réagissait normalement les gens à ce genre de confidence. Gène, dégoût, inquiétude ... Ce que lui ressentit était plus proche du soulagement et il aurait été bien en mal d'expliquer pourquoi au juste. Son regard ne dévia pas un instant de celui intense du jeune homme, qui semblait le mettre au défi de le fuir face à cette révélation. Mais il l'avait dis juste avant, et ce n'était pas parce qu'il avait utilisé une autre langue pour ça que cela changeait quoique ce soit. Il ne fuirait pas.

Le jeune japonais sentit la main fraîche sur sa nuque sans avoir vu le bras se lever et obéit à la légère pression, pris de court. Sans comprendre vraiment comment il était arrivé là, il se retrouva la tête collée contre le torse du blond. Sa respiration s'accéléra sous la vague de stress qui l'envahissait.

" Que ... "

Les paroles de Hugh le coupèrent dans sa tentative pour se redresser. Valve mécanique ? Écouter ? De quoi parlait-il ? Comme pour lui répondre, un bruit étrange lui parvint depuis l'intérieur du corps du blond. La surprise lui fit aussitôt oublier le malaise que sa position générait.
Ca avait le même rythme qu'un battement de coeur ... C'était un battement de coeur ... Mais en plus fort ... Et surtout en plus ... mécanique ? Ce son avait un côté à la fois naturel et artificiel. La sensation était étrange, un peu irréelle. Mais, loin d'être effrayé ou mal à l'aise, Kantaro ferma les yeux et se laissa bercer un moment par cette mélodie inconnue pourtant teintée de notes familières.

" J'ai été gravement blessé. Il y a longtemps. Mais je n'en garde aucune séquelle. "

Les paroles étaient venues d'elles-même, dans cette scène suspendue dans le temps. Les premières paroles de Hugh, tout comme sa confidence - et peut-être également le fait que l'américain devait avoir une vue imprenable sur sa cicatrice vu sa position - l'avaient poussé à donner ce début d'explication à mi-voix.

Un léger mouvement de la main posée sur sa nuque ramena brusquement le jeune homme à la réalité. Le stress, généré par le contact intime qui dépassait de loin tous ceux qu'il avait pu avoir ces dernières années, le regagna instantanément, teintant ses joues d'un rouge soutenu et le poussant à se redresser vivement. Son regard croisa celui de Hugh avec embarra.

" Désolé ... "

Sa bouche se referma presque aussitôt. Il avait voulu dire qu'il aimait ce son mais s'était retenu de justesse, trouvant la remarque trop déplacée. Un sourire aimable mais gêné se dessina sur ses lèvres tandis qu'il essayait de reprendre le cours normal des choses.

" Heu ... Je crois qu'on a une douche à prendre. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Une douche pour se mettre les idées au clair [PV Kantaro]  Mer 20 Jan 2010 - 13:08

Hugh n'avait pas cherché à anticiper la réaction de Kantaro. Il n'avait rien attendu de sa part, si ce n'était un recul ou un rejet. Aussi, le calme avec lequel il pris la situation - nonobstant le léger recul surpris qu'il avait affiché lorsque sa main s'était posé sur sa nuque - le surprenait. Mais ce n'était rien face aux paroles qui sortirent avec lenteur des lèvres mi closes du brun, dont il devinait les yeux fermés alors que sa joue restait collée à sa poitrine, comme dans une esquisse d'étreinte mal assumée. La main posée avec légèreté de Hugh se crispa légèrement face à la révélation, avant de se faire caresse, comme un réconfort, caressant légèrement la nuque du brun en réponse à ses propos, comme on le fait avec un enfant qui vient raconter un secret. Une expression de surprise s'était affichée sur les traits du blond, bien vite remplacée par un petit air paisible et presque amusé.

Il était touché... Que Kantaro réplique de la sorte à ses propos. Donnant donnant peut-être ? Mais ce qu'ils échangeaient présentement avait bien plus de valeur que ce que quiconque aurait put imaginer. Et même si Kantaro ne lui donnait qu'une ébauche d'explication... C'était déjà beaucoup, eut égard au comportement somme toute distant du jeune homme. Le regard de Hugh s'attarda sur la cicatrice dans son dos. Elle était différente de la sienne. Alors que son corps criait à l'intervention médicale, le sien... C'était la blessure d'un accident. Quand à savoir quelle sorte d'accident...

Kantaro se redressa subitement, apparemment gêné par la caresse sur son cou. Ses joues s'étaient empourprées avec fureur, faisant naitre un sourire amusé mais poli sur celle ourlées du blond. C'était toujours un peu trop facile de perturber les gens avec des contacts physiques... Kantaro s'excusa avec précipitation, sans trop savoir pourquoi apparemment. Hugh se détourna à moitié, récupérant sa trousse de toilette.

"It's okay"

Lança t'il avec légèreté. Il ocha la tête au rappel du brun. Il était d'accord avec lui, s'en était assez de sentimentalisme pour ce soir. Évitant son regard sans trop y paraitre, Hugh gagna la cabine de douche la plus proche, allumant l'eau chaude qui bientôt tambourina au sol. Ainsi protégé dans une bulle de chaleur et de bruit continu, il s'autorisa à coller son front contre la paroi froide, poussant un bas soupir.

Il se sentait un peu le cœur lourd, sans parvenir à définir pourquoi. La situation était étrange et ses sentiments peu décidé à se faire limpides à ses yeux. Peut-être était il seulement touché... Que quelqu'un lui ait témoigné inquiétude, intérêt et confidence. Lui qui pourtant ne désirait pas avoir de nouvelle relation, quel qu'elle fut. Fréquenter des gens, être aimable, poli, et faire que le quotidien se passe avec douceur était une chose, se livrer en était une autre, et créer des liens... N'était pas de ces choses qu'il avait prévu de faire ici, certainement pas.

Il secoua légèrement la tête. Ce n'était pas le moment de se laisser aller. Une bonne nuit et il n'y paraitrait plus rien. Le jeune homme tendis la main vers son gel douche et entrepris de se savonner avec lenteur, plongé dans ses pensées. Lui qui avait pourtant habituellement tendance à se montrer respecter de l'intimité des autres se voyait maintenant curieux de Kantaro. Gravement blessé... Les mots avaient eut une intonation amère dans sa bouche, apparemment synonyme de douleur et d'angoisse. Aucune séquelle ? Physique, certainement pas. Mais Hugh n'était pas dupe au point de croire qu'il n'en gardait aucune séquelle psychologique. Et pour toutes les blessures, c'était souvent celle la les pires.

Quelle ambiance dans cette salle de bain. Ça manquait furieusement d'une radio en fond sonore pour rythmer les douches des étudiants. Et mettre fin à l'ambiance un peu lourde qui restait tapie derrière le silence commun de lui et Kantaro. Heureusement que le bruit de l'eau remplissait un peu ce vide.

Lorsque Hugh ferma le robinet de la douche, rétablissant le silence, il s'aperçut que Kantaro également avait terminé. Regagnant les vestiaire, il croisa le jeune homme qui finissait de se rhabiller. Leurs regards se croisèrent mais aucun mots ne franchis leurs lèvres. Peut-être pour ne pas briser le léger équilibre qui s'était formé ? Ce n'était pas un silence lourd ou gêné, c'était autre chose qu'il aurait été difficile de définir... Ils se rhabillèrent en silence, se tournant le dos, avant de regagner la chambre 6.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Une douche pour se mettre les idées au clair [PV Kantaro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: